Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/12/2012, 18h34   #26
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : Paranoia

Citation:
Posté par CALLIPSO
Eau, quel beau nom

Je trouve que c'est une question centrale.
Boris Cyrulnik l'a longuement exploré (et continue apparemment)
notamment dans son livre 'les vilains petits canards'.
Il montre comment des enfants peuvent sortir grandis de situations très complexes et d'autres sont fragilisés par des faits d'apparence plus légère.
Pour ma part je crois aussi que nous avons tous une part fragile...
Et toi?

Cyrulnik parle surtout de l'importance d'avoir trouvé des "tuteurs de résilience" , soit dans une personne, soit dans une communauté, qui permettent de "s'accrocher" à quelque chose et de survivre.
Mais il faut rappeler que la résilience ne signifie pas le bonheur ni l'absence de souffrance, simplement la survie.L'état psychique , c'est autre chose.
( dans son dernier livre, le plus personnel, puisqu' au fil du temps il arrive à aborder de plus en plus son histoire, il montre bien comment il a clivé totalement sa personnalité pour survivre et les conséquences sur sa vie etc)


"pourquoi certains enfants surmontent ce qui détruit d'autres?"

aucun traumatisme n'est équivalent à un autre. Jamais.Chaque deuil est différent( selon l'âge,l'attitude de l'entourage l'entourage, le fait que ec soit un premier deuil ou la répétition d'un deuil préécdent.. ) chaque divorce est différent, chaque agression etc..Rien n'est jamais équivalent, ni même dans une même fratrie.
Donc le "ce " dont tu parles n'est jamais le même "ce" , même si ça porte un nom semblable.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/12/2012, 18h51   #27
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par CALLIPSO
Cela me rappelle quelque chose... Un entourage familial très limité aussi et
pour les mêmes raisons.
Pourquoi cet éloignement de ton initiative?

Quand j'ai enfin pris ma liberté, à 21 ans, j'avais (lâchement) promis à ma mère, (lâchement mais aussi pour amortir le "cataclysme" de mon départ), que je ne verrais pas mon père, à Paris où nous allions nous trouver tous les deux. Je dois dire que, petit à petit, l'idée de me replonger dans les problèmes familiaux m'est apparue à rejeter. J'avais acquis chèrement ma liberté et ne voulais pas retrouver l'ambiance du bon vieux temps. Quelque part j'imaginais que ma mère savait tout de mes actes. Je pensais que je retournerais vers mon père... quand le temps serait venu. Ce que j'ai fait... des décennies plus tard.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/12/2012, 19h11   #28
eau*
 
Messages: n/a
Re : Paranoia

Citation:
Posté par Jane Burden
Cyrulnik parle surtout de l'importance d'avoir trouvé des "tuteurs de résilience" , soit dans une personne, soit dans une communauté, qui permettent de "s'accrocher" à quelque chose et de survivre.
Mais il faut rappeler que la résilience ne signifie pas le bonheur ni l'absence de souffrance, simplement la survie.L'état psychique , c'est autre chose.
( dans son dernier livre, le plus personnel, puisqu' au fil du temps il arrive à aborder de plus en plus son histoire, il montre bien comment il a clivé totalement sa personnalité pour survivre et les conséquences sur sa vie etc)


"pourquoi certains enfants surmontent ce qui détruit d'autres?"

aucun traumatisme n'est équivalent à un autre. Jamais.Chaque deuil est différent( selon l'âge,l'attitude de l'entourage l'entourage, le fait que ec soit un premier deuil ou la répétition d'un deuil préécdent.. ) chaque divorce est différent, chaque agression etc..Rien n'est jamais équivalent, ni même dans une même fratrie.
Donc le "ce " dont tu parles n'est jamais le même "ce" , même si ça porte un nom semblable.


c'est important ce que tu précises là

bien des gens comprennent le terme résilience autrement
  Réponse avec citation
Vieux 13/12/2012, 19h19   #29
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par eau*
il y a peut-être aussi le fait que tu avais 9 ans et que tu as pu peut-être déjà te construire avant, quand tes parents vivaient en couple?

Peut-être... Pourtant j'ai vraiment construit des défenses entre 9 ans... et 14 ou 15 ans. Après j'ai "rongé mon frein"
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/12/2012, 19h25   #30
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par eau*
à vrai dire je n'en sais rien

peut-être y a-t-il une plus ou moins grande capacité à refouler les traumatismes?

Je ne crois pas qu'il soit bon de "refouler des traumatismes". Si tu les refoules ils seront toujours là et, un jour ou l'autre, pourront ressurgir, peut-être renforcés...
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/12/2012, 19h51   #31
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : Paranoia

Citation:
Posté par eau*
c'est important ce que tu précises là

bien des gens comprennent le terme résilience autrement

oui, c'est bien pour ça que je tiens à rappeler le vrai sens du terme parce que ça m'agace de voir ce concept mis à toutes les sauces pour justifier tout et n'importe quoi. (Michel Hanus, psychiatre dans son dernier livre « La résilience, à quel prix » met en garde sur la généralisation du processus de résilience, qui risque de marginaliser ceux qui ne seront pas résilients et de les étiqueter péjorativement : "ceux qui ne sont pas capables "!)
La résilience est d'abord un terme de physique, qui désigne une sorte de "souplesse" -relative- d'un matériau, qui ne rompt pas. Sauf que c'est justement seulement le fait de ne pas casser,rien d'autre. Et Cyrulnik a utilisé ce mot pour exprimer les possibilités de ne pas être broyé , mais pas celles d'être heureux! et surtout, quand on lui avait demandé un jour "vous, vous êtes un exemple de résilience? " avait répondu: "je vous dirai ça sur mon lit de mort, si je ne me suis pas suicidé". Il me semble que c'est clair
Quand il montre que Marylin n'était pas résiliente là où Andersen a pu l'être , c'est toujours la même idée qu'il développe ( Le murmure des fantômes)
Il insiste longuement , dans tous ses livres , sur le fait que le résilient n'atteint aucun bonheur, qu'il réussit seulement à s'adapter, souvent à un prix très lourd , psychiquement.
Par contre, ce qui est très intéressant, c'est le tuteur de résilience, qui peut être la culture, les valeurs de l'entourage, mais aussi , un enseignant, un travailleur social, un psychologue, ou n'importe quelle figure de l'entourage. Et c'est intéressant de voir ce qui permet de s'en sortir, qui s'apparente , souvent, à de la chance : un sourire au bon moment, une parole, un modèle,toujours de la chaleur humaine.
ça m'a souvent aidée dans mon travail,de penser que pour certains enfants, j'aurais pu,peut-être , à un moment de leur histoire, représenter cette accroche à la vie.
( j'ai d'ailleurs, dans mon enfance , une bonne idée de qui a pu jouer un tel rôle,et c'était mon institutrice, que j'ai eue du CE1 au CM2 )

Dernière modification par Jane Burden 13/12/2012 à 20h04.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2012, 15h48   #32
CALLIPSO
Membre
 
Avatar de CALLIPSO
 
Date d'inscription: décembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 7
Re : Paranoia

Citation:
Posté par Jane Burden
Cyrulnik parle surtout de l'importance d'avoir trouvé des "tuteurs de résilience" , soit dans une personne, soit dans une communauté, qui permettent de "s'accrocher" à quelque chose et de survivre.
Mais il faut rappeler que la résilience ne signifie pas le bonheur ni l'absence de souffrance, simplement la survie.L'état psychique , c'est autre chose.
( dans son dernier livre, le plus personnel, puisqu' au fil du temps il arrive à aborder de plus en plus son histoire, il montre bien comment il a clivé totalement sa personnalité pour survivre et les conséquences sur sa vie etc)


"pourquoi certains enfants surmontent ce qui détruit d'autres?"

aucun traumatisme n'est équivalent à un autre. Jamais.Chaque deuil est différent( selon l'âge,l'attitude de l'entourage l'entourage, le fait que ec soit un premier deuil ou la répétition d'un deuil préécdent.. ) chaque divorce est différent, chaque agression etc..Rien n'est jamais équivalent, ni même dans une même fratrie.
Donc le "ce " dont tu parles n'est jamais le même "ce" , même si ça porte un nom semblable.

Bonjour,

Je vois que tu es une 'Cyrulienne' avertie.
Je pense aussi qu'il serait très dommageable de déduire de ce concept une 'incapacité' quelconque de la "non résilience" mais c'est selon moi
une conception très riche permettant d'expliquer notamment pourquoi certaines personnes ont trouvé la force de résister à des situations terribles.

"La résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l'événement traumatique pour ne plus vivre dans la dépression et se reconstruire. La résilience serait rendue possible grâce à la structuration précoce de la personnalité, par des expériences constructives de l'enfance (avant la confrontation avec des faits potentiellement traumatisants) et parfois par la réflexion, ou la parole, plus rarement par l'encadrement médical d'une thérapie".
Je ne vois là aucune contradiction avec ce que je disais, n'ayant d'ailleurs parlé ni de bonheur, ni de situations "identiques" vécues?
Sachant bien à quel point ce n'est jamais vécu de la même façon. Et pour cause, chacun ayant son individualité et par là, son propre ressenti.
__________________
On ne guérit d’une souffrance qu’à condition de l’éprouver pleinement.


Marcel Proust
CALLIPSO is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2012, 16h02   #33
CALLIPSO
Membre
 
Avatar de CALLIPSO
 
Date d'inscription: décembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 7
Re : Paranoia

Citation:
Posté par Soliless
Quand j'ai enfin pris ma liberté, à 21 ans, j'avais (lâchement) promis à ma mère, (lâchement mais aussi pour amortir le "cataclysme" de mon départ), que je ne verrais pas mon père, à Paris où nous allions nous trouver tous les deux. Je dois dire que, petit à petit, l'idée de me replonger dans les problèmes familiaux m'est apparue à rejeter. J'avais acquis chèrement ma liberté et ne voulais pas retrouver l'ambiance du bon vieux temps. Quelque part j'imaginais que ma mère savait tout de mes actes. Je pensais que je retournerais vers mon père... quand le temps serait venu. Ce que j'ai fait... des décennies plus tard.

En somme comment te sens-tu ressortie de cette enfance compliquée ?
__________________
On ne guérit d’une souffrance qu’à condition de l’éprouver pleinement.


Marcel Proust
CALLIPSO is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2012, 16h38   #34
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par CALLIPSO
En somme comment te sens-tu ressortie de cette enfance compliquée ?

J'ai déjà dit beaucoup de choses, si tu nous parlais un peu de toi puisque tu as ouvert ce fil
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2012, 17h02   #35
CALLIPSO
Membre
 
Avatar de CALLIPSO
 
Date d'inscription: décembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 7
Re : Paranoia

Citation:
Posté par Soliless
J'ai déjà dit beaucoup de choses, si tu nous parlais un peu de toi puisque tu as ouvert ce fil

Je vois que tu as l'oreille musicale
C'est vrai, tu as dit beaucoup de choses et dans l'ensemble j'ai cru comprendre que tu te sentais plutôt bien et grandie de cette épreuve?
C'est ce que je ressens de mon côté.
Après une enfance empreintes de grandes complications, comme je te disais la paranoïa 'latente' de ma mère, sa fragilité permanente et les abus de mon grand pervers de père dés mes six ans, j'ai dû trouver en moi-même les forces de survie - j'ai aussi une soeur ainée qui a joué un grand rôle de soutien - après des études de psychopathologie et des thérapies diverses, je m'en sens complètement sortie aujourd'hui.
Ce qui me préoccupe c'est comment aider ma mère au mieux.
Elle souffre des plus graves symptômes de la paranoïa avec un délire très installé, un sentiment de persécution systématique, un rythme de vie complètement désorganisé (elle vit la nuit et dort par tranche de 3 ou 4 h à n'importe quel moment) et ayant perdu son mari (mon beau père) au mois de février, elle se replie de plus en plus sur elle-même.
Nous sommes 4 enfants - je suis la 2ème - et mes soeurs ne semblent pas prendre conscience de la gravité de son état.
Elles l'encouragent à prendre un appartement mais je ne vois pas comment elle peut vivre seule.
Cette maladie est terrible car nous sommes démunis pour aider la personne, tellement l'inconscience est grande.
As-tu vécu le même genre d'inquiétude?
__________________
On ne guérit d’une souffrance qu’à condition de l’éprouver pleinement.


Marcel Proust
CALLIPSO is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/12/2012, 17h28   #36
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par CALLIPSO
Je vois que tu as l'oreille musicale
C'est vrai, tu as dit beaucoup de choses et dans l'ensemble j'ai cru comprendre que tu te sentais plutôt bien et grandie de cette épreuve?
C'est ce que je ressens de mon côté.
Après une enfance empreintes de grandes complications, comme je te disais la paranoïa 'latente' de ma mère, sa fragilité permanente et les abus de mon grand pervers de père dés mes six ans, j'ai dû trouver en moi-même les forces de survie - j'ai aussi une soeur ainée qui a joué un grand rôle de soutien - après des études de psychopathologie et des thérapies diverses, je m'en sens complètement sortie aujourd'hui.
Ce qui me préoccupe c'est comment aider ma mère au mieux.
Elle souffre des plus graves symptômes de la paranoïa avec un délire très installé, un sentiment de persécution systématique, un rythme de vie complètement désorganisé (elle vit la nuit et dort par tranche de 3 ou 4 h à n'importe quel moment) et ayant perdu son mari (mon beau père) au mois de février, elle se replie de plus en plus sur elle-même.
Nous sommes 4 enfants - je suis la 2ème - et mes soeurs ne semblent pas prendre conscience de la gravité de son état.
Elles l'encouragent à prendre un appartement mais je ne vois pas comment elle peut vivre seule.
Cette maladie est terrible car nous sommes démunis pour aider la personne, tellement l'inconscience est grande.
As-tu vécu le même genre d'inquiétude?



...
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne

Dernière modification par Soliless 19/12/2012 à 16h01.
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/07/2017, 00h41   #37
papaabimé
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2017
Messages: 1
Re : Paranoia

Bonsoir à tous
Je m'appelle B. et ma compagne maman de mes enfants présente tout les symptômes de la personnalitée paranoiaque.
-Fausseté de jugement
-Délire d'interpretation
-Très haute opinion d'elle meme
-Incapacité a déléguer
-Toute puissance
-Procédurière (tu n'as meme pas idée)
-Incapacité totale d'introspection (j'ai des problèmes avec l'humanité mais c'est l'humanité qui a un problème.
Bref... Le menu est sympa

Cela va faire 2 ans que nous nous pratiquons et je suis absolument détruit j'ai été isolé de mon entourage et privé de ma joie de vivre Ma paternité est gâché.
Le problème aurait pu être solutionné rapidement mais 2 bébés jumeaux.
Nos enfants ont 6 mois(mes premiers)
j'écris sur ce forum non pas pour faire ma pleureuse meme si l'introduction le laisse à penser mais plutôt pour avoir des témoignages avis et partager avec je ne vous le souhaite pas des personnes ayant vécus du similaire.
Je vis des chantages et menace quasi quotidienne avec mes enfants elle les prend me les redonne quand ca l'arrange me les reprend et ca marche par cycle.
Tout va bien quand a un moment un événement anodin comme dire bonjour a qqn faire qqchose pour sois ou meme un simple désagrément etc... et la déclencheur boum!!! et bienvenue dans l'enfer 2.0
Je suis allé voir bon nombre d'avocats et avant que les enfants aient 3 ans/4 ans je ne peux rien faire ils seront avec leur mere (un trouble psy dit socialement acceptable n'est pas traité par la justice et notamment en droit des familles)
Ce qui m'inquiète par dessus tout ce sont mes bébés et leurs avenirs en lisant qq post ici et en le vivant moi meme c'est hautement destructeur.
Je suis allé voir des psy qui m'ont dit qu'on ne raisonne pas le déraisonnable.
Je suis d'accord avec eux mais être confronté a toute cette folie au quotidien est plus que destructeur.
Si je me protege je ronge mon frein avec la privation de mes enfants et si je ne me protege pas je me fais détruire bref pas simple.
Donc maintenir une proximité distante avec la mere pour pouvoir avoir un oeil sur mes petits ou me mettre en sauvegardeet être privé de mes enfants c'est extrêmement pervers tout ca.
Je sais pas trop quoi faire suis un peu détruit
si qqn ici a vécu ca?
si des enfants de maman parano aurait bien aimé que le père fasse chose ?
ou si qqn veut me répondre n'hésitez pas

Désolé ma prose et un peu fouillis et mes idées pas très classées mais vous me pardonnerez quand je suis en forme on me surnomme Baudelaire
papaabimé is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/07/2017, 18h43   #38
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 32 373
Re : Paranoia

Citation:
Posté par papaabimé
.

si des enfants de maman parano aurait bien aimé que le père fasse chose ?
ou si qqn veut me répondre n'hésitez pas


Bonjour,

Parfois, adulte, il m'arrive de penser :"personne ne m'a aidée lorsque j'étais enfant", mais à cette époque, je n'aurais pas accepté que qui que ce soit fasse quoi que ce soit contre ma mère. Je pensais qu'il m'appartenait de lui épargner tout chagrin supplémentaire.

Maintenant je pense qu'il aurait fallu m'aider mais de manière très intelligente, professionnellement sans doute, ce qui ne se faisait guère à l'époque mais doit être possible de nos jours.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 18h38   #39
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

bonjour , j ai 49 ans , moi c mon père qui est malade et je ne suis toujours pas tranquille avec lui , malgres que ca fait 30 ans que je suis partie de chez mes parents.... J ai eu droit a tout étant enfant sevices sexuels et physiques , c ok j en suis sortie, mais actuellement mon père m envoie des fotos de lui nu avec des sex toys ou il m envoie des lettres avec ses fantasmes homosexuels, j en ai parle a ma mere et lui ai rendu la lettre de mon pere en lui demandant quand est ce que cela allait s aretter , que j avais presque 50 ans !!!!!! aujourd’hui j ai reçu une réponse de lui qui disait (en gros) que je n avais aucune empathie, qu on etait censés accepter les autres avec leur défaut et contribuer a ce qu ils soient ien dans leur peau... Je suis fatiguée, je ne vais même pas répondre ,cela va etre l escalade et de toute façon il ne m entendra pas. Dsl je suis brouillon mais je suis mal j ai juste besoin de déposer tout çà , je ne peu en parler a personne autour de moi. Merci de m avoir lue.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 18h44   #40
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Paranoia

bonjour Caféine
Est-ce qu'il t'est difficile d'envisager de couper définitivement avec ton père?
des moyens pratiques: brûler les lettres sans les ouvrir, changer ton num. de téléphone
MPi is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 18h57   #41
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Citation:
Posté par MPi
bonjour Caféine
Est-ce qu'il t'est difficile d'envisager de couper définitivement avec ton père?
des moyens pratiques: brûler les lettres sans les ouvrir, changer ton num. de téléphone

bonjour MPI , je l evite, je ne vais pas chez mes parents , quand j ai lu sa lettre aujourdhui je me suis dit que la prochaine je la lui renverrais sans la lire, mais alors il risque de venir chez moi et de faire un scandale.
Ce qu il y a surtout c est que c est ma mere qui va en faire les frais , il va lui parler et lui reparler de cette histoire , la reveiller la nuit pour en parler encore, c est pour cela que je ne reagi pas , pour la preserver elle , je n ai pas peur de lui , depuis enfant je lui ai tenu tete , mais je veux preserver ma mere, mais ce soir je n y arrive plus. En lisant ce forum je me suis retrouvee dans certains temoignages , je suis dsl je suis brouillon, j ai du mal a aligner mes mots , je suis en larmes alors que j ecris c trop frais encore.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 18h57   #42
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Citation:
Posté par MPi
bonjour Caféine
Est-ce qu'il t'est difficile d'envisager de couper définitivement avec ton père?
des moyens pratiques: brûler les lettres sans les ouvrir, changer ton num. de téléphone

bonjour MPI , je l evite, je ne vais pas chez mes parents , quand j ai lu sa lettre aujourdhui je me suis dit que la prochaine je la lui renverrais sans la lire, mais alors il risque de venir chez moi et de faire un scandale.
Ce qu il y a surtout c est que c est ma mere qui va en faire les frais , il va lui parler et lui reparler de cette histoire , la reveiller la nuit pour en parler encore, c est pour cela que je ne reagi pas , pour la preserver elle , je n ai pas peur de lui , depuis enfant je lui ai tenu tete , mais je veux preserver ma mere, mais ce soir je n y arrive plus. En lisant ce forum je me suis retrouvee dans certains temoignages , je suis dsl je suis brouillon, j ai du mal a aligner mes mots , je suis en larmes alors que j ecris c trop frais encore.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 20h17   #43
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Paranoia

qu'est ce qui fait que ta maman ne puisse pas régler le problème elle-même?
car il s'agit de son mari, et toi, tu es leur fille,
MPi is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 21h13   #44
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Citation:
Posté par MPi
qu'est ce qui fait que ta maman ne puisse pas régler le problème elle-même?
car il s'agit de son mari, et toi, tu es leur fille,

C est complique a expliquer , en gros mon pere est un enfant gate , pourri meme , et ma mere ne sachant pas lui faire front (pour nous proteger) lui passait tout ses caprices pour le calmer , sinon il passait ses coleres sur nous, je precise que les sevices il les faisait quand ma mere etait absente , elle a toujours travaille , lui a ete mit en invalidite a 35 ans pour prolemes psy. Toujours pour ne pas l enerver l entourage ne le contrariait pas , a chaque fois qu on se plagnait c etait , il est malade, ca va passer , ne le contrarie pas , ne dis rien etc.... Maintenant elle me soutient, mais la situation s est inversee , elle vit toujours avec lui et c est moi qui veut la proteger maintenant. Cercle vicieux. Je precise que meme si j ai eu cette enfance pourrie , j ai su grandir et faire la part des choses , j ai des prolemes relationnels mais j ai un fils de 22 ans avec qui je n ai pas du tout recreer ce que j ai vecu et qui est formidable ok dans a peau et qui est a l unif , un miracle pour moi qui ai du survivre et du coup n ai pas su suivre des etudes. Je suis capable d etre en la presence de mon pere mais je vais me disputer avec lui et lui jeter a la figure toute la rancoeur que j ai envers lui , encore une fois ce qui me retiens c est ma mere. C est ca qui me fait souffrir d etre piegee comme quand j etais gosse. J ai l impression que c l histoire de ma vie et que ca va jamais se terminer , seulement quand il sera mort. Et pourtant j en creve d envie de lui dire ce que je pense. la semaine derniere j ai dit a ma mere ce que je pensais de la lettre et elle etait d accord avec moi , il s est mit en colere pcq elle ne voulait pas me la donner et pour avoir la paix elle l a prise, je lui ai dit que j avais presque 50 ans que c t pas normal de recevoir du courrier comme ca de son pere, que quand j etais gosse je savais pas me defendre mais que maintenant j etais adulte et que je ne voulais pas parler ni connaitre les fantasmes de mon pere que ce n etait pas mes histoires, que je ne l avais pas choisi comme parent mais que elle l avait choisi comme mari , meme si elle n avait pas a souffrir de ca non plus , elle etait ok avec moi , a repris la lettre et la rendue a mon pere, et aujourdhui par la poste je recois une reponse me disant que je n etais pas empathique etc....

Dernière modification par Cafeine 21/10/2017 à 21h21.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 22h03   #45
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Merci MPI de me lire et de me repondre, encore une fois dsl je ne suis pas claire dans mes messages , c est difficile d ecrire.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 22h28   #46
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Paranoia

vous avez posé votre message sur le fil "paranoïa ", c'est donc que votre père est reconnu comme tel? parce que si c'est le cas, vous et votre maman pouvez faire quelque chose pour vous protéger, avec le médecin qui le suit, non?
MPi is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 22h44   #47
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Citation:
Posté par MPi
vous avez posé votre message sur le fil "paranoïa ", c'est donc que votre père est reconnu comme tel? parce que si c'est le cas, vous et votre maman pouvez faire quelque chose pour vous protéger, avec le médecin qui le suit, non?

oui il est paranoïaque je ne sais pas exactement le diagnostique je pense qu il est schizophrène, en fait je suis arrivee ici grace au moteur de recherche , un peu par hasard....

Il ne veut pas se soigner , je me rapelle qu il a prit du tercian, du temesta et du lithuim, donc je suppose qu il est serieusement malade, mais moi je le voit comme un enfant gate , parce qu il se comporte comme cela , il est suivi par un generaliste mais pas pour cette maladie, je dis a ma mere qu il faudra tot ou tard le faire interner , ce sera plus vivable pour elle sinon , depuis peu elle accepte l idee, c une progression. Mais meme est ce que cela escuse son comportement ? Et nous ses enfants on fait quoi avec notre douleur ?
C est une question rethorique , en rien je ne vous demande une reponse. j ai juste besoin de deposer ma colere et ma peine ce soir , j ai l impression d etre enchainee et j ai envie de hurler.
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/10/2017, 23h25   #48
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Paranoia

ok, j'ai lu Caféine, vous avez besoin de poser votre peine...
continuez, le forum est fait pour ça, je ne suis pas très au fait pour les démarches, je ne peux pas vous donner de conseils judicieux,
seulement vous dire que avec ce que vous avez vécu, j'aurais mis des kilomètres entre mes parents et moi, ou du moins , j'aurais coupé les ponts: il faut tellement de temps pour se reconstruire!..
mais je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire

Si votre père prenait du lithium, il doit souffrir de maniaco-dépression, (autrement nommée bi polarité )
il n'est pas responsable de sa maladie, mais il est responsable de ses soins.
Vous êtes la personne la plus importante, et vous occuper de vous est votre priorité: protégez-vous,
je vous souhaite de trouver un peu de repos
MPi is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/10/2017, 09h58   #49
Cafeine
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 11
Re : Paranoia

Citation:
Posté par MPi
ok, j'ai lu Caféine, vous avez besoin de poser votre peine...
continuez, le forum est fait pour ça, je ne suis pas très au fait pour les démarches, je ne peux pas vous donner de conseils judicieux,
seulement vous dire que avec ce que vous avez vécu, j'aurais mis des kilomètres entre mes parents et moi, ou du moins , j'aurais coupé les ponts: il faut tellement de temps pour se reconstruire!..
mais je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire

Si votre père prenait du lithium, il doit souffrir de maniaco-dépression, (autrement nommée bi polarité )
il n'est pas responsable de sa maladie, mais il est responsable de ses soins.
Vous êtes la personne la plus importante, et vous occuper de vous est votre priorité: protégez-vous,
je vous souhaite de trouver un peu de repos


Merci MPI, c juste un coup de colere, j aurais mis des km entre mes parents et moi si je n etais pas si attachee a ma mere. Encore merci de m avoir lue
Cafeine is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/10/2017, 12h15   #50
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Paranoia

bonjour Caféine, contente que tu ailles mieux
j'ai pensé à autre chose: tu dis que ta maman est presque prête à faire ce qu'il faut pour se protéger,
quand ta mère sera prête, ou même de ton propre chef, tu peux demander l'avis d'un psychiatre, ou prendre rendez vous dans un Centre médico psychologique,
il existe aussi des associations de famille de malades atteints de troubles psychiatriques
bon courage
MPi is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.