réforme et acces au psychiatre - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Droit de la santé en France, formalités et démarches administratives.
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Droit de la santé en France, formalités et démarches administratives. Tout ce qui concerne les démarches administratives, les ouvertures de droit, les formulaires concernant la santé.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 21/12/2005, 14h19   #1
lapin
 
Messages: n/a
réforme et acces au psychiatre

Bonjour,

Au départ l'accès aux soins des psychiatres étaient direct au même titre que les gynécologues, et ophtalmo, seulement ca a changer pour les + de 26 ans les patients doivent passer par un médecin traitant. Je me pose des questions au niveau administratives.
En 2003 mon médecin référent aujourd'hui mon médecin traitant ma orineter vers un neuropsychiatre conventioinné secteur 1. Comment cela va t'il se passé concrêtement du fait que je suis suivie avant la mise en place de ce système, dois je retourner vers mon médecin traitant, le psychiatre doit il déclarer quelque chose pour que je soit remboursé normalement.
Merci de vos réponses
  Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 03h00   #2
sourinette
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

Renseignements pris l'accès aux psychiatres est toujours direct en 2006, peu importe l'âge du patient.

"Vous consultez un spécialiste en accès direct autorisé
Vous pouvez consulter directement certains spécialistes : gynécologue, ophtalmologue, psychiatre, neuropsychiatre ou neurologue." (sur ameli.fr)
  Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 12h29   #3
Nausica
Princesse de Paris
 
Avatar de Nausica
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 3 340
Re : réforme et acces au psychiatre

Bonjour

l'accès direct au psychiatre est en effet remis en cause dans un rapport commandé par la CNAM:

Deux professeurs préconisent, dans un rapport, que l'accès au psychiatre soit soumis à un passage par le médecin traitant. Entré en vigueur le 1er juillet, le parcours de soins coordonné, qui instaure l'obligation pour chaque assuré de voir son médecin traitant avant de consulter un spécialiste, ne s'applique pas, pour l'heure, à la psychiatrie.
Alors que la majorité des psychiatres souhaitent rester en accès libre, à l'instar de ce qui a été décidé pour les gynécologues et les ophtalmologues, un rapport commandé par la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) préconise que "le parcours coordonné s'applique à la psychiatrie", tout en respectant "des modalités de mise en oeuvre spécifiques". Dans le texte, qui sera soumis à la concertation des professionnels, mercredi 7 décembre, et dont Le Monde s'est procuré une copie, les deux experts proposent que l'accès au psychiatre ne reste direct que pour les adolescents et les jeunes adultes.

En préambule, les auteurs du rapport, les professeurs de psychiatrie Marie-Christine Hardy-Baylé et Laurent Schmitt, présentent les arguments qui plaident pour l'accès libre : considéré comme un "généraliste de la psyché", le psychiatre est souvent le premier recours pour de nombreux patients difficiles, pour lesquels les médecins généralistes n'ont pas de formation appropriée.

Pour beaucoup de psychiatres, l'accès direct à leur spécialité est considéré "comme une garantie d'accès aux soins psychiques pour le plus grand nombre de patients", et notamment les plus démunis. Inquiet d'une possible remise en cause de l'accès direct à sa spécialité, le Syndicat national des psychiatres privés (SNPP) avait estimé, le 29 septembre, que "le libre accès au psychiatre sans pénalité financière est un préalable indispensable pour que les patients s'engagent dans une démarche de soins, quelle que soit leur pathologie".

Malgré ces réticences, les auteurs du rapport affirment que le parcours coordonné de soins doit être "la règle" en matière de psychiatrie, et ce "dans la plupart des situations". Considérant que 15 à 40 % des patients vus par les généralistes, selon les enquêtes, présentent un trouble psychique et que 75 % des prescriptions d'antidépresseurs et d'anxiolytiques sont faites par le médecin traitant, le rapport constate que "le médecin généraliste est le premier recours en psychiatrie pour le plus grand nombre de patients", dans un contexte "où la possibilité de recours au spécialiste reste insuffisante".
"Ainsi, le médecin généraliste est un professionnel de tout premier ordre non seulement de premier recours mais également dans le suivi des patients psychiatriques", affirment les deux experts. Le rapport dresse une liste des cas qui devraient obliger les généralistes à adresser leurs patients à un psychiatre : menace suicidaire, suspicion d'un trouble mental grave, non-adhésion aux soins, suivi au long cours de traitements psychotropes...

Les auteurs estiment que la mise en place du parcours de soins coordonné impose que les psychiatres soient en "contact" avec les généralistes, afin que ceux-ci "s'approprient le projet de soins proposé". Aujourd'hui, environ 60 % des médecins traitants affirment avoir peu de relations avec les psychiatres.

S'ils se prononcent contre l'accès libre, les professeurs Hardy-Baylé et Schmitt en reconnaissent cependant l'intérêt pour les jeunes de 16 à 25 ans. Estimant qu'à cet âge les adolescents et jeunes adultes sont sujets à des "périodes de vulnérabilité" qui nécessitent l'avis d'un spécialiste, ils relèvent que le médecin de famille peut "ne pas être le meilleur interlocuteur". "Certains adolescents redoutent, même à tort, l'absence de confidentialité de la part d'un médecin qui connaît leur famille et eux-mêmes", expliquent les auteurs.

Cécile Prieur

Article paru dans l'édition du 07.12.05 (Le Monde)
__________________
Nausica, administratrice du forum
Nausica is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 12h49   #4
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : réforme et acces au psychiatre

Bonjour,

Actuellement on en est au stade où un avenant à la convention nationale des médecins généralistes et des médecins spécialistes a été signé, le 20 décembre, par l’assurance maladie et trois syndicats de médecins libéraux.

Voir là http://www.liberation.fr/page.php?Article=346486

Si j'ai bien compris le dispositif, pour que la mesure soit applicable, il faut maintenant attendre un arrêté ministériel qui porte approbation de l'avenant.

On peut trouver les avenants à la convention ici http://www.securite-sociale.fr/actu/...e/20050211.htm

Cordialement.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 12h56   #5
Winnie
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

Il semblerait que l'accès libre soit en effet préservé, malgré tout ce qu'on a pu lire ces derniers jours (il y a une chronique du sujet sur Santé-psy: message http://www.atoute.org/n/forum/showpo...&postcount=152 et suivants).

"Les psychiatres répondront toujours "Présent" !

Quoi que vous ayez lu ici ou là, l’accès direct aux psychiatres restera possible après le 1er janvier 2006 pour l’ensemble des patients et non aux seuls 16-25 ans. L’information est confirmée par les syndicats signataires de la nouvelle Convention.
La confusion était née d’une recommandation un peu ambiguë. Un rapport officiel appelait en effet à "préserver l’accès direct pour la population des adolescents" tout en précisant que "le parcours de soins coordonnés restait la règle en psychiatrie".
Comme l’explique Philippe Rollandin au nom du Syndicat des Médecins Libéraux (SML), signataire de la Convention médicale, "le rapport en question et le texte final de la Convention stipulent que le parcours de soins reste plus intéressant et plus profitable pour les patients qui ont des besoins psychiatriques. Mais il n’en reste pas moins que le psychiatre, comme le gynécologue et l’ophtalmologue bénéficient d’un accès spécifique selon lequel ils peuvent être consultés directement. Et cela, par tous les patients qui le souhaitent, sans pénalités".
François Kammerer, vice-président du Syndicat des Psychiatres français (SPF) le confirme. "La convention médicale consacre l’accès coordonné mais l’accès direct aux psychiatres ne sera pas pénalisé". Dont acte."


Sources : Syndicat des Médecins libéraux, Syndicat des Psychiatres français, 21 décembre 2005
  Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 14h22   #6
Pandore incognito
Railleuse masquée
 
Avatar de Pandore incognito
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paname
Messages: 8 162
Re : réforme et acces au psychiatre

Comme d'hab, c'est très clair
__________________
Pandore, incognito

Le point de démence de quelqu'un c'est la source même de son charme.
Si tu ne saisis pas le grain de folie chez quelqu'un, tu ne peux pas l'aimer.
Gilles Deleuze


Pandore incognito is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 16h28   #7
sourinette
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

ces messieurs les bureaucrates doivent trouver que le quotidien d'un patient en psychiatrie est un peu trop doux

et qu'avec quelques bâtons dans les roues, ça ira beaucoup mieux (pour le patient, pour les finances de la sécu, on sait pas trop)

Ca changera rien de le dire, mais ils me gonflent ces bureaucrates incapables (si finalement ça fait du bien de le dire )
  Réponse avec citation
Vieux 23/12/2005, 16h31   #8
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : réforme et acces au psychiatre

Citation:
Posté par sourinette
ils me gonflent ces bureaucrates incapables
C'est pourtant vrai, que ça fait du bien
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/01/2006, 18h42   #9
HARRAHS
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

[quote=Winnie]Il semblerait que l'accès libre soit en effet préservé, malgré tout ce qu'on a pu lire ces derniers jours (il y a une chronique du sujet sur Santé-psy: message http://www.atoute.org/n/forum/showpo...&postcount=152 et suivants).


"Quoi que vous ayez lu ici ou là, l’accès direct aux psychiatres restera possible après le 1er janvier 2006 pour l’ensemble des patients et non aux seuls 16-25 ans. L’information est confirmée par les syndicats signataires de la nouvelle Convention."

salut,

De deux choses l'une : ou on ne lit pas les mêmes infos ou je n'y comprend rien, mais le libre accès au psychiatre semble réservé aux moins de 26 ans ! alors si vous avez lu le contraire quelque part merci de me dire où ?

cordialement
  Réponse avec citation
Vieux 02/01/2006, 19h12   #10
Winnie
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

Citation:
Posté par HARRAHS
si vous avez lu le contraire quelque part merci de me dire où ?

Bonjour,


par exemple.

Cordialement
  Réponse avec citation
Vieux 02/01/2006, 20h23   #11
COCO11
COCO11
 
Date d'inscription: novembre 2005
Messages: 1 205
Re : réforme et acces au psychiatre

Les psychiatres sont, à compter du 1er janvier 2006, en accès spécifique partiel, c’est-à-dire :
  • les patients de moins de 26 ans peuvent consulter un psychiatre sans passer par leur médecin traitant (accès direct spécifique),
  • les patients de plus de 25 ans ont le choix entre :
    • le système du parcours de soins coordonnés avec consultation préalable du médecin traitant et échange d’information avec celui-ci
    • le parcours de soins hors coordination, en accès direct non spécifique, sans consultation préalable du médecin traitant et sans échange obligatoire d’informations avec celui-ci.
COCO11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/02/2006, 17h33   #12
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : réforme et acces au psychiatre

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour,

Actuellement on en est au stade où un avenant à la convention nationale des médecins généralistes et des médecins spécialistes a été signé, le 20 décembre, par l’assurance maladie et trois syndicats de médecins libéraux.

Voir là http://www.liberation.fr/page.php?Article=346486

Si j'ai bien compris le dispositif, pour que la mesure soit applicable, il faut maintenant attendre un arrêté ministériel qui porte approbation de l'avenant.

On peut trouver les avenants à la convention ici http://www.securite-sociale.fr/actu/...e/20050211.htm

Cordialement.

L'arrêté du 24 janvier 2006 portant approbation de l'avenant n° 10 à la convention nationale des médecins généralistes et des médecins spécialistes a été signé, et publié au Journal Officiel du 7 février 2006.

Vous pourrez trouver le texte ici

Ses dispositions sont donc entrées en application à compter du 8 février.

Donc les soins réalisés par les psychiatres et neuropsychiatres qui sont en accès spécifique au sens de l'article 1.3.1 de la convention médicale sont les soins de psychiatrie prodigués aux patients de moins de 26 ans.

Pour les plus de 26 ans il faut donc passer par le médecin traitant pour pouvoir être remboursé au maximum.

Si c'est le psychiatre qui est le médecin traitant :

Psychiatre secteur 1 : consultation 37€ - remboursement 24,90 €

Psychiatre secteur 2 (honoraires libres) : remboursement 23,01 €

En passant par le médecin traitant, et pour un suivi régulier :

Psychiatre secteur 1 : consultation 40 € - remboursement 27 €

Psychiatre secteur 2 (honoraires libres) : remboursement 23,01 €

=> Ces conditions sont applicables également aux moins de 26 ans, qui bénéficient de l'accès spécifique.

En passant par le médecin traitant, et pour un avis ponctuel :
(c'est-à-dire que c'est un psychiatre que vous n'avez pas vu dans les 6 mois précédents, et qui peut vous voir 3 fois au maximum, la première fois au tarif ci-dessous)

Psychiatre secteur 1 : consultation 50 € - remboursement 34 €

Psychiatre secteur 2 (honoraires libres) : remboursement 34 €

Sans passer par le médecin traitant :

Psychiatre secteur 1 : consultation 47 € maximum - remboursement 21,10 €

Psychiatre secteur 2 (honoraires libres) : remboursement 19,58 €


Voir la lettre de la Sécurité Sociale ici :
Lettre n° 188 du 12 février 2006
http://www.annuaire-secu.com/html/news188.html

Cordialement.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry




Dernière modification par Pandore 19/02/2006 à 14h32.
Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2006, 19h00   #13
unatoutien
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

Cela fait 3 ans que je suis suivi par un psychiatre et ma compagne depuis 1 an, nous avons déménagé il y a 3 ans et pensons redéménager bientôt (changement de ville), nous avons dû prendre un medecin traitant ici il y a peu de temps à cause de ces lois à la con et maintenant on doit aller voir ce medecin pour lui demander une recommandation pour aller voir le psy ...!!! celui si n'a meme pas l'air d'être au courant de cette loi et on a été obligé de raconter nos problemes au téléphone, ma compagne s'est mise à pleurer...moi ne voulant pas raconter mes problemes j'ai du prendre rendez-vous....voilà encore une belle loi intelligente faite par des cretins arrivistes.
  Réponse avec citation
Vieux 15/03/2006, 19h40   #14
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : réforme et acces au psychiatre

Citation:
Posté par unatoutien
Cela fait 3 ans que je suis suivi par un psychiatre et ma compagne depuis 1 an, nous avons déménagé il y a 3 ans et pensons redéménager bientôt (changement de ville), nous avons dû prendre un medecin traitant ici il y a peu de temps à cause de ces lois à la con et maintenant on doit aller voir ce medecin pour lui demander une recommandation pour aller voir le psy ...!!! celui si n'a meme pas l'air d'être au courant de cette loi et on a été obligé de raconter nos problemes au téléphone, ma compagne s'est mise à pleurer...moi ne voulant pas raconter mes problemes j'ai du prendre rendez-vous....voilà encore une belle loi intelligente faite par des cretins arrivistes.
Bonjour,

Concernant l'accès au psychiatre, je suis d'accord avec toi que ce système est une belle connerie. Mais comme on ne peut pas faire changer ce système, autant s'adapter. Et on a quand même le choix de consulter directement en payant quelques euros de plus. Es-tu vraiment à quelques euros près ? Consolons-nous en pensons aux pays où on n'a pas le choix du médecin, et où il faut attendre très longtemps pour avoir un rendez-vous...
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2006, 20h52   #15
SylvainCaminot
 
Messages: n/a
Re : réforme et acces au psychiatre

Mais c'est une honte votre réponse ! Je n'ai pas de travail et en plus vous m'avez supprimé mon compte ! Etes vous professionnelle ? ça m'étonnerais ! Pour résumé votre réponse c'est "vous plaignez pas y'a pire que vous" super le forum
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h17.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.