Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 17/05/2012, 11h49   #51
COMOCO
Exclu définitivement pour comportement inacceptable
 
Avatar de COMOCO
 
Date d'inscription: février 2012
Localisation: Sûrement Là-Bas Mon Ange
Messages: 556
Re : Pas alcoolique, juste fêtarde!

Citation:
Posté par svaincra
bon-jour la Mouette,



moi je suis certaine
aucun intérêt pour moi en tout cas.
un verre ? ben... euh... j'en fais quoi ???
mdr quand même nan ? (p'tete pour certains non mais aujourd'hui pour moi oui).

j'fais la fête (définition de fête sivouplè ?) depuis gamine.
ché pas ... "ça" a dû m'prendre vers mes 14 piges...
voir avant même.

c'était ? marrant !
c'est le premier mot qui m'vient.
et ? ça tombe plutôt bien ; j'aime bien me marrer

j'trouve que c'est plutôt un comportement d'ado à peu près "classique" si "on" prend un peu d'recul.
Tu t'en fou ; t'as pas peur, tu peux ne pas dormir pendant deux nuits ; tu récupères, tu connais watmil personnes, tu traînes de bars en bars, tu gueules, tu danses, tu tchates de tout et de rien, tu tombes amoureuse, t'as tes joies, tes peines etc.
j'me souviens d'ééééééééééénormes teuf (Manif au Carnet par ex) ; hyper cool !
cro bien !

ouaip.
mais (et vi )
t'as le truc où tu te mets un peu en danger pisque c'est un peu l'délire.
j'avais aussi l'truc où j'en avais absolument rien à foutre de me mettre dans des situations à risques ++.
Tout était prétexte à me défoncer.

pas juste un peu d'alcool hein !
oh ben nan !
c'est juste pas assez ça !
m'faut de la fume et en grande quantité et plutôt en bang histoire que ça m'fasse un p'tit délire dans ma tête
d'la cc sivouplè,
des champi
des médocs en plus
et essayer un peu tout parce que ? j'aime bien

le délire ?
c'est que je "tenais"
ben vouai sinon spa marrant tu penses !
j'm'en mettais plein la tête mais j'étais encore hachement open à la discu.
j'pouvais tchatcher, danser, marcher alors que certain(e)s étaient djà effondrés depuis des heures.

"ça" m'a pas aidé ça.
j'me souviens d'une période où j'faisais 10 kg de plus qu'aujourd'hui ; j'bouffais comme une vache (merci la fumette) histoire aussi d'éponger.

bref ; la fête quoi !!!!
les potes, les afters, les trucs merdiques que tu racontes ensuite en t'marrant.

Pleins de périodes de défonces dans ma vie corrélées au fric que j'avais (ou pô justement).
j'pourrais même dire que certains alcools m'ont accompagné ;
périodes bières (là aussi des bières précises), puis vins blancs, rosé, puis rouge, puis sky, puis bulles,

mais ?
dans même si chaque période avait son alcool de prédilection ; j'étais bien sûr pour un mélange de gros n'importe quoi !
j'pouvais boire de tout, n'importe quand, avec n'importe qui.

Mes parents avaient mis leur cave sous clef
j'pouvais piquer de l'alcool partout
j'pouvais coucher avec n'importe qui pour quelques verres ou autres.

navrant ?
mouai ...
mébon hein !

> j'étais super bien dans ma tête, je faisais toussa "comme ça", parce que ? bah.... ché pas ; j'aime bien qu'est c'tu m'prends ma tête toua !!!! dégages !!!!

sensations d'être libre ; de faire c'que j'veux.
je ne supportais pas le cadre ; bcp trop violent pour moi.
la société est pourrie, les autres sont des cons, moi j'ai tout capté, vous m'faites tous chier, j'en ai rien à foutre de crever.

alors la fête, les p'tits concerts à 5 francs, les grosses teufs ds les champs, dans des lieux super glauques ; j'kiffe !

et pis....
et pis...
je savais pas que ça pouvait durer qu'un temps.
pt1 ; arf !
ça fait "bip" !!!
j'ai encore envie d'continuer moua !
sauf que ?
les têtes dans l'sac commençaient sérieux à s'faire sentir
j'faisais quand même des grosses conneries dont le matin j'avais qu'un vague souvenir etc.
mouai mouai mouai...
pfffffffffffff

mébon hein !!!
j'peux quand même boire parce que sinon ?
ben spa marrant j'ai dit !!!!!!!!
j'vais m'faire trop "bip"
la vie dans le réel est tellement chiante !
tout ces pov débiles qui vont taffer comme des moutons ; les pauvres !!!

sauf que ???
chui enceinte à 19 ans....
j'étais contente
mais ?
j'continuais quand même "un peu" (ouhhhhhh la menteuz !!!!).

je sortais moins, j'me pétais la tête juste à la picole.
pu envie d'autres trucs.
j'pouvais pu de toute façon sans avoir de grosses crises de speed, de parano, d'angoisses.

et pis le temps passe.
la fête continue mais un peu moins.
différemment en tout cas.

j'ai ma seconde fille.
période de fêtes entre ami(e)s.
"on" s'bourre la goule, on fait les cons mais ? chez soi, entre nous.
j'ai pas l'alcool violent, ni agressif donc ? ça passe !!!
le vendredi, samedi, dimanche bingo ; j'm'en mets pleins la tronche paske c'est week-end quand même alors bon !!!

je sors encore parfois.
mais ?
j'assure pas.
j'conduis, j'fais n'importe quoi.
je le constate = j'arrête de sortir.

picole à la maison, en semaine ; juste assez pour tomber dans mon pieu et aller au taff les lendemains.
bien sûr : le week-end c'est différent ; encore plus et encore plus.
avec tout ce que cela comporte bien sûr ; ne pas aller tous les jours dans le même magasin, faire gaffe quand je jetais les verres, etc.

mon ex commence à m'faire des r'marques.
il me prend la tête ce triple con !
j'fais ce que je veux d'abord !!!
et pis j'arrête quand j'veux !

viens la période où j'essais de pas boire en semaine.
bien sûr que c'est facile !!! pffffffffff !!!
ah ? nan >>>> merdeuhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!
ouai mébon hein !!!

ça m'a duré un temps certain c'truc là.
pu question de fêtes ; j'pouvais pu.
mon corps n'en voulait pu.
j'buvais... allez euh... ché pas moua ... 5 bières et ? pt 11111 raide bourrée la fille !!!
incroyable !!!!
c'est quoi c'délire ????

blablabla blablabla

et pis ?
pu de fêtes, picoler c'est même plus drôle.
chui trop mal.
vraiment !!!
j'vais caner comme une pov conne. Toussa pour quoi ????

alors, je cherche etc...

aujourd'hui ?
j'ai pas changé tant que ça et paf !
la fête j'aime toujours
sortir avec les potes pour faire et dire n'importe quoi ? j'kiff toujours !
mais ? héhé
j'ai pu besoin d'picoler pour être dans la fête !
et pis si j'ai pas envie parce que crevette (c'est moi mainan qui bosse comme une pov crétine ) j'me casse !

chui pas une grande fan des p'tits dîner entre ami(e)s (je suis pas une bonne vivante en gros ; ça m'gave (même si j'l'ai fait pendant un temps certain (super prétexte - période famille, ami(e)s, bons crus et bonne bouffe).
au bout d'un moment faut qu'je bouge ; soit on s'casse et on bouge soit j'vais m'pieuter.

en écoutant et en lisant certains auteurs sur les jeunes et les conduites à risque ; j'me suis rendue compte que j'étais pas la seule.
ouf ; ça fait du bien

blablablablablabla...




ben vi !!!
c'était ça qu'était cool !!!
au début en tout cas...
la fin est bcp moins fun...
sans parler du milieu

bisous !
s.


Salut S.

Là tu la démontes grave la teuf...
J'aime c'est speed, cash and trash,

Oui au fait, c'est quoi la fête ? Cette soupape multi millénaires.
Cette grand messe du lacher prise aussi..
Inséparable des breuvages et autres : de tout temps et partout.
Comme si bien évidemment la fête sans alcool n'est pas plus folle.
Ou alors on parle pas des mêmes choses.

La fête, je l'ai faite, refaite facteur x. Et grande défaite les lendemains.

On parle bien des "lendemains de fête" avec ce sous entendu de désenchantement.

Moi qui n'arrête pas d'arrêter (l'alcool, bon J11, hein !), la fête ca me dit plus grand chose parce. Voire rien.

Depuis longtemps, je préfére ces "petits" apéros, où on "regarde loin derrière le comptoir" , où on dit les choses indisables autrement. Ouais, ça je sais pas si deuil possible ou viable. je le dis.

Revenons à la fête, celle déjantée, etc etc. Qu'est ce que je ferais au milieu de ça ? Rien, ou plutot si, me barrer. Me convaincre que oui qu'est ce que je me marre, que je peux délirer comme "eux" avec mon verre de rien à la main ? En me disant "regarde moi ces "cons", aucun n'est capable de faire et de dire le 10 eme demain, sans alcool" Et c'est certainement là le noeud du paradoxe, le besoin de métamorphose instantanée ou presque,
de devenir un papillon le temps d'un soir, alors que le carrosse redevient une grosse citrouille aprés.
Même si ces "cons" (attention je me mets dedans aussi) savent pertinemment que demain ils vont en iech.

Allez j'utilise le smiley pink !

Dernière modification par COMOCO 17/05/2012 à 11h53.
COMOCO is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 22h12.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :