Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 30/07/2005, 02h17   #1
lilylurvlisa
 
Messages: n/a
Exclamation Suicide

Bonjour ,

je vais expliquer en queleque mots se qui me pertube j ai tout pour etre heureuse je le suis et beaucoup de gens m'aimes je les aimes aussi pourtant je veux absoluement quitter cette terre sans jamais avoir fait de tentative ca me bouffe car je sais plus où j en suis pourquoi c'est réactions et cela fait 2 ans bientot !! je vais sur mes 18 ans et pourtant je vois ma vie deja toute tracée au secour !!!!
  Réponse avec citation
Vieux 30/07/2005, 07h10   #2
Empreinte
 
Messages: n/a
Re : suicide

Bonjour Lilylurlisa,

Si tu vois la vie toute traçée à même pas 18 ans, t'imagine un peu ce que peuvent ressentir ceux qui ont 30, 40, 60 ou plus années de plus que toi ?
A 18 ans, c'est le tout début de la vie quasiment. C'est normal que tu te poses des questions ou que certaines choses te perturbent. C'est bien tôt pour voir sa vie toute traçée, non ?
Vis ton chemin, fais tes expériences, découvre les autres, tu as encore plein plein de choses à apprendre de la vie même si elle n'est pas toujours drôle... Et si tu te trompes de chemin, emprunte en un autre. A ton âge, on est un peu comme des chats. Même si on tombe d'un peu haut, on retombe toujours sur ses pattes ! Plus tard, ce sont des pirouettes qui ne sont pas forcément évidentes à exécuter.
Par contre, si ton mal-être persiste, il faut impérativement en parler autour de toi ou voir une personne spécialisée.
Tu dis que beaucoup de personnes t'aiment. C'est une chance inouïe dans la vie, et tout le monde ne l'a pas.
Ne te décourage pas surtout : la vie est DEVANT toi !
Bon courage et bonne journée à toi !
  Réponse avec citation
Vieux 30/07/2005, 11h01   #3
Pinback
 
Messages: n/a
Re : suicide

Bonjour,

Le message d'Empreinte est plein de bon sens.
D'une manière générale, il ne faut pas attendre d'avoir fait une tentative de suicide pour confier ton mal-être. Commence à en parler à un médecin ou à un psychiatre. Ce n'est pas forcé qu'il te mette tout de suite sous traitement. Mais au-moins auras-tu eu quelqu'un à qui te confier. ce simple fait peut suffire à te soulager de ta souffrance si elle n'est pas trop grave.

Amicalement,
  Réponse avec citation
Vieux 01/06/2006, 12h03   #4
Bipo L'ours Polaire
Membre
 
Avatar de Bipo L'ours Polaire
 
Date d'inscription: mai 2006
Messages: 81
Suicide

Bonjour,

Tout d'abord sachez que je suis gêné d'aborder ce sujet et souhaiterais que les personnes ont trop de peine avec ce sujet ne se sentent pas obliger de réagir ou de me lire.

Anxieux chronique, traité comme bipolaire au téralithe, il m'arrive souvent de faire des crises de désespoir absolu (en début de nuit en général, après une bonne journée d'angoisse).

Durant ces moments, je vois ma vie comme fichue et ne pense qu'au moyen de mettre fin à mes jours (je rêve de coller un pistolet sur une de mes tempes, d'appuyer et ce rêve éveillé me soulage).

Ce qui est paradoxal, c'est que je n'ai aucune envie (à priori de me suicider) mais je peux aller jusqu'à me stranguler à l'aide d'un lien pour voir si je serais capable de me pendre.

J'aimerais savoir si cela arrive à certains d'entre vous de cette manière, si d'autre son passés à l'acte après avoir eu ce genre de réactions?

Bien sûr, j'en parle à mon psy mais ps toujours.....
Bipo L'ours Polaire is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/06/2006, 12h12   #5
tomwod
 
Messages: n/a
Re : Suicide

Citation:
Posté par Bipo L'ours Polaire
Bonjour,

Tout d'abord sachez que je suis gêné d'aborder ce sujet et souhaiterais que les personnes ont trop de peine avec ce sujet ne se sentent pas obliger de réagir ou de me lire.

Anxieux chronique, traité comme bipolaire au téralithe, il m'arrive souvent de faire des crises de désespoir absolu (en début de nuit en général, après une bonne journée d'angoisse).

Durant ces moments, je vois ma vie comme fichue et ne pense qu'au moyen de mettre fin à mes jours (je rêve de coller un pistolet sur une de mes tempes, d'appuyer et ce rêve éveillé me soulage).

Ce qui est paradoxal, c'est que je n'ai aucune envie (à priori de me suicider) mais je peux aller jusqu'à me stranguler à l'aide d'un lien pour voir si je serais capable de me pendre.

J'aimerais savoir si cela arrive à certains d'entre vous de cette manière, si d'autre son passés à l'acte après avoir eu ce genre de réactions?

Bien sûr, j'en parle à mon psy mais ps toujours.....


salut,

je suis exactement dans le meme cas que toi en ce moment ... :-/
j'y pense, ça devient un obsession, comme la seule manière de me soulager,
mais mon "truc" ... disons ...
j'essaye de me regarder de haut, et quand je me regarde, je me trouve stupide...
mais c'est clair, ... perso, j'ai le meme genre d'expérience, le soir, après une bonne journée d'angoisses, comme tu dis.

bien à toi,

Tom
  Réponse avec citation
Vieux 01/06/2006, 14h12   #6
rapsody
 
Messages: n/a
Re : Suicide

Citation:
Posté par Bipo L'ours Polaire
Bonjour,

Tout d'abord sachez que je suis gêné d'aborder ce sujet et souhaiterais que les personnes ont trop de peine avec ce sujet ne se sentent pas obliger de réagir ou de me lire.

Anxieux chronique, traité comme bipolaire au téralithe, il m'arrive souvent de faire des crises de désespoir absolu (en début de nuit en général, après une bonne journée d'angoisse).

Durant ces moments, je vois ma vie comme fichue et ne pense qu'au moyen de mettre fin à mes jours (je rêve de coller un pistolet sur une de mes tempes, d'appuyer et ce rêve éveillé me soulage).

Ce qui est paradoxal, c'est que je n'ai aucune envie (à priori de me suicider) mais je peux aller jusqu'à me stranguler à l'aide d'un lien pour voir si je serais capable de me pendre.

J'aimerais savoir si cela arrive à certains d'entre vous de cette manière, si d'autre son passés à l'acte après avoir eu ce genre de réactions?

Bien sûr, j'en parle à mon psy mais ps toujours.....


Bonjour,
quel âge avez vous ?
j'ai 40 ans et j'ai envie de vivre.
avant non.
Il reste peu de temps alors il faut en profiter
Il est toujours temps de se suicider, et de se couper les cheveux
Rapsody.
  Réponse avec citation
Vieux 02/06/2006, 09h09   #7
gribouillis
 
Messages: n/a
Bonour à tous

C'et étrange,jai envie d'écrie mais en meme temps à quoi bon?Je hais tous ces inébranlbles optimistes car je dis et je hurle on ne se sort jamais d'un état dépressif.Cela reSsemble pour moi ,un peu a l'alcolisme sauf que le deprimé n'a pas d'autre choix que d'être confronté a la vie etdonc a ce qui le fait souffrir.J'ai 26 ans ,deux tentativ de suicides,sous traitement (xanax et deroxat) depuis la même période.Je voudrais vous dire à tous,il vaut mieux se buter que de vivre ce que je vie:à force de traitemtn ma mémoire est beaucoup moins performante,je suis incapable d'apprécier le bonheur,surtout celui des autres,voire meme de mes proches car il me revoit a ma propre médiocrité.Le matin quand je me lève seule dans mon lit ,jai une angoisse terrible ,mon coeur est a deux doigts d'exploser.Alors,la il me faut appelé mon connard d'employeur,mais comment expliquer à quelqu'un de "normal" que quelquechose d'invisible vous cloue dans le noir et dans votre lit..
L'enfer net pas les autres mais bien soi même,je suis parfois tombée sur des professionnels de la santé d'ube humnité remarquable et qui m'on t sauvé la vie.La,j'ai changé de région (le changement mapporte une forme d'apaisement,mais aussitot mes reperes repris,ls angoisses recomencent),et les soignants sont irréceptifs au possible.
Aujourdhui ,je suis en pyjama,deux plaquettes de Xanax dans la gueule et pas le courage dappeler ce maudit employeur.
Des fois jaimerais pouvoir rendre visible ce mal dont nous souffrons tous,me defigurer,m'amputer?C'est etrange come dans cette société seuls les maux visibles incitent à la compassion alors que le notre incite la méprise.
Isabelle
  Réponse avec citation
Vieux 02/06/2006, 21h11   #8
mimideprime
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par lilylurvlisa
Bonjour ,

je vais expliquer en queleque mots se qui me pertube j ai tout pour etre heureuse je le suis et beaucoup de gens m'aimes je les aimes aussi pourtant je veux absoluement quitter cette terre sans jamais avoir fait de tentative ca me bouffe car je sais plus où j en suis pourquoi c'est réactions et cela fait 2 ans bientot !! je vais sur mes 18 ans et pourtant je vois ma vie deja toute tracée au secour !!!!

Pourmoi c la meme chose a pars que je ne voi pas d'avenir pour moi
Je ne me vois pas rester sur cette terre et pourtant si je pars je ferai de la peine a beaucoup de monde ma famille mes amis
mais je n'arrive as a faire le tri et a ne pas faie de betise
pour m'aider g trouver lotomutilation c né paslemeilleur moyen mais depuis trois mois c se qui me fai resté plus longtemps sur cette terre
  Réponse avec citation
Vieux 03/06/2006, 02h20   #9
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 520
Re : suicide

Bonjour à tous,

J'en profite pour rapeller la couleur du forum :

Citation:
Il s’agit d’un lieu pour donner la parole à des personnes motivées, déjà en cheminement, ou qui désirent entreprendre un cheminement psy. Bref, un forum pour discuter de la santé mentale sous toutes ses formes, dans un esprit engagé.
La plupart des participants du forum sont des gens qui vivent certaines difficultés, fragilités. La plupart d'entre nous, malgré des moments de doute, de découragement, ont choisi de se donner les moyens d'aller mieux, de prendre leur vie en mains, de cheminer. Je pense important, quand on souffre, de penser aussi à ceux qui nous lisent et qui comme nous, en arrachent par moments.

Le titre de cette discussion peut interpeller des personnes en grande détresse, en crise ou vivant une période d'instabilité, je me permet, à titre préventif, de faire un petit rappel de la charte à ce sujet :
Citation:
Si vous vivez une période suicidaire, adressez-vous en urgence à votre médecin, psychiatre, psychologue ou psychothérapeute, à un centre de crise, aux urgences d’un hôpital, ou aux services d’urgences psychiatriques.

Atoute Santé Psy n'est pas un service d'urgence psychologique et nous ne sommes pas en mesure de répondre à des situations de crise.
Cordialement,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/06/2006, 03h04   #10
benParis
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 226
Re : Bonour à tous

Citation:
Posté par gribouillis
C'et étrange,jai envie d'écrie mais en meme temps à quoi bon?Je hais tous ces inébranlbles optimistes car je dis et je hurle on ne se sort jamais d'un état dépressif.Cela reSsemble pour moi ,un peu a l'alcolisme sauf que le deprimé n'a pas d'autre choix que d'être confronté a la vie etdonc a ce qui le fait souffrir.J'ai 26 ans ,deux tentativ de suicides,sous traitement (xanax et deroxat) depuis la même période.Je voudrais vous dire à tous,il vaut mieux se buter que de vivre ce que je vie:à force de traitemtn ma mémoire est beaucoup moins performante,je suis incapable d'apprécier le bonheur,surtout celui des autres,voire meme de mes proches car il me revoit a ma propre médiocrité.Le matin quand je me lève seule dans mon lit ,jai une angoisse terrible ,mon coeur est a deux doigts d'exploser.Alors,la il me faut appelé mon connard d'employeur,mais comment expliquer à quelqu'un de "normal" que quelquechose d'invisible vous cloue dans le noir et dans votre lit..
L'enfer net pas les autres mais bien soi même,je suis parfois tombée sur des professionnels de la santé d'ube humnité remarquable et qui m'on t sauvé la vie.La,j'ai changé de région (le changement mapporte une forme d'apaisement,mais aussitot mes reperes repris,ls angoisses recomencent),et les soignants sont irréceptifs au possible.
Aujourdhui ,je suis en pyjama,deux plaquettes de Xanax dans la gueule et pas le courage dappeler ce maudit employeur.
Des fois jaimerais pouvoir rendre visible ce mal dont nous souffrons tous,me defigurer,m'amputer?C'est etrange come dans cette société seuls les maux visibles incitent à la compassion alors que le notre incite la méprise.
Isabelle

Bonjour Isabelle,

je comprends vraiment ce que tu décris car à une éopque, j'avais le même dégoût le matin et au premier rond-point, je faisais demi-tour pour rentrer chez moi et me remettre au lit.
Si ce que tu appelles "état dépressif", c'est une certaine façon de voir la vie, il est possible qu'on n'en sorte pas car aujourd'hui encore souvent je n'ai envie de rien et tout m'apparaît sans intérêt mais je pense que tu sortiras de ce que tu décris, le temps faisant son oeuvre. Parfois, il faut savoir accepter un tunnel même un peu long...
Aujourd'hui, j'arrive à nouveau à travailler, sortir etc. à défaut d'avoir retrouvé une vraie joie de vivre...

benoit
benParis is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/06/2006, 21h48   #11
saliquester
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par lilylurvlisa
Bonjour ,

je vais expliquer en queleque mots se qui me pertube j ai tout pour etre heureuse je le suis et beaucoup de gens m'aimes je les aimes aussi pourtant je veux absoluement quitter cette terre sans jamais avoir fait de tentative ca me bouffe car je sais plus où j en suis pourquoi c'est réactions et cela fait 2 ans bientot !! je vais sur mes 18 ans et pourtant je vois ma vie deja toute tracée au secour !!!!
18 ans t es encore jeune pour penser au suicide, c est la routine qui te pousse a penser a ca, aussi le faite que tu as tous pour etre heureuse ,tu en a marre de ta vie , t as besoin de changer, de sentir le manque des choses pour savoir la valeur de ce ke tu as , t as besoin d avoir 1 but dans ta vie ,vivre pour le realiser , car elle commence a etre insignifiante pour toi
Images attachées
Type de fichier : jpg larmes.jpg (15,4 Ko, 10 affichages)
  Réponse avec citation
Vieux 23/06/2006, 18h28   #12
Jenni8
 
Messages: n/a
Re : suicide

Bonjour à tous !!

Je vais peut-être en ennerver quelques uns mais dans une discussion aussi triste, un peu d'optimisme ne fait pas de mal !! Enfin, c'est ce que je crois...

J'ai 23 ans et aucune envie de suicide, j'y ai sans doute pensé durant mon adolescence, comme beaucoup d'ado, mais sans vraiment le vouloir!!

Aujourd'hui tout va tres bien, la vie est belle, il fait beau, j'ai des problemes mais en france, en 2006, je pense que ce sont des banalités, des problemes que l'on se créer.

A quoi bon se gacher la vie, se poser des questions inutiles, surtout à 18 ans, mieux vaut vivre sa vie et advienne ce qu'il adviendra! C'est une utopie de croire qu'à 18ans tout est tracé, la vie peut basculer (en bien) tellement rapidement!

Bref, avec de la patience, de l'optimisme et une bonne dose de détermination, tout s'arrange toujours !!

PO SI TI VONS !!!!

  Réponse avec citation
Vieux 23/06/2006, 18h52   #13
Samuelle5
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par Jenni8
Bonjour à tous !!

Je vais peut-être en ennerver quelques uns mais dans une discussion aussi triste, un peu d'optimisme ne fait pas de mal !! Enfin, c'est ce que je crois...

J'ai 23 ans et aucune envie de suicide, j'y ai sans doute pensé durant mon adolescence, comme beaucoup d'ado, mais sans vraiment le vouloir!!

Aujourd'hui tout va tres bien, la vie est belle, il fait beau, j'ai des problemes mais en france, en 2006, je pense que ce sont des banalités, des problemes que l'on se créer.

A quoi bon se gacher la vie, se poser des questions inutiles, surtout à 18 ans, mieux vaut vivre sa vie et advienne ce qu'il adviendra! C'est une utopie de croire qu'à 18ans tout est tracé, la vie peut basculer (en bien) tellement rapidement!

Bref, avec de la patience, de l'optimisme et une bonne dose de détermination, tout s'arrange toujours !!

PO SI TI VONS !!!!


C'est gentil P O S I T I V ON S !!!!, mais quand tu ne peux plus, tu ne peux pas te dire de telle chose. Quand tu as mal à te taper la tête contre les murs, la patience et une bonne dose de détermination n'ont plus cours. Le suicide n'est pas qu'un "truc" d'ado, d'ailleurs c'est la 1ère cause de mortalité chez les jeunes. Le suicide c'est une chose grave qu'il faut prendre au sérieux. Moi j'ai tenté 10 fois au moins, ma psuychiatre m'a dit "un jour vous allez réussir...". Maintenant je ne le ferai plus parce que ma meilleure meilleure amie s'est jétée par la fenêtre. Pour ne pas blesser les autres comme elle m'a blessé, je ne fais plus de tentative, pour ma mère etc. Mais je ne garanti pas qu'un jour, pus vieille je n'y arrriverai pas pour mourir dans la dignité.
Un peu d'humour pourquoi pas , et je n'en manque pas , mes amis en sont témoins. Mais trop c'est trop.

Dernière modification par Samuelle5 23/06/2006 à 18h55.
  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 17h29   #14
une dysthymique
Valérie
 
Avatar de une dysthymique
 
Date d'inscription: juin 2006
Localisation: Gaspésie, Québec
Messages: 560
Re : suicide

Avons-nous le droit de nous suicider? Pourquoi est-ce que la société refuse-t-elle le suicide?
__________________
Valérie
"Je pleurais quans je vins au monde et chaque jour qui passe me montre pourquoi"
une dysthymique is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 18h19   #15
Jenni8
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par une dysthymique
Avons-nous le droit de nous suicider? Pourquoi est-ce que la société refuse-t-elle le suicide?

Je ne sais pas... Peut-être parce que c'est une insulte à la vie...

Peut-être parce que c'est une insulte aux personnes victimes d'une grave maladie qui les tue alors que leur seule volonté, leur seul désir, est de vivre parce qu'ils sauraient apprécier la vie...

Peut-être parce que c'est une insulte à des personnes qui n'ont pas la chance d'être née dans un pays comme la France, à des enfants qui meurrent de faim dans une contrée lointaine et qui ne rève que d'une chose, être ailleurs et vivre...

Au niveau du droit, rien n'empêche personne de se suicider, la personne ne pourra pas être condamné là où elle se trouve, mais elle aura peut-être, par ce geste, condamné d'autres personnes, à vivre dans la tristesse...
  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 19h13   #16
Pinback
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par Jenni8
Je ne sais pas... Peut-être parce que c'est une insulte à la vie...

Peut-être parce que c'est une insulte aux personnes victimes d'une grave maladie qui les tue alors que leur seule volonté, leur seul désir, est de vivre parce qu'ils sauraient apprécier la vie...

Peut-être parce que c'est une insulte à des personnes qui n'ont pas la chance d'être née dans un pays comme la France, à des enfants qui meurrent de faim dans une contrée lointaine et qui ne rève que d'une chose, être ailleurs et vivre...

Au niveau du droit, rien n'empêche personne de se suicider, la personne ne pourra pas être condamné là où elle se trouve, mais elle aura peut-être, par ce geste, condamné d'autres personnes, à vivre dans la tristesse...

Bonsoir Jennie,

Je trouve ces argument d'une grande et grave intolérance envers les personnes suicidaires.

Les personnes dépressives et suicidaires sont elles aussi atteintes d'une grave maladie. De nombreuses personnes suicidaire sont gravement malades...

Votre argumentaire me donne envie de vomir.
  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 19h16   #17
marouchka
Membre
 
Avatar de marouchka
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 195
Re : suicide

Rien

Dernière modification par marouchka 27/06/2006 à 22h51.
marouchka is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 19h35   #18
alice-elicec
 
Messages: n/a
Re : suicide

La plupart des suicides ne sont pas prémédités !!!!!
Nulle intention de faire du mal aux autres mais une envie d'en finir avec la souffrance, une bouffée d'angoisse qui vous submerge à un moment T, et qui peut passer après. Résultat, j'ai fait des tentatives plusieurs fois, maintenant je suis heureuse d'être en vie.
  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 19h43   #19
Jenni8
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par Pinback
Les personnes dépressives et suicidaires sont elles aussi atteintes d'une grave maladie. De nombreuses personnes suicidaire sont gravement malades...

Peut être, je n'ai jamais exclus cette hypothèse, je ne minimise pas la gravité que peuvent revêtir certaines maladies psychologiques mais ça n'a, selon moi, rien à voir avec mon argumentaire qui, je résume, portait sur l'injustice qui pouvait exister entre, par exemple, une personne malade et mourrante (c'est à dire qui subi sa mort et non la choisi) du fait de cette maladie et une personne qui choisirait, egoistement ou non, selon les cas, peu importe, de mettre fin à ces jours!!

Voila c'est mon avis, s'il te fait vomir, j'en suis désolé !

Jennifer.

Dernière modification par Jenni8 27/06/2006 à 19h45.
  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 19h45   #20
Jenni8
 
Messages: n/a
Re : suicide

Citation:
Posté par marouchka
Jenni,
Tu risques de te faire tirer dessus à boulets rouges avec une thèse pareille. Alors, moi, je viens juste t'assurer mon soutien car je suis entièrement d'accord avec toi.
Marouchka

Oui, je vois ça, en tout cas, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir des pensée susceptible de "faire vomir"

  Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 22h22   #21
marouchka
Membre
 
Avatar de marouchka
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 195
Re : suicide

rien

Dernière modification par marouchka 27/06/2006 à 22h50.
marouchka is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 22h36   #22
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : suicide

Citation:
Posté par Jenni8
Oui, je vois ça, en tout cas, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir des pensée susceptible de "faire vomir"


BONSOIR
Je suis desoler mais je vais etre un rien agressif c'est pas diriger contre toi
mais c'est un sujet qui touche .....

La question est la suivante si tu etais atteint d'un cancer et que la soufrance envahissait peux a peux toute ta perception des chose verais tu toujour le suicide comme une insulte ?

D'un point de vue purement psycologique c'est un peux pareil

Quand la soufrance englobe tous quand chaque penser deviens torture l'etat dans lequel se retrouve une personne suicidaire et proche de celui du malade en phase terminal car tous les deux veulent que la soufrance cesse!

Et oui je ne me fais pas tirer dessus tous les matin et je vie dans un systeme calme qui m'offre le gite et un possible couvert
Et je suis conscient que pour se faire des gens sont mort en se battans

Sa ne change strictement rien a l'affaire

Une personne suicidaire se contrefiche de se dans quoi elle vie pour la simple et bonne raison qu'elle ne peux meme pas le voir ou le concevoire...

Quoi qu'on en disent il y a un moment ou la logique et les reflexion philosophique s'effondre sous la torture emotionel

Si il y a bien une veriter en psycologie c'est celle ci

"La perception du monde et directement influencer par l'emotionel "

Par consequent si une perssonne soufre efroyablement elle ne vera du monde que de la soufrance

Et strictement aucun raisonement ne resiste a sa ....
La question na jammais ete se que toi tu pense du suicide mais quand pense les suicidaire....

Et quoi qu'on en disent face a la mort la notion de "justice" me semble
franchement deplacer

Voir carrement incoherente la justice n'est qu'une conception humaine baser sur des regle qui permette a des gens de vivre ensemble

Et elle n'a strictement aucun lien avec coment vivre avec soi et encore moin a juger la soufrance des malade par raport au autre....

Conclusion il ne s'agit pas tans d'une idee de la justice que tu exprime la mais de morale
Et sincerement si tu te retrouve un jour face a quelqu'un de suicidaire je te conseille fortement de pas la sortir c'est generalement pas en surculpabilisant quelqu'un qui a deja du mal a sa s'accepter qu'on l'aide

Si tu veux un temoignage veridique a chaque foie que j'ai penser au suicide
L'idee qui revenais la plus souvent c'est que je le ferais pour les autre
CAR MA SIMPLE PRESENCE ME DEGOUTAIS
A mediter....
__________________
Deleuzien ....pratiquant !

Dernière modification par orion 27/06/2006 à 23h21.
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/06/2006, 22h45   #23
Pinback
 
Messages: n/a
Re : suicide

Bonsoir,

Je viens de relire la discussion dans son entier et je viens de comprendre que Jennifer semble faire partie de ces gens qui croient que le suicide est une faiblesse, de la même manière que la dépression (cf l'un de ses posts dans la discussion sur l'ennui). Ce genre de croyances n'est pas rare, y compris sur les forums d'Atoute. La question a déjà été débattue plusieurs fois, il n'y a qu'à rechercher les discussions ouvertes à ce sujet. Pas la peine d'y revenir.

Merci.
  Réponse avec citation
Vieux 28/06/2006, 04h24   #24
une dysthymique
Valérie
 
Avatar de une dysthymique
 
Date d'inscription: juin 2006
Localisation: Gaspésie, Québec
Messages: 560
Re : suicide

Citation:
Posté par orion
Et quoi qu'on en disent face a la mort la notion de "justice" me semble
franchement deplacer

Voir carrement incoherente la justice n'est qu'une conception humaine baser sur des regle qui permette a des gens de vivre ensemble

Et elle n'a strictement aucun lien avec coment vivre avec soi et encore moin a juger la soufrance des malade par raport au autre....

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le suicide n'est pas une affaire de justice où d'injustice.

Je crois cependant comprendre le point de vue de Jenni8 quand elle parle des "personnes gravement malades". Il est vrai qu'une personne dont le corps ne suis plus se retrouve devant l'imminence de sa mort et que ce n'est pas le cas des personnes qui ont l'âme malade. Pourtant, je dirais ceci: On ne peux pas vivre sans notre enveloppe corporelle. Cependant, s'est possible de vivre sans âme ou avec une âme éternellement malade tant que le corps suit. C'est peut-être justement ce désaccord entre l'état du corp et de celui de l'esprit qui pousse au suicide. Les gens ne comprennent peut-être pas qu'il est pire de vivre avec un esprit souffrant qu'avec un corp souffrant. Parce que rien ne peu soulager l'esprit, où si peu de choses...

La société refuse le suicide. La société a peur de la mort. La société a peur de ceux qui sont différent. La société, elle a peur qu'on lui mettre ses tord sous les yeux, c'est pour ça qu'elle refuse qu'on soit différent et que l'on souhaite se tuer. Pour elle s'est impensable. Pour elle s'est horrible de vouloir se tuer. Ce l'est peut-être. Mais n'est-il pas pire d'être forcé à vivre dans un monde à qui l'on appartient pas, forcé à vivre tant et aussi longtemps que le corps ne flanchera pas? Le corps à le droit de mourir, il a le droit d'être affaiblit. Je vous demanderais donc: L'âme peut-elle mourir?
__________________
Valérie
"Je pleurais quans je vins au monde et chaque jour qui passe me montre pourquoi"
une dysthymique is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/06/2006, 08h18   #25
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : suicide

Citation:
Posté par une dysthymique
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le suicide n'est pas une affaire de justice où d'injustice.

Je crois cependant comprendre le point de vue de Jenni8 quand elle parle des "personnes gravement malades". Il est vrai qu'une personne dont le corps ne suis plus se retrouve devant l'imminence de sa mort et que ce n'est pas le cas des personnes qui ont l'âme malade. Pourtant, je dirais ceci: On ne peux pas vivre sans notre enveloppe corporelle. Cependant, s'est possible de vivre sans âme ou avec une âme éternellement malade tant que le corps suit. C'est peut-être justement ce désaccord entre l'état du corp et de celui de l'esprit qui pousse au suicide. Les gens ne comprennent peut-être pas qu'il est pire de vivre avec un esprit souffrant qu'avec un corp souffrant. Parce que rien ne peu soulager l'esprit, où si peu de choses...

La société refuse le suicide. La société a peur de la mort. La société a peur de ceux qui sont différent. La société, elle a peur qu'on lui mettre ses tord sous les yeux, c'est pour ça qu'elle refuse qu'on soit différent et que l'on souhaite se tuer. Pour elle s'est impensable. Pour elle s'est horrible de vouloir se tuer. Ce l'est peut-être. Mais n'est-il pas pire d'être forcé à vivre dans un monde à qui l'on appartient pas, forcé à vivre tant et aussi longtemps que le corps ne flanchera pas? Le corps à le droit de mourir, il a le droit d'être affaiblit. Je vous demanderais donc: L'âme peut-elle mourir?

Bonjour valerie

Je serais encore plus terre a terre
Le phenomene du suicide et une realiter

Face a cette realiter on ne peux qu'etre dubitatif sur l'utiliter de surculpabiliser les gens qui vivent avec ce poid ....

Il est vrai que la societer a enormement de mal a accepter le suicide perobablement a cause de notre environement culturelle fortement influencer par l'eglise qui a toujour fait de ce geste un pecher....

Dans certaine culture comme au japon la vision du suicide et completement differente ...

Et c'est en se point que je trouve particulierement incoherent cette idee de justice
Qui en fin de compte comme on le voie ici ne represente qu'un point de vue purement moraliste......

Je serais bien mal placer pour ne serais ce qu'afirmer la presence d'une ame en moi ou dans les autre

La seul question que je peux honetement poser et la suivante
Puis je oui ou non dire a ces gens qui soufre a s'en faire mourire que leur geste et une insulte ?

Ma reponse et sans appelle non

Premierement c'est un manque d'emphatie absolument flagrant

Deuxiement les base meme de la reflexion qui mene a cette conclusion et baser sur une vision de la vie qui dirais que l'on doit vivre par obligation envers les autre

Je suis desoler pour moi la vie et un droit et comme tous droit j'esitime avoir le pouvoir de le refuser....

Troisiement je prefere dire a une personne suicidaire que en cherchant les cause de sa soufrance elle reussira a depasser sa peine et a revenir a la vie et que cette recherche elle la vera avant tous pour elle et surement pas pour une vision completement totalitariste de l'impact morale qu'on les autre sur sa vie....

Et quand on y reflechie un tans soit peux je prefere nettement me retrouver face a quelqu'un qui a gagner sa liberter vis a vis de lui meme
en allant au boud de son vecue et de sa soufrance

Que face a quelqu'un qui pour vie en endurant sa soufrance au jour le jour sans oser faire le pas pour aller mieux par ce qu'il pense qu'il doivent se sacrifier au nom du poid moralisateur de l'histoire

J'ai souvent remarquer que les second se decharger de leur colere sur les autre et se trouvais plus ainsi des raison de fuire certaine veriter sur eux meme qu' autre chose .....

En definitive face a la soufrance il a que trois possibiliter

La refuser et mourir

L'endurer et soufrire

La refuser et en faire quelque chose .....
__________________
Deleuzien ....pratiquant !

Dernière modification par orion 28/06/2006 à 08h39.
orion is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h47.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !