Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 21/09/2011, 11h50   #26
Einsenheim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: Mouscron,Belgique
Messages: 92
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par SOBRIONE
Bois tu encore en grande quantité et quoi?




Je ne comprends pas pourquoi cette question.

Quel est l’intérêt de savoir la quantité ?Et quel alcool?

je suis abstinent depuis pas longtemps,mais peux importe le nombre d'heure ,je suis alcoolique chronique donc pour moi la quantité ou la marque m'en foutais un peux du moment que je pouvais m'enivrer

ce message n'est pas une attaque ,mais le fait de demander a une personne de demander la quantité et ce que elle buvait peux l'influencer a plonger en se disant c'est vrai je bois un peux de trop ,je vais diminuer

le mieux c'est de pas prendre le premier verre
Einsenheim is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2011, 12h41   #27
Smoothie
 
Messages: n/a
Re : je n'ai aucune intimitée

Bonjour

Citation:
Posté par Einsenheim
Quel est l’intérêt de savoir la quantité ?Et quel alcool?


Aucun pour moi.

Je te rejoins.

Ce qui me semble important c'est de comprendre quel rapport "on" a entretenu (ou entretient) avec le produit.

Pour quoi je buvais?

Une fois compris, je peux changer ce qui ne me convenait pas dans ma vie, accepter ce que je ne peux changer (mon passé), et me réconcilier avec moi, mon histoire...


Mais ca, ce n'est possible qu'une fois que le verre est posé...

Bonne journée!

Dernière modification par Smoothie 21/09/2011 à 12h46. Motif: ajout
  Réponse avec citation
Vieux 22/09/2011, 02h28   #28
Mina10
Stop Alcool 04/2007
 
Date d'inscription: mai 2006
Messages: 6 887
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par blind
Aucune relation n'est parfaite tout comme aucune personne n'est parfaite,on a tous nos défauts,je ne suis pas parfaite,il n'est pas parfait,mais on s'aime et c'est tout ce qui compte...
Il croit en moi, en notre relation et moi aussi,même si des qu'il a le dos tourné je cours acheter de quoi boire...
Je vis au jour le jour,je ne sais jamais si en me levant je vais me coucher sans avoir bu ou pas...
c'est difficile d'admettre que j'ai besoin de l'alcool pour me sentir mieux,mais c'est la verité,je ne peux plus le nier.
J'ai beaucoup trop de haine en moi,l'alcool me calme,m'apaise...

Bonjour blind.

Je crois moi aussi qu'il te manque le déclic.

Trop de haine en toi ? Et pourtant une relation que tu dis épanouissante ? "on s'aime et c'est tout ce qui compte" ? Apparemment cela ne suffit pas... ?
D'où vient cette haine ?

Une confiance réciproque mais que tu trahis régulièrement pour t'acheter des bouteilles dans son dos ? Je ne veux pas te faire culpabiliser. Juste des points où tu peux t'interroger pour ouvrir les yeux. Et maladie ou faiblesse, je n'en sais rien et m'en moque ; la faiblesse peut être celle de ne pas agir une fois que l'on a pris conscience.

Vivre au jour le jour : dans ce cas qu'importe les alcoolisations et qu'importent les risques ; mais saurais-tu décrire quels sentiments t'ont poussée à écrire quelques lignes sur ce forum ?

Quant à ton récit de soirée glorieuse...

J'en ai eu de ces soirées. Et c'était pathétique. Tu ne t'en souviens pas ; donc non, tu n'as pas passé une des meilleures soirées de ta vie je suis 100% d'accord avec ch45.

Mais tes craintes sont tout à fait justifiées. Bien sûr, il arrive d'accumuler de très bons souvenirs dans l'alcoolisation, bien sûr, l'alcool est parfois désinhibiteur et il est normal au moment où l'on décide, ou envisage, d'arrêter de boire, d'avoir peur des premières soirées sans alcool.

La question alors c'est... "qui suis-je ?" "est-ce que j'étais moi-même tel soir, ou était-ce l'alcool en moi qui agissait ?" "qui serai-je, quel sera mon comportement dans la sobriété ?"

Arrêter l'alcool est long et englobe beaucoup de choses. Notamment se redécouvrir soi-même. Accepter que certaines choses n'étaient pas vraiment de soi-même ; que notre comportement en société changera.

Mais je te rassure ; globalement on reste soi, et même, surtout, on ne tire que le meilleur de soi dans la démarche de l'abstinence.

L'alcool transforme les représentations, il agit sur notre cerveau, notre conscience ; sans alcool nous avons toute notre lucidité, notre capacité de décision, nos réels goûts et envies...

Quant à ta certitude de ne rien pouvoir faire contre ton éthique sous alcool, à ta place, je n'y attacherais pas tant de créance. D'après mes souvenirs, mon comportement sous alcool dépassait de plus en plus mes limites, au fil des années d'alcoolisme. Je me rassurais en disant comme toi ; mais je sais que je me mentais. A la fin, juste avant d'arrêter de boire, je n'étais plus sûre du tout de ce que j'étais capable ou non de faire en état d'ébriété.

On est VRAIMENT capable de tout, je crois. Et donc du pire ! ...

Reste donc à savoir si tu souhaites continuer ainsi, à n'être peut-être pas toi-même, à vivre au jour le jour mais en sachant qu'il y a un risque de finir par voir ces jours comptés (ta santé est en péril ; les accidents sous ivresse ne sont pas rares, etc)...

Tu es la seule à pouvoir répondre à ces questions.
Mina10 is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2011, 01h59   #29
blind
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 31
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par Mina10
Bonjour blind.

Je crois moi aussi qu'il te manque le déclic.

Trop de haine en toi ? Et pourtant une relation que tu dis épanouissante ? "on s'aime et c'est tout ce qui compte" ? Apparemment cela ne suffit pas... ?
D'où vient cette haine ?

Une confiance réciproque mais que tu trahis régulièrement pour t'acheter des bouteilles dans son dos ? Je ne veux pas te faire culpabiliser. Juste des points où tu peux t'interroger pour ouvrir les yeux. Et maladie ou faiblesse, je n'en sais rien et m'en moque ; la faiblesse peut être celle de ne pas agir une fois que l'on a pris conscience.

Vivre au jour le jour : dans ce cas qu'importe les alcoolisations et qu'importent les risques ; mais saurais-tu décrire quels sentiments t'ont poussée à écrire quelques lignes sur ce forum ?

Quant à ton récit de soirée glorieuse...

J'en ai eu de ces soirées. Et c'était pathétique. Tu ne t'en souviens pas ; donc non, tu n'as pas passé une des meilleures soirées de ta vie je suis 100% d'accord avec ch45.

Mais tes craintes sont tout à fait justifiées. Bien sûr, il arrive d'accumuler de très bons souvenirs dans l'alcoolisation, bien sûr, l'alcool est parfois désinhibiteur et il est normal au moment où l'on décide, ou envisage, d'arrêter de boire, d'avoir peur des premières soirées sans alcool.

La question alors c'est... "qui suis-je ?" "est-ce que j'étais moi-même tel soir, ou était-ce l'alcool en moi qui agissait ?" "qui serai-je, quel sera mon comportement dans la sobriété ?"

Arrêter l'alcool est long et englobe beaucoup de choses. Notamment se redécouvrir soi-même. Accepter que certaines choses n'étaient pas vraiment de soi-même ; que notre comportement en société changera.

Mais je te rassure ; globalement on reste soi, et même, surtout, on ne tire que le meilleur de soi dans la démarche de l'abstinence.

L'alcool transforme les représentations, il agit sur notre cerveau, notre conscience ; sans alcool nous avons toute notre lucidité, notre capacité de décision, nos réels goûts et envies...

Quant à ta certitude de ne rien pouvoir faire contre ton éthique sous alcool, à ta place, je n'y attacherais pas tant de créance. D'après mes souvenirs, mon comportement sous alcool dépassait de plus en plus mes limites, au fil des années d'alcoolisme. Je me rassurais en disant comme toi ; mais je sais que je me mentais. A la fin, juste avant d'arrêter de boire, je n'étais plus sûre du tout de ce que j'étais capable ou non de faire en état d'ébriété.

On est VRAIMENT capable de tout, je crois. Et donc du pire ! ...

Reste donc à savoir si tu souhaites continuer ainsi, à n'être peut-être pas toi-même, à vivre au jour le jour mais en sachant qu'il y a un risque de finir par voir ces jours comptés (ta santé est en péril ; les accidents sous ivresse ne sont pas rares, etc)...

Tu es la seule à pouvoir répondre à ces questions.

Je te remercie pour avoir pris le temps de me répondre !
La haine que j'ai en moi n'est pas du à mon couple mais surtout aux injustices de tous les jours,que je vis au travail ou à travers ma grand mère qui se fait arnaquer par des demarcheurs,au travers de mon père ou ma mère qui se font exploiter par leurs employeurs...C'est un puit sans font,j'ai la haine contre toute les injustices ....
Moi même malgré un salaire confortable,je sais que je me fais exploiter,je travail pour dix,qd mes collègues n'en branlent pas une...Alors tu me diras "arrétes de bosser pour dix"mais je ne peux pas,j'ai été eduqué comme ça,qd tu fais un truc tu le fais à fond,et si je ne me donnais pas à fond au boulot,jme fairais chier...La satisfaction du travail bien fait,la reconnaissance des clients,c'est ce qui me motive tous les jours...
Aprés ça je rentre chez moi sur les rotules,épuisé,sans aucune reconnaissance de ma hierarchie,qui au contraire me casse,me dit que "je ne suis pas assez classe,que mon visage mériterait plus de maquillage",forcémment aprés ça,qd j'ai tout donné,je n'ai qu'une envie c'est d'ouvrir une bouteille...
Amicalement,
Blind
__________________
je sais d'ou je viens,mais je ne sais pas ou je vais....
blind is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2011, 03h56   #30
chris0821
 
Messages: n/a
Re : je n'ai aucune intimitée

Bonjour,
Alors au début, c'etait les histoires de cul avec ton mec, maintenant c'est ton boulot et les injustices que ta famille subit et toi qui n'est pas assez maquillée au travail.
Les excuses pour se plaindre et la picole y en a des millions.
Cela te plait de te plaindre ou dirait, te vautrer dans la victimisation.
Tu es hôtesse de l'air il me semble si mes souvenirs sont bons, tu veux venir bosser en 3X8 en intérim dans une boite de merde ou caissière au supermarché de ton bled ? T'auras pas plus de reconnaissance rêve pas !
Ça n'existe plus la reconnaissance au travail et les injustices il y en a partout.
Alors remues toi un peu avec des petits soucis, il y a plus grave dans la vie.

Je sais je suis pas obligé de lire tes messages mais ça me gonflais depuis un moment et ça me fait du bien de te le dire.

Salut
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2011, 08h45   #31
libre*
 
Messages: n/a
Re : je n'ai aucune intimitée

Des prétextes, des excuses, des occasions, des injustices, des problèmes, des traces, des envies d'ouvrir une bouteille ou de boire, il y en aura toujours . Le principal est de ne pas avoir de bouteille!!!!!
Les envies diminuent au fil des jours et les possibilités de faire la fête, chanter, danser, rire et d'amuser sont aussi nombreuses sobre qu'alcoolisée (même plus) et nous laissent de bons souvenirs.
Bonne chance à toi et ton compagnon. Amicalement.
  Réponse avec citation
Vieux 04/10/2011, 05h19   #32
blind
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 31
Re : je n'ai aucune intimitée

Salut Chris,
je t'ai répondue tout à l'heure,mais toujours pas de signe de ta part,je m'inquiète....
je ne mérite sans doute pas de réponses...(encore un petit plus dans la victimisation...)
En tous cas sache que la discussion est ouverte,j'aimerai assez echanger avec toi...
BLIND
__________________
je sais d'ou je viens,mais je ne sais pas ou je vais....
blind is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/10/2011, 06h33   #33
chris0821
 
Messages: n/a
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par blind
Salut Chris,
je t'ai répondue tout à l'heure,mais toujours pas de signe de ta part,je m'inquiète....
je ne mérite sans doute pas de réponses...(encore un petit plus dans la victimisation...)
En tous cas sache que la discussion est ouverte,j'aimerai assez echanger avec toi...
BLIND
Bonjour,

J'arrive, j'arrive ne t'inquiètes pas.
Je vois que tu as pleinement conscience de ton désir d'être une victime. Mais je vais te décevoir, tu mérites une réponse.
Je me trompe sûrement, je pense que le but du forum est de se sortir de l'alcool en expiant son mal-etre.
Je dois manquer singulièrement de psychologie avec toi mais surtout de patience.
Tu te plaint de tout et de rien, surtout de rien ou plutôt de pas grand chose.
Ce sont plus des geremiades d'une gamine qui veut attirer l'attention sur elle.
Pourquoi pas ?
Que tu prennes le forum pour le mur des lamentations est une chose, y en a d'autres des chounieuses, mais cela m'agace.
Ou en es tu avec l'alcool, tu te soignes ?
Parce que si tu te soignes pas, tu rentres directement dans la catégorie casse- cou.lles.
Mais t'inquiètes pas tu auras toujours quelqu'un ici pour te caresser dans le sens du poil.
Tu as deviné je dois manquer de complaisance, cela vient de mon vécu et de mon éducation d'une famille de militaire legionnaire de carrière, mais je me soigne.
Oui je dis ce que je pense certe un peu brut de décoffrage mais ce n'est pas pour t'enfoncer au contraire.
Je n'ai pas répondu a ton mp en mp trop tard, peux pas faire copier/coller
Au plaisir de te répondre
  Réponse avec citation
Vieux 05/10/2011, 21h31   #34
blind
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 31
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par chris0821
Bonjour,

J'arrive, j'arrive ne t'inquiètes pas.
Je vois que tu as pleinement conscience de ton désir d'être une victime. Mais je vais te décevoir, tu mérites une réponse.
Je me trompe sûrement, je pense que le but du forum est de se sortir de l'alcool en expiant son mal-etre.
Je dois manquer singulièrement de psychologie avec toi mais surtout de patience.
Tu te plaint de tout et de rien, surtout de rien ou plutôt de pas grand chose.
Ce sont plus des geremiades d'une gamine qui veut attirer l'attention sur elle.
Pourquoi pas ?
Que tu prennes le forum pour le mur des lamentations est une chose, y en a d'autres des chounieuses, mais cela m'agace.
Ou en es tu avec l'alcool, tu te soignes ?
Parce que si tu te soignes pas, tu rentres directement dans la catégorie casse- cou.lles.
Mais t'inquiètes pas tu auras toujours quelqu'un ici pour te caresser dans le sens du poil.
Tu as deviné je dois manquer de complaisance, cela vient de mon vécu et de mon éducation d'une famille de militaire legionnaire de carrière, mais je me soigne.
Oui je dis ce que je pense certe un peu brut de décoffrage mais ce n'est pas pour t'enfoncer au contraire.
Je n'ai pas répondu a ton mp en mp trop tard, peux pas faire copier/coller
Au plaisir de te répondre

salut Chris,

"geremiade d'une gamine qui veux attirer l'attention",tu m'as percé à jour,effectivement c'est exactement pour ça que je m'exprime sur un forum anonyme....
Et soit tu n'as pas lu mon mp,soit tu ne m'a ni comprises,ni entendues...Alors je ne vais pas continuer indefiniement à me justifier d'avoir choisi un forum pour me livrer plutôt qu'un journal intime.

Pour répondre à ta question,oui,je me soigne,et tu ne m'aides pas en me faisant perdre mon temps,alors rend nous service à tous les deux et ne me lis plus!
Bon vent à toi et bonne chasse!
__________________
je sais d'ou je viens,mais je ne sais pas ou je vais....
blind is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/10/2011, 21h36   #35
blind
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 31
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par libre*
Des prétextes, des excuses, des occasions, des injustices, des problèmes, des traces, des envies d'ouvrir une bouteille ou de boire, il y en aura toujours . Le principal est de ne pas avoir de bouteille!!!!!
Les envies diminuent au fil des jours et les possibilités de faire la fête, chanter, danser, rire et d'amuser sont aussi nombreuses sobre qu'alcoolisée (même plus) et nous laissent de bons souvenirs.
Bonne chance à toi et ton compagnon. Amicalement.


Tout à fait d'accord avec toi,"le principal est de ne pas avoir de bouteille",merci pour ta reponse!
__________________
je sais d'ou je viens,mais je ne sais pas ou je vais....
blind is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/10/2011, 22h17   #36
chris0821
 
Messages: n/a
Re : je n'ai aucune intimitée

Citation:
Posté par blind
salut Chris,

"geremiade d'une gamine qui veux attirer l'attention",tu m'as percé à jour,effectivement c'est exactement pour ça que je m'exprime sur un forum anonyme....
Et soit tu n'as pas lu mon mp,soit tu ne m'a ni comprises,ni entendues...Alors je ne vais pas continuer indefiniement à me justifier d'avoir choisi un forum pour me livrer plutôt qu'un journal intime.

Pour répondre à ta question,oui,je me soigne,et tu ne m'aides pas en me faisant perdre mon temps,alors rend nous service à tous les deux et ne me lis plus!
Bon vent à toi et bonne chasse!
Bonsoir Blind,

Mais si j'ai lu ton mp et je ne suis pas le grand méchant loup que tu crois.

Tu as raison exprimes toi, c'est moi qui ai tort, je n'ai pas a te juger, excuses-moi si je t'ai blessé.

Je m'éloigne de moi a chaque fois que je fais cela.

Au plaisir.
Christophe
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h51.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :