Pub Google
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Médecine 2.0
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Médecine 2.0 Par analogie avec le Web 2.0, je lance ici un forum sur l'évolution de la médecine, ou plutôt le bouleversement qu'annonce la révolution 2.0 dans le monde médical. Attention à ne pas poster de questions médicales sur ce forum.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/02/2012, 07h42   #1
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 199
Vous avez dit empowerment ?

Si vous n'avez pas compris ce que signifiait le mot "empowerment", traduit en français par "capacitance", en voici un bon exemple :

http://bit.ly/xfeIF5

Ou comment un cerveau qui fonctionne, connecté à d'autres cerveaux, cesse d'être un patient passif et docile.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/02/2012, 09h15   #2
gabrielle elise
Cool
 
Avatar de gabrielle elise
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Ici depuis 2005
Messages: 22 197
Re : Vous avez dit empowerment ?

Bonjour,

Gaelle-Marie Zimmerman a résumé en quelques mots toutes ma vie de femme adulte! J'avais pourtant l'illusion d'être seule avec mon gynéco!
__________________

Gaby
amo spero credo
Bien faire et laisser dire!!!!



gabrielle elise is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/02/2012, 08h23   #3
oda
 
Messages: n/a
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Mais je le maintiens : tant que nous allons bien, nous n'avons pas besoin d'eux. Sages-femmes, planning familial et médecins généralistes sont bien plus efficaces.

Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article et cette phrase en particulier !

J'allais très bien et étais suivi par mon généraliste pour la gynéco ... un jour j'ai décidé d'aller faire un contrôle chez un gynéco (choisi au hasard dans l'annuaire)

Ce jour là, j'ai vraiment eu une bonne idée, et le gynéco m'a ensuite permis de le vérifier de visu (colposcopie) et pourtant je ne sentais rien du tout, je n'avais pas mal !

Donc franchement je trouve cet article plus que léger, car quand j'ai fait ces examens de dépistage j'avais moins de 30 ans et si je lisais un tel article ben je serais influencée pour ne pas consulter un gynéco si tout à l'air d'aller bien !
  Réponse avec citation
Vieux 29/02/2012, 08h35   #4
scholia
en avant toute
 
Avatar de scholia
 
Date d'inscription: novembre 2008
Localisation: Oulipie (d'oulipienne)
Messages: 4 846
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par oda
Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article et cette phrase en particulier !

J'allais très bien et étais suivi par mon généraliste pour la gynéco ... un jour j'ai décidé d'aller faire un contrôle chez un gynéco (choisi au hasard dans l'annuaire)

Ce jour là, j'ai vraiment eu une bonne idée, et le gynéco m'a ensuite permis de le vérifier de visu (colposcopie) et pourtant je ne sentais rien du tout, je n'avais pas mal !

Donc franchement je trouve cet article plus que léger, car quand j'ai fait ces examens de dépistage j'avais moins de 30 ans et si je lisais un tel article ben je serais influencée pour ne pas consulter un gynéco si tout à l'air d'aller bien !

Bonjour,

Je viens de relire l'article en question. Un point a attiré mon attention: en bonne santé, 1 dépistage tous les 3 ans. Cela ne signifie donc pas aucune visite chez le gynéco. Cela me semble une bonne formule, surtout si l'on a pas une vie sexuelle très hétéroclite. C'est ce que j'ai choisi. Avec, en plus, l'échographie des seins tous les 2 ans, puisque je suis entrée dans la période du dépistage officielle.
__________________
Alexia
erreur sur la personne!
scholia is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/02/2012, 08h53   #5
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 199
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par oda
Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article et cette phrase en particulier !

J'allais très bien et étais suivi par mon généraliste pour la gynéco ... un jour j'ai décidé d'aller faire un contrôle chez un gynéco (choisi au hasard dans l'annuaire)

Ce jour là, j'ai vraiment eu une bonne idée, et le gynéco m'a ensuite permis de le vérifier de visu (colposcopie) et pourtant je ne sentais rien du tout, je n'avais pas mal !

Donc franchement je trouve cet article plus que léger, car quand j'ai fait ces examens de dépistage j'avais moins de 30 ans et si je lisais un tel article ben je serais influencée pour ne pas consulter un gynéco si tout à l'air d'aller bien !

Bonjour,

Il est possible, est même probable à mon avis, que la lésion quea détecté votre gynécologue n'aurait eu aucune conséquence pour votre santé.

S'il est conseillé de faire un frottis tous les 3 ans, ce n'est pas parce que c'est suffisant, c'est parce que des frottis plus fréquents augmentent le nombre de faux positifs sans améliorer la prévention du cancer.

Savez vous que 50 % des cancers du col localisés (je parle des cancers et non des lésions dysplasiques) disparaissent spontanément ?

En faire trop n'est pas forcément faire mieux.

Je ne fais pas de frottis et confie mes patientes à des gynécologues. Les deux femmes porteuses d'un cancer du col invasifsque j'ai eues dans ma clientèle avaient bénéficié d'un frottis "normal" chez un gynécologue respectivement 6 et 4 mois auparavant. Ce n'est donc pas un problème de fréquence.

Cfs la fable des éléphants dans mon livre.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/02/2012, 09h26   #6
oda
 
Messages: n/a
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour,

Il est possible, est même probable à mon avis, que la lésion quea détecté votre gynécologue n'aurait eu aucune conséquence pour votre santé.

...

Bonjour,

c'était juste pour dire qu'on peut avoir des bonnes probabilités/ statistiques mais que quand il s'agit de soi, alors on n'est plus une stat ou une proba ... alors bon moi j'ai vu en fonction de ce qui m'a paru le mieux et surtout la confiance que j'ai eu envers le gynéco (d'ailleurs le pauvre est tellement débordé que j'ai du mal à concevoir qu'il se donne du boulot inutile en prime)

voilà

Dernière modification par oda 29/02/2012 à 09h43.
  Réponse avec citation
Vieux 29/02/2012, 11h17   #7
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par oda
Bonjour,

c'était juste pour dire qu'on peut avoir des bonnes probabilités/ statistiques mais que quand il s'agit de soi, alors on n'est plus une stat ou une proba ... alors bon moi j'ai vu en fonction de ce qui m'a paru le mieux et surtout la confiance que j'ai eu envers le gynéco (d'ailleurs le pauvre est tellement débordé que j'ai du mal à concevoir qu'il se donne du boulot inutile en prime)

voilà

Oda, vous évoquez toute la difficulté là de la prise en charge médicale.
Le médecin est bien obligé dans sa réflexion de se référer à des statistiques alors qu'en face de lui il n'y a qu'un individu unique où pour lui (cet individu) la réponse est oui ou non, malade pas malade! C'est à dire 50/50 ...
La tentation est grande alors, pour protéger tout le monde, d'en faire trop.
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/03/2012, 06h15   #8
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 199
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par oda
Bonjour,

c'était juste pour dire qu'on peut avoir des bonnes probabilités/ statistiques mais que quand il s'agit de soi, alors on n'est plus une stat ou une proba ...

Bonjour

C'est tout le danger : oublier les réalités scientifiques quand il s'agit de soi. De nombreux médecins sont morts de n'avoir pas voulu suivre pour eux les procédures qu'ils suivaient pour leurs patients.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 02/03/2012, 11h16   #9
Philippe Galipon
Membre
 
Avatar de Philippe Galipon
 
Date d'inscription: février 2008
Messages: 14
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour

C'est tout le danger : oublier les réalités scientifiques quand il s'agit de soi. De nombreux médecins sont morts de n'avoir pas voulu suivre pour eux les procédures qu'ils suivaient pour leurs patients.

Bonjour

Vous avez raison de mettre au pluriel le terme " réalités scientifiques " car il peut y en avoir plusieurs , non reliées, pour une meme problèmatique médicale, et induisant des choix différents de strategies therapeutiques.
Ces réalités scientifiques évoluent dans le temps au fur et a mesure de l’avancée des connaissances et de la recherche

Concernant les procedures , et sans generaliser, je connais aussi l’inverse : des patients qui sont morts pour avoir suivi la "procedure" et d’autres toujours vivants parce qu'ils ont refusé de suivre la "procedure".


Alors que nous devons aller vers une medecine personnalisée , le terme procedure évoque un traitement de masse.
Philippe Galipon is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/03/2012, 12h09   #10
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 199
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par Philippe Galipon
Bonjour

Vous avez raison de mettre au pluriel le terme " réalités scientifiques " car il peut y en avoir plusieurs , non reliées, pour une meme problèmatique médicale, et induisant des choix différents de strategies therapeutiques.
Ces réalités scientifiques évoluent dans le temps au fur et a mesure de l’avancée des connaissances et de la recherche

Concernant les procedures , et sans generaliser, je connais aussi l’inverse : des patients qui sont morts pour avoir suivi la "procedure" et d’autres toujours vivants parce qu'ils ont refusé de suivre la "procedure".


Alors que nous devons aller vers une medecine personnalisée , le terme procedure évoque un traitement de masse.

Bonjour

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Certaines procédures sont dangereuses, d'autres sont utiles. L'homme doté d'un cerveau et d'un libre-arbitre doit savoir faire le tri.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 02/03/2012, 12h30   #11
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Certaines procédures sont dangereuses, d'autres sont utiles. L'homme doté d'un cerveau et d'un libre-arbitre doit savoir faire le tri.


Est-ce à dire que ceux qui se laissent influencer n'ont pas de cerveau et/ou de libre-arbitre ?
Je ne pense pas que tu aies voulu dire cela
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/03/2012, 13h41   #12
Philippe Galipon
Membre
 
Avatar de Philippe Galipon
 
Date d'inscription: février 2008
Messages: 14
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par Haribodoc
Est-ce à dire que ceux qui se laissent influencer n'ont pas de cerveau et/ou de libre-arbitre ?
Je ne pense pas que tu aies voulu dire cela



Dans certains cas il est effectivement influencable, d'autant plus que le stress lié à la maladie le rend vulnerable et fragilisé

Autant on peut concevoir , privilegier voire imposer une relation dominant / dominé (en terme de savoir) dans une situation aigue ou d'urgence, autant dans la maladie chronique ou dans des problematiques therapeutiques a risques la relation doit etre differente

Le libre arbitre n'existe pas en tant que tel, il se base sur l'eclairage du medecin appuyé maintenant par de nouveaux outils que sont entre autres les "vrais" réseaux socio-medicaux

Le libre arbitre c'est le consentement eclairé , ou le non-consentement eclairé
le consentement éclairé n'est pas un acte de soumission ou d'influence;
le non-consentement eclairé n'est pas non plus un acte de rebellion
C'est la conclusion de cet eclairage d'egal à egal, qui se traduit soit par un contrat therapeutique (le consentement) soit par un refus (le non-consentement), (ou une negociation? ...autre debat...)

On pourrait effectivement debattre de cette capacité du patient à faire un choix (niveau de comprehension, education, information , appreciation des risques ...) car le libre-arbitre depend de beaucoup de facteurs propres a chaque patient
In fine, faisons confiance a la relation medecin/patient (le medecin que je connais et qui me connait) et aux nouveaux moyens d'informations et outils personnels de sante qui commencent à voir le jour
Philippe Galipon is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/03/2012, 20h47   #13
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 752
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par Philippe Galipon
Dans certains cas il est effectivement influencable, d'autant plus que le stress lié à la maladie le rend vulnerable et fragilisé

Autant on peut concevoir , privilegier voire imposer une relation dominant / dominé (en terme de savoir) dans une situation aigue ou d'urgence, autant dans la maladie chronique ou dans des problematiques therapeutiques a risques la relation doit etre differente

Le libre arbitre n'existe pas en tant que tel, il se base sur l'eclairage du medecin appuyé maintenant par de nouveaux outils que sont entre autres les "vrais" réseaux socio-medicaux

Le libre arbitre c'est le consentement eclairé , ou le non-consentement eclairé
le consentement éclairé n'est pas un acte de soumission ou d'influence;
le non-consentement eclairé n'est pas non plus un acte de rebellion
C'est la conclusion de cet eclairage d'egal à egal, qui se traduit soit par un contrat therapeutique (le consentement) soit par un refus (le non-consentement), (ou une negociation? ...autre debat...)

On pourrait effectivement debattre de cette capacité du patient à faire un choix (niveau de comprehension, education, information , appreciation des risques ...) car le libre-arbitre depend de beaucoup de facteurs propres a chaque patient
In fine, faisons confiance a la relation medecin/patient (le medecin que je connais et qui me connait) et aux nouveaux moyens d'informations et outils personnels de sante qui commencent à voir le jour
J’ajouterai que ce n’est pas parce que le médecin machin ou le service truc ont décidé qu’il s’agissait d’une situation d’urgence, que c’en est une. Ou du moins, une selon leur entendement. Je l’ai vécu aussi, ça. Très franchement, je crois que ça n’a pas grand-chose à voir avec le niveau de compréhension, d’information, d’éducation, etc. C’est une question d’instinct vital et de force de caractère – et il en faut, dans ces cas là, pour résister au chantage morbide. Il y a des gens très éduqués dénués des deux, et vice-versa.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2012, 08h46   #14
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Vous avez dit empowerment ?

Citation:
Posté par Sybille
J’ajouterai que ce n’est pas parce que le médecin machin ou le service truc ont décidé qu’il s’agissait d’une situation d’urgence, que c’en est une. Ou du moins, une selon leur entendement. Je l’ai vécu aussi, ça. Très franchement, je crois que ça n’a pas grand-chose à voir avec le niveau de compréhension, d’information, d’éducation, etc. C’est une question d’instinct vital et de force de caractère – et il en faut, dans ces cas là, pour résister au chantage morbide. Il y a des gens très éduqués dénués des deux, et vice-versa.

Il est clair pour tout le monde que la médecine française (médecins, soignants, services hospitaliers ...) en fait souvent trop.
Mais comment la condamner quand, systématiquement, il lui est reproché, parfois par voie judiciaire, de n'en faire pas assez...
Haribodoc is offline   Réponse avec citation

Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage


Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 13h58.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat