Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/05/2008, 18h17   #1
Mésange2
Membre
 
Avatar de Mésange2
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Alsace
Messages: 667
trop grande émotivité - qui a une solution?



Bonjour,

Si j’écris ici, c’est pour me confier à des oreilles inconnues, j’espère ainsi aller mieux et réussir à me contrôler.

Message à un modérateur : J’aime bien Atoute, que je trouve très « pro », alors j’ai choisi ce site pour m’exprimer. Mais c’est vrai que je ne suis pas sûre d’avoir ma place sur « santé-psy » vu que je n’ai pas de maladie précise et je pense pouvoir dire que ce n’est pas une dépression. (Je n’ai pas les symptômes.) Donc si vous trouvez que mon post n'a pas sa place, n'hésitez pas à le supprimer! ^^

Simplement, j’aimerais pouvoir me débarrasser d’une trop grande émotivité, qui m’handicape vraiment beaucoup. Il m’arrive très régulièrement de fondre en larmes pour des motifs que la plupart des gens ne trouvent même pas un peu gênant ou triste. C’est très pénible, surtout que je ne peux pas toujours me contrôler et parfois cela m’arrive devant mes collègues ou mon patron. Du coup, j’ai tellement honte que j’invente des raisons bidon à mes crises, et ça n’arrange évidemment rien, parce que le mensonge me pèse sur le cœur en plus.
Le reste du temps, je vais bien, et puis deux ou trois mois après ça recommence et je mets quelques jours à redevenir d’une humeur normale. Sinon, je n’ai aucun problème particulier, et je suis très heureuse. Parler de ça à mon compagnon me calme, mais j’aimerais progresser et réussir à me maîtriser plus.
J’ai lu le post « 1000 techniques pour être mieux » mais ça ne m’a pas beaucoup aidée, parce que en général une ou deux minutes après le « choc » la fontaine commence… Alors je n’ai pas le temps de les appliquer. En plus, ils parlent d’actions à faire pour profiter plus de la vie, sauf que je profite et j’apprécie beaucoup la vie. Ces états sont passagers, mais impossible d’y échapper quand ils surviennent (c’est très étrange, quoique je fasse pour me maîtriser cela ne fonctionne pas, même dans une réunion très importante, ou même quand le sujet que je trouve triste ne me concerne absolument pas…)

J’aimerais savoir si quelqu’un lisant ce post se reconnaît. Si c’est le cas, comment gérez-vous ces périodes ? Que me conseillez-vous pour parvenir à une humeur plus égale?
Me conseillez vous une aide du type psychologue, psychiatre, groupe de paroles...?

Mésange2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/05/2008, 18h28   #2
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Bonjour,

Je te conseille la lecture de ces deux discussions :

http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=25808

http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=68568

Cordialement.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/05/2008, 18h28   #3
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

bonjour désemparée, il n'y a pas de quoi
depuis quelque temps moi aussi, il me vient des fontaines intarrissables aux yeux, rien qu'en regardant un coucher de soleil, c'est dire si la sensibilité est forte, je te raconte pas quand il est au zénith
as tu repéré les circonstances de ces averses occulaires?
y a t'il un début?
il n'y a surtout aucune raison pour que quelqu'un flingue ton post
ça te gêne dans ton activité professionnelle? ça m'arrive aussi, totalement imprévisible, je me mouche, je dis queje fais de l'allergie, mais la plupart du temps, personne ne le remarque
qu'est ce qui te gêne vraiment, dans tout ça?
ta sensibilité doit s'exercer dans d'autres domaines, non? es tu artiste?
  Réponse avec citation
Vieux 15/05/2008, 23h35   #4
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

salut désemparée,
pourrais-tu nous dire le genre de chose qui fait echo en toi et qui provoque ces crises?
te fais-tu totalement surprendre par ce phenomène?
bon je vais moi même faire un tour sur les posts suggérés pas pandore
mais n'hesites pas à détailler un peu, tu dis profiter de la vie et n'être pas dépressive, c'est donc que tu n'est pas au bord des larmes la plupart du temps
n'hesites pas à revenir poster
  Réponse avec citation
Vieux 15/05/2008, 23h42   #5
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour,

Je te conseille la lecture de ces deux discussions :

http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=25808

http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=68568

Cordialement.


merci pandore pour les liens
super interressant

  Réponse avec citation
Vieux 16/05/2008, 06h34   #6
NONOFMY
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

***

Dernière modification par NONOFMY 26/06/2010 à 11h43.
  Réponse avec citation
Vieux 16/05/2008, 12h39   #7
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Coucou, tu pourrais aussi coucher tout ça par écrit.
Dans un premier temps, retracer ce qui s'est passé au moment où tu as fondu en larmes. Petit à petit tu arriveras à sortir une explication de tout ça.

Sinon si c'est vraiment handicapant, tu peux aller voir un psychiatre, il existe des molécules assez "soft" qui aident à inhiber les émotions trop fortes.
Mais peux-tu nous en dire plus sur ton tempérament? tu te sens artiste à fleur de peau? Ou alors tu penses que c'est un truc qui vient du passé? tu es bien dans ta peau d'adulte?
__________________
Vivre....et laisser vivre
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/05/2008, 13h13   #8
Circee
Ex Modératrice de Santé Psy
 
Avatar de Circee
 
Date d'inscription: mars 2006
Localisation: Métropole pleine de stress
Messages: 4 112
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Désemparée



Me conseillez vous une aide du type psychologue, psychiatre, groupe de paroles...?


Je pense que tout dépend du point auquel cela te handicape...je sais que pour mes émotions faire tu théatre à une époque m'a beaucoup aidée....

Sinon oui peut être demander l'avis d'un psychologue si tu te sens vraiment en souffrance...
__________________
" La différence, c'est ce silence parfois au fond de moi".
Circee is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/05/2008, 19h57   #9
Mésange2
Membre
 
Avatar de Mésange2
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Alsace
Messages: 667
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

et bien, que de réponses!! Merci beaucoup à tous!

je vais essayer de répondre à chacun

merci Pandore. Toutefois dans ces discussions ils différencient hyperémotivité et hypersensibilité, j'aimerais savoir la différence?

Citation:
as tu repéré les circonstances de ces averses occulaires?
y a t'il un début?
ça te gêne dans ton activité professionnelle? ça m'arrive aussi, totalement imprévisible, je me mouche, je dis queje fais de l'allergie, mais la plupart du temps, personne ne le remarque
qu'est ce qui te gêne vraiment, dans tout ça?
ta sensibilité doit s'exercer dans d'autres domaines, non? es tu artiste?

Chamallow, les raisons sont en général une remarque que je ressent comme désobligeante ou méchante. Quand j'y réfléchis par la suite (il faut du temps pour que je parvienne à relativiser sur les situations concernées) la remarque n'est pas bien grave. Parfois c'est même une simple taquinerie qui devrait me faire rire!

Oui ca me gêne pour faire mon travail correctement, parce que je n'arrive pas bien a être objective du coup. Je prend toutes les remarques sur mon travail comme des critiques c'est gênant pour progresser. J'essaie de me raisonner, mais c'est très dur.

Ce qui me dérange, c'est de ne pas pouvoir assumer le regard des autres, je crois. Je voudrais que tout le monde m'apprécie. Je sais que c'est impossible, mais que faire?

Oui je suis artiste. Je dessine beaucoup et je fais des enluminures, des croquis... pour le plaisir, je ne suis pas pro!

Citation:
te fais-tu totalement surprendre par ce phenomène?

oui Edmie, c'est vraiment très soudain, il suffit d'une phrase! En général, j'arrive à me retenir queqlues minutes, le temps d'aller me cacher (^^) mais pas toujours et là, c'est pénible, parce que j'ai l'air d'une vraie c****

Oumfoufou, l'idée d'écrire tout cela est bonne (et je le fais ici d'ailleurs) et c'est vrai que je le raconte à mon homme en rentrant parce qu'il ressent toujours quand je ne vais pas bien (j'ai de la chance, parce qu'il est sensible aussi, pas du tout du genre à dire "les hommes ca pleure pas", et autres bêtises du genre, alors il m'aide à décrire ce que je crains, mais je n'ai pas l'impression de progresser dans ma maîtrise de moi...

J'ai une autre question: pensez vous que c'est une bonne idée d'essayer de se maîtriser dans les sentiments qu'on éprouve?
Mésange2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/05/2008, 13h59   #10
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Désemparée
J'ai une autre question: pensez vous que c'est une bonne idée d'essayer de se maîtriser dans les sentiments qu'on éprouve?

salut desemparée
et bien tout depends des moments je suppose, et puis si cela te gâche des moments...
après tu n'es pas obligée de te maitriser 24/24
  Réponse avec citation
Vieux 17/05/2008, 15h38   #11
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Désemparée
J'ai une autre question: pensez vous que c'est une bonne idée d'essayer de se maîtriser dans les sentiments qu'on éprouve?
Bonjour,

Dans le livre que j'avais indiqué, il y a justement des conseils à ce sujet
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 10h10   #12
mhjv
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

tout d'abord bonsoir

Je fait partit de ces personnes qu'on appel hyper-émotive et hypersensible
Je suis née avec ça ma mère ma dit un jour je devais avoir 4 ans que l'on regardait un film pour enfant et dans celui-ci le chien se blesse la patte maman ma dit que j'ai pleurer 3 semaines pour ça.

J'en ai eu honte pendant des année tu regarde un film, les info, une image triste, ou forte, une émotion et là c'est les chute du niagara et ça me travaillait pendant des jours voir des semaines .
une parole méchante et paf c'etait reparti le pire c'est que personne de mon entourage ne le comprenais et avais tendance a me taquiner là dessus ce qui doublait les pleures.

Et puis j'ai vue un spy pour chercher l'origine de se trouble nous n'avons trouvées qu'une solution chaque personnes reçoivent les émotion différement et plutot que dans faire une faiblesse j'en ai fait une force car je suis plus apte à capter la peine et la souffrance des gens et je peut les aider car on est plus a l'écoute et notre sensibilité nous aide à mieux cibler les autres et leur sentiment et c'est valorisant de pouvoir s'en servire pour aider les autres.
J'ai également trouvée une méthode c'est l'art artistique pour moi c'est la poésie.
J'écrit sur mes peines mes colères ce qui me révoltes en ce monde tout c'est mon carnet de bord à emotion et pour moi sa marche je l'ai attaquer à 12 ans et je continue je ne dit pas que ton hyper-émotivité et sensibilité ne seront plus là; car ont absorbes les émotion comme des éponges .
ils faut juste l'essorer de temps en temps. je pense que l'on est née avec mais sa la canalise et sa évite les crises de larmes incontrolable même si j' en ai encore mais tellement moins ne le prend pas comme une tare mais plutot comme une force sur les autres.
trouve une activité qui correspond à ta personnalitée et ne te reproche pas d'être comme ça il vaut mieux être trop humaine que pas assez médite tout ça et il n'y as pas de honte à pleurer c'est un sentiment humain même si chez nous c'est démultiplier. Je m'en suis sortit et aujourd hui je n'en ai plus honte on me prend comme ça ou pas .

allez courage releve la tête fièrement et apprend des methodes pour evacuer la peine le stress les angoisse qui te ronge car tu les garde pour toi et ton premier pas pour t'aider c'est t être inscrite sur le forum.
BIZ mhjv.
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 10h48   #13
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
J'ai une autre question: pensez vous que c'est une bonne idée d'essayer de se maîtriser dans les sentiments qu'on éprouve?

bonjour désemparée, qui cherche à réunir ses billes
ça n'est pas une bonne idée, non. . tu vas apprendre à gérer autrement, parce que ce serait dommage de t'arrêter à ce détail: tu as tellement de talents: tu es artiste, tu as le sens de l'organisation, je me doute que tes talents ne se limitent pas à ça, tu dois juste apprendre à remettre les autres à leur place: tu ne te fais pas respecter, tu es trop gentillle, du coup, les autres ne savent pas s'arrêter, c'est toi qui doit leur dire stop
ça s'apprend , ça se travaille en thérapie la TTC
on te l'a surement déjà dit, j'ai juste attrapé ce morceau de post au passage


Citation:
Ce qui me dérange, c'est de ne pas pouvoir assumer le regard des autres, je crois. Je voudrais que tout le monde m'apprécie. Je sais que c'est impossible, mais que faire?

pour te faire apprécier telle que tu es, c'est très simple, dans l'absolu, tu dois te montrer telle que tu es, si tu veux t'en donner les moyens, et d'abord commencer par te respecter toi même: tu ne t'aimes beaucoup, désemparée
je ne pense pas qu'au bout du compte tout le monde t'appréciera, mais cet objectif n'en est pas un en lui même: c'est une erreur d'appréciation assez classique: ton besoin réel, c'est de te montrer telle que tu es, et tu verras que , partant, l'opinion des autres tu t'en ficheras
ceux que tu redoutais vont mieux te regarder et vont t'apprécier pour ce que tu es reellement, tu vas rayonner, tant pis pour ceux qui ont peur du soleil

Dernière modification par chamallow 18/05/2008 à 10h58.
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 11h01   #14
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

bonjour mhjv
ou plutôt salut l'artiste

Citation:
J'ai également trouvée une méthode c'est l'art artistique pour moi c'est la poésie.
J'écrit sur mes peines mes colères ce qui me révoltes en ce monde tout c'est mon carnet de bord à emotion et pour moi sa marche je l'ai attaquer à 12 ans et je continue je ne dit pas que ton hyper-émotivité et sensibilité ne seront plus là; car ont absorbes les émotion comme des éponges .
tu poses un poème? . .chiche
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 11h44   #15
Mésange2
Membre
 
Avatar de Mésange2
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Alsace
Messages: 667
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Merci Pandore, j'ai acheté le bouquin sur Internet, puisque tout le monde en dit du bien... j'espère trouver encor econseils et astuces!
Chamallow, tes conseils sont précieux et me semblent tomber justes...
Simplement, ou dois-je m'adresser pour réaliser ce travail sur moi-même? pensez vous à un généraliste, un psychologue, un psychiatre? aucun de ceux la? Une thérapie de groupe? Puis-je réussir seule? (ca me semble là par-contre assez aléatoire, mais pourquoi pas? )

mhjv, tes symptômes ressemblent vraiment beaucoup aux miens, comment fais tu pour les assumer, les gérer, essaie -tu de vivre avec ou de les éliminer?
Mésange2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 11h45   #16
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

un beau témoignage qui offre une belle direction merci tout plein mhjv
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 11h56   #17
Mésange2
Membre
 
Avatar de Mésange2
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Alsace
Messages: 667
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

je dis que les manifestations qui me gêne ressemblent à celles de mhjv car il me semblent que tous les deux sommes très affectés même par des histoires tristes auxquelles nous ne pourrions en aucun cas remédier, comme par exemple des fictions à la télé. Pour exemple, hier ou avant hier passait un très bon film, "le 7ème juré" j'ai trouvé l'histoire tellement atroce pour l' accusé ( et c'est une fiction, même pas une histoire vraie) que j'ai du arrêter avant d'avoir vu le tiers du film. Vraiment j'étais bouleversée, au bord des larmes.
Mais pour le film, "au nom du père" qui est une histoire vraie, j'en ai fait des cauchemars!

Je crois que dans notre cas toutes les histoires et toutes les situations qui génèrent un peu d'émotion (j'évite de regarder les sdf dans la rue, même quand je leur donne des sous, non par mépris, mais parce que j'ai honte de ne pouvoir faire mieux) nous jettent dans des noeuds indescriptibles d'émotions.

Personnellement, je revis parfois un moment qui m'avait tellement indigné (des gamins qui agressait un sdf) que je suis sortie de mes gonds (ca ne m'arrive absolument jamais, c'est la seule fois aussi loin que je me souvienne) et je les ai violemment invectivé. Je me souviens de ce moment encore maintenant comme à travers une sorte de brouillard, et comme détachée. Un instant très bizarre. J'ai encore peur de ce qui m'était arrivé ce jour là.
Mésange2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 12h05   #18
Mésange2
Membre
 
Avatar de Mésange2
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Alsace
Messages: 667
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

personnellement je me méfie quand je suis prise d'une violente envie de dessiner car elle survient en général dans ces moments ou je vis des choses pour moi difficiles (souvent le sujet dessiné pendant ces périodes et le style qu'il a est très différent des jours "normaux" ) mais le problème c'est que je trouve toujours le résultat mauvais et je le déchire et le jette, et je me sens plus nulle et plus mal qu'avant.
Je ne sais pas par contre si c'est le moment qui me fait voir le dessin comme plus nul, ou si il est vraiment moins bon que les autres fois... Ce sont des moments assez particuliers, j'essaie de ne pas en garder trace en général...

En tout cas raconter tout cela ici me fait énormément de bien, et aussi essayer de trouver une solution, j'aurais du faire cela plus tôt.
Mésange2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 12h22   #19
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

bonjour désemparée
je trouve que tu explique ta problématique fort clairement, alors pourquoi pas ne parler à un psychothérapeute... tu pourrais en parler à ton médecin traitant dans un premier temps pour voir s'il ne pourrait t'orienter vers un therapeute


qu'en penses-tu
et reviens comme tu veux pour t'exprimer, il est vrai que cela soulage et me concernant je n'ai jamais fait tant de progrès que depuis que je suis sur ce forum (+ 1 autre), moi qui aie la parole diffcile

bises à toi
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 12h32   #20
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Désemparée
Merci Pandore, j'ai acheté le bouquin sur Internet, puisque tout le monde en dit du bien... j'espère trouver encor econseils et astuces!
Chamallow, tes conseils sont précieux et me semblent tomber justes...
Simplement, ou dois-je m'adresser pour réaliser ce travail sur moi-même? pensez vous à un généraliste, un psychologue, un psychiatre? aucun de ceux la? Une thérapie de groupe? Puis-je réussir seule? (ca me semble là par-contre assez aléatoire, mais pourquoi pas? )

mhjv, tes symptômes ressemblent vraiment beaucoup aux miens, comment fais tu pour les assumer, les gérer, essaie -tu de vivre avec ou de les éliminer?
tu prends le toro par les cornes, t'es géniale: si les situations conflictuelles se posent en groupe, gestalt, travail en groupe, pas mal mais ça arrache
si tu préfères un travail individuel, la thérapie cognitivo comportementale, te conviendra bien
il y a d'autres façons de travailler en groupe, si tu vois un psychologue, tu peux lui demander de t'orienter
ma fille travaille actuellement avec une psychologue, ttc
elle lui a demandé de lui faire revivre des situations qui lui posent problème, afin de trouver une réponse plus adaptée
une mithridatisation, en quelque sorte . .un jeu de rôle, ça se travaille à deux mais pas avec ton homme, ça fausse la donne
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 12h42   #21
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Désemparée
personnellement je me méfie quand je suis prise d'une violente envie de dessiner car elle survient en général dans ces moments ou je vis des choses pour moi difficiles (souvent le sujet dessiné pendant ces périodes et le style qu'il a est très différent des jours "normaux" ) mais le problème c'est que je trouve toujours le résultat mauvais et je le déchire et le jette, et je me sens plus nulle et plus mal qu'avant.
Je ne sais pas par contre si c'est le moment qui me fait voir le dessin comme plus nul, ou si il est vraiment moins bon que les autres fois... Ce sont des moments assez particuliers, j'essaie de ne pas en garder trace en général...

En tout cas raconter tout cela ici me fait énormément de bien, et aussi essayer de trouver une solution, j'aurais du faire cela plus tôt.



désemparée, tu fais exactement ce qu'il faut pour aller bien, avec tes dessins
il est interessant pour toi de garder ce que tu appelles
la"mauvaise production" tu y livres des éléments importants que tu n'es pas en mesure d'aprréhender maintenant
c'est ta façon de lâcher du lest
je crois que si tu essaies de les régarder, sans juger, tu vas faire de gros progrès
quand tu les regarderas avec amour, tu auras terminé ta thérapie
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 12h47   #22
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par edmie
bonjour désemparée
je trouve que tu explique ta problématique fort clairement, alors pourquoi pas ne parler à un psychothérapeute... tu pourrais en parler à ton médecin traitant dans un premier temps pour voir s'il ne pourrait t'orienter vers un therapeute


qu'en penses-tu
et reviens comme tu veux pour t'exprimer, il est vrai que cela soulage et me concernant je n'ai jamais fait tant de progrès que depuis que je suis sur ce forum (+ 1 autre), moi qui aie la parole diffcile

bises à toi
salut edmie, je profite de l'occasion pour te praler de volumes et de profondeur, et de champs, tu as besoin de volume. .
peut être de la terre? du modelage, pour te défouler?
je te vois travailler sur des échafaudages, quelque chose de grand, avec des reliefs. de la matière. . as tu déjà essayé de peindre au couteau? . ..rien de plus précis
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 13h01   #23
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Bonjour, moi aussi je souffre d'hyper-émotivité, j'ai trouvé quelques parades.

Pour le cinéma, j'envoie mon copain en éclaireur: si jamais il y a un animal qui meurt, il me le dit et je ne vais pas voir le film. (comme le Peuple migrateur où j'ai pleuré comme une madeleine et fait des cauchemars).

Pour les gens qui me mettent l'angoisse, c'est un tuyau de ma psy, je leur rentre dedans en leur disant "bon si on parlait d'autre chose, ça n'est pas très gai ce que tu dis". Je deviens un personnage plus fort qu'eux, certes c'ets un rôle mais ça marche.Car sinon je suis obligée de prendre des anxyolitiques.

Il faut voir l'évitement comme une protection, et non pas comme une fuite
__________________
Vivre....et laisser vivre
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 13h21   #24
Edmie
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

Citation:
Posté par Oumfoufou
Bonjour, moi aussi je souffre d'hyper-émotivité, j'ai trouvé quelques parades.

Pour le cinéma, j'envoie mon copain en éclaireur: si jamais il y a un animal qui meurt, il me le dit et je ne vais pas voir le film. (comme le Peuple migrateur où j'ai pleuré comme une madeleine et fait des cauchemars).

Pour les gens qui me mettent l'angoisse, c'est un tuyau de ma psy, je leur rentre dedans en leur disant "bon si on parlait d'autre chose, ça n'est pas très gai ce que tu dis". Je deviens un personnage plus fort qu'eux, certes c'ets un rôle mais ça marche.Car sinon je suis obligée de prendre des anxyolitiques.

Il faut voir l'évitement comme une protection, et non pas comme une fuite


De l'evitement certes mais evitement avec rentre dedans je dirais plutôt que c'est une bonns stratégie et l'action ce n'est pas totalement = evitement

et pour le ciné tu m'a fais sourire "Pour le cinéma, j'envoie mon copain en éclaireur: si jamais il y a un animal qui meurt" c'est presque ma mère là, elle se cache les yeux dès qu'elle voient une goutte de sang, et les oreilles



cham, modelage... j'aime certes mais pas tant que cela je manque de motiv, creer ouip mais pourquoi faire? j'ai quelque toiles aussi mais là aussi perfectionnisme maladif + manque de motiv = 0 production, alors je passe par des biais , je me fais des fonds colorés, des atmosphères sympas

j'ecris plutôt, bien que ce soit par passades et que rarement seule depuis un an je n'y parvienne plus autant, mais bientôt! j'ai une premiere histoitre en cours quelque 400 pages (incroyable non pour quelqu'un qui se croyait le ratage complet de la famille, transparente et fade, un talent médiocre) puisque je ne parviens pas à faire court
  Réponse avec citation
Vieux 18/05/2008, 13h27   #25
chamallow
 
Messages: n/a
Re : trop grande émotivité - qui a une solution?

tu nous en colles un morceau sur la chronique edmie ?
ton pavé, je veux dire . . ça me plairait beaucoup
montrerce qu'on aime, ce qu'on crée, pas meilleure thérapie pour l'estime de soi, en complément, bien sûr. . .

petit hamster apeuré, je voulais juste te demander si tu travaillais l'intérieur aussi, en thérapie ? la cuirasse, c'est bien, répondre avec des phrases toutes faites, mais, ça doit juste te donner la tranquillité pour creuser avec une autre forme de thérapie
peut être le fais tu déjà?
en tout cas, je te fais un bisou
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.