Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 29/05/2005, 15h04   #26
morgane
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

je crois que je suis en début de phase hypo, le bonheur qui va durer 3 heures, 3 jours, 3 semaines ou trois mois, c'est toujours la loterie

observance 100% de mon traitement et beaucoup de sommeil pour ne pas sombrer après, toujours s'adapter

on fait comme on peut
  Réponse avec citation
Vieux 29/05/2005, 19h04   #27
cilloux
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Tout ceci est assez oiseux.

Bipolaire avec des phases dépressives de quatre jours alternant avec des phases maniaques de 23 minutes.
Phases dépressives de 6 ans, phases maniaques de 2 mois.
Phase dépressive depuis l'âge de 17 ans avec une seule phase maniaque à 24 ans.
Phase dépressive tout le temps avec des phases maniaques de temps en temps.
Phase dépressive le lundi matin évoluant en phase maniaque à partir du vendredi après-midi.
Phase dépressive de septembre à juin, phase maniaque en juillet-août.
Phase dépressive lorsque j'étais tout seul dans mon appart à tourner comme un rat, phase maniaque quand j'ai rencontré ma future épouse.
Phase dépressive quand j'ai perdu mon boulot, phase maniaque à la naissance du premier, puis dépressive quand il a fait ses dents, puis maniaque quand on a enfin trouvé une nourrice, puis dépressive quand j'ai été muté à Vesoul, puis maniaque quand j'ai gagné au loto...

Le trouble bipolaire renferme tout et n'importe quoi, du moment où vous avez été "bien" à une certaine période, puis "mal" ensuite, vous êtes bipolaire. Peu importent les raisons. Vous avez perdu votre boulot, votre femme s'est tirée avec votre meilleur ami en emmenant vos gamins, votre père a un cancer du pancréas et vos voisins du dessus font la fête tous les soirs. Vous craquez ? C'est que vous êtes bipolaire avec une tendance unipolaire dépressive, parce que les moments maniaques, faut les chercher...

Et en plus on n'en guérit pas ? C'est con quand même.

(je vais me faire sortir mais je m'en fous. Moi aussi je suis bipolaire, pourquoi pas, de toute manière à part la peste bubonique, j'ai eu à peu près toutes les maladies. J'ai failli crever la semaine dernière mais au moins, avant d'être malade, je suis vivante).

Merde alors.

Cécile

(j'avais envie de râler)

Dernière modification par cilloux 29/05/2005 à 19h18.
  Réponse avec citation
Vieux 29/05/2005, 20h50   #28
morgane
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

je sais pas si tu es bp mais t'as pas l'air de connaitre la maladie de l'interieur, bp c'est un trouble qui n'a rien a voir avec les dents du gamin ou les separations ca c'est pas des maladies, c'est les emotions de la vie
  Réponse avec citation
Vieux 29/05/2005, 21h31   #29
cilloux
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Donc selon vous, la psychose maniaco-dépressive c'est une maladie très très invalidante et incurable qui est génétique et quand ça vous tombe dessus, vous êtes invalide pour toute la vie et il n'y a aucune solution puisqu'en plus les traitements marchent mal et que les psychiatres n'y comprennent rien.

C'est pas de bol, quand même.

Citation:
t'as pas l'air de connaitre la maladie de l'interieur

Maniaco-dépressive ? On m'a diagnostiquée deux fois. Alors pourquoi pas. Maintenant, je ramasse tout ce qu'on me donne. Il faut que je geigne pour avoir le droit de parler au même titre que les autres ?

(quand j'étais petite, j'ai eu une bronchopneumopathie et j'en suis très fière parce qu'il y a dix-neuf lettres).
  Réponse avec citation
Vieux 29/05/2005, 21h37   #30
cilloux
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

............

Dernière modification par cilloux 07/08/2005 à 10h32.
  Réponse avec citation
Vieux 08/06/2005, 20h10   #31
Georgie
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Bonjour,
Ma situation ressemble beaucoup à la vôtre. Je crois que la psychothérapie en plus des médicaments est essentielle. En tout cas cela m'aide beaucoup.

Je ne suis pas encore vraiment stabilisée mais je suis beaucoup mieux qu'avant ...je touche du bois. Ma vie est moins souvent un calvaire pour ma famille et moi.

Bonne chance dans votre rétablissement.


Citation:
Posté par letotor
Bonjour,
Comme l'indique ma signature, je suis aussi diagnostiqué bipolaire et médecin, ce n'est pas une maladie c'est mon métier.
J'ai été personellement diagnostiqué suite à une dépression sévère marquée par trois tentatives de suicides, compliquée d'un accès maniaque provoqué par un traitement anti dépresseur, c'est donc ce virage d'humeur qui permet de diagnostiquer la maladie. Ce premier épisode remonte à il y 8 ans et je viens de vivre le deuxième en début d'année: retentative de suicide, réanimation psychiatrie etc...

Que dire de cette maladie sinon que ces principaux risques sont:
-Une fréquence trés élevées des suicides.
-Des conséquences parfois graves socialement lors des accès maniaques: dépenses inconsidérées, actes délictueux, adultère...

Le trouble bipolaire est une maladie chronique pour laquelle un traitement préventif est nécessaire, ainsi qu'une bonne hygiène de vie:
Sommeil régulier, éviter l'alcool et les excitants....
Ce n'est qu'à ce prix que l'on peut diminuer la fréquence des accés.

Comme dit précédemment, la fréquence des accés est trés variable d'un individu à l'autre. Allant d'un état dépressif quasiment chronique et invalidant incompatible avec une vie sociale et professionnelle, à des accés très espacés entrecoupé de longues périodes de "normalité" ce qui est mon cas.


  Réponse avec citation
Vieux 11/06/2005, 17h20   #32
morgane
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

alcool, medocs, ts, coma hopital, je reviens apres 12 jours d'absence, ca va mal
  Réponse avec citation
Vieux 11/06/2005, 21h22   #33
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par morgane
alcool, medocs, ts, coma hopital, je reviens apres 12 jours d'absence, ca va mal

Bonsoir Morgane,

Je te souhaite un bon rétablissement. Bon courage pour la suite.

Amitiés,
  Réponse avec citation
Vieux 12/06/2005, 17h47   #34
Flowers
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Je crois que mon conjoint est possiblement bipolaire. Nous sommes ensembles depuis plus de 4 ans maintenant.

Parfois, (je dirais cycliquement) il passe d'une phase hyper joyeuse et tout va bien, mais la semaine suivante ou même quelques mois plus tard, il dit étouffer et il préfère ne pas me voir. Il a du mal à s'extérioriser aussi. Je ne veux pas dire ici tout ce que je perçois comme des signes,mais je crois bien que c'est cela. Je sais qu'il replonge à ce moment dans un autre lui. J'ai du mal à le reconnaître, à l'approcher quand il se transforme comme ça.

Peu importe. Si c'était vraiment le cas. Dois-je lui laisser plusieurs jours sans le voir ou est-ce préférable de le soutenir et d'aller le voir même s'il dit qu'il ne veut pas voir personne.

Il dit aussi qu'il ne sait pas ce qu'il a dans ce temps là et il se referme comme c'est pas possible.

En somme, comment agir avec une personne atteinte de ceci.
Et comment lui dire qu'il devrait aller voir quelqu'un pour de l'aide sans le fâcher.
  Réponse avec citation
Vieux 12/06/2005, 18h02   #35
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Bonjour et bienvenue Flowers,

Vous avez raison, ce que vous décrivez n'est pas anodin. Ce serait intéressant d'aller voir un psychiatre afin d'en savoir plus sur ce qu'a votre conjoint.
Ce que vous pouvez faire, c'est de lui parler en lui montrant que ce qu'il a n'est pas normal. Expliquez-lui que cela peut se soigner relativement facilement et qu'il ira mieux ensuite.

Ce n'est pas facile de faire la démarche d'aller voir un psychiatre. Avec un peu d'affection et de diplomatie vous saurez le convaincre que c'est pour qu'il se porte mieux et arrêter ses souffrances (du moins durant ses phases dépressives).

Enfin, il faut pour que cela marche qu'il y aille de lui même et qu'il soit convaincu du bien fondé de la démarche.

Bon courage,
  Réponse avec citation
Vieux 12/06/2005, 18h15   #36
Flowers
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Je vais essayer prochainement de lui en parler. Mais il est présentement en crise. Ce n'est probablement pas le moment idéal pour discuter sérieusement.

Devrais-je m'éloigner ou être présente malgré le fait qu'il me repousse en quelque sorte?

Je veux qu'il sache que je suis là pour lui quoi. Puis être isolé et seul, ce n'est pas un moyen à mon avis.
  Réponse avec citation
Vieux 12/06/2005, 19h05   #37
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Personnellement, j'essayerais d'être présent. Il ne s'agit pas d'être envahissant et de l'infantiliser mais de lui montrer que vous êtes là et que vous l'aimez. Je crois qu c'est très important d'être soutenu lorsqu'on est en phase dépressive.
Dans mon cas, je suis dépressif (diagnostiqué bipolaire mais les phases hypomaniaques sont très peu marqués) je vis avec une personne qui me soutient beaucoup. C'est très important, sans quoi j'aurais déjà fait plusieurs TS. Donc restez présente.

Ensuite, et c'est là le plus délicat, il faut l'inciter à consulter un spécialiste. Il suffirait de lui montrer qu'il souffre et qu'il ne peut continuer à s'enfoncer. Mais c'est vite dit tout cela et je ne peux me mettre à votre place. Sans doute beaucoup de diplomatie sera nécessaire, mais si vous lui montrez que c'est parce que vous l'aimez, alors cela ne devrait pas poser trop de problèmes.

Amicalement,
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 07h51   #38
Souitibluz
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 17
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Hello,
Je ne sais pas si je suis bipolaire ou non, les médecins ne sont pas d'accord. Ca me fait peur, j'ai combattu la dépression pensant qu'un ce serait fini et vlan, voila que je suis peut-être malade à vie. Je n'ai jamais fait de phases maniaques juste cyclothymique et très réactive aux antidépresseurs, ce qui est parait-il pas un bon signe. On m'a donné du tégrétol en attendant, j'ai un teint d'un très beau jaune depuis . Tout mon entourage s'est fait la malle, à croire que c'est contagieux. je doute du pronostic, à moins que l'on puisse être bipolaire et seulement dépressive mais ça me paraît contradictoire
Souitibluz is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 11h53   #39
cilloux
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

...

Dernière modification par cilloux 07/08/2005 à 10h33.
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 12h49   #40
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par cilloux
Ils ont inventé le terme "bipolaire unipolaire" : mais là, pour le coup, ce sont les psys qui n'ont plus de bon sens. Comment peut-on être bipolaire unipolaire ?

C'est un terrain glissant vers l'absurdité. On est dépressif, mais on "peut" être maniaque, donc en tant que malade, on se sent maniaque potentiel, ainsi dès qu'on va mieux, on se croit encore malade.

Je pense que les psys feraient mieux d'enseigner comment gérer ces instants de bonheur.

Evidemment, après des mois de dépression, dès que ça commence à aller mieux, on s'affole un peu, on n'a plus l'habitude, on ne sait plus être heureux et forcément, on fait quelques conneries : on sourit plus que les autres, on est plus démonstratif, on a envie de dire "regardez, ça va beaucoup mieux !". On voudrait que les autres partagent notre joie (pourquoi personne ne parle de la cruauté de la solitude, même dans la joie ?)...

On vit le bonheur présent, parce qu'on sait que ça peut ne pas durer. Et ben non, personne ne vous présente ça comme une amélioration. Ca ferait tellement de bien, un psy qui consolide la guérison, qui vous rassure "vous allez nettement mieux".

Non non, on vous culpabilise, on vous humilie "vous êtes bien trop excité" et on vous colle sous neuroleptiques pour vous calmer.

Il faut qu'on nous apprenne à gérer notre bonheur. Le retour à la santé, c'est au moins aussi difficile que l'installation dans la maladie.

Bonjour Cilloux,

Peut-tu t'abstenir de ce genre d'âneries ?

Ne confond pas les phases hypomaniaques et les phases normales s'il te plait. Cela peut peut-être faire plaisir de pouvoir faire les fêtes de la Madeleine en continue sans se coucher grâce à ses états hypomaniaque mais ce n'est pas du bonheur : être hypomaniaque c'est par exemple ne pas pouvoir se concentrer sur le livre qu'on est en train de lire ou avoir du mal à mettre en ordre ses idées. C'est aussi avoir du mal à dormir. Ces symptômes ne sont parfois pas beaucoup mais ils sont suffisant pour être très gênant.
Moi en tout cas, j'ai vécu certains de ces symptômes et je ne les ai pas vécu comme des instants de bonheur, pas plus que la plupart des personnes que j'ai rencontré à l'hôpital...

Et vlan, pour la peine, je te cite !
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 13h09   #41
panikattack
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par cilloux
Ils ont inventé le terme "bipolaire unipolaire" : mais là, pour le coup, ce sont les psys qui n'ont plus de bon sens. Comment peut-on être bipolaire unipolaire ?

Non non je te rassure, "bipolaire-unipolaire" ca n'existe pas ... tu confonds peut-etre ave le terme "depression unipolaire" et "depression bipolaire". Le premier est la depression classique (c'est a dire sans phase (hypo) maniaque, le deuxieme est le trouble bipolaire (aussi appelee psychose maniaco-depressive).

Maintenant, pour ton information, le spectre de la maladie bipolaire est tres large. Il n'y a pas une seule maladie bipolaire mais des maladies bipolaires. Le spectre s'etend de la simple cyclothymie au trouble bipolaire 1 caracterise par des phases maniaques parfois associees a des troubles psychotiques (delires, halucinations). Entre les deux, tout un faiceau de maladies se caracterisant par l'intensite et la frequence des epidodes hypomaniaques, maniaques ou depressifs. On parle dans certains cas de cycles (ultra) rapides par exemple. Il faut aussi rajouter la possibilie d'etats mixtes qui sont un cumul de certains effets de la manie avec certains effets de la depression. Par exemple, tres fatigue physiquement mais l'esprit qui tourne a 100 a l'heure. Enfin, il y a souvent ce que les psychiatres appellent des co-morbidites qui sont l'abus de drogues ou d'alcool, probablement une forme "d'automedicaton".

Ne sous-estime pas cette maladie cilloux, elle est bien reelle et ruine la vie de beaucoup de monde . Cette maladie tue beaucoup aussi ... :-(
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 13h34   #42
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par Souitibluz
Hello,
Je ne sais pas si je suis bipolaire ou non, les médecins ne sont pas d'accord. Ca me fait peur, j'ai combattu la dépression pensant qu'un ce serait fini et vlan, voila que je suis peut-être malade à vie. Je n'ai jamais fait de phases maniaques juste cyclothymique et très réactive aux antidépresseurs, ce qui est parait-il pas un bon signe. On m'a donné du tégrétol en attendant, j'ai un teint d'un très beau jaune depuis . Tout mon entourage s'est fait la malle, à croire que c'est contagieux. je doute du pronostic, à moins que l'on puisse être bipolaire et seulement dépressive mais ça me paraît contradictoire

Bonjour Souitibluz,

C'est parfois très long de faire le bon diagnostic. Donc, il ne faut pas t'étonner que les médecins ne soient pas d'accord dessus.

Ce que tu décris concernant ta réaction aux antidépresseurs mérite en effet quelques investigations : les antidépresseurs sont connus pour favoriser les phases hypomaniaques. Je suppose que c'est au sujet de celles-ci que tes médecins ne sont pas d'accord. Attend de voir et soit vigilant. N'omet rien à tes médecins.

N'ai pas peur, la maladie se soigne très bien. Les bipolaires ont un meilleurs pronostique que les schizophrènes. Si ce diagnostic est le bon, c'est que tu vas peut-être voir le bout du tunnel, quite à être sous médicaments pendant longtemps.

N'aie pas peur et fais confiance aux médecins.

Bon courage,
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 14h33   #43
cléo
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Bonjour,

mon beau-frère est bipolaire II, je l'ai toujours connu "pas trop bien en lui-même", mais il ne parlait jamais de se soigner.
Il y a 7 ans, il est entré dans une BDA effrayante, depuis c'est dur pour lui et sa famille, il est vraiment devenu invalide, sa vie est ultra ralentie.Il a essayé l'été passé de faire une formation pour travailler dans une autre branche que la sienne, mais il a amorcé une rechute.
En phase maniaque, il n'y a aucun bonheur à voir. C'est des rires qui grincent, et que des blessures qui sautent à la figure, c'est une douleur affolante derrière ces rythmes trépidants qui ne connaissent ni la nuit ni le jour.
Enfin mon beauf est vraiment devenu invalide.Avec la macaron sur sa voiture, avec la pension de la sécu.
Il a été diagnostiqué tard...(45 ans)et ça ne fait que 6 ans qu'il a un traitement (lithium).
Bon, tout ça pour dire que ce n'est pas drôle, que c'est grave si on ne s'en préoccuppe pas, et que la mise en route d'un traitement est une longue histoire.
Et que la joie du début d'un virage maniaque est de courte durée...
Courage à vous, et prenez soin de votre santé.Ecoutez-vous.
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 14h41   #44
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par Pinback
Les bipolaires ont un meilleurs pronostique que les schizophrènes.
Bonjour Hervé,

Je préférerais qu'on évite ce genre de comparaison sur Santé Psy.

D'abord on ne peut jamais savoir d'emblée si le diagnostic posé est le bon, s'il est définitif.

Ensuite, le pronostic d'une maladie psychique s'évalue beaucoup en fonction du retentissement sur la vie quotidienne, qui lui-même est très relatif, et dépend du contexte familial, social, économique... etc... Il dépend de l'accompagnement mis en place, de la régularité des soins, de l'investissement de la personne dans son traitement, de la tolérance ou de la bienveillance de l'entourage.

Rien n'est jamais joué. On pourra toujours comparer les taux de suicide statistiques entre différentes catégories de malades, mais cela ne permettra jamais d'en tirer un pronostic concernant un individu donné.

Cordialement,
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 14h43   #45
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Merci Cléo pour votre témoignage. Il est touchant.

Bon courage à vous et à votre beau-frère...
  Réponse avec citation
Vieux 16/06/2005, 14h45   #46
Pinback
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Pardon pour la comparaison. J'éviterai la prochaine fois !
  Réponse avec citation
Vieux 05/08/2005, 02h39   #47
cricket
 
Messages: n/a
Re : mon mari est bipolaire

Citation:
Posté par joyce95
Bonjour,
mon mari est bipolaire et je ne sais pas comment faire pour l'aider, soit il déborde d'énergie et crée beaucoup de choses, soit il veut rester dans le noir, ne veux voir personne, est négatif sur tout. Le changement d'humeur est souvent provoqué par la prise d'alcool, il peut rester 1 ou 2 mois sans boire d'alcool, puis dés qu'il commence il ne s'arrête plus (jusqu'à tomber), une fois qu'il a pris une bonne cuite, il plonge dans une dépression qui dure environ 15 jours, puis remonte progressivement ....
J'en ai tellement marre que j'envisage la rupture, mais je veux l'aider, quelqu'un ici peut il m'orienter.
Nous habitons en région parisienne, mon mari à 41a, est gérant de plusieurs stés.
Merci beaucoup de votre attention



bonjour mon conjoint est aussi diagnostiquer bi polaire sauf que il ne prend plus ces medicament si vous pouvez m aider a lui faire reprendre ces medicament je vous remerci d avance

moi je suis du quebec et il n y a pas grand chose sur cette maladie ici
  Réponse avec citation
Vieux 05/08/2005, 04h42   #48
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 515
Re : mon mari est bipolaire

Bonjour cricket,

Citation:
Posté par cricket
moi je suis du quebec et il n y a pas grand chose sur cette maladie ici
Je suis aussi du Québec, et je ne comprends pas ce que tu veux dire par "il n'y a pas grand chose sur cette maladie ici" ? Tu veux dire en terme d'informations ? De soins ? Ou autre ?

Salutations,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/08/2005, 05h43   #49
cricket
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Citation:
Posté par panikattack
Salut Joyce!

Je suis exactement comme ton mari ! (du moins j'etais, je touche du bois...). Je comprends parfaitement ta douleur et surtout la sienne car il souffre beaucoup, tu le sais?!

Est il "officiellement" diagnostique ? (c'est a dire par un psychiatre). A-t-il un traitement ?
Il semble souffrir de cycles rapides (comme moi). Et l'abus d'alcool est particulierement frequent dans cette pathologie (ca s'appelle une comorbidite).

J'ai 40 ans et je pense que chez moi ca a commence vers l'age de 14-15 ans.

Ca a foutu ma vie en l'air car je n'ai jamais eu la chance de tomber sur une fille comme toi qui me comprenne et veuille m'aider et aujourd'hui je suis seul ... Il a donc de la chance ton mari (dans son malheur) !

Enfin, a 40 ans (ca ne fait que 3 ans que je suis diagnostique BP) j'ai enfin trouve un semblant de stabilite depuis 4 mois ! le calme apres la tempete ! Et j'ai l'impression de revivre.

Dernier mot, le trouble bipolaire est destructeur aussi pour l'entourage. Donc n'hesite pas a aller consulter un psy de ton cote (pas pour prendre des meocs !!!) mais pour avoir des conseils ou encore mieux, comme ca t'a ete deja propose, de prendre contact avec une association de familles de malades bipolaires ! car ton cas n'est pas unique mais toutes les familles souffrent comme toi. Va chercher de l'aide dans une association de ce genre, tu ne le regreteras pas.

Il a besoin de toi tu sais ? sans toi, il ne s'en sortira pas ... a moins d'un hasard extraordinaire.

en lisant ce message je me suis rendu compte que mon conjoint a besoin de moi pour s en sortir et je te remercie de le rappeler aux conjoint et conjointe MERCI
cricket
  Réponse avec citation
Vieux 05/08/2005, 11h35   #50
wistiti
 
Messages: n/a
Re : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive)

Bonjour

J'ai été diagnostiquée Personnalité limite . ou bipolaire comme vous voulez , suite a un exament psy avancé, suite a mon alcoolisme.

Je suis sur des forums arreter l'alcool.

Je me suis rendue cpte que je me suis alcoolisée parce que j'avais ce mal etre en moi, un jour blanc, un jour noir, un jour souriante, l'autre a pleurer, j'aime, j'aime pas, ....

j'ai visité un site pour m'eclairer et en ai discuté avec mon generaliste .


Pour ces troubles car ca se soigne je prends de la PAROXETINE ( seroxat chez nous, deroxat en france) ce medicament a des effets positifs sur mon humeur, je vais deja bcp mieux et je suis depuis peu abstinente et vois mon alcoolisme differemment, je gere mieux ma maladie.

Voila s'il y a des questions, je suis dans l'coin

Dernière modification par Pandore 06/03/2006 à 17h40. Motif: Suppression #####
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.