Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Forums dédiés à une maladie > Grippe A/H1N1
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Grippe A/H1N1 Ce forum est dédié aux discussions sur la grippe A/H1N1 apparue au mexique en 2009.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 11/12/2009, 18h52   #51
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par omedoc
Oui, moi je sais...

Et alors?

C'est une question que je pose à Petal jam et à tous ceux qui préfèrent l'un à l'autre....
J'ai un peu l'impression d'être prise pour une imbécile, d'autant que vous dites que vous avez lu "tout ça" avant nous - comment vous pouvez le savoir? Quand on pose une question pour ensuite répondre que vous le savez déjà, on est en droit de se poser des questions sur les sous-entendus - et il ne suffit pas de dire qu'il n'y en a pas! Ce n'était pas réellement une question alors.

Bon, je réponds quand même - je sais qu'il y a des risques avec tous les vaccins mais les adjuvants type squalene ont été mis en cause dans le syndrome de la guerre du golfe, at l'absence de nocivité n'est toujours pas complètement établie, si la grippe A tuaient à tour de bras (comme on l'avaitprévu à l'origine) je ferais vacciner mes enfants sans arrière pensée. Ce n'est pas le cas, c'est pourquoi le fait que les fabricants ont réussi à obtenir la levée de leur responsabilité légale aux Etats Unis en cas de problèmes éventuels imputables au vaccin m'interroge.

Les chiffres exacts sont quasi-impossibles à obtenir, mais vu la faible mortalité (apparemment) de la grippe A, je ne vois pas pourquoi je les ferais vacciner par un produit dont on ne connaît pas les effets à long terme,

De toute façon, puisqu'on est en plein milieu de l'épidémie, sachant qu'il faut 3 semaines pour être protégé après vaccination, est-ce réellement utile? Peut-être qu'il y aura un deuxième pic - mais ce n'est pas sûr.
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 18h54   #52
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 926
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Equinox
Bonjour Monsieur

Ben non je n'ai aucun intérêt pécunier dans une quelconque industrie, et je suis désolé de nuire à votre petit commerce de mise sur le marché du virus de la peur. J'essaie simplement d'informer les gens en ayant le plus possible d'objectivité et de crédibilité. Il n'y a pas d'intérêt à répertorier des signes décrits avec une plus ou moins bonne objectivité, sans avoir une méthode scientifiquement étudiée. celà ne sert qu'à exciter les peurs et la malveillance parfois.

Bonjour Equinox

Désolé que vous ayez mal pris la question de Jean-Jacques Fraslin, mais il était normal qu'il la pose.

Nous avons la preuve, en France, d'un sous-déclaration manifeste des effets indésirables (en imposant une consultation médicale pour leur déclaration) et un maquillage des cas graves (la SEP de phephets) devenue une paresthésie.

Nous sommes donc méfiants. Je demandé à phephets de me permettre d'authentifier son témoignage, ce qu'il a fait.

JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.
d_dupagne is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 18h58   #53
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Merci beaucoup pour la réponse. Je vais essayer de voir si on peut faire la même chose dans notre centre de vaccination locale. Donc à 8 ans, c'est Panenza de toute façon? (Mon plus jeune aura 9 ans en 2010).

C'était surtout pour les plus grands que je me posais la question - or Omedoc a l'air de dire que pour lui c'est Pandemrix ou rien pour les ados...
Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonjour

Ils ont été vaccinés dans le centre de vaccination.
Le protocole officiel pour les enfants de 8 ans et plus c'est :
- Pandemrix après 9 ans et PANENZA ou FOCETRIA) avant 9 ans.
L'AMM (Notice officielle d'Autorisation de Mise sur le Marché) du PANENZA indique qu'il deux injections avant 8 ans et une injection après 8 ans.


Pour les moins de 8 ans, c'est PANENZA.

En pratique le médecin vaccinateur ne peut obliger un parent à faire vacciner son enfant de plus de 9 ans par PENDEMRIX d'autant que le PANENZA dispose d'une AMM l'autorisant pour les adolescents et les adultes (une seule injection aussi après 8 ans).
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 19h11   #54
Lohiel
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 27
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Si on a cela en magasin :
Le PANDEMRIX est un vaccin de type “Mock-up”. Il est issu du développement d'un vaccin "pandémique" contre le H5N1. Les essais cliniques ont été faits avec un vaccin contenant l’adjuvant AS03 et un antigène anti-H5N1.
Pour produire rapidement le PANDEMRIX on a remplacé l'antigéne H5N1 par le H1N1. Mais c'est des tests précédents qu'on a extrapolé la tolérance de ce nouveau vaccin.


Mais il faut dire aussi que le vaccin H5N1 avait été développé en tenant compte de la gravité de la maladie, dont la virulence reconnue autorisait de prendre certains risques et mesure d'urgences. C'était un vaccin de "circonstances exceptionnelles". Ce qui n'a pas lieu d'être avec le vaccin H1N1, car elle fait manifestement moins de dégâts que la grippe saisonnière. Une vaccination ciblée sur les personnes à risque se justifierait, c'est tout.

Le seul document officiel en français concernant le Pandermix est là :
http://www.emea.europa.eu/humandocs/.../H-832-fr1.pdf

et dedans, vous pouvez vérifier, il y a bien ces passages (vous avez dit cobayes ?), qui ne correspondent en rien à ce que racontent les médias :




Et ceux qui lisent l'anglais, je vous invite vraiment, encore une fois, à étudier soigneusement ce document de l'Agence Européenne du Médicament:
http://www.emea.europa.eu/pdfs/influenza/79038609en.pdf

Je suis désolée, mais il est hors de question que je prenne un tel risque avec ma famille pour une maladie hypothétique, d'autant que nous sommes très peu sensibles à la grippe (d'ailleurs nous avons côtoyé un H1N1 "reconnu" sans développer d'autres symptômes qu'un coup de fatigue passager et deux-trois toussotis)...

Et ce n'est pas les circonlocutions terrorisantes, et dangereusement Knock-attitude, de la ministresse qui me feront changer d'avis.


edit : ce forum étant réservé aux témoignages après vaccination, ce message ne devrait pas se trouver là, à ceci près qu'il amène des données sur des réactions, ce qui permet peut-être une comparaison..? Quoiqu'il en soit, je ne continuerai donc pas cette discussion ici et prie les modérateurs de bien vouloir m'excuser.

Dernière modification par Lohiel 11/12/2009 à 19h26.
Lohiel is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 19h27   #55
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Lohiel
Je suis désolée, mais il est hors de question que je prenne un tel risque avec ma famille pour une maladie hypothétique, d'autant que nous sommes très peu sensibles à la grippe (d'ailleurs nous avons côtoyé un H1N1 "reconnu" sans développer d'autres symptômes qu'un coup de fatigue passager et deux-trois toussotis)...

Et ce n'est pas les circonlocutions terrorisantes, et dangereusement Knock-attitude, de la ministresse qui me feront changer d'avis.
Exactement, et c'est pour cela aussi que je n'ai pas tellement apprécié le ton méprisant d'Omedoc non plus.
C'est un peu la même chose : "Faites-nous confiance, nous savons, et vous n'en savez rien" - sauf que quand il y a un problème, ils s'abritent tout de suite derrière le consentement éclairé. Y'a pas comme une incohérence, là?
On est censés être "éclairés", mais sans poser de questions gênantes quand même - et il faudrait aussi qu'on arrive nécessairement à la conclusion voulue par les "autorités".
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 19h45   #56
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49
Non, effectivement, ce n'est pas cela.

Je n'avais pas compris le sens de vos questions, dès le départ. Ca aurait été plus clair de dire explicitement les choses,

J'ai posé des questions de la façon la plus neutre possible, et pourtant elles ont été mal interprétées.


Pour pouvoir donner une information éclairée il faut connaître les motivations des personnes


Citation:
Posté par jeanne49
Mais si vous la posez, c'est uniquement parceque vous savez que personne ne peut, pour l'instant, donner une réponse chiffrée...

Non, non, je ne sais pas tout...


Citation:
Posté par jeanne49
Disons que l'idée collective suppute qu'un vaccin qui bouscule théoriquement moins le SI a moins de probabilité de donner des effets secondaires relatifs à un SI perturbé (schématisons: adujant = Système immunitaire très sollicité, très vite, très fort = potentiellement méchant vilain pour les gens qui ont peur de développer une allergie quelconque. Sans adjuvant = doux, gentil, respectueux et je rajouterai "sans toutes ces saloperies que les labos ont mis dedans pour que ça coûte moins cher" comme entendu par ci par là)... est-ce plus clair ?

Très très intéressante réponse (sans aucun sous entendu ni ironie). Et je vous remercie de votre sincérité.

Il s'agit d'un raisonnement "pharmacologique" et/ou "physiopathologique" qui repose sur l'hypothèse que le pandemrix "bousculerait" plus le système immunitaire, et que plus un vaccin est rapidement efficace plus il serait "méchant".
Par ailleurs moins il y aurait de molécules chimiques mieux cela serait. Ce qui m'amène à penser que si l'on dit que le pandemrix est plus surement efficace cela risque d'être vécu comme un risque supplémentaire. le mieux étant un traitement en douceur. Par ailleurs il est difficile de contre argumenter sur l'existence d'une molécule chimique en plus ou en moins. A la limite il faudrait faire le compte des molécules excipient compris... A noter qu'il y aurait moins de virus tué dans le pandemrix

Citation:
Posté par jeanne49
maintenant, je vous pose la question puisque vous êtes médecin: n'y a t'il véritablement aucune étude sur le sujet ? et que depuis le début, cette idée qu'un vaccin sans adjuvant apporterait théoriquement moins d'effets secondaires pour les raisons sus-citées (en partie) est sans fondement scientifique ? C'est ce que vous dites où j'ai encore rien compris ?

Mon opinion sur le sujet ne compte absolument pas. Je ne suis pas une expert en grippe. les experts de la grippe travaillent sur ce sujet tous les jours, plusieurs heures par jour. Je fais pour ma part confiance aux experts car je ne vois pas sinon à qui faire confiance pour décider. Donc j'ai pris la décision de me faire vacciner (sans aucune crainte) puisque je suis vaccinateur, mais sinon je ne me serais pas fait vacciné. je préfère faire confiance (confiance critique = non aveugle)aux experts plutôt qu'aux grandes gueules qui s'expriment par ci par là... donc je pense qu'il n'y a pas plus de risque avec ou sans adjuvent, mais je peux me tromper. je n'ai aucune certitude. Et à ma connaissance il n'y a encore aucune (grande) étude sur les effets secondaires du Panenza à part celle qui a donné lieu à l'AMM. Si quelqu'un connaît? je suis preneur...

Par contre ceux qui sont certains d'un surrisque devraient faire un procés à Bachelot, style sang contaminé...

Dernière modification par omedoc 11/12/2009 à 19h50.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 19h53   #57
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par petal_jam
Exactement, et c'est pour cela aussi que je n'ai pas tellement apprécié le ton méprisant d'Omedoc non plus.


C'est une attaque personnelle et donc petal_jam c'est fini pour moi.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 19h56   #58
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par d_dupagne
JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.

En passant:
Internet rique d'entraîner des réactions de groupe (qui reposent sur la contagion de l'émotion et non sur la raison): quelqu'un crie au loup et c'est la panique, Panurgisme aussi...
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 20h37   #59
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Bonsoir

C'est un peu (beaucoup) hors sujet par rapport à la discussion, mais pour ceux qui s'intéressent à la genèse de la folie pendémique franco-française, il est important de lire attentivement ce document français officiel du Haut Conseil de la santé publique ( Commission spécialisée Maladies transmissibles - Comité technique des vaccinations ) sur la pertinence comparée de l’utilisation d’un vaccin pandémique ou d'un vaccin monovalent, sans adjuvant, dirigés contre le virus grippal A(H1N1) v:
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrappo...90622_H1N1.pdf


Omedoc se justifie en disant :

Citation:
« Mon opinion sur le sujet ne compte absolument pas. Je ne suis pas une expert en grippe. les experts de la grippe travaillent sur ce sujet tous les jours, plusieurs heures par jour. Je fais pour ma part confiance aux experts car je ne vois pas sinon à qui faire confiance pour décider. »


Et bien puisque nous devons faire confiance à des experts, cet été, ceux du Haut Conseil de la Santé Publique écrivaient par exemple au sujet de l’adjuvant :
Citation:
Concernant les adjuvants de type émulsion lipidique, il est impératif d’insister sur l’absence de données de tolérance à long terme lors de l’utilisation de cette classe d’adjuvant, notamment en cas de vaccination de masse. La perspective d’utiliser dans ces conditions un vaccin contenant un adjuvant stimulant fortement l’immunité chez des sujets dont le système immunitaire est en pleine maturation [enfants ] ou modifié n’est pas sans soulever de nombreuses questions et doit être étudiée.


Donc sur ce forum ou sur i-med, nous essayons de soulever ces nombreuses questions malgré les mises en cause plus ou moins sincères.
Nous ne faisons pas de commerce de la peur, nous tentons de lancer celui de la raison. C'est cela la démocratie sanitaire.



Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Equinox

Désolé que vous ayez mal pris la question de Jean-Jacques Fraslin, mais il était normal qu'il la pose.

Nous avons la preuve, en France, d'un sous-déclaration manifeste des effets indésirables (en imposant une consultation médicale pour leur déclaration) et un maquillage des cas graves (la SEP de phephets) devenue une paresthésie.

Nous sommes donc méfiants. Je demandé à phephets de me permettre d'authentifier son témoignage, ce qu'il a fait.

JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 20h50   #60
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonsoir

Omedoc se justifie en disant :


Bonsoir,

Je ne me justifie jamais: "Never explain, never complain."
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 20h52   #61
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 561
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Vacciné près de 250 personnes aujourd'hui à trois médecins, trois infirmières...
Vanné
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 20h59   #62
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Lake
La nuit d'avant hier a été difficile réveillée par des tremblements sur tout le corps, fourmillements mains-pieds-épaule. Je fais le 15 de la région de ST GERMAIN EN LAYE ou le médecin régulateur dit que mon cas n'est pas grave et qu'il n'enverra jamais les secours. Je le supplie en lui disant que si je vais à l'hôpital en voiture je risque un accident. Le médecin me répond : vous faites comme vous voulez !
Bref, j'ai pris un taxi pour aller dans un hôpital parisien : ils m'ont dit que ce n'était pas grave, mais ils ont fait une déclaration à l'Affsaps.
Maintenant ça va mieux.
J'ai fait mon Guillain-Barré toute seule, sans soins...
Nous sommes des milliers comme celà.

Bonsoir Lake.


Je suis en train de rédiger un embryon d'article sur ce sujet, qui, pour l'heure, liste simplement les déclarations des bulletins de l'AFSSAPS.

Or la lecture des différents forums sur internet montre qu'il existe une autre réalité sur le terrain.

Effectivement on a beau tourner autour du pot, ou de la seringue en l'occurrence, un certain nombre de personnes, dont le nombre est difficile à déterminer, ont présenté dans les suites immédiates du vaccin Pandemrix, un ensemble de symptômes assez semblables évoquant des syndromes de Guillain-Barré. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de "Syndrome de GSK", mais nul doute qu'il va faire florès dans l'avenir.
Pour la plupart il s'agissait de formes mineures mais vécues de manière très angoissante par les vaccinés d'autant que l'attitude des médecins consultés oscillait le plus souvent entre la négation, la banalisation ou le diagnostic d'affection psychosomatique.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 21h13   #63
Lake
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: region parisienne
Messages: 7
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonsoir Lake.


Je suis en train de rédiger un embryon d'article sur ce sujet, qui, pour l'heure, liste simplement les déclarations des bulletins de l'AFSSAPS.

Or la lecture des différents forums sur internet montre qu'il existe une autre réalité sur le terrain.

Effectivement on a beau tourner autour du pot, ou de la seringue en l'occurrence, un certain nombre de personnes, dont le nombre est difficile à déterminer, ont présenté dans les suites immédiates du vaccin Pandemrix, un ensemble de symptômes assez semblables évoquant des syndromes de Guillain-Barré. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de "Syndrome de GSK", mais nul doute qu'il va faire florès dans l'avenir.
Pour la plupart il s'agissait de formes mineures mais vécues de manière très angoissante par les vaccinés d'autant que l'attitude des médecins consultés oscillait le plus souvent entre la négation, la banalisation ou le diagnostic d'affection psychosomatique.

Je précise que le médecin a déclaré à l'Affsaps une paresthésie et pas un GB, et qu'il ma dit que tout cela n'était probablement pas relation avec le vaccin. Pourtant, c'est monté jusqu'au cou. Pour l'instant pas de séquelles. C'est ce qui lui a fait dire que ce n'était pas un SB. Pourtant, les brulures aux cuisses, fesses, bas du dos...corespondent à la fiche sur Orphanet. Je ne serai plus jamais tranquille pour mon avenir compte-tenu de l'expérience de Phephet.
Je suis conseillère municipale et ça me gêne de garder le silence avec tous ces gens qui vont se faire vacciner.
Lake is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 21h26   #64
Ema31
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 3
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

......

Dernière modification par Ema31 12/12/2009 à 17h33.
Ema31 is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h02   #65
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par petal_jam
Merci beaucoup pour la réponse. Je vais essayer de voir si on peut faire la même chose dans notre centre de vaccination locale. Donc à 8 ans, c'est Panenza de toute façon? (Mon plus jeune aura 9 ans en 2010).

C'était surtout pour les plus grands que je me posais la question - or Omedoc a l'air de dire que pour lui c'est Pandemrix ou rien pour les ados...


Pour être précis, à 9 ans c'est panenza aussi. C'est à partir de 10 ans que c'est pandemrix

En ce qui concerne les effets secondaires, un jeune de 13 ans s'est plaint de paresthésies dans la jambe!!! 5 minute après l'injection!!! une autre d'un gout de fer dans la bouche au moment de l'injection!!! J'ai eu 3 malaises anxieux un jour où il y avait beaucoup de monde, d'attente et de cris... Depuis plus rien...

Quant à moi totalement non stressé je me sentait pourtant tout drôle après l'injection et deux heures d'attente... J'imagine une personne anxieuse...

Il est à noter que les premiers à se faire vacciner semblent être les plus anxieux.... Actuellement c'est plus cool...
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h15   #66
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 561
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par omedoc
Pour être précis, à 9 ans c'est panenza aussi. C'est à partir de 10 ans que c'est pandemrix

En ce qui concerne les effets secondaires, un jeune de 13 ans s'est plaint de paresthésies dans la jambe!!! 5 minute après l'injection!!! une autre d'un gout de fer dans la bouche au moment de l'injection!!! J'ai eu 3 malaises anxieux un jour où il y avait beaucoup de monde, d'attente et de cris... Depuis plus rien...

Quant à moi totalement non stressé je me sentait pourtant tout drôle après l'injection et deux heures d'attente... J'imagine une personne anxieuse...

Il est à noter que les premiers à se faire vacciner semblent être les plus anxieux.... Actuellement c'est plus cool...
Ma fille (7 ans) a fait un malaise vagal juste après l'injection, je n'ose pas imaginer ce que j'aurai écrit sur ce forum si je n'avais pas été du métier!
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h16   #67
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 561
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonsoir Lake.


Je suis en train de rédiger un embryon d'article sur ce sujet, qui, pour l'heure, liste simplement les déclarations des bulletins de l'AFSSAPS.

Or la lecture des différents forums sur internet montre qu'il existe une autre réalité sur le terrain.

Effectivement on a beau tourner autour du pot, ou de la seringue en l'occurrence, un certain nombre de personnes, dont le nombre est difficile à déterminer, ont présenté dans les suites immédiates du vaccin Pandemrix, un ensemble de symptômes assez semblables évoquant des syndromes de Guillain-Barré. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de "Syndrome de GSK", mais nul doute qu'il va faire florès dans l'avenir.
Pour la plupart il s'agissait de formes mineures mais vécues de manière très angoissante par les vaccinés d'autant que l'attitude des médecins consultés oscillait le plus souvent entre la négation, la banalisation ou le diagnostic d'affection psychosomatique.
Bonjour,
je suis bien votre raisonnement. M
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h17   #68
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 561
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonsoir Lake.


Je suis en train de rédiger un embryon d'article sur ce sujet, qui, pour l'heure, liste simplement les déclarations des bulletins de l'AFSSAPS.

Or la lecture des différents forums sur internet montre qu'il existe une autre réalité sur le terrain.

Effectivement on a beau tourner autour du pot, ou de la seringue en l'occurrence, un certain nombre de personnes, dont le nombre est difficile à déterminer, ont présenté dans les suites immédiates du vaccin Pandemrix, un ensemble de symptômes assez semblables évoquant des syndromes de Guillain-Barré. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de "Syndrome de GSK", mais nul doute qu'il va faire florès dans l'avenir.
Pour la plupart il s'agissait de formes mineures mais vécues de manière très angoissante par les vaccinés d'autant que l'attitude des médecins consultés oscillait le plus souvent entre la négation, la banalisation ou le diagnostic d'affection psychosomatique.
Bonjour,
je suis bien votre raisonnement. Mais est il raisonnable de parler de Guillain et Barré pour toutes les victimes de paresthésies post vaccinale?
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h18   #69
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par omedoc
C'est une attaque personnelle et donc petal_jam c'est fini pour moi.
A bon? Personnellement, je fais la distinction entre le ton employé et la personne. Je considère que poser une question "piège", dont vous dites ensuite connaître déjà la réponse n'est pas traiter les autres d'égal à égal.
J'ai le droit de dire que je n'apprécie pas qu'on me réponde ainsi, et que vous ne pouvez pas affirmer que vous aviez "tout" lu avant moi. J'ai travaillé 10 ans dans l'entreprise pharmaceutique, j'ai quelques connaissances en la matière aussi. Si vous n'admettez aucune remarque, je suis désolée, mais je suis d'accord qu'une discussion serait difficile avec vous dans ces conditions...
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h22   #70
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonsoir Lake.


Je suis en train de rédiger un embryon d'article sur ce sujet, qui, pour l'heure, liste simplement les déclarations des bulletins de l'AFSSAPS.

Or la lecture des différents forums sur internet montre qu'il existe une autre réalité sur le terrain.

Effectivement on a beau tourner autour du pot, ou de la seringue en l'occurrence, un certain nombre de personnes, dont le nombre est difficile à déterminer, ont présenté dans les suites immédiates du vaccin Pandemrix, un ensemble de symptômes assez semblables évoquant des syndromes de Guillain-Barré. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de "Syndrome de GSK", mais nul doute qu'il va faire florès dans l'avenir.
Pour la plupart il s'agissait de formes mineures mais vécues de manière très angoissante par les vaccinés d'autant que l'attitude des médecins consultés oscillait le plus souvent entre la négation, la banalisation ou le diagnostic d'affection psychosomatique.

Il faut un certain temps pour qu'il y ait une réaction d'autoimmunité, et je ne pense pas que les réactions paresthésiques "immédiates" relèvent de ce mécanisme. Avez-vous des données sur cette question.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h29   #71
Equinox
Membre
 
Avatar de Equinox
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 60
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Equinox

Désolé que vous ayez mal pris la question de Jean-Jacques Fraslin, mais il était normal qu'il la pose.

Nous avons la preuve, en France, d'un sous-déclaration manifeste des effets indésirables (en imposant une consultation médicale pour leur déclaration) et un maquillage des cas graves (la SEP de phephets) devenue une paresthésie.

Nous sommes donc méfiants. Je demandé à phephets de me permettre d'authentifier son témoignage, ce qu'il a fait.

JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.

Je vous remercie de vous excuser pour lui...

Ceci dit, je n'ai jamais exprimé mon opinion personnelle sur cette campagne de vaccination. J'ai, à chaque fois exposé, des chiffres de source officielle, comme l'a fait le Dr Fraslin...

Si un jour mon opinion sur la campagne Québécoise interesse du monde, je serai prêt à exposer mes idées et mon opinion sur les chiffres retrouvaient sur les site officiel.
__________________
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il change, le réaliste ajuste ses voiles.

William Arthur Ward
Equinox is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 22h47   #72
Autresoir
Membre
 
Avatar de Autresoir
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Maine
Messages: 3 659
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Equinox
Je n'ai jamais exprimé mon opinion personnelle sur cette campagne de vaccination. (...)
Si un jour mon opinion sur la campagne Québécoise interesse du monde, je serai prêt à exposer mes idées et mon opinion (...)

Oui, pourquoi non ?

Car effectivement le topique dérive un peu de son sujet initial, mais il est très instructif.

N'hésitez surtout pas, en tout cas cela m'intéresse énormément de lire un avis non franco-français.

Car : nous avons été fortement échaudés par "nos" experts qui arrêtaient le nuage de Tchernobyl à nos frontières, sans aucune critique des medias qui n'ont chez nous rien d'un quatrième pouvoir. D'ailleurs faudrait-il qu'il en existe auparavant deux autres, distincts du pouvoir exécutif.
En effet chez nous, les députés issus de la "majorité" votent sans broncher les lois édictées par le gouvernement. Les juges ensuite les appliquent.
Quant aux medias... Après nous avoir abreuvés de files d'attentes, non violentes hélas, devant des dispensaires de vaccins, les voilà accaparés par l'opération du disque de Johnny H. un héros local.

*

Douloureux souvenir également : le "sang contaminé" de la même vieille époque, où un "expert" a refourgué des lots de sang non chauffé qui ont contaminé par VIH nos hémophiles.

*

Nous sommes devenus extrêmement méfiants à présent par chez nous : nous avons besoin du Web.

Dernière modification par Autresoir 12/12/2009 à 00h08.
Autresoir is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/12/2009, 10h13   #73
Lake
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: region parisienne
Messages: 7
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Pour répondre à une question : GSK m'a dit qu'il y a beaucoup de signalements de fourmillements et qu'ils suivaient cela. Ces fourmillements apparaitraient rapidement ap vaccination et dureraient en général 4 -5 jrs.
Au-delà, nécessité d'un suivi chez neurologue.


Quant au CRPV (Affsaps) : ils n'ont aucune idée de ce que c'est. Me déconseillent toute analyse de sang ou hospitalisation. Il faut attendre chez soi et que ce n'est pas forcément lié au vaccin...

Curieusement les gens de GSK me semblent davantage vouloir suivre tout celà.
Lake is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/12/2009, 10h56   #74
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Lake
Pour répondre à une question : GSK m'a dit qu'il y a beaucoup de signalements de fourmillements et qu'ils suivaient cela. Ces fourmillements apparaitraient rapidement ap vaccination et dureraient en général 4 -5 jrs.
Au-delà, nécessité d'un suivi chez neurologue.


Quant au CRPV (Affsaps) : ils n'ont aucune idée de ce que c'est. Me déconseillent toute analyse de sang ou hospitalisation. Il faut attendre chez soi et que ce n'est pas forcément lié au vaccin...

Curieusement les gens de GSK me semblent davantage vouloir suivre tout celà.


Comme je l'ai dit plus haut, j'ai eu un cas chez un ado ou les fourmillements sont apparus dans la jambe 5 minutes après l'injection (donc dans la "salle de repos"). A part une somatisation je ne vois pas du tout ce que cela peut-être?!


Cela ne sert à rien d'hospitaliser sinon qu'à rajouter de l'angoisse et donc à entretenir le symptôme s'il s'agit bien de somatisations. De toute façon, je crois (mais je ne suis pas neurologue) qu'il n'y a rien à faire devant de simples fourmillements.... Si on fait des examens paraclinique on trouvera souvent des anomalies qui ne sont pas en cause mais qui risquent d'affoler inutilement..

Je suppose que vous connaissez tous cette étude

Dernière modification par omedoc 12/12/2009 à 10h59.
  Réponse avec citation
Vieux 12/12/2009, 11h06   #75
Lake
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: region parisienne
Messages: 7
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par omedoc
Comme je l'ai dit plus haut, j'ai eu un cas chez un ado ou les fourmillements sont apparus dans la jambe 5 minutes après l'injection (donc dans la "salle de repos"). A part une somatisation je ne vois pas du tout ce que cela peut-être?!


Cela ne sert à rien d'hospitaliser sinon qu'à rajouter de l'angoisse et donc à entretenir le symptôme s'il s'agit bien de somatisations. De toute façon, je crois (mais je ne suis pas neurologue) qu'il n'y a rien à faire devant de simples fourmillements.... Si on fait des examens paraclinique on trouvera souvent des anomalies qui ne sont pas en cause mais qui risquent d'affoler inutilement..

Je suppose que vous connaissez tous cette étude
Rien que du psychosomatique ? En tout cas, ce n'est pas l'avis de certaines personnes proches du pouvoir.
Lake is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.