Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/07/2007, 16h59   #26
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : Internet et forums = drogue ?

Le même Monsieur Pandore est lui-même addict au travail... m'enfin, on n'en finirait pas, hein... je m'égare.

En conclusion, un document intéressant sur les addictions sans drogues ici
http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/tox...ansdrogues.pdf
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 17h10   #27
tierset
Membre
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 7 306
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Pandore
Le même Monsieur Pandore est lui-même addict au travail... m'enfin, on n'en finirait pas, hein... je m'égare.

En conclusion, un document intéressant sur les addictions sans drogues ici
http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/tox...ansdrogues.pdf
Salut Pandore
Pour ma part ,je crois que l'on peut vivre avec certaines addictions Le forum est important pour moi et je pense réellement qu'il m'apporte un plus BISES THNIERRY
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 17h16   #28
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par tierset
Salut Pandore
Pour ma part ,je crois que l'on peut vivre avec certaines addictions Le forum est important pour moi et je pense réellement qu'il m'apporte un plus BISES THNIERRY
Je suis d'accord avec toi, Tierset. Je vis très bien avec mon addiction au forum

__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 18h01   #29
chamallow
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

...

Dernière modification par chamallow 30/08/2007 à 04h23.
  Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 18h10   #30
gevodans
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

A/ Le couple pantoufles, marmite, casseroles, journal, "Ceci n'est pas une pipe", etc, n'est pas une fatalité.

(?) -> On dit que la base de la maladie, c'est d'abord la souffrance de la personne concernée et son rapport au réel et à ses containgeances. Si je souffre d'une addiction c'est le début de la pathologie et si en plus cette addiction me coupe des réalités afférentes aux monde, c'est un pas de plus vers la pathologie...
voici mon état d'esprit du moment.
B/ Après ça si je vis avec une femme ou que je partage des moments avec elle et que je néglige ces moments au profits d'autres "choses?", je trouverais naturel qu'elle fasse preuve d'un yota de jalousie.

Entre A/ et B/, il y a une marge.... Un canyon même....

Dernière modification par gevodans 13/07/2007 à 18h14.
  Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 18h36   #31
gevodans
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

PS : D'après le dico (pour étayer ma "souffrance"), éthymologiquement quelque chose de pathogène est quelque chose qui engendre la souffrance :
Du grec pathos souffrance et gennân engendrer. Pathêtikos : émouvant...
  Réponse avec citation
Vieux 13/07/2007, 20h00   #32
cléo
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Gevodans, je n'arive pas à comprendre ce que tu veux dire par rapport à la discussion en cours.

Tu nous parles de ta souffrance, là, par rapport à une addiction?

Sinon, dans le cas de Lozère, puisque tu nous donnes une défintion de pathologie, c'est bien Lozère qui souffre.Pas son épouse...Du moins, c'est Lozère qui vient demander de l'aide et qui se sent mal...
  Réponse avec citation
Vieux 14/07/2007, 10h31   #33
not blind
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Moi je suis addict au forum et j'en souffre un peu quand même. Avant j'écrivais de longs mails à mes amis, je décrochais le téléphone, maintenant je laisse toujours le téléphone sonner, je commence à en avoir une vraie phobie, et puis je délaisse mes amis de mille et une manières révélatrices.
Il est possible que je sois venue ici parce que mes amitiés ne me comblaient pas, je sais qu'on peut me répondre ça.
Simplement je passe trop de temps ici, ici ou ailleurs sur internet et j'en souffre un peu même si c'est parfois d'un grand secours.
Parfois il m'arrive de répondre à quelqu'un, uniquement parce que j'ai envie de poster et non parce que je le sens en profondeur.
Je parle de moins en moins à mes amis, je leur parle de ce qui ne compte pas pour moi, je leur parle de mes légèretés mais non de mes lourdeurs.
D'autre part les relations sur les forums sont loin d'être idéales car après un premier temps de soutien réciproque, viennent les mauvais caractères de chacun, et dieu sait combien notre caractère est mauvais puisque nous sommes malades.
Dans le monde des fous la personne normale est borgne. Et là, ça ne me va pas. Je ressens les messages rampants, les non-dits comme dans les situations familiales, et ça je veux m'en libérer.
Et puis il y a quelque chose d'étrange. La sphère du privé devient ma vie de tous les jours, mes activités professionnelles ou approchant, et ma sphère publique, celle que j'exhibe sur les forums est en fait mon intimité. Ca me dérange quelque part cette inversion.

Dernière modification par not blind 14/07/2007 à 10h34.
  Réponse avec citation
Vieux 14/07/2007, 14h16   #34
Castor
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Pandore
Je suis d'accord avec toi, Tierset. Je vis très bien avec mon addiction au forum


Cela pourrait s'appeler le déni.

Moi, alcoolique, madame ?!! Mais pas du tout. J'aime bien mon petit verre. Comme tout le monde.
  Réponse avec citation
Vieux 14/07/2007, 14h38   #35
Castor
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par not blind
Moi je suis addict au forum et j'en souffre un peu quand même. Avant j'écrivais de longs mails à mes amis, je décrochais le téléphone, maintenant je laisse toujours le téléphone sonner, je commence à en avoir une vraie phobie, et puis je délaisse mes amis de mille et une manières révélatrices.
Il est possible que je sois venue ici parce que mes amitiés ne me comblaient pas, je sais qu'on peut me répondre ça.
Simplement je passe trop de temps ici, ici ou ailleurs sur internet et j'en souffre un peu même si c'est parfois d'un grand secours.
Parfois il m'arrive de répondre à quelqu'un, uniquement parce que j'ai envie de poster et non parce que je le sens en profondeur.
Je parle de moins en moins à mes amis, je leur parle de ce qui ne compte pas pour moi, je leur parle de mes légèretés mais non de mes lourdeurs.
D'autre part les relations sur les forums sont loin d'être idéales car après un premier temps de soutien réciproque, viennent les mauvais caractères de chacun, et dieu sait combien notre caractère est mauvais puisque nous sommes malades.
Dans le monde des fous la personne normale est borgne. Et là, ça ne me va pas. Je ressens les messages rampants, les non-dits comme dans les situations familiales, et ça je veux m'en libérer.
Et puis il y a quelque chose d'étrange. La sphère du privé devient ma vie de tous les jours, mes activités professionnelles ou approchant, et ma sphère publique, celle que j'exhibe sur les forums est en fait mon intimité. Ca me dérange quelque part cette inversion.

Bonjour, Not Blind,

Je me retrouve beaucoup dans tout ce que tu dis. Heureusement, je n'en suis pas encore à préférer le forum à la fréquentation de mes amis. Mais je dois vraiment me donner des coups de pieds au cul pour me bouger et faire autre chose. J'évite tout ce qui demande un minimum d'effort (comme regarder les horaires du bus et m'habiller pour aller au cinéma)

Le soir, mon mari rentre et me demande : "Tu as passé bcp de temps sur le forum ?". Et je lui réponds "oui". En fait, toute la journée. Et quand il n'y avait plus rien à lire, je faisais des réussites.

Je fais le minimum vital. Une tonne de paperasses en retard. Y compris la comptabilité de mon mari. Si je m'y mets dès aujourd'hui, j'en ai pour une dizaine de jours non-stop. L'énormité de la tâche me fait reculer encore et encore. J'attends les tous derniers délais pour tout.

Quand j'ai commencé à poster, j'étais immobilisée et n'avais guère d'autres distractions. Maintenant, ce n'est plus le cas.

Bien sûr que l'addiction à internet existe. Simplement, elle n'est pas dangereuse physiquement. Je me console en me disant que cela m'évite les benzodiazépines.

Tout comme les parents désolés de voir leur gosse négliger l'école et toute autre activité pour rester skotché des journées entières à son écran. Au-moins, ce gosse n'est pas héroïnomane.

Castor
  Réponse avec citation
Vieux 14/07/2007, 17h25   #36
Broutille
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonjour

Au sujet de la cyber-dépendance :
Extrait depuis : "les addictions sans drogue "
page 11 clic ici
( Ps- je souffre par moments de cyber dépendance
)






  Réponse avec citation
Vieux 14/07/2007, 17h34   #37
Broutille
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

... La suite est à lire page 12 du document.
  Réponse avec citation
Vieux 15/07/2007, 15h44   #38
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 895
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonjour

Tout d'abord, une demande récente de NotBlind m'a conduit à créer une nouvelle catégorie d'exclus du forum : les interdits à leur demande, comme pour les casinos.

Ensuite, il y a diverses sortes d'addictions au clavier. C'est analysé correctement dans l'article cité.

Pour ce qui me concerne, j'ai une addiction modeste dans le sens ou les choses importantes passent avant (enfants, épouse, travail). Mais j'aurais un mal fou à rester sans réseau pendant quelques jours. Accessoirement, mes responsabilités sur le forum rendent cet éloignement difficile.

Ma femme n'a pas toujours apprécié, loin de là, ma relation à l'ordinateur, mais je lui ai fait remarquer que contrairement au golf, cela assure ma présence à la maison.

Il y a sur atoute depuis sa création l'image suivante



Ce n'est pas pour rien.

Lorsque le conjoint se sent délaissé, l'attitude doit être la même qu'avec un rival amoureux
- redoubler d'affection, d'attentions et refaire la carte du tendre.
- proposer d'aller voir un conseiller conjugal si la situation ne paraît pas s'améliorer. Telle la femme qui trouve chez l'amant ce que son mari ne lui apporte pas ou plus, la forumeuse dépendante peut rechercher une relation et/ou une valorisation sur le net qu'elle a perdus avec son conjoint.
d_dupagne is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 12h55   #39
chamallow
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

...

Dernière modification par chamallow 30/08/2007 à 04h23.
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 14h21   #40
Lozere48
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Hé bien !!!! J’étais loin de me douter que mon petit problème allait susciter tant de réactions de votre part lorsque je l’ai posté. Donc, encore une fois, à vous toutes et tous qui prenez le temps de réagir et de répondre à ce post : merci.

Vos commentaires et analyses me sont utiles, et à défaut d’apporter une solution miracle à mon problème, ont au moins le mérite de me faire réfléchir différemment à la situation et à me lancer dans une petite introspection.

- Oui, Cléo, je pense que le sentiment qui prédomine mon état d’esprit actuel est bien de la jalousie, mais je ne pense pas devoir en être honteux : quoi de plus naturel lorsque vous vous rendez compte tout à coup que l’être que vous aimez vous met entre parenthèses pour tenter de s’inventer une nouvelle vie plus « heureuse » dans laquelle vous n’êtes forcément pas ? Je vois mal quel être humain ne ressentirait pas cela.
- Par contre, ce n’est pas de la jalousie directe contre la ou les personnes avec qui elle bavarde à longueur de soirée, mais plutôt contre le monde virtuel tout entier dans lequel elle se plonge, et (encore une fois) dans lequel je ne suis pas. Je m’en suis rendu compte en me posant la question : Ressentirais-je la même chose si elle passait autant de temps sur un forum
exclusivement féminin ? Et la réponse est oui.

- Un de mes principes est de toujours rechercher la part de positif pouvant se trouver dans une situation négative : Eh bien, le croirez-vous, mais cette situation m’a permis de prendre conscience à quel point j’aimais mon épouse, après 10 ans de mariage et 16 de vie commune. Je pense que tous les couples sont pareils, au bout d’un certain temps, la vie quotidienne, le travail, les soucis, etc… , on ne pense plus forcément à ces choses-là, ça devient implicite.
Et là, je ressens les mêmes émotions que lorsque je l’ai connue : Je lui dis qu’elle est belle, que je suis amoureux d’elle, que je la désire, j’ai envie de lui faire des cadeaux, bref, tout ce qu’on peut ressentir au début d’une liaison amoureuse.
Pour l’instant, tout cela n’est qu’à sens unique, mais je la sens tout de même surprise de me retrouver comme cela avec elle.

Bien que cela ne soit qu’un frémissement, je ressens de sa part une volonté de diminuer légèrement sa consommation de net. Que cela vienne d’elle ou des longues discussions (je devrais plutôt dire monologues, mais bon !) que j’ai tenté d’avoir avec elle, elle a hier après-midi éteint son PC au bout d’une heure pour sortir dehors jouer avec les enfants. Cela ne l’a pas empêchée de s’y remettre hier soir et de se coucher à 1 heure du matin, mais tout de même, je pense que ça s’améliore.

Dernière réflexion, plus terre à terre : A votre avis, le fait de se priver volontairement de sommeil (je l’ai dit elle dort entre 5 et 6 heures par nuit depuis 3 mois, alors qu’elle en avait besoin du double avant) peut-il à la longue avoir des conséquences néfastes sur la santé ? Pensez-vous qu’un jour la fatigue accumulée puisse seule lui faire retrouver un comportement plus raisonnable ?

Merci à vous tous, et au plaisir de vous lire.
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 15h04   #41
zedeone
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Lozere48

Dernière réflexion, plus terre à terre : A votre avis, le fait de se priver volontairement de sommeil (je l’ai dit elle dort entre 5 et 6 heures par nuit depuis 3 mois, alors qu’elle en avait besoin du double avant) peut-il à la longue avoir des conséquences néfastes sur la santé ? Pensez-vous qu’un jour la fatigue accumulée puisse seule lui faire retrouver un comportement plus raisonnable ?

Merci à vous tous, et au plaisir de vous lire.

Salut Lozère,
De manière plus immédiate, je dirais que le manque de sommeil peut surtout créer de l'irritabilité, et ne pas vraiment aider au quotidien d'un point de vue relationnel avec elle. Se repose-t-elle plus le week end, ou y a-t-il plutôt une recrudescence de la consommation de net ?
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 15h58   #42
max44
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par zedeone
Salut Lozère,
De manière plus immédiate, je dirais que le manque de sommeil peut surtout créer de l'irritabilité, et ne pas vraiment aider au quotidien d'un point de vue relationnel avec elle. Se repose-t-elle plus le week end, ou y a-t-il plutôt une recrudescence de la consommation de net ?

Tout à fait d'accord avec Zedeone.
Qui dit manque de sommeil, dit irritabilité.
On a beau dire ce qu'on veut, nos réactions changent en fonction de notre temps de dodo.
Là je suis fatigué, et dieu sait comme je suis c** quand je suis fatigué !

Pour revenir au sujet, je compatis avec ta détresse.
Pour apporter ma petite expérience :
j'étais un hardcore gamer (avec une amoureuse ), celle ci s'endormait bien souvent seule. Le fait de ne dormir que 3h - 5h par nuit, jouait sur mon humeur relationnel sur l'ensemble de la journée, mais une fois l'ordinateur retrouvait, miracle, plus de fatigue juste du plaisir.

Simplement pour dire que la passion peut faire oublier le sommeil. Peut être est ce le cas pour votre bien aimée.
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 17h08   #43
Broutille
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonjour

Quand la fatigue est trop importante tout devient difficile car tout est fatiguant et cela peut aller jusqu'à la perte même de l'envie de faire des choses ...
Ajoutons à ceci l'hyper émotivité, l'hyper sensibilité, les crises d'angoisse, les sensations +/- ébrieuses, les pb de mémoire, de concentration, de l'humeur et plus gobalement de vigilence, les pb de somnolescence diurne non consciente +/- assimilable à des malaises, entre (bcp) autres ...

" Le sommeil peut constituer pour certains individus une période à risques dont les anomalies peuvent retentir sur la vie diurne et être ainsi cause de problèmes de santé graves. (...) somnolence excessive dans la journée avec des conséquences graves, telles que l'endormissement au volant ou au travail, ou plus insidieuses : baisse de performance à l'école ou au travail, troubles psychologiques, relationnels, familiaux ou sociaux. "(...)
source

En cas d'insomnie et de troubles du sommeil, l'ordinateur et la Tv sont à proscrire.


!
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 18h39   #44
totophe
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Accessoirement, mes responsabilités sur le forum rendent cet éloignement difficile.

mouais, c'est encore là la bonne excuse


Citation:
Posté par d_dupagne
je lui ai fait remarquer que contrairement au golf, cela assure ma présence à la maison.

Rien n'empêche d'emmener sa femme et ses enfants au golf ??????

En plus, le golf permet un certain contact avec la nature qui ne peut qu'être bénéfique sur le moral et la santé

Perso, j'arrive à me détacher quand j'ai assez d'énergie pour bouger ( pas souvent en ce moment ) mais je m'impose ( ce n'est même pas une imposition d'ailleur ) d'aller voir mon bout de jardin tous les jours

Si on a à voyager sur plusieurs jours, pas grave, la boite aux lettre sature, tant pis les amis me renverrons leur bétises


Par contre on se rend compte aussi que le net c'est quand même utile et très bon pour l'environnement (mis à part les jeux bien sur ) :

pages blanches, météo, programme tv, infos etc, c'est toujours ça de moins en papier à recycler
  Réponse avec citation
Vieux 16/07/2007, 19h39   #45
cléo
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonsoir tous,

Lozère, je comprends bien ta jalousie et ne la condamne en rien.
Je voulais seulement modérer ceux qui tout de suite mettent du pathos partout.

Cela dit, le manque de sommeil nuit, très clairement...

(va lui faire visiter le site go2bed!!!)

Bonne chance à votre couple.

cléo
  Réponse avec citation
Vieux 04/09/2007, 02h03   #46
FloppySnail
Membre
 
Avatar de FloppySnail
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Val de Marne
Messages: 6
Cyberdépendance

Bonsoir à toutes et à tous,

Cela fait quelques mois que je traîne sur atoute sans jamais participer et en ne sachant pas où créer un fil.

Pour ma part, j'ai arrêté de fumer depuis presque que 4 mois et je suis sur un autre forum pour arrêter le tabac. Ma défume se passe avec des hauts et des bas mais mon véritable problème n'est pas dans cette dépendance.

Je ne pense pas m'être trompée de forum car mon véritable problème est ma vie commune. Je vis avec un cyberdépendant et ma vie de couple est peu à peu en train de sombrer. Mon homme est connecté sur son ordinateur de 8h00 du matin à maintenant. Lorsqu'il n'est pas devant son écran , il me propose de regarder un film. Il a peur du silence, se ronge les ongles, a des tics et nous vivons dans un désert social.

Mon homme travaille à son compte et chez lui, il lui est facile de ne pas quitter son ordinateur et c'est ainsi depuis qu'il a 16 ans. Sa vie se passe sur son forum qu'il a bien sur créé et qu'il contrôle et ses amis sont virtuels. Nous nous sommes rencontrés sur Internet et notre rencontre fut magique. Seulement depuis que nous vivons ensemble, j'ai fait toutes les erreurs qu'il ne fallait pas faire : me poser comme la gardienne du foyer, être le 1er ministre du ménage, me comporter comme sa mère, les reproches et le chantage... Et lui ne me propose rien sauf à regarder une serie, un film...
Nous avons essayé une thérapie de couple mais rien.

Je me sens perdue, je ne sais plus. Aidez-moi à retrouver le fil de mon histoire.
FloppySnail is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/09/2007, 02h45   #47
Dordrim
Salle de Musique
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Région Centre
Messages: 425
Re : Cyberdépendance

Salut Floppysnail.

J'imagine complètement ce que tu dis. Après (pour avoir été aussi à une période ordi-dépendant) , il faut un peu plus d'éléments sur quels types de contacts il a régulièrment avec le virtuel.

Il joue? si oui à quoi? Des Jeux de roles on line? Des FPS, des jeux sportif? de gestion etc.....

Il chatte?

Il est inscrit sur des forums? qui traite de quoi? etc.....

Il programme? Sa tour est tunée?

toute ces choses sont de bonnes pistes à mon sens pour savoir comment lui dire à un moment que ça te saoule qu'il passe son temps sur PC.
__________________
Dordrim
Arrêt Alcool le 30 octobre 2007.
Calmien convaincu.
Dordrim is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/11/2007, 00h43   #48
Lozere48
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Je reviens quelques mois après vous donner des nouvelles.
Eh bien ça a cassé !
J'ai tenu 6 mois, en donnant toute la patience dont j'étais capable. Il y a 15 jours, elle a fait très fort : Un samedi après-midi entier, connectée non stop de 13h00 à 1h00 du matin, délaissant mari et enfants pour chatter avec ses "copains" et chercher tout et n'importe quoi sur le net. Là, ça a été trop pour moi. J'ai craqué et je lui ai dit que ce n'était plus possible, que je souhaitais divorcer.
Elle n'a pas eu de réaction particulière. La réaction, elle l'a eue le lendemain lorsqu'elle a découvert que je lui avais coupé la connexion internet.
Je pense qu'elle était en manque. Agressive, elle tournait comme un lion dans une cage. Elle a fini par prendre son mobile et s'est enfermée au moins une heure dans sa voiture. Elle ne pouvait plus parler avec ses amis par le net, alors elle le faisait par téléphone !

Ça fait 10 jours aujourd'hui qu'elle a quitté la maison. L'ambiance est redevenue calme et sereine. Mais je suis seul, ou alors avec les enfants. Nous ne nous parlons plus que par SMS, mail ou téléphone. Et nos discussions ne concernent que les enfants. Je ne pense pas qu'elle reviendra. Internet, les forums, le chat ont brisé un couple sans histoire sinon une histoire d'amour qui durait depuis 18 ans.

Je renouvelle ma mise en garde : A vous tous, forcément forumeurs et internautes, sachez garder la tête froide : une telle mésaventure peut tomber sur chacun d'entre nous et faire beaucoup de ravages. C'est insidieux, apparemment sans danger, et pourtant c'est extrêmement dangereux. Que ma triste expérience puisse servir à d'autres !
  Réponse avec citation
Vieux 25/11/2007, 10h15   #49
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonjour, je suis bien triste que vous en soyez arrivé là.
Peut-être que ce n'est qu'un passage et qu'elle va en prendre conscience, car son comportement est un peu pathologique.

L'an dernier j'ai été accro à un forum, mais c'est
-parce que j'étais seule à la maison, mari travaillant tout le temps;
-faisais une dépression avec angoisses (qui en fait était une bipolarité mais je l'ai su après).

J'allumais l'ordinateur à 07h du matin et l'éteignais à minuit passé, et travaillant à la maison j'étais scotchée sur ma boîte mail en attendant les notifications, minute après minute.
J'avais parfaitement conscience que c'était anormal, surtout que ça devenait une souffrance supplémentaire, peur de rater un nouveau sujet vital (il s'agit d'un forum de sauvetage d'animaux)....bref ça augmentait mon agnoisse. Tout ça a fini en clinique psy pour dépression agravée.

Et d'un autre côté, sans internet, ça aurait peut-être dégénéré aussi...
Je ne sais pas où est l'oeuf et où est la poule dans cette histoire....

Tout ça pour dire que cette addiction est le signe d'un profond mal-être, et dans votre cas peut-être juste un cap de "crise de couple" tout bête...c'est dommage que vous ayez dû vous séparer.

A présent je me limite, je suis toujours passionnée par mon forum où je me suis fait mes meilleures amies, mais je n'y consacre délibérément plus que 5 /6 heures par jour, sinon je sais que mon équilibre psychique en pâtira.

J'espère que votre femme en prendra conscience, et que son addiction ne cachait pas une pathologie mentale, ce qui serait vraiment dommage par rapport à l'issue du problème.

Bon courage !
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/11/2007, 13h24   #50
Lozere48
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Merci pour votre soutien.

Nous nous sommes revus hier. Depuis notre séparation, son comportement a encore empiré. Elle devient infantile, irresponsable et imprévisible. Je lui ai conseillé d'aller consulter un psy de toute urgence, mais évidemment, elle ne m'écoute pas.
Pouvez-vous me dire s'il existe un moyen pour "envoyer" une personne chez un psy si elle ne veut pas faire la démarche par elle-même ? J'avoue être désemparé par la situation, et j'en arrive à avoir peur de lui confier les enfants.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.