Discussion: Témoignages
Afficher un message
Vieux 25/10/2007, 19h17   #43
Thesy
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Voilà mon témoignage, il est long, certainement trop long, mais l'écrire m'a fait du bien, il m'a rappelé ce que j'avais subi, et peut-être aidera-t-il quelqu'un. Surtout ne baissez pas les bras !

(1ere partie)


Juin 2005, première tentative, le saut dans l'inconnu

A l'époque j'ai 45 ans, je fume depuis mes 17 ans, entre 20 et 25 cigarettes par jour. C'est trop, je le sais, mais j'aime fumer, la cigarette est ma meilleure amie. Seulement elle me bousille la santé. Tous les matins je tousse, je suis incapable de parler au téléphone sans me racler la gorge toutes les dix minutes et au cours de danse, je ne peux plus tenir un rock en entier. C'est décidé, je m'arrête. Je suis persuadée que c'est le premier pas le plus dur, qu'au bout d'un mois tout marchera comme sur des roulettes. Mais comment faire ce premier pas ? Tous les soirs je me jure que cette cigarette sera la dernière de ma vie, tous les matins ma main attrape le paquet de cigarettes comme si j'étais téléguidée par une force extérieure. La même histoire depuis une dizaine d'années. C'est usant. Un jour, je tombe par hasard sur le forum Atoute et je commence à lire. Je suis fascinée, je lis tout, même les archives. Je rencontre ma première amie virtuelle, Birdy, qui se bat comme une damnée. Je ne suis plus toute seule. Je peux me jeter à l'eau.
Les premiers jours sont terribles, non je ne m'attendais pas à ça ! Impossible de me concentrer, de lire, de conduire. Je n'arrive pas à penser à autre chose, je vois des cigarettes partout. Quinze jours passent, mon mari s'arrête de fumer aussi. Entre-temps l'obsession est un peu moins forte, mais au bout d'un mois je déprime grave. Je consulte un médecin qui me fait de l'acupuncture. Rien n'y fait, je suis devenue une vraie fontaine. Une broutille me fait fondre en larmes. Le même médecin essaie l'hypnose. Négatif, mon subconscient doit être hermétique à la langue allemande. Nous sommes début août, il fait beau, pourquoi me pourrir la vie ? Je vais m'acheter un paquet de cigarettes, j'en fume une. M…E ! Qu'est-ce que j'ai fait ? J'ai un goût infect dans la bouche et maintenant je culpabilise à mort. Il faut me ressaisir ! Un mois plus tard, même scénario : le soleil brille, la vie est trop courte pour se torturer comme ça, j'en refume une. Et me voilà prise dans une sorte de spirale, je n'arrive plus à redresser la barre, j'en fume une par semaine. Désespérée, je jette une bouteille à la mer et j'écris sur Atoute. Malgré les messages réconfortants de Dom, Nico et beaucoup d'autres, je me laisse peu à peu glisser. Et puis en novembre je pars pour Bali, un voyage qu'on ne fait qu'une fois dans sa vie. Sans cigarettes, je n'ai même pas envie d'y aller, alors pour retrouver la joie de vivre, je décide de refumer complètement. Deux jours avant mon départ pour Bali, je refume mon paquet. Tant pis !
(à suivre…)

Dernière modification par Thesy 25/10/2007 à 19h58.
  Réponse avec citation