Syndrome de Munchausen par internet - Page 2 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Médecine 2.0
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Médecine 2.0 Par analogie avec le Web 2.0, je lance ici un forum sur l'évolution de la médecine, ou plutôt le bouleversement qu'annonce la révolution 2.0 dans le monde médical. Attention à ne pas poster de questions médicales sur ce forum.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 02/09/2012, 18h56   #26
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Sybille
["Plus on s'approche de la lumière, plus on se connaît plein d'ombres" (Bobin) ou "On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux." (St Ex) + des millions d'autres conneries en vente libre sur le web.


Je ne pense pas que ce soient des conneries, ça plait à beaucoup, surtout aux ados.
C'est que vous avez la peau dure (comme moi), mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 19h32   #27
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
Puni de quelle sorte ? obliger par ex; la personne à aller en soins intensifs 15 jours, et prêter main forte aux patients.


Tu ne penses pas que ce que tu décris serait davantage une récompense qu'une punition pour des personnes qui fantasment à ce point sur les maladies ?
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 19h35   #28
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par oda
Tu ne penses pas que ce que tu décris serait davantage une récompense qu'une punition pour des personnes qui fantasment à ce point sur les maladies ?


Oui j'ai dit une grosse bêtise, énorme.
Et puis les gens qui sont en urgence médicale n'ont pas besoin de ce genre de personnes.
Je retire.
Alors quoi comme punition ? Il en faut une à mon avis, car c'est un abus de confiance qui peut être grave de conséquences.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h33   #29
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
Oui j'ai dit une grosse bêtise, énorme.
Et puis les gens qui sont en urgence médicale n'ont pas besoin de ce genre de personnes.
Je retire.
Alors quoi comme punition ? Il en faut une à mon avis, car c'est un abus de confiance qui peut être grave de conséquences.

Si c'est bien une maladie, c'est difficile de "punir" non ?

Le lien des personnes "incriminées" avec un environnement de soin est semble-t-il une des composantes du phénomène (est-ce bien une maladie, pour la même observation ou découverte du pot au rose sur des cas différents, il peut y avoir des motivations très différentes en fonction, certaines relevant plus de la maladie, d'autres plus de l'escroquerie ???)

Apparemment le Muchausen par procuration serait souvent le fait de parents eux-même dans une profession de soignants ... j'ai vraiment du mal à y croire mais je l'ai déjà lu à plusieurs reprise.

Il y a peut-être des personnes qui fantasment tellement sur les maladies qu'ils en font un jour profession, mais restent animés au fond d'eux par une fantasmatique autour de la maladie ...

Ma mère est un peu comme cela, elle trouve une maladie à tout le monde ... elle a souvent dit qu'elle aurait voulu être infirmière, quoique ça a évolué depuis elle est passé à pharmacienne
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h36   #30
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par oda
Si c'est bien une maladie, c'est difficile de "punir" non ?


CE n'est pas une maladie pour moi.
Ce dont on parle ici, sur internet, ce n'est pas une maladie.
Ce qui ne veut pas dire que la personne ne peut pas en plus avoir une maladie.
PArlons de trouble, ça oui, mais pas de maladie.
Sinon, tout est maladie, meme le voleur dans ce cas, faisons rentrer la cleptomanie dans le DSM, fermons les prisons et démultiplions les HP
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h44   #31
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 824
Re : Syndrome de Munchausen par internet

En effet, ne pas confondre avec une pathologie provoquée pour obtenir un avantage secondaire : cela s'appelle une pathomimie.

Musée des horreurs http://www.atlasdedermatologieprofes..._et_simulation
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h51   #32
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par d_dupagne
En effet, ne pas confondre avec une pathologie provoquée pour obtenir un avantage secondaire : cela s'appelle une pathomimie.

Musée des horreurs http://www.atlasdedermatologieprofes..._et_simulation


J'ai fait ça à 20 ans.
Je me brulais, pour être soignée.
Je me coupais profondément, pour être soignée.
J'étais incapable de parler, de trouver les mots comme aujourd'hui, alors j'agissais, c'était mon mode de communication.
C'est si lointain...je m'en souviens à peine.
Juste les traces sur mon corp pour me le rappeler.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h52   #33
Marguerite II
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
PArlons de trouble, ça oui, mais pas de maladie.

De trouble ou d'esprit tordu et malsain tout simplement.
Ca existe quand même ?
Tout n'est pas que trouble ou maladie.
Enfin, je ne crois pas.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h53   #34
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 824
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
J'ai fait ça à 20 ans.
Je me brulais, pour être soignée.
Je me coupais profondément, pour être soignée.
J'étais incapable de parler, de trouver les mots comme aujourd'hui, alors j'agissais, c'était mon mode de communication.
C'est si lointain...je m'en souviens à peine.
Juste les traces sur mon corp pour me le rappeler.

Bonsoir Rapsody,

Non, ça c'est de l'automutilation, c'est différent.

La pathomimie, c'est pour avoir un arrêt de travail ou pour toucher une rente.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h54   #35
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Marguerite II
De trouble ou d'esprit tordu et malsain tout simplement.
Ca existe quand même ?


L'un n'est pas incompatible avec l'autre..Tout dépend ou l'on se situe pour observer la situation. Si l'on est soignant, on regardera le trouble, si on est la victime, on verra le malsain.
Enfin ainsi je pense.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 21h57   #36
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonsoir Rapsody,

Non, ça c'est de l'automutilation, c'est différent.

La pathomimie, c'est pour avoir un arrêt de travail ou pour toucher une rente.


Bonsoir d_dupagne,

Ce n'est pas très clair, quand je lis la définition de Wikipedia (qui peut être erronée):

Définition[modifier]

Au cours de la pathomimie, le sujet crée délibérément les symptômes d'une maladie physique puis demande l'aide d'un médecin. Il multiplie les examens et parfois même les interventions chirurgicales aboutissant parfois à des complications médicales graves. Dans la pathomimie, l'attaque du corps est volontaire, consciente, et ne vise pas à un avantage direct. Cela la différencie :
de la simulation (simulation d'une maladie dans le but d'obtenir un bénéfice direct comme une pension, une dispense de sport, etc.).
de la conversion hystérique au cours de laquelle il existe une atteinte du corps (comme une paralysie par exemple) mais sans lésion, et où cette atteinte est liée à des mécanismes inconscients qui ne sont pas sous le contrôle de la volonté.
Lorsque le médecin découvre qu'il s'agit d'une pathomimie, il est très fréquent que le patient refuse l'aide psychiatrique qui lui est proposée, et qu'il disparaisse, pour aller répéter le même scénario avec un autre médecin.
La CIM-10 en donne la définition suivante : "Simulation répétée de symptômes, sans objectifs évidents, avec parfois auto-mutilation dans le but de provoquer des signes ou des symptômes- Les motifs ne sont pas clairs, et probablement internes, visant à obtenir un rôle de malade et s’accompagnent souvent d’une perturbation nette de la personnalité et des relations".
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 22h02   #37
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

En tous les cas, moi je pense que j'aurais été capable, en tous les cas pas bien loin, d'agir de la pathomimie dans ma jeunesse. Il se trouve que j'avais de réels maux à soigner, et que j'étais prise en charge pour ceux ci, grâce à la drogue sans doute. Je veux dire que à mon époque, il y a 25 ans, les troubles psys on en parlait pas comme maintenant. JE pense que c'est grâce à la drogue que j'ai pu être prise en charge, sinon personne n'aurait rien voulu voir ou entendre.
Alors dans ce cas peut être, les gens s'inventent ou se créent des maladies, pour être soignés, pour la dynamique ?
Je ne sais pas, j'essaie de comprendre en me mettant à leur place.
PArceque quelqu'un de bien portant n'aime pas les soins, normalement.
C'est pas normal d'aimer ça.
  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 22h23   #38
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
Bonsoir d_dupagne,

Ce n'est pas très clair, quand je lis la définition de Wikipedia (qui peut être erronée):



Rapsody,

Je trouve cet autre lien donné par Valérianne mieux fait

http://psychotherapeute.blogspot.fr/...buser-les.html

  Réponse avec citation
Vieux 02/09/2012, 22h30   #39
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

OK Oda, oui c'est plus ça que j'avais compris.
C'est atroce en tous les cas.
C'est l'inversion de la vie reçue.
"Par procuration", l'inversion de la vie donnée.
  Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 07h06   #40
vazivaza
Membre
 
Avatar de vazivaza
 
Date d'inscription: juin 2010
Localisation: Chatillon
Messages: 1 723
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
CE n'est pas une maladie pour moi.
Ce dont on parle ici, sur internet, ce n'est pas une maladie.
Ce qui ne veut pas dire que la personne ne peut pas en plus avoir une maladie.
PArlons de trouble, ça oui, mais pas de maladie.
Sinon, tout est maladie, meme le voleur dans ce cas, faisons rentrer la cleptomanie dans le DSM, fermons les prisons et démultiplions les HP
je me faisais la même réflexion, mais je n'y connais rien. Je me disais qu'à tout bien classifier comme ca, on allait finir par traiter les coléreux, les timides, les trop gentils et trop méchante, les menteurs, les fainéants et les obsédés du boulot,.... J'ai parfois du mal à voir quand une "caractéristique" devient une maladie, et je me demande si le monde psy n'exagère pas un tantinet parfois.

Mais comme j'ai dit je n'y connais rien. Y a t'il réellement une disctinction entre "trouble" et maladie ? ca se situe comment ?
vazivaza is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 09h54   #41
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par vazivaza
... J'ai parfois du mal à voir quand une "caractéristique" devient une maladie, et je me demande si le monde psy n'exagère pas un tantinet parfois.

Mais comme j'ai dit je n'y connais rien. Y a t'il réellement une disctinction entre "trouble" et maladie ? ca se situe comment ?

La question semble de bon sens ... surtout quand on voit que les auteurs de l'article propose de créer une nouvelle étiquette à inclure dans le DSM V

Certains observent les comportements humains et leurs affres (bien humaines la plupart du temps aussi) comme des naturalistes entrain d'explorer les Galapagos ... pour moi les troubles mentaux ne sont guères saisissables à travers une telles démarches, ce qui paraît bizarreries pour nos explorateurs des continentaux mentaux, sont aussi parfois peut-être des adaptations aux conditions de climats dont ils ignorent tout ... (il existe par exemple des théories qui tendent à présenter une maladie telle la dépression comme un comportement adaptatif)

Ceci dit il paraît que le DSM et l'APA seraient en perte de vitesse et que de plus en plus de praticiens américains se désolidarisent de leur démarche classificatoire. (à suivre).

Pour la bizarrerie du Munchausen par internet, oui cela pourrait relever plus d'un internaute qui fait une régression infantile et invente pour se rendre intéressant ... Je pense que c'est assez fréquent que des personnes y compris des adultes inventent pour se rendre intéressants, pour se vanter, pour vivre une autre vie,... c'est plus ou moins normal selon comment on envisage l'humain et ses imperfections.

Ou commence la maladie ?

Je dirais que cela doit s'apprécier en fonction de l'ampleur que le phénomène prend dans la vie du Baron*, et des conséquences en terme d'actes médicaux injustifiés.
*

http://fr.wikipedia.org/wiki/Baron_de_M%C3%BCnchhausen

Dernière modification par oda 03/09/2012 à 09h57.
  Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 10h44   #42
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par oda
Je pense que c'est assez fréquent que des personnes y compris des adultes inventent pour se rendre intéressants, pour se vanter, pour vivre une autre vie,...

Moi je trouve ça complexe. Et je ne pense pas que ça soit si simple, que ce besoin de se voir malade peut s'expliquer simplement par un besoin de reconnaissance.

J'ai une amie (bon, j'hésite sur le terme, puisque... je me défile clairement depuis quelques temps en tant qu'amie...), qui a des symptômes variés et récurrents depuis des années.

J'en parlais il y a quelques mois sur le fil dédié à la douleur (où on a d'ailleurs aussi évoqué les pathomimies) : http://www.atoute.org/n/forum/showpo...0&postcount=17

Aujourd'hui, j'aurais tendance à penser qu'elle souffre de troubles factices.

Pourquoi ?

Parce que son parcours médical est complètement incohérent. Elle multiplie (et depuis des années) les consultations (avec des MG mais aussi des spécialistes : endocrinologues, dermatologues, gastro-entérologues...), et zappe dès qu'elle n'est pas satisfaite pour consulter un nouveau médecin, ce qui arrive systématiquement. Nous lui avons conseillé de voir à l'hôpital un "interniste" - http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_interne - conseil qu'elle n'a pas suivi. Certains médecins lui ont conseillé, tout en prenant des gants ("comme piste supplémentaire"), de voir un psychiatre. Elle y est allée en trainant des pieds, pour être encore plus critique face à eux.

J'ai fui notre relation (et peut-être qu'un jour, je serais honteuse face à mon comportement...), tout simplement parce que la seule conversation qu'on nous avions fini par avoir (qu'elle imposait) était sa maladie. Ses symptômes. Ses RDV médicaux. Et toutes les critiques qu'elle avait à faire.

J'avais l'impression que son identité ne se fondait plus que sur ça.

Dernièrement, après plusieurs mois d'arrêts maladie, elle a finalement décidé de demander une pension d'invalidité (après avoir beaucoup hésité). Elle a aussi décidé d'attaquer son père en justice (sur la base de l'article 205 du code civil), car selon elle, le divorce de ses parents (qui date de 30 ans) a conditionné ses problèmes de santé, et donc de finances (elle est en surendettement). Elle m'a ainsi appris qu'elle montait un dossier depuis des mois, et qu'elle allait prendre un avocat.

Pour autant, je serais bien incapable, si la pathomimie s'avérait exacte (ce dont je ne suis même pas sûre), de comprendre les bénéfices secondaires qu'elle en retire.

Certes, au niveau familial, cela a amélioré sa relation avec sa mère (qui s'inquiète pour elle et lui donne maintenant régulièrement de l'argent), alors qu'au départ, c'était compliqué (car elle a toujours eu l'impression que ses frère et soeur passaient avant elle). Certes, son besoin de reconnaissance (qui a toujours été présent) s'est trouvé renforcé. Mais pour moi d'une manière fausse. Certes, on peut aussi supposer que cette situation va lui permettre de ne plus travailler (pension d'invalidité + pension du père si elle gagne en justice).

Mais pour autant, le constat que je fais, c'est qu'elle n'est pas épanouie (c'est le moins qu'on puisse dire).

En tout cas, moi (comme d'autres), j'ai pris de la distance. Parce que je trouvais sa relation à la maladie morbide (d'ailleurs, ce n'est pas qu'avec ses propres problèmes de santé que cela est morbide : elle est aussi fascinée par les problèmes de santé des autres). Parce qu'elle ne discutait que de ça. Parce que je "sentais" aussi qu'il n'y avait aucune amélioration, et que je me demandais si ce n'était pas voulu.

A contrario, quand je vois qu'avec d'autres amis qui ont des problèmes de santé sérieux (l'une par ex avec une cardiopathie sévère, une autre avec un cancer rédiciviste après une amputation de la jambe...), les discussions sont beaucoup plus légères, déconnantes, surtout pas centrées sur la maladie (probablement parce qu'elles passent suffisamment de temps comme ça à l'hôpital, et qu'elles ont envie de parler d'autre chose), je me pose des questions.

Pour autant, je peux me tromper. Totalement.

Tout cela me paraît bien compliqué à comprendre en tout cas. Tiens, je devrais relire un livre d'André Green ("narcissisme de vie, narcissisme de mort"), ça m'aiderait peut-être à comprendre pourquoi certains choisissent de s'identifier à la maladie et à la mort, au risque de s'y complaire d'une manière morbide.
  Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 11h23   #43
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 2 078
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par vazivaza
je me faisais la même réflexion, mais je n'y connais rien. Je me disais qu'à tout bien classifier comme ca, on allait finir par traiter les coléreux, les timides, les trop gentils et trop méchante, les menteurs, les fainéants et les obsédés du boulot,.... J'ai parfois du mal à voir quand une "caractéristique" devient une maladie, et je me demande si le monde psy n'exagère pas un tantinet parfois.

Mais comme j'ai dit je n'y connais rien. Y a t'il réellement une disctinction entre "trouble" et maladie ? ca se situe comment ?
Ça me rappelle l’ahurissant SOS Émotifs, N° Vert affiché sur les panneaux urbains de ma ville. Moicat avait fourni un lien riche sur le sujet : http://www.sftg.net/Colloque%20surmedicalisation.html
Sinon, si l’on suit Canguilhem (in Le normal et le pathologique), la maladie au sens pathologique tient dans l’impossibilité de combler l’écart avec la normalité en s’adaptant à cette dernière. De ce point de vue, la manipulatrice d’Atoute me semble au contraire sur adaptée.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 11h32   #44
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 2 078
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
J'avais l'impression que son identité ne se fondait plus que sur ça.
C’est effectivement un excellent critère pour distinguer le vrai du faux en la matière…

Citation:
Pour autant, je serais bien incapable, si la pathomimie s'avérait exacte (ce dont je ne suis même pas sûre), de comprendre les bénéfices secondaires qu'elle en retire.

Vous les énumérez, ces bénéfices secondaires : attirer l’attention, se construire une personnalité de rechange, régler ses comptes avec le père, se rapprocher de la mère et maintenir un lien fusionnel et, last but not the least, vivre sans travailler.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 12h26   #45
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Sybille
Vous les énumérez, ces bénéfices secondaires : attirer l’attention, se construire une personnalité de rechange, régler ses comptes avec le père, se rapprocher de la mère et maintenir un lien fusionnel et, last but not the least, vivre sans travailler.

Oui, certes. Mais à quel prix : inauthenticité de sa vie, faussetés dans les relations (qui font que, même ses amis finissent par s'éloigner d'elle). Sans compter que le fait de ne pas travailler, à son âge (45 ans), ne me semble pas épanouissant (du tout).

Evidemment, j'ai bien conscience que chacun voit midi à sa porte, et que je ne peux évaluer ses bénéfices secondaires à elle par rapport à moi (à ce que moi, je jugerais "bénéfiques").

Mais je pense aussi que, au-delà des bénéfices cités plus haut, c'est sûrement plus complexe. Cette fascination (que je ressens ainsi) pour la maladie, et peut-être la mort, elle en retire sûrement aussi un bénéfice ! (et ça, j'ai du mal à le comprendre).

En tout cas, selon moi, ça va bien au delà d'une simple simulation pour bénéfices "matériels" (ne plus travailler, bénéficier d'une pension). Et cela relève clairement aussi selon moi d'un problème "psy" sérieux (nécessitant un travail thérapeutique peut-être long...). Ce qu'ont essayé d'ailleurs de lui faire comprendre certains médecins.

Dernière modification par Valérianne 03/09/2012 à 12h44.
  Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 14h53   #46
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 2 078
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Valérianne
Oui, certes. Mais à quel prix : inauthenticité de sa vie, faussetés dans les relations (qui font que, même ses amis finissent par s'éloigner d'elle). Sans compter que le fait de ne pas travailler, à son âge (45 ans), ne me semble pas épanouissant (du tout).

Evidemment, j'ai bien conscience que chacun voit midi à sa porte, et que je ne peux évaluer ses bénéfices secondaires à elle par rapport à moi (à ce que moi, je jugerais "bénéfiques").

Mais je pense aussi que, au-delà des bénéfices cités plus haut, c'est sûrement plus complexe. Cette fascination (que je ressens ainsi) pour la maladie, et peut-être la mort, elle en retire sûrement aussi un bénéfice ! (et ça, j'ai du mal à le comprendre).

En tout cas, selon moi, ça va bien au delà d'une simple simulation pour bénéfices "matériels" (ne plus travailler, bénéficier d'une pension). Et cela relève clairement aussi selon moi d'un problème "psy" sérieux (nécessitant un travail thérapeutique peut-être long...). Ce qu'ont essayé d'ailleurs de lui faire comprendre certains médecins.
Nous sommes d’accord sur le prix, sachant cependant que, comme vous le remarquez, les étiquettes valsent selon les valeurs de chacun. Ce qui vous paraît hors de prix vaudra peut-être son pesant pour quelqu’un d’autre. Par ailleurs, il me semble que nous avons tous une tendance spontanée à trouver disons bizarres ceux dont les comportements nous échappent, je ne suis pas certaine pour autant qu’ils relèvent du pathologique. Les stratégies d’évitement (de grandir, de se confronter à soi, aux autres, etc.) sont courantes et banales ; elles peuvent prendre des formes grossières comme chez votre ex amie mais ne sont pas nécessairement « folles ». Enfin, la question, même pour ceux atteints de pathologies effectives, en particulier chroniques, de l’attachement pathologique à la pathologie est, me semble-t-il, de celle qu’il ne faut pas s’éviter ; il n’y a pas de honte à se sentir plus ou moins en connivence avec ses propres dysfonctionnements et attirée… par soi-même. C’est un difficile jeu d’équilibre entre la nécessité de d’adopter tel(lle) que l’on est et celle de ne pas creuser le sillon morbide.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/09/2012, 15h15   #47
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Sybille
Nous sommes d’accord sur le prix, sachant cependant que, comme vous le remarquez, les étiquettes valsent selon les valeurs de chacun. Ce qui vous paraît hors de prix vaudra peut-être son pesant pour quelqu’un d’autre. Par ailleurs, il me semble que nous avons tous une tendance spontanée à trouver disons bizarres ceux dont les comportements nous échappent, je ne suis pas certaine pour autant qu’ils relèvent du pathologique. Les stratégies d’évitement (de grandir, de se confronter à soi, aux autres, etc.) sont courantes et banales ; elles peuvent prendre des formes grossières comme chez votre ex amie mais ne sont pas nécessairement « folles ». Enfin, la question, même pour ceux atteints de pathologies effectives, en particulier chroniques, de l’attachement pathologique à la pathologie est, me semble-t-il, de celle qu’il ne faut pas s’éviter ; il n’y a pas de honte à se sentir plus ou moins en connivence avec ses propres dysfonctionnements et attirée… par soi-même. C’est un difficile jeu d’équilibre entre la nécessité de d’adopter tel(lle) que l’on est et celle de ne pas creuser le sillon morbide.

C'est clair qu'on évalue et juge les situations (et les gens) toujours en fonction de sa propre subjectivité. Et qu'on l'oublie parfois.

Merci en tout cas pour ce message, très pertinent, et qui fait réfléchir.
  Réponse avec citation
Vieux 16/09/2012, 23h13   #48
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par Rapsody
...
Quand j'étais petite, j'inventais la nuit des cauchemars, lors de mes insomnies, pour que ma mère reste avec moi les écouter. Car sinon elle me disait juste de me rendormir. J'avais une imagination débordante. C'est pas loin de tout cela, à une autre échelle non ?

Citation:
Posté par Lou Ferrigno
devenir médecin, c'est un peu comme devenir un technicien, ca s'apprend par le moyen d'enseignements, parfois de qualité.
mais devenir médecin, c'est aussi comme devenir papa, ca s'apprend, sur le tas, : on se demerde.
on met de coté les bons conseils de tatie , de tata de grand mère et on se demerde:
on devient un homme.

on progresse dans tel ou tel domaine ceux qui nous interresse et on regresse parfois dans d'autres.
je constate que j'en ai rien a foutre de la classification de Mendeleiev, dans ma pratique courante.
j'aime bien le tableau , et le nom, ca fait savant.
Après un domaine où j'ai progressé, c'est notament , sur l'empathie.
savoir la canaliser, et en avoir de facon appropriée.
et surtout , c'est de savoir (ou de croire qu'on sait) gerer une relation.

Des gens qu'on rencontre une première fois, antipathiques au possible.
ils viennet une fois, on fait un effort. La 2° fois ,s'il est tout aussi désagréable et hop on sort le grand jeu.
et enfin une 3°fois pour conclure et s'assurer qu'il ne reviendra plus.
et ne pas en être triste, car a 3 consultations par an, si on est 60 sur la ville il lui faut 60 ans pour faire tous les médecins.
car on ne parle souvent que de l'attitude des médecin, mais je vous garantie que dans les patients, il ya des sacrés cons.
...

Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu envie de mettre ces 2 posts en perspective, (j'ai repris un post de Lou Ferrigno du fil soignant/ soigné ...)

Je crois lui avoir renvoyé, que si devenir médecin c'est "devenir papa", cela signifie que prendre son tour de patient, ce serait devenir enfant dans cette optique ...

Dans cette optique, pas étonnant qu'un jour certains patients se mettent à raconter des cauchemards imaginaires à "papa" comme Rapsody a témoigné faire durant son enfance (à maman). Cela en deviendrait excusable, presque. Puisque si les patients sont trop pénibles, ou trop adultes, ou pires de sacrés c*ns (il y en a), la consultation sera poliment écourtée, mais si ils sont "enfants malheureux", ils vont susciter dans ce cas une forte empathie.

Un munchausen est peut-être seulement un petit enfant qui invente son cauchemar au jour le jour, pour que maman ou papa le console, lui accorde un maximum d'attention. Mais il ne s'est peut-être pas retrouvé tout seul dans asymétrie relationnelle (le médecin qui infantilise son patient).

C'est une piste de réflexion que je voudrais suggérer ...
  Réponse avec citation
Vieux 26/05/2013, 18h38   #49
oda
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Est-ce que l'idée, d'un syndrôme de Münchausen par projection paraît concevable ?

Je donne un exemple : un phtisique qui verrait chez tout autre quinteux un phtisique en puissance comme lui, et entendait lui trouver le meilleur remède?

(à supposer que nous remontions au temps d'avant la découverte du bacille de Koch donc qu'il n'y ait pas de marqueur biologique pour confirmer)
  Réponse avec citation
Vieux 27/05/2013, 00h46   #50
Amuïe
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Munchausen par internet

Citation:
Posté par oda
Est-ce que l'idée, d'un syndrôme de Münchausen par projection paraît concevable ?

Citation:
Munchausen by Proxy by Internet = par procuration
= sous titre d'une des partie du texte cité par DDD
Il est d'ailleurs question de projection dans cette partie du texte
Voir avec MII comment utiliser notre ami Google translator...
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.