Forum "Aménorrhée primaire "

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

Annita (1 messages) Envoyer message email à: Annita Envoyer message privé à: Annita Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-07-03, 14:52  (GMT)
"Aménorrhée primaire "
Bonjour !

J'ai 15 ans et demi, je mesure 1m75 et je pèse 54-55 kgs. Je suis gênée d'en parler,mais j'ai un problème qui me gâche la vie et je serais très reconnaissante si j'avais une réponse. Merci de me lire jusqu'au bout.

Voilà, alors j'ai grandi très vite, entre 11 et 13 ans, puis à 14 ans, peu après le début de ma puberté, je pesais à ce moment là 52 kgs pour 1m72, je suis devenue anorexique. Ça a duré 3 ou 4 mois. J'étais rendue à 43 kgs à la fin, puis lorsqu'un médecin m'a vue en Juillet 2002 il m'a obligée de reprendre 7 kgs en un mois et j'ai réussi. Je suis restée à ce poids-là (50 kgs et j'avais grandi de deux cm donc je mesurais 1m74) pendant 7 mois. Voilà 1 mois que j'ai un poids plus raisonnable, qui n'a pas monté depuis, c'est à dire 54 kgs.

Toutefois, pendant ces mois de maigreur, mes débuts de glandes mammaires qui venaient de naître ne se sont pas développées. Ça me complexe énormément, tellement que je songe à la chirurgie plastique. Ce sera possible si jamais mes seins ne poussaient pas de me faire faire une augmentation mammaire vers 16 ou 17 ans ? Et puis je n'ai pas de règles. Pourtant, lors d'une prise de sang, mon taux d'hormones était normal et je n'avais aucune carence. Mon médecin a programmé un nouveau rendez-vous en Octobre, mais je ne suis pas capable de lui exprimer ce que je viens de vous dire.

J'ai peur de ne jamais devenir une femme. C'est très complexant pour moi.

Est-ce qu'un médecin peut m'aider s'il-vous-plaît?

Merci, merci, merci, merci... Je suis très contente d'avoir trouvé ce forum....

Annita

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Aménorrhée primaire Cafe_Sante 27-07-03 1
 RE: Aménorrhée primaire layali 28-07-03 2
 RE: Aménorrhée primaire cle 19-11-04 3
   RE: Aménorrhée primaire Cafe_Sante 20-11-04 4
       RE: Aménorrhée primaire Irleana 20-11-04 5
           RE: Aménorrhée primaire Nausica 20-11-04 6
               RE: Aménorrhée primaire Irleana 20-11-04 7
                   RE: Aménorrhée primaire Cafe_Sante 21-11-04 8
                       RE: Aménorrhée primaire Irleana 21-11-04 9
                           RE: Aménorrhée primaire Irleana 22-11-04 10
                               RE: Aménorrhée primaire Cafe_Sante 22-11-04 11
                                   RE: Aménorrhée primaire, en effet beaucoup plus clair Irleana 22-11-04 12
 RE: Aménorrhée primaire muranka 24-01-05 13

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-07-03, 17:00  (GMT)
1. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonjour,

L'anorexie mentale n'est pas qu'une question de poids. C'est essentiellement une question psychologique. Vous avez retrouvé un poids correct et je vous en félicite. Ça a dû être très dur.

Les règles qui ne sont pas revenues montrent que vos problèmes sous-jacents ne sont peut-être pas encore totalement réglés (mauvaise estime de soi, autres troubles alimentaire comme la boulimie par exemple). Il faut parfois longtemps pour que les menstruations reviennent.

Le développement des seins se fait au cours de la puberté, mais continue ensuite pendant quelques années et dépendent aussi de la prise de poids.
Quand vous irez mieux dans votre tête les règles reviendront et les seins ont toutes les chances de reprendre leur développement.
Les dosages hormonaux dans l'anorexie mentale ne montrent pas grand chose. Manifestement, le psychisme est plus fort que la biologie.

Je serai toujours prèt à répondre à vos questions, mais vous pouvez trouver aussi de l'aide avec les filles des forums de boulimie.com (http://www.boulimie.com/forum/forumdisplay.php?s=&forumid=5&daysprune=30) qui sont ou ont été anorexiques et partagent vos soucis.

Philippe, médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

layali (165 messages) Envoyer message email à: layali Envoyer message privé à: layali Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-07-03, 14:08  (GMT)
2. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonjour annita
Je ne suis pas médecin mais j'ai eu envie de te répondre parce que tu me rappelle mon adolescence, au fait j'ai eu mes règles pour la 1ère fois à 15 ans et demi suivies d'une aménorrhée secondaire de plusieurs mois (pourtant je n'étais pas anorexique), et j'avais à l'époque une poitrine plate (vraiment plate, je ne mettais même pas de soutien)mais avec le temps mes seins ont continué à se développer jusqu'à l'age de 22 ans pour atteindre 90C, (aujourd'hui j'ai 31 ans)
je n'arrivais pas à en parler à mon médecin , ça me complexait, je me sentais anormale pas assez féminine , et le fait d'en parler c'était pour moi mettre ma personnalité à nue
mes cousines , amies et camarades de classes ne manquaient pas de faire la remarque, ce qui ne facilitait pas les choses
aujourd'hui je trouve que je m'étais fait bcp de mal par impatience, j'avais l'impression d'être seule dans ce cas mais dis toi que c'est le cas de plusieures personnes, et puis chacun a son propre rythme biologique , on ne grandit pas tous de la même façon, tu verras tout finiras pas s'arranger
ne fais pas de fixation dessus pour que tout rentre dans l'ordre, et surtout ne fais aucune opération avant 20 ans , une fois que tu auras un cycle normal attend au minimum 5 ans avant de décider si la taille de ta poitrine ne correspond pas à ce que tu veux
j'ai fait l'année dernière une lipposuccion du ventre et j'ai eu une fibrose pendant une année(aspect de la peau enflé et tendu , on dirait que j'ai de gros kystes en dessous), aujourd'hui je suis très satisfaite du résultat, mais heureusement que c'était le ventre , si c'était le visage ou les seins je n'aurais pas eu toute cette patience , je me serai jetée du balcon !
je ne te dis pas ça pour te décourager de faire une intervention mais pour te dire qu'il y'a toujours des risques liées à une opération et les suites opératoires varient d'une personne à l'autre, moi par exemple j'ai fait l'opération la plus fréquente et la plus maitrisée dans la chirurgie esthètique par le meilleur chirurgien de la place et pourtant ma peau a réagi différemment des autres .
j'espère que tu ne me trouve pas trop bavarde mais j'avais envie de te donner le maximum d'informations .
pour toi, je suis sûre que tout s'arrangeras, tu verras,
et puis je vais te livrer un secret, quand la poitrine se développe tard , elle reste ferme plus longtemps , je te parle en connaissance de cause
prend soin de toi
bisous
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cle (2 messages) Envoyer message email à: cle Envoyer message privé à: cle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-11-04, 18:13  (GMT)
3. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonjour,
j'ai appris que l'anorexie pouvait amener la stérilité. J'aimerais savoir dans quels cas , et si cela est valable après arrêt des cycles, puis reprise au bout de plusieurs années (4 par exemple) . Est-il est possible, à un gynécologue, d'établir le diagnostic (si oui, de quelle façon ? )

en vous remerciant pour votre aide.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-11-04, 22:35  (GMT)
4. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonsoir,

>Est-il est possible, à un gynécologue, d'établir
>le diagnostic (si oui, de quelle façon ? )

La seule façon de savoir si vous êtes stérile est d'essayer de faire un bébé. Mais si vos cycles sont redevenus normaux, il n'y a pas de raison.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-11-04, 23:23  (GMT)
5. "RE: Aménorrhée primaire "
Modifié le 20-11-04 à 23:23  (GMT)

Bonsoir Philippe,

>>Est-il est possible, à un gynécologue, d'établir
>>le diagnostic (si oui, de quelle façon ? )
>
>La seule façon de savoir si vous êtes stérile est d'essayer
>de faire un bébé. Mais si vos cycles sont redevenus
>normaux, il n'y a pas de raison.

De toute façon un IMC insuffisant ne permet pas d'avoir des enfants.
Et si on reste comme ça? J'ai pris un peu plus de 10 kgs, ça me suffit amplement pour l'instant.Même si mon IMC ne rentre toujours toujours pas dans la normalité du terme...
Je viens d'apprendre qu'il était possible que l'anorexie amène la stérélité...Comment réellement le savoir, si les cycles ne sont toujours pas réguliers, malgré la prise de pillule?
En sachant que cette question s'adresse aux TCA en général
Cordialement
Bien à vous.


Merci de votre éclaircissement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-11-04, 23:35  (GMT)
6. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonsoir

c'est juste une réflexion personnelle, dont je n'ai pas vérifié le fondement: il me paraît "normal" que l'anorexie mène à une stérilité, car les périodes de disette ne sont pas des périodes idéales pour faire des enfants. En toute logique (si logique il y a), cette stérilité provoqué par un IMC insuffisant devrait être réversible, non?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-11-04, 23:49  (GMT)
7. "RE: Aménorrhée primaire "
>c'est juste une réflexion personnelle, dont je n'ai pas vérifié le
>fondement: il me paraît "normal" que l'anorexie mène à une
>stérilité, car les périodes de disette ne sont pas des
>périodes idéales pour faire des enfants. En toute logique (si
>logique il y a), cette stérilité provoqué par un IMC
>insuffisant devrait être réversible, non?

Rebonsoir,

Oui mais là Cle parlait "après reprise des cycles", donc supposée guérison de la période d'anorexie. On ne peut pas dire que je sois ano, non plus.
Ma gynéco m'a bien confirmé les doutes, si IMC trop bas, pas d'enfants
Bref, bref...C'est pas très drôle tout ça.
Merci de ta logique Nausica, qui j'espère saura se vérifier et nous rassurer. Bonne soirée à toi.

Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-11-04, 19:17  (GMT)
8. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonsoir,
>Ma gynéco m'a bien confirmé les doutes, si IMC trop bas,
>pas d'enfants

Ce n'est pas obligatoire. Ce n'est qu'une tendance.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-11-04, 21:38  (GMT)
9. "RE: Aménorrhée primaire "
>Ce n'est pas obligatoire. Ce n'est qu'une tendance.

Bonsoir Philippe,

Merci de votre réponse.
Une tendance, c'est à dire, dans une proportion "relativement faible" ou "importante"? Un IMC trop bas ne serait donc pas significatif à 100%?
Si les cycles sont toujours fort irréguliers, cela montrerait donc que cette tendance soit juste "accentuée", mais non catégorique?


Irleana, revenue de son pavé de pages...des initiations internet...de la vaisselle, du téléphone...
Ouf!
Cordialement!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-11-04, 11:06  (GMT)
10. "RE: Aménorrhée primaire "
Modifié le 22-11-04 à 11:44  (GMT)

Rebonjour

Il est vrai que je ne m'étais jamais trop posé la question.
Une première recherche m'a fait tomber sur:

*************************************
REGIME ET STERILITE
Faire des régimes amaigrissants yo-yo, vouloir à tout prix garder la taille mannequin quand la nature nous a donné un poids normal est très mauvais pour la fertilité et les cycles hormonaux de la femme.
Au Medec, salon de la médecine qui se tient jusqu'à ce soir au palais des Congrès, des médecins s'alarment du nombre de plus en plus grand de femmes qui souffrent d'infertilités (c'est-à-dire de difficultés à tomber enceinte) d'origine alimentaire.
« On a toujours su que les femmes très maigres avaient une moins bonne fertilité que les femmes de poids normal »,*explique le P r Jacques Bringer, chef du service des maladies endocriniennes à l'hôpital La Peyronnie de Montpellier.
« Mais ce qui se passe en ce moment est grave. Les adolescentes et les jeunes femmes, conditionnées par tous les magazines qui, dès le mois de février et jusqu'au mois de mai, vantent les régimes amaigrissants, mettent leur fertilité en péril. »
Des études récentes montrent que, parmi les femmes qui viennent consulter pour des problèmes de stérilité, 15 % à 20 % souffrent de troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie, obsession de la minceur).*< Et en ce qui concerne l'irrégularité des règles, qui fait consulter de nombreuses femmes, 40 % des cas sont en fait liés à un déséquilibre alimentaire. Autre chiffre éloquent révélé au Medec, une femme végétarienne sur quatre a du mal à être enceinte. [BR>« Il suffit de trois ou quatre jours de restriction calorique, notamment en graisses, pour provoquer chez une femme mince des perturbations hormonales », poursuit le P r Bringer. "Très rapidement, des substances de la digestion comme l'insuline transmettent aux hormones des sortes de messages qui vont provoquer le déséquilibre."
L'un des signes cliniques de ce déséquilibre alimentaire chez une jeune femme est le syndrome de Reynaud : une patiente frileuse, dont les doigts ou les orteils sont particulièrement sensibles au froid, doit attirer l'attention de son médecin. Elle manifeste ainsi un manque patent de calories par rapport à ses besoins. Selon une étude récente menée auprès de collégiennes et lycéennes en France, plus d'un tiers des filles se trouvent « trop grosses ». Souvent apparue à l'adolescence, la phobie de la prise de poids chez la fille se poursuit parfois pendant la grossesse.
« Nous voyons pas mal de femmes qui souffrent du "syndrome du tailleur", explique Martine Pellaë, médecin nutritionniste à l'hôpital Bichat. Elles veulent à tout prix remettre leurs vêtements d'avant la grossesse et surveillent à l'excès leur poids pendant neuf mois. »
Or, pendant cette période, elles ont davantage besoin de fer, de lipides (graisses animales) , de vitamines et de folates. Si elles ne se nourrissent pas suffisamment, elles courent le risque d'avoir un enfant de petit poids ou d'avoir un accouchement prématuré. »

Auteur : Corinne Thebault - Copyright Le Parisien , vendredi 16 mars 2001
Source:http://www.enfine.com/page10.html#regi
***************************************************
Je préfère m'arrêter là, mais je me repose la même question qu'hier soir.

Cordialement
Bien à vous.
et Merci d'avance de cet éclaircissement.

__________________________________________________
*« On a toujours su que les femmes très maigres avaient une moins bonne fertilité que les femmes de poids normal »
*Des études récentes montrent que, parmi les femmes qui viennent consulter pour des problèmes de stérilité, 15 % à 20 % souffrent de troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie, obsession de la minceur).

Un IMC trop bas ne serait donc pas significatif à 100%? TCA ou non?
D'ailleurs depuis la naissance sans TCA, mon IMC a toujours été trop bas.
Et je ne suis pa seule dans ce cas. Si les cycles sont toujours irréguliers, cela montrerait donc que cette tendance soit juste "accentuée", mais non catégorique?
______________________________________________________
Après relecture, je commence à comprendre le sens de la réponse de Philippe "une tendance"...C'est beaucoup plus clair.
Une éventualité, pas une fatalité.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-11-04, 18:09  (GMT)
11. "RE: Aménorrhée primaire "
Bonsoir,

>Une éventualité, pas une fatalité.

C'est cela !
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-11-04, 18:35  (GMT)
12. "RE: Aménorrhée primaire, en effet beaucoup plus clair"

Bonsoir,

et Merci!


Cordialement
et Bonne soirée!


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

muranka (3 messages) Envoyer message email à: muranka Envoyer message privé à: muranka Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 19:18  (GMT)
13. "RE: Aménorrhée primaire "

Salut Annita,

j'ai bien lu votre message, j'ai cru que j'ai trouver quelqu'un qui peut m'expliquer bien le problème que j'ai, mais toi aussi tu as le même problème que moi, une aménorrhée primaire, je ne sais pas vraiment est ce qu'il y'a une solution médicale ou non pour cette maladie moi je la considère pas comme une maladie mais c'est un manque d'hormone, autant toi tu es encore jeune 15 ans moi j’ai honte de dire que j’ai 24 ans, parfois je pense que je vais me guérir et parfois je dis je vais rester comme ça à la fin de ma vie , j’espère bien q’un jour on trouve une solution à nos souffrances, réponds moi si tu veux me décrire encore de détails sur ta maladie et de mon coté si un jour j’ai guéri je t’envoie l’adresse et le nom du médecin.

Je t’embrasse très fort même si je te connais pas mais car on partages les mêmes souffrances annita.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :