Accueil Médicaments Comment reconnaître le furosémide du zopiclone dans votre boîte de générique TEVA ?
Publié le
10 juin 2013

Auteur :
Dr Dominique Dupagne

Google

Imprimer

Lire sur grand écran







Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute




Dans la même rubrique :

GARDASIL Intérêt ? Risques ? Dangers ?
Comment ruiner la réputation d’un laboratoire pharmaceutique
Nouvelle mention manuscrite sur les prescriptions de pilules de 3ème et 4ème génération
La saga du cholestérol
L’agence du médicament renonce à se doter d’un corps d’experts professionnels
Pseudo-pilule Diane 35 : on se calme !
Faut-il réserver la prescription de pilules contraceptives de troisième génération aux gynécologues ?
Pilules de 3ème génération, liste et dangers potentiels
Prescriptions hors AMM. Qui est hors la loi et même hors la science médicale ?
La réforme du médicament de Xavier Bertrand à la loupe
Alzheimer et tranquillisants, un lien de causalité inventé par les journalistes
La guerre des Alzheimer
L’efficacité de certains antibiotiques génériques est inférieure à celle du médicament original
Pour une nouvelle gouvernance du médicament
Pioglitazone (Actos®, Competact®), cancérigène ?
Que faut-il penser des parabènes (parabens) ?
Benfluorex, valvulopathies et décès : Une critique infondée
Les Assises du Médicament, Acte II
Les Assises du Médicament sont lancées
Mediator : le rapport de l’Igas fait le procès du "machin"


Comment reconnaître le furosémide du zopiclone dans votre boîte de générique TEVA ?
Mélange malheureux de comprimés des génériques de Lasilix® et d’Imovane®

Le laboratoire TEVA (spécialiste des génériques) a livré par erreur des lots de diurétiques furosémide40 contenant en fait un somnifère. La confusion pourrait être grave chez les insuffisants cardiaques. Un homme âgé en est peut-être mort ce week-end.

Curieusement, l’information fondamentale qui est "Comment reconnaître le bon comprimé du mauvais" est très difficile à trouver. C’est pourtant très simple :

Voici un comprimé de furosémide TEVA (donc, le bon comprimé, si c’est celui qui est dans votre boîte, tout va bien). Il est inscrit F40 sur une face ; l’autre face comporte une encoche permettant de le couper en deux.

Voici le comprimé de zopiclone TEVA (donc, le mauvais comprimé, qui ne devrait pas être dans une boîte de furosémide)

Il est inscrit ZOC et 75 sous une lègère encoche. L’autre face comporte une encoche qui permet de le couper en deux.

Donc, si les comprimés contenus dans votre boîte sont marqués F40, tout va bien, s’ils sont marqués ZOC/75, ramenez-les à votre pharmacien et contactez votre médecin si vous en avez consommé. Le laboratoire TEVA a également ouvert un numéro vert que vous pouvez appeler au 0 800 51 34 11

ATTENTION : Il peut y avoir un mélange de bons et de mauvais comprimés dans la même boîte ! Cette vérification ne préjuge pas de la nature des médicaments déjà consommés si la boîte fait partie des lots Y175 et Y176.

L’Agence du médicament (ANSM) publie régulièrement des mises à jour, notamment celle-ci, mais les photos publiées sur son site sont (ce matin) de qualité très médiocre.



Tweet Suivez-moi sur Twitter






30 Messages de forum

Réagir à cet article