Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/11/2007, 18h09   #51
névrosine
Orchidoclaste
 
Avatar de névrosine
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 848
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Lozere48
Merci pour votre soutien.

Nous nous sommes revus hier. Depuis notre séparation, son comportement a encore empiré. Elle devient infantile, irresponsable et imprévisible. Je lui ai conseillé d'aller consulter un psy de toute urgence, mais évidemment, elle ne m'écoute pas.
Pouvez-vous me dire s'il existe un moyen pour "envoyer" une personne chez un psy si elle ne veut pas faire la démarche par elle-même ? J'avoue être désemparé par la situation, et j'en arrive à avoir peur de lui confier les enfants.

Il n'existe aucun moyen d'obliger quelqu'un à co nsulter un psy et franchement ce serait courir à un échec.

Dernière modification par névrosine 26/11/2007 à 18h20.
névrosine is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/11/2007, 07h34   #52
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : Internet et forums = drogue ?

Peut-être en parler à une assisatnte sociale en disant que tu t'inquiètes pour les moments où elle doit garder les enfants?
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/12/2007, 10h24   #53
siseule
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2007
Messages: 205
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Lozere48
Je reviens quelques mois après vous donner des nouvelles.
Eh bien ça a cassé !
J'ai tenu 6 mois, en donnant toute la patience dont j'étais capable. Il y a 15 jours, elle a fait très fort : Un samedi après-midi entier, connectée non stop de 13h00 à 1h00 du matin, délaissant mari et enfants pour chatter avec ses "copains" et chercher tout et n'importe quoi sur le net. Là, ça a été trop pour moi. J'ai craqué et je lui ai dit que ce n'était plus possible, que je souhaitais divorcer.
Elle n'a pas eu de réaction particulière. La réaction, elle l'a eue le lendemain lorsqu'elle a découvert que je lui avais coupé la connexion internet.
Je pense qu'elle était en manque. Agressive, elle tournait comme un lion dans une cage. Elle a fini par prendre son mobile et s'est enfermée au moins une heure dans sa voiture. Elle ne pouvait plus parler avec ses amis par le net, alors elle le faisait par téléphone !

Ça fait 10 jours aujourd'hui qu'elle a quitté la maison. L'ambiance est redevenue calme et sereine. Mais je suis seul, ou alors avec les enfants. Nous ne nous parlons plus que par SMS, mail ou téléphone. Et nos discussions ne concernent que les enfants. Je ne pense pas qu'elle reviendra. Internet, les forums, le chat ont brisé un couple sans histoire sinon une histoire d'amour qui durait depuis 18 ans.

Je renouvelle ma mise en garde : A vous tous, forcément forumeurs et internautes, sachez garder la tête froide : une telle mésaventure peut tomber sur chacun d'entre nous et faire beaucoup de ravages. C'est insidieux, apparemment sans danger, et pourtant c'est extrêmement dangereux. Que ma triste expérience puisse servir à d'autres !

bonjour
ne crois-tu pas que cette addiction était en fait le symptome que quelquechose n'allait pas chez ta femme?. Qu'elle délaisse ces enfants n'avait peut-être rien à voir avec internet... C'était peut-être une pathologie qui couvait...
siseule is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/12/2007, 15h15   #54
mayonnaise
 
Messages: n/a
drogué a internet

bonjour

je ne sais pas si ce post a sa place ici

mais je me sens completement drogué au net

chaque jour jy passe ma journée entiere et ne fais rien d'autre

j'arrive plus a m'n passer et je me sens mal j'ai meme des nausées parfois a force d'etre devant l'ecran et evidemment jai mal partout a force d'etre mal assis..

comment me sevrer ..??
  Réponse avec citation
Vieux 08/12/2007, 19h23   #55
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : drogué a internet

Citation:
Posté par mayonnaise
bonjour
je ne sais pas si ce post a sa place ici
mais je me sens completement drogué au net
chaque jour jy passe ma journée entiere et ne fais rien d'autre
j'arrive plus a m'n passer et je me sens mal j'ai meme des nausées parfois a force d'etre devant l'ecran et evidemment jai mal partout a force d'etre mal assis..
comment me sevrer ..??


bonjour mayo oui tout a fait sa place ici.
SAcrée galère.
Peux tu me dire ce que tu fais, "consomme" sur internet ? jeu sexe forums psy autres travail ???
Je crois que chaque cas est différent, pas tant ent terme de caractéristique des maux, mais en terme de clés pour identifier la solution pour s'en sortir.
Premier pas : comprendre d'ou vient la jouissance de derriere son PC, qui est telle que l'on refuse la réalité.
A moins qu'il y ait un obstacle à réussir à etre dnas la réalité.
D'ou ma quetsion premiere.
A+
  Réponse avec citation
Vieux 08/12/2007, 21h19   #56
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : drogué a internet

Citation:
Posté par mayonnaise
bonjour

je ne sais pas si ce post a sa place ici

mais je me sens completement drogué au net

chaque jour jy passe ma journée entiere et ne fais rien d'autre

j'arrive plus a m'n passer et je me sens mal j'ai meme des nausées parfois a force d'etre devant l'ecran et evidemment jai mal partout a force d'etre mal assis..

comment me sevrer ..??

Cou²,

Si j'étais accro au net et ressentais les mêmes choses que toi, je ferais un sevrage brutal, c'est-à-dire que j'appelerai mon père pour qu'il vienne chercher mon ordi

Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 02h47   #57
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : drogué a internet

Citation:
Posté par Ondine
Cou²,

Si j'étais accro au net et ressentais les mêmes choses que toi, je ferais un sevrage brutal, c'est-à-dire que j'appelerai mon père pour qu'il vienne chercher mon ordi

Bises !

Bonjour Ondine,
Si tu ressentais les memes choses que lui, je crois que tu ne pourrais pas appeller ton pere pour qu'il vienne.
Et si tu le faisais, dnas la demie heure tu serais dans un cyber café.
Ou tu serais meme capable de t'en racehter un meme sans moyens.
Et si aucune des 2 solutions n'est possibles, tu n'appellerais pas ton pere.
Ce que tu dis, c'est du point de vue de quelqu'un de non dépendent.
Si il suffisait de la violence d'un sevrage "brutal" pour se désintoxiquer (ce qui est un tout petit bout du chemin de l'addiction, le reste c'est régler le pourquoi), ca se saurait....
Je commence a peine de sortir de tout cela apres 2 ans et demie.
Et encore. A une soirée ce soir, je ne pensais qu'à mon ordi.
En début d'année j'ai été vivre en Italie, sans PC, sans liaison internet.
J'ai trouvé en 24 un cyber café, et y passais des heures.
La dépendance devenait le cybercafé.
Alors quoi, leur demander de fermer ?
J'aurais trouvé autre chose apres.
En vacances, internet de mon portable.
Des fortunes dépensées, sans moyens, je garantis.
La dépendance, il ne suffit pas de dire stop pour y arriver.
Ce n'est pas du tout le chemin pour y arriver dans ces cas là.
Le chemin contrairement à l'arret de la clope peut etre, est long tres long.
Le jour ou j'y arriverais je serais sortie d'une sacré grosse affaire dont je n'ai pas encore le recul pour en parler correctement.
Juste assez pour dire qeu ce que tu dis n'est pas juste.
A nouveau, le probleme n'est pas l'interdiction.
Si tu savais la souffrance que je ressenes toutes les fois ou je me suis désabonnée, ou je me suis volontairement grillée pour ne plus pouvoir revenir, ou j'ai laissé mon PC à mon travail pour ne pas l'avoir chez moi (j'attendais minuit pour aller dnas la chambre de mon fils).
Combien de fois je me suis imposée cetet violence de couper.
Bref....sujet très très très difficile.

Mais mayonaise, pour un acro au net, tu es peu réactif aux réponses postées....tu dois pas etre acros aux forums en tous cas.
tu ne ressemble pas à modele de l'accro aux forums.
  Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 11h28   #58
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

Le sevrage brutal est courant dans nombre d'addiction ; après, un suivi psy peut être primordial dans certaines d'entre elle.

Les sevrages progressifs sont rarement concluants.
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 12h40   #59
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine
Le sevrage brutal est courant dans nombre d'addiction ; après, un suivi psy peut être primordial dans certaines d'entre elle.

Les sevrages progressifs sont rarement concluants.

JE reviens plus tard dans la jouréne sur ce sujet passionant.
CAr pAs d'accord dans le cas d'internet qui est TRES particulier.
A+ pour plus d'explications de mon point de vue
  Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 20h33   #60
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Bonsoir, je ne me sens pas de détailler mon point de vue comme j'avais annoncé que je le ferais.


Je ne sais toujours pas de quelle type de dépendance souffre mayonnaise, mais je lui souhaite bon courgae.

Dernière modification par Rapsody 09/12/2007 à 20h48.
  Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 21h25   #61
névrosine
Orchidoclaste
 
Avatar de névrosine
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 848
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Folklorique
Bonsoir, je ne me sens pas de détailler mon point de vue comme j'avais annoncé que je le ferais.


Je ne sais toujours pas de quelle type de dépendance souffre mayonnaise, mais je lui souhaite bon courgae.

Je crois qu'Ondine a raison. En matière d'addiction, que ce soit avec les cigarettes, l'alcool, les casinos ou que sais-je il n'y a qu'une solution : tout arrêter.
Si on arrive à se raisonner c'est qu'il n'y a pas vraiment d'addiction et alors le problème n'est pas le même.
En ce qui concerne Mayonnaise, je dirais qu'une cure de désintoxication s'impose d'urgence.
névrosine is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 21h38   #62
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par névrosine
Je crois qu'Ondine a raison. En matière d'addiction, que ce soit avec les cigarettes, l'alcool, les casinos ou que sais-je il n'y a qu'une solution : tout arrêter.
Si on arrive à se raisonner c'est qu'il n'y a pas vraiment d'addiction et alors le problème n'est pas le même.
En ce qui concerne Mayonnaise, je dirais qu'une cure de désintoxication s'impose d'urgence.

Non on ne peut pas comparer différentes dépendances.
Non Névrosine.
Quand il s'agit d'une dépendance et je parle de dépendance, pas d'attachement, à un forum comme Atoute par ex. on ne PEUT PAS couper brutalement. Il s'agit de transferts affectifs si massifs, que couper, c'est se couper soi meme de l'intérieur.
C'est impossible, tout simplement impossible.
Quand tout l'objet de la dépendance devient LE référentiel unique de la personne, couper brutalement est IMPOSSIBLE.
La seule solution, c'est attendre, que tout ca se décante, avec le temps, des mois, que l'objet de dépendance prenne moins d'importance, dnas cet exemple le forum.
D'ou ma question à Mayonaise, de quel type de dépendance il s'agit. Meme sur internet, ca change du tout au tout.
J4ai connu beaucoup de dépendances sévères.
Celle à ce forum a été la pire en terme de difficulté pour retrouver mon autonomie.
Je ne l'ai pas fait brutalement, j'aurais été incapble. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. C4était juste, impossible. Croyez moi.
JE commence tout juste à en sortir.
je n'en suis pas sure, je crois.

SVP ne me citez pas, merci
  Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 21h42   #63
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Mettons nous d'accord sur le terme dépendance par rapport à unternet, dnas mon cas forum :
-réveil plusierus fois dans la nuit pour vérifier des messages et lire
-abandon de poste et impossibilité de travailler pour pouvoir ne faire que cela. Plus du 12 h par jour à cliquer rafraichir, recliquer, snas treves.
difficile à imaginer.
- obsession profonde, déroutante, pas de mots pour dire. La disparition de l'etre dnas le forum, happée totalement.
Des mois et des mois, des années (2 et demie).
Je n'ai pas le recul pour savoir ce que ca m'a apportée.
CA m'a contenue c'est certain;
Une régression totale.
Une sacrée décompensation autour de la dépendance.
Un enfer, je crois, je pourrais bientot dire.
JE ne parle pas la du forum, mais de ma dépendance.

Merci de ne pas me citer svp sur ces posts
  Réponse avec citation
Vieux 09/12/2007, 21h51   #64
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Une dépendance, c'est une sorte de transfert;
Un transfert à du virtuel, c'est un voyage en apesanteur, il n'y a plus de repères autres que des pseudos, snas identité réelle.
Ces pseudos se cachent se protègent jouent avec leurs avancées, jouent aux relations, jouent aux affections ca veut dire quoi affection, rien du tout. Ca n'a pas de snes, l'affectif virtuel.
La dépendance à cela, ca égare, profondément.
Quand on est accro d'un nuage, internet est un nuage, on deveint un nuage soi meme. Comment et que couper quand on est un nuage.
Couper, ca veux dire basculer dnas la réalité.
C'est terrible. Terrible.
L'héroine, quand on l'arrete, on est mal juste mal.
on peut apprendre, et maintenant y a des produites de substitution, et puis c'est du maletre, on peut s'en sortir.
La clope, c'est du manque juste on peut, aussi, meme si c est difficile, effort et ca passe, avec le temps, pas beaucoup. Le plus dur est au début.
La dépendance au virtuel, c'est impossible de couper brutalement.
C'est le passage à la réalité alors qu'on ne sait plus parler.
C'est comme un bain d'eau glaccée, qui dure qui dure qui ne se réchauffera jamais, contrairement à l aclope.
J'ai essayé des jours sans forum, j'avais de plus en plus froid. Insupportable
J'ai essayé des jours sans héroine, j'ai réussi.
J'ai essayé des jours sans clope, 4 mois maintenant, j'ai réussi.
J'ai essayé PETIT A PETIT de me détacher des forums. non ce n'est pas cela. Ca se fait tout seul, au meme moment ou je vais mieux. Je n'ai rien fait, auncun effort. Pas là, pas sur ce point, pas en frontal. non, ca ca ne marche pas.
Autour par contre, je me suis démenée comme j'ai pu.
  Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 09h37   #65
névrosine
Orchidoclaste
 
Avatar de névrosine
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 848
Re : Internet et forums = drogue ?

J'ai réfléchi cette nuit (enfin pas toute la nuit... hein !) à ce que tu as écris Folklorique et tu as aussi raison bien sûr.
On ne peut pas mettre en effet un forum dans le même sac qu'un jeu, en matière d'addiction. Sur un forum il y a une autre dimension et ô combien importante : il s'agit de personnes et d'amitié entre ces personnes (ou d'inimitié mais c'est une autre histoire).
Et qu'on ne dise pas : "bof, ce n'est rien, ce n'est que du virtuel !" car, dans ce cas, autant compter pour rien également les correspondances célèbres, riches et passionnantes entre écrivains, artistes ou simplement soldat et/ou prisonnier et correspondante qui, pour certains ne se sont jamais rencontrés.
Il se passe beaucoup de choses par écrit. J'ai eu des échanges en MP que je considère comme très précieux avec certains forumeurs. Au point même d'être désespérée quand ils ont décidé de disparaître, d'où mon message
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=39499 posté en septembre 2006.
Mais tout ceci n'a rien à voir avec le cas de Mayonnaise, mais peut être avec celui de l'ex épouse de Lozère.
Je ne savais pas que, sur atoute, on pouvait se faire "interdire" ! Décidément, le Docteur Dupagne a pensé à tout (non, il n'y a pas de jeu de mot). Ce n'est pas une mauvaise idée. Ca peut être une aide.

Dernière modification par névrosine 10/12/2007 à 09h43.
névrosine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 14h17   #66
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

La question de mayonnaise est "comment me sevrer ?" et donc je réponds "abstinence" ; je n'ai jamais dit que c'était facile et qu'on y arrivait du premier coup..
Là il est question de trouver une solution "au sevrage internet" mais vous ne répondez pas à la question vous dites seulement que le sevrage brutal c'est impossible etc.. ; le problème n'est pas de savoir si c'est "possible" ou pas mais plutôt "quelle est la meilleure solution pour s'en sortir ? Qu'est-ce qui est mieux pour moi ou vous ?"
ET dans ces cas précis, les meilleures solutions ne sont jamais celles que l'on souhaite en premier lieu..

Que l'on soit accro à un jeu, à un forum, le résultat est le même ; je ne vois ce qu'il y a de plus "noble" à être dépendant d'un forum plutôt que d'un jeu ; se servir des "amitiés" du net pour reculer ou refuser le sevrage est juste un prétexte à mon sens ; si vraiment on devient proche d'une personne, il y le téléphone, les sms, les rencontres IRL..
Pas besoin du net pour être accro à quelqu'un..

Donc j'insiste sur le fait qu'il faut réfléchir à ce qui est le mieux pour soi-même même si cela parait insurmontable et qu'il faudra plusieurs tentatives avant de triompher.
Comme un amour impossible : imaginer tomber amoureuse d'un homme (ou d'une femme), tout se passe bien entre vous sauf que le monsieur, par exemple, est déjà marié ; vous vous accrochez car vous l'aimez, vous espèrez toujours puis le temps passant vous désespérez du statu quo de la situation et vous décidez donc de ne plus revoir votre amoureux ; c'est très dur, insupportable, vous craquez une ou deux fois puis vous finissez pas résister, pleurer et enfin supporter le manque..

Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 19h27   #67
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine

Là il est question de trouver une solution "au sevrage internet" mais vous ne répondez pas à la question vous dites seulement que le sevrage brutal c'est impossible etc.. ; le problème n'est pas de savoir si c'est "possible" ou pas mais plutôt "quelle est la meilleure solution pour s'en sortir ?
Qu'est-ce qui est mieux pour moi ou vous ?"

Tout d'abord il est possbile d'écrire ici snas répondre à une quetison précise que je sache tant qu'on est dnas le sujet
Sinon mes 3 posts ne disent que cela ? Se limitent justeà dire que le sevrage brutal est impossible ?
Il me semble que je me suis démenée pour expliquer le pourquoi je dis ca.
Et que j'ai aussi expliqué comment moi je m'en étais sortie, et quelle est ma solution. Quel loupé si ce n'ets pas perçu

Citation:
Posté par folklorique
J'ai essayé PETIT A PETIT de me détacher des forums. non ce n'est pas cela. Ca se fait tout seul, au meme moment ou je vais mieux. Je n'ai rien fait, auncun effort. Pas là, pas sur ce point, pas en frontal. non, ca ca ne marche pas.
Autour par contre, je me suis démenée comme j'ai pu.


Désolée que mes messages soient si mal passés. Tant pis. Ce autour veut dire que ce n'est pas la dépendance en tant que telle qu'il faut affronter, mais ce qui la génère, ce qui est autour. Dans mon cas, mes manques, affectifs et autres, mes angoisses, etc. Ma solution c'est ca : travailler autour. J'espère etre plus claire là

Citation:
Posté par ondine

ET dans ces cas précis, les meilleures solutions ne sont jamais celles que l'on souhaite en premier lieu..

Ondine la différence premiere qu'il y a entre ce que tu dis et ce que je dis : moi je parle de MON expérience de vécu. Ce n'est pas à analyser qualitativement en terme de valeur. C'et un vécu c'est tout. C'es tvraiment tout. Comme la définition d'Atoute : entraide, partage de vécus.
Toi, tu parles au nom de "on", vraissemblablement snans ce vécu.
Je ne dis donc pas quelle es tla meilleure solution, que "on" semble avoir trouvé. Je dis quelle ets la solution pour moi. Ca me semble précieux. Pour moi bien sur, et peut etre pour d'autres qui seraient dans le meme cas.
JE te rajoute quelque chose : la meilleure solution n'est pas toujours celle qui rassure le plus l'entourage : l'arret brutal.
La désintoxication d'internet est quelqeu chsoe de tres complexe qui implique un cheminement long.
Non ca ne se résume pas à "arreter brutalement".
Et je pense qu'en tant uqe victime de la dépendance à Internet durant des années, mon avis a sa valeur.
Il serait intéressant d'avoir un avis différent de quelque'un qui aurait réagi différemment que moi et s'en serait sorti. Mais ce n'ets pas le cas pour l'instant.


Citation:
Posté par ondine
Que l'on soit accro à un jeu, à un forum, le résultat est le même ; je ne vois ce qu'il y a de plus "noble" à être dépendant d'un forum plutôt que d'un jeu ;


Qui a dit cela ? qui a parlé de noblesse ?

Citation:
Posté par ondine

se servir des "amitiés" du net pour reculer ou refuser le sevrage est juste un prétexte à mon sens ; si vraiment on devient proche d'une personne, il y le téléphone, les sms, les rencontres IRL..
Pas besoin du net pour être accro à quelqu'un..

Tu n'as pas compris la dépendace à un forum, et ce que je décris, à moins que tu répondes à NEvrosine, auquel cas ne tiens pas compte de mon message. Il ne s'agit pas de dépendance à une personne, ni à plusieurs. Il s'agit de la dépendance à la virtualité de la relation, à l'ivresse que cela procure, Au délire affectif que cela engendre. Un délire, oui, un vrai de vrai qui dure bien longtemps, et qui détruit, au confort face à ce que toi tu décris, de tel, sms, rencontres, etc.....ces choses si menaçantes. Chez moi une rencontre relationnelle est une angoisse. Je crois que faut vivre cette dépendance pour la comprendre.
A nouveau mon expérience perosnnelle : je recherche beaucoup les contacts réels aujoud'hui avec ces meme perosnnes avec lesquelles j'ai eu des contact dans le virtuel, à mon époque forte de dépendance (40 messages postés par jour snas problèmes). Je les recherche aujourd'hui, justement pour marquer que j'ai quitté ce virtuel.
Et j'insiste lourdement parfois, car c'est un cap pour moi essentiel : ou je passe dans le réel et la relation perdure, ou ce n'est pas possible (la personne ne veut pas par ex), et alors, pour moi, la relation cesse.
Ca n'empeche pas de papoter sur le net, mais plus d'attachement. C'est un énorme progrès pour moi.
Mais une chose essentielle : ce n'est pas parceque je les vois dans le concret que je me'en sors. Je les vois dans le concret, parceque je m'en suis sortie.

Citation:
Posté par ondine

Donc j'insiste sur le fait qu'il faut réfléchir à ce qui est le mieux pour soi-même même si cela parait insurmontable et qu'il faudra plusieurs tentatives avant de triompher.
Comme un amour impossible : imaginer tomber amoureuse d'un homme (ou d'une femme), tout se passe bien entre vous sauf que le monsieur, par exemple, est déjà marié ; vous vous accrochez car vous l'aimez, vous espèrez toujours puis le temps passant vous désespérez du statu quo de la situation et vous décidez donc de ne plus revoir votre amoureux ; c'est très dur, insupportable, vous craquez une ou deux fois puis vous finissez pas résister, pleurer et enfin supporter le manque..

Ondine, je sais que c'est difficile à accepter, mais tu n'as vraiment rien compris à la dépendance au virtuel .Il ne s'agit pas que d'affectif.
La dépendance au net, c'est une toxicomanie.
Ce n'ets pas une histoire d'amour.
Ca n'a rien à voir.


Sinon NEvrosine, merci pour ton message.
Moi aussi j'ai un peu réfélchi...je ne suis pas sure en fin de compte que les jeux soient si différents d'un forum, et que donc le cas de Mayo soit si différent de celui de l'ex femme de Lozere ou du mien.
Je n'ai décris que les aspects liés aux forums, mais il ya toute la dépendance à la virtualité aussi.
Mais cela, c'es un peu trop tôt pour moi pour décrire.
Peut etre que d'autres sauront le faire.
Domamge que Mayo ne soit plus là.
  Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 21h01   #68
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Folklorique
Ondine, je sais que c'est difficile à accepter, mais tu n'as vraiment rien compris à la dépendance au virtuel .Il ne s'agit pas que d'affectif.
La dépendance au net, c'est une toxicomanie.
Ce n'ets pas une histoire d'amour.
Ca n'a rien à voir.

.

Si tu crois que certaines histoires d' amour ne deviennent pas des dépendances assimilables à une toxicomanie c'est que tu n'as encore tout compris aux dépendances en général.
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 21h19   #69
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine
Si tu crois que certaines histoires d' amour ne deviennent pas des dépendances assimilables à une toxicomanie c'est que tu n'as encore tout compris aux dépendances en général.

Ondine, il ne s'agit pas de dépendance là seulement.
L'état amoureux est oui une dépendance.
Il s'agit là de toxicomanie.
C'est très différent, et c'est cela que tu ne veux pas comprendre, à continuer à comparer la toxicomanie à une relation amoureuse.
C'est une énorme erreur et incompréhension.
LA passion amoureuse et la toxicomanie sont 2 choses bien différentes...
N'importe quelle personne concernée par la toxicomanie, victime ou professionnel te le dira.
Je ne me sens pas le courage de t'expliquer la différence, là, aujorud'hui.
Un autre jour peut etre, surement meme. Pas pour toi, car je ne pense pas que tu sois ouverte à mes propos, mais pour les autres, les lecteurs, qu'ils ne fassent pas eux meme cet amalgame dangereux pour les victimes.
Sinon je comprends ce que je peux, par contre je parle de ce que je connais, de ce que je vis. Il n'y a donc pas d'évaluation de combien je comprends. C'est du vécu, en ce qui me concerne.

Dernière modification par Rapsody 10/12/2007 à 21h24.
  Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 21h36   #70
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Folklorique
Ondine, il ne s'agit pas de dépendance là seulement.
L'état amoureux est oui une dépendance.
Il s'agit là de toxicomanie.
C'est très différent, et c'est cela que tu ne veux pas comprendre, à continuer à comparer la toxicomanie à une relation amoureuse.
C'est une énorme erreur et incompréhension.
LA passion amoureuse et la toxicomanie sont 2 choses bien différentes...
N'importe quelle personne concernée par la toxicomanie, victime ou professionnel te le dira.
Je ne me sens pas le courage de t'expliquer la différence, là, aujorud'hui.
Un autre jour peut etre, surement meme. Pas pour toi, car je ne pense pas que tu sois ouverte à mes propos, mais pour les autres, les lecteurs, qu'ils ne fassent pas eux meme cet amalgame dangereux pour les victimes.
Sinon je comprends ce que je peux, par contre je parle de ce que je connais, de ce que je vis. Il n'y a donc pas d'évaluation de combien je comprends. C'est du vécu, en ce qui me concerne.

Je n'ai pas dit que la passion amoureuse était de la toxicomanie ; j'ai dit que certaines relations pouvaient se transfomer en "toxicomanie" avec la dépendance et autres symptômes que cela engendre.
Après les puristes ne parleront pas de toxicomanie sûrement mais je parle de ce que je ressens et ait vécu et c'était une drogue pour moi.
Mais comme je ne sais rien et ce que je dis n'a aucun sens, je te laisse le plaisir d'étaler ton savoir et ton vécu qui semble primer sur celui des autres.

Bonne discussion !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 21h49   #71
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine
Mais comme je ne sais rien et ce que je dis n'a aucun sens, je te laisse le plaisir d'étaler ton savoir et ton vécu qui semble primer sur celui des autres.

Mon vécu prime oui sur des "on" sait que, que tu énnonces.
Si tu parlais de ton propre vécu comme tu le fais là, je n'aurais rien à y répondre, c'est ton vécu .
Ce n'était aps le cas sur le début de cette discussion, ou tu parlais de choses théoriques sans personaliser tes réponses, comme moi je ne cesse de faire, car je n'aime pas les théories qui ne sont pas rattachées à un vécu.
Oui les vécus prévalent sur les "on dit que", pour moi, tout à fait.
Mais que ce soit mon vécu ou celui des autres.
Mon "plaisir d'étaler mon savoir" ?
Tu ne comprends décidemment pas, et de srucroit tu deveins agressive, mais vois tu j'ai eu ma dose aujorud'hui de personnes agressives et cyniques, ton agressivité me passe au dessus de la tete.
Je ne parle pas de savoir, mais de vécu.
J'ai aussi été amoureuse, bien sur, et desespéremment.
Mais ca n'a rien à voir avec la toxicomanie.
Promis, j'étalerais mon savoir sur le sujet bientot, des que j'ai la force de formuler et d'aller chercher au plus profond de moi les mot, pour décrire, ce qui est vécu, et pas ce qui est su.

Dernière modification par Rapsody 10/12/2007 à 21h51.
  Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 21h55   #72
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Folklorique
J'ai aussi été amoureuse, bien sur.
Mais ca n'a rien à voir avec la toxicomanie.

Tu ne comprends décidément pas non plus.. ou plutôt tu comprends ce que tu veux bien.
L'amour, fort heureusement, ne conduit automatiquement pas à ces dérives..
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 22h07   #73
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine
Tu ne comprends décidément pas non plus.. ou plutôt tu comprends ce que tu veux bien.
L'amour, fort heureusement, ne conduit automatiquement pas à ces dérives..


Si je crois comprendre Ondine.
Mais relis ton premier post ou tu parles de la relation amoureuse.
Ce n'est pas franchement illustratif de toxicomanie, le coup du monsieur marié.
Je ne dis pas tout cela pour moi, je sais ou j'en suis, et n'ai plus besoin de reconnaissance de ma souffrance sur ce sujet, car elle n'est plus, ou tellement moins.
Je dis cela pour les autres, les lecteurs.
Je ne voudrais pas que les gens minimisent les souffrances liées à la toxicomanie, quelles qu'elles soient, en se disant "ah, c'est comme un chagrin d'amour".
Les messages envoyés par ici aux lecteurs comptent beaucoup pour moi. C'est un reste de mon attanchement à ce lieu et ses personnes.


pS et puis une chose odnt tu te doutes : j'ai livré mes trippes dnas ces 3 pots. S'entendre dire en réponse, "vous ne répondez pas à la question", c'est violent. Mais t'inquiete, c'est avalé.
  Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 22h45   #74
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Internet et forums = drogue ?

Violent ?
Non. Je suis tout le contraire de la violence et de l'agressivité aussi.

Pour l'amour et le sevrage, c' était un exemple sur certaines relations affectives qui peuvent très mal tourner de part leur côté "dépendance" ressemblant à un symptôme de toxicomanie, seulement le côté dramatique n'était sûrement pas évident, je le conçois ; mais contrairement à toi je ne peux livrer certains détails "sordides" de mon vécu et je reste souvent impersonnelle et froide, c'est ainsi que j'emploie souvent le "on".

En ce qui concerne la toxicomanie, je n'ai jamais pris de drogues dures mais j'ai un passé "douloureux" mais digéré concernant ce milieu que je connais bien "de l'intérieur". Je n'ai pas connu le manque évidemment mais je l'ai subi, je sais à quoi ça ressemble et j'ai vu et vécu ce que certains sont capables pour assouvir leur "besoin".
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2007, 22h58   #75
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Internet et forums = drogue ?

Citation:
Posté par Ondine
En ce qui concerne la toxicomanie, je n'ai jamais pris de drogues dures mais j'ai un passé "douloureux" mais digéré concernant ce milieu que je connais bien "de l'intérieur". Je n'ai pas connu le manque évidemment mais je l'ai subi, je sais à quoi ça ressemble et j'ai vu et vécu ce que certains sont capables pour assouvir leur "besoin".

Tu es donc en mesure de voir la différence avec une relation amoureuse aussi terriblement douloureuse et pleine de dépendance soit elle.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.