Afficher un message
Vieux 15/12/2009, 23h55   #145
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par phephet
Je pense qu'il veut dire qu'il faut absolument documenter dés aujourd'hui ces épisodes de paresthésies, car si ils sont à l'origine d'une SEP dans plusieurs années, on aura plus de chances de pouvoir l'imputer a ce vaccin. Si ma poussée est une deuxième poussée, ma première poussée est donc bien a attribuer au premier vaccin contre l'hépatite B que j'ai eu il y 15 ans. C'est ce qu'admet (plus ou moins volontairement) l'AFSSAPS en tenant compte de "mon antécédent neurologique".
Si je souhaite une indemnisation, si le vaccin H1N1 n'est pas responsable de ma SEP, je doit donc mettre en cause le vaccin fait contre l'hépatite B il y a 15 ans! On ne peut à la fois se servir de cette "antécédent neurologique" pour dédouaner le vaccin H1N1 et ne pas considerer le premier vaccin comme responsable. Je sais pas si vous me suivez?


Je reviens sur ce message car je m'aperçois que votre cas personnel est repris un peu partout sur internet pour affirmer des choses non confirmées.

Si j'ai bien compris, on vous a diagnostiqué une SEP récemment après un vaccin contre la grippe. Vous n'aviez pas eu de poussées depuis 15 ans. Une première poussée serait survenue dans les suites de la vaccination de l'hépatite B.

Aviez vous déclaré cet effet secondaire à l'époque?

Par ailleurs il y a le problème de savoir si un des deux vaccins est responsable de la SEP, et lequel.. ou bien les deux?

Ensuite il y a le problème de savoir ce qu'en pense l'AFFSAPS. C'est là où il est nécessaire d'avoir les sources exactes de ce qu'ils en disent.
Sachant que l'AFFAPS (et autres organismes) n'a jamais à ce jour reconnu de relation entre une quelconque vaccination et SEP, et sachant qu'il n'y a pas eu semble-t-il un minimum d'enquête de leur part dans votre cas.

Bien cordialement

Dernière modification par omedoc 16/12/2009 à 00h47.
  Réponse avec citation