Forum "le remplacement"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Public)
Message d'origine

cyril (VNI) (12 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 11:50  (GMT)
"le remplacement"
ce message s adresse à tte la profession médicale:
je ne viens pas du milieu médical ...j ai une formation de psy du travail et je veux faire du recrutement de remplaçants pour la prof médicale.

par quel moyen vous trouvez votre remplaçant
1.via le conseil de lordre
2. via le bouche a oreille
3. via le réseau web (site spécialisé en remplacement)
4. vous êtes en cabinet et vous vous vous faites remplacer par votre associé

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: le remplacement Anne (VNI) 20-06-03 1

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Anne (VNI) (59 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 12:45  (GMT)
1. "RE: le remplacement"
Bonjour,

Je ne suis ni infirmière, ni médecin, simple assistante juridique. Je compatis fortement à ce mouvement de grève.
Un sujet de 10 minutes sur vos conditions de travail me suffit à comprendre la pénébilité de votre travail, le manque de personnel qui se traduit par un moindre contact avec les malades.
J'ai vécu 2 ans en Angleterre, et suis allée à l'hôpital pour des palpitations. Jamais je ne remettrai les pieds dans un hôpital britannique. Après avoir pris un ticket pour passer en consultation avec une infirmière, celle ci ne m'a pas oscultée, m'a juste pris le pouls et m'a répondu qu'il n'y avait rien de grave.Je suis partie aussitôt au centre médical français (privé) afin d'avoir une véritable consultation. Le médecin français s'est voulu rassurant, rien de grave.

Je raconte cette histoire afin d'éveiller les consciences: si rien n'est fait pour le recrutement de personnel hospitalier, nos soins médicaux vont à la dérive. Oui les hopitaux ont besoin d'infirmiers, de médecins et de plus de moyens afin de satisfaire au mieux les malades, tant à un niveau physique que psychologique, oui nous devons nous battre pour conserver la qualité de nos soins.

Mon point de vcue sur ce thème prendrait des pages et des pages,donc je concluerai de cette façon: je comprends votre désarroi et vos colères même après un reportage de 10 minutes et soutient le corps médical à 100% quelque soit ses revendications

Anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :