Forum "Faux médicaments et vraies publicités"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
Discussion fermée - Lecture uniquement 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Public)
Message d'origine

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-05-03, 10:12  (GMT)
"Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour à tous,

Pour contourner la législation sur le médicament, stricte et tournée vers la protection du consommateur, la mode est aux produits qui ressemblent à un médicament, qui sont présentés comme un médicament, qui sont vendus aussi en pharmacie, mais qui ne sont pas des médicaments. Le vendeur peut tenir un discours flatteur sans contrôle, et la composition du produit n'est pas toujours connue.
La garantie de fabrication et de composition et plus que légère.

Recherchez le mot médicament sur la page http://www.alpharegul.com
Jamais un laboratoire pharmaceutique n'aurait le droit d'utiliser un tel argumentaire, digne de la promotion médicamenteuse des années 60.
Terrafor est un peu plus honnête : http://www.beautycenter.fr/fiche_produit.php?id_rayon=265&id_article=2873

Il y a deux poids et deux mesures, ce n'est pas sain et c'est la porte ouverte à toutes les arnaques.

Que fait la police ? L'AFSSAPS sert-elle à quelque chose ?


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Totorico 30-05-03 1
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Schwaller 25-06-03 2
   RE: Alpharegul D_Dupagne 25-06-03 3
       RE: Alpharegul Schwaller 25-06-03 4
           RE: Alpharegul Charles (VNI) 03-07-03 14
           question à l'inventeur: wind 06-08-03 24
               RE: question à l'inventeur: Ronald (VNI) 31-10-03 36
                   RE: question à l'inventeur: D_Dupagne 31-10-03 37
                       RE: question à l'inventeur: Fabrice (VNI) 06-11-03 46
                           RE: question à l'inventeur: ReneGuat 07-11-03 47
                       RE: question à l'inventeur: Alexandre (VNI) 13-11-03 50
                           RE: question à l'inventeur: Cafe_Sante 13-11-03 51
           RE: Alpharegul RUET NATHALIE (VNI) 10-09-03 28
       RE: Alpharegul Jean-Jacques (VNI) 20-10-03 34
       RE: Alpharegul Arthur (VNI) 12-11-03 49
   RE: Faux médicaments et vraies publicités Jean-Jacques (VNI) 19-10-03 33
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Schwaller 25-06-03 5
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 25-06-03 6
       RE: Faux médicaments et vraies publicités Schwaller 26-06-03 8
           RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 26-06-03 10
           RE: Faux médicaments et vraies publicités Claude (VNI) 06-07-03 17
               RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 06-07-03 18
       Faux médicaments et vraies publicités Nicolas (VNI) 01-07-03 12
           RE: Faux médicaments et vraies publicités Esperia2 03-07-03 13
           RE: Faux médicaments et vraies publicités balarac 24-01-04 84
               RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 24-01-04 85
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Elie (VNI) 24-01-04 86
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Rene Guat (VNI) 25-01-04 87
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités fabiano (VNI) 27-01-04 92
                       RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 27-01-04 93
               RE: Faux médicaments et vraies publicités René Guat (VNI) 25-01-04 89
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Elie (VNI) 25-01-04 90
       RE: Faux médicaments et vraies publicités Loïc (VNI) 30-08-03 26
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Marc Schwaller (VNI) 26-06-03 7
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 26-06-03 9
   RE: Faux médicaments et vraies publicités Cedric (VNI) 20-07-03 22
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Allain (VNI) 30-06-03 11
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Colin (VNI) 05-07-03 15
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 05-07-03 16
 RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 06-07-03 19
   RE: Faux médicaments et vraies publicités Cafe_Sante 06-07-03 20
       RE: Faux médicaments et vraies publicités Jérôme (VNI) 06-07-03 21
           RE: Faux médicaments et vraies publicités pfuf (VNI) 01-08-03 23
               question à l'inventeur : wind 06-08-03 25
               RE: Faux médicaments et vraies publicités mont vends toux (VNI) 01-10-03 31
           RE: Faux médicaments et vraies publicités ReneGuat 28-10-03 35
               RE: Faux médicaments et vraies publicités Christophe (VNI) 31-10-03 38
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Cafe_Sante 01-11-03 39
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités ReneGuat 01-11-03 40
                       RE: Faux médicaments et vraies publicités Christophe (VNI) 01-11-03 41
                           RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 02-11-03 42
                               RE: Faux médicaments et vraies publicités ReneGuat 02-11-03 43
                               RE: Faux médicaments et vraies publicités Christophe (VNI) 02-11-03 44
   RE: Faux médicaments et vraies publicités Lionel (VNI) 03-11-03 45
 RE: Faux médicaments et vraies publicités RUET NATHALIE (VNI) 10-09-03 27
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 10-09-03 29
       RE: Faux médicaments et vraies publicités Félix (VNI) 10-09-03 30
   RE: Faux médicaments et vraies publicités jfrancis (VNI) 02-10-03 32
 RE: Faux médicaments et vraies publicités Patrick L. (VNI) 23-11-03 52
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 23-11-03 53
       RE: Faux médicaments et vraies publicités fabiano (VNI) 27-11-03 56
           RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 27-11-03 57
               RE: Faux médicaments et vraies publicités Vincent (VNI) 27-11-03 58
               RE: Faux médicaments et vraies publicités fabiano (VNI) 28-11-03 59
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Aymar (VNI) 28-11-03 61
                       RE: Faux médicaments et vraies publicités fabiano (VNI) 28-11-03 64
                       RE: Faux médicaments et vraies publicités fabiano (VNI) 28-11-03 65
                           RE: Faux médicaments et vraies publicités Martial (VNI) 28-11-03 66
                               RE: Faux médicaments et vraies publicités Patrick L. (VNI) 11-01-04 78
                                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Keller (VNI) 11-01-04 79
                                       RE: Faux médicaments et vraies publicités Patrick L. (VNI) 11-01-04 81
           RE: Faux médicaments et vraies publicités ReneGuat 28-11-03 62
               RE: Faux médicaments et vraies publicités Aymar (VNI) 28-11-03 63
 RE: Faux médicaments et vraies publicités pascalG 11-12-03 67
   RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 11-12-03 68
       RE: Faux médicaments et vraies publicités soniaarro (VNI) 10-01-04 76
           RE: Faux médicaments et vraies publicités Olivier (VNI) 10-01-04 77
           RE: Faux médicaments et vraies publicités soniaarro 11-01-04 80
               RE: Faux médicaments et vraies publicités Keller (VNI) 11-01-04 82
   RE: Faux médicaments et vraies publicités ReneGuat 11-12-03 69
   RE: Faux médicaments et vraies publicités Félicien (VNI) 11-12-03 70
       RE: Faux médicaments et vraies publicités J Marc (VNI) 15-12-03 71
           RE: Faux médicaments et vraies publicités D_Dupagne 16-12-03 72
               RE: Faux médicaments et vraies publicités Maxime (VNI) 16-12-03 73
               RE: Faux médicaments et vraies publicités j marc (VNI) 16-12-03 74
                   RE: Faux médicaments et vraies publicités Gilbert (VNI) 16-12-03 75

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Totorico (31 messages) Envoyer message email à: Totorico Envoyer message privé à: Totorico Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-05-03, 20:10  (GMT)
1. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
On vend bien des cremes anti rides presentees par tes top modele a la tele ! On vend des granules homeopathiques en pharmacie ! Pourquoi pas des potions magiques pour les cheveux!
Depuis le temps qu on essaie de nous vendre n importe quoi, c est peut etre au consommateur de savoir que les remedes magiques n existent pas!!

Bon WE
Tom

  Retour

Schwaller (4 messages) Envoyer message email à: Schwaller Envoyer message privé à: Schwaller Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 11:24  (GMT)
2. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
En tant que concepteur du complément alimentaire alpharegul, je me tiens à
bénéficier d'un droit de réponse concernant mon produit.
- alpharegul n'est pas présenté comme un médicament mais comme un complément alimentaire.
- alpharegul est fabriqué par le laboratoire Capsugel qui est une filiale du groupe pharmaceutique Pfizzer.
- alpharegul a été testé, sous contrôle médical, par une société indépendante et il a obtenu un effet anti-chute poitif de 88 % .
- Je tiens à disposition de toute personne intéressée le dossier scientifique d'alpharegul .
Marc Schwaller
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 11:30  (GMT)
3. "RE: Alpharegul"
Bonjour,
Je vous accorde bien volontiers ce droit de réponse.

Au fait, quelle est la composition d'alpharégul ?

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Schwaller (4 messages) Envoyer message email à: Schwaller Envoyer message privé à: Schwaller Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 12:46  (GMT)
4. "RE: Alpharegul"
Bonjour,
Alpharegul contient:
- des acides gras
- des phytostérols
- des lignanes
- de la vitamine B6
- du zing
Plusieurs études scientifiques récentes ont montré que l'acide laurique, l'acide myristique, l'acide oléïque et l'acide alphalinoléique contenus dans alpharegul ont une action inhibitrice de la 5 alpharéductase qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone (responsable du racourcissement de la durée de vie du cheveu, même principe que le finastéride). Notons également que certains des acides gras cités ont également une action vasodilatatrice qui favorise l'accessibilité des nutriments au follicule (même principe que le minoxidil)
Les lignanes présents dans alpharégul ont par ailleurs une action inhibitrice de la fixation des androgènes sur leur protéine transporteuse, la Sex Hormone Binding Protein (SHBP)dans le sang ce qui, par feed- back entraine une augmentation du taux sanguin de SHBP. Les lignanes ont également la propriété de bloquer la fixation des androgènes sur leur récepteur cytoplasmique dans les cellules cibles (ici le follicule. Ainsi, on diminue la stimulation androgénique des cxellules cibles.
La vitamine B6 et le zing sont présents, à la dose correspondant aux apports journaliers recommandés pour combattre une éventuelle carence alimentaire.
Les phytostérols permettent de réguler les réaction auto-immunes (formation d'auto-anticorps) localisée au niveau du cuir chevelu qui est actuellement reconnue comme étant la principale cause d'alopécie diffuse chez la femme.
Concernant tous ces mécanismes d'action, je dispose d'une abondante bibliographie, que je tiens à votre disposition.
Merci pour votre droit de réponse.
Marc Schwaller
  Retour

Charles (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
03-07-03, 19:21  (GMT)
14. "RE: Alpharegul"
Il est curieux qu'un Scientifique écrive, à deux reprises, ZING avec un G comme Gogo, et non avec un C comme Clarté ou Compétence. Je pense que le Savant que vous prétendez être, a fait la confusion en pensant au verbe dézinguer. Exemple: les personnes incrédules, sceptiques et méfiantes, sont en train de "dézinguer" alpharégul, mon antichute capillaire miracle. Je vous rappelle que Zinc vient du mot allemand Zink.
  Retour

wind (558 messages) Envoyer message email à: wind Envoyer message privé à: wind Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-08-03, 10:24  (GMT)
24. "question à l'inventeur:"
Puisque tous les principes actifs et effets des constituants sont connus comment le produit peut-il être breveté ?????
Qu'elle est la particularité et l'originalité du produit qui a fait que l'INPI vous donne un numéro d'enregistrement. Quelles sont les anteriorités que l'INPI a pas du manquer de vous retourner ???
l'accumulation d'effets unitaires connus ne constitue pas me semble t-il une originalité ???
N'est-ce pas qu'un argument commercial. Si l'originalité existait pourquoi la dévoiler dans un dépot de brevet INPI ???
Merci à vous.
  Retour

Ronald (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 09:11  (GMT)
36. "RE: question à l'inventeur:"
WIND, vous posez de très bonnes questions concernant la crédibilité relative à l'efficacité d'Alpharégul dans l'arrêt des chutes de cheveux.
Je retiens tout particulièrement votre propos:"l'accumulation d'effets unitaires connus ne constitue pas, me semble-t-il une originalité?" Vous avez tout dit. En effet, nous avons l'impression qu'Alpharégul présenté dans sa publicité sur Internet comme un antichute révolutionnaire, est le type même de "recette" pour faire fortune, sans se casser la tête - et, surtout pas besoin d'AMM:1) Je te réunis plusieurs éléments connus et sans danger d'interaction, de toxicité, d'effets secondaires, de contre-indications, d'effets indésirables - 2)Je te cite une bibliographie longue comme le bras - On en a la preuve, toujours sur le site www.alpharegul.com - 3)Je te fais une publicité et une campagne marketing à couper le souffle: j'emploie NOUVEAU et REVOLUTIONNAIRE, c'est impératif pour éblouir le plus grand nombre - 4) Je passe à la caisse. Pour ceux qui veulent faire fortune, voilà la bonne formule. Le complément alimentaire antichute, oui, c'est très efficace, mais pour son promoteur.
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 09:17  (GMT)
37. "RE: question à l'inventeur:"
Bonjour,
Cette recette marketing est vieille comme le monde. Ce qui est étonnant, c'est le vide juridique qui lui permet de perdurer.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Fabrice (VNI) (20 messages) Voir addresse IP de cet auteur
06-11-03, 23:14  (GMT)
46. "RE: question à l'inventeur:"
Docteur Dupagne, Bonjour! Sympathiques Internautes, Bonjour!
Je vous signale qu'une rubrique "antichutes miracles" figure sur le site www.greffes-cheveux-fraudes.info L'on y parle bien sûr des compléments alimentaires antichutes capillaires révolutionnaires, comme ceux qui sont cités sur ce forum. Bonne lecture!
  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 18:42  (GMT)
47. "RE: question à l'inventeur:"
La page http://www.greffes-cheveux-fraudes.info/institutcapillairesetgreffedecheveux.htm est justement interéssante car elle parle de l'Arrêt de la Cour d’Appel de Douai Première Chambre au sujet de Norgil.
  Retour

Alexandre (VNI) (9 messages) Voir addresse IP de cet auteur
13-11-03, 10:26  (GMT)
50. "RE: question à l'inventeur:"
Bonjour. Question à Monsieur le Docteur Dupagne: un membre de mon entourage ayant prétendu qu'alpharégul devait figurer dans le VIDAL, j'ai vérifié sur le site Internet www.vidal.fr et j'ai constaté qu'il n'y figurait pas. Cela voudrait-il dire qu'il y figurera un jour? D'avance merci pour votre réponse.
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-11-03, 17:25  (GMT)
51. "RE: question à l'inventeur:"
>Bonjour. Question à Monsieur le Docteur Dupagne: un membre de mon
>entourage ayant prétendu qu'alpharégul devait figurer dans le VIDAL, j'ai
>vérifié sur le site Internet www.vidal.fr et j'ai constaté qu'il
>n'y figurait pas. Cela voudrait-il dire qu'il y figurera un
>jour? D'avance merci pour votre réponse.

Bonjour,
Dans le Vidal ne figure que :
- des produits ayant une AMM (ce qui n'est pas le cas d'Alpharégul)
- les produits dont les fabriquants ont bien voulu payer la parution dans le Vidal (il n'y a par exemple que très peu de "génériques").

Il n'y a pas tout dans le Vidal qui est un dictionnaire commercial.


Philippe, médecin à la campagne

  Retour

RUET NATHALIE (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 11:21  (GMT)
28. "RE: Alpharegul"
Qu'est ce que ce produit a t'il de plus que les autres ? je parles des compléments style ONOEBIOL, FORCAPIL et autres...
  Retour

Jean-Jacques (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 21:42  (GMT)
34. "RE: Alpharegul"
Docteur Dupagne, je vous signale que sur le site http://charlatans.free.fr
il y a un article sur Apharégul (ex Finasthair) "Halte aux Chauves" qui confirme bien que ce complément nutritionnel pour arrêter les chutes de cheveux, c'est du vent. D'ailleurs s'il se trouve sur le site "charlatans" c'est tout dire.
  Retour

Arthur (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
12-11-03, 00:20  (GMT)
49. "RE: Alpharegul"
Bonjour Docteur Dupagne!
Sachant que l'un des composants principaux d'alpharégul est du Cucurbita pepo, je me suis rendu, à partir du moteur de recherches www.google.fr sur le site http://www.codina.net/ccourge.shtml et j'ai récolté une moisson d'informations dont je vous livre, ainsi qu'aux visiteurs de ce forum, quelques extraits. "Cucurbita pepo: Pépins de Courge - Propriétés: l'huile de pépins de courge contient 50% d'acide linoléique et 12% d'acide alpha-linoléique". "Elle nourrit et répare les cheveux secs et cassants": On est bien loin d'alpharégul, le complément alimentaire révolutionnaire, qui prétend, dans sa publicité, arrêter toutes les alopécies androgénétiques, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. "P. Borel raconte qu'un paysan guérit l'un de ses compagnons atteint de frénésie en lui appliquant sur la tête des tranches de courge, de concombre, de melon et de potiron" (ndlr. donc des tranches de cucurbitacées). "Dans la mythologie thaï, les courges célestes, véritables cornes d'abondance, contenaient non seulement toutes les espèces humaines, mais encore toutes les variétés de riz, ainsi que les manuels de sciences secrètes..." En ce début du XXIème siècle, nous constatons, hélas, que certaines cornes d'abondance capillaire, sont pleines... de promesses illusoires. Bonne journée, Docteur Dupagne.
  Retour

Jean-Jacques (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
19-10-03, 22:48  (GMT)
33. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Marc SCHWALLER, vous nous donnez le nom du laboratoire qui a encapsulé Alpharégul, mais vous ne nous donnez pas le nom de la "société indépendante", qui a "testé" Alpharégul. Vous nous dites 88% d'effet anti-chute positif, mais vous omettez de préciser que c'est, d'après mes informations recoupées, sur quarante personnes. Vous ne précisez pas s'il y a eu essai clinique en double aveugle versus placebo. Ce qui, dans ce cas, signifierait deux groupes de 20 personnes. Si tel était le cas, pensez-vous que c'est suffisant et significatif pour une cohorte incluse dans un essai clinique. Mais vous parlez de "complément alimentaire". Le Docteur DUPAGNE a donc raison lorsqu'il parle de flou juridique. Médicament: publicité encadrée par les autorités. Compléments alimentaires ou nutritionnels: publicité libre, par conséquent pouvant être fantaisiste, et alléguer une efficacité non démontrée scientifiquement. Marc SCHWALLER, puisque vous tenez le dossier "scientifique" d'Alpharégul à la disposition de qui le souhaite, pourquoi ne pas le diffuser sur ce forum qui semble intéresser un grand nombre de personnes passionnées par les prétendues vertus antichutes d'Alpharégul. A très bientôt de vous lire.
  Retour

Schwaller (4 messages) Envoyer message email à: Schwaller Envoyer message privé à: Schwaller Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 13:40  (GMT)
5. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Cher Monsieur,
En tant que scientifique travaillant dans le domaine des compléments alimentaires je me permets de répondre à votre appel concernant une meilleures législation concernant les compléments alimentaires. Les entreprises sérieuses de ce domaine n'ont de cesse de réclamer une législation claire de ce domaine d'activité. Je peux vous assurer que le syndicat des fabricants de compléments alimentaire appelé SYNADIET partage ce point de vue. Pour ma part, j'aurais souhaité que tout produit de ce type fasse l'objet d'un examen par les autorités avant sa mise sur le marché. Cet examen initial existe aux Etats-Unis (FDA approval). En France, le contrôle s'effectue à postériori au cas par cas par les services de fraudes. On arrive à une situation aberrante dans laquelle certains ingrédients naturels sont interdits et retirés de la vente alors que d'autres sociétés continuent à les vendre sans problèmes.
Ainsi, bien que travaillant dans le domaine des compléments alimentaires, je crois que nos points de vue sont assez proches.
Je me permets également d'attirer votre attention sur le très grand retard de la France en matière de nutri et phytothérapie. A une époque où l' Amertican chemistry society organise des congrès internationaux sur la nutrigénomique (effet des aliments sur le génome), l'immense majorité des médecins et pharmaciens Français sont encore persuadés que les compléments alimentaires ne sont que des produits de marketing voir des arnaques. En tant qu'ancien chercheur au CNRS et ancien professeur de fac de pharmacie, je pense qu'il est absolument nécesaire d'organiser des enseignements dans nos facultés pour justement faire la différence entre les produits sérieux et les "arnaques".
D'autre part, les produits naturels et diététiques ont souvent eu pour adeptes des personnes dont la démarche n'était pas très scientifique alors que les vrais scientifiques ne croyaient qu'aux molécules de synthèse. Les choses sont en train de changer très rapidement grâce à de très grands scientifiques surtout aux Etats- Unis et au nord de l'Europe. A titre d'exemple, je connais très bien le grand spécialiste de la vitamine E naturelle dont les travaux ont permis de montrer qu'en plus de l'alpha-tocopherol, elle contenait plusieurs isomères potentialisant ses propriétés anti-oxydantes.
Enfin, le combat d'arrière garde mené par le lobby pharmaceutique me semble être complètement dépassé.
En conclusion, je me joins à vous, en tant que scientifique, pour demander enfin une législation claire sur les compléments alimentaires.
Marc Schwaller
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 14:23  (GMT)
6. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Puisque vous semblez avoir une approche scientifique, avez-vous mis en oeuvre une étude comparative contre placebo pour mettre en avant l'activité thérapeutique de votre produit ?

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Schwaller (4 messages) Envoyer message email à: Schwaller Envoyer message privé à: Schwaller Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-03, 18:30  (GMT)
8. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Monsieur,
l'étude qui a été réalisée pour l'instant sous contrôle médical estun test d'efficacité visant à quantifier à la fois la diminution de perte de cheveux et l'index de satisfaction des volontaires.Après quelques mois de commercialisation, nous disposons également d'un excellent taux de satisfaction des consommateurs. Dès que nous pourrons nous procéderons à uneune étude clinique plus approfondie dont je ne manquerai pas de vous communiquer les résultats.
Meilleures salutations.
Marc Schwaller
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-03, 21:25  (GMT)
10. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonsoir,

Je ne comprends pas bien. Vous avez, à en croire votre site, un CV de scientifique. Pourquoi n'avez-vous pas appliqué une méthode réellement scientifique pour évaluer votre produit ? Il y longtemps que les études non comparatives sont abandonnées pour la recherche pharmaceutique, je ne vous l'apprends pas j'imagine.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Claude (VNI) (10 messages) Voir addresse IP de cet auteur
06-07-03, 09:03  (GMT)
17. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Modifié le 06-07-03 à 10:26  (GMT) par D_Dupagne (admin)

Marc Schwaller, à la pertinente question du Docteur Dominique Dupagne: "Puisque vous semblez avoir une approche scientifique, avez-vous mis en oeuvre une étude comparative contre placebo pour mettre en avant l'activité thérapeuthique de votre produit?" Vous répondez, entre autre: "Dès que nous pourrons nous procéderons à une étude clinique plus approfondie dont je ne manquerai pas de vous communiquer les résultats." En somme, Marc Schwaller, vous vendez d'abord alpharégul, votre antichute miracle, (6.000 boîtes par mois à 52 € la boîte, selon le magazine Capital du mois de juin 2003) et vous expérimenterez alpharégul, plus tard, "scientifiquement". C'est vraiment le monde à l'envers. Donc vous comptez d'abord sur des milliers de personnes crédules pour faire fortune. Quant à l'efficacité d'alpharégul, on verra ensuite. Autrement dit, des milliers de clients vont servir de "cobayes-payants". J'avoue que cette démarche me paraît davantage "mercantile" (c'est un euphémisme) que "scientifique". En attendant, l'on doit se contenter de votre "cohorte" de QUARANTE personnes satisfaites d'alpharégul à 88%. Qui dit mieux? Vous ne trouvez pas que c'est un peu juste et que c'est carrément se moquer (c'est encore un euphémisme) du monde. En résumé, si l'on vous a bien compris, vous, et votre financier, je suppose, vous attendez d'engranger un maximum de substantiels bénéfices avec la vente d'alpharégul, pour pouvoir financer et conduire,ensuite, des essais cliniques vraiment rationnels, et, par conséquent, plus concluants et plus convaincants. A vous lire, il faut donc légitimement conclure que vous apparaissez comme le "scientifique de service" de votre sponsor (Norgil), bien connu dans l'exploitation du marché fructueux du cheveu, et de la vente d'antichutes capillaires XXXXXXXX. Avec alpharégul, à présent, ça en fait un de plus.

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-07-03, 10:25  (GMT)
18. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour Claude,
Je partage bien sûr votre indignation, mais j'ai un problème : je suis le responsable légal de ce forum, et je peux être poursuivi et lourdement condamné en cas de diffamation. Il faut donc veiller à n'écrire que ce qui est évident et non contestable. Je me permets donc de supprimer un passage (remplacé par des XXXXX) dans lequel vous mettez en cause une marque avec une appréciation difficile à prouver.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Nicolas (VNI) (10 messages) Voir addresse IP de cet auteur
01-07-03, 12:36  (GMT)
12. "Faux médicaments et vraies publicités"
N'ayons pas peur des mots: qu'alpharégul soit bidon en tant qu'antichute capillaire, c'est une évidence pour toute personne un tant soit peu sensée. J'ai présenté la formule d'alpharégul à un pharmacien hospitalier, et il a failli s'esclaffer. Les "inventeurs" de formules d'antichutes capillaires, il en existe une profusion. Il n'est que de se rendre à l'I.N.P.I. - Institut National de la Propriété Industrielle -, pour constater qu'il y a de nombreux déposants de plusieurs centaines de formules miracles d'antichutes capillaires. Dans la présente affaire alpharégul, ce qui est grave, c'est d'exploiter, via des publicités pseudo-médico-scientifiques, la détresse et la crédulité de personnes, souvent de conditions modestes. Malheureusement pour l'inventeur(?)d'alpharégul et ses parrains-promoteurs, nous sommes amenés à faire les observations ci-contre: 1. Pas d'études cliniques conduites en double aveugle sur une cohorte et une période vraiment significatives, et non pas sur 40 personnes avec 88% d'efficacité(?). 2. Il existe plusieurs causes de chutes anormales de cheveux, dont certaines liées à des problèmes hormonaux (Que faites-vous des alopécies liées à des troubles thyroïdiens, par exemple? Alpharégul serait-il l'ACU (Antichute Capillaire Universel?). 3. Dans l'hypothèse oû une personne souffre d'une chute anormale de cheveux et utilise d'emblée alpharégul, suite à sa publicité prometteuse, ne risque-t-elle pas de voir passer sous silence, une pathologie, qui aurait pu être détectée et traitée à temps par son médecin de famille, par un dermatologue ou un endocrinologue, si elle avait consulté l'un d'eux en priorité au lieu de foncer, tête baissée, vers un antichute imaginaire? 4. L'inventeur(?) dit que les utilisateurs sont satisfaits d'alpharégul. Ce type d'argument venant d'un scientifiquue...n'a rien d'objectif ou ...de scientifique. L'effet placebo (placebobard?), l'autosuggestion ou méthode Coué, ne sont pas une nouveauté. 5. Puisque l'inventeur(?) d'alpharégul se présente comme un scientifique (autoproclamé?), alors il doit savoir que des études cliniques doivent être conduites méthodologiquement, rigoureusement..et scientifiquement. Un scientifique doit toujours douter, alors que l'inventeur(?) d'alpharégul ne doute de rien. C'est douteux. 6.Combien d'hommes? de femmes? de quel âge? inclus dans le protocole? 7. Quid des différents stades d'alopécies des personnes du groupe d'essai? 8 Quid de la prise en compte des phases anagènes, catagènes et télogènes? 9. Quid des résultats des phototrichogrammes, si tant est qu'ils aient été effectués? 10. L'inventeur(?) d'alpharégul nous propose une importante bibliographie. Soit. Cela me rappelle une société, qui vendait des croix magnétiques aux vertus bénéfiques, et qui, dans ses brochures publi-promotionnels, citait à profusion des ouvrages de scientifiques connus pour leurs travaux (authentiques) sur le magnétisme. Avec une telle caution "scientifique" les petites croix magnétiques, aux vertus magiques, se sont vendues par dizaines de milliers. 11. D'autre part, l'inventeur(?) d'alpharégul, nous dit que ce sont les laboratioires pharmaceutiques Pfizer, qui ont conditionné les capsules molles d'alpharégul. C'est facile de citer un laboratoire prestigieux, qui a réalisé le conditionnement d'une formule, qui n'émane pas des ses laboratoires de recherches. Prenons un exemple (un argument?) comparable:Je suis un modeste écrivain et mon livre est imprimé sur les mêmes presses, qui impriment les ouvrages de la Pléiade. Suis-je de ce fait, devenu un génie de la littérature? 12. Encore une question, monsieur l'inventeur(?) d'alpharégul: Pourquoi alpharégul s'appelait auparavant FINASTHAIR, qui évoquait le finastéride (Propécia)? La marque FINASTHAIR a été déposée à l'I.N.P.I. le 24 avril 2002 par la société Arlor, qui n'est absolument pas un laboratoire pharmaceutique. Rien de plus simple pour le démontrer. En entrant www.finasthair.com sur internet, l'on est instatanément renvoyé sur www.alpharegul.com En allant sur le site des noms de domaine www.domaine.fr l'on constate que vous n'êtes pas le propriétaires de ces marques. Autre curiosité, il est écrit que vous aviez mis au point la formule de finasthair (maintenant alpharégul) en JUIN 2002, alors que la marque FINASTHAIR avait été déposée DEUX MOIS plus tôt. On a l'impression que dans cette affaire de marketing capillaire, le plus difficile et l'unique préoccupation des promoteurs étaient de trouver un nom accrocheur plutôt qu'un antichute capillaire crédible. 13. Monsieur l'inventeur(? d'alpharégul, à vouloir trop prouver, l'on ne prouve rien. Hélas pour vous. L'affaire alpharégul ne fait que commencer. 14. Voici pour conclure, une citation d'Abraham LINCOLN (1809-1865):"Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps; vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps; mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps."
  Retour

Esperia2 (1 messages) Envoyer message email à: Esperia2 Envoyer message privé à: Esperia2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-07-03, 00:08  (GMT)
13. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bravo à vous pour la rigueur de votre démarche. J'espère que vous serez flatté d'apprendre que grâce à votre enquête, mon nom ne figurera jamais sur la liste des désespérés qui cautionnent, à leur frais personnels (et pas des moindres), l'ennième écoeurante arnaque de ce début de siècle.
Mieux, je me passionne tellement pour les questions d'abus de confiance, détournement d'information, et manipulation en tout genre, que j'envisage, très sérieusement, d'en faire un VRAI métier. Déjà journaliste, il ne me reste plus qu'à bifurquer vers le secteur de la défense du consommateur pour, enfin, donner du sens à mon parcours professionnel. L’énergie que j'y investirai sera proportionnelle à la rage déchaînée par toutes ces odieuses et révoltantes escroqueries commerciales que seule l’opposition d’un consommateur averti peut enrayer. Fraudeurs, manipulateurs et escrocs en tout genre n'ont qu'à bien se tenir car je ne manquerai pas de les attaquer à longueur de colonne chaque fois qu'il pointeront leur nez sur les rayons de nos supermarchés!! Et bravo à tous ces jeunes internautes qui cherchent, s'informent et réfléchissent avant d'acheter. Je salue ce nouvel acquis de conscience qui dit NON à l'ignorance. Qu'ils soient rassurés de savoir que l'histoire de la revanche du consommateur ne fait que commencer et que chacun de leur message, chacun de leur doute, chaque accès de rébellion constitue une pierre fondamentale à la construction de cet édifice. Structurons ensemble un marché équitable, transparent et intelligent où les fraudeurs n'auront plus droit de cité!
  Retour

balarac (2 messages) Envoyer message email à: balarac Envoyer message privé à: balarac Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-04, 16:26  (GMT)
84. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour . Pourquoi il y a beaucoup de gens qui critiquent "alpharegul" , tous ces gens ont-ils essayé ce produit au moins pendant quelques mois pour savoir si il etait vraiment efficace ? je suis sur que non ! bien sur c'est plus facile de critiquer ! n'est ce pas . Moi, je vais acheter des boites d'alpharegul et je vais les tester pendant quelques mois ! et apres je pourrais parler .
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-04, 16:47  (GMT)
85. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Décidément, cette discussion pose un problème aux marchands d'Alpharégul. Ils sont moins collants qu'Herbalife, mais tout juste

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Elie (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-01-04, 19:31  (GMT)
86. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour Docteur DUPAGNE. J'en profite pour vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Je constate que le Clinicien que vous êtes, fait toujours montre d'humour face à des interventions intempestives...et toujours peu convaincantes. Je reviens du forum www.stop-calvitie.com "Alpharégul produit miracle ou...?" et j'ai constaté que l'internaute susmentionné a apporté une contribution, qui équivaut à une communication publi-promotionnelle en faveur d'alpharégul (présenté comme "révolutionnaire" sur son site Internet), viviscal et du sérieux des centres qui les "prescrivent" aux personnes souffrant de chutes anormales ou prématurées de leurs cheveux. Je profite de l'occasion qui m'est donnée pour vous signaler la rubrique :"Compléments capillaires antichutes: le grand bluff!" sur le site www.greffes-cheveux-fraudes.info
Docteur Dupagne, encore merci pour votre site...et vos contributions vigilantes et pertinentes.
  Retour

Rene Guat (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-01-04, 11:40  (GMT)
87. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Evidemment, le seul argument qu'ils aient à faire valoir est celui de l'anecdote, du témoignage étant donné que rien d'autre ne tient debout, la publicité étant le seul chemin permettant de vendre cet attrape-nigauds, plus il y en aura, plus cela se vendra. Dans la même veine, mais sur des produits différents, une page amusante sur les produits de beauté à lire :

http://www.acrimed.org/article.php3?id_article=1449

  Retour

fabiano (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-01-04, 21:23  (GMT)
92. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonsoir docteur !
Ca ne vous ai jamais venu à l'idée docteur que c'est plutôt des utilisateurs satisfaits qui ne supporte pas deux choses:
-soit être pris pour des mythos
-soit être pris pour des menteurs à la solde du fabricant du produit incriminé
Enfin attendons, vous savez qu'une expérimentation en double aveugle est conduite actuellement dixit le magazine de Paul Loup Sulitzer. Attendons les résultats si je me suis trompé je serais le premier à reconnaître mon erreur.
Mais lui aussi est sans doute indigne de confiance! Ben voyons c'est les gros laboratoires qui ont raison! Mais qui a les moyens de faire des tests sur un très grand nombre de personnes les grosses firmes ou les laboratoires plus modestes qui n'ont pas les infrastructures leur permettant d'en faire autant?
Le débat sur les compléments alimentaires a en tout le mérite de poser une vrai question.
Faut il prendre des médicaments à vie pour des cheveux alors que c'est sans comparaison avec des personnes qui malheureusement doivent en prendre pour d'autres raisons?
J'espère en tout cas que les effets à long terme du propécia ne s'avérerons pas néfastes.
En tout cas je préfère me contenter de compléments alimentaires pour juguler ce problème.Et ce quand bien même leur efficacité serait dû à un effet placebo.
Je tiens à préciser que j'ai d'abord consulté plusieurs dermatologues je n'ai pas supporté alostil (démangeaisons).
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-01-04, 21:46  (GMT)
93. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je doute que la moindre expérimentation en double aveugle soit en cours.
Je ferme cette discussion qui commence à me fatiguer. Je l'ouvrirai quand l'expérimentation sera publiée


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

René Guat (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-01-04, 18:25  (GMT)
89. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Dans le même temps, essayez donc aussi les "café minceur" et "thé minceur" vendu par le même homme, et ensuite vous pourrez peut-être nous expliquer le rapport entre les anti-chutes miracles et le café pour maigrir. Personnellement je n'en vois qu'un : celui d'arnaquer le gogo pour présenter un beau compte de résultat.
  Retour

Elie (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-01-04, 19:39  (GMT)
90. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour à Tous. René Guat, vous nous dites que c'est la même personne qui vend des compléments alimentaires antichutes capillaires, du café minceur et du thé minceur. Soit! Je me pose des questions: lorsqu'un médecin prescrit une thérapeutique après avoir poser son diagnostic, il s'assure toujours des risques d'interactions médicamenteuses, des effets indésirables, des effets secondaires, des contre-indications, etc. Or, si l'on comprend bien, dans le cas présent, une personne qui souffre d'alopécie, va prendre alpharégul et/ou viviscal: qui dit que ces compléments alimentaires prétendument antichutes capillaires, n'auront pas, en fin de compte, comme seul résultat, de faire prendre du poids? Qui dit qu'une personne chevelue, prenant du thé minceur ou du café minceur, ne maigrira pas, mais qu'en revanche, elle perdra prématurément ses cheveux? Cruel dilemne pour une personne chauve et maigre ou une personne chevelue et obèse. Le seul qui, en fin de compte (financier), s'y retrouve, c'est bien le vendeur de ces attrape-gogos.
  Retour

Loïc (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
30-08-03, 10:08  (GMT)
26. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Dans Santé-Magazine de septembre 2003, voici ce que dit, au sujet d'Alpharégul (l'antichute présenté comme révolutionnaire par la publicité de son site Internet), le Docteur Corinne JOUANIQUE, Dermatologue, Spécialiste du cuir chevelu au Centre Sabouraud, Hôpital Saint-Louis à Paris: "Nouveau venu, le complément nutritionnel Alpharégul revendique pour sa part une action anti-chute chez l'homme dès trois mois de traitement..... Malgré une présentation séduisante, ce produit n'a pas encore fait la preuve de son efficacité sur la chute des cheveux." Sans commentaire.
  Retour

Marc Schwaller (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-06-03, 18:16  (GMT)
7. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Monsieur Dupagne,
Vous m'aviez accordé hier un droit de réponse concernant le produit alpharegul que j'ai conçu et qui est commercialisé par les laboratoires Arlor. Je constate que mes réponses ont été effacées de votre forum. Bravo pour le fair-play, la censure et surtout l'éthique.
Professeur Marc Schwaller
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-03, 21:23  (GMT)
9. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Je n'ai effacé aucune de vos réponses.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Cedric (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-07-03, 17:49  (GMT)
22. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Marc SCWALLER, il faut reconnaître que votre C.V. est brillantissime, mais cela ne suffit pas pour réussir à mettre au point un antichute capillaire vraiment efficace contre toutes les chutes anormales des cheveux, et tout particulièrement contre les chutes androgénétiques. Ce qui manque à votre C.V. c'est un C.E.S. de Dermatologie. Sans aller jusqu'à être titulaire d'un certificat d'études spécialisées en dermatologie, une personne moyennement informée sur les causes de chutes anormales des cheveux peut constater que votre argumentation "scientifique" ne résiste pas à l'analyse. Ce n'est pas en piochant un peu de vitamine par ci, un peu de zinc par là, etc..que l'on aboutit à inventer ou à créer l'antichute révolutionnaire que vous pensez avoir mis au point. Vous êtes vraisemblablement de bonne foi mais "enfermé" dans vos certitudes inébranlables. C'est dommage pour le chercheur que vous êtes, mais c'est aussi dommage pour les milliers de personnes, qui ont acheté ce placebo capillaire, et qui en ont tout naturellement été déçues.
  Retour

Allain (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
30-06-03, 21:39  (GMT)
11. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Docteur Dominique DUPAGNE l'on ne peut que vous féliciter pour la rigueur de vos propos et la logique de vos questions. Déjà le magazine CAPITAL de juin 2003, page 82, avez consacré un article à alpharégul dans son DOSSIER SPECIAL MENSONGES, et le considère comme un produit bidon. Depuis sur le site www.doctissimo.fr de nombreux internautes sont intervenus pour dénoncer la duperie. Dans la liste des sujets du forum, choissez CALVITIE ET PERTE DE CHEVEUX. Voici les trois principaux titres de discussions sur ALPHAREGUL: Alpharegul produit miracle ou arnaque, Alpharégul antichute ou grand bluff et La vérité sur Norgil. Le PDG y défend alpharégul en parlant d'une cohorte de 40 personnes avec un taux d'efficacité de 88% soit 2% de plus que Propécia (Finastéride) qui, lui est réellement efficace dans le traitement des alopécies androgénétiques. Son efficacité n'est plus à prouver. Les étutes cliniques ont porté sur plus de 2.000 patients sur plus de DEUX ANS. Pourquoi le promoteur d'alpharégul n'a-t-il pas soumis à tester son antichute au Centre Sabouraud de Dermatologie à l'Hôpital Saint-Louis, oû de nombreux cliniciens dermatologues se seraient fait un devoir et une joie d'apporte leur concours. Pour une AMM, 10 ans de recherches, et pour un complément alimentaire, rien. En attendant comme l'écrit CAPITAL, il se vend, chaque mois, 6.000 boîtes d'alpharégul à 52 € la boîte. Pou la suite des études cliniques sérieuses d'alpharégul, on verra plus tard...
  Retour

Colin (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 16:52  (GMT)
15. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Je pense, Docteur Dupagne, qu'il est utile de donner les coordonnées de l'A.F.S.S.A.P.S. (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) - Article L.5311-1 du Code de la Santé Publique (Missions, Inspection, Conseil scientifique, Veille sanitaire, etc.) - 143, boulevard Anatole-France, 93200 SAINT-DENIS. Téléphone 01 55 87 30 00.
D'autre part, je pense qu'il n'est pas inutile de communiquer aussi les coordonnées de La Direction Nationale des Enquêtes Concurrence, Consommation et Répression des Fraudes: 228, rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris - Téléphone: 01 40 38 68 00. Voici à toutes fins utiles l'Article L.121-1 du Code de la Consommation, sur la publicité mensongère, fausse ou de nature à induire en erreur: "Est interdite toute publicité comportant, sous quelque forme que ce soit, des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, lorsque celles-ci portent sur un ou plusieurs des éléments ci-après; existence, nature, composition, qualités substantielles, teneur en principes utiles, espèce, origine, quantité, mode et date de fabrication, propriétés, prix et conditions de vente de biens ou services qui font l'objet de la publicité, conditions de leur utilisation, résultats qui peuvent être attendus de leur utilisation, motifs ou procédés de la vente ou de la prestation de services, portée des engagements pris par l'annonceur, identité, qualités ou aptitudes du fabricant, des revendeurs, des promoteurs ou des prestataires." Un étudiant, en Première année de Droit, constaterait qu'ALPHAREGUL, l'antichute miracle, relève de certaines dispositions de l'Article L.5111-1 du Code de la Santé Publique et du présent article du Code de la Consommation.
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 18:12  (GMT)
16. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je ne pense pas que la promotion d'Alpharegul soit illégale. Mon coup de gueule concernait justement ce "trou" juridique, qui permet aux compléments alimentaires de contourner la législation sur le médicament, avec la complicité des pharmaciens qui crédibilisent ces produits en acceptant de les vendre en officine.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-07-03, 10:50  (GMT)
19. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je viens de montrer le site Alpharégul à une amie qui travaille dans l'industrie pharmaceutique (chercheuse de haut niveau).

Elle n'a jamais voulu croire que ce médicament existait ! Je suis à peine parvenu à la convaincre de ce n'était pas un canular
L'argumentaire scientifique lui rappelait irrésistiblement la parodie de Perec :
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID9/79.html

Sa conclusion a rejoint la mienne "Mais que fait la police !?"

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-07-03, 16:36  (GMT)
20. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Un poil de mauvaise foi dans cette discussion échevelée, mais non barbante.
J'ai développé un argumentaire non scientifique, mais efficace quand on me demande s'il existe des remèdes pour faire repousser les cheveux (ou maigrir). Je leur dis : "Vous savez, si ces remèdes marchaient, il n'y aurait plus un médecin chauve (ou gros). Regardez Zidane, Barthez (ou Carlos), avec les moyens qu'ils ont, croyez vous qu'ils n'auraient pas déjà retrouvé leurs cheveux (perdu leur bidoche)."
Bizarrement, ça a l'air de fonctionner et d'aider à convaincre les patients que tous ces produits sont bidons.
Mais bon, tant que des pharmaciens, des médecins et des "chercheurs" du CNRS ou même des professeurs Baulieu continueront à débiter leurs fadaises, des gogos se feront toujours prendre au miroir aux alouettes et se feront plumer en essayer d'empêcher leur crane de se déplumer ou leur taille de se remplumer.

Plumitivement votre,

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

Jérôme (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
06-07-03, 20:28  (GMT)
21. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Docteur, bravo pour votre diagnostic non dénué d'humour. Je viens de lire que le promoteur du fameux antichute capillaire "miracle" alpharegul (www.alpharegul.com) est aussi le promoteur du café amincissant (www.cafeminceur.com) et du thé amincissant (www.theminceur.com) . Avec un tel bienfaiteur de l'humanité (exploiteur de la crédulité?) les gogos peuvent être rassutés. Sommes-nous revenus au Moyen Âge avec ses bateleurs et ses bonimenteurs?
  Retour

pfuf (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
01-08-03, 14:04  (GMT)
23. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
BON QUE FAIS LA POLICE ! IL FAUT VRAIEMENT VOUS CALMER CELA TOURNE AU DIALOGUE DE SOURD ET VOUS ETES DE MOINS EN MOINS CREDIBLE DES DEUX COTES ALORS STOP SI VOUS VOULLAIS PROUVER QUE ALPHAREGUL N EST QU UN PLACEBO FAITE LE ET DE MEME POUR LE CONTRAIRE MAIS LA C EST LA FOIRE JE PENSE QU IL N Y A PAS VRAIEMENT D ARGUMENT DANS VOS DEBAT UN FORUM ET FAIT POUR BOUGER ET ON NE BOUGE PAS LA C VRAIEMENT NAVRANT
LES ARGUMENT DE PRESENTER ALPHREGUL A UN PHARMACIEN NE SONT TROP RECEVABLE
IL SUFFIT DE PASSER UNE PORTE D UNE BOUTIQUE (la pharmacie biensur) POUR S APPERCEVOIR DE LA PLACE DU MEDICAMENT LES VRAIES PROFITEUR DU SYSTEME SONT BIEN LES PHARMACIENS UN EXEMPLE LES TEST DE GROSSESSES ILS ONT LE MONOPOLE EN FRANCE (ET OUI MAIS QUELQUE LECLERC EN VENDENT AUSSI QUE FAIS L AGENCE DU MEDICAMENT) ACHETER 13F chez dectrapharm ou picot ou tout autres clear blue vendus de 50 à 75 francs soit une marge non négligable
et je n entre meme pas dans le systeme de la publicitée une vitrine ca rapporte combien d'aprés vous !! (demandez conseil a votre pharmaciens)
UN INCONU KI PASSE ET KI A LU TOUS VOS MESSAGES J AI MAL A LA TETE
  Retour

wind (558 messages) Envoyer message email à: wind Envoyer message privé à: wind Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-08-03, 10:26  (GMT)
25. "question à l'inventeur :"
Puisque tous les principes actifs et effets des constituants sont connus comment le produit peut-il être breveté ?????
Qu'elle est la particularité et l'originalité du produit qui a fait que l'INPI vous donne un numéro d'enregistrement. Quelles sont les anteriorités que l'INPI a pas du manquer de vous retourner ???
l'accumulation d'effets unitaires connus ne constitue pas me semble t-il une originalité ???
N'est-ce pas qu'un argument commercial. Si l'originalité existait pourquoi la dévoiler dans un dépot de brevet INPI ???
Merci à vous.
  Retour

mont vends toux (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
01-10-03, 20:58  (GMT)
31. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bravo , enfin quelqu'un qui met un terme à un débat de deux marchands de "tapis " ! menteurs comme des arracheurs de dents
  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-10-03, 19:54  (GMT)
35. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
L'homme ne désarme pas, avec www.antichute.com , il parachève son réseau d'antichutes miracles à deux sous.
  Retour

Christophe (VNI) (47 messages) Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 23:55  (GMT)
38. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Monsieur Rene Guat, suite à votre information, je me suis rendu sur le site www.antichute.com et là j'ai découvert effectivement un autre auntichute de cheveux, le Viviscal, qui est à base de protéines de poissons. J'ai constaté que sur les boîtes de Viviscal, affichés sur le site Internet, figurait la marque Norgil, qui est connu pour ses instituts capillaires . Je suis donc allé sur www.norgil.com et là j'ai appris qu'en sus d'Alpharégul dont on parle sur ce forum et Viviscal, Norgil vend un troisième antichute capillaire; l'AdVdC Norgil, ce qui signifie l'Aliment de Vie du Cheveu Norgil. Donc trois compléments alimentaires antichutes sont vendus par Norgil. Ce qui a particulièrement retenu mon attention, sur le site Norgil, c'est le paragraphe ci-contre:"Au centre de tous les combats que livrent les chercheurs du monde entier contre la chute des cheveux, on trouve un Français, Gil Mennetrey, et une équipe de Spécialistes, les Capillitologues NORGIL, 1er Groupe européen de centres spécialisés dans le traitement de la chute des cheveux et de la Calvitie." Quelqu'un, sur ce forum, peut-il nous dire si ce monsieur Mennetrey est vraiment un chercheur, comme c'est écrit sur le site Norgil, et si son nom figure bien dans un annuaire de chercheurs scientifiques français? Si oui, lequel? D'avance merci.
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 01:20  (GMT)
39. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,

Le problème n'est pas de savoir s'il est un chercheur, mais plutôt s'il a trouvé quelque chose d'intéressant. Et la réponse est non.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 10:43  (GMT)
40. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Meuh non, le Monsieur est coiffeur mais homme d'affaires avant tout ... il s'est d'ailleurs déjà reconverti dans les pseudos café et thé "minceurs".
  Retour

Christophe (VNI) (47 messages) Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 22:15  (GMT)
41. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
J'hallucine! Vous m'apprenez que ce monsieur qui se présente comme "Chercheur" sur son site Internet, est en réalité coiffeur et hommes d'affaires: dans ce cas précis, il y a donc imposture puisque l'imposture définit une personne qui se fait passer pour ce qu'elle n'est pas.
Ce qui est particulièrement grave, c'est que dans le cas d'une imposture, l'on est légitimement en droit de tout supposer: Bidonnage, Bluff, Bobard, Boniment, Charlatanisme, Entourloupe, Esbroufe, Filouterie, Mensonge, Mystification ou Tromperie. Dans un cas pareil, la Direction de la Répression des Fraudes n'aurait-elle pas son mot à dire?
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 06:57  (GMT)
42. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Le mot "chercheur" n'est pas une appellation contrôlée. N'importe qui peut se dire chercheur.
Attention de ne pas tomber dans la diffamation. J'attaquais le site et le produit, pas l'homme. Et la précédente contribution parlait de "coiffeur" au deuxième degré.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 11:15  (GMT)
43. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Non, non, il est coiffeur au premier degré, c'est tout... ensuite il cherche, c'est sûr, mais il cherche surtout à gagner de l'argent. Le site http://attrape-nigauds.fr.tc parle de ses multiples "recherches".
  Retour

Christophe (VNI) (47 messages) Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 12:01  (GMT)
44. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Docteur Dupagne, nous ne pouvons que vous remercier pour ce forum, qui, à mon avis, pourrait déjà, alimenter (c'est le cas de le dire) la thèse d'un CHERCHEUR sur les compléments alimentaires miracles et le marketing. Voici la définition que donne le Petit Larousse Illustré - Edition 2000: "CHERCHEUR, EUSE n. Personne qui cherche qqch. Chercheur d'or. nm. Personne qui se consacre à la recherche scientifique. Les chercheurs du CNRS. adj.qui effectue une recherche. Tête chercheuse d'un engin." Dans le cas qui nous intéresse, le mot CHERCHEUR est employé dans le contexte de la lutte contre la calvitie, ce qui sous-entend, ipso facto, la qualité de SCIENTIFIQUE à CHERCHEUR. Lorsque des dizaines de milliers d'Internautes vont visiter le site en question, ils ne se poseront aucune question quant à la sémantique du mot CHERCHEUR. Ils penseront, tout naturellement, dans le contexte du sujet sur les antichutes capillaires, qu'il s'agit bien d'un CHERCHEUR...SCIENTIFIQUE, et non pas d'un chercheur de champignons ou autre. Docteur Dupagne, nous vous sommes reconnaissants de nous permettre de pouvoir nous exprimer en toute objectivité et avec rigueur.
  Retour

Lionel (VNI) (19 messages) Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 23:06  (GMT)
45. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Docteur Dupagne, l'on apprend beaucoup sur votre forum consacré à Alpharégul, le complément alimentaire antichute "révolutionnaire". Je suis allé à la recherche de la parodie de Georges PEREC, et la bibliographie m'a paru particulièrement hilarante. Puisque j'ai le sentiment que le médecin que vous êtes, sait apprécier l'humour, je vais vous faire cadeau d'une information. Sur le site américain www.hairquackery.com (en français: charlatan ou charlatanerie capillaire)) vous découvrirez, entre autre, un copieux chapitre "Nutrition deficiency causes hair loss" (en français: l'insuffisance de nutrition cause la perte des cheveux), qui ne semble pas dépaysé avec le complément alimentaire "révolutionnaire" longuement commenté sur ce forum. Voici, traduit en français, un très court extrait de ce fameux chapitre: "Les instigateurs des produits capillaires de charlatan aiment vous recommander des minerais et des aliments importants pour la croissance des cheveux, comme les acides aminés, la vitamine B6 et le zinc......." Ce bref extrait vous donne la tonalité de l'ensemble du chapitre et du site en question. Je pense que vous, comme les nombreux visiteurs de ce forum, ne serez pas déçu par la visite de ce site américain, qui démonte et dénonce, avec informations et arguments à l'appui, tous les systèmes, méthodes et pratiques charlatanesques dans le domaine des pathologies du cheveu. Bon voyage en charlatanerie capillaire!
  Retour

RUET NATHALIE (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 11:17  (GMT)
27. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Alors pourquoi ces produits sortent ils sur le marché ?
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 11:44  (GMT)
29. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,

Ces produits sont commercialisé dans le cadre d'un vide juridique, marécage entre le médicament et la barre ovomaltine.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Félix (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 17:32  (GMT)
30. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Docteur Dupagne, vous êtes formidable. Après avoir lu vos propos, je me suis précipité sur ma boîte d'Ovomaltine, et j'ai pu y lire sur la contre-étiquette toute une liste de vitamines et de minéraux, dont certains se retrouvent, parfois, dans la composition de compléments alimentaires aux vertus "prétendument thérapeutiques" tel qu'alpharégul préconisé pour "arrêter" toutes les chutes anormales des cheveux. Entre le prix de ma boîte d'Ovomaltine et celui de l'antichute "miracle" précité (52 €uros), je préfère mon bon bol quotidien d'Ovomaltine, et je m'en porte très bien. Merci Docteur Dupagne.
  Retour

jfrancis (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
02-10-03, 13:21  (GMT)
32. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
c'est tout le probleme des alicamemts QUI sont des aliments et médicaments
juridiquement nous avons soit les médicaments par présentation (art L 5111-1 code de la santé publique)soit les médicaments par fonction (art 1er , alinea 2code communautaire sur les médicaments).
lors d'un excés manisfeste qu'il soit explicite ou implicite , le juge peut de par son pouvoir discrétionnaire requalifier le produit en médicament ( en utilisant la definition du médicament par présentation)mais dans notre cas qui nous occupe cela peut etre aussi un complément alimentaire avec des vertues thérapeutiques.
Doit on requalifier par exemple une huile avec des lipides insaturés de la serie omega-3 ou omaga-6 et il existe des medicaments qui utilisent ces lipides dans les hypertriglyceridemie. C'est un probleme juridique complexes certains en profite pour surfer entre les concepts juridiques. POUR MA PART je pense que la definition ou pas d'un médicament ( et donc la classification d'un produit comme medicament) devrait etre purement d'ordre reglementaire ( éliminant par la meme toutes interpretations des textes).
  Retour

Patrick L. (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-11-03, 11:13  (GMT)
52. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Je suis surpris de constater que mon témoignage (en tant qu'utilisateur) des produits que vous évoquez dans ce forum ait disparu. Je l'avais mis en ligne il y a quelques semaines en réponse à des interventions sur les produits AlphaRegul et Viviscal. Pour une fois qu'il s'agissait de faits et non de spéculations.
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-03, 12:12  (GMT)
53. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je crois me souvenir que ce témoignage posait problème dans sa forme.
Ne confondons pas les témoignages et les faits.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

fabiano (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-11-03, 19:43  (GMT)
56. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
J'ai moi aussi répondu sur l'utilisation de viscal et d'alpharégul. J'ai pris la peine d'argumenter et de raconter mon expérience vécue. Pour voir cela effacer sans autre forme de procès!
Merci
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-11-03, 20:14  (GMT)
57. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Cette discussion n'est pas destinée à faire la promotions d'autres attrape-nigauds anti-chute.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Vincent (VNI) (51 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-11-03, 22:01  (GMT)
58. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bravo! Docteur DUPAGNE!
  Retour

fabiano (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 11:11  (GMT)
59. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Justement telle n'était pas mon intention!!!
Mais vous niez la réalité: ça fonctionne. C'est dommage que l'on ne puisse avoir une discussion sérieuse sur le sujet car dès que l'on avance des arguments pertinents le texte est immédiatement effacé.
Qu'aviez vous à craindre de mon texte? Il n'affirmait rien qui ne puisse être discuté ou expliqué, il ne faisait pas l'apologie des produits que vous incriminez.
  Retour

Aymar (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 13:34  (GMT)
61. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Vous prétendez que V., le complément alimentaire au cartilage de poisson du Pacifique vous réussit, alors pourquoi prenez-vous aussi, en association, A. le complément alimentaire au cucurbita pepo (pépin de courge)? Votre insistance, sur ce forum, dans la relance de votre témoignage en faveur de V et de A, commence à paraître curieuse. A vouloir trop prouver, l'on ne prouve rien! Le Directeur Médical, Administrateur de ce forum, vous a déjà répondu. Cela devrait suffire.
  Retour

fabiano (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 20:25  (GMT)
64. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Dans ce cas, il ne fallait pas effacer mon message initial et faire une réponse sincère et argumenté. J'en ai marre des dermatologues incompétents et argentistes qui precrivent des médicaments à tout va sans faire des analyses du cuir chevelu. Ensuite, ces mêmes personnes dénoncent les fabriquants d "antichutes miracle" car je suis allé voir en premier des dermatos. Ils n'ont jamais cherché à soigner mon cuir chevelu,un comble!
En outre, je trouve tout à fait légitime de relancer une discussion dans la mesure où on efface mon message sans autre forme de procès.
  Retour

fabiano (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 20:28  (GMT)
65. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Je n'ai jamais pris les deux simultanément. Vous avez donc mal lu mon message initial avant qu'il soit effacé.
  Retour

Martial (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 21:27  (GMT)
66. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bon, on a très bien compris. Votre chevelure est dense et resplendissante grâce aux comprimés V. et aux capsules A., les célèbres compléments alimentaires antichutes capillaires révolutionnaires. Tant mieux pour vous. Vous pouvez créer votre propre site Internet pour faire part de votre témoignage. Vous pourrez y ouvrir un forum et recueillir les témoignages de tous ceux, qui comme vous, ne tarissent pas d'éloge sur l'efficacité de V. et de A. pour arrêter les alopécies et activer les repousses. De grâce, ici, laissez la place à tous ceux qui contribuent à rendre ce forum objectivement informatif...et constructif.
  Retour

Patrick L. (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
11-01-04, 14:59  (GMT)
78. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Quelle surprise de constater que la pratique de supprimer des réponses sur votre site soit une habitude. Finalement ce forum ne permet en rien de débattre intelligemment afin que les participants puissent en tirer une information utile, mais simplement de mettre en ligne un seul point de vue en se tapant sur le ventre. Dommage.
  Retour

Keller (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
11-01-04, 15:15  (GMT)
79. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour Monsieur Patrick L, Je n'ai pas le sentiment qu'une censure quelconque est présente sur ce forum, fort dense en informations pertinentes et précises. Bien entendu, un forum de discussions, sous la seule responsabilité juridique de son Administrateur, ne doit pas être une foire d'empoigne oû des interventions intempestives viendraient polluer son existence propre. Non, jusqu'à présent, j'ai parcouru ce forum et j'y ai appris beaucoup des contributions critiques, dans le bon sens du terme, et des arguments rationnels qui ont été présentés. En conclusion, je crois savoir que la charte de ce forum est assez explicite quant aux conditions d'intervention dans un climat serein et constructif. Keller.
  Retour

Patrick L. (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
11-01-04, 19:48  (GMT)
81. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Si vous le dites...
  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 18:48  (GMT)
62. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Voyons, une expérience personnelle et un témoignage ne peuvent pas être considérés comme prouvant l'efficacité d'un produit quel qu'il soit, sinon même l'urine bue cul-sec serait de la fête et vendue comme telle en pharmacie.
  Retour

Aymar (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 19:56  (GMT)
63. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Mais il existe des adeptes de l'urinothérapie, qui trouvent des vertus thérapeutiques à ce breuvage. J'ai vu un reportage à la télé à ce sujet. Hélas, la réalité dépasse la miction, mais en matière d'antichutes capillaires, il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes: Etudes comparatives rigoureuses, dûment validées, OUI! Témoignages, par définition subjectifs ou sujets à caution, NON!
  Retour

pascalG (1 messages) Envoyer message email à: pascalG Envoyer message privé à: pascalG Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 12:39  (GMT)
67. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je suis tombé dans le panneaux et ravi d'apprendre aujourd'hui la polémique autour d'ALPHAREGUL qui m'a été vendu par avec un autre produit FULLHAIR par la responsable d'une enseigne Norgil.
Ma question est simple : ai je un recours pour me faire rembourser les quelques 200 euros de produit qui m'ont été vendu à la suite de ma première consultation ? Si oui lequel ?
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 18:28  (GMT)
68. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Je ne vois pas à quel recours vous pourriez prétendre.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

soniaarro (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-01-04, 11:02  (GMT)
76. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Et une de plus tombée dans le panneau qui va pouvoir jeter la boite d'alpharegul nouvellement achetée.
Femme aux cheveux fins clairsemés, je me suis rendue dans cet institut pour demander la pose d'un complément capillaire.
Ce que l'on a refusé, jugeant ma chevelure pas assez clairsemée pour justifier cette solution (abimerait les cheveux restants).
Expliquant que je perdais mes cheveux on m'a alors proposé le produit en question.
Je doute maintenant de l'honneteté de la personne rencontrée et de la pertinence de son avis sur l'état de ma chevelure...!
Malheureusement, cet avis est difficile à trouver chez les dermatos qui donnent un avis scientifique(vous êtes effectivement "clairsemée"), malheureusement jamais esthétique !
  Retour

Olivier (VNI) (143 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-01-04, 19:33  (GMT)
77. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour Docteur Dupagne, Bonjour Visiteurs Internautes et meilleurs voeux à vous tous. Du nouveau sur Alpharégul. Dans le magazine "SAVOIR S'ENRICHIR" N°2 de Décembre 2003/Janvier 2004, lancé par le célèbre écrivain et consultant Paul-Loup Sulitzer, j'ai découvert une pleine page de publicité sur Alpharégul (page 57) et un rédactionnel, couplé à la publicité, qui aborde aussi la question Alpharégul. Voici d'abord un extrait de la publicité: "Un test d'efficacité réalisé par un laboratoire indépendant (NDRroclaim à Rennes - www.proclaim.fr)vient d'être publié. 88% des utilisateurs ont vu leur chute diminuer de façon significative en 2 à 3 mois. C'est la première fois, à notre connaissance, qu'un antichute atteint un tel taux d'efficacité" - "Dans les cas de chutes sévères et persistantes il est conseillé d'associer la prise d'Alpharégul à celle d'un complément alimentaire tel que le Viviscal (NDR: à base de cartilage de poisson du Pacifique) Ou l'Aliment de vie du cheveu Norgil." "Ils renforceront ainsi l'action d'Alpharégul par un apport de nutriments essentiels aux cheveux tels que des protéines marines et des oligo-éléments." Voilà pour l'extrait de la page publicitaire sur Alpharégul. En clair, Alpharégul revendique une efficacité à 88%, mais pour encore plus d'efficacité, il faut lui adjoindre Viviscal et l'Aliment de Vie du Cheveu Norgil." Donc, si j'ai bien compris: Alpharégul+Viviscal+Aliment de Vie du Cheveu Norgil = 100% d'efficacité pour arrêter définitivement les chutes anormales ou prématurées des cheveux chez les hommes comme chez les femmes. Chapeau! Maintenant, voici un extrait du rédactionnel ( page 56): "Des nouveaux traitements antichute viennent d'apparaître sous forme de compléments alimentaires d'origine naturelle donc en principe sans effets secondaires. Ils sont en vente libre en pharmacie. Le plus efficace, ALPHAREGUL, semble donner de bons résultats. Le laboratoire indépendant Proclaim, agréé par le Ministère de la Santé a mesuré l'efficacité d'ALPHAREGUL. Il a conclu à un taux d'efficacité de 88% (NDR. sur 40 personnes), ce qui est supérieur à tout ce qui existe aujourd'hui, mais l'étude n'a été réalisée que sur une quarantaine de patients, ce qui est peu. Une expérimentation clinique en double aveugle conduite sous contrôle dermatologique est actuellement en cours sur un plus grand nombre de cas. Les conclisions définitives seront connues dans quelques mois mais il semble que ce traitement soit prometteur." Au passage, vous aurez noté, à deux reprises "Il SEMBLE" alors que l'on nous parle de 88% d'efficacité: ALpharégul SEMBLE efficace ou EST efficace? Quant à l'étude clinique comparative, versus placebo, en double aveugle, sur une cohorte significative de personnes, elle est conduite plus d'un an après la mise sur le marché d'Alpharégul. C'est vraiment le monde à l'envers: on vend d'abord, on recherche ensuite. D'autre part, le fait que le laboratoire Proclaim soit agréé par le Ministère de la Santé, cela ne signifie nullement que les services dudit Ministère de la Santé ont validé les essais et l'efficacité d'Alpharégul, l'antichute "révolutionnaire" (ce mot figure sur le site www.alpharegul.com. Voilà une mention propre à induire en erreur. Pour conclure (provisoirement?), je rappelle que dans le numéro de septembre 2003 du magazine grand public "SANTE MAGAZINE", le Docteur C.J., Dermatologue, au célèbre Centre Sabouraud (Hôpital Saint-Louis, Paris) a précisé qu'Alpharégul était dénué de toute efficacité dans le traitement des chutes anormales de cheveux. Voilà qui est clair. Encore tous mes meilleurs voeux pour 2004.
  Retour

soniaarro (7 messages) Envoyer message email à: soniaarro Envoyer message privé à: soniaarro Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-04, 18:03  (GMT)
80. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Question :
Il est évident que le produit en question dans ce débat veut se présenter comme un simili propecia (cf son argumentaire).
A propos, pourquoi dit-on que Propecia, produit a priori fort utile pour l'homme, ne marche pas sur l'alopécie androgénétique de la femme ?
Si cette alopécie est due elle aussi à des désordres hormonaux, et aux méfaits de la 5alpha réductase sur le cuir chevelu, la non prescription de propecia est illogique?
Une étude dans ce sens a-t-elle été réalisée ou refuse t-on simplement de le prescrire aux femmes du fait des risques sur une éventuelle grossesse ?
Que risque réellement une femme en dehors de toute grossesse à utiliser ce médicament ?
  Retour

Keller (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
11-01-04, 20:02  (GMT)
82. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Non, alpharégul n'est pas un simili - du latin similis, semblable - de Propécia pour la bonne raison, comme je l'ai lu sur ce forum que Propécia a fait l'objet de plusieurs études comparatives cliniques en double versus placebo sur une cohorte de 1871 hommes âgés de 18 à 41 ans sur 12 et 24 mois avec un pourcentage d'efficacité de 86% pour traiter les alopécies androgénétiques. Ce qui n'est pas le cas d'alpharégul qui se présente comme complément alimentaire dont le principe actif résiderait dans le cucurbita pepo (pépin de courge. D'autre part cet antichute a fait l'objet d'un test sur 40 personnes, et je viens de lire sur ce forum qu'il fait maintenant l'objet d'études cliniques pour démontrer son efficacité, alors qu'il est en vente depuis plus d'un an. Curieux, non? D'ailleurs vous-même, avez été si peu convaincue par les propriétés antichute d'alpharégul que vous avez songé à le jeter. Au sujet des contre-indications de la prise de Propécia chez la femme, je vous invite à vous rendre sur un site oû vous trouverez toutes les réponses à vos questions: http://www.procheveux.com . Sur un autre site, vous lirez une fiche sur les études cliniques conduites sur le Propécia par les laboratoires Merck Sharp & Dohme-Chibret http://www.esculape.com/medicament/propecia.html
Le marketing et la publicité n'ont jamais remplacé une méthodologie rigoureuse pour démontrer l'efficacité d'une molécule.
  Retour

ReneGuat (6 messages) Envoyer message email à: ReneGuat Envoyer message privé à: ReneGuat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 18:57  (GMT)
69. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Peut-être en déposant un dossier auprès de la DGCCRF, elle n'ouvre souvent un dossier que sur plainte et peut difficilement "s'auto-saisir" (bien qu'il lui arrive de le faire parfois).
  Retour

Félicien (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 20:13  (GMT)
70. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour,
Pascal, à mon avis, vous avez deux recours: soit exiger le remboursement auprès de l'institut capillaire qui vous a vendu ces produits, soit, en cas de refus, vous appuyer sur l'article L.121-1 du code de la consommation, sur la publicité mensongère, trompeuse ou de nature à induire en erreur. Comme vous avez payé 200 euros, vous avez vraisemblablement les traces de votre paiement: carte bancaire ou chèque. Dans le cas d'un refus de remboursement qui vous serait opposé, adressez une lettre recommandée avec avis de réception à la Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de votre région. Toutes les réclamations adressées à cet organisme sont traitées. Certains spéculent souvent sur le fait que les clients mécontents laisseront "tomber". Si vous êtes vraiment déterminé dans votre démarche, vous prouverez le contraire. Sur le site http://charlatans.free.fr vous trouverez l'intégralité de l'article L.121-1 du code de la consommation.
  Retour

J Marc (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
15-12-03, 19:33  (GMT)
71. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Attention,
Il convient avant tout de déterminer combien de boîtes de ces compléments vous avez acheté. En effet, au bout d'un mois ou deux de traitement -même avec un médicament reconnu scientifiquement- il parait illusoire de pouvoir obtenir des résultats. Il faut compter trois mois minimum et encore.
D'autre part, il faut aussi prouver avoir suivi le traitement sans discontinuité...

Quand à moi j'aurais une question à vous poser. J'ai fréquenté un institut capillaire et suivi un traitement dans ledit institut. Au bout de six mois on a comparé les clichés pris avant le traitement et après.
Résultat sans appel, confirmé par mon coiffeur que je connais depuis tout petit, confirmé par ma famille et mes amis. Et visible à l'oeil nu par moi même.

On ne peut parler dans ce cas précis d'auto-sudjestion, qu'en conclure?

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 00:57  (GMT)
72. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
>On ne peut parler dans ce cas précis d'auto-sudjestion, qu'en conclure?

Vous ne connaissez manifestement pas grand-chose à l'effet placebo et je ne vois pas ce que vous cherchez à prouver.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Maxime (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 10:51  (GMT)
73. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Bonjour Docteur Dupagne,
A la suite de la lecture, sur ce forum, des réactions concernant le complément alimentaire antichute capillaire alphérégul, avec une efficacité revendiquée de 88% (mais sur 40 personnes testées), j'avais décidé de récupérer sur le site Internet d'Alpharégul, toutes sa littérature publi-promotionnelle (CV de l'inventeur, bibliographie, etc.)et de l'adresser, pour avis, courant novembre 2003, à un authentique scientifique: Chef de Service de Pharmacologie Clinique dans un CHU parisien, Professeur de Médecine, Expert de l'O.M.S., Docteur ès Sciences de l'Université de Paris, etc. A publié de nombreux ouvrages sur les médicaments.
Malgré un emploi du temps que l'on imagine chargé, ce Professeur a trouvé le temps de me téléphoner pour me dire qu'il avait bien examiné le dossier d'alpharégul et pour me préciser qu'un essai sur 40 personnes, n'avait aucune valeur médico-scientifique. Il m'a précisé d'autre part, qu'une cohorte d'au moins mille personnes incluses dans une étude clinique en double aveugle versus placebo, dans le cadre d'une méthodologie rigoureuse, aurait une réelle signification sur le plan scientifique et sur le plan clinique. Bien entendu, je ne peux pas rapporter ici l'intégralité des propos, qui, bien entendu, ne vont pas dans le sens d'une validation d'alpharégul comme l'antichute miracle du troisième millénaire. Docteur Dupagne, je constate avec plaisir que vous réagissez en temps réel sur ce forum, et je pense que les internautes sont nombreux à apprécier votre objectivité. Merci encore.
P.S. J'ignorai que des instituts capillaires photographiaient le cuir chevelu AVANT/APRES des acheteurs de leurs antichutes révolutionnaires.
Par contre, je sais qu'il existe des structures médicales (Le Centre Sabouraud de Paris, par exemple) dans lesquelles l'on réalise des phototrichrogrammes en phase anagène, catagène et télogène, pour poser un diagnostic et prescrire une thérapeutique appropriée. Mais, dans ce cas, nous sommes dans le rationnel, et c'est plus rassurant.
  Retour

j marc (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 18:52  (GMT)
74. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Je ne cherche rien à prouver, je cherche une réponse rationnelle.Ma question n'était peut-être pas claire. La majorité des instituts pratique ce genre d'examen avant/après (il suffit de surfer sur le web pour s'en rendre compte). Peut-on considérer ces méthodes d'examen au microscope comme fiables?
Dans le cas contraire, que fait donc la répression des fraudes?
  Retour

Gilbert (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 21:52  (GMT)
75. "RE: Faux médicaments et vraies publicités"
Le microscope dans un institut capillaire, c'est comme une boule de cristal dans le cabinet d'une voyante: en mettre plein la vue. Je suis au regret de le dire, mais seul, un membre du corps médical est qualifié pour examiner un patient, et prendre les décisions appropriées. Il existe des dizaines de cas de chutes anormales ou prématurées des cheveux, et ce ne sont pas des capsules ou des gélules alimentaires, qui pourront avoir une efficacité "universelle" pour tous les cas d'alopécies à traiter. Maintenant, je le regrette, ce ne sont pas les instituts capillaires référencés sur des sites marchands du web, qui sont les plus qualifiés pour poser des diagnostics. J'ai déjà visité ces sites, et tout réside dans leur habillage et leur verbiage pseudo-médico-scientifique pour appâter le plus grand nombre de personnes crédules, parce que vulnérables.
  Retour


Ouvrir | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :