Forum "La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Public)
Message d'origine

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-04, 20:06  (GMT)
"La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"

Bonsoir,

La Cnam va lancer une campagne d'information auprès des assurés sociaux pour préparer la mise en place au 1er janvier du "médecin traitant". Une lettre sera envoyée à chaque assuré et constituera "une sorte de mode d'emploi qui lui permettra de choisir son médecin traitant". La réforme de l'assurance-maladie prévoit le choix, par les assurés sociaux de plus de 16 ans, d'un médecin traitant (généraliste ou parfois spécialiste) qu'ils devront consulter avant d'aller voir tout autre praticien, sous peine d'une diminution de leurs remboursements. Après réception du formulaire de déclaration de médecin traitant, les assurés devront le faire signer par le médecin choisi, à l'occasion d'une consultation, puis le renvoyer à leur caisse d'assurance-maladie. Le délai pour arrêter son choix n'a pas encore été fixé mais le directeur général de la Cnam, évoque "un délai raisonnable"

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 18-11-04 1
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 frigote (VNI) 23-11-04 2
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Letotor 23-11-04 3
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 frigote (VNI) 23-11-04 4
               La place du médecin traitant dans les pathologies rares Giulia 24-11-04 11
                   RE: La place du médecin traitant dans les pathologies rares frigote (VNI) 25-11-04 14
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 23-11-04 6
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Letotor 24-11-04 8
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 D_Dupagne 24-11-04 10
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Priscamai 23-11-04 5
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Letotor 24-11-04 7
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Cafe_Sante 24-11-04 9
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 dejanire (VNI) 24-11-04 12
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 ACRO 24-11-04 13
                   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Déjanire (VNI) 28-11-04 16
                       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 ACRO 28-11-04 17
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 25-11-04 15
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Pandore 28-11-04 18
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 28-11-04 19
 Et alors quoi? Nausica 03-12-04 20
   Je n'y comprends RIEN... Pandore 11-12-04 21
       ... une chance : je suis née vers la fin de l'année Pandore 11-12-04 22
           RE: ... pas moi! Nausica 11-12-04 23
               Personne ne répond ? Pandore 12-12-04 24
                   RE: Personne ne répond ? Nausica 12-12-04 25
                       RE: Personne ne répond ? Pandore 13-12-04 26
                   RE: Personne ne répond ? D_Dupagne 13-12-04 27
                       RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 28
                       RE: Personne ne répond ? Irleana 13-12-04 29
                           RE: Personne ne répond ? Pandore 13-12-04 30
                           RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 31
                               RE: Personne ne répond ? Irleana 13-12-04 32
                                   RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 33
                                       RE: Personne ne répond ? Irleana 13-12-04 34
                                           RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 35
                                               RE: Personne ne répond ? Irleana 13-12-04 36
                                       RE: Personne ne répond ? Nausica 13-12-04 37
                                           RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 38
                                               RE: Personne ne répond ? Nausica 13-12-04 39
                                                   RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 40
                                                       RE: Personne ne répond ? Nausica 13-12-04 41
                                                           RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 42
                                                               RE: Personne ne répond ? Nausica 13-12-04 43
                                                               RE: Personne ne répond ? Cafe_Sante 13-12-04 44
                                                                   RE: Personne ne répond ? Letotor 13-12-04 45
                                                                       RE: Personne ne répond ? Cafe_Sante 13-12-04 46
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 nanasab 19-12-04 47
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Letotor 19-12-04 48
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 nanasab 19-12-04 49
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 19-12-04 50
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 nanasab 20-12-04 51
                   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 20-12-04 52
                       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 nanasab 20-12-04 53
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Rodan 20-12-04 54
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 ACRO 20-12-04 55
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Irleana 22-12-04 56
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 sockette (VNI) 23-12-04 57
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 23-12-04 58
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Dead Moon Girl (VNI) 24-12-04 59
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Letotor 24-12-04 60
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 31-12-04 61
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Dejanire (VNI) 31-12-04 62
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 arggghhh (VNI) 05-01-05 63
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Pandore 05-01-05 64
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 D_Dupagne 05-01-05 65
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Nausica 05-01-05 66
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Pandore 06-01-05 67
                   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 ACRO 07-01-05 68
                       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Pandore 07-01-05 69
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 arrgggghhh (VNI) 08-01-05 70
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 Pandore 08-01-05 71
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 ACRO 10-01-05 72
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 ACRO 11-01-05 73
               RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 ACRO 11-01-05 74
                   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 ACRO 11-01-05 75
                       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 ACRO 11-01-05 76
                           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 angebleu 15-01-05 77
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005 pjboulogne 07-02-05 84
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 D_Dupagne 16-01-05 78
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 medji 17-01-05 79
 RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Felipe 21-01-05 80
   RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 D_Dupagne 21-01-05 81
       RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 Felipe 21-01-05 82
           RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005 D_Dupagne 21-01-05 83

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-04, 20:26  (GMT)
1. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir

sur le principe, je n'ai rien contre (je consulte toujours le même médecin dans la mesure du possible).
Mais je me demande si ce système permet de changer de "médecin traitant" facilement ou pas.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

frigote (VNI) (37 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 07:56  (GMT)
2. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour

c'est tout simplement une atteinte a la liberte de chacun
et si demain l'envie me pete d'aller consulter un autre medecin ça va changer quoi??
refaire des analyses que j'aurais deja faites?? bien sur que non c'est moi qui ai tous mes resultats d'analyses mon medecin n'en fait que des photocopies
et puis si mon nouveau medecin veut mon dossier medical complet je n'ai qu'a lui donner le nom du medecin precedent et il se met en contact avec ce dernier
je n'ai absolument rien contre le fait de n'avoir qu'un et unique medecin generaliste puisque c'est ce que je fais (meme quand elle est absente je ne vais pas ailleurs j'attend son retour) mais ce qui me gonfle c'est que j'ai une fois de plus l'impression qu'on nous prend pour des cons
la majorite des français gardent le meme medecin traitant pendant des annees et en ce qui concerne ceux qui en change a chaque fois ça ne les empechera pas de le faire ils seront juste moins bien rembourses
pourquoi ne pas s'attaquer aux vieilles rombieres qui sous des pretextes tous aussi comiques les uns que les autres se font payer des cures et autres soins hypra cher dans des hotels de luxe par la secu??
pourquoi ne pas s'attaquer a tous ceux qui veulent maigrir et se font operer alors qu'un bon regime leur serait tout aussi benefique mais qu'ils sont trop feneants pour ça (je ne parle la bien sur que de ceux qui maigriraient avec un regime il va de soit que pour certaines personnes l'anneau gastrique reste la seule solution )?
il y a plein d'endroits ou frapper sans toucher aux libertes individuelles
la on dirait que les français sont des sales mioches qu'on doit a tout prix canaliser
suis je la seule a penser ainsi??
bon allez je sens la colere monter je vais me calmer et je reviens peut etre apres
en tout cas bonne journee a toutes et a tous

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 08:46  (GMT)
3. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,

je rejoins votre point de vue sous bien des aspects.
mais:

>c'est tout simplement une atteinte a la liberte de chacun
>et si demain l'envie me pete d'aller consulter un autre medecin
>ça va changer quoi??

Il n'y a pas d'atteinte à la liberté puisque vous pouvez consulter autant de médecin que vous le voulez. Libre en revanche à la collectivité de ne pas rembourser cette débauche de consultations et soins inutiles.


letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

frigote (VNI) (37 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 09:45  (GMT)
4. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour

je ne suis pas libre de consulter tous les medecins que je desire puisque ceux ci ne me seront plus ou moins bien rembourses et que je ne suis pas cresus
seulement et pour vous donner un exemple mon fils avant d'etre diagnostique de sa maladie de
BEHCET a vu tour a tour generaliste neurologue cardio et autres specialistes mais il n'a suivi la que le parcourt normal d'un patient atteint d'une maladie rare a depister
neanmoins je me suis toujours demandee ce que j'aurais du faire si mon generaliste ne m'avais pas prise au serieux (j'avais trouve la maladie de behcet sur le net grace au regroupement de ses symptomes et en ai parler a mon medecin qui a de suite dirige les bilans a faire en vue de depister cette maladie........ou pas) si elle m'avait dit comme je l'ai deja entendu "vous ne pouvez pas dire que votre fils a ça simplement parce que vous l'avez vu sur le net non ça doit etre autre chose"
j'en aurais consulte combien des generalistes avant d'arriver a la meme conclusion?
j'ai eu de la chance que connaissant le gamin (18 ans ) et sachant qu'il n'a quasiment jamais ete malade elle s'inquiete assez pour prendre tout au serieud'ou le bien fonde de voir toujours le meme medecin) mais si j'etais tombee sur un remplaçant? si j'avais du consulter un autre medecin parce qu'elle etait en vacance?
je me pose ces questions assez souvent
moi je pense qu'il est necessaire de garder toujours le meme medecin parce qu'une certaine relation se cree et que ce medecin en cas de probleme grave sera a meme de vous prendre au serieux et de ce fait de mieux vous soigner mais je ne pense pas qu'il soit bon d'obliger les gens a le faire
on nous oblige a faire tant de choses deja!!!
je suis sure que dire simplement aux patients que consulter toujours le meme generaliste est la meilleure des formules pour leur garantir une meilleure sante suffirait
pourquoi faire ce chantage?
vous allez ailleurs vous etes pas rembourse
c'est encore une fois infantiliser les personnes
de toute façon je ne pense pas que ça changera grand chose car les patients qui ont l'habitude de leur medecin continueront a ne voir que lui et les autres se moqueront bien d'etre rembourses ou pas
pour mon fils on a notre reseau de "soignants" a present et pourtant il n'a ete diagnostique qu'au mois de fevrier de cette annee
meme generaliste meme ophtalmo (ses yeux sont malheureusement attaques) meme specialiste
et je dois dire que ce soit mon generaliste ou mon ophtalmo ils se sont tous renseignes sur la maladie qu'il ne connaissait pas et demande toujours a mon fils son evolution a chaque consultation meme si c'est pour un rhume ou une visite de controle pour les yeux meme le neurologue qui n'a vu le gosse qu'une seule fois se tient au courant via mon medecin (lui il a ete le plus inquiet de tous je dois dire)
et je pense qu'en ayant une equipe comme ça ça ne donne pas envie d'aller consulter ailleurs car meme si mon generaliste m'avour etre depassee et incompetente sur le traitement a donner (je vais voir le specialiste pour ça) elle consigne tout nouveau symptomes et c'est elle qui fait les ordonances pour son traitement ça m'evite ainsi d'aller voir a chaque fois le specialiste qui est "tres "occuppe
je m'evade mais je veux juste dire que je crois le français assez intelligent pour savoir que changer de medecin pour rien peut etre nefaste a sa sante il n'est pas la peine de l'obliger a faire ce choix
je ne sais pas si je me suis exprimee assez clairement mais pour ce qui me concerne j'en ai marre que le gouvernement nous prenne pour des cons
qu'ils s'occupent plutot des problemes plus graves ça ce n'est qu'un feu de paille
et quand je vois que depuis un an mon fils demande a etre pris en charge pour sa maladie a 100% et que ce n'est toujours pas fait je me dis qu'il y a des choses plus urgentes a regler
comme pour ces fameuses prises en charge a 100% (je suis repartie!!!) si pour les analyses et les visites chez les specialistes c'est utile car ces analyses et ces visites sont nombreuses et cheres
le traitement en lui meme ne me coute que 4 euro tous les mois il n'est pas utile d'avoir le 100% dans ce cas la mais avec la secu c'est tout ou rien
remarquez c'est deja difficile pour eux de ne pas avoir de retard dans le traitement des dossiers alors si en plus ils doivent regarder chaque dossier et decider de ce qui doit etre rembourser integralement ou pas on est pas dans la mouise
enfin bref
bonne journee a tous excusez moi pour mes petits "derapages " et mes explications embrouillees

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 14:05  (GMT)
11. "La place du médecin traitant dans les pathologies rares"
Bonjour Madame
Je suis d'accord à 200% avec vous quand vous dites que dès fois il faille faire tant d'examens rien que pour le diagnostic.
Et j'irai meme plus loin que vous, c'est important aussi que quand vous lui parlez pour lui expliquer un pepin, il sache de quoi vous parlez.
Le problème que j'ai est beaucoup moins grave que votre fils, je suis borgne de l'ouie (en clair sourde d'une oreille).
Meme pour un truc aussi banal qu'un certificat médical pour le sport, c'est un détail qui a de l'importance. En effet, ma généraliste me conseille de faire un sport collectif car je suis quelqu'un de solitaire. Problème : la surdité pose des difficultés (pas insurmontables du reste, mais difficultés quand meme) en groupe, et suivre des gens plus un ballon c'est pas de la tarte ! En soi le sport collectif n'est pas contre-indiqué (et meme avec des pas super notes j'en fais au lycée), mais dans la réalité c'est une autre paire de manches !
Ben si elle ne connait pas un minimum la surdité unilatérale, je vois très mal comment elle pourrait deviner une telle information ! Certaines informations ne se devinent pas, surtout quand c'est des pathologies rares.


Je vous souhaite tout le courage du monde pour votre fils, et pour vous aussi.


Giulia

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

frigote (VNI) (37 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-11-04, 09:12  (GMT)
14. "RE: La place du médecin traitant dans les pathologies rares"
bonjour giulia

ne m'appellez pas madame j'ai l'impression d'avoir 100 ans
mon prenom est marie laure
merci pour vos encouragements ça fait chaud au coeur
mais sachez qu'aucune maladie ou infirmite n'est plus lourde qu'une autre pour la personne qui en est victime
c'est sur qu'il y a des maladies plus ou moins graves mais je pense que quand on les vit pour nous c'est grave et ça doit etre pris en consideration
je me rappelle de la premiere grosse crise de mon fils il a fallu qu'on l'hospitalise d'urgence et si l'urgentiste avait bien cerne le probleme ( il m'avait dit c'est soit un virus soit une maladie rare) et l'avait hospitalise pour qu'on cherche d'un cote et qu'on fasse a mon fils des analyses precises le pediatre (il a ete place en pediatrie) lui en avait rien a battre
deja il etait etranger et pour comprendre ce qu'il disait il fallait tendre l'oreille
ce n'est pas que je ne veuille pas que mes gamins soient soignes par un medecin etranger mais j'estime que la moindre des choses est de parler correctement meme si on a un accent prononce la langue du pays ou on exerce
puis tous les jours il passait voir le gosse (18 ans a l'epoque) et tous les jours il repetait la meme chose "donnez lui un doliprane et laissez le rentrer chez lui" alors que mon fils ne tenait pas debout qu'il avait des trhomboses etc...
il n'a ete fait a mon fils qu'un echodopler qui a confirmer la trhombose et une radio des poumons et tout les deux jours une prise de sang sans rien chercher de precis alors que pour cette maladie c'est dans la prise de sang qu'est le diagnostic
il a ete "relache" au bout de 8 jours avec une ordonance pour un cardiologue
comme si ils n'avaient pas de cardio a l'hosto!!!
et n'ayant pas de mutuel on me demande de debourser 48 euro pour son sejour
apres ils nous parlent de reformer la secu de fideliser les patients ...........
je pense que des reformes il y en a des plus urgentes a faire
et a ecouter et lire divers temoignages j'ai l'impression que les generalistes sont de moins en moins a l'ecoute des patients qu'ils ont de moins en moins de temps a leur consacrer et que de plus en plus l'appat du gain est la motivation de certains jeunes medecins ce qui va faire que pour eux les patients seront des "clients" qu'ils expedieront les visites et les explications que les gens seront de plus en plus mal soignes
c'est une impression j'esperes me tromper
mais qui n'a pas vu sa visite ecourtee parce qu'il etait tard et que le cabinet allait fermer?
meme moi a la campagne ça m'est arrive le cabinet fermait 5 mn plus tard la visite a durer 5 mn une ordonnance balancee a la va vite (mon gosse n'a meme pas pu rendre les cachets car ils etaient pas adaptes)
mon fils avait un mal de tete horrible il pouvait meme pas ouvrir les yeux
le medecin a dit au bout de deux minutes c'est une migraine tu es migraineux elle lui a fait une ordonnance pour des cachets contre la migraine elle m'a pris 20 euro et aurevoir madame
alors qu'elle sait que la maladie de mon fils provoque des trhomboses dans tous les membres meme dans la tete et que ça peux etre dangereux
mon fils a pris un cachet le soir meme et j'ai bien cru que j'allais appeller les pompiers c'etait pire!!
medames et messieurs les medecins qui se sentent vises ne vaut il pas mieux perdre 10 minutes de son precieux temps meme si la journee est finie plutot que de perdre un patient?
comment voulez vous rester fidele apres des ratages pareils?
et pourtant c'est bien la premiere fois qu'elle me plante comme ça ordinairement elle est plus meticuleuse
je sais que tout le monde a ses soucis que tout le monde a le droit de ne pas vouloir prendre du retard pour ses enfants ou autre mais vous faites un metier qui ne laisse pas la place a de tels derapages
vous avez notre sante entre vos mains et vous n'avez pas le droit de jouer avec
vous n'etes pas "artisans" vous ne pouvez pas vous permettre de finir a heures fixes tout le temps ou de refuser les visites a domiciles parce que c'est inconfortable pour vous il y a des cas lourds ou le choix ne devrait meme pas vous etre donne
moi je pense que vous etes vous medecins de plus en plus exigents avec vos patients mais que vous n'acceptez pas que vos patients le soit en retour avec vous
bonne journee a tous

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 23:47  (GMT)
6. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
>Il n'y a pas d'atteinte à la liberté puisque vous pouvez
>consulter autant de médecin que vous le voulez. Libre en
>revanche à la collectivité de ne pas rembourser cette débauche
>de consultations et soins inutiles.


Je suis tout à fait d'accord.

Je profite de l'occasion pour dire que les médecins qui n'arrêtent pas de crier sur tous les toits qu'ils sont une profession libérale, et que les professions libérales doivent être traitées comme une profession libérale car elles sont libérales me GAVENT profondément!!!
Les dépenses de santé sont socialisées dans ce pays, (sur ce continent pour généraliser) et c'est pourquoi la médecine n'est pas une véritable profession libérale. Alors oui, la collectivité a son mot à dire sur le comment et pourquoi des remboursements. Même si la collectivité se fait allégrement marcher sur les pieds

Et les choses ne vont pas s'ameliorer point de vue "dépenses de santé" (je suis très pessimiste quant à l'avenir de la protection sociale en général)

Si certains médecins veulent à tout prix être considérés comme "profession libérale" ils n'ont qu'à se déconventionner; et leurs patients les suivre.

C'était mon coup de gueule du jour!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 08:52  (GMT)
8. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,

>Je profite de l'occasion pour dire que les médecins qui n'arrêtent
>pas de crier sur tous les toits qu'ils sont une
>profession libérale, et que les professions libérales doivent être traitées
>comme une profession libérale car elles sont libérales me GAVENT
>profondément!!!
Je vois vraiment pas en quoi on peut encore être considéré comme profession libérale?


>Si certains médecins veulent à tout prix être considérés comme "profession
>libérale" ils n'ont qu'à se déconventionner; et leurs patients les
>suivre.

Oui sauf que dans un système libéral, une concurrence déloyale et subventionnée (les médecins conventionnés) est inimaginable.

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 13:32  (GMT)
10. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
>Si certains médecins veulent à tout prix être considérés comme "profession
>libérale" ils n'ont qu'à se déconventionner; et leurs patients les
>suivre.

Bonjour Corinne,

Je suis tout à fait d'accord avec toi (et avec le reste de ton message).

Mais on y vient à grand pas, comme toi aussi, je pense que la sécu à la française est en train de mourir, faute de régulation.

Et pourquoi faute de régulation ? Parce que le corporatiste des médecins s'est opposé à celui des syndicalistes des caisses et que rien n'en est sorti faute d'une autorité forte pour trancher.

Et Douste est sans doute le plus guignol que nous ayons eu comme ministre après Kouchner.

L'essentiel de ses propositions ne verra pas le jour ou sera vidé de son sens (genre le carnet de santé qui a coûté 100 millions d'euros).

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Priscamai (9 messages) Envoyer message email à: Priscamai Envoyer message privé à: Priscamai Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 21:09  (GMT)
5. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir,

Votre message est une très bonne initiative.Au moment opportun(à la fin du mois de décembre ou début de janvier) je ferais la même démarche sur 5 ou 6 sites qui ont des forums de santé et sur auxquels je participe régulièrement.Tout comme vous l'avez fait, j'essayerais de rester neutre pour que le message soit plus convaincant.Désormais, nous allons devoir "être fidèle " au médecin traitant que l'on aura choisit et qui nous aura aussi accepter de vouloir nous soigner car il aura la possibilité de refuser.Le nomadisme médical serait responsable de centaines de millions d'euros(biau mé pa sura).La solution était donc de "pacser" les médecins et les patients afin d'éviter des consultations pour le même motif auprès de plusieurs médecins, de faire plusieurs fois les mêmes examens(pour cela j'approuve parfaitement)Heureusement,nous n'aurons pas besoin d'avoir l'autorisation du médecin traitant pour consulter un optalmo, un gynécologue ou un dentiste.Mais quel intéret de consulter un généraliste pour aller voir un dermatologue?.Si l'on sursoit à cette mesure, un dépassement tarifaire pourra toutefois nous être appliqué et l'accueil peu chaleureux que l'on aura car on aura défier la loi...L'avantage, c'est que l'on pourra modifier son choix à tout moment en informant par écrit le médecin traitant et la CPAM.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 08:48  (GMT)
7. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 24-11-04 à 08:49  (GMT)

Bonjour,

>Mais quel intéret de consulter
>un généraliste pour aller voir un dermatologue?

L'intérêt c'est que dans 95% des cas le généraliste va diagnostiquer et traiter le problème.
Et dans le pire des cas avancera un diagnostic aussi flou que le dermato qu'il traitera comme le dermato par un topique cortisoné quelconque .

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 12:52  (GMT)
9. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour,

>>Mais quel intéret de consulter
>>un généraliste pour aller voir un dermatologue?
>
>L'intérêt c'est que dans 95% des cas le généraliste va diagnostiquer
>et traiter le problème.

Et en plus s'occupera… du reste (vaccination, suivi des diverses pathologies, etc.).

Le métier de généraliste est un métier de suivi. L'organisation actuelle des soins nous empêche de faire correctement notre métier quand nous voulons bien le faire (bien sûr !)
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dejanire (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 23:18  (GMT)
12. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir,
Ok pour se fidéliser à un medecin!
Bravo Pilippe si vous arrivez faire un suivi géneral autre que le motif de consultation mais le plus souvent le MD surbooké ne s'embarrasse pas de questions autres que ce même motif!
Mais comment cela va t'il se passer lorsque on consulte de façon plus régulière un spécialiste plus que son généraliste?
Comment va t'on prendre en compte un suivi de spécialiste si on a une affection listée?
J'ai cru comprendre que les anesthèsistes avaient déposés un préavis de gréve car ils n'acceptent pas de n' avoir de dépassement d'honoraires. Comment sont ils concernés par cette réforme?
- Le dossier médical partagé j'y crois pas trop mais surtout ce qui me fait peur c'est l'idée de le voir se balader sur le net et je reste persuadé que n'importe qui pourrait "s'amuser" à l'intercepter.(les hackers sont très forts!)
D'un coté on insiste sur le secret médical, de l'autre on prend des risques sans précedent sur le consultation de ce même dossier.
Je crains que cette énième réforme soit une fois de plus un emplatre sur une jambe de bois!
La sécu englobe des prestations qui mériteraient des caisses propres,telles les IJ,ou les retraites. Peut etre que ces séparations seraient nécessaires pour une meilleure gestion même supervisé par la sécu.
Ce qui est sur pour ma part c'est que le démentèlemment de la sécu à la française à déja commençé. Les assurances privées s'y emploient car" bizness is bizness" et poussent les mutuelles à des tarifs de plus en plus élevés malgré leur efforts.
Malheureusement on arrive de plus en plus au commerce de la santé et c'est désolant.
Bien à vous.
Déjanire.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 23:42  (GMT)
13. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
...
> La sécu englobe des prestations qui mériteraient des caisses >propres,telles les IJ,ou les retraites. Peut etre que ces séparations >seraient nécessaires pour une meilleure gestion même supervisé par la >sécu.
...
>Bien à vous.
>Déjanire.



Bonsoir Déjanire,
Le "guichet unique" est plus dans l'air du temps ... Ainsi que le regroupement de Caisses .... voire l'intégration des petits régimes dans le régime de Sécu ! et non pas le contraire. Pensez aux frais de gestion qu'il faut compresser ! ! !
Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Déjanire (VNI) (9 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-04, 10:48  (GMT)
16. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour Accro,
Merci de votre réponse.


>Le "guichet unique" est plus dans l'air du temps ... Ainsi
>que le regroupement de Caisses .... voire l'intégration des petits
>régimes dans le régime de Sécu ! et non pas
>le contraire. Pensez aux frais de gestion qu'il faut compresser!

-Je comprends tout à fait ce que vous dites,...mais il me semble que la retraite n'est pas une maladie! Je trouve curieux qu'aujourd'hui on en soit toujours à ce système de paiment par les caisses de sécu! Même si les coûts de gestion sont importants le "brassage" des cotisations permet des ajustements qui doivent passer inaperçus au yeux des néophites. Même si le département retraite a son propre système de gestion je crois qu'on y gagnerai, à une séparation des caisses.
En tout cas la réforme ne s'annonce pas facile à mettre en place et appliquer...
Bien à vous .
Déjanire.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-04, 11:09  (GMT)
17. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 28-11-04 à 16:42  (GMT)

> Bonjour Accro,
>Merci de votre réponse.
>
>
>>Le "guichet unique" est plus dans l'air du temps ... Ainsi
>>que le regroupement de Caisses .... voire l'intégration des petits
>>régimes dans le régime de Sécu ! et non pas
>>le contraire. Pensez aux frais de gestion qu'il faut compresser!
>
>-Je comprends tout à fait ce que vous dites,...mais il me
>semble que la retraite n'est pas une maladie! Je trouve
>curieux qu'aujourd'hui on en soit toujours à ce système de
>paiment par les caisses de sécu! Même si les coûts
>de gestion sont importants le "brassage" des cotisations permet des
>ajustements qui doivent passer inaperçus au yeux des néophites. Même
>si le département retraite a son propre système de gestion
>je crois qu'on y gagnerai, à une séparation des caisses.
>
> En tout cas la réforme ne s'annonce pas facile à
>mettre en place et appliquer...
> Bien à vous .
>Déjanire.



Bonjour Déjanire,

Un groupement d'intérêt économique depuis le 1er juillet 2002 :
- les services des fédérations Agirc (les services de l'Agirc, qui fédère les caisses de retraite complémentaire des cadres) et
- l'Arrco (qui fédère les caisses de retraite complémentaire des salariés (non-cadres et cadres pour leur salaire jusqu'au plafond de la sécurité sociale)
- l'Observatoire des Retraites

Les régimes Agirc et Arrco demeurent distincts

Les deux fédérations Agirc et Arrco demeurent indépendantes l'une de l'autre. Chacune est gérée par ses propres instances, le GIE constituant leur outil commun opérant sous leur responsabilité. Le régime des cadres Agirc et le régime des salariés Arrco ne sont nullement fusionnés.
Ce rapprochement de leurs services a été réalisé en application de l'article 7 de l'annexe 1 à l'accord Agirc-Arrco du 10 février 2001. Il constitue l'une des mesures adoptées par les partenaires sociaux pour simplifier la gestion, en améliorer la qualité et en réduire le coût :

Depuis le 1er janvier 2002, le territoire est réparti entre les caisses de retraite complémentaire fédérées par l'Agirc et l'Arrco et les entreprises qui se créent doivent adhérer à l'une des deux caisses compétentes pour le secteur géographique dans lequel elles se trouvent. Auparavant, elles pouvaient le plus souvent choisir entre toutes les caisses existantes, ce qui entraînait à la fois une incompréhension des créateurs d'entreprise et une concurrence peu justifiée entre les caisses puisqu'elles appartiennent au même régime de retraite et offrent donc le même produit :

- Le nombre de caisses de retraite et de groupes de caisse se réduit d'année en année et l'accord du 10 février 2001 impose " environ 25 groupes " au maximum à l'horizon 2004, chaque groupe comportant une seule caisse de retraite Agirc et une seule caisse Arrco. Il y a une dizaine d'années, on comptait 55 caisses Agirc et 95 caisses Arrco.

- La possibilité pour les entreprises de ne réaliser qu'une seule déclaration et de n'effectuer qu'un seul paiement des cotisations à leurs caisses Agirc et Arrco est également à l'étude. De même, les salariés devraient pouvoir, à terme, faire liquider conjointement leurs retraites complémentaires Agirc et Arrco et recevoir leurs deux retraites sous forme d'un seul paiement.

- L'instauration de contrats d'objectifs entre les caisses de retraite et les fédérations Agirc et Arrco pour garantir la qualité du service, notamment en matière de sécurité et de délais.

La Sécu et les autres petits régimes continuent pour autant d'assurer la gestion de la branche vieillesse, même si elle n'a rien à voir avec la maladie. Chacun sa vocation !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-11-04, 20:50  (GMT)
15. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir

voici une page qui donne plus de précisions sur cette réforme: http://www.assurancemaladie.sante.gouv.fr/comprendre/pointparpoint_1.htm

Le médecin traitant

Le médecin traitant, choisi librement par le patient, aura un rôle central dans l'orientation et le suivi du patient tout au long de son parcours de soins.
Généraliste ou spécialiste, le médecin traitant coordonnera le dossier médical personnel, et adressera le patient, avec son accord, vers le professionnel de santé le plus apte à traiter sa situation spécifique.
Le patient pourra librement changer de médecin traitant s'il le souhaite.
(...)
Un patient pourra-t-il décider de ne pas recourir à un médecin traitant ou de ne pas suivre ses prescriptions d'orientation ?
Chacun conservera sa liberté de ne pas avoir recours au médecin traitant ou de ne pas respecter ses prescriptions d'orientation. Néanmoins, les patients qui ne souhaiteront pas s'inscrire dans ce dispositif se verront appliquer une majoration de la part restant à leur charge.
En outre, pour inciter à une prise en charge coordonnée des soins, la convention nationale pourra éventuellement permettre aux médecins de certaines spécialités, si les parties conventionnelles le souhaitent, de pouvoir pratiquer des dépassements, dans certaines limites fixées par la convention lorsqu'ils recevront un patient qui ne leur aura pas été préalablement adressé par un médecin traitant.


Il y a quand même une chose qui me tracasse dans ce projet, c'est que ça va m'obliger à changer de médecin généraliste... Mon médecin est gentil, mais pas très compétent; je sais déjà qu'il m'orientera systématiquement vers un spécialiste dès que j'aurai autre chose que rhume-fatigue-mal à la gorge. Ca m'attriste de le quitter.
Ma petite problématique personnelle est tout de même révélatrice d'une question plus vaste: les médecins généralistes doivent prendre conscience de la nécessité de se former (pour ceux qui sont en exercice). Parce que sinon cette réforme ne servira à rien.
Est-ce que la réforme prévoit une aide, une injonction, une obligation à se former?

On a déjà abordé sur Atoute le problème de la gynécologie. J'ai trouvé ici une phrase qui résume l'évolution: Comment a-t-on pu passer en 30 ans d'un médecin généraliste faisant seul des accouchements au même médecin se voyant demander en consultation par une jeune femme «s'il a le droit de prescrire la pilule» ? !
Et je pense que la question ne s'applique pas qu'à la gynécologie

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-04, 11:34  (GMT)
18. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour,

et au secours ! je suis complètement perdue ! SOS je commence à paniquer !

Etant donné que je ne consulte presque jamais de généraliste (j'ai la trouille des médecins généralistes "en vrai"), qui sera mon médecin traitant ?

Est-ce que mon psychiatre peut être mon médecin traitant ?

Est-ce qu'un docteur d'Atoute peut être mon médecin traitant ?

Toute réponse rassurante sera la bienvenue,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-04, 11:49  (GMT)
19. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour Pandore

la réponse se trouve dans mon post
"Généraliste ou spécialiste, le médecin traitant coordonnera le dossier médical personnel, et adressera le patient, avec son accord, vers le professionnel de santé le plus apte à traiter sa situation spécifique.
Le patient pourra librement changer de médecin traitant s'il le souhaite."

Le cas des médecins "virtuels" n'est pas abordé...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-12-04, 11:58  (GMT)
20. "Et alors quoi?"
Bonjour

depuis peu, à la radio, on nous explique que pour "sauver la Sécu", il va falloir prendre un médecin référent. On ne nous explique pas (encore) les conséquences financières de cette non-obligation. C'est bien progressif, cette mise en place...
Et cette fameuse lettre, c'est pour quand?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-04, 18:36  (GMT)
21. "Je n'y comprends RIEN..."
Bonjour,

Excusez-moi de revenir sur ce sujet, mais ça m'angoisse vraiment.

Je suis allée me renseigner sur le site de l'assurance maladie http://www.assurancemaladie.sante.gouv.fr/, mais je ne suis pas certaine d'avoir compris

"Qui pourra être le médecin traitant ?

Le médecin traitant pourra être n'importe quel médecin qui l'acceptera, généraliste ou spécialiste. Ce sera le médecin que le patient verra le plus souvent et qui le connaîtra le mieux."

Donc je peux demander à mon psychiatre d'être mon médecin traitant... mais il peut refuser (déjà, ça, à la base, ça m'angoisse un max).

"Un patient pourra-t-il décider de ne pas recourir à un médecin traitant ou de ne pas suivre ses prescriptions d'orientation ?

Chacun conservera sa liberté de ne pas avoir recours au médecin traitant ou de ne pas respecter ses prescriptions d'orientation. Néanmoins, les patients qui ne souhaiteront pas s'inscrire dans ce dispositif se verront appliquer une majoration de la part restant à leur charge.

En outre, pour inciter à une prise en charge coordonnée des soins, la convention nationale pourra éventuellement permettre aux médecins de certaines spécialités, si les parties conventionnelles le souhaitent, de pouvoir pratiquer des dépassements, dans certaines limites fixées par la convention lorsqu'ils recevront un patient qui ne leur aura pas été préalablement adressé par un médecin traitant."

Bon, à la limite, si ça me prend trop la tête, je peux décider de ne pas rentrer dans cette usine à gaz. Après tout je bosse, je ne vois que mon psy comme médecin et je ne suis jamais malade... mais est-ce qu'on sait à combien vont se monter ces majorations et dépassements ? Je ne voudrais pas y laisser ma paye, quand même... Est-ce que mes 2 mutuelles pourront prendre en charge les majorations et dépassements ?

"Le médecin traitant sera-t-il libre d'orienter le patient vers le professionnel de santé de son choix ?

Le médecin traitant orientera librement le patient vers le professionnel de santé de son choix.
Le choix se fera de concert avec le patient.

Que se passera-t-il si le patient n'est pas d'accord sur l'identité du professionnel de santé que lui proposera son médecin traitant ?

La décision se fera conjointement au terme du dialogue indispensable entre le patient et son médecin."

Alors là c'est de plus en plus obscur.

Imaginons que mon psy refuse d'être mon médecin traitant. Je prends comme médecin traitant un médecin généraliste de mon quartier. Imaginons qu'il ne soit absolument pas d'accord pour que j'aille consulter mon psy qui me connait depuis plusieurs années (bon, d'accord, ça ressemble un peu au sketche de la chauve-souris, mais la probabilité est quand même assez importante).
Je fais quoi ?

?

Question subsidiaire :

"Toute consultation devra-t-elle être précédée d'une visite chez le médecin traitant ? Y compris à l'hôpital ?

Non, les pédiatres et les gynécologues pourront être consultés directement sans que le patient ait été préalablement orienté par son médecin traitant."

ça veut dire que pour l'ophtalmo il faudra passer par le médecin traitant ? Mais si c'est le généraliste mon médecin traitant, il faudra que j'aille le consulter alors qu'avant je n'y allais jamais ! ça va faire exploser le budget de l'assurance maladie !

Plus je creuse, moins je pige

Pandore (déroutée)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-04, 20:08  (GMT)
22. "... une chance : je suis née vers la fin de l'année"
Extrait du Quotidien du Médecin du 10 décembre 2004 :
http://www.quotimed.com :

"L'opération est d'une ampleur rarement égalée : 38 millions d'assurés de plus de 16 ans du régime général (1) vont recevoir un formulaire de déclaration de choix du médecin traitant, entre le début de janvier et la mi-mars. Le calendrier de cet envoi des imprimés est conçu en trois grandes étapes : du 3 au 15 janvier pour les assurés nés de janvier à avril; du 1er au 15 février pour ceux nés de mai à août; du 1er au 15 mars pour tous les autres. L'assurance-maladie va redoubler d'efforts dans les prochaines semaines pour convaincre le maximum d'assurés de jouer le jeu. Mode d'emploi sur le médecin traitant, lettre explicative, plate-forme téléphonique nationale (0820.77.33.33 à 0,118 euro la minute) à partir du 3 janvier où devraient aboutir « deux millions d'appels », affichettes dans les salles d'attente des cabinets médicaux (février) : selon le Pr Hubert Allemand, médecin-conseil national de l'assurance-maladie, il s'agit de réussir absolument la mise en place du parcours de soins coordonnés, « une évolution majeure du système » dont l'« apport qualitatif » sera particulièrement bienvenu « à l'ère des pathologies chroniques, mal prises en charge sans continuité des soins ». Concrètement, les assurés qui décideront de prendre un médecin traitant pourront signer le formulaire de déclaration avec l'accord du praticien choisi (un généraliste dans l'immense majorité des cas) à l'occasion d'une consultation au cours des six premiers mois de l'année.
Selon la Cnam, 70 % des assurés consulteront un généraliste au cours du premier semestre. « La formalité d'inscription sera un acte gratuit », précise Frédéric van Roekeghem, directeur de l'Union nationale des caisses d'assurance-maladie (Uncam). S'il ne souhaite pas « aliéner la liberté » des assurés, le directeur espère que seule une petite minorité d'entre eux (environ 15 %) restera réfractaire au dispositif du médecin traitant.
>CYRILLE DUPUIS

(1) Les assurés du régime agricole, de la Canam (indépendants) et les fonctionnaires de l'Etat (9 millions de personnes) recevront leurs formulaires de leur caisse d'assurance-maladie."


Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-04, 20:18  (GMT)
23. "RE: ... pas moi!"
Ah?
moi, j'ai entendu à la radio qu'on devait "déclarer" notre médecin traitant avant le mois de juillet 2005.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-04, 23:11  (GMT)
24. "Personne ne répond ?"
Bonsoir,

Au cas où personne ne l'aurait remarqué, mon message n° 21 était une question...

On ne peut pas dire que les réponses se bousculent au portillon.

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-04, 23:14  (GMT)
25. "RE: Personne ne répond ?"
Bonsoir Pandore

je répondrais bien, mais je n'en sais rien!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 07:21  (GMT)
26. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour Nausica,

Merci quand même c'est l'intention qui compte.

Il n'y a rien de pire que de croire qu'on n'existe pas...

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 09:40  (GMT)
27. "RE: Personne ne répond ?"
>Au cas où personne ne l'aurait remarqué, mon message n° 21
>était une question...

Bonjour Pandore,

Une certaine expérience de ce genre de truc m'a appris à commencer à réfléchir seulement quand le bouzin est bouclé, et ce n'est pas le cas.

Les syndicats de généralistes et de spécialistes sont en train de s'étriper autour de cette affaire.

Je vous en reparle dès que j'ai compris les détails. En attendant, il est clair qu'un psychiatre pourra être médecin traitant, et que la pénalité si vous allez voir un dermatologue directement n'excédera pas 2 ou 3 euros.

Pour répondre à une autre question : oui, les médecins vont avoir une obligation de formation et même d'évaluation de leurs pratiques.

Pour avoir une idée du merdier actuel, voici l'état des lieux (de la négociation sécu/syndicats de médecins) il y a 3 jours. Personnellement, je n'y ai rien compris.

10 Décembre 2004

La Convention est unique pour tous les médecins Généralistes et Spécialistes.

I LE PARCOURS DE SOINS

Il est mis en place pour les médecins du secteur 1 (et ceux du secteur 2 qui aurait fait le choix de l’option coordination) une majoration de suivi coordonné d’un montant de 4€, remplaçant la majoration de 2€ mise en place en 2003.

Pour les patients de plus de 16 ans, 3 types d’accès au système :

1°) Accès LIBRE sans médecin traitant.

Le remboursement se fait sur la base d’un Cs sans la majoration de suivi coordonné.

L’honoraire du médecin secteur 1 peut faire l’objet d’un dépassement encadré

2°) Accès SPECIFIQUE en dehors du médecin traitant.

Le remboursement se fait sur la base d’un CS avec la majoration de soins coordonnés.

L’honoraire du médecin secteur 1 est sans dépassement (hors D. E. éventuel).

Cet accès spécifique est réservé à certains actes dans 2 spécialités : la GYNECOLOGIE et l’OPHTALMOLOGIE, ainsi qu’aux actes réalisés en urgence ou lorsque le patient est en déplacement. La neuropsychiatrie et la psychiatrie pourront éventuellement donner lieu à un accès spécifique dans certaines conditions à déterminer.

3°) Accès coordonné entre médecin TRAITANT et médecin CORRESPONDANT.

Dans ce cadre, il existe quatre situations :

a.. adressage par le médecin traitant au médecin CORRESPONDANT pour un avis de CONSULTANT. L’honoraire du Consultant est de C2 (C2,5 en Neuropsy) sans dépassement en secteur 1. La possibilité de coter C2 est étendu aux titulaires d’un CES, pour le secteur1 ou option coordination en secteur 2, alors qu’elle était actuellement limitée aux anciens internes de CHU.
a.. orientation par le médecin TRAITANT vers le médecin CORRESPONDANT, pour définir un protocole ALD ou un PLAN de soins en contenu et en périodicité.
a.. accès direct possible du patient au médecin CORRESPONDANT, dans le cadre de soins itératifs selon un protocole d’ALD ou un PLAN de soins préalablement définis entre les médecins traitant et correspondant.
a.. accès direct possible dans des séquences de soins nécessitant plusieurs intervenants, par exemple la séquence chirurgie – anesthésie, etc. Le patient est orienté par le médecin correspondant vers d’autres praticiens sans passage par le médecin traitant, mais en concertation avec lui.
Dans ces trois dernières situations, Le remboursement se fait sur la base d’un CS avec la majoration de soins coordonnés (secteur 1)..

L’honoraire du médecin en secteur 1 est sans dépassement (hors D.E. éventuel)

Pour les patients de moins de 16 ans, le schéma général reste le même.

Les Pédiatres sont considérés en accès spécifique, pour les enfants de 0 à 16 ans.

Le remboursement se fait sur la base d’un CS avec le forfait pédiatrique et en secteur 1 une majoration de 2€, jusque 2 ans. De 2 à 16ans, il s’ajoute à la Cs en secteur 1, une majoration correspondant à la majoration de suivi coordonnée de 4€.

L’honoraire du médecin secteur 1 est sans dépassement (hors D. E. éventuel).

II LA GRILLE TARIFAIRE

Le montant global des revalorisations est de 500 Millions d’Euros (hors CCAM, hors Permanence des soins, hors accord particulier comme celui des Chirurgiens), avec une mise en œuvre et une évaluation sur 2005 et 2006.

Médecins Spécialistes :

1 . Majoration de Soins Coordonnés (MSC)

Pour tous les spécialistes en accès coordonné et pour certains types d’actes des spécialités en accès spécifique (gynécologie, ophtalmologie) :

AU 01/03/2005 pour les spécialités cliniques suivantes, Dermatologie, Endocrinologie, Gynécologie, Neuropsychiatrie, Psychiatrie, Ophtalmologie, Rhumatologie,

a.. Majoration de soins coordonnés de 4 €, soit 27 € pour les situations cliniques définies dans le document sus cité
b.. Majoration du CNPSY, en soins coordonnés dans les mêmes proportions, soit 5,70€ Ce qui amène le CNPSY à 40 €

AU 01/07/2005 pour l’ensemble des spécialité
AU 01/01/2006 la majoration est augmentée de 1€ (1,35€ pour le CNPSY)

2 . Pour la pédiatrie :

De 0 à 2 ans : 23 € + FP (5 €) + Majoration de 2€, soit 30 €
De 2 à 16ans : 23 € + Majoration de 4 €= 27 €

3 . C2 (ou C2,5 en Neuropsy) : Extension aux anciens CES

Médecine générale :

a.. Revalorisation du C : Majoration de 4 € (MNO = majoration nourrisson) pour les actes concernant les enfants de 0 à 2 ans en maintenant la majoration de 5 € déjà en vigueur pour les examens obligatoires du 8 ème jour, du 9 ème et du 24 ème mois (non cumulable avec la MNO)
b.. Rémunération du médecin traitant : acte facturé à chaque date anniversaire du PIRES ALD : 40€


III LES MODALITES des DEPASSEMENTS TARIFAIRES en secteur 1

- dans le cadre du dépassement pour exigence particulière du patient (D.E.)

- dans le cadre de l’accord de bon usage des soins portant sur la visite à domicile

- dans le cadre des actes et consultations réalisés hors coordination ou hors accès spécifique.

% d’activité autorisé en dépassement : 30 % soit 70% en tarifs opposables ; si le praticien n’atteint pas les 70% sans dépassement dans le parcours coordonné, il peut facturer les soins en non coordonné aux tarifs coordonnés jusqu’ à ce taux de 70%.
% autorisé en montant du dépassement : 17,5% par acte en sus du tarif des actes coordonnés (27 € puis 28 €)
base de calcul du % de montant du dépassement pour les Cs : CS +MSC

Le praticien consulté s'engage, à situation médicale comparable, à assurer des délais d'attente identiques entre patients, que ceux-ci le consultent en accès libre ou qu’ils soient intégrés dans un dispositif coordonné.

IV LE SECTEUR 2 (ou DP)

Il reste en l’état.

Une option «de coordination » est ouverte à la demande des Caisses, pour les médecins volontaires (avec réversibilité de l’option), sur les bases suivantes :

a.. en parcours coordonné, honoraires sans dépassement sur les actes de consultations et dépassement plafonné à 15% pour les actes techniques.
b.. ce dépassement n’est pas applicable pour les urgences et les enfants de moins de 16 ans.
c.. en parcours non coordonné, dépassement possible sur les actes de consultations et les actes techniques, comme actuellement.
d.. Quota d’activité globale : 70% en tarifs opposables
e.. plafond des dépassements 15% par acte, pouvant être décliné par spécialité et par région
f.. prise en charge par l’ Assurance Maladie des cotisations sociales sur les honoraires opposables, majoration de suivi coordonné applicable, C2 étendu aux anciens CES.

V PERMANENCE DES SOINS

PDS pour les Généralistes selon les bases de l’avenant de Juillet sans dégressivité (base de l’astreinte : 150 € / tranche de 12 heures) et avec individualisation de la période 20h- 24h
PDS en cliniques : reprise des dispositions du RCM : 150€ en astreinte (Chirurgien, Anesthésistes), 228,68€ (Obstétriciens, Réanimateurs, Pédiatres en réanimation néonatale, Cardiologues en USIC)

VI FERMETURE DU DISPOSITIF « Médecin Référent »

Plus d'ahdésion dès l'entrée en vigueur de la convention et fermeture définitive à partir de 2006

VII CCAM TECHNIQUE

Au 01/03/2005 : codage CCAM pour les actes.
Création pour le 15/12/2004, d’un référentiel de la tarification des actes en NGAP et de leur équivalence en termes de codage en CCAM.
Obervation affinée de l’impact de la CCAM, sur les honoraires des médecins pendant une période dont la durée est à définir.
Modalités d’accession aux tarifs « cibles » (de 5 à 8 ans), à définir d’ici le 15/01/2005.
Les actes effectués par les Radiologues, Cardio-Radio interventionnelle, Médecins Nucléaires, Radiothérapeutes, gardent les tarifs NGAP jusqu’à la fin de la période d’observation, qui permettra un réexamen de leurs actes.
Les actes « perdants » gardent leur tarification NGAP.
Les actes « gagnants » obtiendront leur valeur « cible » en plusieurs étapes, suivant l’investissement financier de l’Assurance Maladie (180 Millions d’€ en remboursé/an).

Une première étape aura lieu au 01/03/2005 pour un montant de 180 Millions d’€ ; ceci correspond à une partie du coût de la revalorisation nécessaire pour l’ensemble des actes gagnants.
Il sera proposé, pour cette première étape, d’augmenter chaque acte « gagnant » d’un % à hauteur de ces 180 Millions.

VIII CCAM CLINIQUE

sujet restant à traiter avant la rédaction définitive

IX MAITRISE MEDICALISEE

Pour l'année 2005, les parties signataires, avec des économies attendues de 998 millions d’euros :

sous forme d'engagements de maîtrise médicalisée :

un infléchissement de 10 points de la tendance d’évolution de la prescription des antibiotiques (91 millions d’euros d’économies),
un infléchissement de 10 points de la tendance d’évolution de la prescription des anxiolytiques et des hypnotiques, (33 millions d’euros d’économies),
une baisse de 1,7 points de la tendance d’évolution de la prescription d'arrêts de travail (150 millions d’euros d’économies),
un infléchissement de 12,5 points de la tendance d’évolution des remboursements (prise en charge collective) de statines (161 millions d’euros d’économies),
un meilleur respect de la réglementation de l’ordonnancier bizone et des feuilles de soins permettant une juste attribution des dépenses sans rapport avec une affection de longue durée à hauteur de 5 points (455 millions d’euros d’économies) ;

sous forme d'accords de bon usage de soins (AcBUS) :

l'efficience des prescriptions d'anti-agrégants plaquettaires (23 millions d’euros d’économies),
le bon usage des examens biologiques explorant la fonction thyroïdienne (15 millions d’euros d’économies),
la pratique de la coloscopie après polypectomie (15 millions d’euros d’économies).

Un engagement des médecins à augmenter la prescription des médicaments génériques sera proposé par l’UNCAM, dans l’objectif d’atteindre une économie complémentaire de 55 millions d’euros d’économies.

X NON RESPECT DES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES et COMMISSIONS CONVENTIONNELLES

Procédures du Contentieux à définir et procédures d’appel suspensif systématique.

Le suivi de cette convention sera assurée par les commissions paritaires (CP) à l’échelon national (CPN), régional (CPR) et local (CPL).

Chacune dans leur domaine de compétence, sera le principal acteur de la mise en œuvre et du suivi de l’engagement de la maîtrise médicalisée.

Au niveau national :

a.. La CPN arrêtera les thèmes des engagements et des accords de bon usage nationaux.
b.. Elle assurera le pilotage de la maîtrise médicalisée conventionnelle.
c.. Elle se prononcera sur les projets d’accord de bon usage régionaux
d.. et analysera la situation des différentes régions au regard des objectifs prévus.
A niveau régional :

a.. La CPR coordonnera les actions d’information et de communication vers les médecins et vers les assurés.
b.. Elle décidera des mesures d’accompagnement des praticiens pour lesquels des écarts de pratiques significatifs sont constatés avec les engagements fixés au plan collectif.
Au niveau local :

a.. La CPL constituera le niveau opérationnel de la maîtrise médicalisée.
b.. Elle s’appuiera sur la formation « médecin » pour toute mesure de caractère médical

10 Décembre 2004



Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 10:05  (GMT)
28. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour cher confrère, et chers tous

ça me rassure, j'y pige rien non plus.
Ce que j'ai cru comprendre, c'est une majoration à 24 euros sur les consultations pédiatrique de moins de 2 ans, admettons....
Un forfait de 40 euros pour la prise en charge des ALD (mais il me semble qu'on touchait 50 à la rédaction du protocole de soin avant)
Aucune vrai pénalité financière pour les vagabonds médicaux.
Et surtout je préssens des tonnes de paperasses supplémentaires.
Si je n'étais pas sur un forum de bonne tenue, je dirais que ça sent l'enc..ade!

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 10:30  (GMT)
29. "RE: Personne ne répond ?"
> En >attendant, il est clair qu'un psychiatre pourra être médecin traitant,

Bonjour,

Je ne sais pas si quelqu'un connaissant déjà ce document
Mais il rejoint tout à fait le sens de M.Dupagne
http://www.assurancemaladie.sante.gouv.fr/
__________________________________________________________________________
Le médecin traitant

Les conditions pour devenir médecin traitant

Pour devenir médecin traitant, il faut être choisi comme tel par son patient et accepter sa demande. Le patient se chargera par la suite d'en informer sa caisse d'assurance maladie. A priori, le médecin traitant est celui qui connaît le mieux le patient, ce qui lui permettra d'appréhender, globalement, l'individu dans toutes ses dimensions. Cette relation de confiance permettra d'orienter le patient, avec son accord, dans son parcours de soins et au mieux de ses besoins.

Les obligations du médecin traitant

Si le médecin, généraliste ou spécialiste, accède à la demande du patient, il jouera en tant que médecin traitant, un rôle de médecin pivot. Selon les besoins et l'historique de chacun des patients dont il aura la responsabilité, il pourra avec l'accord du patient, adresser ce dernier au professionnel de santé le plus apte à traiter sa situation spécifique.

Néanmoins, il convient de souligner que la réforme garantit le libre choix du patient comme celui du médecin traitant, ainsi le généraliste ou le spécialiste est libre de refuser à un patient qui le demanderait, de devenir son médecin traitant. Tout comme le patient peut modifier son choix à tout moment et librement en informant personnellement et par écrit son médecin traitant et sa caisse primaire d'assurance maladie.
________________________________________________________________________

En revanche cela reste beaucoup plus fou pour le Médecin référent / médecin traitant. Le premier se devrait d'être généraliste...
<<Par ailleurs, le médecin référent est obligatoirement un généraliste alors que le médecin traitant peut être un généraliste ou un spécialiste, notamment pour les patients souffrant d'affection longue durée ou de maladie chronique.<<

Cordialement
Bien à vous.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 11:22  (GMT)
30. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour à tous,

Merci pour les explications. Je suis rassurée : c'était normal que je ne comprenne pas.

Letotor, en ce qui concerne les médecins, je le sens comme vous le sentez...

Voilà pour vous :

et pour nous les patients :

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 11:39  (GMT)
31. "RE: Personne ne répond ?"
>En revanche cela reste beaucoup plus fou pour le Médecin référent
>/ médecin traitant. Le premier se devrait d'être généraliste...
><<Par ailleurs, le médecin référent est obligatoirement un généraliste alors que
>le médecin traitant peut être un généraliste ou un spécialiste,
>notamment pour les patients souffrant d'affection longue durée ou de
>maladie chronique.<<

Pour le médecin référent par contre c'est clair dans le document produit le 3 décembre:
Exit médecin référent: plus de nouvelles inscription de patient à partir du 1er janvier 2005
Exit l'option le 1er janvier 2006
letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 11:50  (GMT)
32. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour Letotor

Merci de votre réponse.
>Pour le médecin référent par contre c'est clair dans le document
>produit le 3 décembre:
ça d'accord.
**************************
1 janvier 2005 :
- choix du médecin traitant
- crédit d'impôt
- contribution 1 €
- premier appel d'offres DMP
1er janv 2006 : diffusion des contrats d'Assurance maladie complémentaires responsables
**********************************
>Exit médecin référent: plus de nouvelles inscription de patient à partir
>du 1er janvier 2005

>Exit l'option le 1er janvier 2006
Mais là je suis peut-être bouchée, mais cette option serait-il possible de me la rappeler?

Merci


Cordialement
Bien à vous.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 12:08  (GMT)
33. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour,

>>Exit l'option le 1er janvier 2006
>Mais là je suis peut-être bouchée, mais cette option serait-il possible
>de me la rappeler?

L'option médecin référent est une option conventionnelle souscrite volontairement par le médecin. Celle ci lui permet (tait?) de signer des contrats avec ses patients (44 euros par an et par patient), contrat dans lequel le médecin s'engageait à bien faire son travail (mdr) à se former, à prescrire des génériques....
Le patient s'engageait lui à consulter son médecin référent en première intention (ça vous rappelle rien?)
En échange le médecin faisait bénéficier du tiers payant (le patient ne réglait rien)

En pratique, les médecins signataires bossaient exactement comme les autres, le tiers payant permettait de manière indolore de facturer le moindre petit acte qui eut été gratuit autrement (hop un coup de carte vitale).
Les patients continuaient à vagabonder pareillement (aucun controle ni sanction par les caisses)
Et le toubib encaissait donc en plus une 40aine d'euros forfaitaires annuel pour faire le m^me travail. Vala
Le syndicat MGFrance est le grand défenseur de ce système, décrié par tous les autres syndicats...
Mon associée fonctionne comme ça:
Consultations serrées tous les quart d'heures, se casse à 16H00
Les patients viennent 4 fois pour le moindre rhume parce qu'ils ne payent rien
150 patients inscrits, ça fait euh 6000 euros de forfait (1 mois en pension complète à l'île Maurice?)
Et le tout pour unr médecine de médiocre qualité.

'tain, je suis en forme aujourd'hui!!!!


letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 13:22  (GMT)
34. "RE: Personne ne répond ?"
Modifié le 13-12-04 à 13:24  (GMT)

Rebonjour,

>'tain, je suis en forme aujourd'hui!!!!

>letotor, médecin envers et contre tout
Cordialement
Bien à vous.
Et Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 13:27  (GMT)
35. "RE: Personne ne répond ?"
>Modifié le 13-12-04 à 13:24  (GMT)
>
>Rebonjour,
>
>>'tain, je suis en forme aujourd'hui!!!!

Euh... je considère être en forme quand je me lance dans ce genre de violente critique.
Mais je vais garder quelques munitions pour la nouvelle convention.

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 13:39  (GMT)
36. "RE: Personne ne répond ?"
Rebonjour

Bon, bon c'est tout

J'ai rien dit...En attendant la prochaine munition


Cordialement
Bien à vous.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 14:01  (GMT)
37. "RE: Personne ne répond ?"
Bonjour

j'ai compris le principe du "contrat" pour les médecins référents.
Il y a juste un passage que je n'ai pas compris:

>En pratique, les médecins signataires bossaient exactement comme les autres, le
>tiers payant permettait de manière indolore de facturer le moindre
>petit acte qui eut été gratuit autrement (hop un coup
>de carte vitale).

vous pouvez préciser?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 16:18  (GMT)
38. "RE: Personne ne répond ?"
>Bonjour
>
>j'ai compris le principe du "contrat" pour les médecins référents.
>Il y a juste un passage que je n'ai pas compris:
>
>
>>En pratique, les médecins signataires bossaient exactement comme les autres, le
>>tiers payant permettait de manière indolore de facturer le moindre
>>petit acte qui eut été gratuit autrement (hop un coup
>>de carte vitale).
>
>vous pouvez préciser?

Beuh... je suis pas très doué pour causer la france.
Ce contrat est un contrat de dupe. En pratique, ce que change ce contrat tripartite c'est:
Le médecin encaisse 40 euros par an et par patient.
Le patient bénéficie du tiers payant.
Tous les autres engagement: prescription de génériques, limitation de l'activité, formation, consultations plus longues, tenue du dossier, mais aussi renoncement au vagabondage médical ne sont que des voeux pieux en l'absence de controle effectif (ce n'est pas plus le cas chez un référent que chez un non référent)


letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 16:34  (GMT)
39. "RE: Personne ne répond ?"
Re bonjour Letotor

j'avais bien compris tout ça, votre "causer la france" n'est pas en jeu ici

C'est le "petit acte qui eut été gratuit autrement" que j'ai pas compris? Je ne savais pas que certains médecins fonctionnaient comme les dentistes: si je soigne un rhume et que le patient revient pour ce rhume, je ne prends pas d'honoraires.

Le tiers payant existe aussi chez les médecins non référents.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 16:47  (GMT)
40. "RE: Personne ne répond ?"
> si je soigne un rhume et que
>le patient revient pour ce rhume, je ne prends pas
>d'honoraires.

et en prime il se fait arroser de pipi glacé, à dégouter de multiplier les consultations pour un rhume.

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 16:55  (GMT)
41. "RE: Personne ne répond ?"
>et en prime il se fait arroser de pipi glacé, à
>dégouter de multiplier les consultations pour un rhume.

Mauvaise journée aujourd'hui?

et si je remplace "rhume" par "prurit", est-ce que j'aurai réponse à ma question?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 17:01  (GMT)
42. "RE: Personne ne répond ?"
>>et en prime il se fait arroser de pipi glacé, à
>>dégouter de multiplier les consultations pour un rhume.
>
>Mauvaise journée aujourd'hui?
>
>et si je remplace "rhume" par "prurit", est-ce que j'aurai réponse
>à ma question?

oh la la j'avais pas décelé la question. :s
Alors, si le gars avec son rhume, prend rendez vous pour me voir (un créneau de 20') oui je lui encaisse une consultation (mais on ne vient jamais me revoir pour ça!!!!)
Si l'enrhumé accompagne son môme pour qui il avait pris rendez vous, je lui glisse une ordonnance "acte gratuit" et n'encaisse qu'une consultation. Avec le tiers payant systématique il est facile la carte en main de m'en faire payer deux, ça prend deux secondes et le patient ne s'en rend même pas compte puisqu'il n'ouvre pas son porte monnaie.


letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 17:06  (GMT)
43. "RE: Personne ne répond ?"
tiers payant + mutuelle alors, sinon on s'en rend compte quand même!

Je chipote

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 18:49  (GMT)
44. "RE: Personne ne répond ?"
Bonsoir,

> Avec le tiers payant systématique il est facile
>la carte en main de m'en faire payer deux, ça
>prend deux secondes et le patient ne s'en rend même
>pas compte puisqu'il n'ouvre pas son porte monnaie.

C'est un peu facile ! Les escrocs seront toujours des escros. Depuis que j'ai signé l'option mon nombre d'actes à diminué. Pour une fois, j'étais payé pour tenir le dossier du patient, ce qui me prend beaucoup de temps.
Cette option meurt parce qu'il n'y a eu aucun suivi des caisses et des médecins et que certains en ont fait ce que Letotor raconte. Mais ce n'est pas la majorité, du moins en Midi-Pyrénées.

Les enquêtes montrent qu'en moyenne les médecins référents se forment d'avantage, prescrivent moins et font moins d'actes. http://www.medsyn.fr/mgfrance/dossier/referent/top10.htm

N'ayant pas envie de perdre 750 euros par mois (ce que me rapportaient les contrats), je vais illico me remettre à faire de l'acte.






Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 19:01  (GMT)
45. "RE: Personne ne répond ?"
bonsoir,

>Cette option meurt parce qu'il n'y a eu aucun suivi des
>caisses et des médecins et que certains en ont fait
>ce que Letotor raconte. Mais ce n'est pas la majorité,
>du moins en Midi-Pyrénées.
>
>Les enquêtes montrent qu'en moyenne les médecins référents se forment d'avantage,
>prescrivent moins et font moins d'actes. http://www.medsyn.fr/mgfrance/dossier/referent/top10.htm
>
>N'ayant pas envie de perdre 750 euros par mois (ce que
>me rapportaient les contrats), je vais illico me remettre à
>faire de l'acte.

Fallait pas te sentir visé ;)
Je te parle de ce que fait mon associé et de quelques autres que je connais.
Moi référent je l'ai été un an puis j'ai arrêté la mascarade, surtout pour l'absence de controle des patients qui faisaient n'importe quoi, et éviter les consultations redondantes favorisée par le tiers payant.

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-04, 21:32  (GMT)
46. "RE: Personne ne répond ?"
Rebonsoir,
>Moi référent je l'ai été un an puis j'ai arrêté la
>mascarade, surtout pour l'absence de controle des patients qui faisaient
>n'importe quoi, et éviter les consultations redondantes favorisée par le
>tiers payant.

Quand l'option a été créée, j'étais plein d'espoir. Nous voulions en faire un pôle de qualité. J'ai participé à une foultitude de réunion avec les caisses de sécu de mon département. Mais pour faire bouger quelque chose il faut la patience du Pandore et l'énergie du Dupagne. Et encore, je crois que ça ne suffirait pas

Mes patients sont "contrôlés" par moi-même depuis longtemps






Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanasab (19 messages) Envoyer message email à: nanasab Envoyer message privé à: nanasab Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 14:36  (GMT)
47. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,
je répond à votre mail concernant la mise ne place d'un médecin traitant pour lequel je suis septique car dans mon cas je ne pense pas que cela soit bien indiqué et arrange mes souffrances.... Et, oui, je souffre de mycoses vaginales récidivantes. Depuis trois ans , je vais de médecins en gynécologues et je ne suis toujours pas guérie. En fait, soit Ils me disent soit qu'on ne peut rien faire soit qu'il faut trouver la cause mais ne la trouvent pas. les médecins n'arrivent pas à soigner.
De plus, la plupart du temps, ils ne m'écoputent pas et lorsque je veux prendre rdv dans un centre hospitalier où pour moi, il y a de meilleures chances d'être soigner et qu'on puisse trouver la cause et me permettre de guérir : on me dit que je ne suis pas prioritaire puisque je ne suis pas enceinte donc je ne peux avoir de rdv avant 6 mois !

je pensais que tout le monde pouvait accéder aux soins de la me^me manière.

je ne suis pas contre mais faudrait-il qu'on soit conseillé dans le choix du praticien et qu'il prennent en considération tous les cas qui viennent en consultation. De plus, qu'ils n'hésitent pas à faire appel aux analyses médicales et orientent vers des spécialistes compétents.

voilà ce que j'avais à dire sur ce point.
je ne sais pas si c'est ici qu'il fallait que je poste mon message donc je m'excuse si je froisse quelqu'un.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 16:18  (GMT)
48. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,

>lorsque je veux prendre rdv dans un centre hospitalier où
>pour moi, il y a de meilleures chances d'être soigner
>et qu'on puisse trouver la cause et me permettre de
>guérir :

C'est l'archétype de problème qui n'a pas ça place dans un centre hospitalier, vous allez repartir avec les mêmes examen que prescrits en ville (qu'on fera donc pour la deuxième fois), le même traitement, en prime vous allez attendre 6 mois, allez être accueilli e comme une emmerdeuse, et vous aurez de la chance si on ne se paye pas votre tête.

>je ne suis pas contre mais faudrait-il qu'on soit conseillé dans
>le choix du praticien et qu'il prennent en considération tous
>les cas qui viennent en consultation. De plus, qu'ils n'hésitent
>pas à faire appel aux analyses médicales et orientent vers
>des spécialistes compétents.

Uniquement si c'est nécéssaire.


letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanasab (19 messages) Envoyer message email à: nanasab Envoyer message privé à: nanasab Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 21:57  (GMT)
49. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonsoir,

je veux bien que ce ne soit un problème de centre hospitalier mais lorsqu'on a été voir une dizaine de médecins et spécialistes et qu'aucun n'a voulu vous écouter et vous prescrire les examens comme vous dites prescrits en ville : pour le moment ils concluent tous à une mycose sans aucune analyse médicale sauf une prise de sang pour éliminer tout cas de diabète.

je pense qu'il y a vraiment un manque de commuhnication entre le médecin et le patient : moi, je n'ose plus rien dire puisqu'on me regarde de haut et on ne fait rien pour endigier mes souffrances. Au jour d'aujourd'hui, aucun ne m'a affirmé que je pouvais guérir un jour : vous trouvez cela normal. Vers qui alors se tourner si les médecins ne prennent pas les cas comme le mien au sérieux et je ne suis malheureusement pas la seule dans ce cas !

cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 22:01  (GMT)
50. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir

à lire d'urgence avant d'aller voir le Nième médecin: http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID4/372.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanasab (19 messages) Envoyer message email à: nanasab Envoyer message privé à: nanasab Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 11:47  (GMT)
51. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,

je ne suis pas malheureusement dans le cas d'une personne qui ne va voir qu'une fois le médecin. J'ai commencé par être suivie par un médecin généraliste pendant un an (un rdv tous les deux mois) puis un gynécologue pendant la même période et pas de résultat j'ai donc voulu changer de gynécologue mais en prendre un dans le même cabinet pour que le suivi se fasse. Ensuite, j'ai rechangé car mes symptômes s'étaient empirés et elle me disait qu'il fallait vivre comme cela sans rien prescrire. J'ai donc rechangée et cela fait maintenant 4 mois que je vais chez la mêm sans grand résultat.

ce que je voulais dire c'est que :

concernant la façon dont je serai accueillie dans un centre hospitalier, je suis entièrement d'accord avec Letotor : ce qu'il dit reflète exactement l'état d'esprit du corps médical hospitalier, que j'ai déjà eu l'occasion de constater. Je suis aussi d'accord que mon cas n'est pas un cas qui doit être traité à l'hopital.
cependant lorsque cela fait plus de trois ans qu'on souffre, que les raisons de la souffrance se voient lors de l'oscultation et qu'aucun médecin ni généraliste ni gynécologue n'a réussi ne serait-ce qu'à me soulager de manière durable (c'est-à-dire plus de quelques jours), on finit par se demander s'il ne vaudrait mieux pas être pris en charge d'une manière différente (je ne connais que le milieu hospitalier comme alternative ).
d'autre part, certains facteurs ne sont pas pris en compte comme le fait que j'étais en parfaite santé avant de m'installer sur la région parisienne et que les choses semblent s'améliorer lorsque je quitte la région plus de quelques jours ( pas forcément pour des vacances). Il y a aussi des problèmes importants de peau qui sont apparus en même temps. je trouve vraiment dommage que les praticiens que j'ai consulté n'aient pas fait d'investigations en ce sens afin de comprendre la véritable cause du problème.

cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 11:56  (GMT)
52. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 20-12-04 à 11:59  (GMT)

Bonjour

votre question mériterait d'être posée dans le forum "maladies" où il existe des discussions qui traitent de votre problème. Vous ne seriez pas mieux traitée à l'hôpital, médicalement parlant...

Voici donc les discussions en question. N'hésitez pas à intervenir à l'intérieur de celles-ci (surtout ne pas en ouvrir de nouvelle )

FORUM MEDICAL - "mycoses vulvo-vaginales récidivantes"
... 3. "RE: mycoses vulvo-vaginales récidivantes". ... concernées que
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/4404.html - 39k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "mycoses vaginales"
... 6. "RE: mycoses vaginales récidivantes". Bonjour, Je vous ai déjà www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/3199.html - 101k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "mycoses vaginales"
... FORUM MEDICAL - "mycoses vulvo-vaginales récidivantes" ... Les mycoses, c'est par là :
1. FORUM MEDICAL ... www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/4404.html - 40k - En ...
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/7782.html - 30k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "mycose vaginale "
... RE: mycoses vaginales récidivantes, baboo, 15-09-04, 95. RE: mycoses vaginales
récidivantes, brunette3003, 17-09-04, 104. RE: mycoses ...
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/2197.html - 101k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "helicobacter, antibiotiques et mycoses vaginales. ...
... pendant une semaine. Cependant j'ai souffert de mycoses vaginales
récidivantes pendant prés de 2 ans. Les gynécologues m'ont ...
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/6706.html - 29k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "vaginite ou mycose??"
... FORUM MEDICAL - "mycoses vulvo-vaginales récidivantes"... ... www.atoute.org/dcforum/
DCForumID5/4404.html - 39k - En cache - Pages similaires. ...
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/12783.html - 34k - En cache - Pages similaires

FORUM MEDICAL - "mycoses fréquentes"
... Simplement, les mycoses récidivantes sont une plaie et comme avez pu le lire ... ici
et dans d'autres discussions sur ce forum concernant les mycoses vaginales. ...
www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/3271.html - 101k - En cache - Pages similaires

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanasab (19 messages) Envoyer message email à: nanasab Envoyer message privé à: nanasab Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 12:17  (GMT)
53. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
bonjour,
merçi beaucoup mais c'est déjà fait : personne ne m'a vraiment répondu sauf pour me dire qu'elles avaient les mêmes souffrances et qu'on ne trouvait pas forcément de remèdes dans leur cas.
cordialement
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rodan (946 messages) Envoyer message email à: Rodan Envoyer message privé à: Rodan Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 13:16  (GMT)
54. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"

Bonjour,
Juste une réaction avec mon petit cas personnel:

"Mon" médecin traitant est malheureusement décédé vers 1990.
"Mon" spécialiste, que je n'ai pas revu depuis 1985 à pris sa retraite juste avant de décéder il y a deux ou trois ans.
(heu... un volontaire pour être mon médecin traitant ?)

En vingt ans, mis à part la médecine du travail, j'ai consulté un généraliste une fois pour une angine à l'étranger et deux dentistes (une dent 'pourrie' et une gingivite).

Inutile de préciser que sans être spécialement égoïste, je me sens jusqu'a présent réellement très solidaire en cotisant au régime obligatoire, à une mutuelle complémentaire et en achetant mes efferalgants en direct au pharmacien pour faire simple.

Je me passe d'aide pour mes rhûmes, ma micro-grippe annuelle et mes écorchures de jardinage... mais ça risque de ne pas durer.

J'espère donc juste que le délai pour "choisir un médecin traitant" sera assez "raisonnable" pour ne pas risquer d'être pénalisé tout simplement par ma bonne santé actuelle le jour où elle me laissera tomber, ou qu'on trouvera autre chose de mieux adapté pour limiter les abus de dépense de santé (ce qui semble être le but visé...)

(Je suis quand même ravi de pouvoir choisir mon gynéco)

ФИЛ.Rodan

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 18:47  (GMT)
55. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 20-12-04 à 19:15  (GMT)


Bonsoir Rodan

...

>En vingt ans, mis à part la médecine du travail, j'ai
>consulté un généraliste une fois pour une angine à l'étranger
>et deux dentistes (une dent 'pourrie' et une gingivite).


Je suis dans le même cas que toi, pour le généraliste, si cela peut te rassurer !


>J'espère donc juste que le délai pour "choisir un médecin traitant"
>sera assez "raisonnable" pour ne pas risquer d'être pénalisé tout
>simplement par ma bonne santé actuelle le jour où elle
>me laissera tomber, ou qu'on trouvera autre chose de mieux
>adapté pour limiter les abus de dépense de santé (ce
>qui semble être le but visé...)


Comment seront informés médecins et patients.
Trente-huit millions d'assurés du régime général de plus de 16 ans seront invités à déclarer le choix d'un médecin traitant (avec son accord), entre le 3 janvier et le 15 mars 2005, selon un calendrier échelonné. Les médecins feront l'objet d'une communication ciblée et auront accès à une plate-forme téléphonique spécifique. La diminution du remboursement pour les patients qui refusent cette forme de coordination des soins ne sera appliquée qu'à partir du 1er juillet 2005

>
>(Je suis quand même ravi de pouvoir choisir mon gynéco)


Mes amitiés à ton gynéco ! MDR

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-12-04, 22:11  (GMT)
56. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir

Du nouveau...
************************************************************
Médecin traitant : le mode d'emploi

Le système du médecin traitant se situe au cœur de la réforme de l'assurance maladie. Tous les assurés sociaux de plus de 16 ans vont devoir choisir un médecin traitant, « pivot » d'un parcours de soins désormais coordonné. Les conditions de cette révolution se précisent, en voici le mode d'emploi.

Entre le 3 janvier et le 15 mars 2005, les 38 millions d'assurés sociaux de plus de 16 ans seront invités à déclarer leur choix d'un médecin traitant.
Pour cela, ils recevront un formulaire de déclaration.
L'envoi des imprimés se fera selon un calendrier en trois grandes étapes : du 3 au 15 janvier pour les assurés nés de janvier à avril, du 1er au 15 février pour ceux nés de mai à août et du 1er au 15 mars pour tous les autres.
Il sera accompagné d'un mode d'emploi sur le médecin traitant, d'une lettre explicative et du numéro d'une plate-forme téléphonique (à partir du 3 janvier 2005 : 0820 77 33 33 à 0,118 euro la minute), où 2 millions d'appels sont prévus.

Concrètement, les assurés pourront signer le formulaire avec l'accord du praticien choisi, un généraliste dans l'immense majorité des cas, à l'occasion d'une consultation au cours des six premiers mois de l'année. Selon la sécurité sociale, 70% des assurés consulteront un généraliste au cours du premier semestre. Et on estime que seule une petite minorité (environ 15%) restera réfractaire à ce dispositif du médecin traitant coordinateur.
La déclaration est gratuite et le formulaire devra être renvoyé à la caisse locale de l'assuré.
Afin de permettre un choix sans précipitation et de ne pas encombrer les salles d'attente des cabinets médicaux, la diminution du remboursement appliquée aux patients qui refusent de choisir un médecin traitant, ou qui consultent un autre médecin sans prescription du médecin traitant, ne sera appliquée qu'à partir du 1er juillet 2005.

En effet, le principe directeur est le suivant : on est mieux soigné lorsque le médecin nous connaît et que l'on ne consulte pas une multitude de médecins différents.
Le médecin traitant est donc celui qui tiendra à jour le dossier médical personnel, et qui, en cas de nécessité, orientera vers un spécialiste en rédigeant une prescription.
Le patient qui déclarera un médecin traitant restera pris en charge par la sécurité sociale aux conditions actuelles : 70%, plus la part des mutuelles.
Dans le cas contraire ou si le patient se rend directement chez un spécialiste, il gardera à sa charge environ 50% des frais. Il sera donc moins bien remboursé et paiera un dépassement d'honoraires de 7 euros. Ces dépassements ne devraient pas être pris en charge par les mutuelles.

Est-on obligé de choisir un généraliste ?

Non, mais ça semble logique qu'il le soit. Par exemple, si l'on choisit son dermatologue ou son acupuncteur, il n'est pas sûr qu'il soit compétent pour dépister et traiter des maladies éloignées de sa spécialité. Inversement, en cas de maladie grave ou chronique, on peut choisir le spécialiste que l'on consulte régulièrement. C'est le cas des patients atteints d'une affection de longue durée (une trentaine sont recensées dont la maladie d'Alzheimer ou le diabète).

Faut-il systématiquement passer par son médecin traitant avant d’aller consulter un spécialiste ?

Oui, excepté pour certaines spécialités qui continueront à être en accès direct et bien remboursées par la sécurité sociale : les ophtalmologues et les gynécologues, les dentistes et les auxiliaires médicaux tels que les kinésithérapeutes, les infirmiers ou les sages-femmes libérales.

Quels seront les tarifs ?

La consultation d'un médecin généraliste restera à 20 euros, excepté pour les enfants de moins de deux. Elle passera alors à 24 euros.
En revanche, l'assuré qui choisit un spécialiste pour médecin traitant, payera 27 euros.
Si le médecin traitant envoie le patient chez un spécialiste pour un avis ponctuel, la consultation chez le spécialiste sera de 40 euros.
Si le patient doit être suivi par un spécialiste, la consultation sera de 27 euros.
Pour en savoir plus : www.assurancemaladie.sante.gouv.fr
22/12/2004
Isabelle Eustache
Le Quotidien du Médecin, n°7650, 10 décembre 2004.

Source:http://www.e-sante.fr/magazine/article.asp?idArticle=8172&idRubrique=23&urldesc=A3M%c3%a9decintraitantlemodedemploi
***************************************************

Cordialement
Bien à vous.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

sockette (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-12-04, 14:36  (GMT)
57. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
C'est complètement dingue en passant par le généraliste la consultation du spécialiste à 40 € est cotée C2 et non plus CS
C2 signifie que vous serez remboursé 70% de 40 € ce qui à l'évidence coûte déjà plus cher que de se rendre directement chez le spécialiste aujourd'hui
puisque CS est à 25 €

CHERCHEZ L'ERREUR!!!!!
oui cela va coûter ENCORE PLUS CHER à LA Sécurité Sociale

paye tes économies D-B

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-12-04, 14:43  (GMT)
58. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
C'est ce que je disais aussi...
C'est vraiment un truc de fou!!

autres discussions à ce sujet: http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID14/260.html#
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID4/502.html#

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Dead Moon Girl (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-12-04, 13:44  (GMT)
59. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour,

Une question à propos du médecin traitant : je n'ai, comme beaucoup de gens je crois, que rarement l'occasion de consulter un généraliste. Il n'y a donc aucun généraliste qui connaisse mon dossier.

Je souffre en revanche d'une maladie chronique, pour laquelle je vois trois spécialistes différents (dermatologue, allergologue, et médecin anti-douleur), à intervalles très réguliers. Ce sont ces médecins-là qui me connaissent le mieux, en particulier mon dermato. J'ai vu que je pouvais choisir un spécialiste comme médecin traitant. Mais, d'une part, mon dermato ne me connaît que pour mon eczéma, je me vois mal aller le voir pour lui expliquer que j'ai besoin de voir un ophtalmo par exemple.

Et d'autre part, est-ce que pour ces trois médecins que je consulte régulièrement, j'aurai systématiquement besoin de l'avis (de la lettre ?) de mon dermato (en admettant qu'il devienne mon médecin traitant) pour les consulter ?

Ou de l'art de se compliquer les choses...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Letotor (224 messages) Envoyer message email à: Letotor Envoyer message privé à: Letotor Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-12-04, 14:53  (GMT)
60. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour

>Mais, d'une part, mon
>dermato ne me connaît que pour mon eczéma, je me
>vois mal aller le voir pour lui expliquer que j'ai
>besoin de voir un ophtalmo par exemple.
Alors qui prend la décision de vous adresser à tel ou tel spécialiste en fonction des difficultés diagnostiques qu'il rencontre? Si vous avez mal au creux épigastrique, vous allez vous adresser à qui? Au gastro? Au cardio? Au rhumato? ou aux trois?

>Et d'autre part, est-ce que pour ces trois médecins que je
>consulte régulièrement, j'aurai systématiquement besoin de l'avis (de la lettre
>?) de mon dermato (en admettant qu'il devienne mon médecin
>traitant) pour les consulter ?
Ben si c'est votre médecin traitant, c'est à dire celui qui apréhende la pathologie dans sa globalité, avec une bonne connaissance de très nombreuses pathologies, oui, c'est lui qui vous orientera en fonction de vos symptomes. Mais encore une fois, votre médecin traitant (votre dermato) a une bonne connaissance de l'essentiel des pathologies et traitera lui même tous les problèmes simples ne nécéssitant pas de faire appel à un technicien de l'organe. Une angine, une vaginite, une entorse....

letotor, médecin envers et contre tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-12-04, 13:00  (GMT)
61. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour

la question que je me pose est: quid des centres médicaux et autres cabinets d'associés? Il y a bien des jours où le dr X ne travaille pas et où c'est le dr Y qui est là. Et si mon médecin traitant est le dr X? je suis pénalisée?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Dejanire (VNI) (14 messages) Voir addresse IP de cet auteur
31-12-04, 22:25  (GMT)
62. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonsoir,
J'ai posé la question à mon MD géneraliste habituel:
A savoir comment cela va se passer...Sa réponse est qu'il n'avait rien reçu ni info ni courrier et était dans l'ignorance totale du foctionnement de cette réforme. Donc il m'a dit<<On verra!>>...
En attendant je me pose beaucoup de questions! Trop surement...

Bonsoir et meilleurs voeux à tous le monde.
Déjanire...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arggghhh (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
05-01-05, 14:56  (GMT)
63. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
http://www.mbiland.com/cgi-bin/dcforum/dcboard.cgi?az=read_count&om=113&forum=DCForumID7

Je suis un veau
Tu es un veau
Nous sommes des veaux

Mais au fait qu'est-ce qu'elle vaut cette réforme ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-01-05, 17:10  (GMT)
64. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour Arggghhh

Merci pour le lien indiqué, j'y ai enfin trouvé la réponse à ma question.

En effet ce matin j'ai demandé à mon psychiatre si on pourrait consulter un psychiatre sans passer par le médecin traitant.
Il m'a dit qu'on le saurait au plus tard le 1er mars.

Et sur site que tu as indiqué j'ai trouvé la confirmation de ses dires (mon psy a toujours raison )

http://www.conat.net/SPIP/article.php3?id_article=88

Projet de protocole d'accord du 15 décembre 2004

1.1.4.1. Champ de l'accès spécifique

Sont concernés certains actes en gynécologie et ophtalmologie.

Pour la gynécologie, les soins pouvant donner lieu à un accès spécifique sont :

- les examens cliniques gynécologiques périodiques, comprenant les actes de dépistage, conformément aux référentiels scientifiques élaborés par la Haute Autorité de Santé,

- la prescription et le suivi d’une contraception conformément aux référentiels scientifiques élaborés par la Haute Autorité,

- le suivi des grossesses,

- l'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse.
Dans l’attente de la publication des référentiels scientifiques élaborés par la Haute Autorité de Santé, ces soins seront considérés comme coordonnés.

Pour l'ophtalmologie, les soins pouvant donner lieu à un accès spécifique sont :

- les troubles de la réfraction oculaire (prescription et renouvellement de verres correcteurs), conformément à un référentiel à définir,

- les actes de dépistage et de suivi du glaucome.
Dans l’attente de la publication de ce référentiel, ces soins seront considérés comme coordonnés.

Pour la psychiatrie et la neuro-psychiatrie, les parties conviennent de déterminer les conditions dans lesquelles certains soins pourront donner lieu à un accès spécifique par avenant conventionnel au plus tard le 1er mars 2005.


Pandore

Non médecin, juste "patiente"
Modératrice de Santé Psy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-01-05, 18:59  (GMT)
65. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
>Bonjour Arggghhh
>
>Merci pour le lien indiqué, j'y ai enfin trouvé la réponse
>à ma question.

Bonjour Pandore,

Il y avait aussi ce lien http://www.atoute.org/n/article13.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-01-05, 20:52  (GMT)
66. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
>Il y avait aussi ce lien http://www.atoute.org/n/article13.html


Très très long avec une réponse tout aussi longue! (ça fait beaucoup de lecture)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-01-05, 16:33  (GMT)
67. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour,

Désolée Docteur, je n'avais pas vu votre texte

Aujourd'hui il y a de nouvelles informations dans le Quotidien du Médecin, entre autres :

"• Le 1er juillet

Les parcours de soins coordonnés fonctionneront - pour certains de leurs actes, les gynécologues, les ophtalmos, les psychiatres et les pédiatres sont exclus du dispositif qui continueront à pouvoir être consultés en accès direct aux tarifs de 27 euros pour les deux premiers, 39,70 euros pour le second, 27 euros pour les quatrièmes.

Les tarifs de l'ensemble des spécialistes vont changer. A l'intérieur du parcours de soins, la consultation des spécialistes de secteur I passera : à 27 euros (grâce à une majoration de coordination de 2 euros) pour les soins de second recours ou récurrents ; à 40 euros (C2) pour les consultations d'expertise - 50 euros pour les psychiatres. Les médecins de secteur II seront invités à s'inscrire dans les parcours de soins en adhérant à une « option de coordination » (modération tarifaire contre majoration de coordination et prise en charge partielle des cotisations sociales - « le Quotidien » du 20 décembre). Si les assurés resteront remboursés, sans changement, à 70 % par le régime de base à l'intérieur des parcours de soins, il en ira autrement hors du dispositif où non seulement la Sécu remboursera moins mais où les dépassements d'honoraires, plafonnés (17,5 % du tarif opposable des actes cliniques et techniques), seront possibles : la consultation des spécialistes de secteur I pourra ainsi atteindre 31,72 euros mais les dépassements ne devront pas représenter plus de 30 % des honoraires totaux des médecins."

Donc je peux continuer à consulter mon psychiatre directement ?

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 18:55  (GMT)
68. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 07-01-05 à 19:08  (GMT)

...
>Donc je peux continuer à consulter mon psychiatre directement ?
>
>Pandore



Bonsoir,
Oui, Pandore, vous pourrez continuer à consulter votre psychiatre directement, ainsi que votre dentiste ... et l'Hôpital !

Lundi soir, je vous communique la notice, très claire, qui accompagne le questionnaire concernant le choix de votre médecin traitant (questionnaire que vous recevrez à partir de janvier,jusqu'en mars, donc pas de panique si vous ne le recevez pas en janvier).

J'ai bouclé ce dossier vendredi soir ! ouf ! (je parle de la conception des documents).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 19:22  (GMT)
69. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Acro, du fond du coeur, MERCI !


Pandore

Non médecin, juste "patiente"
Modératrice de Santé Psy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arrgggghhh (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 15:23  (GMT)
70. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
on nous aurait menti sur les intentions réelles ....;ou alors, virons nous dans la paranoia .....oh oui, c'est surement ça !

http://www.generalistes2002.net/article.php3?id_article=1294

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 15:53  (GMT)
71. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"


Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 20:11  (GMT)
72. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"
Modifié le 10-01-05 à 22:41  (GMT)


Bonsoir,

Choisir et déclarer son médecin traitant :
c'est simple
Une meilleure qualité des soins passe par un véritable suivi médical, assuré par un médecin qui vous connaît.
Pour garantir ce suivi médical, la réforme de l’assurance maladie prévoit que chaque assuré ou bénéficiaire de 16 ans et plus choisisse librement son médecin traitant et le déclare auprès de sa caisse d'assurance maladie.

Qui est le médecin traitant ?
Le médecin traitant est celui qui vous soigne habituellement et vous connaît le mieux. Si nécessaire il vous propose des examens, vous aide à vous orienter vers un médecin spécialiste et coordonne votre suivi médical. Il tient à jour votre dossier : résultats d'examens, diagnostics, traitements...
En cas de problème de santé, il est votre interlocuteur privilégié.

Comment choisir le médecin traitant ?
Le médecin de votre choix, généraliste ou éventuellement spécialiste (psychiatre, pour Pandore, ou autre spécialité), peut devenir votre médecin traitant s'il accepte d’assumer cette mission. Il peut exercer en cabinet, à l'hôpital ou dans un centre de santé.
Une fois votre choix fait, complétez le formulaire de déclaration avec votre médecin. Adressez-le à votre MSA avant le 1er juillet 2005.

Qui doit déclarer son médecin traitant ?
Chaque personne de 16 ans et plus fait son propre choix et déclare son médecin traitant. Pour les jeunes de 16 et 17 ans, le formulaire est signé par les parents ou l'autorité parentale.

Peut-on avoir plusieurs médecins traitant par famille ?
Le médecin traitant est personnel : chaque membre de la famille peut choisir son médecin traitant.

Peut-on changer de médecin traitant ?
On peut changer de médecin traitant : il suffit de prévenir sa Caisse d'Assurance Maladie et de remplir un nouveau formulaire.

Peut-on ne pas avoir de médecin traitant ?
Oui, chacun est libre. Simplement, à partir du 1er juillet 2005, les actes médicaux pourront être moins bien remboursés.
Même si cela fait des années que vous n'avez pas consulté un médecin, il vaut mieux choisir un médecin traitant et le déclarer. Ce dispositif est mis en place pour vous permettre, à vous et au médecin, de mieux coordonner les diagnostics et les traitements.

Déclarer un médecin traitant, est-ce que cela empêche de voir d’autres médecins ?
Vous pouvez voir d’autres médecins. Votre médecin traitant peut vous recommander, s'il le juge nécessaire, de consulter un médecin spécialiste dont le choix vous reviendra.
Sans passer par le médecin traitant, vous pouvez toujours en consulter d'autres, mais alors le remboursement pourra être réduit.

Doit-on toujours consulter le médecin traitant avant d’aller voir un autre médecin ?
Non, il existe des situations dans lesquelles vous pouvez aller voir directement un autre médecin sans que cela ait une conséquence sur le remboursement.
Il n'est pas nécessaire de passer par le médecin traitant pour vos problèmes de vue, de dents et votre suivi gynécologique.
Vous pouvez consulter un autre médecin en cas d'absence de votre médecin traitant, si vous êtes en vacances ou en déplacement et dans des situations d'urgence médicalement justifiées.
Vous pouvez, en cas de maladie chronique, accéder directement à votre médecin spécialiste si votre suivi ou votre traitement le prévoit.
Est-on obligé de consulter à chaque fois le médecin traitant pour voir le même spécialiste ?
Non. Pour un même problème, il n'est pas nécessaire de consulter le médecin traitant. Le spécialiste le tiendra informé et échangera avec lui sur votre cas.
Il peut juger que vous n'avez plus besoin de le consulter régulièrement et recommander que votre médecin traitant prenne le relais.

A NOTER :
Quand déclarer votre médecin traitant ?
Déclarez votre médecin traitant sans tarder. Sinon, à partir du 1er juillet 2005, le remboursement des actes médicaux pourra être réduit

Comment ?
Profitez d'une prochaine consultation ou d'un déplacement au cabinet sans consultation pour remplir votre déclaration avec votre médecin.

Où trouver le formulaire ?
Il est envoyé à chaque assuré entre janvier et mars 2005.

Que faire si on n’a pas déclaré de médecin traitant d’ici le 1er juillet 2005 ?
A la première consultation après cette date, remplissez avec le médecin le formulaire de déclaration. Adressez-le au plus vite à votre Caisse d'Assurance Maladie.

Pour déclarer votre médecin traitant :
Remplissez et signez avec le médecin que vous avez choisi le “formulaire de déclaration de choix du médecin traitant” lors d’une prochaine consul-tation.
Déposez le formulaire à votre Caisse d'Assurance Maladie ou envoyez-le sous enveloppe affranchie au tarif en vigueur.



A bientôt, dès que j'ai d'autres infos.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-05, 19:06  (GMT)
73. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"

6 janvier

Les bénéficiaires du tiers payant ne paieront pas le forfait de 1 euro par consultation avant le 1er juillet
La mise en place de la contribution de un euro par consultation est effective depuis le 1er janvier. Le forfait de un euro s'applique pour toute consultation ou acte pratiqué par un médecin, ainsi que pour les actes de radiologie et les analyses médicales. Ne sont pas concernés les actes réalisés par les dentistes, les sages-femmes et les auxiliaires médicaux. Les enfants de moins de 18 ans sont exonérés, de même que les femmes enceintes et les bénéficiaires de la CMU.


(E. Lefebvre, Les Echos, p. 2, 06/01/05)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-05, 19:07  (GMT)
74. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"

7 janvier

Médecin traitant : la contestation s'étend. Dans un entretien au "Figaro", le secrétaire d'Etat à l'Assurance-Maladie hausse le ton
Depuis quelques jours, le syndicat de généralistes MG France mène une guérilla contre le système du "médecin traitant". Il a appelé ses adhérents à ne pas remplir le formulaire d'inscription que tout patient doit renvoyer à sa caisse après la première consultation du praticien qu'il s'est choisi. Dans un entretien au "Figaro", Xavier Bertrand rappelle que "la réforme s'applique à tous, elle doit être appliquée par tous. Ne pas jouer le jeu, c'est mettre en péril le système de sécurité sociale". Par ailleurs, il a indiqué que chaque assuré recevrait tous les ans un relevé détaillé de ses consommations de soins et de ses remboursements, afin que chacun prenne conscience des coûts de la santé.


(C. Bommelaer, Le Figaro Economie, 07/01/05, p. I et V ; Libération, p. 13)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-05, 19:10  (GMT)
75. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"

10 janvier

La Haute autorité de santé, nouveau poids lourd du paysage sanitaire. Interview du Dr Claude Maffioli : "Nous devons avoir une réflexion politique"
Après les nominations successives du Pr Laurent Degos (président) et d'Alain Coulomb (directeur) à sa tête, la Haute autorité de santé, nouvelle instance indépendante à caractère scientifique, peut commencer à jouer son rôle dans le paysage sanitaire français remodelé par la réforme. Elle va regrouper toutes les activités de l'Anaes, une partie de celles de l'Afssaps, et sera chargée de l'évaluation des pratiques professionnelles.

(A. Bourguignon, C. Gattuso, H. de Saint Roman, Le Quotidien du médecin, 07/01, pp. 2-3)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-05, 19:11  (GMT)
76. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"

11 janvier

Les coordinations veulent prouver leur poids en boycottant le médecin traitant
Après le syndicat de généralistes MG France, c'est au tour de la Coordination nationale des médecins généralistes (Conat) d'appeler les praticiens libéraux à la "rétention" des formulaires de "déclaration de choix du médecin traitant". La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) met en garde les praticiens en rappelant que "c'est au patient de renvoyer le formulaire d'inscription, pas au médecin". En d'autres termes, conserver les formulaires, revient à prendre les assurés en otage, en sachant que ceux-ci seront moins bien remboursés, à partir du 1er juillet, s'ils n'ont pas de médecin traitant.


(Les Echos, p. 4, 11/01/05 ; La Tribune, p. 5)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

angebleu (3 messages) Envoyer message email à: angebleu Envoyer message privé à: angebleu Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-05, 21:05  (GMT)
77. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"
bonsoir,

Et la démocratie on en fait quoi ??

par expérience, après un parcours urologique extrêmement épuisant, je suis scandalisée par ces nouvelles directives.

Pourquoi ? parce que dans mon cas, mon médecin généraliste, très bon dans les cas uniquement généralistes a situé ma pathologie dans un cas psychologique. J'ai dû par moi même me battre durant 4 mois en allant en toute liberté consulter d'autres médecins (spécialistes et généralistes) CE QUI M'A SAUVE !!! J'ai fini par faire admettre au corps médical réticent que je souffrais bel et bien !

Si j'avais été dans ce cadre actuel, sans doute, par manque de revenus, aurais-je été freinée dans mon combat.

Quoiqu'il en soit. Grâce à ces diverses et multiples consultations, même une intervention chirurgicale inutile, finalement utile pour orienter vers la problématique dont je souffrais, j'ai enfin pu faire déceler un problème purement urologique. J'aurais pu sérieusement mettre en danger ma santé si celle ci n'avait pas été reconnue.

Je comprends les abus ss, mais avec le dossier partagé, je pense que prochainement ces problèmes d'abus auraient pus être réglés.

On va vers la médecine des riches, et ça me plaît pas vraiment... on va vers la non liberté, et ça me plaît pas non plu...

Bref... on devient pantins, boeufs qui vont devoir écouter UNE PERSONNE : son médecin généraliste, sous peine de devoir vider ses poches déjà bien vides...

pas d'accord la fille !

Ange bleu


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pjboulogne (62 messages) Envoyer message email à: pjboulogne Envoyer message privé à: pjboulogne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-02-05, 13:29  (GMT)
84. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvier 2005"
Bonjour à tous,

Avez-vous des informations concernant les ayants-droits? Je m'explique : mon mari (qui est militaire) s'est vu convoqué avec l'ensemble de son régiment pour se voir expliqué que ses ayants droits (chez nous c'est uniquement les enfants) avaient, d'office, le médecin militaire comme médecin traitant. A savoir que déjà ce pauvre monsieur est seul pour voir 1200 militaires (avec tous les examens annuels, avant et après départ, en retour de congé maladie... cest déjà quasi impossible d'avoir un RDV dans le mois), qu'il finit sa journée à 16h30 (pour ensuite travailler au CHU à 70km)du lundi au jeudi et à 12:00 le vendredi, qu'il ne travaille pas le week-end... Le voilà promu responsable des otites des 800 enfants ayants droits? Et oui, nous pouvons aller ailleurs mais on en sera de notre poche.

Peut-on obliger le choix d'un médecin particulier en tant que médecin traitant? Qu'en est-il quand le médecin traitant est débordé? indisponible?

Je veux bien, mais Non! J'ai autre choses à faire que faire la queue aux urgences pour un otite à 17h00. Je ne suis pas la poire de service!!!!!!!

Cordialement,

JB

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-05, 11:11  (GMT)
78. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Sur l'excellente Lette Annuaire-sécu, à laquelle je vous conseille de vous abonner : http://www.annuaire-secu.com/

Les opposants à la nouvelle convention ne désarment pas


13/01/05 - Il y a d'abord cette pétition contre "les mensonges" de la réforme de l'assurance maladie, lancée jeudi dernier par deux médecins, Martin Winckler et Christian Lehmann, qui a recueilli, jusqu´ici quelque 4.000 signatures, principalement de professionnels de santé mais aussi d'usagers et "d'élus" comme celle du député (PS) de Paris Jean-Marie Le Guen et de André Cicolela, responsable national santé chez les Verts. Ce manifeste, qui circule sur le Web, proteste contre "les mensonges" d'une réforme dont le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, "cache obstinément les conséquences", selon ses auteurs MM Lehmann et Winckler. Un collectif "santé pour tous" a annoncé s'être "associé à ce manifeste", appelant "à prendre part à cette défense commune qui vise à faire échec à la mise en place de la loi Douste-Blazy, dont le but réel est de démanteler notre système solidaire de santé au profit du secteur privé". Il regroupe notamment Act-Up, la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité, le Syndicat de la médecine générale (SMG), le collectif "la santé n'est pas une marchandise" (qui travaille notamment avec Attac), la Fédération Sud santé sociaux, des militants d'Attac etc. Et puis le SNJMG, l´ISNAR-IMG, la FMF-généralistes, et MG-France assis côte à côte lors d'une conférence de presse, le matin de la signature, entourés de représentants d´associations, tous rassemblés pour dénoncer une convention qui les "humilie", eux et leurs patients. Tous d´accord pour dire qu´il faut tout reprendre depuis le début, qu´il faut renégocier la convention. A cela s´ajoute enfin un président du syndicat MG France, le Dr Pierre Costes, qui réclame une "renégociation" de la convention médicale, et demande à être reçu par le Premier ministre, car Philippe Douste-Blazy n'a pas daigné lui répondre. MG France a aussi appelé les médecins à participer à une "marche contestataire" organisée le 22 janvier, à Paris, par le syndicat d'internes en médecine générale, l'ISNAR-IMG. En attendant la journée-test du 22 janvier, le mot d'ordre de non-signature des formulaires "médecin traitant" est diffusé maintenant à la fois par MG-France (sauf pour les patients en ALD), la Conat, la FMF-généralistes et le SMG.
De son côté, le président de la Mutualité française Jean-Pierre Davant déplore la transformation de l'assurance maladie en "usine à gaz", avec "plus de trente tarifs de remboursements différents", contre huit auparavant, mais juge qu'il faut "jouer le jeu de la réforme", hostile à tout boycott du dispositif du médecin traitant, dans un entretien aux Echos du 13 janvier. "Alors que le médecin traitant doit constituer la pierre angulaire d’une offre de soins redessinée, on cherche en vain, dans la convention, la logique soutenant cette idée forte", a indiqué Jean-Pierre Davant. Même son de cloche du côté du Collectif interassociatif sur la santé (CISS), de la Fnath et de l'Unaf, qui déplorent, dans un communiqué commun du 13 janvier, que le dispositif mette "en place un véritable parcours du combattant pour les assurés" avec un "risque de créer une médecine à deux vitesses".
Enfin, Xavier Bertrand, secrétaire d'Etat à l'Assurance-maladie, lance un appel général à l'apaisement. "Il faut bâtir, pas polémiquer", tranche-t-il dans un entretien avec le Quotidien du médecin tout en se montrant "très confiant sur la généralisation du médecin traitant".
> Article du Monde du 13 janvier - "Plusieurs syndicats dénoncent une convention qui "dévalorise et méprise la médecine générale"
http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-393891,0.html
> "Un front commun contre l'accord conventionnel" - article du QDM du 14 janvier :
http://www.quotimed.com/journal/index.cfm?fuseaction=viewarticle&DartIdx=204810
> "Xavier Bertrand aux médecins : l'appel au calme"
http://www.quotimed.com/journal/index.cfm?fuseaction=viewarticle&DartIdx=204805
> Le manifeste :
http://www.manifeste-sante-mg.org/
> Communiqué commun Unaf-Ciss-Fnath du 13 janvier :
http://www.fnath.org/actualites/communiques/2005/13_01_convention_medicale.htm
> Lettre de Pierre Costes au Premier ministre :
http://www.medsyn.fr/mgfrance/new.htm

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

medji (196 messages) Envoyer message email à: medji Envoyer message privé à: medji Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-01-05, 10:57  (GMT)
79. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"

bonjour

Je travail dans les hopitaux.Je suis aide-soignant .Le médecin traitant pas touche,c'est comme l'instit.Pour les usagers,c'est le premier confident.La premiere écoute,j'y tiens beaucoup.
Derriere tout cela,c'est tout le sysème de santé public et privé,c'est toute la sécurité sociale,les mutuelles, les hopitaux qui vont etre livrés aux grands groupes des assurances mondiaux.Demain usagers-patients ,nous serons devenus des clients .Ils vont spéculer sur notre santé.
C'est tous les professionels de santé dans la rue.Avec les usagers qui veulent garder un système de santé humaine a la française ou l'etre humain est le centre et non son portefeuille.

Tous en blanc le 22 medji

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-01-05, 01:51  (GMT)
80. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bien le bonjour,

Je cite le Dr Pierre Costes, lui même tiré du Quotidien Du Médecin ( un grand merci au Dr dupagne et à vous autres pour toutes ces informations ) : Le généraliste médecin traitant sera en fait " responsable devant son patient de ne pas obtenir un rendez-vous chez le spécialiste avant trois mois, ni de garantie du respect des tarifs opposables en soins secondaires ".

ça, ça m'inquiète terriblement ( j'exagère à peine ). Qu'en pensez-vous ? C'est quand même plus simple de téléphoner à plusieurs spécialistes pour obtenir un rendez-vous assez rapidement. qui va devoir gérer nos angoisses pendant ces trois mois d'attentes ? Ah, mais j'oubliais le Prozac. Il sera encore remboursé ?

A bientôt.

Felipe.

N.B : Heu, perso, il me faut des explications assez simples, mais vous pouvez discuter entre vous

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-01-05, 08:00  (GMT)
81. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Bonjour Felipe,

Une des plus grandes difficultés de cette réforme et de cette convention, c'est qu'elle est incompréhensible ou presque.

Le champ de la psychiatrie est épargné d'après ce que j'ai compris et pour un patient en ALD (100%) rien ne changera en terme de remboursement, même si les tarifs augmentent.

Le Prozac (Fluoxétine) sera bien sûr toujours remboursé.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-01-05, 16:41  (GMT)
82. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Modifié le 21-01-05 à 16:54  (GMT)

Bonjour Dr Dupagne,

Merci, c'est vrai que je m'inquiétais aussi à propos des tarifs. Mais les généralistes ne risquent-ils pas d'avoir des difficultés à nous diriger vers un spécialiste dans un laps de temps relativement court ? En psychiatrie, on attend déjà plusieurs mois avant d'obtenir un premier rendez-vous, mais pas en ce qui concerne d'autres spécialités si on a la possibilité de joindre plusieurs personnes à la fois. Vous allez devoir réorganiser votre travail, non ? Comment saurez-vous si un spécialiste est disponible ( assez rapidement ) ?

Cordialement.

Felipe.

P.S : Après réflexion, je ne pense pas que ce soit un problème majeur. Avec le principe du médecin référent, vous aviez déjà cela à gérer, mais peut-être que la généralisation de la désignation d'un spécialiste par le généraliste aura un impact sur les rapports " affectifs " entre un patient et son médecin ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-01-05, 17:15  (GMT)
83. "RE: La CNAM prépare la mise en place du "Médecin Traitant" au 1er janvir 2005"
Je ne sais pas si nous devrons "choisir" forcément le médecin. Personnellement, ceux avec lesquels je travaille donnent des RV à un mois maxi.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :