Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 01/10/2014, 14h40   #1
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Ouvrir un fil...et le fermer !

Je ne savais pas que c'était possible de demander à "fermer" un fil, et ce fut le cas pour "Une artiste remet en question la théorie de l'envie du pénis, de Freud".
Je ressens de la tristesse pour la personne qui l'a fermé...
Comme un constat de déces. Ou d'impuissance. Ou un baillonnement, auquel j'ai pris part.
Alors j'éprouve le besoin de faire "mes condoléances" pour la perte de la parole qui n'a pas été possible, pour le propos qui n'a pas été entendu, pour le dessin qui n'a pas été vu, pour tous les "liens" possibles...et pour l'oubli du sujet initial et de la personne, qui, à l'origine, voulait juste s'exprimer et communiquer là-dessus !

J'ai ma part de responsabilité, j'éprouve le besoin de m'excuser...
C'est une dérive à laquelle je me sens fortement associée, meme si mon propos me semblait justifié (répondre à une question, situer les dessins de l'artiste...)
Mais c'était sans doute aller au-delà du sujet...et favoriser la dérive et l'affrontement tres prévisible sur un tout autre sujet !
Cela m'est arrivé d'autres fois sur d'autres fils...où j'ai regretté par la suite ma participation, parce que les personnes voulaient parler d'autre chose !
Cela me renvoie d'ailleurs à un fil récent sur "la communication" qui a été ouvert dans cette rubrique ...
Peut-etre que ce que j'écris ici pourrait s'y rattacher.

Je ne cache pas mes difficultés personnelles à communiquer !
Chaque fois, j'essaie d'en d'apprendre quelque chose de plus. En essayant de me mettre à la place des autres...
Chaque fois, je me dis que je ne devrais pas participer personnellement, car moi-aussi j'ai des "projections" et des obsessions concernant la psychanalyse.
Je suis meme allée sur le fil du départ pour dire au revoir !
Mais je suis toujours là. Et j'en suis encore là... à me poser beaucoup de questions.
J'ouvre donc ce fil sans attente précise, et avec des excuses préliminaires qui me semblent nécessaires.
Je sais que mon expression et mon interrogation pourront etre percues comme de l'irrespect et de l'agressivité, j'ai l'habitude, je l'assume. Peut-etre certains verront-ils aussi une volonté d'évolution.
Car une interrogation collective me semble également nécessaire !
Pour éviter l'excessive domination d'une "pensée analytique" qui me semble imposer des parti-pris intellectuels et une forme de "terrorisme intellectuel" en conséquence.
Qui contraint au silence.

Personnellement, je dirais que le sujet proposé sur le fil était trop..."provoquant" (involontairement !).
Et trop "brûlant" !
Pour moi, comme pour d'autres que moi...
Alors peut-etre faudrait-il envisager collectivement, que tous les sujets de société actuels (dont l'art...et la psychanalyse !) témoignent de l'évolution de cette société avec une évolution des mentalités qui ne devrait pas à etre contestée à chaque fois !
Chacun devrait avoir le droit élémentaire de témoigner de cette évolution à sa facon, en y ajoutant son "son de cloche" personnel, sans pour autant passer, comme ce fut le cas pour moi...pour une "cloche" qui fait beaucoup rire de sa stupidité (et aussi qui agresse tout le monde !).
Alors oui, moi-aussi j'ai donné dans le panneau, et c'est de ma faute ce qui s'est passé...mais pas seulement.
A ma décharge, je dirais que ce n'est pas seulement un probleme "personnel" de communication que je souleve ! Dit autrement, cela peut s'appeller...lever un lievre.
Et ce n'est pas seulement dans mon intéret personnel que je dis cela. J'ai pu m'exprimer par ailleurs en toute liberté, et je continue à le faire...(la preuve !).

Mais une parole LIBRE et ÉGALITAIRE me semble une regle démocratique de base !
Si on se trompe de fil, de sujet, d'interloctueur, et si on "déborde" du cadre initial (certes cela arrive !), cela peut etre dit gentiment pour recadrer le débat, et demander l'adaptation....ou la sortie du fil.
Mais recadrer un sujet...ce n'est pas imposer le cadre d'une pensée unique !
Sur le fil qui a été fermé, il y a eu l'expression libre (et contradictoire !) de chacun, puis la demande claire de revenir au sujet initial, en reprenant exactement le post de départ.
Pour changer l'orientation du débat.
Mais ce fut sans succes.
Personnellement, je reconnais m'etre lancée à deux reprises dans un "autre" débat...celui sur la psychanalyse !
J'avais pourtant l'intention sincere de laisser la parole à ceux qui voulaient parler ...de ce que n'admettent pas les défenseurs de la psychanalyse.
Histoire d'interpréter les dessins différemment !
Et je n'avais pas d' intention spécialement "agressive" en faisant quelques constats de base qui me paraissaient nécessaires pour re-situer le débat. Mais c'est toute une polémique qui vient avec !
Et là est le probléme...qui ne me semble pas seulement le mien.

Mon constat personnel, est que POUR N'IMPORTE QUEL INTERVENANT, SUR N'IMPORTE QUEL SUJET qui met en cause les croyances et les "interprétations" analytiques traditionnelles, il y a une agressivité et une polémique systématique.
Cette intolérance affichée par ceux qui défendent les analystes me semble condamner le sujet de toute facon !
Soit le fil s'arrete de lui-meme faute d'interlocuteurs, qui n'osent pas insister, soit le fil continue sur un débat qui se déplace...sur la psychanalyse et sur ses opposants.
Le vrai sujet du débat instauré me semble ainsi empéché, et occulté.
Peut-il en etre autrement ?
Laisser le dernier mot à des "interprétations" qui peuvent sembler dépassées, et surtout, qui empechent de s'exprimer ceux qui ne les partagent pas, ne me semble pas tres démocratique...
Surtout quand ceux qui pensent autrement se font traiter ouvertement d'inculte ou d'ignare (voire pire !).
C'est du moins mon analyse perso, et j'espere que je ne vais pas me faire exclure du forum pour autant.
J'assume personnellement ce point de vue qui me semble vérifiable sur d'autres fils que celui qui vient d'etre fermé, et qui me semble valable pour d'autres personnes que moi...
Mais c'est sûrement "tabou" d'en parler (et ceux qui me connaissent par ailleurs savent que les "tabous"...c'est encore une obsession personnelle !)

Je propose une solution simple et facile (en-dehors d'exclure d'un fil ceux qui pensent comme moi en essayant de les faire taire !).
...C'est de laisser parler sans contradiction systématique ceux qui ne reconnaissent pas les bienfaits d'une analyse, et qui font état d'un autre point de vue que celui des analystes traditionnels !
Au hasard..."l'envie de pénis raillée par une artiste" !
Ben oui, l'artiste a le droit de le montrer...
Et l'intervenante a le droit d'en parler sans etre prise pour quelqu'un qui n'y connaît rien et qui n'y comprend rien (de meme que ceux qui partagent son avis !)
Et sans avoir à se justifier pour cela !
Chacun comprend à sa facon...et aucune "interprétation" ne devrait passer pour "supérieure" et plus intelligente qu'une autre !
Donner une fois "l'interprétation" psychanalytique sans humilier ceux qui pensent autrement me paraît suffisant. Ainsi tout le monde a un droit d'expression, sans polémique inutile.
Sachant que l' "interprétation" analytique n'est qu'un point de vue possible parmi d'autres.
Ni plus ni moins.
Et chacun devrait avoir le droit d'en penser ce qu'il veut !
Car le point de vue "analytique" n'est plus forcément indispensable à une société qui le connaît déjà, et qui a appris à s'en passer...avec d'autres "analyses" possibles.
On peut alors passer directement à un vécu et un ressenti plus personnel, ou à des témoignages qui se passent de l'avis du psy, et qui le dépassent parfois largement.

Voici ce qui pourrait etre le nouveau point de départ de chaque fil !
Dans la courtoisie et la bonne humeur...
Car oui, il y avait des dessins provocateurs tres ironiques, et d'autres "liens" à faire qu'avec les analystes et la polémique qui s'ensuivit.
Le sujet était sans doute trop sensible...j'ai plongé avec les autres.
Adieu le fil et son intervenante !

Reste mon questionnement actuel : comment éviter cette dérive d'un affrontement permanent autour de la pensée analytique, souvent "hors-sujet", effectivement ?
Voici ma proposition personnelle : accepter comme allant de soi une parole autre que celle de la psychanalyse sur tous les sujets, sans exception !
Si l'on enleve le débat préalable à la justification et à "l'autorisation" d'une parole qui contredit la pensée analytique...restera alors le vrai sujet abordé !
Et pas au bout de quatre pages où il est effectivement perdu de vue...



Mais ce n'est bien sûr que mon avis. ..
Et si personne ne répond...c'est pas grave, j'ai aussi l'habitude !
Mais ce qui est dit...est dit.
Bien dit ou mal dit, il me semble qu'il y a quelque chose à en dire, qui n'est pas de l'agressivité "gratuite", ou un "réglement de compte" personnel.
Il me semble parler d'autre chose...mais ce n'est bien sûr que mon avis...

Dernière modification par maparole94 04/10/2014 à 12h31.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 15h03   #2
castor
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Bonjour,

Il n'y avait pas d'agressivité sur ce fil. Tous les fils qui parlent de psychanalyse de façon théorique (pas "Je consulte un psychanalyste et...) sont par nature polémiques. Mais on a vu bien pire que celui-là en termes de polémique !

Il est possible que Petite Pépée ne supporte pas que j'aie participé à son fil. Elle m'a plonkée il y a un bout de temps. Si je suis toujours plonkée, le fil devait être très emmerdant pour elle. Et si elle m'a déplonkée, pareil, puisqu'il semble qu'elle a décidé que j'étais définitivement non fréquentable.

Généralement, je m'abstiens de participer à ses fils. Mais ici, le sujet était tout à fait théorique. Je ne m'adressais donc pas à elle.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 15h20   #3
heureux mal
Membre
 
Avatar de heureux mal
 
Date d'inscription: avril 2013
Messages: 134
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

bonjour, je trouve la fermeture de ce fil injustifié. Il est evident que les dessins humoristiques sur le penis manquant de Freud allaient mener sur un debat plus profond sur la psychanalyse...et cela semble normal sur le forum psy qui aborde tous les themes de santé psychique avec des controverses bien compréhensible lorsque l'on aborde certains sujets portant a débats.

Si le souhait de l'auteur voulait que les discussions de ce fil portent principalement sur la critique artistique( ou autres) de ces dessins,
il aurait été plus judicieux de l'envoyer sur le forum BLA BLA; et là si les discussions avaient evolué ainsi , ce fil aurait été fermé avec raison!!!!
Mais pas sur forum psy, monsieur le moderateur

Dernière modification par heureux mal 01/10/2014 à 15h38.
heureux mal is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 15h26   #4
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par heureux mal
bonjour, je trouve la fermeture de ce fil injustifié. Il est evident que les dessins humoristiques sur le penis manquant de Freud allaient mener sur un debat plus profond sur la psychanalise...et cela semble normal sur le forum psy qui aborde tous les themes de santé psychique avec des controverses bien compréhensible lorsque l'on aborde certains sujets portant a débats.

Si le souhait de l'auteur voulait que les discussions de ce fil portent principalement sur la critique artistique( ou autres) de ces dessins,
il aurait été plus judicieux de l'envoyer sur le forum BLA BLA


Evidemment...
Se laisser dépasser par ce qu'on initie, c'est un compte, mais taxer "tous" ceux qui seraient de ce fait intervenus de pathétiques (je m'adresse à toi Pée), c'est un peu fort de café !
Sinon je souhaite juste préciser que le problème n'est pas le débat autour de la psychanalyse, débat de fond toujours intéressant, mais intégrisme sur le sujet de Jane Burden qui sème régulièrement de façon répétitive, à chaque fois, immanquablement, la terreur sur ce sujet dans les échanges.
Le problème est donc UNE personne, elle, et non pas le fait d'avoir un débat de fond.
Je veux dire, ne laissons pas une seule personne détruire un débat intéressant ici, sur Atoute.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 15h45   #5
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par castor
Bonjour,

Il n'y avait pas d'agressivité sur ce fil. Tous les fils qui parlent de psychanalyse de façon théorique (pas "Je consulte un psychanalyste et...) sont par nature polémiques. Mais on a vu bien pire que celui-là en termes de polémique !

Il est possible que Petite Pépée ne supporte pas que j'aie participé à son fil. Elle m'a plonkée il y a un bout de temps. Si je suis toujours plonkée, le fil devait être très emmerdant pour elle. Et si elle m'a déplonkée, pareil, puisqu'il semble qu'elle a décidé que j'étais définitivement non fréquentable.

Généralement, je m'abstiens de participer à ses fils. Mais ici, le sujet était tout à fait théorique. Je ne m'adressais donc pas à elle.

Ben au moins à mon égard...j'ai lu pas mal d'agressivité !
Et ca ne date pas de ce fil...
J'ai un statut à part ?
Ou alors c'est tellement habituel...que cela ne mérite pas d'y preter attention ?
Y'en a combien qui continuent à s'exprimer apres un tel "accueil" de leur parole ?
De ce point de vue, oui, j'ai un statut à part...je continue quand meme à parler !
Et c'est précisément le sujet du fil que je viens d'ouvrir.
Accueillir avec respect et bienveillance une parole autre que celle traditionnellement consacrée à la psychanalyse permettrait à tous de s'exprimer sans peur du rejet !


Et justement...le fil fermé ne parlait pas seulement de psychanalyse !
Et le dessin...c'était justement pas de la théorie !
Et ton intervention personnelle...n'a pas changé grand chose pour Pée, à mon avis
Sur le fond "théorique" j'ai apprécié tes posts...mais justement, là n'était pas le sujet !
Et il me semble comprendre la réaction de Pée...je suis la seule ?

Il faudrait arreter de croire que tout ce qui touche à l'opinion des "analystes" est par nature intéressante !
Et que toute polémique là-dessus est interessante !
Le sujet qui me touche de pres et que je souleve...c'est qu'on devrait pouvoir parler de n'importe quel sujet comme on veut, sans soulever un débat théorique et une polémique sur la psychanalyse AU PRÉALABLE !
Ni avoir à prouver que l'on est aussi intelligent et cultivé que ceux qui causent psychanalyse...
Mais enfin quand comprendra-t-on que c'est une "pensée" dont on peut se passer pour tout, et pas seulement pour une "thérapie" ? Ailleurs qu'en France, c'est un point de vue "philosophique" comme un autre...
Ici, il faut constamment se justifier...de s'en passer ! Ou du moins essayer de dépasser cette pensée pour penser autrement.
Et là on finit épuisé sans avoir parlé d'autre chose !
Toute réflexion n'a pas à plaire ou à déplaire aux "analystes"...
Y'a pourtant pas besoin de citer les philosophes au quotidien pour s'autoriser à parler de tout, en s'excusant que truc ou machin a pas dit ca ou pense pas comme ca !
Je pense...tu penses...on pense...on a le droit de penser par soi-meme. En sortant du "cadre" analytique si on veut ("pour ou contre"...peu importe !).
Sinon, c'est que la pensée analytique est une "religion" qui régit tout, et qui réglemente tout, sous peine d'invective et d'excommunication !
C'est le cas dans cette rubrique.
Sans que personne ne puisse réagir ?

J'ai peut-etre mal posé ma question :
Qui veut etre "excommunié" avec moiii ????
Mais je n'attends pas de réponse...c'est vrai qu'il y a un prix à payer pour la liberté de pensée !

Dernière modification par maparole94 04/10/2014 à 10h53.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 16h18   #6
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
(...)
Sinon je souhaite juste préciser que le problème n'est pas le débat autour de la psychanalyse, débat de fond toujours intéressant, mais intégrisme sur le sujet de Jane Burden qui sème régulièrement de façon répétitive, à chaque fois, immanquablement, la terreur sur ce sujet dans les échanges.
Le problème est donc UNE personne, elle, et non pas le fait d'avoir un débat de fond.
Je veux dire, ne laissons pas une seule personne détruire un débat intéressant ici, sur Atoute.

La personne qui a "détruit" le débat exprime quelque chose sur ce débat...
Et celle qui a fermé le fil également.
Débat de fond interessant, certes, mais pas pour tout le monde !

Cela étonnera sans doute si je dis que j'ai révé d'un tel débat de fond, avec de vraies questions de fond, qui auraient pu dépasser mon cas personnel...sur un autre fil !
Mais il n'y a eu aucun débat sur la psychanalyse, et j'ai pensé que ca n'interessait personne.
Ceci dit, il est vrai que j'en ai profité autrement.

Quant à "l'intégrisme", oui...mais ce ne me semble pas forcément le mot juste.
Parce que les intégristes, eux, réintégrent les principes fondamentaux qui fondent leur doctrine !
On peut au moins discuter là-dessus.
Mais là, les "fondamentaux" de la psychanalyse freudienne sont "adaptés", me semble-t-il, à l'idéalisme de la personne en question. Et ils sont "réinterprétés" de facon tres personnelle selon le sujet abordé !
Histoire d'avoir toujours raison...et de faire passer ceux qui veulent discuter des fondamentaux pour des incultes (je renvoie au fil qui a été fermé...)
On ne peut donc discuter de rien !
S'y rajoute la lutte préalable pour informer...sur les fondamentaux.
Arrivé là, le theme initial du fil est vraiment tres tres loin.
Car le temps passé à poser les bases d'une discussion "libre" est considérable.

Moi je veux bien ouvrir un fil "spécial psychanalyse" qui servirait de "marge" à d'autres fils, où la psychanalyse n'est pas forcément le centre du débat.
Sur d'autres fils, les intervenants ne se sentiraient plus agressés, ou débordés par les "analyses" sur la psychanalyse...pour ce qu'ils disent et ce qu'ils pensent personnellement.
Et qui souvent n'a rien à voir non plus avec bla-bla !
Comme si les discussions sérieuses et intéressantes étaient réservées à ceux qui parlent d'analyse...
Ben non, justement, cela peut etre les memes sujets, ou d'autres tout aussi sérieux...mais vus différemment.
Sur le fil qui a été fermé, il me semble qu'une femme-artiste donnait à voir avec humour ce qui échappe peut-etre aux "théoriciens". Elle désacralisait un sujet-phare (l'envie de pénis !) avec des images amusantes, parce que la culture freudienne fait partie de la culture de masse, et qu'elle provoque encore les femmes qui refusent le cadre analytique. Ou sexiste.
Le probleme étant justement d'échapper à ce cadre de réflexion, ou de l'aborder dans une perspective qui le neutralise.
Et l'art est une réponse !
Repartir d'une image "qui fait image" peut court-circuiter un long discours en allant droit à l'essentiel.
Mais c'est ce qui a été refusé sur ce fil d'entrée de jeu ! Oui, ca casse le fil...et l'élan créatif des intervenants. Sur autre chose que sur la psychanalyse !
Pendant longtemps, il a fallu voir le monde comme le voient les analystes...il faudrait encore subir tout le discours "pour ou contre" qui va avec ? Avant d'etre autorisé à s'exprimer librement ?
Et si on l'oubliait un peu, ce "discours" sur la psychanalyse, quel qu'il soit ?
Mais ce n'est bien sûr que mon avis.


Questions subsidiaires relatives à mon ignorance réelle des us et coutumes
- A part le Dr. Dupagne, quels sont les "modérateurs" de cette rubrique ? Ou du forum ? Y en a-t-il parmi vous ?
- Y'a-t-il des "analystes" professionnels parmi les modérateurs... ou parmi les intervenants de cette rubrique ?
Il s'agit juste d'adaptation et de compréhension réciproques...
Ce sont de vraies questions, alors merci de me répondre !

Dernière modification par maparole94 04/10/2014 à 10h58.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 16h44   #7
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Et pour dire à quel point je puis etre objective :

Oui, il y a des bienfaits à la psychanalyse ! (Et aussi des méfaits).
Et oui, il y a une personne trop idéaliste qui n'en voit que les bienfaits !
Et oui, cette personne fait beaucoup de bien sur ce forum, elle aide, elle conseille, elle informe... (Mais elle peut aussi faire beaucoup de mal à ceux qui ne pensent pas comme elle).

Cela me semble personnellement une question d'équilibre et de dosage des propos et interventions sur la psychanalyse...
Mais ce n'est bien sûr que mon avis.

Dernière modification par maparole94 01/10/2014 à 17h24.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 18h13   #8
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

ben j'avoue que je ne sais pas ce qu'attendait Pée comme retour... on dirait finalement qu'elle attendait qu'on lui dise oui ces dessins sont jolis, et c'est bien de s'attaquer à l'"envie du pénis" ainsi.

Jane avait donné son avis sur les dessins et elle l'a mal prit. et je trouve qu'il y a eu des messages de provoc donc c'est logique que ça ait dégénéré. bon après c'est partis dans tous les sens et c'est aussi le principe d'une discussion.

pour les dessins j'avais pas envie de faire une critique, aussi parce que c'est relou de se justifier sans arrêt si on est pas d'accord, mais je vais le faire là : oui ils sont jolis avec l'encrage et les coulures, un peu lisses aussi avec ces femmes aux corps de magazine.
mais après j'avoue que j'y vois pas non plus une dénonciation comme c'est dit dans l'article, mais plutôt qu'elle s'en amuse de cette théorie, qu'elle joue avec. une fille avec un T shirt 'envy penis' et une bite, ben c'est pas forcément une dénonciation... et ça me fait penser aux she-male qui existent bel et bien dans la vraie vie.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 18h29   #9
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
Evidemment...
Se laisser dépasser par ce qu'on initie, c'est un compte, mais taxer "tous" ceux qui seraient de ce fait intervenus de pathétiques (je m'adresse à toi Pée), c'est un peu fort de café !
Sinon je souhaite juste préciser que le problème n'est pas le débat autour de la psychanalyse, débat de fond toujours intéressant, mais intégrisme sur le sujet de Jane Burden qui sème régulièrement de façon répétitive, à chaque fois, immanquablement, la terreur sur ce sujet dans les échanges.
Le problème est donc UNE personne, elle, et non pas le fait d'avoir un débat de fond.
Je veux dire, ne laissons pas une seule personne détruire un débat intéressant ici, sur Atoute.
non mais là tu dis n'importe quoi. c'est facile d'accuser une seule personne et de tout lui mettre sur le dos.

Pée est aussi responsable parce qu'elle a du mal avec la contradiction qu'elle prend comme une attaque personnelle. enfin c'est l'impression que j'ai.

et on est tous responsables du déroulement d'une discussion si on y participe, toi et moi comprit.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 18h36   #10
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
et on est tous responsables du déroulement d'une discussion si on y participe, toi et moi comprit.


Bonjour,

Je ne parlais pas du déroulement de cette discussion, dans laquelle je ne suis intervenue que pour un post, et dans laquelle je ne vois pas le problème ayant engendré fermeture (moi non plus à part la frustration de Pée.
Je parle d'un problème récurent sur Discussion Psy, à chaque fois qu'il est question de discussion autour de la psychanalyse, et pour lequel Jane Burden est toujours au centre de la mauvaise tournure que cela prend, elle, exclusivement elle, et toujours elle, depuis des années.
Mais je n'y participe quasiment jamais, juste j'observe.
Cette fois ci, là, aujourd'hui, j'avais envie de m'exprimer, c'est excepzzzzzionel, car comme tout sujet intransformable, je n'y met pas en général d'énergie.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h01   #11
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
Bonjour,

Je ne parlais pas du déroulement de cette discussion, dans laquelle je ne suis intervenue que pour un post, et dans laquelle je ne vois pas le problème ayant engendré fermeture (moi non plus à part la frustration de Pée.
Je parle d'un problème récurent sur Discussion Psy, à chaque fois qu'il est question de discussion autour de la psychanalyse, et pour lequel Jane Burden est toujours au centre de la mauvaise tournure que cela prend, elle, exclusivement elle, et toujours elle, depuis des années.
Mais je n'y participe quasiment jamais, juste j'observe.
Cette fois ci, là, aujourd'hui, j'avais envie de m'exprimer, c'est excepzzzzzionel, car comme tout sujet intransformable, je n'y met pas en général d'énergie.
oui mais Jane elle est passionnée de psychanalyse, et elle a sa personnalité, comme chacun ici, qui passe ou ne passe pas selon les goûts de chacun. des personnes apprécient ses interventions, là tu la diabolises et c'est pas juste. elle m'a soutenue et elle m'a apporté des choses. elle prend le temps de lire les gens et de leur répondre, avec ses connaissances oui. mais si ça devient trop pour certains, ils peuvent signaler ou la plonker, voilà. on a tous le droit de s'exprimer non ?

après la psychanalyse moi je n'y connais pas grand chose, mais je vois que les gens en font un refus viscéral, et je me demande parfois si c'est pas parce que ça les dérange, que ça touche des choses dont ils ne veulent pas parler. leur argument c'est qu'on a trop culpabilisé les parents, oui c'est possible, mais est-ce que c'est pour ça qu'il faut la condamner comme ça ? la psychanalyse évolue aussi je pense.

par contre la psychiatrie hygiéniste avec les traitements ça on n'a pas trop le droit de s'y attaquer. c'est même quasi interdit sur le forum schizophrénie.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h06   #12
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
ben j'avoue que je ne sais pas ce qu'attendait Pée comme retour... on dirait finalement qu'elle attendait qu'on lui dise oui ces dessins sont jolis, et c'est bien de s'attaquer à l'"envie du pénis" ainsi.
(...)
mais après j'avoue que j'y vois pas non plus une dénonciation comme c'est dit dans l'article, mais plutôt qu'elle s'en amuse de cette théorie, qu'elle joue avec. une fille avec un T shirt 'envy penis' et une bite, ben c'est pas forcément une dénonciation... et ça me fait penser aux she-male qui existent bel et bien dans la vraie vie.

Personnellement, et ca rejoint un peu il me semble ce que tout le monde dit ici, mais par un autre biais...beaucoup de discussions me semblent manquer de "jeu", d'humour, de distance, de liberté, et d'esprit créateur finalement. C'est ce que me renvoie l'art...
Il faudrait inventer un nouveau cadre de réflexion et de dialogue !
C'est pourquoi je défendais l'originalité du fil fermé, qui se démarquait ainsi du "discours" habituel.

Moi j'ai sans cesse l'image d'une bazooka qui fait irruption. Tous fauchés en plein vol !
Pour moi, c'est vraiment une personne précise qui provoque ca.
Les parents qui débarquent en pleine boum !
Faire le ménage...virer les voyous...remettre tout le monde à sa place, faire la lecon...honte au délire et à l'insouciance !
C'en est fini de l'esprit festif, convivial, léger...ou moqueur.
Tout redevient lourd, lourd de sens, lourd de conséquence, lourd d'agressivité !
Lourd de contraintes.
Mais l'esprit de sérieux n'est pas bien vu non plus quand il contredit le "parent" outré, faché, qui se sent "provoqué" etc...

Et là je projette aussi sans doute des souvenirs d'enfance, alors j'arrete !
J'aimerais bien un peu plus de liberté de parole...sans conséquence désagréable !
Vous ne ressentez pas cela ? Ca vous semble impossible ?

Dernière modification par maparole94 01/10/2014 à 19h12.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h10   #13
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
après la psychanalyse moi je n'y connais pas grand chose, mais je vois que les gens en font un refus viscéral, et je me demande parfois si c'est pas parce que ça les dérange, que ça touche des choses dont ils ne veulent pas parler.

Je pense que c'est parceque sur Atoute en tous cas, Jane Burden en parle de façon étouffante, sans voie de sortie autre que cette piste la, et que ça donne envie de prendre ses jambes à son cou.
Et si, une seule personne peut jouer ce rôle là, sur la durée.

(je ne diabolise pas Jane, mais cette dynamique là d'elle, et suis tout à fait consciente de sa démarche altruiste, envers beaucoup).


Citation:
par contre la psychiatrie hygiéniste avec les traitements ça on n'a pas trop le droit de s'y attaquer. c'est même quasi interdit sur le forum schizophrénie.[

C'est différent, et pas incompatible avec la psychanalyse (ce qui est mon cas).
Les traitements dans la schizophrénie sont tout simplement incontournables, à moins de souffrir atrocement, ou de finir en HP cause décollement de la réalité.
Cependant, je suis un exemple de combinaison: réussite à arrêter les médicaments apres des années de thérapie analytique m'ayant permis de résoudre mes symptômes par mes propres moyens.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h11   #14
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par maparole94
Mais là je projette des souvenirs d'enfance, alors j'arrete !
J'aimerais bien un peu plus de liberté de parole...sans conséquence désagréable !
Vous ne ressentez pas cela ? Ca vous semble impossible ?
si biensur enfin je veux dire oui ce serait bien ^^

c'est vrai que c'est souvent un peu lourd d'écrire ici, et impressionnant. oui on est trop au premier degrés sur ce forum peut-être ?

Dernière modification par super-gazoline 01/10/2014 à 19h19.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h18   #15
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
C'est différent, et pas incompatible avec la psychanalyse (ce qui est mon cas).
Les traitements dans la schizophrénie sont tout simplement incontournables, à moins de souffrir atrocement, ou de finir en HP cause décollement de la réalité.
Cependant, je suis un exemple de combinaison: réussite à arrêter les médicaments apres des années de thérapie analytique m'ayant permis de résoudre mes symptômes par mes propres moyens.
ben je ne suis pas d'accord avec ça. que les traitements sont incontournables. on dirait un truc rabâché et enfoncé dans les crânes sans aucun échappatoires. je ne m'y connais pas assez pour argumenter mais je suis sûre qu'il faudrait s'intéresser à d'autres choses, et aux expériences positives qu'il y a sans doute eu dans l'histoire des soins psy sans médicaments (en faisant gaffe aux sectes).
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h24   #16
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
je ne m'y connais pas assez pour argumenter.

Voilà.
Moi si, mais je n'ai pas envie.

Bonne soirée.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h29   #17
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
Voilà.
Moi si, mais je n'ai pas envie.

Bonne soirée.
oui c'est facile. moi aussi j'ai été en souffrance psy ou mes proches. je parlais de références, d'expériences autres. mais bon c'est toujours pareil sur ce forum et je pense que c'est délétère, sans ouverture, vraiment déprimant.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 19h53   #18
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

en fait je ne supporte plus les généralités par rapport à telle ou telle maladie psy. j'ai l'impression qu'on n'a même pas le droit de questionner ce concept de maladie, ou de folie.

comme si on était des humains à classer, à ranger, à policer.

je dis pas que prendre un traitement pour soulager sa souffrance c'est mal, c'est parfois le seul moyen disponible oui. mais juste que ce n'est peut-être pas la seule solution et qu'on a le droit de s'interroger sur tout ça.

enfin bon je vais faire une pause, je crois que ça me prend trop la tête. je sais pas que ce que j'ai, ah si mes ours.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 20h49   #19
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par HerminCoquette
Je pense que c'est parceque sur Atoute en tous cas, Jane Burden en parle de façon étouffante, sans voie de sortie autre que cette piste la, et que ça donne envie de prendre ses jambes à son cou.
Et si, une seule personne peut jouer ce rôle là, sur la durée.

(je ne diabolise pas Jane, mais cette dynamique là d'elle, et suis tout à fait consciente de sa démarche altruiste, envers beaucoup).


Je suis surprise que tu puisses dire cela sans etre immédiatement foudroyée !
Tu es "modératrice" ?
D'habitude je suis foudroyée si j'en dis autant...et pas seulement par Jane Burden !
Comme si c'était une "institution" intouchable. Et c'est sans doute un peu cela...
Pour le meilleur et pour le pire.
Le pire, j'ai connu...j'ai survécu à grand mal. Ca s'oublie pas. Alors je ne lui dis pas merci !
Mais par ailleurs...elle me semble fragile !
Et elle fait du bien à ceux qu'elle aime bien, ceux qui n'ont rien "contre" la psychanalyse, et qui l'aiment bien eux aussi.
Logique.

C'est quand meme un fonctionnement pervers quand on n'est pas au courant, ou qu'on devient tete de turc...sans que personne n'intervienne, ou juste pour enfoncer un peu plus, comme si c'était un comportement acceptable.
Ca fait bizarre...car ici tout le monde est psychiquement et affectivement fragile !
Ca fait du mal à ceux qui partent en courant (j'ai failli) et ceux qui vont déjà tres mal n'y survivent pas.
Sûr qu'ils ne participent pas au forum...Alors comment rééquilibrer le groupe ?
C'est sans issue si personne ne soutient la personne qui est dans le colimateur !
Et une pensée analytique aussi idéalisée, et meme déréalisée, c'est limite désinformation...cela aussi, personnellement, me fait peur.
Pour ce que j'ai connu d'une analyse...mieux vaut etre bien informé avant !

Mais le monde étant ce qu'il est...adaptation et liberté par ailleurs me permettent personnellement de m'exprimer quand meme !

Dernière modification par maparole94 01/10/2014 à 21h02.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 20h58   #20
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
ben je ne suis pas d'accord avec ça. que les traitements sont incontournables. on dirait un truc rabâché et enfoncé dans les crânes sans aucun échappatoires. je ne m'y connais pas assez pour argumenter mais je suis sûre qu'il faudrait s'intéresser à d'autres choses, et aux expériences positives qu'il y a sans doute eu dans l'histoire des soins psy sans médicaments (en faisant gaffe aux sectes).

Oui, je pense que c'est possible, et que plein de choses nous échappent sur des expériences autres, dans des sociétés autres...avec des mentalités autres...
On y revient parfois, on retrouve des pistes oubliées...dans le passé, mais aussi en utilisant l'ethno-psychiatrie, qui tient compte d'autres sociétés que la nôtre (je le découvre actuellement dans un livre de l'ethno-psychiatre Tobie Nathan).
Mais dans l'immédiat...je ne sais pas où en est la recherche sur la schizophrénie.
Bon courage quand meme...
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 21h02   #21
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par maparole94
Je suis surprise que tu puisses dire cela sans etre immédiatement foudroyée !
Tu es "modératrice" ?
D'habitude je suis foudroyée si j'en dis autant...et pas seulement par Jane Burden !
Comme si c'était une "institution" intouchable. Et c'est sans doute un peu cela...
Pour le meilleur et pour le pire.


Non, je ne suis pas modératrice maparole94, pas du tout.
A nouveau, je ne reproche pas le pour ou contre psychanalyse ( à nouveau je suis une thérapie psychanalytique avec un psychiatre psychanalyste), je reproche le fait ... euh j'ai déjà dit plus haut (en gros l'intégrisme de la forme du dialogue pro analyse de Jane).
Disons que je me sens un peu comme ces musulmans revendiquant le "not in my name" vis à vis de l'EI (moi vis à vis de la revendication psychanalytique telle que prônée par Jane).
Sans faire de point Golwin, le parallèle m'apparaissait comme trop proche pour ne pas le citer.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 21h07   #22
castor
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par maparole94
Je suis surprise que tu puisses dire cela sans etre immédiatement foudroyée !
Tu es "modératrice" ?


Non, elle n'est pas modératrice. Et elle n'est pas modérée non plus.

Elle écrit comme elle pense. Il n'y a pas plus sincère qu'elle.

En vrai, elle est très fatigante, parce qu'elle a très souvent raison.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 21h12   #23
castor
 
Messages: n/a
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
ben je ne suis pas d'accord avec ça. que les traitements sont incontournables. on dirait un truc rabâché et enfoncé dans les crânes sans aucun échappatoires. je ne m'y connais pas assez pour argumenter mais je suis sûre qu'il faudrait s'intéresser à d'autres choses, et aux expériences positives qu'il y a sans doute eu dans l'histoire des soins psy sans médicaments (en faisant gaffe aux sectes).

ça dépend pour quelle maladie psy.

Tu ne peux pas laisser une personne délirante sans médicament. Ou alors on retourne en arrière. On enferme les gens. On les attache dans leur lit. Ou dans des draps froids.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 21h27   #24
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 885
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Citation:
Posté par super-gazoline
oui mais Jane elle est passionnée de psychanalyse, et elle a sa personnalité (...) avec ses connaissances oui.

après la psychanalyse moi je n'y connais pas grand chose, mais je vois que les gens en font un refus viscéral, et je me demande parfois si c'est pas parce que ça les dérange, que ça touche des choses dont ils ne veulent pas parler. (...)
la psychanalyse évolue aussi je pense

...Attention aux "connaissances" de Jane...qu'elle "interprete" parfois tres librement !
Je connais autant qu'elle la psychanalyse...et c'est parfois difficile de s'y retrouver.

..Attention à l'idée qu'on peut parler en analyse !
Ce n'est pas mon avis.
C'est justement parce que l'on ne peut pas parler de ce qui dérange certains psys (inceste, viol), que certaines personnes comme moi ne supportent plus de perdre leur temps en analyse.
(J'ai recu des messages privés qui me disaient : je ne peux pas en parler à mon psy ! Il ne comprend pas, ou il ne comprendrait pas !).

...Attention à l'idée que la psychanalyse évolue !
Ce n'est pas mon avis.


Et tout ceci n'étant que mon avis...un grand sourire pour toi !

Dernière modification par maparole94 04/10/2014 à 11h09.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2014, 21h47   #25
Pée
Tartine à mi-temps
 
Avatar de Pée
 
Date d'inscription: mars 2014
Localisation: Dans ma future maison
Messages: 4 067
Re : Ouvrir un fil...et le fermer !

Coucou,

Effectivement que Herminecoquette a raison, vous n'êtes pas tous pathétiques... J'étais tellement énervée ce matin quand j'ai vu quelle tournure avait pris les choses ! Et déçue aussi. Je sentais les règlements de conte arriver !

Déçue, Parce que, tout n'est pas à jeter dans l'analyse, mais ça peut être remis en perspective, confrontée à d'autres théories ( cf mon pdf ). Et là c'est toujours la même chose. C'est toujours le même débat, " pour ou contre ". Mais je m'en fiche, moi, je ne suis ni pour ni contre. C'est und chose qui nous a apporté autant qu'elle a pu nous faire du mal, et aujourd'hui dans notre monde d'aujourd'hui, on peut y réfléchir... Je trouve ça intéressant de dessiner une femme avec un pénis, parce que par exemple, pour moi une femme avec un pénis, est-ce que c'est garçon. Qu'est-ce qu'avoir, et qu'est-ce qu'être ?
Ce n'est quand-même pas du tout la même chose à mon avis.

Vouloir avoir un pénis, ( soi-disant ) est ce que cela équivaut à vouloir être un garçon ?

Et quand on voit que chez Crépault, c'est le garçon qui a du mal à construire son identité de genre, ( garçon ), c'est tellement différent de Freud ! et intéressant à mort !

Tu vois, surper G, c'est plutôt des discussion comme ça que j'" attendais ". Pas des moqueries, des piques méchantes, ( comme la dernière intervention nauséabonde de Jane B ), et pas cent fois refaire le même match qui a été refait 1000 fois !

Maparole, bises et merci d'avoir ouvert ce fil, où tu n'avais pas à t'excuser
__________________
"si ça se trouve,
La mort est juste une sorte d'évasion fiscale " Johnny, pensées. ..


tumblr
instragram

Dernière modification par Pée 01/10/2014 à 21h56.
Pée is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.