Forum - Afficher un message - Indemnisation dommage corporel
Afficher un message
Vieux 13/07/2008, 11h10   #33
lkoshka
 
Messages: n/a
Re : Indemnisation dommage corporel

Bonjour,
Si une personne pouvait me renseigner pour seavoir ce que je peux obtenir en terme d'indemnisation de la part de la RATP, voici ce qui m'est arrivée :

Madame, Monsieur,

J’ai subi hier mercredi 09 juillet 2008 vers 18h10 un grave préjudice physique et moral. En effet, j’ai pris le RER B à la station « X » en sortant de mon travail. Le RER s’est présenté sur le quai aux alentours de 18h00.

Le trajet se passe sans encombres, je m’apprête à descendre à la station « Y », comme tous les jours pour regagner mon domicile. J’avance un pied pour descendre du RER et là, je tombe dans un grand interstice entre le RER et le quai. Mon corps ENTIER s’est trouvé coincé entre le RER et le quai de la station « Y ».

Une bonne âme musclée a heureusement réussi à m’extraire de ce trou, mais je vous laisse imaginer la frayeur subie à ce moment là. Choquée, j’ai regagné mon domicile après avoir vu le RER sonner la fermeture des portes et repartir comme s’il ne s’était strictement rien passé !

Arrivée chez moi, j’ai constaté les dégâts physiques : ma jambe droite est complètement abîmée avec une plaie profonde (une cicatrice restera à vie) et un hématome énorme se présente sur mon genou gauche. Mon pantalon déchiré, quant à lui, a fini directement à la poubelle. Dans la chute, j’ai également perdu une boucle d’oreille perle de Tahiti qui m’était très chère sentimentalement.

Je suis profondément sous le choc de cet accident, et me pose la question suivante : est-il normal que le marchepied (tablette en métal qui permet aux usagers d’accéder au quai à partir du RER sans qu’il y ait de « vide ») ait été retiré ? Pourquoi les RER de la ligne B que je prends TOUS les jours ne présentent pas ce défaut ? Imaginez un instant qu’il n’y ait eu personne pour m’aider à remonter sur le quai et que le RER redémarre sans que le conducteur ne m’ait vue, j’aurais pu Y LAISSER MA VIE !!!

Je suis allée faire une déclaration d’accident ce jour à la station "X".

Par cette présente, je vous demande donc d’assumer les préjudices causés par erreur humaine de votre part et demande réparations. Si aucun geste de votre part n’est effectué, je n’hésiterai en aucun cas à en avertir une association de consommateurs ainsi qu’une instance supérieure.

Cette lettre a été envoyée à la RATP en recommandé. Bon, lu comme ça c'est drôle mais 3 jours après j'ai toujours mal à la jambe... merci de votre aide!
  Réponse avec citation