Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/06/2012, 21h38   #26
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 379
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par eau*
Soliless, probablement as-tu été comblée avant la séparation de tes parents ce qui te donne cette assurance d'avoir été aimée même si les faits semblent te donner tort



Peut-être, en effet...
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/06/2012, 22h30   #27
Newborn
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Eau, j'ai été aimée dans mon enfance, ça ne m'empêche pas de sentir le manque dont tu parles. Par contre j'ai eu des relations compliquées avec ma mère, n'empêche, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais pas de ne pas m'avoir aimée...
Et pourtant, me voilà aujourd'hui dépendante affective.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 00h01   #28
Amuïe
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par eau*
je suis convaincue que l'amour reçu dans la petite enfance est un cadeau inestimable ( je sais j'enfonce une porte ouverte)
quand on ne l'a pas, on erre
alors tout comme vous, je trouve de l'amour dans plein de choses, la nature, les animaux, l'art en général, le contact avec les gens
j'appelle ça un parfum d'amour parce qu'il est si fugitif même lorsqu'il est intense
mais quand le vide en soi nous glace, ces autres sources d'amour paraissent hors d'atteinte

Bonsoir Eau*

Je pense que c'est pour cela que mon psy m'oriente sur une hypnothérapeute, pour recréer en moi d'autres manières de voir/percevoir/
sentir et mettre de côté de vide, cette errance...Ne plus avoir à m'en occuper maintenant que j'ai bien fait le tour des "pourquoi" et des "comment" de mon passé, que je n'ai plus de conduites borders...
J'ai lu sur l'autre fil la bonne nouvelle, le coup de fil reçu, le rendez-vous avancé
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 05h24   #29
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Newborn
Eau, j'ai été aimée dans mon enfance, ça ne m'empêche pas de sentir le manque dont tu parles. .

Oui, le manque que l'on ressent n'a rien à voir avec l'amour reçu. Il a à voir avec le manque fondamental que ressent l'être humain parce qu'il est un être de langage, pas un animal. Aucune source extérieure ne peut venir apaiser notre besoin d'amour.Et faire dépendre sa vie de l'amour que l'on espère recevoir est une erreur,on maîtrise seulement l'amour que l'on donne.
J'ai aimé, j'ai eu deux enfants et adopté la troisième, je viens d'adopter un chat (adulte) abandonné,qui est un amour ,plein de câlins ,autant en manque que moi, je crois actuellement, comme je vis seule, c'est lui qui m'apporte énormément au quotidien. Mais mes enfants, mon petit-fils,mon meilleur ami: voilà où je puise l'amour dont j'ai besoin.Et je dirais aussi.. dans mes souvenirs: tous les souvenirs des moments heureux, qui sont du bonheur à chaque fois qu'on fait appel à eux .Qui n'excluent pas la mélancolie.

à propos de s'aimer soi-même, il me semble que l'on est condamné à ça, il n'y a pas d'autre issue. C'est vraiment l'analyse qui m'a appris ça, mais ce n'est pas facile pour autant, c'est un long chemin. Il s'agit de renoncer à l'illusion d'un amour idéal, qui comblerait notre manque. ça , oui, c'est une illusion.

Dernière modification par Jane Burden 14/06/2012 à 05h31.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 11h17   #30
eau*
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Jane Burden
Oui, le manque que l'on ressent n'a rien à voir avec l'amour reçu. Il a à voir avec le manque fondamental que ressent l'être humain parce qu'il est un être de langage, pas un animal. Aucune source extérieure ne peut venir apaiser notre besoin d'amour.Et faire dépendre sa vie de l'amour que l'on espère recevoir est une erreur,on maîtrise seulement l'amour que l'on donne.
J'ai aimé, j'ai eu deux enfants et adopté la troisième, je viens d'adopter un chat (adulte) abandonné,qui est un amour ,plein de câlins ,autant en manque que moi, je crois actuellement, comme je vis seule, c'est lui qui m'apporte énormément au quotidien. Mais mes enfants, mon petit-fils,mon meilleur ami: voilà où je puise l'amour dont j'ai besoin.Et je dirais aussi.. dans mes souvenirs: tous les souvenirs des moments heureux, qui sont du bonheur à chaque fois qu'on fait appel à eux .Qui n'excluent pas la mélancolie.

à propos de s'aimer soi-même, il me semble que l'on est condamné à ça, il n'y a pas d'autre issue. C'est vraiment l'analyse qui m'a appris ça, mais ce n'est pas facile pour autant, c'est un long chemin. Il s'agit de renoncer à l'illusion d'un amour idéal, qui comblerait notre manque. ça , oui, c'est une illusion.


ce que tu écris fait supposer que chaque être humain souffre d'un manque d'amour
c'est probablement vrai à différents niveaux
mais ça n'a rien à voir avec ce vide immense, ce froid intense en soi

j'observe mes proches, ils ont des hauts et des bas, des moments de vie pénibles mais ils ont en eux une force, l'amour qu'ils se portent à eux-même et cette force les protège de l'adversité

chez moi, mon coeur ressemble à un tonneau des Danaïdes
tous les jours j'y verse de l'amour puisé dans de petites choses du quotidien, la présence d'animaux, l'échange verbal avec une voisine, l'écoute d'une belle musique, un moment sympa sur bla-bla, une plume d'oiseau sur mon chemin comme un cadeau déposé, une toile peinte, un café avec mon mari
et pourtant le vide réapparaît implacablement

tu dis que cela n'a rien à voir avec l'amour reçu ou non et bien je suis convaincue du contraire

tout l'amour du monde ne nous empêchera pas d'être mortel et de perdre des êtres chers
il ne nous protégera pas des ruptures, des pertes en tous genres, de la maladie

mais je suis persuadée que l'amour des parents donne à l'enfant un petit coussin de tendresse qu'il garde sa vie entière dans son coeur, ce petit coussin qui permet à l'amour de soi de se développer, comme un terreau fertile recouvrant une roche permet à une plante de germer et de grandir
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 11h27   #31
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par eau*
ce que tu écris fait supposer que chaque être humain souffre d'un manque d'amour
c'est probablement vrai à différents niveaux
mais ça n'a rien à voir avec ce vide immense, ce froid intense en soi

Bonjour eau,

Je ne sais pas si tout le monde souffre d'un manque d'amour. Moi je n'ai jamais eu l'impression de souffrir de ça. J'ai souffert pour plein d'autres choses (notamment la perte d'êtres chers, mais aussi, à certaines périodes, la perte de moi-même), mais le manque d'amour, ça ne me parle pas.

Je sais qu'on dit souvent que tout le monde a besoin d'amour, que chaque personne, même dans ses simples actes, est en recherche de cela, en recherche de reconnaissance, et donc d'amour. Mais là encore, ça me semble cliché, ça ne me parle pas. Même si bien sûr, j'apprécie d'aimer et d'être aimée de mes proches (amis, marraine, animaux). Tout en appréciant aussi, ô combien, ma solitude et la distance avec ces proches là, par périodes.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 12h27   #32
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Valérianne
Bonjour eau,

Je ne sais pas si tout le monde souffre d'un manque d'amour. Moi je n'ai jamais eu l'impression de souffrir de ça. J'ai souffert pour plein d'autres choses (notamment la perte d'êtres chers, mais aussi, à certaines périodes, la perte de moi-même), mais le manque d'amour, ça ne me parle pas.

Je sais qu'on dit souvent que tout le monde a besoin d'amour, que chaque personne, même dans ses simples actes, est en recherche de cela, en recherche de reconnaissance, et donc d'amour. Mais là encore, ça me semble cliché, ça ne me parle pas. Même si bien sûr, j'apprécie d'aimer et d'être aimée de mes proches (amis, marraine, animaux). Tout en appréciant aussi, ô combien, ma solitude et la distance avec ces proches là, par périodes.

c'est compliquer moi y a des gens j'ai besoin qu'il m'aime ... C'est très narcissique mais c'est comme si je ressentais un besoin impérieux d’être aimer par t'elle ou t'elle personne

C'est assez flippant par ce que paradoxalement c'est jamais des gens avec qui j'ai un engagement par la suite et c'est toujours une sorte d'amour compulsif ou j'ai besoin d'avoir une sorte de constant dialogue plus une forme d'addiction que d'amour quand j'y pense

C'est dans ces relations que je ressent le plus l'angoisse d'abandon et tous le reste

Ce qui est étrange c'est que en couple en revanche je choisie toujours des filles avec qui l'attachement est moins intense , d'une certaine manière je pense que je suis conscient que sur le long terme sa ne mene pas a grand chose
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 12h40   #33
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par orion
c'est compliquer moi y a des gens j'ai besoin qu'il m'aime ... C'est très narcissique mais c'est comme si je ressentais un besoin impérieux d’être aimer par t'elle ou t'elle personne

C'est assez flippant par ce que paradoxalement c'est jamais des gens avec qui j'ai un engagement par la suite et c'est toujours une sorte d'amour compulsif ou j'ai besoin d'avoir une sorte de constant dialogue plus une forme d'addiction que d'amour quand j'y pense

Bonjour orion,

Pourquoi ces gens là en particulier ? Pourquoi eux ?

...sachant que tu l'écris toi-même, tu n'es pas certain que cela soit vraiment de l'amour que tu cherches de leur part (ce qui pourrait expliquer d'ailleurs pourquoi il n'y a pas d'engagement par la suite).
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 12h43   #34
Newborn
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Eau, je me reconnais dans ce que tu dis...et pourtant, mes parents m'ont aimée.
De manière chaotique, terriblement, en ce qui concerne ma mère....Peut etre trop pour que j'arrive à y croire.
Mais pour moi il s'agit plus d'un manque de sécurité intérieure que d'amour...je ne sais pas.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 12h57   #35
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Valérianne
Bonjour orion,

Pourquoi ces gens là en particulier ? Pourquoi eux ?

...sachant que tu l'écris toi-même, tu n'es pas certain que cela soit vraiment de l'amour que tu cherches de leur part (ce qui pourrait expliquer d'ailleurs pourquoi il n'y a pas d'engagement par la suite).


Par ce qu'ils on quelque chose d'inaccessible de difficile a saisir et que généralement ils me renvoient a une image de moi même que j'ai du mal a comprendre
Généralement se sont des relations dans lesquels mes ideaux amoureux son battue en brèche

C'est un sentiment bizarre qui ressemble a de la fascination autant qu'a de l'amour , je me ramasse d'ailleurs souvent a la petite cuillère dans ces relations mais d'un autre coter cela me force aussi a évoluer a devoir me confronter a des peurs profonde

L'inconscient travail a plein régime c'est un sentiment très fort , mais j'ai du mal très souvent a l'accepter jusqu’au bout
Je fait durer la relation dans l'ambivalence et généralement je flingue tous quand les choses deviennent trop sérieuse

Bref c'est un peux mon incapacité a vouloir accepter de "mourir" dans le sens de faire des concessions d'arriver a accéder a un sentiment plus adulte qui est en jeux

C'est pas simple pour moi de sortir de mes amours adolescent j'ai l'impression de ne pas réussir a en faire le deuil
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 18h08   #36
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par eau*
ce que tu écris fait supposer que chaque être humain souffre d'un manque d'amour
c'est probablement vrai à différents niveaux
mais ça n'a rien à voir avec ce vide immense, ce froid intense en soi

j'observe mes proches, ils ont des hauts et des bas, des moments de vie pénibles mais ils ont en eux une force, l'amour qu'ils se portent à eux-même et cette force les protège de l'adversité

chez moi, mon coeur ressemble à un tonneau des Danaïdes
tous les jours j'y verse de l'amour puisé dans de petites choses du quotidien, la présence d'animaux, l'échange verbal avec une voisine, l'écoute d'une belle musique, un moment sympa sur bla-bla, une plume d'oiseau sur mon chemin comme un cadeau déposé, une toile peinte, un café avec mon mari
et pourtant le vide réapparaît implacablement

tu dis que cela n'a rien à voir avec l'amour reçu ou non et bien je suis convaincue du contraire

tout l'amour du monde ne nous empêchera pas d'être mortel et de perdre des êtres chers
il ne nous protégera pas des ruptures, des pertes en tous genres, de la maladie

mais je suis persuadée que l'amour des parents donne à l'enfant un petit coussin de tendresse qu'il garde sa vie entière dans son coeur, ce petit coussin qui permet à l'amour de soi de se développer, comme un terreau fertile recouvrant une roche permet à une plante de germer et de grandir

Bien sûr ça aide, mais Newborn témoigne à juste titre du contraire. Il me semble qu'il faut prendre en compte chaque histoire de vie dans sa singularité. On a tous , en tant qu'humain un manque fondamental, parce que le langage nous éloigne des choses . Nous évoluons dans des représentations de choses, que sont les mots. Tout nous échappe donc fondamentalement, mais c'est aussi ce qui cause le désir et toutes nos actions.
à partir de cette réalité, on ne peut pas faire l'impasse sur le parcours de chaque sujet, différent de celui de son voisin. C'est bien pour ça que je défends l'intérêt capital de la psychanalyse, qui avance au cas par cas, jamais sur des groupes et des statistiques ).
Et oui, on peut avoir été mis précocément en contact avec des choses trop difficiles à élaborer pour un bébé, avec des angoisses, parfois simplement au travers de la dépression d'une mère - on prête trop peu d'attention à la dépression post natale, elle fait pourtant des ravages,mais chaque mère est censée être aux anges avec son bébé.. - on peut porter sur son dos dès tout petit une histoire familiale, des fantômes, des non dits etc.. Bien sûr, il y a aussi les traumas évidents. Mais aussi tous ceux qui passent inaperçus et façonnent chaque être.
Tu ne peux pas réduire cette complexité à un "manque d'amour reçu".
D'ailleurs "trop d'amour "peut être assassin aussi !(cf pour donner un exemple au ciné une histoire comme celle de "La pianiste" )
Et je pense aussi qu'il existe des sensibilités différentes, des enfants plus réceptifs aux angoisses de leur parent que d'autres, et que tout cela fait qu'à traumatisme apparemment égal, on en est très différemment affecté, prenons dans une même fratrie par exemple.
Pour ce qui concerne l'observation des "autres" , je serais particulièrement mesurée avec ça.. J'avais depuis 6 ans et mon retour dans ma ville, une salle de sport super, parce qu'animée par un kiné hors du commun, chaleureux, amical, très grand sportif, toujours le pêche, toujours une blague.Je me disais en le voyant, que oui, certains étaient vraiment costauds et heureux de vivre. Il s'est pendu au mois de février, à 49 ans.
C'est une erreur je crois , de penser que la souffrance de vivre ne touche pas tout le monde. Elle s'exprime seulement différemment, dans des addictions( au marathon dans le cas cité),alcoolisme, médicaments, des malaises, des maladies organiques,également dans la bêtise, car l'incapacité à penser est une protection contre la souffrance lol
On se défend tous différemment contre ce qui est "impossible à supporter".De manière plus ou moins efficace...
Enfin bon, j'arrête ,sinon on va encore me dire "que je parle comme un livre et qu'on refuse de me lire " (topic sur la dépendance affective)
donc pour bien préciser, je n'ai pas de réponses, que des questionnements personnels , auxquels j'essaie de donner forme.

Dernière modification par Jane Burden 14/06/2012 à 18h16.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 18h33   #37
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Jane Burden
Bien sûr ça aide, mais Newborn témoigne à juste titre du contraire. Il me semble qu'il faut prendre en compte chaque histoire de vie dans sa singularité. On a tous , en tant qu'humain un manque fondamental, parce que le langage nous éloigne des choses . Nous évoluons dans des représentations de choses, que sont les mots. Tout nous échappe donc fondamentalement, mais c'est aussi ce qui cause le désir et toutes nos actions.
à partir de cette réalité, on ne peut pas faire l'impasse sur le parcours de chaque sujet, différent de celui de son voisin. C'est bien pour ça que je défends l'intérêt capital de la psychanalyse, qui avance au cas par cas, jamais sur des groupes et des statistiques ).
Et oui, on peut avoir été mis précocément en contact avec des choses trop difficiles à élaborer pour un bébé, avec des angoisses, parfois simplement au travers de la dépression d'une mère - on prête trop peu d'attention à la dépression post natale, elle fait pourtant des ravages,mais chaque mère est censée être aux anges avec son bébé.. - on peut porter sur son dos dès tout petit une histoire familiale, des fantômes, des non dits etc.. Bien sûr, il y a aussi les traumas évidents. Mais aussi tous ceux qui passent inaperçus et façonnent chaque être.
Tu ne peux pas réduire cette complexité à un "manque d'amour reçu".
D'ailleurs "trop d'amour "peut être assassin aussi !(cf pour donner un exemple au ciné une histoire comme celle de "La pianiste" )
Et je pense aussi qu'il existe des sensibilités différentes, des enfants plus réceptifs aux angoisses de leur parent que d'autres, et que tout cela fait qu'à traumatisme apparemment égal, on en est très différemment affecté, prenons dans une même fratrie par exemple.
Pour ce qui concerne l'observation des "autres" , je serais particulièrement mesurée avec ça.. J'avais depuis 6 ans et mon retour dans ma ville, une salle de sport super, parce qu'animée par un kiné hors du commun, chaleureux, amical, très grand sportif, toujours le pêche, toujours une blague.Je me disais en le voyant, que oui, certains étaient vraiment costauds et heureux de vivre. Il s'est pendu au mois de février, à 49 ans.
C'est une erreur je crois , de penser que la souffrance de vivre ne touche pas tout le monde. Elle s'exprime seulement différemment, dans des addictions( au marathon dans le cas cité),alcoolisme, médicaments, des malaises, des maladies organiques,également dans la bêtise, car l'incapacité à penser est une protection contre la souffrance lol
On se défend tous différemment contre ce qui est "impossible à supporter".De manière plus ou moins efficace...
Enfin bon, j'arrête ,sinon on va encore me dire "que je parle comme un livre et qu'on refuse de me lire " (topic sur la dépendance affective)
donc pour bien préciser, je n'ai pas de réponses, que des questionnements personnels , auxquels j'essaie de donner forme.

certes vivre n'est pas une sinécure mais est ce une raison pour envoyer l'amour en cure ?

En soi le manque que tu décris n'est un manque que si le considérons en fonction d'un plan ideel que nous voudrions vivre , la mere qui a du mal avec cet enfant l'est généralement par ce qu'elle a passé neuf mois a porter un bébé qu'elle a aussi imaginée en fonction de son vecue ce n'est donc pas un manque du reel qui s'exprime dans sa souffrance mais un trop pleins qui déborde du réel et qui force la mère a devoirs abandonner de son idéalité

Se n'est pas un manque d'amour ou un amour naissant d'un manque qui s'exprime alors mais juste une contingence entre ce que la mere voulais et se que l'enfant est

En soi le prétexte psychanalytique du quoi qu'il arrive on pourras toujours dire que c'est de la faute de papa maman est une interprétation qui n'as d’utilité que face a des réalités social et familiale rare et d'ailleurs les trois quart du temps n'est efficace que pour les gens qui on vécue ses réalité la

Les trois quart du temps la psychanalyse devrais apprendre a dire aux gens que se qui les flingues aux fond ces leur besoin de contrôle celons un plan fantasmer de ce qu'il voudrais

L abandon de la volonté pour s'ouvrir a l’extérieure sans le juger mais simplement en le vivant aux mieux de ses capacité me semble être bien plus que la psychanalyse la voie royal vers l'amour

Qui pense a sa mère lorsqu'il embrasse quelqu'un pour la première foie ?
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 18h38   #38
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par orion

Les trois quart du temps la psychanalyse devrais apprendre a dire aux gens que se qui les flingues aux fond ces leur besoin de contrôle celons un plan fantasmer de ce qu'il voudrais

L abandon de la volonté pour s'ouvrir a l’extérieure sans le juger mais simplement en le vivant aux mieux de ses capacité me semble être bien plus que la psychanalyse la voie royal vers l'amour

Qui pense a sa mère lorsqu'il embrasse quelqu'un pour la première foie ?

"Besoin de contrôle selon un plan fantasmé": oui, je ne parle pas d'autre chose
Je ne dis pas que c'est" la faute de papa maman", relis mon post !
Qui pense à sa mère? personne, car c'est inconscient
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 19h20   #39
Newborn
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par orion
certes vivre n'est pas une sinécure mais est ce une raison pour envoyer l'amour en cure ?

En soi le manque que tu décris n'est un manque que si le considérons en fonction d'un plan ideel que nous voudrions vivre , la mere qui a du mal avec cet enfant l'est généralement par ce qu'elle a passé neuf mois a porter un bébé qu'elle a aussi imaginée en fonction de son vecue ce n'est donc pas un manque du reel qui s'exprime dans sa souffrance mais un trop pleins qui déborde du réel et qui force la mère a devoirs abandonner de son idéalité

Se n'est pas un manque d'amour ou un amour naissant d'un manque qui s'exprime alors mais juste une contingence entre ce que la mere voulais et se que l'enfant est

En soi le prétexte psychanalytique du quoi qu'il arrive on pourras toujours dire que c'est de la faute de papa maman est une interprétation qui n'as d’utilité que face a des réalités social et familiale rare et d'ailleurs les trois quart du temps n'est efficace que pour les gens qui on vécue ses réalité la

Les trois quart du temps la psychanalyse devrais apprendre a dire aux gens que se qui les flingues aux fond ces leur besoin de contrôle celons un plan fantasmer de ce qu'il voudrais

L abandon de la volonté pour s'ouvrir a l’extérieure sans le juger mais simplement en le vivant aux mieux de ses capacité me semble être bien plus que la psychanalyse la voie royal vers l'amour

Qui pense a sa mère lorsqu'il embrasse quelqu'un pour la première foie ?


Ça va bien dans le sens de mon idée de la Perfection. Effectivement, une mère n'est jamais parfaite, à partir de là, on peut renommer l'insuffisance de la mère en Imperfection et faire d'un simple exemple une généralité.
Mais finalement le manque est plus vaste, le trou qui sépare l'idéal du vécu...trou qui est d'autant plus béant que notre capacité à espérer/idéaliser est grande.
Ou est ce l'inverse ?

Dernière modification par Newborn 14/06/2012 à 19h27.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 19h52   #40
Sola(*)
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Newborn
Ça va bien dans le sens de mon idée de la Perfection. Effectivement, une mère n'est jamais parfaite, à partir de là, on peut renommer l'insuffisance de la mère en Imperfection et faire d'un simple exemple une généralité.
Mais finalement le manque est plus vaste, le trou qui sépare l'idéal du vécu...trou qui est d'autant plus béant que notre capacité à espérer/idéaliser est grande.
Ou est ce l'inverse ?

ça , ça me parle. j'ai toujours idéalisé l'autre.
Je me suis séparé de mon compagnon, et pourtant je l'aime toujours. je voudrais croire à un renouement, mais la réalité est différente. Il me manque. J'espère chaque , je pense à lui chaque jour.

Je suis une très jeune maman et oui la perfection n'existe pas. j'ai essayé et j'essaye de faire le mieux pour mon fils qui est déjà grand. Mais comme on a très peu de différence d'âge ça facilite la communication.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 19h52   #41
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Newborn
Ça va bien dans le sens de mon idée de la Perfection. Effectivement, une mère n'est jamais parfaite, à partir de là, on peut renommer l'insuffisance de la mère en Imperfection et faire d'un simple exemple une généralité.
Mais finalement le manque est plus vaste, le trou qui sépare l'idéal du vécu...trou qui est d'autant plus béant que notre capacité à espérer/idéaliser est grande.
Ou est ce l'inverse ?

Ce n'est pas un trou a mon sens c'est une donnée ou une idée en trop naissant d'une projection dans le temps en désaccord avec le présent et venants contrer l’accès a un certain sentiment de puissance que nous cherchons tous en voulant créer notre future celons les forme de nos désir ou volonté de contraindre le futur a être ce que nous voulons ... la dépression qui s'en suis est la résultante de cette remise en question de la volonté par un changement structurelle de la personnalité

Le seul vide que je peux concevoir dans la relation mère enfant est communicationnel ,pas individuel ,dans le sens ou l'enfant en apprentissage peux avoir du mal a ressentir sa mère d'une manière correcte et a l'inverse la mère peux elle aussi avoir du mal a comprendre son enfant pour des raison X ou Y

Le langage entre la mère et l'enfant peux alors parfois par une sorte de translation un peux étrange etre comme "déstructurer"
La mère et enfant se retrouve alors avec deux sens différent de la communication ...

Mais je le répète il n'y a pas de manque individuel il n'y a qu'un surplus de désir de fantasme ect .. qui empêches d'accepter le réel
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 19h57   #42
Newborn
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par orion
Ce n'est pas un trou a mon sens c'est une donnée ou une idée en trop naissant d'une projection dans le temps en désaccord avec le présent et venants contrer l’accès a un certain sentiment de puissance que nous cherchons tous en voulant créer notre future celons les forme de nos désir ou volonté de contraindre le futur a être ce que nous voulons ... la dépression qui s'en suis est la résultante de cette remise en question de la volonté par un changement structurelle de la personnalité

Le seul vide que je peux concevoir dans la relation mère enfant est communicationnel ,pas individuel ,dans le sens ou l'enfant en apprentissage peux avoir du mal a ressentir sa mère d'une manière correcte et a l'inverse la mère peux elle aussi avoir du mal a comprendre son enfant pour des raison X ou Y

Le langage entre la mère et l'enfant peux alors parfois par une sorte de translation un peux étrange etre comme "déstructurer"
La mère et enfant se retrouve alors avec deux sens différent de la communication ...

Mais je le répète il n'y a pas de manque individuel il n'y a qu'un surplus de désir de fantasme ect .. qui empêches d'accepter le réel

On en revient à la toute puissance alors...je pense qu'il y a quelque chose avant même la volonté, de plus essentiel, dans l'incapacité à supporter le monde. Se projeter dans le futur, vouloir, c'est déjà beaucoup...
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 20h18   #43
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Newborn
On en revient à la toute puissance alors...je pense qu'il y a quelque chose avant même la volonté, de plus essentiel, dans l'incapacité à supporter le monde. Se projeter dans le futur, vouloir, c'est déjà beaucoup...

Non dans le sens ou le vouloir a un sens deriver directement du biologique jamais l'esprit ne s'arette ou ne se fait vide une simple observation de soi aux repos (entendez vautrer sur un canaper dans le silence ) montre deja en tous point de la conscience mille et une petite sensation et petite vibration

La vie elle même veux c'est biologique , instinctif , sans concession c'est dans le message de douleur qui sature vos neurones , dans la décharge d'endorphine qui vous emporte en pleine orgasme ...

Partout, tous le temps ce qui apparaît en réalité a la conscience de l'individu comme sujet central ne se connaissant pas lui même n'est que la résultante d'une certaine homogénéité de ses affect silencieux qui pourtant tous le temps s'agite

concentrez vous sur un et vous le verrez alors s’accroître jusqu’à vous devenir perceptible et lier causalement dans un effort commun de la conscience et du corps dans un même mouvement de la volonté

le vide n'est que l'illusion des idées trop grande face au réel que se soit de par leur essences atemporel qui peine a s'agencer de manière réaliste aux processus d'une existence toujours en cours et aux fond toujours aux présent
Ou par l'inaptitude qu'elle traduit chez celui qui la formule a se détacher de sa volonté de maîtriser le monde au dela de se qui lui est possible ce qui trahis souvent ce que les psychanalyste appelle les limites du moi mais qu'on pourrais traduire philosophiquement comme une surestimation par le sujet de son influence sur les objets médiat et de l'influence sur la causalité extérieure qui en découle ...
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 20h27   #44
Newborn
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

On peut ressentir sans vouloir...la vie ne veut pas, la vie est.
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 20h46   #45
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 662
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Newborn
On peut ressentir sans vouloir...la vie ne veut pas, la vie est.

la vie veux ... car si je veux je doit aussi reconnaître que je suis la vie
Ne te laisse pas embobiner par la grande sophistication humaine nous somme a l'image de la vie elle même et c'est la vie elle même qui s'affirme a travers nous
C'est assez terrible quand on y réfléchit mais on ne pas faire comme si il n'etais pas juste de dire

AB⊇AB' A !!!!
__________________
attention chercheur tatillons !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 20h54   #46
eau*
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

citation Jane
Citation:
On a tous , en tant qu'humain un manque fondamental, parce que le langage nous éloigne des choses . Nous évoluons dans des représentations de choses, que sont les mots. Tout nous échappe donc fondamentalement, mais c'est aussi ce qui cause le désir et toutes nos actions.

je suis peut-être plus basique, mais il ne me semble pas que l'amour s'exprime toujours à travers le langage ni même à travers de concepts intellectualisés

quand je reçois de l'amour d'un arbre, à mon sens c'est une communion d'âmes, il n'y a pas de langage parce que cela ne se limite pas à l'humain

Calmo a une fois parlé d'un chien qui l'avait choisie
ce chien a senti qu'il y avait en elle une place pour lui alors que d'ordinaire, elle n'est pas particulièrement touchée par les animaux

au même titre, avec de très jeunes enfants, voire des bébés, la communication est instinctive, primaire mais pas au sens péjoratif, il n'y a pas de construction mentale
le bébé sait, sent si les bras qui le tiennent le font ou non avec amour

limiter l'amour donné ou reçu à la seule représentation verbale me paraît très réducteur
mais peut-être ai-je mal compris ce que tu as écrit
  Réponse avec citation
Vieux 14/06/2012, 20h58   #47
Piquelabulle
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

...

Dernière modification par Piquelabulle 16/06/2012 à 18h44.
  Réponse avec citation
Vieux 15/06/2012, 01h54   #48
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par eau*
citation Jane
mais peut-être ai-je mal compris ce que tu as écrit

Oui, mais pas grave. ( aucun être humain n'est hors langage)
Et pas le courage de recommencer, je sens monter le besoin de reprendre le large de ce forum.
Bon courage à toi.

Dernière modification par Jane Burden 15/06/2012 à 03h33.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/06/2012, 02h56   #49
Amuïe
 
Messages: n/a
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Jane Burden
Oui, mais pas grave. Et pas le courage de reprendre, je sens monter le besoin de reprendre le large de ce forum.
Bon courage à toi.
Bonsoir Jane,
Juste te dire que j'apprécie énormément tes écrits que je trouve clairs & judicieux.
  Réponse avec citation
Vieux 15/06/2012, 03h24   #50
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : où trouvez-vous l'amour dont vous avez besoin?

Citation:
Posté par Voilier ardent
Bonsoir Jane,
Juste te dire que j'apprécie énormément tes écrits que je trouve clairs & judicieux.

Merci.. Tu es bien la seule ici, mais bon, y'a au moins quelqu'un lol
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.