Accueil En attente de publication prostate 2012
Publié le
17 septembre 2012

Imprimer ou lire sur mobile

Auteur :
Dr Dominique Dupagne

Voir sur Google


Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute



Dans la même rubrique :

Crise du LEVOTHYROX - Acte II




prostate 2012

Lieu éphémère pour débattre de l’opération "Ma prostate j’y tiens" (nom provisoire) Cet article signalé sur Twitter n’est pas public et n’est accessible qu’en connaissant son URL, pensez à la mémoriser.

Il s’agit de communiquer ensemble le 20 septembre 2012, date de la "journée de la prostate" organisée le même jour par l’Association Française d’Urologie.

Nous ne pouvons pas, faute de temps (et à mon avis ne devons pas) reproduire l’opération "Médecine Générale 2.0". Ce type d’opération de grande envergure doit être rare pour rester efficace. En revanche, les médias se souviennent de nous... De plus, cette nouvelle opération est ouverte à tous, médecins ou non.

Nous pouvons en revanche reproduire l’opération 2011 autour de l’affiche de Michel Cymès, quand de nombreux blogueurs et blogueuses avaient publié un billet après que ce dernier m’ait traité "d’ayatollah de l’intégrisme" au Grand Journal http://www.atoute.org/n/article/14-...

Le principe que je vous propose est simple :

- Nous trouvons ensemble d’ici jeudi un nom pour l’opération, par exemple "Ma prostate j’y tiens" (débattons en utilisant l’espace de commentaires/réponses sous cet article).
- Idem pour le hashtag qui nous permettra de communiquer sur Twitter
- Chacun publie un billet sur son blog le 20 septembre (idéalement le 19 au soir) : republication d’un de ses propres articles ou billet original.
- Important : ceux qui n’ont pas de blog peuvent publier un billet sur les espaces indexés par Google News : Le + du Nouvel Obs, Mediapart, Rue89. Personnellement, je publierai un billet dans Carevox (donc inutile de publier dans Agoravox).
- Tout le contenu présent sur Atoute peut être copié, notamment http://www.atoute.org/n/Information... Personnellement, c’est sur cet aspect que j’axerai ma communication : informer avant tout.

Je rappelle que ce mouvement est ouvert à tous : médecins, autres professionnels de santé ou simples citoyens.

Ensemble, faisons entendre nos voix. Manifestement, elles commencent à compter. Ne laissons pas le monopole de la parole aux agences de communication financées par des associations sponsorisées.



Tweet






12 Messages de forum

Répondre à cet article