Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 09/09/2006, 23h01   #1
blind guardian
Membre
 
Avatar de blind guardian
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 372
maladie du jeu

bonjour,

j'écris ce soir car je suis un peu desespéré, je vais parler d'une maladie dont on ne parle pas beaucoup : la maladie du jeu. Mon père joue depuis une bonne quinzaine d'années et cela commence à prendre une dimension affolante. Il a récemment emprunté 6'000,- Euros pour soi-disant changer de voiture, résultat, argent envolé et pas de nouvelle voiture. son compte en banque est à zéro et on débute le mois. hier soir, il a menacé de se suicider et s'est enfermé dans le garage, il a dormi dans le garage. ce matin, j'ai cru qu'il s'était suicidé, j'ai eu une peur horrible, il avait disparu. il est revenu plus tard dans l'après-midi. il est agressif et déprimé. nous qui vivons avec le sommes aussi, c'est un enfer de vivre avec, nous sommes tous devenu dépressifs. je viens de lire sur internet que c'était incurable, car d'après ce qu j'ai compris, il se trouve dans la troisième phase, il est dit je cite "qu'on ne peut finir que derrière les barreaux, en hôpital psychiatrique, ou 6 pieds sous terre". si quelqu'un a un proche de son entourage qui a le même problème, ce serait sympa d'en discuter car c'est loin d'être une maladie ordinaire. merci d'avance de vos réponses.
blind guardian is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/09/2006, 23h52   #2
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 515
Re : maladie du jeu

Bonjour,

Cette ressource peut peut-être vous aider :
http://www.sosjoueurs.org/

Cordialement,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/09/2006, 18h29   #3
maggy
 
Messages: n/a
Re : maladie du jeu

Bonjour,
je ne connais pas particulièrement ce problème.
Tout ce que je peux vous dire c'est que mon mari a fait une cure car il était alcoolique et dépressif. Les toxicomanes, les alcooliques, les personnes dépendantes de certains médicaments et les dépendants au jeu étaient dans le même pavillon.

Le mécanisme de dépendance qu'il soit au jeu ou à un produit est semblable. D'ailleurs, à côté des alcooliques anonymes, il y a les joueurs anonymes, les outremangeurs anonymes etc...

En plus des activités habituelles en hôpital psychiatrique (ergothérapie et relaxation par ex), il y avait un groupe de thérapie (cognitivo-comportementale). Les patients peuvent également suivre une thérapie individuelle. Il est possible également d'aller à l'hôpital de jour (une ou deux fois par semaine).

Quoi qu'il en soit, pour que cela puisse marcher, il faut que la personne le désire. Vous ne pouvez pas le vouloir à sa place.

Cela ne vous rassurera sans doute pas, mais le patient accro au jeu qui a fait la cure en même temps que mon mari lui expliquait que c'était sans doute plus facile que l'alcool. D'abord il n'y a pas de dépendance physique et puis les tentations sont moins nombreuses.

Une remarque cependant. On ne va plus en prison pour dettes. Et surtout, on ne peut pas "finir" à l'hôpital psychiatrique lorsqu'on est accro au jeu. Au contraire, l'hôpital psychiatrique permet à ces personnes de changer. Et de vivre beaucoup mieux ensuite.

Maggy

Maggy
  Réponse avec citation
Vieux 20/02/2007, 23h03   #4
requinss
 
Messages: n/a
Re : maladie du jeu

sniff tout sa
moi j'ai peur pour moi
je suis accro au jeux d'argent poker,blackjack,pmu,jeux online
j'usqua ou je vais aller
pour le moment pas trop de probleme d'argent je gere assez bien mon compte mes j'ai peur de faire une connerie

arnaud
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2007, 02h40   #5
minouchette
Pas juge en tout cas...
 
Avatar de minouchette
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: Montréal, Québec
Messages: 3 627
Re : maladie du jeu

Citation:
Posté par requinss
sniff tout sa
moi j'ai peur pour moi
je suis accro au jeux d'argent poker,blackjack,pmu,jeux online
j'usqua ou je vais aller
pour le moment pas trop de probleme d'argent je gere assez bien mon compte mes j'ai peur de faire une connerie

arnaud


Bonjour Arnaud,

je n'ai pas personnellement de problème de jeu, mais je suis au prises avec plusieurs pulsions (je n'entrerai pas dans les détails car en ce moment celui qui est important c'est VOUS).

Je connais le creux à l'estomac, la sensation de vide qui fait qu'on est prêt à tout pour le combler. Il y a certainement en vous cette sensation de vide. Qu'est qui vous manque égoïstement?

L'anxiété de céder à ses pulsions et la culpabilité qui suit par la suite... je connais.
En fait, j'ai peur de l'anxiété elle même. J'essaie, à petites bouchées, de regarder ce qui me fait peur et j'essaie de l'affronter. Exemple, lorsque je jeûne et que je sais que je fuis la nourriture, je mange une petite quantité d'aliments riches en nutriments. Je m'interdit de me purger (je mange, je dois l'assumer... je dois assumer que je dois m'alimenter). Mon poid est stable depuis 6 mois (j'ai perdu le tier de mon poids en quelques mois seulement).

Je n'ai pas de recette miracle mais par contre j'en suis venue à la conclusion suivante:

-Il ne sert à rien de me culpabiliser lorsque je cède (cela ne fait que me paralyser d'avantage face à la situation.)
De toute façon, qui suis-je pour changer le passé?
-J'inscrit toutes mes petites victoires sur un calendrier.
Je le regarde quand je me trouve nulle.
-J'ai trop longtemps fuit mes sources d'anxiété de toutes sortes de façons... je suis en train de m'étouffer dans mes systèmes de défenses. Je ne sais plus qui je suis et du fait que je n'ai laissé personne me connaitre... je dois me reconstruire.
J'ai écrit un texte (sous la discussion Borderline II), j'ai serré les dents et je me suis ouverte... même si j'ai dû employer des mots durs.

Ce texte, je me le suis fait lire par ma psychologue vendredi dernier. J'ai pleuré durant toute la lecture. Je me suis fait lire les écrits d'une petite fille qui a peur (la petite fille en moi...). Je me suis pleuré, j'en ai réclamé le droit.

Je l'ai fait lire à ma mère. Je l'entendais le lire à voix haute; j'ai tremblé de tout mon corps. Allais-je la décevoir? Elle m'a répondu qu'elle m'aimait dans tout ce que j'ai de plus beau et de plus laid. Une boule énorme m'est sorti de la gorge.

-Je me dois de mettre la moitié de l'énergie que je met à me détruire, à me reconstruire. De jour en jour, j'accumule de petites raisons de m'aimer. Me dénigrer m'interdit de laisser des gens s'attacher à moi. Je dois apprendre à m'aimer avec mes défauts.

Accroches-toi (tu as la force quelque part). Tu peux me contacter par mp chaque fois que tu veux une oreille qui ne peut juger. Que la personne n'ayant jamais péché jette la première pierre... moi je n'ai pas le temps . Je n'ai le temps que pour comprendre les autres à travers moi et me comprendre à travers les autres...

Amicalement,

Minouchette





minouchette is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/01/2010, 03h28   #6
Matto
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 1
Re : maladie du jeu

voila pour repondre a ton SOS, il n'y pas 36 solution........je serai franc avec toi: ton papa ne dois plus etre en contact avec de l'argent!!!!!!!!! est ce clair?!!!!! votre famille doit gerer elle meme son salaire ou autre revenu quel qu'il soit, c'est la premiere chose a faire!!!! ensuite essayer de dialoguer de ce GROS probleme de dependace et d'auto destruction qu'il a!! encore et encore; rien n'est impossible malgres l'importance de son probleme qui est certainement celui de toute la famille depuis TOUTES ces annees; souviens toi :il ne doit avoir aucun mode d'etre en possession de liquidite!!! c'est primordial; voila je parle en mon experience personnelle,et tout doucement la vie reprendra! bonne chance!
Matto is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/11/2012, 23h51   #7
solution a trouver
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1
Re : maladie du jeu

bonjour
moi aussi mon père joue au PMU, lui c'est depuis qu'il a mis les pied en France
et aujourd'hui il est met la famille en péril; loyer non réglé dette aux impôt depuis 4 ans. c'est dur!!!!!
j'ai tout fais je lui ai retiré la carte bleu chéquier. avant qu'il soit à la retraite on allait voir son employeur chaque début de mois pour réccupèrer son salaire. pendant un an on a pu payer les 4 ans de retard d'impôt dû un gros crédit et un an d'impayé de gaz de France et on paye le loyer. il trouve toujours le moyen d'aller retirer l'argent a la poste 200 EUROS 600,1000 etc .
aujourd'hui ma mère a reçu une convocation du commissariat pour procédure d'expulsion car on a toujours une dette mais une grosse .DETTES de loyer.
maintenant je ne sais plus quoi faire. j'ai proposé à mon père d'aller voir un médecin. il a rigolé.
je suis fatigué de courir aprés mon père. de raisonner ma mère pour qu'elle ne le mette pas à la rue. mais aujourd'hui mon père nous a offert la cerise pour le mettre sur gateau.
il a ouvert un autre compte, et il a transferé ses virement de retraite sur ce nouveau compte. et là c'est guerre à la maison .
ma mère a changé la serrure . et on attend son arrivé.
j'ai peur.
aider moi dite moi ceux qu'il faut faire ?
solution a trouver is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/11/2012, 22h51   #8
chienloup
crépuscule hurlant
 
Avatar de chienloup
 
Date d'inscription: octobre 2012
Messages: 5
Re : maladie du jeu

Je suis malade du jeu.
C'est compulsif.
On pourrait dire que de s'en rendre compte serait un point de départ vers une volonté de s'en sortir.
Cependant une chose est sure... on ne peut s'en sortir seul.

Et c'est là que je me condamne.
Je n'est strictement aucune confiance en autrui.
Et encore moins s'il prétend avoir les compétences pour m'aider.
En fait...
Je suis malade... et ça me rend encore plus malade de le savoir.
Le bonheur se cache dans l'ignorance.

Je joue mon salaire tous les mois.
Depuis près de dix ans, je crois en etre à peu près 20K euros de perdu.
C'est beaucoup. mais bizarement ça ne m'afflige pas plus que ça.
Je sais que je me détruis. Mais je crois que la spirale infernale est irréversible. Alors je vais continuer à jouer.
C'est comme une drogue. voir même pire.
Je crois qu'on ne peut pas en sortir.
Ce n'est pas aussi simple que de se sevrer d'un produit malsain.
C'est un mal bien plus vicieux qui vous altère sournoisement mais aussi durablement que définitivement.

J'ai eu un parent atteint de ce même mal.
Et la seul solution qu'on a fini par accepter pour préserver la famille des domages collatéraux a été de le banir et l'abandonner à vie.
Quand le fruit est pourri... on le jette. Et le plus loin sera le mieux.

Et moi... je suis sérieusement pourri par cette maladie.

... Je n'attends plus que d'être jeté...loin...
C'est la seule et ultime question qui me préoccupe...

L'homme est un loup pour l'homme.
Il bannit les faibles pour préserver les forts.
chienloup is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.