Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 11/12/2005, 16h24   #1
EasyChris
 
Messages: n/a
Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bonjour à toutes et à tous !

Mon prénom c'est Christophe, j'ai 33 ans et vis sur la Région Parisienne depuis un peu plus de deux ans ( je suis originaire de Bretagne)

Je suis présent sur ce forum pour parler un peu, et peut etre trouver des réponses où du moins un peu de soutien, car je suis comme on pourrait dire spasmophile depuis environs 15 ans, bien que quasiment aucun medecin ne reconnait la spasmophilie ( on peut dire que je suis profondement anxieux et hypocondriaque alors)
Pourtant dans la vie, je ne suis pas anxieux, c'est uniquement vis à vis de la maladie et rien d'autre..
Cela se traduit par pleins de symptomes plus ou moins graves qui m'ont conduit à faire touts les examens possibles et imaginables pour me dire que je n'ai rien !
Je souffre réellement de plein de choses mais je suis en pleine santé !
Voici quelque d'exemples bien marquant( peut etre que certains se reconnaiteront quelque part):

- Déjà, généralement, lorsque je n'ai pas de symptomes bien précis, c'est mon coeur qui déraille, cela se traduit par des extrasystoles, des palpitations plus ou moins forte et par des 'tremblements' bizarres ( comme si mon muscle cardiaque se mettait à dribbler) c'est bien entendu très flippant et cela m'a conduit deux fois chez un cardio car ca revenait trop souvant à un moment, avec tout les examens OK, ils m'ont dit juste du stress...( du stress d'où, on ne saura jamais car je suis quelqu'un de pas du tout stressé par la vie et de très calme)

-Ensuite, on a les crises , je ne vais citer que les trois dernieres parce que sinon on en finirait pas..

-Donc, c'était en 2002, un soir, sans raison, j'ai fait un malaise dit 'vagal' par les medecins, 1 nuit en observation à l'hopital, les examens OK, donc tout va bien, je tombe dans les pommes mais tout va bien...!
Résultat, la spasmophile enchaine la dessus avec plein de symtomes qui me tombe dessus : nausées, vomissement, vertiges, instabilité à la marche, flou visuel, Emotivité, petits malaises, mouches devant les yeux, grosse angoisse, s'est installé aussi une peur du monde exterieur( la crainte permanente de retomber dans les pommes) et tout ca bien sur car j'étais persuadé d'avoir une maladie grave ( un cancer du cerveau pour ne pas le citer)
Deux mois pour m'en remettre quand même !

Ensuite tout va bien jusque :

- 2 eme exemple en 2004, d'un coup, grosse douleur au ventre, classique, j'ai toujours eu des soucis d'intestinc, donc je fais pas trop attention.
Ca passe pas, tres grosse douleur qui finit par se localiser au niveau de l'appendice ( je me dis bof, une appendicite pas de quoi avoir peur)
Résultat du medecin, pas d'appendicite, il me donne juste des medicaments qui n'ont AUCUN effet...le mal est toujours là après 1 semaine...
Là, forcement je commence à flipper un peu et tout de suite me vient à l'idée les pires maladies ( dont le cancer du colon)
Etant en déplacement pour mon boulot, je vois plusieurs medecins, qui me donne chacun leur propre medicament, qui n'ont aucun effet aux non plus..
Au bout de 2 semaines de douleurs, je suis en arret car je peux plus quitter le lit tellement j'ai mal...ajouté à cela nausées, vomissement, diarrhées, perte d'appetit et de poid...

On finit par m'envoyer chez un gastro qui me fait un examen de l'estomac avec un appareil ( pas douloureux mais tres tres désagréable) résultat, rien, à part une petite gastrite, il m'envoi quand meme dans un cabinet pour faire une echographie des organes du ventre..résultat, rien non plus !
et comme par magie, à ce moment, au vu des examens peut etre, la douleur insoutenable a decidé de partir......moi j'y comprend rien !

ET pour finir, dernier exemple : en ce moment !

Il y a un peu moins de 2 semaines, petit mal de gorge sans fievre ni rien d'autre..avec le froid que j'ai attrapé je m'étonne pas !
Ca commence un mardi et comme le vendredi ca passe pas, je vais voir le medecin..
Il regarde ma gorge et mon cou, trouve que c'est rouge et un peu enflé avec ganglions et pense à une petite angine..il me donne un antibiotique (augmentin), un anti inflammatoire et du paracetamol..
Résulat, je fais une bonne allergie à l'antibiotique ( nausées, diarrhée, fatique et faiblesse et douleur/courbature au dos)
Je retourne le voir le lundi, il me dit de tout arreter, trouve que cela va mieux au niveau de ma gorge et me donne du sirop ( maxilase)..
Mais trop tard, ma spasmophilie a du passer par là, avec mon hypocondrie et je me met à penser à grave ( un truc genre leucemie...)

Résultat, le jeudi au boulot, je fais un malaise et forcement, cela me renforce dans l'idée d'un truc grave, je vois mon medecin l'après midi, je lui explique bien toutes les sensations que j'ai eu avant le malaise ( pas de perte de connaissance cette fois ci quand meme) et il me dit donc que c'est un malaise vagal, à cause de mon stress, anxiété, d'avoir un truc grave..etc
ET il me dit, pas de radio, pas de prise de sang ! vous n'avez rien !
Il me donne juste du spasmine et du lexomil...

Et me voilà maintenant, j'ai toujours mes courbatures/douleurs au dos, j'ai pu trop mal à la gorge, j'ai par contre des 'sensations de malaise' ou de petites chutes de tension de temps à autres, pas facile à expliquer et la peur de refaire un autre malaise bien sur et en tête l'idée d'avoir une leucemie ou un truc dans le genre....

Je me dis encore que c'est comme d'habitude, mais je tombe toujours dans le piège.... et evidemment si mon medecin suspecterait un truc grave genre leucemie, il m'aurait envoyé faire des examens, mais je ne dois pas avoir les symptomes de cette maladie dont je n'ose aller voir sur le net, car cela me ferait angoisser si cela y ressemble ne serait ce qu'un peu...
Tout ca c'est plus fort que moi...

Bien sur, j'espere que je n'ai rien encore cette fois ci...mais je me dis aussi qu'avec mon terrain anxieux, si j'avais quelque chose de grave, le medecin passerait peut etre à coté et on perderait du temps pour me soigner....
Ce qui me fait peur une fois de plus et j'avoue que plus je vieillis et j'ai de moins en moins confiance aux medecins...

Avant, une simple consultation me guerissait de mes troubles..maintenant, il me faut carrement tout les examens sur papiers pour me le prouver !
Et c'est dur, car consciemment je sais que je peux avoir confiance en mon medecin, mais c'est " l'inconsciemment qui le veut pas"...



En tout cas, merci à ceux qui ont eu le courage de me lire...

Dernière modification par EasyChris 11/12/2005 à 16h37.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 18h05   #2
rose
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

bonjour,
Si ca peut vous rassurer, vous n'êtes pas seul à être anxieux ni à avoir des symptômes inexpliqués. Je vous donne mon humble opinion sur votre situation.

D'abord, vous nous parlez de 3 épisodes en 3 ans... Somme toute, si vous vous portiez (relativement) bien en dehors de ces 3 moments, il n'y pas lieu de s'inquiéter. Quand vous parlez de spasmophilie, faites-vous référence seulement à ces 3 moments ou bien vous vous sentez vraiment mal tous les jours-je fais référence aux symptomes de type cardiaque? j'essaie de comprendre un peu mieux votre situation parce que l'intensité et la fréquence de vos malaises c'est assez important pour comprendre à quel point vous etes "handicappé" par ce probleme. Si vous parvenez tout de même à mener une vie "normale" (travail, vie de famille, loisirs) il y a moins lieu de s'inquiéter.

-Vous savez, on peut avoir des malaises sans avoir une maladie grave. Sois les malaises sont normaux (et que vous leur accordez une plus grande importance, comme bien des anxieux, qui sont trop à l'écoute de leur corps- le corps produit bien des "symptômes" et ce à tous les jours sans que ca n'ait de signification, presque tout le monde a vécu un évanouissement au moins une fois sans que ca ne soit le signe de quoi que ce soit), soient ils ne sont pas normaux mais ne représentent pas une pathologie grave (ce que je veux dire par là c'est que quelqu'un peut avoir des maux de dos tous les jours, ce n'est pas "normal", mais cela ne veut pas nécessairement dire qu'il y a une pathologie comme une hernie discale, c'est simplement un trouble fonctionnel bénin), soient ils sont carrément psychologiques (dus à l'anxiété et l'hypocondrie). Le plus souvent, je crois qu'il y a un heureux mélange des 3. Je crois que la thérapie cognitive comportementale pourrait vous aider à ce niveau. Je suis une anxieuse et un suivi de ce type m'a aidée beaucoup.

-si on vous dit que vous n'avez rien de grave APRES avoir fait les examens appropriés (ce qui semble être le cas) il ne faut pas vous inquiéter. Les maladies comme le cancer sont détectables et passent rarement inapercues si on est suivi par un médecin. Si vous n'avez rien à l'examen physique et rien au niveau des prises de sang, un médecin compétent qui semble rassuré il ne sert à rien de vous inquiéter davantage. Oui, il faut veiller à ce que les médecins nous traitement correctement (il y a des cas où des médecins sont passés à côté du diagnostic), mais il faut savoir s'arrêter avant que vos soucis excessifs ne prennent le dessus. Je vous conseille de vous faire "accompagner" par une personne non anxieuse et non hypocondriaque dans vos examens. Si elle juge que vous avez été correctement suivi et qu'il n'y a pas de raison de s'inquiéter ca vous fera une référence pour savoir où arrêter les investigations.

Quant à votre dernier malaise vous dites que cela date de 2 semaines. Je crois que si vous avez fait une réaction négative à cet antibiotique il est normal de se sentir encore un peu "bizarre" moins de 2 semaines après. Et vous avez été examiné par un médecin qui ne s'en fait pas. Si vous vous sentez encore vraiment mal dans un mois, il serait peut être bon de voir ce qui se passe, mais il est encore tôt. Peut-être un ou deux jour de congé et de repos vous aideraient-ils?

Enfin, quant à la spasmophilie, je me sens un peu interpellée à ce niveau puisque je présente différents symptômes non expliqués (qui dans mon cas s'apparentent davantage à la fatigue chronique, mais c'est un peu la même chose, des maladies non reconnues par la plupart des médecins et que l'on classe dans la catégorie "anxieux" pour plus de facilité). Il faut comprendre que la science médicale n'explique pas tout et de nombreuses personnes souffrent sans qu'il n'y ait d'explication satisfaisante. La seule chose que je peux vois dire par rapport à cela (les spasmophiles, fibromyalgiques et autres "malades imaginaires" supposés), c'est que :
-il y a le plus souvent une composante psychologique et le travail en thérapie peut être très utile
-la maladie grave (cancer par exemple) est éliminée par un suivi médical donc il ne sert à rien de s'en faire de se côté. Si on continue de croire que l'on a quelque chose de grave après tous les tests, oui, c'est de l'hypocondrie et heureusement ca peut s'améliorer aussi par la thérapie. Les outils diagnostics modernes sont très efficaces pour éliminer les maladies graves et mortelles. C'est davantage face aux problèmes chroniques, bénins, qui causent des souffrances sans substrat anatomo-pathologique clair que la médecine a des ratés.
-il y a une large part d'inconnu qu'il faut savoir accepté dans ce type de problème : la médecine continue de progresser. Il y a 200 ans on enfermait les épileptiques parce qu'on les croyait posséder du diable... les connaissances évoluent...
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 19h48   #3
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Coucou,

je comprends que les médecins ne considèrent pas la spasmophile comme une maladie ; c'est un symptôme, certes parfois très gènant.. j'en ai souffert quand j'avais environ 14 ans et je me rends bein compte que c'était dans ma tête que ça se passait, je me sentais angoisée et la spasmophile était le résultat physique de cette angoisse.
Tu le dis toi-même EasyChris que tu es hyponcondriaque, tu te rends donc compte que tu es un anxieux donc c 'est logique que tu fasses de la spasmophilie ; par ailleurs, tes examens prouvent toujours que tu es en bonne santé.
Vas voir un psy si tu en as envie, je pense que c'est ce qui te convient le mieux pour essayer de soigner tes angoisses. Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 20h06   #4
EasyChris
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bonsoir,

Merci pour votre message, en effet en dehors des crises ( on parle il me semble de 'décompensation' de la spasmophilie), je vis tout à fait correctement, je suis très sociable, très heureux de vivre, à part de temps à autres des 'petits' soucis de rythme cardiaque, qui, si ils me font peur, j'admet qu'ils sont dû à l'anxiété..

Je suis spasmophile, c'est dans mon être, et parfois cela se décompense suite à un probleme de santé même benin..

Mon probleme, c'est que j'écoute trop mon corp et que je n'admet pas avoir des symptomes ou douleurs sans cause..

Je ne suis pas névrosé, je veux m'en sortir et c'est très dur car je ne commande rien des douleurs que je percois..et dans ces moments là, je n'ai gout à rien, je suis désespéré, angoissé, plus du tout sociable..

Je suis sur que si mon medecin m'avait demandé une prise de sang et qu'elle n'avait rien rélévé, je guérirais le jour même..mais....il n'a pas voulu étant sur de lui.
Je sais que c'est un bon medecin qui m'a été mainte fois conseillé, et par une amie pharmacienne qui connait sa réputation de part les gens qu'elle recoit...

Je pense que tant que je sentirais encore ma gorge m'irriter un peu comme maintenant, les quelques douleurs/courbatures au dos que je ressens et les petites chutes de tension ( si on peut appeler ca comme ca) qui m'arrive, je ne guérirait pas avec juste un avis verbal médical..

Ce qui me sauve un peu, c'est que je n'ai pas de vertiges, pas du tout de fatigue ( sauf un peu psychologique avec ce qui m'arrive)...

Pour résumer, on dirait que mon psychique à le pouvoir de me créer des douleurs là où mon inconscient vise un organe quelconque...

En tout cas, merci encore pour votre message, et j'espere que dans les jours qui viennent, je pourrais dire comme je l'ai dejà dis plusieurs fois par le passé:

Ce n'est pas mon tour encore cette fois ci...

JE sais bien que la seule solution, c'est le psychologue, ou sophrologue ou autre mais je n'en ai pas le temps ni les moyens... ( un psychiatre sera juste bon pour me droguer donc pas question )

Dernière modification par EasyChris 11/12/2005 à 20h10.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 20h47   #5
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

[
JE sais bien que la seule solution, c'est le psychologue, ou sophrologue ou autre mais je n'en ai pas le temps ni les moyens... ( un psychiatre sera juste bon pour me droguer donc pas question )[/quote]

Salut Chris,
C'est faux : il existe des psychiatres qui acceptent de te prendre en charge d'un point de vue de psychothérapie sans te droguer, et c'est ce que je fais au travers de ma thérapie comportementale depuis trois semaines maintenant.
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 20h51   #6
EasyChris
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

salut natalina,

c'est vrai ? , je savais pas...donc c'est remboursé ?

Mais comment il faut faire, il faut d'habord passer par le generaliste pour qu'il m'y envoi ou on peut y aller directement avec la nouvelle réforme ?

merci !
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 20h56   #7
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Coucou,

La nouvelle réforme ne s'applique pas aux psychiatres pour le moment, d'autre part, étant médecin, ils sont remboursés. Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 20h59   #8
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Citation:
Posté par EasyChris
JE sais bien que la seule solution, c'est le psychologue, ou sophrologue ou autre mais je n'en ai pas le temps ni les moyens... ( un psychiatre sera juste bon pour me droguer donc pas question )

Tu as ton mot à dire quand-même ; si tu ne veux pas être trop médicamenté (ça s'dit ça) et bien tu le dis au médecin
Bises² !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 21h22   #9
EasyChris
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

ok merci ondine !

Enfin, bon pour le moment j'espere que mes symptomes vont déjà disparaitre rapidement ( et que je n'ai rien, ca me ronge l'esprit en ce moment...si seulement j'avais eu une prise de sang, cela m'aurait surement aidé, mais bon...) et ensuite, il faut VRAIMENT que je fasse une thérapie pour soigner le 'fond'..

là, j'en ai vraiment marre et je ne veux pas finir en dépression..
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 22h11   #10
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Citation:
Posté par EasyChris
salut natalina,

c'est vrai ? , je savais pas...donc c'est remboursé ?

Mais comment il faut faire, il faut d'habord passer par le generaliste pour qu'il m'y envoi ou on peut y aller directement avec la nouvelle réforme ?

merci !

Recoucou,

Moi je paie une séance sur deux, ça fait partie du protocole pour que je "m'investisse" davantage.Mais certains psy acceptent tous les remboursements à 100 % si tu as une mu.tuelle...Voilà!
Ps : choisir un psychiatre psychothérapeute, pas tous les psychiatres font les deux!
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 23h01   #11
EasyChris
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

ok merci pour l'info !!


biz bonne nuit !
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2005, 23h05   #12
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Citation:
Posté par EasyChris
ok merci pour l'info !!


biz bonne nuit !


de rien, biz à toi aussi.
@+
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/12/2005, 01h38   #13
cemisyl
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bonjour (ou plutôt bonsoir) tout le monde,

Je suis nouvelle sur le forum et je viens de lire vos messages. Ma fille est atteinte de spasmophilie depuis plusieurs années et c'est vrai, je me demande si on arrive à se débarrasser de cette sale maladie. Lors de chaque crise, le médecin attribue ses malaises au stress et ne lui prescrit uniquement que du magnésium.
Elle vient de faire une crise il y a 48 heures et, cette fois-ci, il lui a demandé de faire une prise de sang (TSH = thyroïde - Glycémie = diabète). On attend les résultats. Et, comme d'habitude, il lui a prescrit du magnésium.
Il y a quelques années, elle était suivie par un homéopathe qui lui faisait également des séances d'acupuncture. Les résultats étaient meilleurs mais elle a laissé tomber. Malgré tout, lors de ses crises, elle continue à prendre des granules homéopathiques de GELSEMIUM 7 CH qui l'aident à se décontracter. Ces granules se délivrent sans ordonnace et sont bon marché. Elles lui avaient été prescrites par le médecin acupuncteur.
Ma fille est très nerveuse, elle a également du psoriasis. Ces maladies sont généralement liées. Ce n'est pas grave mais désagréable et il faut affronter le regard des autres.
Quant à vous Chris, je pense que vous devriez voir tout de même un autre médecin, d'abord cela vous rassurerait et peut-être qu'auprès de lui, vous vous sentiriez plus en confiance. Essayez également un homéopathe, je suis très satisfaite de la mienne qui me suit depuis plusieurs années et qui a su me soigner pour tous les problèmes de stress, de circulation veineuse, de baisse de tonus. J'y vais tous les trois mois. Je suis également suivie tous les mois par un généraliste car j'ai dû subir l'ablation de la thyroïde et j'ai un lourd traitement.
Ne soyez pas trop anxieux Chris mais ne vous installez pas dans la solitude. Il faut vous confier à quelqu'un de votre entourage ou sinon venez sur le forum, vous verrez que l'on se sent moins seul quand on voit que d'autres ont les mêmes problèmes.
Bien amicalement.
  Réponse avec citation
Vieux 12/12/2005, 11h10   #14
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Citation:
Posté par cemisyl
Bonjour (ou plutôt bonsoir) tout le monde,

Je suis nouvelle sur le forum et je viens de lire vos messages. Ma fille est atteinte de spasmophilie depuis plusieurs années et c'est vrai, je me demande si on arrive à se débarrasser de cette sale maladie. Lors de chaque crise, le médecin attribue ses malaises au stress et ne lui prescrit uniquement que du magnésium.
Elle vient de faire une crise il y a 48 heures et, cette fois-ci, il lui a demandé de faire une prise de sang (TSH = thyroïde - Glycémie = diabète). On attend les résultats. Et, comme d'habitude, il lui a prescrit du magnésium.
Il y a quelques années, elle était suivie par un homéopathe qui lui faisait également des séances d'acupuncture. Les résultats étaient meilleurs mais elle a laissé tomber. Malgré tout, lors de ses crises, elle continue à prendre des granules homéopathiques de GELSEMIUM 7 CH qui l'aident à se décontracter. Ces granules se délivrent sans ordonnace et sont bon marché. Elles lui avaient été prescrites par le médecin acupuncteur.
Ma fille est très nerveuse, elle a également du psoriasis. Ces maladies sont généralement liées. Ce n'est pas grave mais désagréable et il faut affronter le regard des autres.
Quant à vous Chris, je pense que vous devriez voir tout de même un autre médecin, d'abord cela vous rassurerait et peut-être qu'auprès de lui, vous vous sentiriez plus en confiance. Essayez également un homéopathe, je suis très satisfaite de la mienne qui me suit depuis plusieurs années et qui a su me soigner pour tous les problèmes de stress, de circulation veineuse, de baisse de tonus. J'y vais tous les trois mois. Je suis également suivie tous les mois par un généraliste car j'ai dû subir l'ablation de la thyroïde et j'ai un lourd traitement.
Ne soyez pas trop anxieux Chris mais ne vous installez pas dans la solitude. Il faut vous confier à quelqu'un de votre entourage ou sinon venez sur le forum, vous verrez que l'on se sent moins seul quand on voit que d'autres ont les mêmes problèmes.
Bien amicalement.

Coucou,

C'est d'un psy dont votre fille ; elle est anxieuse et donc spasmophile, mais ce n'est une pas maladie, c'est le symptôme d'un mal être. Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/12/2005, 13h45   #15
EasyChris
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bonjour cemisyl,

Je sais bien que je pourrai aller voir d'autres medecin, c'est ce que j'ai fait lors de ma derniere crise ( douleurs atroce au ventre) et j'ai consulté 8 medecins!!

Mais je ne veux pas retomber dans la spirale..le medecin que je vois en ce moment est celui qui a réussi à me 'guerir' la dernière fois donc je reste avec lui, mais il est vrais que j'ai perdu toute confiance en eux..

Sinon, là où j'habitais avant, j'étais suivi par un medecin homeopathe et accupuncteure et c'est vrai que cela me faisait du bien...

Là, je vis dans la crainte d'un nouveau malaise, j'ai toujours mes douleurs/courbatures dans le dos, et cela ne m'aide pas à penser à autre chose que j'ai quelque chose de grave...

Si cela continu, je vais être obligé d'aller le revoir et l'obliger à me prescrire une prise de sang pour avoir l'esprit tranquille ( si tout est OK forcement..)

Quant à votre probleme de thyroide, je connais bien, ma soeur à subit la meme opération et c'est aps facile pour elle tout les jours, avec souvent des crampes, des fourmillements et autres.....

En tout cas, comme il est vrai que je n'ai personne à qui en parler, cela fait du bien d'être sur ce forum pour se lacher un peu..!
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2007, 17h48   #16
soso06
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

sophie_006@msn.com
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2007, 23h51   #17
Youyoute15
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Citation:
Posté par soso06


je n'ai pas pu accéder à cette indication. que voulez-vous dire par ceci ?
  Réponse avec citation
Vieux 25/01/2008, 13h21   #18
LOULA70
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bjr à tous, je m'appelle Marie je viens de Belgique, je suis maman de 3 enfts et vis en couple, j'ai 37 ans.
Mon quotidien est comme le vôtre , des jours je vais bien, des jours c'est la catastrophe, j'ai mal du côté du coeur, j'ai de l'hypertension dite nerveuse d'après mon médecin!!!! Pourtant ken je vais bien je suis très souriante, j'aime rigoler, j'ai bcp d'humour, mes collègues aiment discuter avec moi. Mais ayant bcp de soucis familiaux et autres....., je suis rentrée ds une spirale infernale , je suis aussi hypocondriaque, et ken je ressens une petite douleur je pense au pire , après pas mal d'examens et malgré la vérité de mon médecin me disant ke je vais bien, j'ai tjs cette sensation ke j'ai une maladie et ke je vais mourrir....
Vertiges, maux de tête, hypertension, picotement ds les extrémités, sensation ke je vais m'évanouir, palpitations et tremblements etc......
Avant ken mon médecin me rassurais, je repartais de chez lui différente de ce ke j'étais rentrée.
Maintenant on dirait ke cela ne me suffit plus....
Je suis désespérée, pour le moment je suis en maladie au moins 2 jours par moi à cause de tout ces symptômes, ki me pourissent la vie.
Je voudrais tellement me sentir bien ds ma peau et profiter de toutes les belles choses, mais même cela je n'y arrive plus ,plus rien ne me fais plaisir, je suis arrivée au stade ou ken mon compagnon m'emmène promener je ne suis même pas avec lui.....(je suis ds mon monde de maladie). J'ai même des fois pensé au pire.... mais heureusement je me reprends en main et pense à mes 3 enfts.
J'espère ke peut-être parmi vous kelk'un pourra peut-être m'aider et me conseiller, mais je pense ke je vais devoir aller consulter un psy.
Merci pour ce forum d'un côté sa me rassure en vous lisant et je me dit ke je ne suis pas seule, bonne journée à tous LOULA70
  Réponse avec citation
Vieux 12/02/2008, 16h33   #19
PATURON
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

bonjour
j ai 27 ans et depuis 2002 je souffre d hypocondrie.Dès que j ai une douleur quelconque ou une grosse fatigue je m imagine tout de suite le pire.Je vais de medecin en medecin ne faisant quasiment plus confiance en personne.J attend d autres resultats de prise de sang.Et bien sur j angoisse 10 fois +.Alors que c est moi qui ai demandé ces analyses.J ai effectué en 1 mois scanner cerebral coloscopie fibro gastrique et prise de sang et rien a signaler.Cependant ca me rassure pas.Je suis en arret maladie.Je bloque sur tout.j AI PLUS LE GOUT A RIEN.Mon ami ne le sait pas.Jai peur du ridicule.J ai une fille de 4 ans.et j essaye de ne rien montrer mais dur dur.J ai l impression de me pourrir la vie et de ne plus profiter.Jai perdu mon pere en octobre 2007 et c est sur que cela n a fait qu amplifier mon mal etre.je suis fatiguée.presqu un legume.Et tout a l heure j me suis decidée a prendre le tel et prendre rdv avec un psychiatre.Ca me fait un peu flipper mais je tente.Si ca peut m aider...mais je refuse d etre shootée.Je suis deja sous effexor et xanax.j aimerais me liberer et en parler avec des personnes dans mon cas.
amicalement
  Réponse avec citation
Vieux 17/02/2008, 11h47   #20
manon02
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Bonjour à tous , je suis tomber par hasard sur ce forum et ça me rassure que je ne suis pas toute seule , je suis devenue hypocondriaque, cela c'est declencher en decembre par un mal au mollet , donc medecin et phlebologue qui constate une veine dilatée , rien de bien méchant, depuis ce temps je suis toujours en train d angoisser , peur du pire ,de mourir, dés que j'ai une petite douleur , je vais consulter et on me met sous magnesium. Je suis moins souriante qu avant , je suis toujours en train de m analyser, c'est devenu très terrible pour moi et mon entourage , j ai une petite fille de 5 ans et je ne veux pas qu elle en souffre , je pense aller voir un psy.

Dernière modification par manon02 17/02/2008 à 14h52.
  Réponse avec citation
Vieux 17/02/2008, 21h11   #21
PATURON
 
Messages: n/a
Re: Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

bonjour manon,
je viens de lire ton message et je te conseille d aller voir un psy si ton hypocondrie debute.C est un conseil que je te donne tu en feras ce que tu voudras.Parce que cette saloperie part et revient.C est a dire que tu peux etre tres bien pendant 6 mois,1 an et du jour au lendemain (mais souvent apres un evenement declencheur) tu rechutes.Moi ca fait 6 ans que ca me poursuit et depuis que j ai perdu mon pere c est l horreur (alors que pendant TOUTE l année 2007 j allais super bien..).J ai prit rdv avec un psy et j suis determinée a me liberer de cette maladie.J ai aussi une petite fille de 4 ans et crois moi les enfants sont receptifs.Et je culpabilise d etre dans un tel etat.Alors n attends pas ,prends toi en main et profite de la vie.Bon courage et reponds moi si tu le veux.biz
  Réponse avec citation
Vieux 17/02/2008, 22h53   #22
manon02
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

Merci beaucoup pour ton message , ça fait du bien de se dire que l'on n es pas seul, car generalement notre entourage ne le comprend pas bien , tu as raison je vais aller consulter , bon courage a toi aussi.
  Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 12h58   #23
PATURON
 
Messages: n/a
Re: Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

salut,
je t en prie.Je sais ce que c est et il est important de se soutenir.C est vrai que c est dur d etre comprise.C est pour cela que je prefere en parler a personne sauf mon medecin et sur le forum puisque c est fait pour cela.J attend toujours mon rdv .j ai appelé mercredi dernier et j attends toujours qu on me rappelle pour m orienter.Comme quoi le domaine psy est tres solllicité...Tiens moi au courant a l occasion.
  Réponse avec citation
Vieux 19/02/2008, 22h32   #24
manon02
 
Messages: n/a
Re : Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

merci paturon, as tu eu rdez vs chez le psy?
  Réponse avec citation
Vieux 19/02/2008, 23h20   #25
PATURON
 
Messages: n/a
Re: Spasmophile, anxieux, stressé et hypocondriaque ?

salut,

comment vas tu?Et bien j attends toujours qu on m apelle pour le rdv.Je pense qu il y a des cas plus important a traiter avant.La secretaire m a dit que je serai appelé dans le mois.Mais ca fait quelques jours que ca va un peu mieux.Mais ca n empeche que je veux etre suivie.Je connais tellement ce cercle vicieux...Ca peut revenir n importe quand.Quoique ce matin j ai decouvert 2 bleus a l arriere bras et betement j ai flippé.T' imagine!!!!Je me suis couverte d arnica pour que ca parte .Ca craint quand meme.Et toi ou en es tu?BIZ
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.