Forum "Crampes dans les jambes"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

michoux2001 (10 messages) Envoyer message email à: michoux2001 Envoyer message privé à: michoux2001 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-12-02, 21:14  (GMT)
"Crampes dans les jambes"
Bonjour, mon ami a des crampes dans les jambes durant la nuit surtout, au repos c'est toujours pire, il a consulté un doc qui lui a prescrit un médicament et lui a dit que ça prendrait environ 1 mois à faire effet, il a toujours ces crampes la nuit qui l'empêche de profiter d,une bonne nuit de sommeil et ce même après la période d'un mois. Le diagnostic du doc est que c'est congénital, l'arche du pied trop arqué...Quelqu'un a t'il un conseil!!!
Merci!
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Crampes dans les jambes raphael777 02-03-04 1
 RE: Crampes dans les jambes Alli 02-03-04 2
 RE: Crampes dans les jambes pastis 03-03-04 3
   RE: Crampes dans les jambes Cafe_Sante 03-03-04 4
       RE: Crampes dans les jambes ml1 04-03-04 5
           RE: Crampes dans les jambes Cafe_Sante 04-03-04 6
               RE: Crampes dans les jambes ml1 06-03-04 7
                   RE: Crampes dans les jambes antinoos 07-03-04 8
                   RE: Crampes dans les jambes Cafe_Sante 07-03-04 9
                   RE: Crampes dans les jambes Irleana 22-09-04 11
                       RE: Crampes et Hexaquine Cafe_Sante 23-09-04 12
                           RE: Crampes et Hexaquine Irleana 23-09-04 13
                               RE: Crampes et Hexaquine michoux2001 24-09-04 14
                                   RE: Crampes et Hexaquine Irleana 24-09-04 15
                                       RE: Crampes et Hexaquine michoux2001 24-09-04 16
                                           RE: Crampes et Hexaquine Louis44 25-09-04 17

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

raphael777 (2 messages) Envoyer message email à: raphael777 Envoyer message privé à: raphael777 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-03-04, 05:33  (GMT)
1. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonjour,

Les crampes non liées à un exercice physique intense peuvent avoir de nombreuses origines, allant de la déshydratation en passant par un déséquilibre ionique (le plus souvent un déficit ou une mauvaise assimilation de potassium, de sodium ou de magnésium) pour aboutir à une cause pathologique.
En attendant qu'un médecin puisse poser un diagnostique clair sur la cause des maux dont souffre votre ami, vous pouvez déjà suivre trois conseils qui font office de "rustines" car il ne traitent pas l'origine du problème mais sont réputés pour soulager le plus souvent les douleurs.
Le premier consiste à placer un morceau de "savon de marseille véritable" au pied du lit dans lequel dort votre ami, sous les draps.
Le second est qu'il se procure un médicament homéopathique :le "cuprum metallicum" dont le dosage le plus fort est 5 CH (pour le dosage, il est fortement recommandé de suivre les indications de son médecin traitant)
Enfin, le bon vieux truc de l'aimant qui se met au même endroit du lit que le savon de marseille.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Alli (4 messages) Envoyer message email à: Alli Envoyer message privé à: Alli Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-03-04, 10:09  (GMT)
2. "RE: Crampes dans les jambes"

Un autre petit conseil :
votre ami peut dormir les jambes légèrement surélevées (avec un coussin ou des cales placées sous les pieds du lit) ; cela dit le savon de marseille c'est très bien...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pastis (2 messages) Envoyer message email à: pastis Envoyer message privé à: pastis Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-03-04, 04:15  (GMT)
3. "RE: Crampes dans les jambes"
C'st mon cas .
En Homeopathie essayer: Cuprum granules en 9 CH 2 granules 3 fois par jour ,
Acun risque négatif , aucuneffet secondaire , probable effet posiif.


NB: Si aggravations premier(s) jour(s) , ce sera exccellent signe de bon choix . Si non , prenez jusqu'à fin du tube avant de renoncer .

Si ça ne.. marche pas ?

Les crampes peuvent-aussi résulter d'un déficit en magnésium. Demandez en à votre Pharmacien. MG - B6 .

goude luque :0)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-03-04, 18:03  (GMT)
4. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonsoir,
>Les crampes peuvent-aussi résulter d'un déficit en
>magnésium. Demandez en à votre Pharmacien. MG -
>B6 .

C'est une idée reçue qui a la vie dure. Il n'y a pas de déficit en magnésium chez des gens bien portant. Ce qui n'empèche pas le magnésium de soulager parfois les crampes.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ml1 (347 messages) Envoyer message email à: ml1 Envoyer message privé à: ml1 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-03-04, 09:03  (GMT)
5. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonjour
Et les crampes peuvent être le symptômes de bien d'autres pathologies.
Il faudrait plutôt revoir le médecin et refaire le point avec lui. Si votre médecin dit qu'il n'y a rien à faire, changez de médecin ! Et demandez-lui comment on fait pour dormir avec des crampes nocturnes ?
Amicalement
Mary
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-03-04, 18:48  (GMT)
6. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonjour

>Il faudrait plutôt revoir le médecin et refaire le point avec
>lui. Si votre médecin dit qu'il n'y a rien
>à faire, changez de médecin ! Et demandez-lui comment on
>fait pour dormir avec des crampes nocturnes ?

Malheureusement, il est assez rapide d'éliminer les causes curables. Il reste pas mal de crampes d'origine inconnue que l'on ne peut pas ou mal soulager.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ml1 (347 messages) Envoyer message email à: ml1 Envoyer message privé à: ml1 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-03-04, 16:06  (GMT)
7. "RE: Crampes dans les jambes"
Modifié le 06-03-04 à 16:40  (GMT)


Bonjour Philippe,

Je n’avais pas vu votre réponse, avec retard je vous exprime mon avis.

>Malheureusement, il est assez rapide d'éliminer les causes curables. Il reste
>pas mal de crampes d'origine inconnue que l'on ne peut
>pas ou mal soulager.

Je peux être d’accord avec vous, mais pas après UNE consultation et UN essai.
Il me semble que l’objectif (le rôle) d'un médecin, c'est de chercher et de procéder par élimination, autant au niveau des examens que des médicaments.
Il est possible de ne pas connaître la cause et de trouver un médicament qui marche. Ou bien on identifie la cause et les médicaments habituels n’apaisent pas ou un autre qui n'a aucun rapport va fonctionner, etc.
Regardez le neurontin, en tant qu'antiépileptique pas vraiment génial, jusqu'à ce qu'on découvre, que pour beaucoup de douleurs neurogènes, il était le plus efficace avec des effets secondaire quasi inexistants. Cela a fait la richesse du Laboratoire . La morphine, que tout médecin connaît bien, peut donner des effets là, où on ne l'attend pas et ne rien faire là, où on la croit efficace.
C’est le mystère des réactions particulières de nos corps.
C'est tout le travail des services anti- douleur sérieux

Ce que je n’accepte pas, c’est qu’un médecin puisse dire ", " il faut vous habituer à vivre avec votre pb ", sans avoir recherché toutes les pistes avec le malade.
Avoir des crampes nocturnes, c’est mal dormir, c’est souffrir, cela à une incidence à court terme sur l’équilibre de la personne... Si le médecin ne sait pas, s’il ne connaît pas très bien le pb, et s’il est un bon médecin, je crois qu’il a l’humilité de passer la main.

Je suis désolée aussi de croire qu ‘entre le régime alimentaire, le magnésium, l’homéopathie, etc, il existe aussi l’hexaquine, qui marche pas mal pour les crampes, voir même encore le rivotril, pourquoi pas (il a le mérite de détendre et de faciliter le sommeil), etc.

Je ne suis pas médecin, j’investis peut-être un champ qui n’est pas le mien. Mais je demeure persuadée qu’il est impossible de s’avouer vaincu tant le médecin que le malade, lorsqu’il s’agit de douleur, les crampes en sont une.
Amicalement
Mary

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

antinoos (23 messages) Envoyer message email à: antinoos Envoyer message privé à: antinoos Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-03-04, 03:06  (GMT)
8. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonjour,
j'ai 28 ans et j'ai souffert de crampes pendant 6 mois (pendant mon hépatite). J'en avais aux jambes puis aux bras. En fait ça n'avait aucun lien direct avec l'hépatite. j'ai consulté un neurologue qui m'a prescrit directement des anti dépresseus (ce jour là j'ai demandé combien? et je lui ai jeté le chèque dans la g.... et j'ai dit que jamais je ne prendrai CA!). Néanmoins ça m'a fait réagir, j'ai été rassuré de ne rien avoir et avec le temps les crampes ont disparues. J'en avais surtout pendant la nuit dans les jambes. C'était terrible, je dormais très mal et c'était en permanence. Puis avec le temps elles ont complétement disparue...

Pour moi c'était psychologique et donc voir de ce coté est peut être une bonne solution. Ou alors comme moi attendre patiemment que ça se calme. car si elles sont venues spontanément elles disparaîtront (surtout si votre ami n'a pas changé son mode de vie).


Antinoos

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-03-04, 15:35  (GMT)
9. "RE: Crampes dans les jambes"
Bonjour Mary,

>>Malheureusement, il est assez rapide d'éliminer les causes curables. Il reste
>>pas mal de crampes d'origine inconnue que l'on ne peut
>>pas ou mal soulager.
>
> Je peux être d’accord avec vous, mais pas après UNE
>consultation et UN essai.

Je suis d'accord.

>Je ne suis pas médecin, j’investis peut-être un champ qui n’est
>pas le mien. Mais je demeure persuadée qu’il est impossible
>de s’avouer vaincu tant le médecin que le malade, lorsqu’il
>s’agit de douleur, les crampes en sont une.

Par expérience, je peux dire que la plupart des gens qui ont des crampes régulièrement, je parle là des crampes idiopathiques, pas de lésions médullaires ou musculaires, supportent très bien d'en avoir de temps en temps (ils n'ont pas le choix). Et que, comme dans le témoignage d'antinoos, elles finissent souvent par disparaître ou s'atténuer avec n'importe quel traitement.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-04, 21:57  (GMT)
11. "RE: Crampes dans les jambes"
Modifié le 22-09-04 à 21:58  (GMT)

Une petite question obstinée en écho à ml1

Bonsoir,

> Regardez le neurontin, en tant qu'antiépileptique pas vraiment génial, jusqu'à
>ce qu'on découvre, que pour beaucoup de douleurs neurogènes, il
>était le plus efficace avec des effets secondaire quasi inexistants.
>Cela a fait la richesse du Laboratoire .>

Là pas d'accord, c'est vrai que le neurontin a beaucoup moins d'effets secondaires que le tégretol..mais cela dépend des doses..il existe des boîtes de 100 à 1000 (si ce n'est plus, j'en ai pris pendant 6 mois il y a cinq- six ans...Pour une erreur( il y avait deux rares crise à convulsion par manque d'oxygénation du cerveau et c'est tout)
d'un neurologue pour deux filles de 16-17 ans qui a nous fait perdre la moitié des cheveux, baisser les plaquettes avec le tégrétol et attraper un strabisme divergent (suivi d'une exophorie sais plus quoi...)
Avec le neurontin. Des séquelles qui sont bien restés.Pour toutes les deux avec des séances chez une orthoptiste....

>il existe aussi l’hexaquine, qui marche pas mal pour les crampes, voir même encore le rivotril, >
De petites crampes de temps à autre comme le dit la personne d'après, c'est vrai que c'est pas grave. Vaut mieux ça que autre chose..

Par contre, j'ai remarqué que les crampes causées par une hypokaliémie étaient 1) plus fréquentes (à l'effort)
2) plus douloureuses..Le médecin que je n'ai toujours pas voulu revoir pour revoir la fiabilité de la dernière prise de sang, m'a demandé au téléphone, si je continuais l' Hexaquine.
(je lui ai juste parlé une minute au téléphone)
Je lui ai répondu que oui 3 par jour. Il m'a dit qu'il ne fallait pas en abuser...Comme tous les médicaments, mais pourquoi?
Il a parlé que certains éléments du sang baissaient?
Quels éléments, y-a-t-il autre chose comme effets seconds..?
Non répertoriés car la notice de la boîte est vraiment peu loquace..Plutôt maigre et rassurante..
Merci de bien vouloir m'éclairer..
Et bonne soirée.

Une autre>Mary
Irleana


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-09-04, 12:25  (GMT)
12. "RE: Crampes et Hexaquine"
Bonjour,
L'Hexaquine est un médicament "traditionnellement" utilisé dans les crampes sans preuve d'efficacité. C'est de la quinine avec tous ces inconvénients :
Réaction d'hypersensibilité pouvant se manifester par :

réactions cutanées : prurit, éruption érythémateuse, purpura, photosensibilisation, voire quelques rares cas de réactions anaphylactiques ;

réactions hématologiques : thrombopénies, quelques rares cas de microangiopathie thrombotique et d'exceptionnelles pancytopénies ;

réactions hépatiques : quelques cas d'hépatites granulomateuses ont été rapportés.

Dose-dépendants (décrit à partir de 500 mg/jour) :
Cinchonisme se manifestant par acouphènes, hypoacousie, vertiges, troubles de la vision, céphalées.
Liés à la voie d'administration (suppositoire) :
Rectites, rectorragies, anite par toxicité locale d'autant plus fréquente et intense que la durée du traitement est prolongée, le rythme d'administration et la posologie élevés.

Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-09-04, 14:30  (GMT)
13. "RE: Crampes et Hexaquine"
Bonjour Philippe.

Merci de ces infos..
Eh bien il va falloir être plus raisonnable et revenir à la base du problème: réduire complètement l'hypokaliémie qui sevrera par la même occasion les crampes...Cela sera plus efficace et sans effets seconds.
Il y encore du travail, mais ça finira bien par s'arranger..
D'ailleurs une bonne dose de kaléorid aidait déjà à soulager la cause première. Pour le reste, on va s'accrocher.

Merci encore
et Bonne Après-midi!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

michoux2001 (10 messages) Envoyer message email à: michoux2001 Envoyer message privé à: michoux2001 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-04, 15:21  (GMT)
14. "RE: Crampes et Hexaquine"
Bonjour,

Mon conjoint prend un médicament pour les crampes dans les jambes du nom de GABAPENTIN 300 mg à raison de 1 capsule 2 fois par jour et de 2 capsules au coucher. Il n'y voit pas d'amélioration, ou si oui très minime, son doc lors du dernier rendez-vous lui a dit d'augmenter à 2 capsules le soir au lieu d'une.

Conseils s.v.p.---- effets secondaires de ce médicament s.v.p.

Tous vos réponses seront bienvenue et très appréciées!

Merci!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-04, 15:33  (GMT)
15. "RE: Crampes et Hexaquine"
Bonjour,

Par ici la soupe
Premier aperçu
http://www.arpeije.org/traitements/gabapentin.html

Beaucoup plus complet
http://www.biam2.org/www/Sub4999.html

Mais essaie aussi de trouver la cause de ces crampes..
La prise d'un médicament est-elle vraiment indispensable?
Il apparait que ce médicament soit un anti-éliptique..
On ne s'amuse pas avec ces choses.
Ce n'est pas un traitement à la légère..J'ai d'ailleurs pris ton médicament (qui est du NEURONTIN) et bien ça fait rien pour les crampes..
En plus c'est nocif pour plein de trucs..
Par contre si tes yeux sont plus sensibles..Bonjour l'arrivée de p'tits dégâts....

à moins que votre conjoint soit épileptique total ou partiel..
Dans ce cas, je me tais..
Autrement, avec force de volonté, le neurontin se sèvre relativement bien.

A voir....
Bonne fin d'après-midi.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

michoux2001 (10 messages) Envoyer message email à: michoux2001 Envoyer message privé à: michoux2001 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-04, 15:54  (GMT)
16. "RE: Crampes et Hexaquine"
Merci pour ta réponse si rapide Irleana!!!

J'irai lire les liens suite à ce message.

Je voulais juste rajouter que mon conjoint n'est pas épileptique mais plutot diabétique et que ces crampes sembleraient selon le neurologue une conséquence du diabète, il lui a dit que la bonne nouvelle dans tout cela est que lorsque son système veineux se détruit au complet qu'il n'aura plus mal!!!!

Ce médicament lui a été prescrit il y a enciron un an avec des augmentations des quantités occasionnellement et il est sensé être bon pour les crampes, a date il ne voit pratiquement pas de différence!

Merci beaucoup!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Louis44 (17 messages) Envoyer message email à: Louis44 Envoyer message privé à: Louis44 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-09-04, 02:29  (GMT)
17. "RE: Crampes et Hexaquine"
En avril 2001, en conduisant, j'ai eu ma première crampe, cheville droite bloquée et douloureuse jusqu'au bout des orteils, heureusement le véhicule était une Scénic à embrayage piloté, j'ai donc pu conduire du pied gauche jusqu'à un parking où mon épouse a pris le relais. Durée de la crampe environ 4 heures ! mais c'était la première je ne me suis pas inquiété!
aout 2001, une nuit de samedi à dimanche à 2h du matin, réveil en hurlant de douleur, une crampe du genou droit aux orteils et une douleur comme je n'en avais jamais ressenti (né en 1945 !) Le généraliste de garde refuse de se déplacer "pour une simple crampe" ! Mon épouse est infirmière de bloc opératoire et lui dit que s'il ne vient pas elle avertira un ses patrons, siégeant au Conseil de l'Ordre, 20 mn après, le toubib était là !
piqûres de Myolastan et de paracétamol, 1 bonne heure après tout revient à la normale.
Mon médecin de famille me prescrit de l'Hexaquine (3c/jour) et du Myolastan si crises et consultation de neurologue.
les crampes deviennent plus fréquentes et gagnent la jambe gauche, les muscles jumeaux sont toujours douloureux, surtout en haut derrière le genou.
le neurologue fait des électromyogrammes des membres inférieurs, rien d'anormal ! on reste à l'Hexaquine et au Myolastan, prescription d'un scanner du rachis.
En neurologie presque rien, une petite lésion du nerf sciatique à quelques mm de L4-L5, mais mon épouse montre les clichés à ses patrons chirurgiens: résultats un grattage interne de la prostate, on ne voyait rien à l'échographie !
les crampes se doublent de "frissons" ou de démangeaisons internes aux muscles, la marche devient pénible par la douleur, les muscles jumeaux deviennent très durs. Le neurologue fait une biopsie jusqu'au nonos dans un des jumeaux de la jambe droite, après culture de 3 mois, presque rien : je n'ai jamais rien eu aux jambes et il y a des cellules musculaires nécrosées et des traces de rééducation, bizarre !
Comme les bras commencent à être touchés prescription de Liorésal. J'apprends que la maladie inconnue dont ma soeur souffre ( au 4ème neurologue!) est une SLA ou maladie de Charcot. Tous les toubibs, comme un seul homme, m'assurent que ce n'est pas génétique donc ce n'est pas mon cas. Mais le Liorésal soigne la mielline des nerfs dans les scléroses ....
Le Liorésal m'entraîne des crises de narcolepsie, je ne conduisais presque plus et là j'arrête complètement. Donc traitement : 3 Hexaquine, 3 Liorésal.Plus de boissons alcoolisées, je ne fumais pas.
Je passe un scan puis une IRM de la colonne vertébrale complète : rien d'anormal Mais le Liorésal fait de l'effet, seules persistent les douleurs et une ankylose des jambes au réveil, je fais entre 1/2 et 1h de vélo d'appartement au lever pour dérouiller tout cela.
novembre 2003, crise de tremblements soudains et très amples avec retour brusque des crampes et des frissons internes : ajout au traitement de Trivastal, depuis la première crise d'avril 2001, personne ne m'a toujours dit de quoi je souffrais ! Ma soeur est DCD de sa SLA le 22/10/2003!
Par une amie j'apprends qu'une vacation d'un anesthésiste contre la douleur est faîte tous les lundis. Celui-ci me prescrit du Zamudol, je revis, la douleur est devenue insignifiante sauf au lever. Je peux enfin marcher jusqu'à 1 km de chez moi ! Il me prescrit un scan du cerveau, on découvre 2 petites lacunes, IRM, ces lacunes sont du liquide et sans relation avec ma maladie. Je faxe les résultats des scan et IRM à mon neurologue (début février 2004) car je dois y aller en train (50 km), j'attends toujours ses commentaires !
Le toubib anti-douleur me confie à un jeune confrère neurologue qui me dit que je souffre de "fibromyalgie", sans doute due à toutes les saloperies que j'ai pris lors de la dépression qui a suivi mon divorce en 1984 (Melleril, Tercian ...) mais ne change pas le traitement.
Le généraliste me "rassure" en disant, quand on ne connaît pas la maladie on dit que c'est une fibromyalgie ......
le fait d'avoir une activité réduite, malgré une alimentation sans porc, sans graisse, avec force poissons, légumes et fruits,jamais de sucre en morceaux ou en poudre, m'a tranquillement conduit à 105 kg pour 1,71 m. Jusqu'à maintenant j'étais limite en cholestérol, triglycérides, glycémie, mais la dernière analyse, il y a 3 semaines était carrément dans le rouge: avec en plus la thyroïde qui s'exprime. Prescription : Lipanthyl.
Après une semaine, 3 réveils comme paralysé sauf la tête ! la notice dit bien risques secondaires musculaires, arrêt u Lipanthyl lundi dernier et dès jeudi plus de symptômes! nouvel anti-cholesthérol :Béfizal, chez le pharmacien je lis la notice : risques musculaires !
j'en ai pris hier soir, on verra demain matin ! mais en consultant le Net je lis que toute cette classe de médicaments : les "statines", peut entraîner des séquelles musculaires !!
donc cela commence en avril 2001 par une crampe, prise d'Hexaquine, et en septembre 2004 je ne sais toujours pas réellement de quoi je souffre ...................
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :