Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Forums dédiés à une maladie > Môle Hydatiforme
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Môle Hydatiforme Lieu de partage pour les femmes victimes d'une môle hydatiforme, forme de grossesse anormale.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 01/02/2012, 14h57   #1
fortunée
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 138
Pensons à Sidonie !!!

Coucou les copines de môle!!!
Pour celles qui suivent le parcours de notre chère amie Sidonie, il serait bien de penser très très fort à elle ainsi qu'à son fils Amaury, car malheureusement Sidonie à un placenta accreta !!! Espérons qu'elle puisse tenir le cap des 36 semaines pour ne pas devoir provoquer le ptit bout trop tôt !!!
Cela me fait tellement de la peine, tout ce qu'elle a déjà du subir
Sido!!! COURAGE MA BELLE !!!

Fortunée (Alice)
__________________
Lui 26 & Moi 26
Môle complète: 24.08.06
Taux à 0: 08.01.07
Reprendre les essais:JUIN 07
Test pipi +: 25.08.07 --> BB1 prévu 01.05.08
Gordon est né le 28.04.08
Owen est né le 11.11.10
fortunée is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2012, 08h40   #2
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

grosses pensées pour Sidonie

j'espère aussi qu'elle va tenir les 36 semaines

c'était donc ça les saignement de l'autre jour alors?

courage je pense bien à toi même si on ne s'est jamais rencontrée

pleins d'ondes positives pour toi et le petit Amaury

bisous Asun
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2012, 21h40   #3
fortunée
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 138
Re : Pensons à Sidonie !!!

Coucou Asun,

Me revoilà avec des nouvelles de notre amie Sido...malheureusement les nouvelles ne sont pas trop bonne, pour ce qui est du petit tout va bien mais notre chère Sido doit subir dans 3 semaines une ablation totale de l'utérus et probablement aussi une ablation d'une partie de son intestin avec toutes les conséquences que cela engendre , tout cela dû à son placentha accreta . Pensons bien à elle et que son ptit boutchou puisse encore bien grandir pendant les 3 semaines qui lui reste dans le bidou de sa maman.

A+,
Fortunée
__________________
Lui 26 & Moi 26
Môle complète: 24.08.06
Taux à 0: 08.01.07
Reprendre les essais:JUIN 07
Test pipi +: 25.08.07 --> BB1 prévu 01.05.08
Gordon est né le 28.04.08
Owen est né le 11.11.10
fortunée is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2012, 21h42   #4
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

Bonsoir Fortunée

ho non quelles tristes nouvelles tu viens m'apprendre là
après tout ce que Sido a déjà vécu voilà que maintenant c'est ça qui lui tombe dessus
heureusement que le petit bout va bien

souhaite lui beaucoup de courage de ma part et de gros bisous également

Asun
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2012, 13h31   #5
edelweiss
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2005
Messages: 404
Re : Pensons à Sidonie !!!

toutes mes pensées positives pour Sidonie, je n'arrive pas à y croire
je croise les doigts pour que tout aille au mieux pour elle et son petit bout
edelweiss is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2012, 21h42   #6
fortunée
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 138
Re : Pensons à Sidonie !!!

Tout était prévu pour lundi prochain....
Mais mon petit frère Amaury a décidé de nous rejoindre ce matin à 7H41 précises. Il est beau comme un coeur et dèjà costaud puisqu'il pèse 2,810kgs pour 49,50cm.
L'accouchement c'est très bien passé, y compris pour maman que les médecins ont laissée en un seul morceau! Comme quoi les miracles existent!!! ...de Clarisse

Voilà le beau message reçu aujourd'hui par sms de notre amie Sidonie, que j'avais hâte de vous faire partager

Ouf, tout c'est bien passée pour notre amie!!! Elle le MERITAIT!!!

Sûr ce... bonne soirée les filles et aux prochaines bonne nouvelles!!!

Fortunée (Alice)
__________________
Lui 26 & Moi 26
Môle complète: 24.08.06
Taux à 0: 08.01.07
Reprendre les essais:JUIN 07
Test pipi +: 25.08.07 --> BB1 prévu 01.05.08
Gordon est né le 28.04.08
Owen est né le 11.11.10
fortunée is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2012, 13h54   #7
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

Bienvenue à Amaury
c'est vraiment génial pour Sido qu'elle n'ai pas du subir ce qu'ils avaient annoncé un peu plutôt je suis soulagée

quelle jolie nouvelle

bisous
Asun
Judith
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/03/2012, 14h13   #8
sidonie114
Membre
 
Avatar de sidonie114
 
Date d'inscription: mars 2006
Localisation: Bolland (Liège-Belgique)
Messages: 474
Re : Pensons à Sidonie !!!

coucou les filles

alors voilà, juste pour vous annoncer la naissance de mon fils Amaury le 20 février à 7h41 à 34 sa+4 jours après 5 semaines d'hospitalisation.

j'espère que vous avez 3h à perdre car voilà le récit de mon hospitalisation et accouchement. Je vous ai prévenue, c'est trèèèèèèèèèèèèèès long. Alors asseyez-vous!

on y va!

Mardi 24/01

Journée chargée avec mon homme. On va se coucher vers 23h mais encore problèmes de digestion. Mon homme me dit de redescendre car on sait bien que ça ne sert à rien que je reste au lit. Je descends donc regarder la télé. Je remonte me coucher à 2h du mat et là, à peine couchée, je sens que je saigne à nouveau. Je réveille mon homme, qui m’engueule car il dit que c’est de ma faute, que je suis restée trop tard dans le fauteuil. On réveille Clarisse qui se demande un peu quoi, puis on va la « jeter » chez mes beaux-parents avant de filer aux urgences. Mon homme ne desserre pas les dents de tout le trajet.
Aux urgences on me fait un monitoring et examens. Bébé va bien mais on me garde jusqu’à nouvel ordre. On me conduit dans la chambre, Zhom s’en va en me faisant à peine un bisou du bout des lèvres, super.

Les jours suivants

On me fait des examens, prises de sang, monito, échos … tout va bien, mais je dois rester couchée minimum 72h sans saignements avant d’être autorisée à me lever. Le gyné me dit quand même que je resterai hospitalisée jusque la fin de ma grossesse, coup dur.
Défilé de médecins, psychologues, diététicienne … la folie furieuse. Au moins les journées passent plus vite. Zhom vient me voir avec ma grande, il semble ne plus trop m’en vouloir. Non mais comme si c’était de ma faute !
J’ai la visite d’une amie et des coups de fils.

Samedi 28/01

La gyné passe me dire que je peux me lever, uniquement pour aller aux wc, c’est déjà ça.

Dimanche 29/01

Quelques pertes roses, merde. Je reste couchée sauf pour pipiroom et essaie de me reposer un max. Mauvaise nuit car irm demain matin.

Lundi 30/01

IRM à 11h30 alors que je suis à jeun depuis minuit, la haine ! j’ai trop faim. L’examen se passe bien même si impressionnant quand même. On aura les résultats dans quelques jours. Pas trop le moral non plus, car pas de visites depuis 3 jours et séance de psy qui me font pleurer.

Mardi 31/01

Journée banale, rien de spécial. 18h30 mon homme, ma fille et ma BM arrivent, chouette.
19h30 ma gyné me rend visite et me prend pour aller faire une écho puis demande à ma BM de sortir… Aie, què passa encore ? Elle nous annonce que les résultats de l’irm sont arrivés et qu’il y a un doute par rapport à mon placenta. Ils pensent que je fais un placenta acreta (donc un placenta qui a grignoté toute l’épaisseur du muscle utérin) voire peut-être même un placenta percreta (c'est-à-dire que le placenta a carrément traversé l’utérus pour aller coloniser les organes alentours, dans mon cas vu la localisation bas-inséré postérieur du morceau de placenta, ça serait colonisation du colon). Si le placenta est bien acreta, il faudrait procéder à une hystérectomie puisque le placenta trop accroché ne se décollerait pas et risquerait de provoquer une hémorragie canon chez maman. Si c’est un percreta et qu’il a colonisé l’intestin, il faudra envisager une ablation partielle du colon donc pose d’une poche abdominale, provisoire ou définitive en fonction de la longueur d’intestin touchée. Glurps. L’accouchement sera programmé vers 36 sa, car le risque d’hémorragie pour moi augmentera alors que les risques liés à la prématurité pour Amaury diminueront. C’est une balance. On ne sera de toute façon fixés qu’à l’accouchement.

Mercredi 1/02

Nuit et journée relativement correcte, visite de ma belle famille et de mon amie Bernadette qui m’a amené des provisions J Quelques coups de fil aussi, super. J’ai le droit d’aller prendre une douche et me laver les cheveux, quel pied quand même !!

Jeudi 2/02

4h10 du matin, nouvelles pertes de sang, et merde !! Montio ok et gygy passe. Les saignements sont arrêtés, mais bon, retour au repos strict. Fait ch***

Vendredi 3/02

Encore des légères pertes roses, mais ça va. Je tel pour déposer ma liste de naissance, enfin une bonne chose de faite. Perfusions de fer, ça me fait un mal de chien les cathéter posés par les stagiaires, mais bon, faut bien apprendre.

Samedi 4/02

3h00 du mat, nouvelles pertes de sang, plus abondantes cette fois, mais ça finit par s’arrêter quand même. 5h00, rebelotte, merde ! On me transfère au MIC (Mother Intensive Care). Je suis à 32 sa, encore 4 semaines à tenir. Zhom vient me voir avec la grande, j’ai pas le moral, on est tendus tous les deux. Je sens que je saigne encore donc je les mets quasiment dehors, pas envie de faire peur à ma fille si elle voit le sang. La SF qui vient me mettre le monitoring me dit que ma fille pleurait dans le couloir. Je fonds en larmes, que c’est dur !!!! J’ai peur aussi de ne pas arriver à tenir assez longtemps et que mon fils soit grand préma. Je ne peux rien faire de « moins » que maintenant, je suis couchée en permanence et n’ai aucun pouvoir sur les contractions, c’est frustrant !

Lundi 6/02

Tournée des gynécos le matin. On m’annonce que, suite à un colloque international sur les placenta bizarroïdes, 16 médecins du monde entier se sont penchés sur « mon cas » et sont quasi certains qu’il s’agit bien d’un placenta acreta, et peut-être percreta mais là il y en a qui ne sont pas d’accord. C’est difficile à dire sur les images car ce type de placenta est très rare. A l’hôpital où je suis, ils ont deux cas par an, sur 25000 accouchements. Super fallait encore que ça tombe sur moi. Dans tous les cas, les images ne sont pas fiables à 100% donc on va devoir attendre l’accouchement pour être sur. Accouchement qui se fera donc par césarienne, super, au bloc d’opération avec 20 médecins autour de moi au cas où il faudrait enlever l’utérus et me placer une poche, donc Zhom ne pourra pas assister à la naissance, et moi non plus car anesthésie générale, génial. Autre chose ? Ah oui, pour pouvoir voir de leurs yeux si le placenta a colonisé le colon et pour éviter de couper à travers la partie principale de mon placenta qui est praevia et latérale droite, ils vont de voir sortir l’utérus de mon ventre avec toujours le bébé dedans… donc pour pouvoir faire ça, ils vont devoir faire une incision verticale de bas en haut (25-30 cm) au lieu de la petite incision horizontale traditionnelle des césariennes. Euh là ça commence à faire beaucoup !!!! Donc voilà où on en est ce jour : césarienne sous AG, sans mon homme, avec cicatrice verticale de 25-30 cm, hystérectomie quasiment certaine et pose d’une poche à caca probable. Bonjour le coup au moral ! comment on va faire pour surmonter tout ça ? Je serai « défigurée » et même plus tout à fait femme puisque plus d’utérus. De plus on n’aura jamais de 3ème enfant.

Mardi 7/02

Mauvaise nuit, ça vous étonne ? rien de spécial le matin, visite de mon homme l’après midi avec présence du psy. On parle de plein de choses, notamment des problèmes que j’ai avec ma famille maternelle (manque de soutien) et aussi de comment on va pouvoir gérer les choses vu ce qui se profile à l’horizon. Ca permet de verbaliser pas mal de choses donc ça nous fait du bien. Grande première pour mon homme aussi qui n’a jamais parlé à un psy. Le soir, zhom me téléphone et me dit qu’il est d’accord pour revoir le psy avec moi si ça me fait du bien. Il m’épate sur ce coup là ! Coup de fil de ma cousine Daphné. On parle 1h au tel, ça me fait du bien.

Mercredi 8/02

Très mauvaise nuit. Nombreux coups de fil de mes tantes et mes cousines… le tam-tam-tribu a fonctionné on dirait lol. Mon homme arrive l’après midi avec ma fille. Je lui avais demandé de m’apporter ma seconde paire de sexys (bas anti-phlébite) que j’avais à la maison pour pouvoir changer de paire et là, il me sort des bas résille et latex avec porte jartelle. On est morts de rire en imaginant la tête des SF et des médecins. Ca fait du bien de rire un peu.
Le soir, visite de ma gyné qui me confirme donc de me préparer à l’hystérectomie. La poche, elle n’y croit pas, mais il vaut mieux me préparer et avoir une bonne surprise. On parle plus d’1h30 de l’aspect moral aussi, comment ça se passe avec mon homme et tout ça. Une vraie perle cette gygy. Elle me dit que l’accouchement est prévu le lundi 27/02 à 35sa+4j. Oula, ça fait drôle de savoir ça. Dans 18 jours mon fils sera là.

Jeudi 9/02

3h00 du mat, nouvelles pertes de sang, beaucoup plus abondantes que les autres fois, et contractions toutes les 5 minutes. On me place un cathé de Tractocil pour arrêter les contractions + utrogestan + xanax. J’angoisse tellement que je tremble comme une feuille. On me place un monito puis on me laisse dormir. 5h00 du mat, le monito sonne, on ne trouve plus le rythme cardiaque du petit. Grosse panique, je fonds en larmes, je crois que mon fils est en train de mourir. Les SF arrivent en catastrophe, et finissent par retrouver le cœur, tout va bien, il avait juste le hoquet et c’est pour ça que le monito ne trouvait plus les battements. Ouf, quelle angoisse. 12h, séance d’hypnose avec le psy… bizarre, mais efficace lol
Plusieurs coups de fils le soir puis dodo, suis claquée.

Les jours suivants :

Le moral fait le yoyo entre la super forme ou la déprime totale, surtout en fonction des visites ou non que je reçois. Visite des tantines et cousines, super pèche. Visite de ma sœur ainée qui me fait bien comprendre qu’elle fait un effort surhumain pour venir me voir alors qu’elle-même est en dépression. Elle est restée une heure et chaque fois que je parlais de moi, de mes angoisses ou de mes craintes par rapport à Amaury ou mon accouchement, elle ramenait tout à elle et à sa dépression. Comme d’habitude quoi, je passe en second lieu et je sers de faire-valoir. Ca m’énerve !

Lundi 13/02

4h00 du matin, nouvelles pertes de sang mais qui s’arrêtent tout de suite donc pas de monitoring.
9h30, mon père me téléphone, oh surprise ! Il est en Belgique pour quelques jours et demande s’il peut passer me voir … bon ben tant qu’on y est à remettre les histoires familiales sur le tapis, autant y aller à fond, d’autant plus qu’on voit le psy cet aprem donc on fera le tri dans tout ça.
Visite du psy, on met encore plein de choses à plat avec mon homme notamment par rapport au retour à la maison et à la gestion des 2 enfants, répartition des tâches et gestion des malentendus qui nous avaient menés au bord de la rupture quand la grande avait 1 an.
15h30 Papa arrive. Depuis 1 an que j’avais plus de nouvelles, il avait l’air relativement bien renseigné sur ce qui m’arrive, sur mes antécédents et pour une fois, donne l’impression de s’intéresser vraiment à moi au lieu de parler de lui et de son boulot à l’autre bout du monde ; comme quoi, tout arrive. Je suis agréablement surprise.

Mardi 14/02

Nouvelle visite de mes tantes qui nous ont encore une fois bien gâté tous les quatre ! 14h00 on vient me chercher pour une échographie. Mon loulou pèse 2,600 kg, gros pèpère ! Pas d’évolution au niveau de mon placenta, même si le gyné n’a pas l’air particulièrement convaincu par l’histoire du percret mais ne me dit rien. Le soir, je me maquille un peu et m’habille. Ben oui, st Valentin oblige, j’ai envie de faire un petit effort pour mon homme. Il arrive à 18h30 avec un parfum pour moi et semble ravi de mon petit effet J En plus, il est surpris que j’aie réussi à lui prévoir un petit cadeau (un bongo bien-être) que ma cousine est allée chercher pour moi^^. Bonne soirée même si ça fait bizarre d’être séparés pour la st valentin, c’est la première fois en 9 ans.
22h30 la SF de nuit arrive toute guillerette en me disant qu’elle était ravie pour moi pour cette bonne nouvelle. Euh pardon ? Elle me dit que le gyné a dit au rapport que je n’avais pas du tout un placenta percreta et donc pas d’hystérectomie. Hola je dis stop !!! Moi je décide d’attendre l’accouchement avant de penser quoi que ce soit puisque de toute façon ce ne sont que des spéculations et que j’ai pas envie de me reprendre une baffe dans la tronche si on me dit à mon réveil « ah ben si finalement c’était un percreta, désolée madame ».

Mercredi 15/02

5h30 nouveaux saignements quand je fais pipi sur la panne, et franchement fort cette fois-ci ! Je me recouche sur l’alèse, j’en mets partout dans le lit, sur mes bas … la cata. La SF me pose le monito. On dirait que ça s’est arrêté, ouf ! Ca commence à devenir franchement usant ces poussées de stress !
Après midi, grosses douleurs dans le bide, comme des contractions mais bien bien douloureuses. Je suis constipée depuis 8 jours donc on me donne des suppos de glycérine. J’ai des contractions douloureuses pendant 2h puis finalement j’arrive à sortir le « bouchon » donc ça me soulage bien. Je commence vraiment à en avoir ras-le-bol de toute cette histoire !

Vendredi 17/02

Clarisse me sonne avant de partir à l’école. C’est carnaval aujourd’hui et elle m’annonce toute fière qu’elle est déguisée en « chef poule » … euh, je lui dis « en chef coq on dit ma chérie » et elle de répondre « ben non je suis une fille !!! » logique ! mdr. 10h Maman et ma sœur ainée arrive, en même temps que les gynés. La chef SF vient lâcher la date de l’accouchement, date qu’on aurait bien voulu garder pour nous. Du coup ma mère et ma sœur qui voulaient déjà le dire à tout le monde ! Merde, j’ai pas envie, c’est le seul truc sur lequel on avait encore un peu de pouvoir, et voilà que maintenant tout le monde va être au courant ? Je l’aurais bien tuée la SF sur ce coup là. Déjà que je l’aime pas beaucoup celle-là.
Zhom me sonne, il est allé chez le médecin pour demander des jours de maladie, il n’en peut plus, est mort crevé et stressé. Le doc tombe des nues car l’hopital n’a pas prévenu de mon hospitalisation. Je lui explique la situation et ce qui nous pend au nez, elle met 2 semaines à mon homme.

Samedi 18/02

Zhom arrive vers 12h30 avec les fardes pour choisir les faire-part. On m’apporte mon diner et ma fille me mange la moitié de mon assiette, chipie ! 14h30, nouvelle visite tantines-cousines et nouvelle séance de « gâtage » pour tout le monde. Après ça, je feuillette les fardes de faire-part pour une présélection, mon homme choisira demain. Rien ne me tente vraiment donc je sélectionne plein de styles différents.

Dimanche 19/02

Nuit pas terrible, nouveaux saignements pas très forts mais gros caillots à 1h30 et 5h00 du mat. Nouveau réveil à 7h30, là c’est abondant et ça continue à couler pendant bien 20 minutes. Le gyné me dit qu’il va sonner à ma gyné pour voir si on n’avancerait pas la date de l’accouchement vu que je saigne de plus en plus souvent et de plus en plus fort.
15h00 Zhom arrive avec la miss et regarde les faire part que j’ai sélectionnés … il n’en aime aucun, super lol. Il reprend alors toutes les fardes et en choisit un qui lui plait vraiment bien. Moi je l’avais ignoré car c’est un faire part bleu où il est écrit « it’s a boy » … vu que tout le monde sait que c’est un garçon je ne voyais pas l’intérêt, mais bon, mon homme me dit qu’il est heureux d’avoir un fils et qu’il veut le crier sur tous les toits donc ok vendu.
Zhom et ma fille à peine partis, je sens que je saigne à nouveau, gros caillot puis saignements légers pendant 20 min. Ca m’énerve. On me met un monito + utrogestan + xanax et on attend. Ca se calme. Zhom me resonne le soir et on passe une bonne heure à parler. On se dit plein de choses et ça me (nous) fait un bien fou. On raccroche à 23h30 un peu plus sereins tous les deux.

Lundi 20/02 * 34 sa + 4 jours * jour J

1h00 du mat, réveillée par le brans-le-bas de combat … dans la chambre à côté. La dame part pour un accouchement en cata. Me souviens m’être fait la réflexion « j’espère ne pas être la suivante sur la liste ».
4h00 du matin : nouvelles pertes de sang, très très abondantes cette fois. La gyné de garde arrive, on met le monito mais ça ne s’arrête pas. Elle me dit qu’elle va téléphoner à ma gyné pour voir ce qu’on fait. Quand elle revient, elle me dit qu’elle a téléphoné à mon homme pour qu’il soit là au cas où on devrait démarrer, elle me pose une sonde urinaire, 2 nouveaux cathéters … Ca finit par se calmer de nouveau. 6h00 Zhom arrive, il a du aller déposer la grande chez mes BP. La gyné repasse et explique alors que la césarienne se fera aujourd’hui à 13h00 car c’est pas bon de jouer comme ça « ça saigne, ça saigne plus ». Elle me dit qu’il vaut mieux opérer dans le calme, même s’ils sont capables de travailler dans l’urgence. Elle sort de la chambre. Je ne suis même pas sûre que la porte était refermée quand je sens que ça coule de nouveau super fort et en continu cette fois. Je la rappelle et lui dit « vous allez devoir me prouver que vous savez travailler dans l’urgence ! ». Elle rameute les troupes et ça y est, on y va. Il est 6h15 et on me descend en salle d’op, Zhom sur les talons. Je sens que je saigne encore, apparemment j’en mets partout. Le temps de m’installer, de mettre les baxter, les poches de sang pour transfusion éventuelle en cas d’hémorragie cata et que ma gyné arrive, il est 7h30. Je suis relativement sereine, on y est on ne peut plus reculer. J’entends l’anesthésiste dire que je vais avoir une anesthésie générale. Merde, on m’avait dit qu’on essaierait de me faire une rachi pour que je sois au moins consciente lors de la naissance de mon fils. Enfin, pas le choix visiblement. Ma gyné me dit « à tout à l’heure » puis je m’endors. Il est 7h30.
Je me réveille en salle de réveil. Je regarde l’heure, il est 8h55. Petit calcul dans ma petite tête toute embrumée … ils n’auraient pas eu le temps de m’enlever l’utérus et le colon en plus de la césa en 1h30. Je demande à une infirmière « comment va mon fils ? » on me répond qu’il va bien ; Je demande encore « qu’est-ce qu’on m’a fait ? » et là « aucune idée, je suis infirmière, les médecins passeront vous prévenir ».
10h30 on me transfère dans une chambre. En passant dans le couloir, on passe devant mon mari à qui on n’avait rien dit depuis le début de l’opération. Le pauvre attendait comme un con debout devant la porte du bloc et personne ne l’a tenu informé de ce qui se passait. La seule chose qu’il a vu, c’est passer un chariot avec un bébé dedans. La femme qui s’occupait du petit lui a quand même dit que c’était son fils et qu’il allait bien avant de monter dans l’ascenseur et de planter Zhom là. Quand il a demandé comment j’allais on lui a juste dit qu’on s’occupait de moi. Un homme qui attendait lui aussi dans le couloir est allé lui chercher un café, sympa. Donc on arrive devant mon mari et je lui demande ce qu’on m’a fait, il répond qu’il n’en sait rien. On nous monte dans une chambre du service gynécologie au lieu de me remonter dans ma chambre au MIC. On est surpris, mais pas autant que l’infirmière qui arrive 15 minutes après pour faire mon admission. Elle n’était pas au courant qu’on arrivait, soit. Elle me demande si elle doit rebrancher ma pompe de tractocile. Je réponds « ben euh … je ne sais pas moi, je ne pense pas vu que c’est pour empêcher les contractions pour ne pas que j’accouche et que bébé n’est plus là » et elle « aaaah vous avez accouché, félicitations ! mais qu’est-ce que vous faites ici alors ? » moi « ben je sais pas, on m’a amenée ici » Elle va se renseigner pour savoir ce qu’il faut faire. On nous laisse 1heure seuls dans la chambre. Moi j’essaie de sentir mon ventre pour voir si j’ai une poche… apparemment rien. Toujours aucun doc à l’horizon. J’essaie de dormir un peu mais j’ai l’impression de ne plus respirer, c’est bien stressant. J’appelle l’infirmière qui appelle un anesthésiste. C’est finalement elle qui nous dira que tout s’est bien passé, que le placenta qui était bien ancré donc limite acreta s’est quand même décollé tout seul donc on m’a laissé mon utérus et mon intestin. Ah ben voilà, super nouvelle !!! Zhom téléphone à ses parents qui gardaient la grande pour leur annoncer la naissance de leur premier petit-fils et annoncer à notre fille qu’elle est grande sœur. Je l’entendais hurler dans le téléphone « oui oui oui Amaury est là, Amaury est là, je veux le voir MAINTENANT !!!! » Trop chou !
12h30 Un brancardier arrive pour me ramener dans ma chambre … en faisant un crochet par la néonat pour que nous puissions voir notre fils. Arrivée devant la chambre, je commence à pleurer en voyant son prénom sur l’ardoise à l’entrée. On place mon lit à côté du sien. Couchée dans mon lit, je ne vois que ses pieds et son petit menton. Une des SF fait une photo de sa bouille pour que je puisse voir son visage. Quelle émotion, il est tout joufflu, il est parfait. Il est dans un petit lit ouvert avec une chaufferette au dessus de lui et il a juste un tuyau dans le nez, une perfusion dans le nombril (mais on ne la voit pas^^) et des électrodes pour le monitoring. Franchement je suis rassurée car il ne ressemble pas du tout à un bébé préma. On reste une bonne demi-heure avant de me reconduire dans ma chambre au MIC. Les SF défilent les unes après les autres pour me féliciter pour la naissance de mon fils et pour me dire qu’elles sont bien contente pour moi que tout se soit bien passé. Ca me touche, depuis le temps qu’elles s’occupent de moi.
18h00 mes BP arrivent avec Clarisse. Zhom les emmène à tour de rôle pour admirer la merveille. Le règlement des visites est très strict en néonat : papa et maman quand ils veulent, mais max 2 visiteurs par jour, un à la fois avec papa ou maman, et pas d’enfants de moins de 15 ans. Du coup, ma grande ne peut pas aller voir son petit frère, un vrai crève-cœur ! La pauvre. Mais bon, on lui montre les photos et on lui dit que son petit frère doit dormir car il est très fatigué. Ca passe pour ce soir.
Je profite pour envoyer des sms à tous mes amis et famille pour annoncer la naissance d’Amaury.
21h30 les SF me proposent de me conduire près de lui. Nouveau petit tour dans mon lit, mais là, je redresse le dos de mon lit pour mieux le voir. Je reste 1h près de lui et lui fait plein de caresses. Il est trop beau, j’en pleure de bonheur ! On lui a bougé le tuyau d’air et on lui a juste laissé une petite CPAP pour l’aider un tout petit peu à respirer. Tout va bien. On me ramène dans ma chambre pour dormir, je suis complètement déclassée !

Mardi 21/02

Je passe une nuit de merde ! J’ai des bouffées de chaleur suivies de périodes de gros frissons et très mal à la tête. J’appelle la SF de nuit toutes les demi-heures, un coup pour me donner la couverture, l’autre fois pour l’enlever car j’ai trop chaud, puis à nouveau pour la remettre … la pauvre. 6h00 elle me donne 2 dafalgans car j’ai toujours super mal au crane.
7h30 prise de paramètres, la SF du matin semble inquiète car j’ai des pulsations cardiaques à plus de 140 ! Elle appelle l’anesthésiste qui demande qu’on me fasse une prise de sang. On me prends les paramètres toutes les demi-heure. J’ai de nouveau une crise de frissons. L’anesthésiste demande qu’on me fasse des prélèvements de sang toutes les 20 min et une hémoculture la prochaine fois que j’ai des frissons. Je me fais engeuler car j’ai pris du dafalgan sans demander … euh, désolée mais il se passe quoi là ? Sur la matinée, j’ai plusieurs crises de frissons, à chaque fois on me fait des prises de sang et/ou piqures … j’ai droit à 12 pds sur 3h de temps, en plus des cathé de l’accouchement qu’on m’a laissé au cas-où, mes bras ressemblent à une passoire. J’en suis maintenant à 160 pulsations minute et je fais 38,5° de fièvre.
14h : ma mère arrive toute contente à l’idée de voir son petit fils, suivie de près par mon mari et par la marraine du petit. A ce moment là, l’anesthésiste revient pour annoncer qu’on me descend aux soins intensifs car je fais une infection. Il faudra 3 jours pour avoir les résultats de l’hémoculture pour savoir quelle bactérie, mais en attendant c’est soins intensifs et antibiotiques à large spectre. Finalement, personne ne verra Amaury aujourd’hui, tout le monde rentre chez lui et moi, on me descend.
Les visites sont encore plus limitées aux soins intensifs : 2 fois une demi-heure sur la journée. Zhom est hyper inquiet, beaucoup plus que moi qui suis complètement dans le gaz avec la morphine et les médocs pour l’infection.
J’essaie de dormir un peu mais il y a énormément de bruit (machines) et de va et vient des infirmières qui prennent les paramètres toutes les heures.

Mercredi 22/02

Nuit de merde, impossible de dormir car ils ont laissé la lumière toute la nuit (à cause de la petite vieille dans le lit à côté qui doit être surveillée en permanence). En plus j’ai fait plusieurs crises de frisson et de fièvre donc changement de perfusion et tout le bordel. Suis claquée.
Zhom est là à 13h30 pour la demi-heure de visite autorisée. On parle un peu, on en a vraiment ras-le-bol tous les deux. Merde, l’accouchement s’est finalement bien passé, on aurait pu en rester là, ben non, fallait que je chope encore quelque chose.
16h00 on va me faire un scanner pour vérifier si pas de problème de phlébite. Quand je reviens, je vois mon mari arriver … il est 16h30, pas normal, les prochaines visites sont à 18h30 normalement. Une femme le suit … avec mon fils dans les bras !!!! Je suis super étonnée et là, on me pose mon enfant dans les bras ! Oula, quelle émotion, une belle baffe dans la figure !! Mon loulou n’a plus besoin d’oxygène depuis ce matin déjà donc ils peuvent le déplacer un peu pour venir voir maman ! Je le garde 20 min sur moi, c’est magnifique, il est trop beau ! Ca me fait un bien fou au moral … et 2h après, j’ai ma montée de lait lol
22h00 ma gyné arrive. Je lui explique comment se sont passé les premières heures qui ont suivi l’accouchement et elle est effarée de voir le bordel que ça a été. Elle me dit que les docs qui ont participé à l’accouchement étaient tellement contents que l’accouchement se soit bien passé que pas un seul n’a pensé à aller prévenir mon homme. Ils sont sortis du bloc en se tapant dans le dos et en se félicitant, mais sans penser à mon homme. Super. Après ça, elle m’explique qu’on a les résultats de mon hémoculture. En fait je fais une infection à la bactérie très commune Escherichia coli. Elle m’explique que l’infection s’est déclarée bien trop tôt après l’accouchement pour que ça soit l’accouchement qui m’aie infecté. Donc l’infection était déjà là depuis un bon moment. Alors au tout début, j’avais des pertes de sang à cause des contractions qui faisaient saigner le placenta bas inséré. Puis la bactérie s’est développée dans le sang que j’avais près du col. Nouvelles contractions, nouveaux saignements, la bactérie se développe encore plus. Au fur et à mesure que l’infection se développait, je saignais de plus en plus au niveau du placenta, que mon corps cherchait à évacuer en provoquant des contractions, qui provoquaient des nouveaux saignements qui permettaient à la bactérie de se développer encore plus. En fait, l’infection virait à la chorio-amniotite, infection du placenta qui, à 24h près, aurait été fatale pour mon fils !! Euh, pardon ????? Et oui, on a failli perdre notre enfant par un décollement de placenta provoqué par cette bactérie. Un comble alors qu’on m’annonçait un placenta « indécollable ». J’ai un mal de fou à digérer cette info, on a frôlé la catastrophe, on a failli perdre notre enfant !!!

Jeudi 23/02

Nouvelle nuit de merde, mais ça va un peu mieux, je fais moins de fièvre.
Retour au MIC à 11h00. 11h30, visite de la kiné qui me fait me lever pour la première fois depuis 6 semaines. La vache, je n’ai plus aucune force dans les jambes, sans parler de la douleur de ma cicatrice. Je marche comme une grand-mère, je traine les pieds en me tenant à ma potence et en étant soutenue par la kiné. Petit tour au pipiroom puis retour dans mon lit. L’aller retour doit bien faire … 5 mètres ! Je suis claquée. Parait qu’il faut que je me lève toute seule un max et que ça va vite revenir.
14h00 visite de mon homme, on rediscute des évènements des derniers jours.
16h00 on va en néonat (moi en chaise roulante) pour assister au premier bain de notre loulou. On l’a sorti de réa pour le mettre dans une chambre intermédiaire. Il n’a plus d’aide respi depuis 2 jours et a juste une petite sonde gastrique dans le nez pour le nourrir. C’est trop chou !

Vendredi 24/02

Nouvelle nuit de merde, j’ai des bouffées de chaleur terrible donc je me réveille toutes les heures complètement trempée de sueur, pyjama et lit compris. C’est hyper désagréable.
Journée de fou aujourd’hui, je suis censée me reposer, mais c’est un défilé constant. En plus, le téléphone n’arrête pas de sonner, impossible de dormir. Il est 16h30, j’ai mon homme au téléphone et je fonds en larmes tellement je suis crevée. Il me dit qu’il ne passera pas ce soir qu’il me laisse dormir. Je débranche le téléphone et coupe mon gsm. Je n’ai vu personne aujourd’hui, ni ma grande, ni mon fils. Je pleure de rage et d’épuisement.
Je demande à la SF de la nuit de me rendre la panne car je n’ai plus la force de me lever pour aller faire pipi. C’est limite si je me fais pas engueuler « mais madame, vous devez vous lever, faut pas rester coucher, allez, un effort !! » Non mais franchement, fous moi la paix !


Samedi 25/02

Encore une nuit de merde avec suées. Je reste la journée au lit sans me lever, suis trop fatiguée. Je me fais remonter les bretelles par les SF mais je m’en moque, je sens bien que je suis épuisée et que mon corps me dit merde. J’ai voulu en faire trop les premiers jours et je dois lui laisser le temps de se remettre de l’infection et de l’anesthésie générale quand même.
On m’amène Amaury 10 minutes le matin, ça fait du bien de le voir.
16h00 : Zhom arrive avec la grande. Et la SF de néonat nous amène Amaury. Première fois que Clarisse voit son frère, c’est trop chou. Et puis, première fois qu’on est réunis en famille, tous les 4. La SF fait des photos de nous 4 puis reprends Amaury. Elle nous annonce qu’il a commencé à reprendre un peu de poids. Il était descendu à 2,490 kg.

Les jours suivants

Je passe toujours des nuits de merde et toujours difficile de me reposer en journée entre les coups de fil, les visites des médecins, des SF, des gynécos, de la kiné, du psy … heureusement que j’ai « interdit » les visites de ma famille sinon je n’aurais pas une seconde pour moi. Et tant pis si certains l’ont mal pris ! On m’amène Amaury tous les jours et on me le laisse une petite heure dans la chambre. Ca permet à Clarisse de voir son frère car elle n’a pas le droit d’aller en néonat.

Mardi 28/02

On me transfère en maternité classique, c’est plus près de la néonat donc j’aurais plus facile d’aller voir mon fils.
Ma mère arrive à 15h00 et on va voir Amaury toutes les deux. C’est la première fois que je fais le déplacement debout sur mes deux jambes.
Le soir, j’écris les adresses sur les enveloppes des faire-part, ils sont trop beaux !

Mercredi 29/02

Encore une nuit de merde, je ne les compte plus, je suis claquée ! Mais bon, je vais quand même voir mon fils pour tenter de lui donner le sein. À 10h30, je lui donne le bain pour la première fois. C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Mon fils dort énormément et ne tète pas tout seul, on doit lui donner à manger par sonde. C’est frustrant. Mais bon, il grossit bien, il père déjà 2,665 kg.
Nouvel entretien avec le psy qui arrive encore à me faire pleurer, charogne !

Jeudi 1/03

On m’enlève une agrafe sur deux, ça fait bizarre. Je passe encore le plus de temps possible près de mon fils. Je n’ai pas le moral car je me rends compte qu’il ne rentrera pas tout de suite à la maison. Je donne le bain et tente de le mettre au sein, mais il dort, il est épuisé. Les medecins l’examinent. Il va bien, mais c’est un vrai bébé de 36 semaines, on me dit qu’il devrait encore être dans mon ventre pour un mois donc c’est normal s’il n’est pas encore prêt à téter seul, il faut lui laisser le temps de « murir ». Pour l’aider à téter, on lui coupe le frein de langue. Aie, pauvre loulou. Il ne pleure que quelques secondes donc ça va.

Vendredi 2/03

La SF vient m’enlever le reste de mes agrafes. Je lui demande si on sait quand je sors et elle me répond, toute fière « aujourd’hui ». Euh … pardon ? Hors de question, on n’a rien de prêt, mon mari n’est pas là, et puis pas question que je parte aujourd’hui sans mon fils. Je pleure comme une madeleine à l’idée de partir en laissant mon fils là. La SF négocie avec les médecins. Finalement je sors demain après midi, histoire qu’on puisse s’organiser.
Je pleure toute la journée, je suis désespérée, claquée, épuisée moralement et physiquement. Zhom arrive le soir et reprends déjà une bonne partie de mes affaires.

Samedi 3/03

Je n’ai pas dormi de la nuit, j’ai pleuré quasi tout le temps. Je passe la matinée près de mon fils en essayant de ne pas penser à cet après-midi. 14h15, je lui dis au revoir et retourne dans ma chambre en pleurant pour attendre mon homme.
Zhom arrive à 14h30 et on quitte l’hopital. Ma fille me demande pourquoi je pleure. Je lui explique que je suis très contente de rentrer à la maison avec elle et papa, mais que je suis triste de devoir laisser son frère. Je vois que ça la perturbe un peu donc je prends sur moi pour ne pas trop me laisser aller. Et voilà, on s’en va. Une des choses les plus difficiles que j’aie eues à faire dans ma vie ! Quel déchirement.
On arrive à la maison, ça me fait tout drôle de retrouver mes murs après tout ce temps. En plus, mon homme a rangé et réorganisé toute la maison pour faire une petite pièce réservée à son fils avec son parc, une armoire et une toute nouvelle table à langer (au rdc pour ne pas que je doive monter à l’étage 10 fois par jour). Il m’a aussi offert un beau bouquet de fleur et réservé au resto pour ce soir. Il fait tout pour me changer un peu les idées pour que je ne pense pas trop à mon fils. Ca fait du bien de se retrouver un peu, ils m’ont manqué.

Depuis lors

Voilà, ça fait une semaine aujourd’hui que je suis sortie. Mon fils grandit bien, il a passé hier le cap des 3 kilos. Je vais le voir tous les jours, mais pas autant que je le voudrais. Pas évident de gérer les horaires de la néonat avec ceux de ma fille. Je suis frustrée de ne pas le voir autant que je le voudrais mais il faut bien aussi m’occuper de ma grande. Amaury va bien mais pas de grande évolution depuis la semaine dernière, il dort toujours autant et ne tète que très peu. Patience, faut lui laisser le temps à mon loulou de grandir, même si c’est difficile.

Ah oui, félicitations d’avoir tout lu ! Je vous avais prévenues ! Et encore un énorme merci pour vos messages de souten et à Alice qui faisait le lien par sms.

voilà les photos de mon loulou

premier jour à 34 sa + 4j



à 3 jours de vie



à 8 jours de vie avec maman



à 17 jours de vie dans les bras de papa

__________________
moi 34-lui 36-mariés le 9/07/05
FC1: 9/12/05-môle partielle
FC2: 19/02/07
FC3: 24/08/2007
Clarisse (enfin!) née le 02/05/2009
FC4: 12/06/2010
Amaury né le 20/02/2012 à 34sa+4
sidonie114 is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/03/2012, 16h48   #9
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

tu fais preuve d'énormément de courage

je reste sans mot devant ton témoignage

Amaury est très beau
et peut être très fière de sa maman
ainsi que ton mari et Clarisse peuvent être très fières de toi

j'espère qu'il pourra bientôt rentrer chez vous pour que vous puissiez le voir autant que vous le souhaiter et en avait besoin

essaye de prendre bien soin de toi et essayer de te reposer un max avant son retour pour essayer de récupérer de toute cette fatigue et stress accumulé depuis tant de semaines

gros bisous
à bientôt

Judith

ps : ça fait bizarre de mettre enfin un visage sur toi, depuis le temps que j'ai l'impression de te connaître
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 14h55   #10
sidonie114
Membre
 
Avatar de sidonie114
 
Date d'inscription: mars 2006
Localisation: Bolland (Liège-Belgique)
Messages: 474
Re : Pensons à Sidonie !!!

coucou les filles

juste pour vous annoncer qu'Amaury est rentré à la maison hier après-midi. Ca fait plaisir mais ça fait tout drôle! et puis on reprend vite pied dans la réalité: on ne sait rien faire avec un bébé à la maison!! et même pas envisager de dormir!!! lol

première nuit qui a tenu toutes ses promesses: vaguement somnolé 2 fois 1heure sur la nuit. Mmmmm j'adore. D'où ma question? Mais qu'est-ce qui m'a pris de faire un petit deuxième
__________________
moi 34-lui 36-mariés le 9/07/05
FC1: 9/12/05-môle partielle
FC2: 19/02/07
FC3: 24/08/2007
Clarisse (enfin!) née le 02/05/2009
FC4: 12/06/2010
Amaury né le 20/02/2012 à 34sa+4
sidonie114 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 15h23   #11
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

super pour le retour à la maison ! ça doit lui faire tout drôle à lui aussi

moins pour la nuit évidement ;-) je compatis

tu connais les écharpes de portage? ça permet de faire un peu plus à la maison tout de même et d'avoir ses bras libres !

moi je voudrais bien un petit deuxième et pourtant Ezèkiel ne fait toujours pas ses nuits ça varie entre 6 et 2 réveils

j'espère que la 2ième nuit à la maison sera meilleure
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 16h36   #12
sidonie114
Membre
 
Avatar de sidonie114
 
Date d'inscription: mars 2006
Localisation: Bolland (Liège-Belgique)
Messages: 474
Re : Pensons à Sidonie !!!

oui j'ai une écharpe de portage, elle est au sèche-linge après avoir passé 2 ans dans le grenier.

Mais bon, en fait j'aurais bien voulu dormir un peu aujourd'hui mais c'est pas possible avec un bébé en écharpe.

sinon pour Clarisse je l'avais quasi en permanence dans l'écharpe, c'est magique d'avoir ses deux mains libres L'inventeur de ce truc devrait recevoir un prix nobel, il n'imagine pas le nombre de vie de mamans qu'il a changées
__________________
moi 34-lui 36-mariés le 9/07/05
FC1: 9/12/05-môle partielle
FC2: 19/02/07
FC3: 24/08/2007
Clarisse (enfin!) née le 02/05/2009
FC4: 12/06/2010
Amaury né le 20/02/2012 à 34sa+4
sidonie114 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 17h04   #13
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

oui effectivement pour dormir c'est pas génial ou bien dormir assise mais bon c'est pas top non plus quoi que vaut mieux ça que rien

ho oui moi aussi très souvent en écharpe et ça m'a sauvée plus d'une fois et j'adore aussi l'avoir contre moi
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2012, 08h51   #14
Asùn
Membre
 
Avatar de Asùn
 
Date d'inscription: janvier 2009
Localisation: Liège
Messages: 115
Re : Pensons à Sidonie !!!

Bonjour les filles,

Comment ça va?
Sido tu prends tes marques avec Amaury? il te laisse un peu dormir maintenant? et Clarisse prend son rôle de grande soeur bien au sérieux?
Fortunée comment vont tes petits gars?

ici ça va, Ezèkiel est une canaille mais c'est tellement gai de le voir évoluer de jours en jours
les nuits ne sont toujours pas des nuits mais bon on fait avec...


je ne sais pas si cela vous intéresse, mais j'ai créé un groupe sur facebook
"grossesses môlaire", pour l'instant nous sommes 4 mamans à s'être suivie sur mole chorio, mais comme ça nous pouvons continuer à nous voir et prendre de nos nouvelles facilement etc
enfin voilà si ça vous intéresse demander à le rejoindre... et si vous connaisser d'ex-molière ou molière actuellement qui serait intéressée vous pouvez bien évidement leur passer le message

gros bisous
__________________
27 ans lui 28
En couple : depuis le 06/04/04
FC1 06/07/07
FC2 25/10/07
FC3 08/10/08 môle complète
chimio de décembre à mars
Ezèkiel est né le 29 juin 2011
Esmée est née le 27 juin 2013
Asùn is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h05.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !