Forum "Le médecin généraliste et la gynécologie."

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Ethique médicale (Protected)
Message d'origine

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-04, 20:01  (GMT)
"Le médecin généraliste et la gynécologie."
Modifié le 24-10-04 à 19:44  (GMT)

Bonsoir

Il y a une question qui me taraude:

Vu que sur le forum "maladies" beaucoup de femmes n'ont même pas le réflexe d'aller consulter un généraliste pour des choses aussi banales qu'une infection urinaire ou vaginale, ou que sais-je encore... et qu'elles paniquent parce qu'il y a des délais d'attente de plusieurs semaines pour leur gynécologue.

Vu que Martin Winckler passe beaucoup de temps à s'énerver contre ses confrères généralistes (et gynéco aussi ) qui n'y connaissent rien à la gynécologie, qui conseillent mal les femmes, qui ne savent pas que... et que... et qui ne savent même pas poser un stérilet etc etc
->Pour + de détails, c'est par là: http://www.0plus0.com/article552.html et son site est là: http://martinwinckler.com/

ALORS je voudrais savoir ce que vous pensez de tout cela. Vous, médecins, et vous, femmes (désolée messieurs les patients, mais vous n'êtes pas très concernés!)

Les généralistes sont-ils incompétents? trop pudiques?
Mesdames, le gynécologue est-il votre seul médecin?

J'ai lu quelque part que 40% des femmes ne voyaient jamais de gynécologue: sont-elles en danger?

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Cafe_Sante 20-10-04 1
 RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. balzy 20-10-04 2
   RE: La médecin généraliste et la gynécologie. verotatou 23-10-04 3
       RE: La médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 23-10-04 4
           RE: La médecin généraliste et la gynécologie. pjboulogne 24-10-04 5
 RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 24-10-04 6
   RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 24-10-04 7
       RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 24-10-04 8
           RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 24-10-04 9
               RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 24-10-04 10
                   RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 24-10-04 11
                       RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 24-10-04 12
                           RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 24-10-04 13
                               RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 24-10-04 14
   RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Apokrif 31-10-04 17
       RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. D_Dupagne 31-10-04 18
 RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. maureen 30-10-04 15
   RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Cafe_Sante 30-10-04 16
 RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. dom45700 01-11-04 19
   RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Nausica 01-11-04 20
       RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. docalex 01-11-04 21
           RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. laurence33 23-11-04 24
       RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. dom45700 01-11-04 22
           RE: Le médecin généraliste et la gynécologie. Alcyone 05-11-04 23

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-04, 20:04  (GMT)
1. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonsoir,

>ALORS je voudrais savoir ce que vous pensez de tout cela.
>Vous, médecins, et vous, femmes (désolée messieurs les patients, mais
>vous n'êtes pas très concernés!)

Actuellement, je dirais que les généralistes ne sont pas bien formés à la gynécologie par manque de pratique. Les patientes revenant vers les cabinets de généralistes, ils se sentiront à nouveau plus sûr d'eux et les demandes de formations sur ce sujet augmente.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

balzy (4696 messages) Envoyer message email à: balzy Envoyer message privé à: balzy Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-04, 21:43  (GMT)
2. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonsoir,

>Mesdames, le gynécologue est-il votre seul médecin?

Non, elle est géniale et super compétente, mais je doute qu'elle apprécierait si je venait la consulter quand j'ai une angine...

Balzy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

verotatou (5685 messages) Envoyer message email à: verotatou Envoyer message privé à: verotatou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-10-04, 21:31  (GMT)
3. "RE: La médecin généraliste et la gynécologie."
Je l'ai sentie gênée et je me suis sentie gênée. A 2 reprises..... (ma généraliste ainsi que moi). (smiley embarrassé)
Je crois cependant que c'est parce qu'elle tenait à ce que je consulte en gynéco, et que c'était sa façon d'insister ou de souligner.... (smiley souriant et complice)
Bonsoir tout le monde
Tartou.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-10-04, 22:39  (GMT)
4. "RE: La médecin généraliste et la gynécologie."
Bonsoir Tatou

je trouve ça curieux de la part d'un médecin d'être gêné par un examen gynécologique, alors qu'il est sans arrêt dit sur ce forum que les hommes qui ont des boutons sur leur pénis doivent aller consulter un généraliste qui en voyait des vertes et des pas mûres et que donc c'est normal pour un généraliste de s'occuper aussi des organes génitaux.

Cela dit, dans les grandes villes, il est peut-être plus fréquent que les généralistes orientent vers un gynécologue. Avant, je vivais dans un village (pas selon l'INSEE, mais ça faisait très "village") et le généraliste avait beaucoup de matériel dans son cabinet, y compris les étriers à sa table d'examen. Le généraliste que je vois maintenant n'a pas tout ça dans son cabinet...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pjboulogne (62 messages) Envoyer message email à: pjboulogne Envoyer message privé à: pjboulogne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 00:12  (GMT)
5. "RE: La médecin généraliste et la gynécologie."
Bonsoir,

Arrivant enceinte dans une ville où je ne connaissaiait personne (et a 2 ou 3 jours de la date limite de déclaration pour la grossesse) je suis allée chez le généraliste le plus proche qui est devenu notre médecin de famille. Il m'a questionné, auculté (tension...) et rempli le formulaire de déclaration. Il a surtout pris le temps de m'écouter concernant ce que je souhaitait chez un gynéco avant de m'en conseiller un. Ensuite je suis repartie après avoir promis de prendre RDV avec ledit gynéco pour qu'il fasse l'examen interne.

J'ai apprécié deux choses :
- la confiance
- le fait qu'il me demande qi je préférais que lui ou le gynéo fasse l'examen interne (je préfère le gynéco car même avec 5 accouchements, je compte sur les doigts d'un main le nombre de personnes me connaissant "intimement" - cela n'enage que moi )

"Les généralistes sont-ils incompétents?"
-Non, je ne le pense pas

"trop pudiques?"
-Moi, oui mais lui, non. Personellement, j'aurais du mal à mélanger sinusite et frottis...

"Mesdames, le gynécologue est-il votre seul médecin?"
-Le qui??? Ah, oui, celui qui arrive à la fin de l'accouchement quand tout est fini???

"J'ai lu quelque part que 40% des femmes ne voyaient jamais de gynécologue: sont-elles en danger?"
J'espère que non

J

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 08:18  (GMT)
6. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Modifié le 20-08-05 à 06:38  (GMT)

Bonjour Nausica,

Les généralistes ont été compétents en gynécologie jusqu'à ce que l'on crée cette spécialité très "franchouillarde" qu'est la gynécologie médicale et que les médias expliquent aux femmes que "c'est mieux d'aller voir des spécialistes".

Privés d'une pratique régulière, les généralistes on "perdu la main" et surtout, les médecins de moins de 50 ans n'ont plus été formés à la pratique de cette spécialité.

La gynécologie est alors devenue de fait une pratique de spécialistes. Du fait de la relation intime qui s'est établie entre les femmes et leur gynécologue, certains sont même devenus des "généralistes pour dame" prescrivant traitement pour le rhume ou le mal de dos.

Une chose qui m'irrite est que ceux-là mêmes qui prônent le maintien de cette spécialité du fait d'une compétence spécifique trouvent les généralistes parfaitement compétents dans l'urgence, la nuit ou les week-end. A quand une garde de gynécologie ? Dans le même temps, on me demande parfois si j'ai le droit de prescrire la pilule (ou si j'ai le droit de soigner les enfants).

J'ai un peu la même réaction avec les gérontologues : ces médecins pour "vieux" qui n'acceptent de soigner que ceux capables de se déplacer jusqu'à leur cabinet et ne songent qu'à prescrire des médicaments contre l'Alzheimer aussi dangereux qu'inutiles.

Vous l'aurez compris, les médecins mondains pour dames m'énervent.

Pour autant, je comprends très bien et accepte plusieurs choses :
- Que l'examen gynécologique soit particulièrement intrusif et désagréable s'il est mal fait.
- Que l'on puisse préférer être examinée par une femme.
- Que l'on puisse ne pas souhaiter subir un examen gynéco par un médecin que l'on connaît bien et préférer faire faire cet examen par un autre médecin avec qui les rapports sont différents. Sur ce dernier point, l'examen proctologique (hémorroïdes...) pose les même problème "Oh non Docteur, je vous connais trop !"

Et pour répondre à votre dernière question, rappelez-vous que près de 100% des femmes qui ont un problème gynécologique grave et urgent sont vues et soignées par des généralistes ou des urgentistes.

Enfin, tout cela concerne la gynécologie et non l'obstétrique, spécialité qui ne pose aucun des problèmes cités ci-dessus et notamment qui assure les urgences de sa spécialité.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 12:30  (GMT)
7. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour

Je suis certainement influencée par les campagnes organisées par les gynécologues et les associations de patientes. Je ne sais pas non plus s'il est vrai qu'en France les femmes sont mieux protégées de certains cancers grâce à la fréquentation assidue de leur gynécologue. C'est une question à creuser.

Cette spécialité existe aussi en Allemagne, où on trouve sûrement le même profil d'offre médicale. Mais je ne trouve pas de chiffres; je vois juste quand je m'y promène les plaques de médecins, et sur l'internet, certains sites conseillent aux jeunes filles d'aller voir le "Frauenarzt" pour toutes sortes de choses qui relèvent de la médecine générale (à mon avis): cycles irréguliers, spotting, infections urinaires, problèmes de transit, douleurs pelviennes etc... http://www.loveline.de/Tipps_Infos/Maedchen/03Frauenarzt/wann.htm
On dirait qu'en Suisse, c'est pareil.

Comment on fait si Privés d'une pratique régulière, les généralistes on "perdu la main" et surtout, les médecins de moins de 50 ans n'ont plus été formés à la pratique de cette spécialité. et si près de 100% des femmes qui ont un problème gynécologique grave et urgent sont vues et soignées par des généralistes ou des urgentistes.? Les généralistes improvisent?

Personnellement, je n'ai pas de préférence homme/femme, généraliste (compétent)/spécialiste; mes médecins, je les scinde en deux: individu avec une personnalité/ professionnel. Et pendant une consultation, je rencontre les deux! Je discute avec l'individu, je me fais examiner par le professionnel.


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 13:54  (GMT)
8. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
>Je suis certainement influencée par les campagnes organisées par les gynécologues

Possible

>et les associations de patientes. Je ne sais pas non
>plus s'il est vrai qu'en France les femmes sont mieux
>protégées de certains cancers grâce à la fréquentation assidue de
>leur gynécologue. C'est une question à creuser.

La réponse est simple : rien ne permet de penser une telle chose. En revanche, la pratique de frottis trop fréquent conduit probablement à de nombreux diagnostics de cancers par excès. La fréquence idéale du frottis est tous les 3 ans. Pas parce que cela coûte moins cher, mais parce que cela diminue le nombre de faux positifs.

Peu de gens savent (y compris chez les gynécologues) que le destin normal d'un carcinome in situ du col est la disparition spontanée
http://cebp.aacrjournals.org/cgi/content/full/11/5/483#B4

Seul un petit nombre va évoluer vers un cancer. Les chercher trop souvent, c'est les trouver et opérer inutilement de nombreuses femmes.

>Cette spécialité existe aussi en Allemagne, où on trouve sûrement le
>même profil d'offre médicale.

J'avais la notion qu'il s'agissait de gynécologues-obstétricien(ne) mais je peux me tromper. C'est la gynécologie sans obstétrique qui est très spécifique à la France.

>Comment on fait si Privés d'une pratique régulière, les généralistes on
>"perdu la main" et surtout, les médecins de moins de
>50 ans n'ont plus été formés à la pratique de
>cette spécialité.

On fait avec ou on cherche un gynéco disponible.

et si près de 100% des femmes qui
>ont un problème gynécologique grave et urgent sont vues et
>soignées par des généralistes ou des urgentistes.
?

>Les généralistes improvisent ?

Oui. Ils aimeraient pourtant bien faire autrement.

>Personnellement, je n'ai pas de préférence homme/femme, généraliste (compétent)/spécialiste; mes médecins,
>je les scinde en deux: individu avec une personnalité/ professionnel.
>Et pendant une consultation, je rencontre les deux! Je discute
>avec l'individu, je me fais examiner par le professionnel.

Voila une excellente attitude.


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 14:57  (GMT)
9. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Re-bonjour

J'avais la notion qu'il s'agissait de gynécologues-obstétricien(ne) mais je peux me tromper. C'est la gynécologie sans obstétrique qui est très spécifique à la France.

Là, c'est vous qui êtes sous influence
J'ai été voir sur le forum de "Brigitte" (magazine féminin allemand, genre "Marie-Claire") et les femmes qui parlent de leur gynécologue y vont pour les mêmes raisons que les Françaises (pilule, douleurs, infections... et bien sûr grossesse!); se plaignent des délais d'attente, de l'indifférence des médecins pour leurs problèmes, en essaient plusieurs (accès libre en Allemagne aussi)...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 15:27  (GMT)
10. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
>Re-bonjour
>
>J'avais la notion qu'il s'agissait de gynécologues-obstétricien(ne) mais je peux me
>tromper. C'est la gynécologie sans obstétrique qui est très spécifique
>à la France.

>
>Là, c'est vous qui êtes sous influence

Pas sûr :
http://www.asterise.org/europe.html
http://www.cngof.asso.fr/d_cohen/coA_02A.htm
http://www.cngof.asso.fr/d_cohen/coA_02B.htm

Extrait de ce dernier lien : "En Allemagne, où la formation spécifique à la gynécologie médicale n'existe pas, l'effectif total des gynécologues (GynTot) est important en dépit de la réduction considérable du nombre de médecins allemands ces trente dernières années (Federal Statistical Office Germany). Le nombre total de gynécologues était de 14 500 en 1999, ce qui représente un gynécologue pour 2 460 femmes (1 gynécologue pour 3 700 femmes en France en 1998).
La tendance des effectifs de gynécologues allemands est précisée dans le tableau 5.

Les femmes allemandes sont très attachées à la possibilité de recourir directement à leur gynécologue sans passer par le filtre d'un médecin référent. Un projet de loi récent (avril 1999), qui prévoyait l'absence de prise en charge en cas de consultation directe du médecin spécialiste, a été violemment combattu, non seulement par les gynécologues, mais aussi par les associations féminines. Le projet a donc été amendé et l'accès direct a été maintenu pour deux spécialités: la gynécologie et l'ophtalmologie. Ce projet a finalement été rejeté par le Parlement."

Soyons bien d'accord, je n'ai rien contre les gynécologues-accoucheurs à l'allemande, c'est la formation à la gynécologie médicale exclusive que je critique. Un peu comme si on formait des médecins généralistes à soigner tout sauf les urgences.

>J'ai été voir sur le forum de "Brigitte" (magazine féminin allemand,
>genre "Marie-Claire") et les femmes qui parlent de leur gynécologue
>y vont pour les mêmes raisons que les Françaises (pilule,
>douleurs, infections... et bien sûr grossesse!); se plaignent des délais
>d'attente, de l'indifférence des médecins pour leurs problèmes, en essaient
>plusieurs (accès libre en Allemagne aussi)...

Là, rien de nouveau

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 19:42  (GMT)
11. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Cette fois-ci, c'est moi qui vous remercie pour ces documents

>Soyons bien d'accord, je n'ai rien contre les gynécologues-accoucheurs à l'allemande,

Das hatte ich auch verstanden. J'avais bien compris.

>c'est la formation à la gynécologie médicale exclusive que je
>critique. Un peu comme si on formait des médecins généralistes
>à soigner tout sauf les urgences.

En fait, j'ignorais qu'il y avait 2 formations différentes de gynécologie en France... ça y est! maintenant, j'ai compris le problème!!! (mais pourquoi personne ne nous explique jamais rien?) A écouter les défenseurs de la gynécologie médicale, si leur formation disparaissait, il n'y aurait plus que des obstétriciens brutaux et masculins à disposition des femmes et de leurs délicats problèmes!
Donc, en Allemagne, ce sont des gynécologues obstétriciens de formation qui pratiquent surtout la gynécologie médicale en cabinet. D'où la similarité des "pathologies". Mais ça ne les empêche pas de faire leur travail d'obstétricien.

PS: J'enlève l'introduction à mon tout premier message.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 19:58  (GMT)
12. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
>en France... ça y est! maintenant, j'ai compris le problème!!!
>(mais pourquoi personne ne nous explique jamais rien?) A écouter
>les défenseurs de la gynécologie médicale, si leur formation disparaissait,
>il n'y aurait plus que des obstétriciens brutaux et masculins
>à disposition des femmes et de leurs délicats problèmes!

Disons que cette information a été peu relayée par la presse qui s'est répandue en pleurs sur les pauvres gynécos qui allaient disparaître.

Il est vrai aussi que le nombre de gynécologues-accoucheurs qui vont être formés en France sera faible en regard des besoins "ressentis" par la population, et que les autorités sanitaires comptent sur les généralistes pour renouveler les pilules et les traitements hormonaux.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 20:13  (GMT)
13. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
> les autorités sanitaires comptent
>sur les généralistes pour renouveler les pilules et les traitements
>hormonaux.

Et? c'est pas bien?
Nos futurs généralistes suivent-ils actuellement une formation plus poussée?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-10-04, 22:12  (GMT)
14. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
>Et? c'est pas bien?
>Nos futurs généralistes suivent-ils actuellement une formation plus poussée?

Oui (Ehh, poussez pas derrière...)

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Apokrif (49 messages) Envoyer message email à: Apokrif Envoyer message privé à: Apokrif Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-04, 20:40  (GMT)
17. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Je me suis permis de renvoyer à ce fil dans un autre forum où vos propos
ne sont pas tellement appréciés:

http://chiennesdegarde.org/forum/index.php?lecture=5139&filpage=3

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-04, 23:41  (GMT)
18. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour,

Le titre du site paraît bien adapté

Cette problématique du frottis, dangereux s'il est trop fréquent, comme je vous le disais, passe au dessus de la tête de beaucoup de monde, gynécologues compris.

Il y a dix ans, il y avait encore des pédiatres pour dire "si sa mère ne l'avait pas couché sur le ventre, ce bébé n'aurait sans doute pas fait de mort subite". C'est le problème des spécialités où les "histoires de chasse" remplacent l'approche scientifique.

Et il y a des femmes qui croient que tous les généralistes sont des hommes...

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

maureen (0 messages) Envoyer message email à: maureen Envoyer message privé à: maureen Voir addresse IP de cet auteur
30-10-04, 09:14  (GMT)
15. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour, je suis nouvellement inscrite sur ce forum.
Si 40 % des femmes ne voient jamais de gynecologue, je pense (d'après mon expérience) que c'est par dépit plutôt qu'autre chose.

Après avoir eu la même gyneco pendant 12 ans (à qui je dois d'avoir été opérée "le plus vite possible" pour ds cellules "pré-cancereuses" sur le col de l'uterus -parce qu'elle a négligé de faire certains examens), j'ai donc voulu changer de gyneco et les 3 que j'ai vues depuis elle sont vraiment les gynecos que je ne souhaite à personne et que je ne recommanderais pas.
3 gynecos : 2 erreurs graves de prescription (qui m'a "sauvée"? en me disant "surtout ne prenez pas ça!" - mon généraliste!), et un frottis "ininterprétable" selon la cancerologue vue à l'IGR de Villejuif, qu'il a fallu refaire, et d'autre stupidités que je ne citerai pas pour n'être pas censurée ici.

Donc je fais à présent partie des femmes qui ne voient plus de gyneco, je vais en labo directement pour un frottis ou un dosage des marqueurs, en centre radio directement pour des echo et/ou mammo, tout cela avec une ordonnance de ...mon généraliste (qui a été le seul à me lire mon compte-rendu operatoire, soit dit en passant).

Le fait est aussi que (je ne suis pas la seule à faire ce constat) les gynecos sont très souvent plus que désagréables, donc on préfère rester avec un généraliste que l'on estime et qui prend le temps de nous expliquer un résultat d'analyse, plutôt que payer 60 euros pour une consult de 20 minutes où tout est bâclé.

Oops! Long post! On verra bien si je suis censurée ou pas...
Bonne journée, bon WE.

Maureen

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-10-04, 17:41  (GMT)
16. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonsoir,

>Oops! Long post! On verra bien si je suis censurée ou
>pas...
>Bonne journée, bon WE.

Vous ne risquez pas d'être censurée sur ce site qui appartient à un médecin généraliste
Merci.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dom45700 (421 messages) Envoyer message email à: dom45700 Envoyer message privé à: dom45700 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-04, 10:24  (GMT)
19. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour,

Personnellement, j'étais suivi par un gynéco obstétricien, qui a pratiqué l'accouchement, ma fille a aujourd'hui 21 ans. Ce dernier a décidé de travailler en hôpital.... délai d'attente interminable, l'hopital m'a conseillé une femme médecin généraliste qui pouvait me poser un stérilet, elle venait de s'installer. Je ne conseille cela à personne, ça s'est mal passé, je ne rentrerai pas dans les détails.

Puis j'ai rencontré un nouveau gynéco qui venait de s'intaller et qui voulait "à toute fin", "très commercial", me poser un pti truc dans le bras en matière contraceptive, nous ne nous connaissions pas, il ne m'inspirait pas confiance, je suis partie en courant.

Je ne savais pas à cette époque que mon médecin généraliste (une femme) faisait le suivi: frottis, seins etc. quel soulagement. Je sais aussi que s'il y a un jour un problème, elle saura me diriger ailleurs s'il le faut. En plus elle ne pose pas de stérilet, risque non couvert par son assurance, et elle a eu la franchise de me le dire et nous avons trouvé une autre solution.
Ca me permet aussi de voir le médecin à cette occasion, qui en plus du suivi gynéco peut me soigner de tous maux habituels. Y a toujours une solution.

Bonne journée à tous.

dominique

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-04, 10:43  (GMT)
20. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour

d'après ce que je sais, poser un stérilet n'est pas à la portée de tout le monde; un médecin (ou une infirmière) entraîné(e) fait ça sans difficulté.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

docalex (22 messages) Envoyer message email à: docalex Envoyer message privé à: docalex Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-04, 10:47  (GMT)
21. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
>d'après ce que je sais, poser un stérilet n'est pas à
>la portée de tout le monde; un médecin (ou une
>infirmière) entraîné(e) fait ça sans difficulté.

Bonjour,

Il n'est techniquement pas très difficile de faire un examen gynécologique, de réaliser un frottis vaginal ou de poser un stérilet. Le faire avec délicatesse et confort demande de l'expérience, ma génération de toubib n'a la plupart du temps pas eu l'opportunité de la pratiquer souvent, pour ma part j'y renonce.


Letotor
soon be over!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

laurence33 (4 messages) Envoyer message email à: laurence33 Envoyer message privé à: laurence33 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 11:06  (GMT)
24. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
bonjour,
Personnellement étant jeune je consultais un généraliste pour mon suivi gynéco et n'ai jamais eu à me plaindre de son diagnostic ; il a su jusqu'où ses compétences lui permettaient d'aller et me fit suivre par la suite par une gynécologue au troisième mois de ma grossesse. Depuis je suis suivie régulièrement par une gynécologue ; lorsque tout va bien j'y vais une fois par an. Ma fille a 16 ans aujourd'hui et a déjà le reflex de la visite chez la gynéco, cependant elle est aujourd'hui confrontée au manque de praticiens. Elle vit en région parisienne dans une petite ville et la seule gynéco femme est complètement "surbookée". Les jeunes filles sont souvent craintives et timides; les premieres visites ne sont pas toujours faciles à aborder pour certaines et je constate qu'elles sont plus rassurées si c'est une femme qui les recoivent (ce que nous pouvons comprendre). Il semble que certains secteurs soient pauvres de gynécologues et plus généralement de spécialistes il serait temps que la "décentralisation" est lieu aussi au niveau médical !
Ceci dit j'ai du mal à comprendre que beaucoup de femmes ne consultent jamais de gynéco, j'ai tjrs eu ce reflex et trouve qu'il est bon de faire le point, la palpation des seins, un frottis, peut permettre d'éviter des problèmes graves qui ne seraient pas spécialement détectés sans examen.
Ne ditons pas il vaut mieux prévenir que...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dom45700 (421 messages) Envoyer message email à: dom45700 Envoyer message privé à: dom45700 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-04, 10:56  (GMT)
22. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour,

Aussi, un médecin que l'on va voir rien que pour cela, c'est ce que j'avais fait, envoyée par l'hôpital, ne nous connaît pas. Paraît il qu'il faut qu'ils aient dans leur cabinet des matériels de réha, au cas où, c'est ce que m'a dit une généraliste.

Le stérilet peut très bien convenir pendant de nombreuses années, puis être rejeté par l'organisme, on ne sait pas trop pourquoi, faut il que la personne qui l'ait posé accepte que ça ne marche pas à tous les coups, et s'il y a problème, qu'elle ne prenne pas cela pour un manque de savoir, mais qu'elle accepte. Ce médecin avait fait des stages à l'hôpital de spécialisation, je ne remets pas sa pratique en question, mais des saignements pensant 6 mois, sans réponse, ça fait un peu long.

Ma généraliste me l'a retiré, après radio, il était complètement décroché.... ouf, pas de bb pour autant, j'ai passé l'âge raisonnable.

Bon lundi.
dominique

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Alcyone (238 messages) Envoyer message email à: Alcyone Envoyer message privé à: Alcyone Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-04, 23:05  (GMT)
23. "RE: Le médecin généraliste et la gynécologie."
Bonjour,
Celà fait des années que ma généraliste me suit au niveau gynécologique et elle est tout a fait apte pour le faire. Je n'ai donc vu un gynécologue-obstétricien que lorsque je suis tombée enceinte.

Pour le suivi de la grossesse par contre, je pense qu'il faut un spécialiste. Mon obstétricien est mort au mois d'octobre, au moment où j'ai commencé à avoir beaucoup de contractions...Donc je me suis tournée naturellement vers ma généraliste qui m'a examiné et a constaté que mon col commençait à s'ouvrir. Donc prescription d'un arrêt maladie, de quelques suppos de salbumol et de recommandations genre : "pas d'efforts".
15 jours plus tard, j'apprends pendant un cours de préparation à l'accouchement qu'une sage femme de la maternité reprend les consultations de feu mon gynécologue. Je prends rendez-vous et là...
Mon col est considéré comme beaucoup trop ouvert pour 6 mois de grossesse et mes contractions beaucoup trop nombreuses... Donc j'ai un traitement plus fort et dois rester allongée tout le temps. De plus, examen et monitoring hebdomadaire, pour surveiller l'évolution du col.
Je risque donc d'accoucher prématurement.

Que se serait-il passé si j'avais juste suivi les recommandations de ma généraliste (qui m'avait demandé de la revoir au bout d'un mois)?

Ma généraliste garde toute ma confiance, je la trouve compétente et humaine et elle continuera mon suivi gynéco, mais lors d'une éventuelle nouvelle grossesse (oui, bon, on va déjà attendre que ce bébé naisse et grandisse ) je consulterai à nouveau un obstétricien pour son suivi(si j'arrive à avoir un rendez-vous bien sur, car c'est quand même très difficile et en espérant que celui-ci ne meure pas...)

Alcyone

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :