Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 20/02/2012, 15h57   #1
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour,
J'ouvre mon fil pour permettre plus aisément de me suivre, comme cela m'a été suggéré.

Je suis diagnostiquée dépressive depuis près de 20 ans, ensuite petit à petit l'alcool est entré dans ma vie. De très occasionnel et modéremment il est devenu mon quotidien.
idem pour les médoc, de l'homéopathie j'en suis arrivée à l'allopathie lourde.
et pour courronner le tout, je me suis aussi mise à dévorer tout et n'importe quoi.

Avant d'ouvrir ce fil, j'ai papillonné parce que j'ai besoin de m'exprimer, de partager, d'échanger sur tous ces sujets.
Mon parcours est très long et je me raconte par touches ici et là.
Pour moi Atoute est une grande maison avec différentes pièces dans lesquelles on peut se promener, s'y poser, s'y reposer avec le souci de ne pas importuner les autres locataires.
Je ne sais pas si comme il me l'a été dit j'étais douée pour déambuler un peu partout, mais j'ai plus écrit sur "arrêter l'alcool" que sur les autres forums d'Atoute PARCE QUE c'est le big problème à règler en priorité.
Le reste suivra, même si la dépression mal soignée a débouché sur l'alcool excessif au fil des années et de leurs évènements, je pense que si je veux vraiment que 2012 soit une nouvelle année et un nouveau départ, je supprime toutes boissons alcoolisées de ma vie désormais.
je n'en suis pas à ma première tentative d'arrêt depuis 4 ou 5 ans.
Cependant, cette fois ci j'y crois vraiment car je me sens plus humble et ne pense plus que je vais y parvenir toute seule sans l'aide des autres.
Voilà pourquoi je serai ravie de vous lire, d'échanger de partager et de progresser pour plus de liberté !

Allez zou j'envoie ce premier post.
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 16h56   #2
JOLIE FLEUR
Membre
 
Avatar de JOLIE FLEUR
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Haute Normandie
Messages: 1 078
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

J'ouvre mon fil pour permettre plus aisément de me suivre, comme cela m'a été suggéré.

Bonne nouvelle !

Pour moi Atoute est une grande maison avec différentes pièces dans lesquelles on peut se promener, s'y poser, s'y reposer avec le souci de ne pas importuner les autres locataires.

Toc toc toc .. je peux entrer même si pas forcément de bons conseils ; juste pour te soutenir par la pensée !!! Sinon bienvenue chez moi si tu le souhaites

Voilà pourquoi je serai ravie de vous lire, d'échanger de partager et de progresser pour plus de liberté !

Avec grand plaisir BIENVENUE Jolie liberté

Allez zou j'envoie ce premier post. [/quote]

Reçue 5 sur 5
JOLIE FLEUR is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 17h02   #3
Envol
Ex Colombe d'Orient
 
Avatar de Envol
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: si haut............
Messages: 108
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

A mon tour de te souhaiter la bienvenue et surtout, marche à petits pas.........n'oublies pas, ce sont des grands pas vers la LIBERTE

Envol is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 17h46   #4
JOLIE FLEUR
Membre
 
Avatar de JOLIE FLEUR
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Haute Normandie
Messages: 1 078
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Envol et Liberté ... ca colle bien tout ca non ...???
JOLIE FLEUR is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 17h53   #5
Gladys
Membre
 
Date d'inscription: février 2011
Messages: 504
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour Liberté (quel beau nom, plein d'espoir!)
J'ai bien connu ton parcours..... Après avoir"tourné autour du pot", reffusé l'évidence, j'ai demandé à faire une cure qui m'a eté très utile, compte tenu du travail que j'ai fait sur moi, et malgrè un "faux pas"
Ce faux pas m'a alertée et poussée à consulter un alcoologue (ce que je n'avais pas dans ma panoplie) et après un échec se sevrage à la maison, j'ai demandé un sevrage à l'hopital: 10 jours, depuis, je vais bien (un mois déja) et j'ai mis en place, plein de "gardes fous", et n'ai pas de pulsion et savoure chaque instant de ma nouvelle liberté (surveillée par mes soins).
Bonne route

Dernière modification par Gladys 20/02/2012 à 18h18.
Gladys is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 19h32   #6
hachedeuzo
 
Messages: n/a
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour Liberté
Bienvenue sur ton fil

Citation:
Posté par liberté12
je supprime toutes boissons alcoolisées de ma vie désormais.

Bien. "Désormais" ça veut dire là maintenant tout de suite ? ou... tu réfléchis à cette décision ?

Citation:
cette fois ci j'y crois vraiment car je me sens plus humble et ne pense plus que je vais y parvenir toute seule sans l'aide des autres.
Plus humble par rapport à quoi ? Quelles aides vas-tu mettre en place ? avec quels autres ?

Et précédemment...
Citation:
je n'en suis pas à ma première tentative d'arrêt depuis 4 ou 5 ans.

Comment s'étaient passé tes arrêts et reprises ?

Ça en fait des questions !

Bonne soirée
  Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 20h04   #7
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par hachedeuzo
Bonjour Liberté
Bienvenue sur ton fil
H2O !
merci
Bien. "Désormais" ça veut dire là maintenant tout de suite ? ou... tu réfléchis à cette décision ?
c'est fait j'ai arrêté y a une dizaine de jours pour de bon sans difficulté.

Plus humble par rapport à quoi ? Quelles aides vas-tu mettre en place ? avec quels autres ?
plus humble ça veut dire que j'ai compris que sans aide extérieure et un véritable travail sur moi je nne réussirai pas à me sortir de l'alcool poison.
j'avais un psy depuis 3ou 4 ans qui ne voyait pas d'inconvénient à ce que je prenne un verre de temps à autre ; mais je ne réussissais pas dans la durée à gérer une conso ordinaire comme avant.
J'ai été hospitalisée plusieurs fois car je faisais des coktails alcool médoc et que mon entourage s'en est rendu compte.

Et précédemment...

Comment s'étaient passé tes arrêts et reprises ?
j'arrête parfois plusieurs mois mais à chaque gros accident de la vie comme le succide de mon plus jeune frère, licenciement, ou grosse contrariété et des problèmes de sommeil je me tournais vers la bouteille.
j'ai cru aussi pouvoir gérer ! quelle erreur ! m'enfin, faut en faire l'expérience pour comprendre que si on a la maladie on ne peut pas gérer ; notre cerveau a une mémoire.
et de ne pas accepter ce terme d'alcoolique

Ça en fait des questions !

Bonne soirée
Cette fois ci est différente. A chaque rechute ou faux pas je progresse malgré tout.

Je n'ai plus mon psy il est parti à Tahiti.
j'en ai vu un autre au CMP de ma ville mais ça n'accroche pas vraiment cela va faire une semaine.

Il y a mon généraliste qui me suit depuis 25 ans qui est bien au fait de mes addictions.

J'ai changé d'AD et diminué fortement les anxio, supprimé depuis plusieurs mois les somnifères dont j'abusais en journée pour me shooter et ne pas me reetrouver face à moi même. Je me complaisais dans le sommeil.

J'ai fait deux séjours en clinique psy en région parisienne qui m'ont fait du bien. Le dernier date d'il y a un an.

Depuis je me suis assez peu réalcoolisée enfin, il y a eu 2 ou 3 fois quand même où je n'étais pas bien du tout complètement les 4 fers en l'air.

2012 a mieux démarré que l'année 2011 d'oû le 12 dans mon pseudo !

Il y a ma démarche de venir sur le forum depuis quelques jours où je me livre et j'apprends beaucoup.

j'habite une petite ville et il ne m'est pas concevable d'aller à une réunion d'anciens buveurs.

ça les MAB c'est pas pour moi. Attention, je ne dis pas qu'ils n'ont pas leur utilité mais cela ne me correspondrait pas du tout.
mon problème de fond c'est la dépression chronique que j'ai depuis le décès de ma fille aînée il y a bientôt 20 ans.
L'alcool est venu beaucoup beaucoup plus tard dans ma vie. d'abord festif, convivial très occasionnel et toujours avec une grande modération puis des soucis professionnels, personnels et ça a été la cata.
Allez j'envoie pour ne pas faire trop long à la fois.
Je tiens à répondre à ceux qui m'ont posté un message.
au plaisir de te lire ; as tu un fil ?



__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 20h10   #8
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par JOLIE FLEUR
Envol et Liberté ... ca colle bien tout ca non ...???

Coucou Jolie Fleur,

oui je trouve aussi ! et une jolie fleur pour agrémenter le tout ça donne du pétillant, de la couleur à la vie

Je t'ai un peu lue ce matin et je viendrai te rendre visite sur ton fil mais tu peux aussi t'exprimer ici , tu es la bienvenue

Depuis ces derniers jours que je lis beaucoup de fils j'ai peur de confondre les histoires de chacun et de faire des impairs, des confusions

Je m'en vais de suite te rendre un pti coucou
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 20h20   #9
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par Gladys
Bonjour Liberté (quel beau nom, plein d'espoir!)
J'ai bien connu ton parcours..... Après avoir"tourné autour du pot", reffusé l'évidence, j'ai demandé à faire une cure qui m'a eté très utile, compte tenu du travail que j'ai fait sur moi, et malgrè un "faux pas"
Ce faux pas m'a alertée et poussée à consulter un alcoologue (ce que je n'avais pas dans ma panoplie) et après un échec se sevrage à la maison, j'ai demandé un sevrage à l'hopital: 10 jours, depuis, je vais bien (un mois déja) et j'ai mis en place, plein de "gardes fous", et n'ai pas de pulsion et savoure chaque instant de ma nouvelle liberté (surveillée par mes soins).
Bonne route

Bonjour Gladys,
ta visite chez moi me fait plaisir.
Ce sera avec plaisir d'aller te rendre visite sur ton fil à mon tour.
oui comme tu le dis "tourner autour du pot"ou se refuser à admettre le nom de maladie alcoolique on perd bien du temps.
Est ce que sur ton fil tu parles de ta cure ?
je n'ai jamais fait de cure mais des séjours en psychiatrie pour les dépressions qui m'ont conduit au fil des ans et des accidents de la vie à l'alcool médoc et plus l'alcool convivial, festif, occasionnel comme je l'ai indiqué à H20
je te souhaite de profiter pleinement de ta liberté chérie le plus longtemps possible car c'est pô une vie d'être enchainée au
Au plaisir de te lire, ici ou ailleurs
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/

Dernière modification par liberté12 20/02/2012 à 20h21. Motif: faute de français
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 21h02   #10
Gladys
Membre
 
Date d'inscription: février 2011
Messages: 504
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonsoir Liberté,
Pour l'instant, je n'ai plus de fil ouvert, je me promène et préfère: Lire
En ce qui concerne ma cure, la première s"est passée, au Calme, comme plusieurs d'entre nous ici, 4 semaines intenses.
Plus récemment, j'ai fait un sevrage, en milieu hospitalier, car je ne parvenais pas à le faire chez moi, car trop angoissée par les risques d'accidents de sevrage.
Je te souhaite plein de courage, mais tu sembles ne pas en manquer!
Gladys is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 22h09   #11
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par Gladys
Bonsoir Liberté,
Pour l'instant, je n'ai plus de fil ouvert, je me promène et préfère: Lire
En ce qui concerne ma cure, la première s"est passée, au Calme, comme plusieurs d'entre nous ici, 4 semaines intenses.

et tu en as retiré quoi outre le sevrage etune meilleure connaissance de la molécule ethanol ?

Plus récemment, j'ai fait un sevrage, en milieu hospitalier, car je ne parvenais pas à le faire chez moi, car trop angoissée par les risques d'accidents de sevrage.

Tu avais rechuté... et tu sais pour quelles raisons ? Je ne veux pas être indiscrète, tu me réponds si tu veux.
Je te souhaite plein de courage, mais tu sembles ne pas en manquer!

Du courage hélass je n'en ai pas pour tout je passe mon temps sur mon canapé la tv en fond car mon ordi n'a pas un bon son pour écouter de la musik et que pas envie de me bouger pour changer les cd
bref je suis dans
La procrastination (du latin pro et crastinus qui signifie « demain »[est une tendance à remettre systématiquement au lendemain quelques actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 22h22   #12
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 954
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour liberté et bienvenue ici donc.

Visiblement il y a une bonne pelote de problèmes à démêler et tu as vécu des choses difficiles, mais il faut bien attaquer par un bout, et sans doute que l'arrêt de l'alcool t'aidera ensuite à mieux avancer dans d'autres domaines.

Bon courage à toi.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011
Arrêt tabac : 13/09/2012

"Le bonheur est à l'intérieur de nous, pas à l'extérieur. Il ne dépend pas de ce que nous avons mais de ce que nous sommes." H Van Dyke
Arthur is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 22h46   #13
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour Arthur,
Merci de ton message : tu as complètement raison et j'espère qu'en venant ici ce sera un outil supplémentaire pour réussir à aller mieux.

Jusqu'à présent je n'avais pas fait cette démarche d'aller demander de l'aide pour y arriver.

oui je traîne une floppée de casseroles pas jolies jolies !
mais je suis bien déterminée à mettre de l'ordre dans mon ptit bazard pour progresser.

Il me faudrait un bon psy et ça dans mon coin, y a pas ou plus ; désertification médicale qu'on dit et le CMP : première impression pas terrible et comme je ne peux et ne veux pas faire des kilomètres et des kilomètres pour aller chez le psy toutes les semaines, je vais me débrouiller avec mon généraliste principalement pour le suivi médoc et les forums pour le reste.

Je peux développer un peu sur le CMP : j'y vais depuis que mon psychiatre n'est plus dans le coin ; j'y rencontre un psychologue qui aurait besoin lui-même d'être soigné car il est déprimant dans ses propos et ne m'apporte rien jusqu'à présent.
J'y suis allée aussi il y a bientôt une semaine voir un psychiatre, bof bbof, il s'est contenté d'une ordonnance que mon généraliste a modifiée parce qu'il s'était planté dans les dosages !

Le temps qu'ils consacrent aux patients est d'une petite demi-heure donc c'est peu pour bien s'installer dans "je raconte mon vécu, j'évoque mes angoisses, mes réflexions etc.."

J'irai te visiter sur un de tes fils si tu en as un où tu préfères redis-le moi
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 00h13   #14
Envol
Ex Colombe d'Orient
 
Avatar de Envol
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: si haut............
Messages: 108
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par liberté12
La procrastination (du latin pro et crastinus qui signifie « demain »[est une tendance à remettre systématiquement au lendemain quelques actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.


Hé bien.........j'ai bien fais de venir moua !
Avant j"étais Bipo maintenant je suis Bipo-procrastina(trice,)
Ca fait tout de suite mieux !

Merci Soeurette !
Envol is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 00h32   #15
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par Envol
Hé bien.........j'ai bien fais de venir moua !
Avant j"étais Bipo maintenant je suis Bipo-procrastina(trice,)
Ca fait tout de suite mieux !

Merci Soeurette !

Contente que ça t'aille mieux, c'est important de pouvoir mettre des mots sur nos maux !

c'est gentil de me dire Soeurette, c'est ainsi que ma soeur m'appelle quand elle m'envoie des sms ....
ça me touche beaucoup ; au début ça me faisait drôle ce Soeurette parce que je suis son aînée mais c'est très affectueux, youps ça m'émeut

Chui bien chez moi (mon fil) ? oui alors je peux me permettre de dire, il est déjà minuit passé et pô envie de dormir encore.
Heureusement que je peux paresser un peu le matin (suis en recherche d'emploi)
Licenciée au bout de 26 ans de boîte ça l'a pas fait moralement d'où rechute et dépression de plus belle.
Mais je vais rebondir. En attendant, je fais avec et je crois que je vais mettre à profit ce repos forcé pour me reprendre en main.
Ouah, il va falloir que j'arrive à me motiver pour bouger mon derrière de mon canapé pour faire du rangement dans ma tannière... mais boff c'est les corvées domestiques. C'est tellement plus enrichissant d'échanger ici que la vaisselle attendra encore comme le reste.
au plaisir de te lire Envol
Je te prépare une tisanne de tilleul ou un ptite infusion verveine menthe ? avant d'aller mettre la viande dans le sac ?
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 00h39   #16
TB new
 
Messages: n/a
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bisous liberté...
T'as la tête à l'envers, tu sais plus pourquoi tu te lève le matin...
Alors tu te déplace de ton lit vers ta douche, parce que c'est pas bien de puer toute la journée..
Et tu attend l'heure de repartir dans tes rêves..
entre temps il faut bien occuper le temps alors une petite bibine ou quelques bouteilles de tristesses ça fait l'affaire...
En plus moins on bouge, moins les casseroles qu'on traîne font du bruit...
On est pareil tout les deux...
C'est si facile de ne rien faire......d'attendre avec espoir, que quelqu'un vienne nous sortir de notre merde..
encore faut 'il avoir envie d'être repéré, sinon les secours passent à coté sans savoir que tu meure d'envie qu'ils te trouvent..
je ne peux pas t'aider, sauf à te dire ici, il y a des alcoolique qui savent de quoi ils parlent, car ils ont dépassé la frontière de la honte..
ils ont réussis à dire au gens qui les aiment...
ne me donnez plus d'alcool, ça va me tuer.....
c'est pas compliqué....
mais moi non plus je n'y arrive pas...pourquoi? va savoir.. je dois être trop con!!
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 00h48   #17
Envol
Ex Colombe d'Orient
 
Avatar de Envol
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: si haut............
Messages: 108
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par liberté12
Contente que ça t'aille mieux, c'est important de pouvoir mettre des mots sur nos maux !

c'est gentil de me dire Soeurette, c'est ainsi que ma soeur m'appelle quand elle m'envoie des sms ....
ça me touche beaucoup ; au début ça me faisait drôle ce Soeurette parce que je suis son aînée mais c'est très affectueux, youps ça m'émeut

Chui bien chez moi (mon fil) ? oui alors je peux me permettre de dire, il est déjà minuit passé et pô envie de dormir encore.
Heureusement que je peux paresser un peu le matin (suis en recherche d'emploi)
Licenciée au bout de 26 ans de boîte ça l'a pas fait moralement d'où rechute et dépression de plus belle.
Mais je vais rebondir. En attendant, je fais avec et je crois que je vais mettre à profit ce repos forcé pour me reprendre en main.
Ouah, il va falloir que j'arrive à me motiver pour bouger mon derrière de mon canapé pour faire du rangement dans ma tannière... mais boff c'est les corvées domestiques. C'est tellement plus enrichissant d'échanger ici que la vaisselle attendra encore comme le reste.
au plaisir de te lire Envol
Je te prépare une tisanne de tilleul ou un ptite infusion verveine menthe ? avant d'aller mettre la viande dans le sac ?

Heu........j'prendrais bien un bon café mais je vais plus dormir. Demain j'ai rdv chez mon psy.
C'est dingue tout ce que tu décris j'ai l'impression qu'on est des clones
le coup du canapé je connais bien aussi............et la vaisselle attend.......elle attend........demain !
Envol is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 01h11   #18
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par TB new
Bisous liberté...
T'as la tête à l'envers, tu sais plus pourquoi tu te lève le matin...

Maintenant j'ai Atoute en plus du site de pôle emploi pour me sortir de dessous la couette (qu'il faudrait que je mette à la machine à laver pour la rafraichir un peu) j'aime bien quand ça sent bon le propre et un peu l'assouplissant

Alors tu te déplace de ton lit vers ta douche, parce que c'est pas bien de puer toute la journée..ben là la douche elle est un peu délaissée ; me suis quand meme laver les cheveux ce matin mais suis restée toute la journée en pyjama, donc pas lavée, ouais c'est pô grave je pue pas

Et tu attend l'heure de repartir dans tes rêves..
Je rêve pas la journée, je médite, je me triture les méninges
entre temps il faut bien occuper le temps alors une petite bibine ou quelques bouteilles de tristesses ça fait l'affaire...
Je ne le fais plus ! je veux arrivée droit dans mes bottes au Select Club des Quinquas en 2012

En plus moins on bouge, moins les casseroles qu'on traîne font du bruit...
On est pareil tout les deux...
tiens j'ai aussi un clone par là ? où ça d'ailleurs va regarder ça de plus près...
ouais les casseroles c'est une atteinte à la délicatesse de mes ptites noreilles, alors je les laisse là où elles sont ; mais bon va falloir faire du ménage et du rangement au propre comme au figuré, hein car ça fait pas top dans le décor.

C'est si facile de ne rien faire......d'attendre avec espoir, que quelqu'un vienne nous sortir de notre merde..
encore faut 'il avoir envie d'être repéré, sinon les secours passent à coté sans savoir que tu meure d'envie qu'ils te trouvent..
Eh oui mais positive un peu ; y a un minimum sinon autant se tirer une balle dans le genoux pour bien en baver !

je ne peux pas t'aider, sauf à te dire ici, il y a des alcoolique qui savent de quoi ils parlent, car ils ont dépassé la frontière de la honte..
ils ont réussis à dire au gens qui les aiment...
ne me donnez plus d'alcool, ça va me tuer.....
c'est pas compliqué....
faut croire que c'est pas une évidence tous les jours ; on ne choisit pas ses maux comme ses mots !
mais moi non plus je n'y arrive pas...pourquoi? va savoir.. je dois être trop con!!

Dis pas ça tu vas te faire du mal !
C'est complexe comme processus ce qui se passe avec nos neurones ; même quand on a lu la chimie du cerveau ça ne résoud pas tout, faut se bouger un minimum pour se désengluer
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 01h18   #19
TB new
 
Messages: n/a
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par liberté12
[/color]
Dis pas ça tu vas te faire du mal !
C'est complexe comme processus ce qui se passe avec nos neurones ; même quand on a lu la chimie du cerveau ça ne résoud pas tout, faut se bouger un minimum pour se désengluer
Eh ben on se comprends...
La vie c'est comme un tapis roulant, tu monte dessus mais si tu bouge trop tu te casse la gueule......
Je pense qu'on va s'entendre tous les deux...
entre sourdingue ça peu que coller..
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 08h33   #20
Gladys
Membre
 
Date d'inscription: février 2011
Messages: 504
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour Liberté,
Pour te répondre:
La connaissance de la molécule, je l'avais déja, en raison de ma profession.
La cure m'a ouvert les yeux, sur le pourquoi de mon alcoolisme, que je gardais bien caché. Le travail intérieur à commencé pendant la cure, travail pas facile mais nécessaire et enrichissant.
A l'inverse de toi, je suis une "hyperactive" qui prend maintenant le temps de me poser (un peu) tout les jours, pour réfléchir, et avancer dans ma démarche.
Si j'ai rechuté, c'est parce que je me suis sentie plus forte que l'alcool, l'humilité m'a fait défaut.
J'ai mis en place, ce qu'il me faut et me convient pour continuer mon chemin, Psychiatre, AA, réunions de groupe avec la psychologue de l'hopital ou j'ai fait
mon sevrage.
Bonne journée
Gladys is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 09h20   #21
FraicheurDeVivre
 
Messages: n/a
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour,

J'ai lu ton fil, les réponses.

Même si j'ai du mal à l'admettre, c'est bien la dépression qui m'a méné dans mes differentes addictions. Clopes, shit, alcool, drogues dures.
J'ai 26 ans. J'ai un parcours lourd dès la naissance.
Ma mére voulait me tuer, je suis allée vivre en famille d'accueil ou j'ai été violé et abusé pendant des années, je suis allée en foyer ou j'ai commencé a testé la violence. Les jeunes, les éducs tout le monde était violent. Je le devenais déja avant d'arriver. Mon pére a aussi essayé d'abuser de moi.
Je suis partie en famille d'accueil qui nous (on était 2) a claqué qu'elle nous gardait eclusivement pour l'argent. Elle a fini par nous virer car on a fait un bordel chez elle ... Surtout moi. J'ai commencé le shit et l'alcool mais vraiment trés peu.
Je suis partie en foyer. Mon pére est mort, ma mére m'a fait des saloperies. Mon cousin a voulu abuser de moi.
En gros tout ceux qui connaissaient mon histoire me prennait pour la salope de service. J'ai été abusé et violé pour la premiére fois de mes 4 ans a mes 12 ans. Le cercle vicieux a mis du temps a se terminer.
On m'a prescrit du stylnox au décés de mon pére car je pétais les plombs, je ne dormais plus et je devenais violente.
J'ai commencé a remplacer le stylnox certains soirs par du shit.
Je suis allée dans un autre foyer et la j'ai fumé du shit tous les jours. Je ne buvais que trés rarement.
J'ai eu mes 18 ans, j'ai eu un appart, l'argent du procés qui s'est débloqué.
Shit, alcool a gogo.
Je me suis retrouvée sdf. De nouveaux pervers ont fait leur entrée. J'ai été abusé par un gars qui m'hébergeait. Ou plutot pendant que je dormais il tentait et ca partait en bagarre.
J'ai été violé sous extasy et un jour ou j'avais bu et avalé tout un tas de médocs. J'ai été frappé par tout un tas de mecs. J'me suis fait péter le nez à sang.
J'ai rencontré l'ex. Je me suis faite violer, frapper etc.
Je ne prennais plus de drogues dures. Je cartonnais aux médocs, a l'alcool.
Je suis tombée enceinte et paffff j'ai compris que ma vie ne rimait a rien et que je ne pouvais offrir un tel avenir a cet enfant.
L'ex buvait et se droguait. Il n'a pas stoppé les drogues quand j'ai stoppé.
La mort dans l'ame, je ne l'ai pas gardé et j'ai rompu avec ce connard.

J'ai commencé un suivi psy, je buvais encore et toujours. Je fesais des tentatives de suicide toutes les 3 semaines. Je ne savais plus me lever. Tous les matins au réveil ou plutot le midi ou l'aprés midi aprés avoir picollé comme un trou, jme disais "bah t'es encore vivante".

J'ai commencé a me dire qu'il fallait changer tout ça. Que le passé bien qu'il me fasse si mal, qu'il soit si noir ne pouvait être changé, qu'il fallait que je m'en sorte.
Tout doucement l'alcool est sorti. Suivi psy en place.
J'ai démélé doucement mais surement ma toile.

J'bois plus mais je n'ai pas encore tout démélé même si pleins de bonnes choses ont été mise en place. La vie est meilleure même si j'ai encore des symptomes "grosse déprime" qui durent entre 3 à 15 jours.
Ca me fait flipper a chaque fois car je me dis "ca y'est la dépression est de retour" mais nan en fait et tu sais pourquoi ? Car je ne consomme plus d'alcool.
Ca change la vie.

Je te souhaite la même chance. Le chemin est périlleux, difficile, il faut apprendre a se voir.
Et c'est bien ça le plus difficile : se voir tel que nous sommes.
Fragile, cassé, parfois fatiguée ... mais vivant. Et c'est une chance.

  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 14h47   #22
hachedeuzo
 
Messages: n/a
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Hello miss procrastination
Que tu le sache, c'est bien… Faut un temps pour penser à soi, mais aussi un pour se bouger afin de ne pas s'isoler. Apparemment, tu en es consciente, quelques phrases...
Citation:
Du courage hélass je n'en ai pas pour tout (…)
Ok mais maintenant que t'es devant ta friche avec tes briques, faut bien commencer par entamer le chantier. Ça prend du temps mais les briques vont pas s'empiler toutes seules non plus.
Citation:
Ouah, il va falloir que j'arrive à me motiver pour bouger mon derrière de mon canapé pour faire du rangement dans ma tannière...
Citation:
Maintenant j'ai Atoute en plus du site de pôle emploi pour me sortir de dessous la couette (…) donc pas lavée, ouais c'est pô grave je pue pas (…)
Citation:
mais bon va falloir faire du ménage et du rangement au propre comme au figuré, hein car ça fait pas top dans le décor.
Nan c'est pô grave ! Mais à la longue…
C'est juste pour éviter trop de laisser-aller : continuer de faire des gestes quotidiens qui permettent de garder un tant soit peu d'organisation et d'estime de soi . Sinon c'est le geste du lever le coude qui va reprendre le pas…

Imagine que y'a une webcam devant ton ordi ou ton téléphone lorsque tu appelles pour un job ou que tu surfes sur le net… On verrait quoi ?
Ça serait pas mal que tu te motives pour faire attention à toi et ton intérieur (au propre comme au figuré), j'ai pas dit tirée à 4 épingles non plus ! Fais-le d'une façon positive et pas comme une corvée.

Citation:
C'est tellement plus enrichissant d'échanger ici que la vaisselle attendra encore comme le reste.
Procrastination... quand tu nous tiens. Elle a bon dos la procrastitruc
Le net, c'est bien mais là aussi, faut doser...

Citation:
(suis en recherche d'emploi) (…) Mais je vais rebondir. En attendant, je fais avec et je crois que je vais mettre à profit ce repos forcé pour me reprendre en main.
Citation:
(…) et que pas envie de me bouger pour changer les cd (…)
Citation:
faut se bouger un minimum pour se désengluer
Ben commence par le minimum déjà !
Le boulot, c'est pas facile à trouver, je sais ça aussi. Continue de chercher mais te martèle pas la tête avec.

Comme tu dis, mais arrête de croire que…
Mets à profit pour te consacrer à des occupations qui, si elles ne sont pas lucratives, ont l'avantage de te faire plaisir et surtout te sortir du canapé pour voir des gens en vrai.

As-tu des centres d'intérêts ?

Citation:
je me suis aussi mise à dévorer tout et n'importe quoi

Pourquoi pas voir si y'aurait pas un club/asso de cuisiniers amateurs, ça serait pas mal de prendre plaisir à préparer à manger pour te nourrir correctement ?
Ou bien rencontre des gens qui aiment chiner/récupérer/restaurer pour que tu réaménages ton chez toi ? Si tu laisses un peu à l'abandon ta tanière, le fait de faire un tri de vieux machins et les détourner, ça peut être stimulant ?

Bonne journée !
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 15h19   #23
liberté12
Membre
 
Avatar de liberté12
 
Date d'inscription: février 2012
Messages: 469
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Bonjour H2O,
Merci beaucoup de m'avoir répondu aussi longuement.

Bien sûr tu as raison, mais je ne peux pas tout réussir du jour au lendemain.


Là je me sens convalescente et je m'écoute peut être un peu trop

Quand je dis que je ne me lève pas de canapé pour changer les CD c'est bien évidemment exagéré, comme la vaisselle. Ya juste que le bol du ptit déj qui n'est pas à sa place et une assiette dans le fond de l'évier.
Cette nuit j'ai quand même ranger de la vaisselle propre et laver casserole et poêle de la journée.

Et une douche tous les 2 jours c'est pas la cata

Rassure toi ma maison est loin très loin de ressembler à ce qu'on peut voir dans l'émission "c'est du propre" car je fais régulièrement le minimum même si cela ne m'apporte aucun plaisir, sauf le soulagement le ouf que je pousse quand j'ai fini.

Pour ce qui est de sortir rencontrer du monde, c'est pas encore à l'ordre du jour.

Je procède par étapes. Un jour à la fois, une chose à la fois dans le ce "que je devrais faire".

Je me connais et je sais que je vais parvenir dans un jour prochain à en faire plus mais petit à petit pour bien assoir déjà ce que j'ai mis en route

A savoir ne plus boire d'alcool, perdre du poids, faire de bonnes nuits et limiter les médocs.
Analyser pourquoi j'en suis arrivée là pour trouver les bonnes réponses et rectifier le tir, adopter un comportement plus sain.
et tout cela c'est énergivore.

Je préfère édifier des bases solides pour ma reconstruction même si ça prend du temps et que cela passe par des choses pas faites le jour J.


Mais un coup de pied au derrière comme tu l'as fait me donne à réfléchir et à en tenir compte.

donc encore merci
__________________
"Là où il y a la volonté, il y a un chemin"

http://www.alcoolinfoservice.fr/
liberté12 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 15h38   #24
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 954
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par liberté12
Je procède par étapes. Un jour à la fois, une chose à la fois dans le ce "que je devrais faire".

.../...

Je me connais et je sais que je vais parvenir dans un jour prochain à en faire plus mais petit à petit pour bien assoir déjà ce que j'ai mis en route

.../...

Je préfère édifier des bases solides pour ma reconstruction même si ça prend du temps et que cela passe par des choses pas faites le jour J.

Bonjour.

Je trouve ta démarche saine (à condition que tu avances malgré tout, et donc que ce ne soit pas des "bonnes excuses" mais je ne crois pas). Il est évident qu'avec tes différents problèmes à régler, il n'est pas possible de tout faire en même temps juste en claquant dans les doigts. Donc faire progressivement, laisser le temps au temps, s'accorder quelques pauses même (qui peuvent être des moments nécessaires de "digestion" avant d'attaquer une nouvelle étape). Mais avancer malgré tout.

Mon amie a été dépressive et procrastinatrice, et pas qu'un peu (elle n'a pas accepté que je rentre dans son appart de l'époque et j'ai respecté cette honte, mais je sais qu'il y avait des choses entassées partout depuis des années). Elle a avancé petit à petit et je sais que c'est difficile, douloureux, énergivore comme tu dis. Aujourd'hui cet appart est vide et elle a déménagé pour se rapprocher de moi et changer d'orientation professionnelle en même temps. Et elle règle ses comptes peu à peu avec ses démons du passé.

Avancer un petit peu chaque jour, c'est déjà bien
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011
Arrêt tabac : 13/09/2012

"Le bonheur est à l'intérieur de nous, pas à l'extérieur. Il ne dépend pas de ce que nous avons mais de ce que nous sommes." H Van Dyke
Arthur is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 15h43   #25
Bluesette
Membre
 
Avatar de Bluesette
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 493
Re : Dépression, alcool, médicaments et nourriture refuges

Citation:
Posté par liberté12
Mais un coup de pied au derrière comme tu l'as fait me donne à réfléchir et à en tenir compte.

Si en rossant ton c**, ça remonte au ciboulot, je vais pas m'en priver

Bluesette is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h03.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :