Forum "Mon médecin généraliste"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Public)
Message d'origine

CZoé (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-04, 14:07  (GMT)
"Mon médecin généraliste"
Bonjour,
Je déplore jusque que certains médecins généralistes n'osent avouer les limites de leurs compétences. Quel dommage il n'y a aucune honte à dire qu'il serait nécessaire de prendre un avis chez un spécialiste.
Mon cas: Il y a 1 an, suite à des douleurs lombaires et une sciatique( je ne savais pas que c'était lié) je suis allée consulter mon médecin généraliste. Dans un premier temps il m'a prescrit des anti-inflammatoires et décontractants musculaires. C'est à cette période que j'ai commencé à être en arrêt maladie.
Malgré les médicaments, les douleurs s'intensifiaient. Mon médecin continuait à augmenter les doses de médicaments. J'avais beau lui dire que les médocs n'améliorait pas la situation, il présévérait dans ses prescriptions.
Lors d'une ultime visite, j'ai pratiquement exigé un scanner. Lors de la lecture du résultat: Hernie Très Volumineuse (L4L5), il a prolongé mon arrêt de travail de trois semaines et m'a prescrit (en plus des médocs) une ceinture lombaire.
Ne voyant pas de solutions à mon problème, j'ai téléphoné à un rhumatologue (conseillé par un ami) et est exigé un RDV dans la semaine.
Le rhumato, à la lecture des imageries du scanner, a pris son téléphone et à consulté un neuro-chirurgien en lui indiquant mes douleurs, mes fourmillements, mes difficultés à me déplacer buste droit, à ma colonne de "travers"....
Le neuro-chirurgien a "coincé" un rdv trois jours après.
Résultat: j'entrais en clinique le lendemain et opérer le surlendemain.
En fait, il y avait urgence car une paralysie au niveau des orteils apparaissait.
Bref: si mon médecin du début avait avoué ses limites, plus vite je serai allée consulter un rhumato, et peut-être aurions-nous trouvé une autre solution et n'aurions-nous pas eu besoin d'agir dans l'urgence...

Heureusement maintenant tout va bien....mais j'ai changé de médecin (même mon neuro-chirurgien me l'a conseillé à demi-mot....)

Cordialement

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Mon médecin généraliste florencelf 23-08-04 1
 RE: Mon médecin généraliste D_Dupagne 23-08-04 2
   RE: Mon médecin généraliste CZoé (VNI) 24-08-04 3
       RE: Mon médecin généraliste Cafe_Sante 24-08-04 4
           RE: Mon médecin généraliste dom45700 25-08-04 5
           RE: Mon médecin généraliste jbon 25-08-04 6
           RE: Mon médecin généraliste CZoé (VNI) 25-08-04 7
               RE: Mon médecin généraliste Cafe_Sante 25-08-04 8
                   RE: Mon médecin généraliste rosalie (VNI) 26-08-04 9
                   RE: Mon médecin généraliste CZoé (VNI) 26-08-04 10
                       RE: Mon médecin généraliste Giulia 26-08-04 11
                           RE: Mon médecin généraliste/information AMIS81 01-09-04 12

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

florencelf (6 messages) Envoyer message email à: florencelf Envoyer message privé à: florencelf Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-08-04, 20:08  (GMT)
1. "RE: Mon médecin généraliste"
Exactement le meme probleme avec ma mère.Elle vient seulement de comprendre après son opération que toutes les années de douleurs qu"elle avait vécues auraient pu etre moindre si son généraliste avait exigé les examens nécessaire au lieu de la "bourrer" de calmants !!!Honteux...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-08-04, 23:56  (GMT)
2. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonsoir,
Voir aussi http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/616.html

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

CZoé (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-08-04, 15:27  (GMT)
3. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonjour,
Merci pour le lien vers la discussion antérieure.
Je constate que beaucoup de personnes souffre de mal de dos "le mal du siècle".
Si je poussais un coup de gueule c'était surtout envers ce médecin qui n'a pas osé avouer les limites de ses compétences.
Et aujourd'hui, je constate qu'il est un médecin plutôt "on attend, on verra".
Pour argumenter mes propos, je pourrais également vous parler de mon fils de 5 ans qui vient de subir deux opérations en trois mois.
En effet, les testicules n'étaient pas descendus à la naissance. Le médecin généraliste me disait que l'on verra si mon enfant doit subir une intervention quand il aura 8ans.
En changeant de médecin généraliste, le nouveau (qui n'était pas d'accord d'attendre jusqu'au 8 ans: "on disait cela il y a 30 ans!!") m'a dirigé vers un grand spécialiste d'urologie et chirurgie infantile à Strasbourg (le Professeur Paul Sauvage). Ce dernier était abasourdi lorsque je lui ai retracé le suivi depuis la naissance. En fait le testicule droit est coincé par une hernie (visible à l'oeil nu) et donc a opéré durant la première année de vie de l'enfant.
Le second testicule était intra-abdominal.

Heureusement le Professeur Sauvage a su me rassurer et a pris les choses en main. Cette période est passée....mais je ne tiens pas à recontrer mon premier medécin...je ne pourrais rester courtoise....

Maintenant je vais chez le généraliste pour: angine, bronchite, rhino...
Pour tout autre chose..je vais directement voir le spécialiste (ouille, le plan sécurité sociale n'appréciera pas!!)

Merci de m'avoir répondu
cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-08-04, 18:50  (GMT)
4. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonsoir,

>Maintenant je vais chez le généraliste pour: angine, bronchite, rhino...
>Pour tout autre chose..je vais directement voir le spécialiste (ouille, le
>plan sécurité sociale n'appréciera pas!!)

Vous savez, il y a autant de spécialistes nuls que de généralistes nuls. Un des problèmes de la médecine française est qu'un médecin n'a pas de véritable obligation de formation durant sa carrière. Personne ne nous dit jamais que nous sommes nuls.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dom45700 (421 messages) Envoyer message email à: dom45700 Envoyer message privé à: dom45700 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 16:19  (GMT)
5. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonjour,
et aussi autant de bons généralistes et de bons spécialistes, heureusement!
dominique
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

jbon (3223 messages) Envoyer message email à: jbon Envoyer message privé à: jbon Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 16:21  (GMT)
6. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonjour,

Si j'osais, je dirais qu'un bon généraliste est quelqu'un qui a dans son carnet d'adresses de très bons spécialistes...
Il y a d'autres métiers, où la capacité d'aiguiller*, de ne pas faire soi même passe devant les capacités professionnelles immédiates

JBon ki ne dit pas cela pour avoir rencontré un généraliste qui avait une vocation de chirurgien et le scalpel nerveux

*sans jeu de maux

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

CZoé (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 20:55  (GMT)
7. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonsoir,

Comme dans ton métier, on trouvera des gens plus ou moins compétents...
Je ne dis pas que mon ancien médecin n'est pas compétent puisque je n'avais pas de critique à formuler pendant plusieurs années durant lesquelles je l'aurais conseillé à mes amis.
Je dis simplement qu'il faut avoir le courage et l'honnéteté d'avouer les limites de ses compétences.

Est-il si dégradant (pour un médecin, ou tout autre métier relevant d'un rapport humain)d'avouer que l'on souhaite demander un autre avis à un confrère?

Pour ma part, je trouve que cela fait preuve de sérieux...

Rassurez-vous, je fais confiance à mon actuel médecin traitant..sauf que maintenant, je ne me gène plus pour le questionner "à fond" et je ne pense plus que ma question pourrait être stupide.

Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 21:07  (GMT)
8. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonsoir,

>Est-il si dégradant (pour un médecin, ou tout autre métier relevant
>d'un rapport humain)d'avouer que l'on souhaite demander un autre avis
>à un confrère?

Le problème n'est pas là. Le problème est de savoir où s'arrête notre compétence. Votre médecin devait penser dominer la situation. Il ne savait pas qu'il ne savait pas.

Atoute m'apporte beaucoup car il m'oblige à répondre à des questions que je ne me pose pas. Et si je dis une bêtise, il y a toujours (ou presque) quelqu'un pour me le faire observer.

Dans notre métier, nous travaillons de façon totalement isolée, nous "révisons" ce dont nous avons envie. Si je vois un article sur la sciatique au milieu des centaines d'articles à lire, je vais me dire : "Ça, je connais" et passer à autre chose. Comment puis-je m'apercevoir qu'en fait j'ai oublié pas mal de choses et retenus quelques autres de travers ?

Il faut que la société exige des médecins qu'ils soient évalués régulièrement. Mais il faut aussi qu'elle leur en donne les moyens. Après mes quatre vingts heures de travail de la semaine dernière, vous comprendrez aisément que je n'avais pas envie de lire l'Encyclopédie Médicale Illustrée ou d'aller passer la soirée à écouter un "grand" professeur me raconter les dernières nouvelles hypothalamo-pituitaires.

Nous avons tous des lacunes. Nous le savons. Mais où sont elles ?
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (VNI) (16 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-08-04, 10:00  (GMT)
9. "RE: Mon médecin généraliste"
bonjour,
Des lacunes? C'est normal, personne n'a la science infuse.Mais, faut-il culpabiliser pour autant? Et nous, patients, n'attendons nous pas trop de nos médecins?

Que diriez-vous d'un gynécologue,qui ne vous prescrit même pas une analyse de sang et vous fait une ordonnance de stérilet, alors qu'il
vient de tater votre superbe fibrome, à qui vous dites que vous souffrez, que vous saignez beaucoup et que vous êtes très fatiguée?
Est-ce une lacune? Est-ce que c'est un gynécologue nul? Est-ce que ce jour là il était fatigué? Je n'en sais rien du tout, j'ai juste changé de gynécologue.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

CZoé (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-08-04, 10:05  (GMT)
10. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonjour,

Je comprends tout à fait vos propos.
A cela s'ajoute une dose de bon sens que certains médecins n'ont peut-être pas.
Par rapport à ce que j'ai vécu, par exemple:
Si une de vos patientes revient vous voir ( au énième fois) au bout de deux mois de traitement pour voir dire que :
- les médicaments prescrits n'apportent aucune amélioration (topalgic 200 jusqu'à 3 fois par jour (surdosage), tétrazépam ne faisant même plus dormir...)
- qu'après les séances de kiné, il est très dur de faire un pas derrière l'autre,
- que lors de l'oscultation vous ne pouvez dépasser un angle de 30° avec ma jambe droite sans provoquer une vive douleur dans le dos
- que votre patiente essaye de se tenir droite et adopte une position antalgique qui fait que le haut de son corps est désaxé par rapport au bas du corps....
Bref quand il y a plusieurs signes qui montrent que la situation n'évolue pas dans le bon sens, cela devrait amener le médecin à chercher la solution ailleurs...à demander un autre avis....
Ne le feriez-vous pas?
Je ne dis pas que le médecin doit être de suite alarmiste et demander costamment et continuellement l'avis d'un confrère mais quand une impasse se pointe...

Pour les testicules de mon fils, je comprends mieux.. Il y a 20 ans l'ectopie était faite vers 6-8 ans de l'enfant. C'est le Professeur Sauvage de Strasbourg qui m'a appris que la limite d'âge est fixée à 2 ans pour un testicule qui n'est pas descendu.
Il l'a aussi écrit au médecin (à ma demande car je ne me voyais pas le lui apprendre..je ne suis pas médecin...)

Malgré cette mauvaise "expérience" je garde confiance...
Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-08-04, 12:21  (GMT)
11. "RE: Mon médecin généraliste"
Bonjour à tous
Bon dites, il y a peut-etre aussi un problème de matos dans certains cas !!!!
Je m'explique. Il est très possible que ma surdité unilatérale n'ait pas été détectée parce que le casque d'audiogramme fonctionnait par transmission osseuse. En clair les sons de mon oreille cophotique étaient transmis à l'oreille droite, ce qui donnait des audiogrammes normaux.
Enfin c'est une possibilité parmi 10.000....


Giulia

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

AMIS81 (12 messages) Envoyer message email à: AMIS81 Envoyer message privé à: AMIS81 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-09-04, 15:49  (GMT)
12. "RE: Mon médecin généraliste/information"
bonjour
ce qui vous est arrivé est un cas tres banal en medecine:je note surtout un manque d'information de la part de votre medecin:
devant uns sciatique comme la votre,je parle de la sciatique simple,pas de la sciatique paralysante,dans 90% des cas les symptomes disparaisent apres 2 mois d'antiimflammatoires;c'est pourquoi on ne demande pas de scan ou d'irm avant qq semaines d'evolution;si les symptomes persistent,une intervention peu alors etre envisagée;;je dis bien envisagée et non obligatoire;c'est alors que le medecin demande une exploration par scanner ou irm et fait une lettre pour le neurochir qui va decider si une intervention est necessaire;;;dans votre cas elle etait necessaire;;pas devant l'image du scanner mais plutot à cause des signes de paralysie du pieds;car on ne soigne pas de images mais des gens;;;;si je fais 100 scanner lombaires a des inconnus dans la rue?je vais trouver une trentaine de hernie ;;a ne surout pas operer;;vous comprenez la difference?
enfin,sachez que la chirurgie des hernies engendre parfois des complications que l'on ne peut absolument pas prevoir ni maitriser;;;je veux parler de la fibrose post operatoire,espece de cicatrisation inerne un peu excessive qui vient comprimer la moelle epiniere ou la racine nerveuse;;;;et alors;;douleur constante et plus rien a faire;;surout plus de chirurgie;;nous medecin connaissons bien les exces des annees 80 ou l'on a beaucoup trop operé;
au total,probleme un peu plus complexe que votre medecin aurait pu vous expliquer;mais encore que dans votre cas l'apparition de paralysie imposait une intervention;tres amicalement;;DR PM..AMIS 81

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :