Discussion: Adieu
Afficher un message
Vieux 16/11/2014, 19h09   #1
léandre
 
Messages: n/a
Adieu

J'espère que cette fois-ci sera la bonne, je me rends compte ne rien à voir avec personne ici aucune affinité qui puisse me convaincre de rester et puis une autre page de ma vie se tourne, je suis finalement guéri, à savoir ce qu'est la guérison en psychiatrie mieux vaut se taire.
J'ai rencontré ici l'enthousiasme, la générosité, la malveillance aussi, enfin tout ce qui fondent une société dite humaine.
maintenant il est temps de lever les voiles et que je m'assume, non pas en tant que membre de la société, je suis par trop en marge aujourd'hui pour le devenir et la fatigue s'exerçant il me reste nombre de séquelles dont les plaies sont si profondes que l'inexistence du mal y séjourne vraisemblablement pour toujours, le bien n'en parlons pas cela reste une idée et rien qu'une idée finalement.
après avoir franchi les nombreux déserts qui jalonnent comme une traîne jusqu'au sépulcre cette vie inutile, il ne reste plus rien à dire, ni à faire, juste attendre un hypothétique devenir qui selon les facteurs actuels représentent quelque chose d'assez incompréhensible pour ne pas dire abject voir insignifiant...
Je souhaite à tous les schizophrènes de ce forum une perpétuelle paix, un immense sommeil, qui leur ôtera certainement et en partie le mal qui les incombent journalièrement et sans relâche; j'aurais bien aimé voir pour ceux-ci quelque amour, mais il est difficile en ce monde de "loisirs" de trouver encore des âmes bienfaisantes ou pour être plus honnête des saints.
Quant à blabla qui est d'un certain côté tout à fait affable et aimable, non pas le même devenir, cela serait par trop exagérer, mais la force et le courage de perpétuer l'entraide communicative entre eux, afin de maintenir la solidité des liens qui les rattachent à la vie, à l'humour et à la joie. Mes souhaits auront la même portance que pour les schizophrènes et vous sont dévolues
Je cois qu'il n'y est rien d'autres à dire, sinon de remercier le docteur Dupagne de ne pas être aussi stricte et sévère qu'il aurait pu se le permettre à l'évidence.
Voilà Je crois que tout est dit qu'il n'y a rien d'autres à rajouter, sinon que la vie m'emmerde déjà
Bye
  Réponse avec citation