Témoignages - Page 3 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter de fumer
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter de fumer Echanges et soutien dans le cadre du sevrage tabagique

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 30/12/2007, 12h31   #51
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 806
Re : Témoignages

Bonjour

Je rappelle que cette discussion ne doit contenir que des témoignages et non des réactions.

Réagissez ici si vous le souhaitez : http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=72579
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 06/01/2008, 16h49   #52
vie
libertè
 
Avatar de vie
 
Date d'inscription: janvier 2007
Localisation: calvados
Messages: 3 771
Re : Témoignages

coucou

j -5! l annèe sera faite!
exactement le 10 janvier 20h30


ce forum ma donnè l élan suffisant le petit truc mais tellement enorme pour me lancer dans l aventure de la dèfume!
ça faisait un sacrè moment que la clop m ènervé, fumè m enervè faut le faire déjà,et elle me faisait terriblement peur, une peur bleue de tomber malade et malgrès ça je continuè a m empoisonner;
moi c ètait sure je ne voulais plus d elle depuis plusieurs annèe mais elle,elle s accrochè !
j avais essayè 2 fois d arreter 1 fois ça a durè 1 semaine et l autre fois 3 jours,il faut dire aussi que j avais très peur de retomber dans la dèpression
c est ça aussi qui empêchait le divorce.
alors le 9 janvier de l annèe derniere je rèessaye je mets un patch 21 mg
le matin passe et l après midi je tape sur internet forum arret de tabac et là je tombes sur atoute, je poste et là des gens supers sympas me rèponde je trouve ça gènial d autres personnes ont les mèmes sentiment face a cette g..rce de clop!
et surtout je ne vais pas etre seule face au manque je vais avoir des compagnons de routes virtuels mais bien là m aidant plus que mon entourage,
mais bon pas de bol la 1ere journèe j arrive pas ,je fumes l après midi
2 eme jour le 10; pareil mais je garde le patch quand mème
et je viens sur atoute
lire les poste et dialoguer, je ne citerais pas de noms comme ça je ne risque pas doublier qulqu un!
jeudi 11 janvier rebolotte je mets a nouveau un patch,
et là je tiens la journèe entiere, après cette journèe je vise la semaine
tous les jours je passe un temps fou sur atoute il faut que j y arrive yen a trop marre de cette clop qui m agace qui me pourrie la vie tout un combat.peut etre aussi pour ça que j ai pris le pseudo de vie!
les premiers jours ne sont pas evidents car je dormais mal!
et enfin j atteind le 1er mois tant convoitè grace a vous a votre soutient et grace a ma fille de 10 ans tellement fiere que sa maman ne fume plus
il ne faut pas que je la deçoive et les gens du forum non plus je dois a tout prix yarriver,
le 2 eme mois est plus dur la motivation du 1er mois s en va ainsi que la moral
mais je tiens!
et autour des 3 mois j ai un changement de traitement psy car le moral me fais dèfaut, et là je me retrouve avec des effet secondaires terrible, et le comble le jours de mes 4 mois je craque je refume pendant quelques jours et là avec toujours l aide du forum et avec ma propre concience!
je dis non, je n ai pas fais tous ça pour rien !je dois continuer la dèfume, et en + j ai honte de refumer ,
alors je me repatch et c est repartit,et autour des 5 mois j accepte le fait que je serais toujours une exfumeuse et là les envies s envole ça me mème fait drole comme ci je n avais jamais ètait une grosse fumeuse! et depuis je continue des fois avec des envies mais fugaces.
j ai des troubles de la mèmoire et de la concentration,mais je ne regrette rien tous va revenir il faut laisser le temps a mon corps, surtout a ma tête le temps de s habituer a l air pur!
et surtout m habituer a ma vie de non fumeuse,mais je peux etre fiere
de ce que j ai accompli et je n en reviens toujours pas j arrive a mes 1 ans sans tabac incroyable mais pourtant bien vrai!
alors a tous ceux qui hèsite ,ou qui ont du mal, lancez vous c est possible et ça en vaut la peine!
excusez pour la longueur et pour les fautes!
mais ce tèmoignage va m aider et peut etre en aider d autres! a tous
et merci a tous ceux qui mon èpaulès!
sylvie

vive la vie
__________________
defume pendant 2 ans et demi
une autre pendant 2 mois
et la c est repartie

Dernière modification par vie 06/01/2008 à 18h12.
vie is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/01/2008, 15h58   #53
nat59300
Membre
 
Avatar de nat59300
 
Date d'inscription: janvier 2008
Localisation: nord valenciennes
Messages: 402
Re : Témoignages

Citation:
Posté par PANTHERE
Mes amis,

Je prends enfin le temps aujourd’hui d’écrire un peu, de me dévoiler aussi, et je souhaite de tout mon cœur que mon témoignage puisse aider ceux qui défument et décider ceux qui envisagent de le faire.

Voilà, je suis maman de deux merveilleux enfants, mariée à un homme adorable (fumeur), peu présent car très pris par son travail mais que j’aime énormément…

A tous ceux qui vont lire ces mots, ne m’en tenez pas rigueur, certains sont durs mais tellement vrais ….

Plusieurs mois avant de faire « le grand saut » j’ai tremblé de peur, j’ai angoissé à l’idée de me séparer de ma « fausse amie ».

Une multitude de questions m’assaillaient chaque minute, serais-je assez forte ? Vais-je pouvoir préserver ma famille de mes sauts d’humeur, vais-je pouvoir garder la ligne, enfin une multitude de questions plus ou moins importantes …………

Puis, j’ai trouvé ce forum en tapant « arrêt tabac » et ne l’ai plus quitté depuis…

J’ai entamé ma défume le 1er avril 2007, cela fait maintenant 8 mois, en me retournant sur mon parcours, je n’arrive pas à réaliser tout ce chemin parcouru !!!


Mon premier mois s’est relativement bien passé, mon second également, puis arrivèrent les grosses difficultés, je m’étais cachée jusqu’à présent derrière un rideau de fumée et je me suis soudainement retouvée confrontée à certaines réalités que je voulais ignorer …….. certaines duretés de la vie, le malheur de certains enfants battus, la maladie de certaines personnes, la guerre, tous ces malheurs et ces tragédies que j’avais sciemment décidé d’ignorer, par égoïsme me direz vous, peut-être …………… je ne le sais pas moi-même.


J’étais à ce stade de ma défume très fragile, au point où je me suis retrouvée avec une cigarette à la main ……………. en ayant le ferme désir de continuer à ignorer toutes ces souffrances et ne plus être un buvard car je souffrais énormément ………………..


Le médecin qui me suivait ne croyait absolument pas en moi, et je le sentais ………….


J’ai donc été voir un autre médecin généraliste pour essayer de comprendre ce qui m’arrive et là ………………. l’électro-choc …………….


Nous avons fait connaissance, parlé de mes enfants, de ma vie, de mon mari qui nous manque quand son travail l’assiège…


Le médecin me regarde droit dans les yeux et me dit, « ne vous comportez pas en égoïste, ouvrez-les yeux, avez-vous déjà vu ceux d’un enfant de 6 ans à qui l’on annonce que sa maman va mourir ????????????? ».


Je me suis effondrée…….. Comment avais-je pu jusque là être aussi égoïste et me cacher de ces réalités là, si dures, si douloureuses …………si insupportables….

Et pourtant, certains d’entre nous connaissent ces douleurs chaque jour……… et personne n’a le droit de souffrir de la sorte.


Je suis sortie du Cabinet de ce médecin complètement déboussolée mais face à la réalité.


Je ne veux pas que mes enfants connaissent un jour cette douleur, je veux les en préserver…. à tout prix !


Cette nuit là, j’ai fait un cauchemar indescriptible, j’étais sur un lit d’hôpital avec un cancer généralisé, mon mari et mes enfants étaient à mon chevet, je savais que j’allais mourir, mes enfants m’imploraient de rester, de ne pas les laisser, me disaient qu’ils avaient besoin de moi, mon mari était blême, mes zamours me tendaient la main et je n’avais plus la force de leur tendre la mienne, ni même de les serrer dans mes bras ou de les embrasser…. Je suis partie et les ai abandonnés …….


Je me suis réveillée en sueurs, pleurant de toutes mes forces avant de réaliser que j’étais là, qu’ils dormaient dans leur chambre et que mon mari était à mes côtés !!!


Cette nuit là, j’ai compris, j’ai appris énormément ………… et depuis, je suis différente ……..


Je n’ai jamais plus fumé, malgré certaines difficultés je vous l’avoue, mais rien à côté de la douleur que certaines personnes connaissent, celle de perdre un enfant, celle d’avoir un cancer, celle de perdre leur mari ou un enfant son papa …………………..


Depuis, je vois la réalité toute autre, je ne me cache plus, je suis un buvard et je l’assume ………………….. je suis devenue hyper sensible à tout ………… mais croyez moi, chaque jour que Dieu fait, je le vis dans le bonheur, avec un grand B, et même quand ce bonheur m’échappe, je me bats pour le rattraper, coûte que coûte.


Alors j’ai envie de dire à tous ceux qui sont dans les difficultés de s’accrocher, de vivre chaque minute, de profiter de chaque petit bonheur, de pleurer devant les éclats de rire d’un enfant, de remercier la vie chaque jour ……………..


La vie en vaut la peine …………………. après les difficultés arrive le Bonheur.


A travers ma défume, je me suis découverte, différente mais je ne regrette à aucun moment les difficultés que j’ai connues et ne peux qu’encourager les jeunes défumés à poursuivre leur route ……………… le bonheur les y attends ……


Merci à tous ceux qui m’ont soutenue, j’ai connu des moments horribles que je ne souhaite à absolument personne.


J’ai écrit ici des mots que je n’ai jamais dévoilés à quiconque, pardonnez-moi si cela est parfois dur, mais j’ai vécu ces moments comme je les ai décrits.

Mille merci ….


Nath
juste un grand merçi pour ton témoignage , il m'a touché et il m'aidera à ne pas craquer. bonne route...
__________________
l'union fait la force
nat59300 is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2008, 00h49   #54
colatcho
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Bonsoir

C'est ptet un peu long ;-) je le réduirai mdr. En plus, je ne détaille pas l'arrêt mais mon parcours. Pour donner de l'espoir à ceux qui en ont besoin

Je le racourcirai plus tard, et le modifierai probablement en ne mettant que les bénéfices et difficultés de l'arrêt.

Comment dire ? j’ai grandi avec la cigarette, je me suis construite avec la cigarette, ado puis femme… elle m’a accompagnée.

Globalement, la première cigarette de la journée était celle que j’appréciais le plus. Evidement surtout après le café. Toujours dans la semaine j’en fumais au moins 3 avant 9h.

1982.

J’ai 14 ans, ma sœur 17. Elle fume dans sa chambre. Mon père très strict tolère la cigarette. Je la supplie de tps en tps pour qu’elle me laisse allumer une de ses cigarettes. Je crapote bien sûr. Une fois je fume une cigarette en pleurant… le hoquet m’a fait avaler la fumer, j’ai failli m’étouffer.

1983/84

Je suis en 4/3ème. Je fume (je réussi maintenant a avaler la fumer sans tousser). C’est interdit au collège donc je fume dans les toilettes, et dehors. Mon père (tjours très strict) sait que je fume. Ça ne lui pose pas de pblème.

Mes copines et copains fument. Une fois ma meilleure amie, après une interro, a couru dans les toilettes pour fumer. Elle a allumé sa clope, et a soufflé fort sa fumée vers le ciel. Elle était en pleine jouissance visiblement. Je me suis dit qu’elle avait vachement de chance, d’avoir un tel plaisir, et il me tardait d’avoir la même sensation de bonheur.

Je fume des chesterfields bleues puis rouges. Je pense une dizaine par jour.

1984-1986

Lycée. J’ai le droit de fumer dans la cours. Je fume des camels/camels sans filtre/tabac à rouler.
Souvent le matin avant le tit déj à jeun, dans ma chambre, avant de descendre ptit déjeuner (que je vomis systématiquement après).

Je suis une fumeuse heureuse. Qd suis avec des copains, c’est café clopes.

En terminale, je fume de tps en tps de l’herbe ki fait rigoler. Mais occasionnellement, sans en acheter.

1986-88

Fac. Toulouse. Je fume plutôt des roulées. Très occasionnellement de l’herbe qui fait rigoler.
Je bois 1 litre de café le matin.

Fumeuse heureuse. Mon grand plaisir, c’est dans un café, avec un magazine et un café sous le nez… mon paquet de clopes… je passe 2 heures en fumant et en regardant parfois les gens passer.

Je suis entre 10 et15 cigarettes par jour je pense.

Eté 1988

Vache maigre. Je ne peux plus m’acheter de cigarettes. Je ramasse des mégots par terre. Je trouve parfois des paquets pleins sur la route (des gens qui décident d’arrêter de fumer ?). On me fabrique une pipe d’indien, et je fume de l’armoise.

1989-1994

Je fume environ 15 à 20 cigarettes par jour. Des roulées en général. Mais je préfère les cigarettes. Ça commence à grever mon budget.

En 1994, j’ai 26 ans, à Paris pour mon premier poste dans la fonction publique, je vis dans un foyer. Je décide de m’accorder une durée de vie supplémentaire en essayant pour la première fois d’arrêter de fumer. Je tente un premier rv chez un « tabacologue » accupuncteur. Une nana sort de son cabinet, s’assoies dans un fauteuil pour reprendre ses esprits avant de partir. Je remarque un oubli de 2 aiguilles dans son cou. J’ai moyennement confiance, il me conseille des patchs (ze veut pas d’aiguille).

Pendant 1 mois je lutte pour arrêter. Des collègues me suivent (une a un fil dans l’oreille et une autre je ne sais plus). Je prends des taffes par ci par là très vite. Suis très énervée et envie tous les fumeurs. J’ai mon chéri au téléphone, qui m’hurle de reprendre la cigarette car je suis infernale.

Ça m’énervait qu’on me dise que j’étais énervée à cause de l’arrêt. J’ai pris des taffes encore. Et avec mes collègues, on a repris tranquillement la cigarette.

Dès ce moment là, je pense que je suis sortie du stade « fumeuse heureuse ».

Différents moyens
Ensuite chaque année la bonne résolution c’est « cette année j’arrête de fumer ». J’achetais patchs, chewings à la nico, trucs homéopathiques etc… ma pharmacie en était pleine. De temps en temps je me disais « bon tu n’achètes plus de paquet… tu arrêtes ». Mes bonnes résolutions ne duraient pas la journée (ni 10h du mat). Disons je fumais avec les pachs (moins bien sûr).

Ostéopathe (qd je suis sortie de son cabinet je faisais presque le grand écart ptdr mais j’ai pas arrêté du tout), et même magnétiseur (j’avais arrêté 4 heures). J’ai même vu une nana sophrologue quelques mois, qui m’a sûrement guidée… mais pas pour arrêter la clope lol.

Plus le temps passait et plus je sentais qu’il fallait que j’arrête. Mais c’était sans grande conviction. En fait les fois où j’étais le plus motivée c’était qd je venais d’en écraser une.

Plusieurs fois dans l’année je « freinais » ma consommation. Je comptais… je me disais bravo…!!! puis je reprenais normalement sinon plus puisque je suis arrivée vers 2000 à 25 clopes/jours puis 30… puis 40.

Allen Carr je l’ai lu ptet en 2005. J’ai arrêté 3 jours. J’étais euphorique. Un mec achetait des légumes avec un épi sur la tête j’étais pliée à me faire pipi dessus derrière les poireaux. Ça n’a pas duré.


Mon entourage

Mon mari me prenait la tête. J’avais le sentiment qu’il me rabaissait. Je le prenais moyennement bien, parce que je pensais que c’était plus pour l’argent que pour ma santé. Mon père était inquiet mais n’en faisait pas un fromage, il avaient raison. Il le disait à mon mari. Ma mère ne m’en a jamais parlé, et ne m’a jamais rien dit à ce sujet. Ma sœur a tjours fumé 5 cigarettes par jour et c’est encore le cas.

Mes bons amis sont fumeurs.

J’ai eu des coachs pour arrêter la clope. Un collègue notamment. Je fumais dans mon bureau, il me harcelait. Soit, il passait le paquet par la fenêtre (je disais bah si ça t’amuse et je prenais un air détaché pour aller le chercher), soit il l’écrabouillait, soit il mettait les clopes dans la poubelle etc (mais je planquais le paquet en général)… Un jour en rentrant de vacances mon clavier avait les touches dans le désordre et au lieu d’azerty il y avait fumertue.
Je ne le prenais pas mal parce qu’il m’aimait bien et que c’était réciproque.

Un collègue a peut être commencé de fumer à cause de moi. C’est d’ailleurs avec lui qu’on se marrait le plus qd je lui disais « lundi j’arrête de fumer » (sérieusement). Il était mort de rire, et je rigolais aussi. Je lui disais « tu verras ! » et évidemment c’était tout vu. Hinhin.


Fumé quoi ?
J’ai fumé de Chesterfield bleues puis rouges, puis camel puis camel sans filtre. J’ai lgtps fumé, pour cause de budget, du tabac à rouler (mais je préférais les cigarettes). Ensuite c’était fortuna de 25 puis winfield rouges de 30. J’avais toujours la clope au bec. Sur les photos par ex j’ai toujours une clope.

A la maison, en panne de cig il m’est arrivé très souvent de fouiller le cendrier prendre des restes de tabac et me rouler une ou des clope(s) avec.

L’odeur du tabac froid ne m’a jamais dérangé. D’ailleurs qd je sortais, je ne sentais pas d’odeur sur mes vêtements ni sur mes cheveux.

Malade ou un mal de gorge ne me faisait pas freiner la cigarette bien sûr. Une insomnie ? hop cigarette.

Inutile de dire que j'ai une voix rocailleuse, et que je tousse très fort le matin. Très souvent dans mon lit, qd je lis, j'ai l'impression que mon chat couine, pour constater que ce sont mes poumons qui sifflent. Rehum je connais.

Déclic
En 2005 (fin) je suis toujours en manque et je me rends compte que je fume environ 40 cig par jour. Je prends rv chez un tabacologue (cellule d’aide au sevrage tabagique, de l’hôpital de ma ville). Je dois attendre 2 mois environ pour avoir mon rv.

La veille je remplis un questionnaire. J'ai super peur. J’y vais. Il me met sous patch 21 mg + 14 mg + nicopass si gros besoin. Je ne me sens pas en manque et j’arrête de fumer… sauf une ou deux taffes le matin… puis le soir… je ne fume pas du tout dans la journée de 9h à 18h. Je gère bien, je suis étonnée vraiment. Euphorique même. J’ai tous les bienfaits de l’arrêt (poumons qui ne sifflent plus, sensation de liberté, économies). Mais je n’arrive pas à arrêter complètement, et je m’autorise très vite une puis des cigarettes le soir (j’étais sur atoute bien entendu).

Mes cigarettes non fumées sont nombreuses, je suis fière. Je n’arrive pas à ne pas fumer du tout. Je sais que c pas bon, mon tabacologue le sais, mais il m’encourage encore.

Au bout de 6 mois je minimise ma reprise auprès du tabacologue. Mais au fur et à mesure qu’on réduit en nicotine par patch… je fume de plus en plus chez moi. J’ai un carnet où je note tout (sépa où il est). À un moment je crois que j’étais à un patch de 14 mg et 15 cig par jour. Et un jour je m’autorise une clope dans la journée. Suis complètement cuite.

Bref ça foire complètement. En mai il me propose du Zyban (je prends l’ordonnance mais n’en achète pas, le zyban me fait peur). En septembre 2006 je dis au tabacologue « bon, je sais ce qu’il faut faire et ne pas faire. Je vous appelle qd j’aurais arrêté complètement de fumer pendant 1 mois. Il a été d’accord.

J’ai appris énormément avec lui. Énormément. Ama cette phase a été décisive. J’ai vu que je pouvais affronter des situations (au boulot) sans cigarettes et que je ne tombais pas raide morte. J’ai vu les bienfaits de l’arrêt. C’est énorme. Il ne m’a jamais jugé, juste conseillé et encouragé.

La Défume
Quelques mois plus tard le Champix sort, on en parle dans les médias. Je me dis… c’est ça ! Je file voir mon généraliste… il n’est pas chaud. « C’est un truc marketing pour que certains s’en foutent plein les poches et on n’a pas de recul ». Il veut fouiller avant de me le prescrire.

Il accepte (mais cache sa joie). Pour moi c’est énorme. C’est ma dernière chance. Je suis étonnée que le médicament soit si petit lol (par contre la notice fait 62 cm !!). C’est très symbolique de le prendre pour moi. En plus on parle d’effets secondaires horribles… on le diabolise.

Je le prends et je n’arrive pas à arrêter avec. Je suis sur atoute « les champixiens de juin ». j’essaie deux fois d’arrêter (je vous passe les détails)… celle du matin me manque trop. Pourtant elles ont un goût bizarre.

J’arrive à 3 semaines de champix. Je me dis soit j’arrête le champix soit j’arrête de fumer mais là c chaud. Une nana sur le forum me dit « ben fo de la volonté gnagnagna » et me vexe un peu. D’autres écrivent en taille 6 « Allez colatcho courage !!! » ça m’a vachement touché. Ouf j’ai dit oki je me lance !


De mon entourage juste mon mari était au courant. Au fur et à mesure les gens apprenaient ma défume.

J’ai arrêté le 15 juin à 13h… pour la dernière cigarette j’étais devant l’ordi… et je pensais « c’est ta dernière cigarette savoure la ». Non seulement elle n’avait pas de goût, mais un truc a attiré mon esprit et je l’ai écrasée sans m’en rentre compte !!! (je me disais merdmerdmerdmerd !! merdalors c’était ta dernière !!!). Cela dit, en 10 ans, j’ai encadré une dizaine de mégots avant qui étaient « ma dernière cigarette » écrasées avec une larme à l’œil.

Je lis et relis Molimard « le manuel de la défume ». ça me parle. Le robot… je me méfie du robot.

Donc 13h… je serre les dents jusqu’au soir où je l’annonce sur le forum. Le lendemain je dois me rendre en ville pour acheter une carte pour la fête des pères. J’angoisse rien qu’à l’idée d’aller dans un bureau de tabac.

Le lendemain je suis en train de me laver les dents qd j’ai un flash ! J’ai un mégot assez long dans le cendrier de ma voiture ( !!!) Oulala !!! mégot mégot mégot !! Bah ce serait le dernier !! Mmmmh ! mégot mégot mégot !!!! enviiiiiie !!!

Oui mais d’un côté, si je fume tous les jours des dernières cigarettes ça va pas le faire… et en plus j’ai tenu une demie journée déjà… tsssss ouiiii mais tu en as enviie !!! juste la dernière !

J’appelle mon mari la bouche dentifricée. Dis donc, tu peux me rendre un service stp ? Je crois que j’ai un mégot dans la voiture… peux-tu le passer sous l’eau et le jeter à la poubelle ?

Il est parti comme une fusée ! Qd j’ai pris ma voiture, tout le cendrier (qui était plein) était nickel lol.

J’arrive au bureau de tabac (où j’allais occasionnellement), je prends la carte, et je demande un timbre. « voilààà ! » me dit la jeune demoiselle. « Et vous ne prenez pas de cigarettes ?! » moi « ben non merci j’arrête de fumer » !

Elle était rouge comme une tomate. Il n’y avait pas de mal ! au contraire. De lui avoir répondu avec tellement d’assurance, en étant si convaincu… m’a permis de comprendre que c’était vraiment pas de la rigolade.

Au bout de 48h je me suis dit « tu arrêtes de fumer ma cocotte… c’est incroyable ».

Et voilà Ah oui… hum. Le 18 juillet j’ai fumé un mégot aplati destiné à un snus. C’était disons la fin de ma dernière cigarette (goût dégueu et aucun plaisir j'étais encore sous champix. Mais g dit au revoir).

J’ai pris du champix pendant 5 mois. Au début je me faisais des snus aussi. Et je suce tjours des nicopass. Et molimard a été mon livre de chevet.

Tout va béné. Tout au long de ces mois, je suis passée par toutes les couleurs lol. Des fois c’est passé super près. Très très près. Le comportemental s’en va vite (oui c’est étonnant). Le côté psy a été plus difficile pour moi. Style faire partie des non fumeurs… puis le « plus jamais ».

J’ai toujours su lors de cette défume, qu’une taffe équivalait la reprise soit le paquet. Et si j’étais tentée un soir… je me disais « mais que vont ils penser ? ». Et souvent il m'est arrivé de sortir (des premières sans clopes) sûre de moi. Quand je rentrais je me disais "tu n'as pas fumé, mais tu le savais".

J’ai des keupines qui m’ont été précieuses aussi, très précieuses ! Un jour je leur ai dit « plus j’avance, et moins j’ai envie de reculer ». lol.

L’idée forte qui m’a portée aussi, c’est que la relation de la cigarette c’était une relation de frustration / récompense. Donc des « récompenses » au prix de vachement de frustrations. Les effets bénéfiques que j’adore sont : « les poumons qui ne sifflent plus » très rapidement (en 24h pour moi), et l’immense sentiment de liberté. Je suis beaucoup plus calme que qd j’étais fumeuse. Disons… moins frustrée, et je garde moins les choses. J’ai pris vachement confiance en moi. Je suis un peu fière. Héhé.

Hier mon mari m’a dit qu’il n’aurait jamais pensé qu’un jour j’arrêterai. On est tous les deux vraiment surpris.

Il faudra que j’appelle mon tabacologue pour lui dire que j’ai arrêté de fumer depuis 7 mois et que je le remercie

___________________

Le 16 février... des idées en vrac pour ceux et celles qui se lancent dans la défume, se relancent, veulent mais n'osent pas etc...

La régle numéro un quand on décide d'arrêter de fumer...
C'est de ne plus fumer (du tout). Si on est fragile, on vide les cendriers, on n'a plus aucune cigarette dans un rayon de 1 km.

Quand on freine la cigarette
On freine la cigarette, on n'arrête pas. Cependant ça peut bien sûr préparer à une future défume. ça peut donner confiance. Si on le fait il faut le faire pour donner confiance pas pour la perdre.

Tout le monde peut arrêter de fumer
Parce qu'on n'a pas besoin de fumer pour vivre. Au contraire, on vit mieux sans tabac et plus longtemps.

Si on a peur d'arrêter
C'est normal. On a surtout peur avant l'arrêt, parce que qu'une fois qu'on est lancé on n'a plus peur Je n'ai jamais lu de quelqu'un qui arrête de fumer "j'ai peur" ... jamais lol. Avant d'arrêter bien sûr, on claque tous des dents.

Ne pas hésiter à se faire aider
Se faire encourager par les copains, aider les copains (ça aide aussi lol), se renseigner sur les différents moyens d'aides : patchs, tabacologue etc... trouver celui en qui on croit, et en qui on a confiance.

Ne jamais se décourager, ni se sousestimer
S'il y a des rechutes, c'est pas grave. Même un arrêt court est une expérience, et aidera à la défume définitive. Tout essai est louable, et fait avancer le shmilblic

Ne pas croire que les autres sont plus forts
Certains sont sûrs d'eux, ou crient très fort qu'il faut de la volonté. Chacun sa méthode et son caractère. Mais ça n'enlève rien à celui qui est timide et peu sûr de lui. Tout le monde peut y arriver.

Ce n'est pas parce qu'il y a eu 5 rechutes qu'il y en aura 6
Chaque tentative est différente. Avec l'expérience on s'arme.

Lisez et relisez les livres ou phrases qui vous aident
Fabriquez vous en aussi Molimard ça m'a aidé

Essayez juste 24h
Juste 24h zéro cigarette

Ne pas se préparer à souffrir
Serait-ce du nocebo* ? Des fois on s'attend tellement à en baver qu'on anticipe lol. Il y a certe des moments où il y a une sorte de lutte contre l'envie, le conditionnement, et des moments pas glop... mais l'arrêt apporte aussi beaucoup de satisfactions et de joies. Et puis au bout c'est la liberté totale

Il ne faut pas avoir peur
Dans une situation stressante, si vous n'avez pas de cigarettes, vous gererez pareil la chose. Le stress passé, vous remarquerez que vous n'êtes pas tombés raide. Deux mois après l'arrêt vous gererez mieux les situations stressantes que quand vous fumiez.

La relation qu'on a avec la cigarette
En dehors de celle qui est liée à une situation (conditionnement) qui part vite vite, il y a celle où on est en manque de nicotine. Celle-ci c'est une relation frustration/récompense. Beaucoup de récompenses pour beaucoup de frustrations.
Quand on arrête de fumer... on est peinard ! il n'y a plus toutes ces frustrations dans la journée wééééééé !

Si on a arrêté de fumer
Ne jamais prendre une cigarette pour voir comment ça fait. ça fait que très vite on se retrouve fumeur qui veut arrêter de fumer


Ne jamais se décourager si ça foire, et s'encourager si ça réussi

jemeté

Dernière modification par colatcho 16/02/2008 à 20h46. Motif: * Nocebo ?!! keskecékecette bête ? héhé Ce n'est pas l'annonce d'un beau mariage nananan. Nocebo, c un placebo qui a un effet négatif. C un nouveau mot pour moi aussi :-)
  Réponse avec citation
Vieux 22/01/2008, 18h09   #55
Kiikii
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Bonsoir, j'ai 16 ans et biensur je fume lol
Je voudrais absolument aretté car je me pourri les poumons et surtout mes dents Mais je n'y arrive pas ! Pour plusieurs raisons :
-Car toute ma famille fument et sa me donne envie..
-A l'école parrement tout le monde fument..
Je pourrais m'aretter a fumé mais ces surtout quand je mange j'ai vraiment besoin d'une cigarette pour digérer..
Ces vraiment bète d'avoir commencer a fumé et je m'en rend compte que depuis 1mois !
Parfois les gens fument pour faire "comme tout le monde" oui moi je l'avou au début c'était comme sa.. Mais maintenant je voudrais vraiment aretté cela!
Pourriez-vous m'aidez? Sans acheter des patch contre sa.. Arettez tout simplement par moi même..
Merci au personnes qui me repondront et qui liront ce texte !
J'ai besoin d'aide et surtout au gens qui ont aretté comme sa par eux même..

Bonne soirée
  Réponse avec citation
Vieux 29/01/2008, 15h34   #56
titom77
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Salut kiikii,

J'ai 26 ans et plus de 10 ans de fume derrière moi. J'ai arrêté hier et je compte bien ne plus jamais recommencer. J'ai arrêté sans rien, ni patch, ni gomme à la nicotine, juste quelques chewingum à la menthes par ci par là.
Ma copine fume et elle fume à la maison, donc je sais que c'est pas facile d'arrêter et de voir ses proches continuer autour.
Il faut vraiment le vouloir pour arrêter. Dis toi que tu vas rapidementte sentir libérer. En plus j'imagine qu'à 16 ans la plupart de ton argent passait dans les clopes. Dit toi que ça aussi c'est fini. Tu pourra t'acheter d'autre trucs plutot que de faire partir ton argent en fumé.

C'est facile au début, mais je pense sincèrement que ce n'est pas insurmontable. Un peu de courage, de force, de volonté, une très grosse envie d'arrêter, tu mélanges tout ça et ça fera de toi un non fumeur très rapidement.
  Réponse avec citation
Vieux 03/02/2008, 19h11   #57
fredoo26
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

juste ma modeste contribution,
c'était l'année passée, début janvier 2007 pour faire original.
Apres 25 ans de clope , teuf teuf .........stop j'en avait marre
Ben voila ca fais un an enfin un peu plus et pis ben ca va , comme quoi c possible et c meme bcp moins dur que la premiere fois (10 mois avec rechute) je croise les doigts et susi de tout coeur avec tout ceux qui vont franchir le pas et se remettre a respirer comme moi
a bientot
fred.
(nb pour ma part ca a été un arret "sans rien" mais y'a pas de gloire a ça , on est tous différent et l'essentiel et d'arriver a ses fins je pense).
merde...
  Réponse avec citation
Vieux 08/02/2008, 12h25   #58
aglaee
 
Messages: n/a
Re : Témoignages clopes

[quote=Freeman]

Freeman,
J'ai beaucoup rit en lisant ton message.
La garce... elle manipule tout le monde de la même façon. Moi qui ne pensais pas être un mouton.
J'ai bien aimé ce message freeman. Sont revenus en mémoire des tas de souvenirs avec elle... la cigarette.
Je voudrais dire... tenez bon... ne replongez jamais.
J'ai.... j'avais arrêté pendant 3 ans.... Vous rendez-vous compte ? 3 ans. 12 x 3...
Jamais non, jamais, je n'imaginais pouvoir reprendre cette saloperie qui me pourrissait mon brushing, mes fringues et ma peau (les dents aussi, les doigts... enfin la liste est trop longue !).
Et puis... je ne sais toujours pas... je n'arrive pas à comprendre POURQUOI mais pourquoi j'ai voulu aspirer une bouffée de la clope d'une copine...
1 bouffée = 1 cigarette = 1 paquet... = 1 année !
1 année... presque. J'étais sur le point de "célébrer" le 1ere anniversaire de mes retrouvailles avec les cendres. C'était il y a 4 jours.
J'ai osé lui dire que je la plaquais 4 jours avant son anniv.
C'est dur. Elle m'en veut !
Je découvre ce forum... je te lis freeman.
C'est bon, je suis reboostée.
Merci freeman. Tu m'as donné la preuve que c'était vraiment la pire des garces. C'est fini.
bisous
  Réponse avec citation
Vieux 08/02/2008, 13h01   #59
sabinedu62
Banni(e) pour comportement inadapté
 
Avatar de sabinedu62
 
Date d'inscription: juillet 2007
Messages: 1 934
Re : Témoignages clopes

[quote=aglaee]
Citation:
Posté par Freeman


Freeman,
J'ai beaucoup rit en lisant ton message.
La garce... elle manipule tout le monde de la même façon. Moi qui ne pensais pas être un mouton.
J'ai bien aimé ce message freeman. Sont revenus en mémoire des tas de souvenirs avec elle... la cigarette.
Je voudrais dire... tenez bon... ne replongez jamais.
J'ai.... j'avais arrêté pendant 3 ans.... Vous rendez-vous compte ? 3 ans. 12 x 3...
Jamais non, jamais, je n'imaginais pouvoir reprendre cette saloperie qui me pourrissait mon brushing, mes fringues et ma peau (les dents aussi, les doigts... enfin la liste est trop longue !).
Et puis... je ne sais toujours pas... je n'arrive pas à comprendre POURQUOI mais pourquoi j'ai voulu aspirer une bouffée de la clope d'une copine...
1 bouffée = 1 cigarette = 1 paquet... = 1 année !
1 année... presque. J'étais sur le point de "célébrer" le 1ere anniversaire de mes retrouvailles avec les cendres. C'était il y a 4 jours.
J'ai osé lui dire que je la plaquais 4 jours avant son anniv.
C'est dur. Elle m'en veut !
Je découvre ce forum... je te lis freeman.
C'est bon, je suis reboostée.
Merci freeman. Tu m'as donné la preuve que c'était vraiment la pire des garces. C'est fini.
bisous
COMMENT SA VA?
sabinedu62 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 10h27   #60
Niout
Qui c'est la plus belle ?
 
Avatar de Niout
 
Date d'inscription: novembre 2007
Localisation: Nord
Messages: 1 495
Re : Témoignages

Comme c'est ici, dans témoignages qu'on témoigne (ben ouais logique) et qu'on passe aux aveux, me vl'à pour avouer ma faute que je me suis pardonnée.



Pour fêter mon 69ème jour sans clopes, j'en ai fume 1 paquet.

Samedi soir.


Voilà.

Je l'ai dit.

A moi les murs la terre m'abandonne !......



Et pis c'est tout. Je ne refume plus depuis dimanche soir.

Aujourd'hui ça aurait fait 77 jours.
Mais j'en enlève 2.
Donc ça fait 75 jours que je ne fume plus.
On va dire.
Hein ouais ?
Vive moi.


Coco t'es un amour.. Ouais je sais, ça n'a rien à voir avec le sujet, mais je le dis quand même.. En fait, c'était déjà là et je n'ai pas envie de l'enlever !!

Voilà.

Suite à ces aveux, un journaliste qui fait fureur sur le plateau d'un grand journal télévisé (dont je ne vous citerai pas le nom vu qu'on a pas le droit de faire de pub) est venu m'interviewer.

Je vous dévoile une partie de cet entretien. (une partie seulement vu que ça s'est terminé au resto et à l'hôtel et que la suite n'a plus rien à voir avec la clope !)


Salut Niout,
Hello Maillekeul (dit-elle avec un accent américain pour faire star.. ben ouais... t'as vu ma photo !?)

Ben ça alors un paquet.Parfois j'en aurais envie aussi,j'avoue.Et puis je me dis non vaut mieux pas (en fait je ne me fais pas du tout confiance et ce le genre d'écart qui pourrait avoir sur ma petite et faible personne la concéquence désastreuse de recommencer pour de bon)
Je ne me fais pas du tout confiance non plus et j'ai joué avec le feu.. mais ayant 50 mille fois arrêté et recommencé dans les même conditions, en allumant la première, je me suis dit "t'en allumes, une, deux ou vingt.. demain soir te reprends ton courage à deux mains, sinon t'es qu'une mauviette"

En tout cas bravo d'être retournée à la défume immédiatement.
Ouais c'était ça ou je re-pue, je re-tousse, j'ai re-un sale teint, je suis re-essoufflée, je suis re-fatiguée... et j'en passe !

J'aurais pourtant quelques questions (pour le cas que je t'immites)
Ca fait quoi le jour d'après?
Le jour d'après, ça fait que j'en rallume une, vue que c'était 2 paquets que j'avais acheté et je suis toujours aussi débile que la veille Et je passe la moitié de mon dimanche comme "avant". Je bois une tasse de café, j'en grille une. (mais je me dis.. merde mes doigts puent le tabac), je passe l'aspi, j'en grille une, je vais sur la terrasse faire un tour, j'en grille une, je vais jusqu'au bout du jardin, j'en grille une, j'écris une carte postale à une copine, j'en grille une.... etc.. jusqu'au moment ou je me dis "purée, toi t'es trop con". J'ai pris le paquet, je l'ai mis dans la cheminée, j'y ai mis le feu. Je me suis lavé les dents, les mains. J'ai passé mes nerfs sur ma voiture. Je l'ai lavée, astiquée, ciré les sièges.. J'ai balayé ma terrasse. Suis restée dehors au bon air jusque 18 heures. Me suis aéré les poumons le reste de la journée. Ensuite j'ai pris un bon bain. J'étais redevenue propre à l'intérieur et à l'extérieur et d'un seul coup une fumeuse qui ne fume plus ! ouf !

Les envies de fumer redeviennet grosses comme des maisons ou pas?
Pas vraiment grosses comme des maisons, mais comme des bungalows ! ouais, pis c'est quand même un tit peu grand un bungalow !

Est-il facile de redéfumer après?
Si tu es déterminé à ne pas replonger bêtement, c'est presque facile. Mais on va dire que je n'ai fumé "que" une soirée complète et 1/2 journée. Mais je mettrais ma main à couper que si j'avais fumé un jour ou deux de plus, j'étais foutue.

As-tu recommencée de reprendre du Champix(tu es ou etais champixienne si mes souvenirs sont bons.)ou en prennais-tu encore lors de ta fête du 69?
J'avais arrêté Champix début janvier. Mais vu la faiblesse que j'ai eu, j'ai préféré me refaire aider tout de suite, c'est plus prudent.

La tentation de recommencer la clope ne revient-elle pas en force?
La tentation d'en griller une oui (vu que cette idée là a toujours présente) , mais recommencer la clope non. Quand j'ai refumé ce week end, je les ai trouvées délicieuses mais l'odeur que j'avais sur moi, celle qu'il y avait dans la maison, le cendrier dégueu, cette espèce d'énergie qui avait disparue, cette sensation de re-bousiller mon corps qui elle, était bien présente.. tout ça fait que l'idée recommencer la clope est assez repoussante !

Quoi qu'il en soit je préfère ne pas faire comme toi(voir plus haut) et c'est la meilleure solution ce serait pour moi risquer le mais je peux très bien te comprendre et je trouve ça chouette que tu ouvres un post sur le sujet
PS J'aurai fait comme toi,tant qu'a faire j'en aurais fumé même deux,des paquets bien sur.
Amitiés Michael
RE P.S. En relisant mon post j'ai vraiment l'air d'un non fumeur frustré de ne plus fumer. Je ne connais pas beaucoup de non fumeur fraîchement défumés qui ne sont pas frustés !!! Hé oui la nostalgie quant elle te prends.

Allô Ici Oxo !!
La terre vous rend la lune !

Heu.. la lune vous rend l'antenne.. !


Merci pour tes réponses non sans humour.
Tu m'as bien fait rire. Ca prouve bien que si tu continues comme ça tu es foutue,comme les 50 dernières fois que t'as essayé d'arrêter. Alors ne recommence plus!!!!! dit-il sévèrement.

Vous avez vu comment qu'il m'a causée ?
Même pas eu peur, je l'ai suivie et suis montée dans sa belle limousine...

Affaire à suivre !

Si ce témoignage peut aider quelques-uns d'entre vous, j'en suis fort aise (z'avez vu la belle parlure ?) et je vous baise (la joue ! non mais des fois !!! pis quoi encore ? c'est pour la rime !)
__________________
Bon allez... suis plus une mauviette !
Après 50 milles tentatives et tentations...
On est le 02 juin 2009 et j'ai arrêté.
Même pas vrai !
Niout is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 11h00   #61
aglaee
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Citation:
Posté par Niout
Comme c'est ici, dans témoignages qu'on témoigne (ben ouais logique) et qu'on passe aux aveux, me vl'à pour avouer ma faute que je me suis pardonnée.



Pour fêter mon 69ème jour sans clopes, j'en ai fume 1 paquet.

Samedi soir.


Voilà.

Je l'ai dit.

A moi les murs la terre m'abandonne !......



Et pis c'est tout. Je ne refume plus depuis dimanche soir.

Aujourd'hui ça aurait fait 77 jours.
Mais j'en enlève 2.
Donc ça fait 75 jours que je ne fume plus.
On va dire.
Hein ouais ?
Vive moi.


Salut Niout,
Heu....... Je ne veux pas te briser le moral mais moi je dirais que tu repars à zero.
1 clope efface tous les sacrifices.
de 77 jours, repasser à 0... c'est vraiment dommage.
La théorie du fumeur en attente de la prochaine ? (voir livre d'allen Care, la méthode simple pour arreter de fumer...)
Si je suies ton raisonnement : j'ai arreté de fumer durant 4 an - 1 an ?!!!! (3 ans d'arret, reprise pendant 1 an re-arret depuis 10 jours !) Hmmmm ?
Tiens bon !
bisous



Coco t'es un amour.. Ouais je sais, ça n'a rien à voir avec le sujet, mais je le dis quand même.. En fait, c'était déjà là et je n'ai pas envie de l'enlever !!

Voilà.

Suite à ces aveux, un journaliste qui fait fureur sur le plateau d'un grand journal télévisé (dont je ne vous citerai pas le nom vu qu'on a pas le droit de faire de pub) est venu m'interviewer.

Je vous dévoile une partie de cet entretien. (une partie seulement vu que ça s'est terminé au resto et à l'hôtel et que la suite n'a plus rien à voir avec la clope !)


Salut Niout,
Hello Maillekeul (dit-elle avec un accent américain pour faire star.. ben ouais... t'as vu ma photo !?)

Ben ça alors un paquet.Parfois j'en aurais envie aussi,j'avoue.Et puis je me dis non vaut mieux pas (en fait je ne me fais pas du tout confiance et ce le genre d'écart qui pourrait avoir sur ma petite et faible personne la concéquence désastreuse de recommencer pour de bon)
Je ne me fais pas du tout confiance non plus et j'ai joué avec le feu.. mais ayant 50 mille fois arrêté et recommencé dans les même conditions, en allumant la première, je me suis dit "t'en allumes, une, deux ou vingt.. demain soir te reprends ton courage à deux mains, sinon t'es qu'une mauviette"

En tout cas bravo d'être retournée à la défume immédiatement.
Ouais c'était ça ou je re-pue, je re-tousse, j'ai re-un sale teint, je suis re-essoufflée, je suis re-fatiguée... et j'en passe !

J'aurais pourtant quelques questions (pour le cas que je t'immites)
Ca fait quoi le jour d'après?
Le jour d'après, ça fait que j'en rallume une, vue que c'était 2 paquets que j'avais acheté et je suis toujours aussi débile que la veille Et je passe la moitié de mon dimanche comme "avant". Je bois une tasse de café, j'en grille une. (mais je me dis.. merde mes doigts puent le tabac), je passe l'aspi, j'en grille une, je vais sur la terrasse faire un tour, j'en grille une, je vais jusqu'au bout du jardin, j'en grille une, j'écris une carte postale à une copine, j'en grille une.... etc.. jusqu'au moment ou je me dis "purée, toi t'es trop con". J'ai pris le paquet, je l'ai mis dans la cheminée, j'y ai mis le feu. Je me suis lavé les dents, les mains. J'ai passé mes nerfs sur ma voiture. Je l'ai lavée, astiquée, ciré les sièges.. J'ai balayé ma terrasse. Suis restée dehors au bon air jusque 18 heures. Me suis aéré les poumons le reste de la journée. Ensuite j'ai pris un bon bain. J'étais redevenue propre à l'intérieur et à l'extérieur et d'un seul coup une fumeuse qui ne fume plus ! ouf !

Les envies de fumer redeviennet grosses comme des maisons ou pas?
Pas vraiment grosses comme des maisons, mais comme des bungalows ! ouais, pis c'est quand même un tit peu grand un bungalow !

Est-il facile de redéfumer après?
Si tu es déterminé à ne pas replonger bêtement, c'est presque facile. Mais on va dire que je n'ai fumé "que" une soirée complète et 1/2 journée. Mais je mettrais ma main à couper que si j'avais fumé un jour ou deux de plus, j'étais foutue.

As-tu recommencée de reprendre du Champix(tu es ou etais champixienne si mes souvenirs sont bons.)ou en prennais-tu encore lors de ta fête du 69?
J'avais arrêté Champix début janvier. Mais vu la faiblesse que j'ai eu, j'ai préféré me refaire aider tout de suite, c'est plus prudent.

La tentation de recommencer la clope ne revient-elle pas en force?
La tentation d'en griller une oui (vu que cette idée là a toujours présente) , mais recommencer la clope non. Quand j'ai refumé ce week end, je les ai trouvées délicieuses mais l'odeur que j'avais sur moi, celle qu'il y avait dans la maison, le cendrier dégueu, cette espèce d'énergie qui avait disparue, cette sensation de re-bousiller mon corps qui elle, était bien présente.. tout ça fait que l'idée recommencer la clope est assez repoussante !

Quoi qu'il en soit je préfère ne pas faire comme toi(voir plus haut) et c'est la meilleure solution ce serait pour moi risquer le mais je peux très bien te comprendre et je trouve ça chouette que tu ouvres un post sur le sujet
PS J'aurai fait comme toi,tant qu'a faire j'en aurais fumé même deux,des paquets bien sur.
Amitiés Michael
RE P.S. En relisant mon post j'ai vraiment l'air d'un non fumeur frustré de ne plus fumer. Je ne connais pas beaucoup de non fumeur fraîchement défumés qui ne sont pas frustés !!! Hé oui la nostalgie quant elle te prends.

Allô Ici Oxo !!
La terre vous rend la lune !

Heu.. la lune vous rend l'antenne.. !


Merci pour tes réponses non sans humour.
Tu m'as bien fait rire. Ca prouve bien que si tu continues comme ça tu es foutue,comme les 50 dernières fois que t'as essayé d'arrêter. Alors ne recommence plus!!!!! dit-il sévèrement.

Vous avez vu comment qu'il m'a causée ?
Même pas eu peur, je l'ai suivie et suis montée dans sa belle limousine...

Affaire à suivre !

Si ce témoignage peut aider quelques-uns d'entre vous, j'en suis fort aise (z'avez vu la belle parlure ?) et je vous baise (la joue ! non mais des fois !!! pis quoi encore ? c'est pour la rime !)


Salut Niout,
Heu....... Je ne veux pas te briser le moral mais moi je dirais que tu repars à zero.
1 clope efface tous les sacrifices.
de 77 jours, repasser à 0... c'est vraiment dommage.
La théorie du fumeur en attente de la prochaine ? (voir livre d'allen Care, la méthode simple pour arreter de fumer...)
Si je suies ton raisonnement : j'ai arreté de fumer durant 4 an - 1 an ?!!!! (3 ans d'arret, reprise pendant 1 an re-arret depuis 10 jours !) Hmmmm ?
Tiens bon !
bisous
  Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 11h44   #62
Niout
Qui c'est la plus belle ?
 
Avatar de Niout
 
Date d'inscription: novembre 2007
Localisation: Nord
Messages: 1 495
Re : Témoignages

Citation:
Posté par aglaee

Salut Niout,
Heu....... Je ne veux pas te briser le moral mais moi je dirais que tu repars à zero.
1 clope efface tous les sacrifices.
de 77 jours, repasser à 0... c'est vraiment dommage.
La théorie du fumeur en attente de la prochaine ? (voir livre d'allen Care, la méthode simple pour arreter de fumer...)
Si je suies ton raisonnement : j'ai arreté de fumer durant 4 an - 1 an ?!!!! (3 ans d'arret, reprise pendant 1 an re-arret depuis 10 jours !) Hmmmm ?
Tiens bon !
bisous

C'est vrai Aglaé, ton raisonnement est tout à fait exact !

Mais bon. 30 ans que je fume ... j'ai arrêté plusieurs fois, j'ai rechuté plusieurs fois. Je connais le problème.. (malheureusement !)
Je sens très bien que cette fois-ci, je ne suis pas dans le même état d'esprit !
J'ai repris ma défume normalement et ne suis pas repartie à zéro, avec les difficultés, les doutes, la peur.. et tout les désagréments que cela comporte. J'ai simplement repris le train en route, comme je l'avais quitté. Et je me sens bien.

Toutes les autres fois ou j'ai rechuté. J'ai rechuté point. Si j'étais dans la meme situation, aujourd'hui je serai en train de fumer.

C'est comme quand tu fais régime, et que tu n'as pas envie d'arrêter ton régime.. parce que tu as fait un écart une journée, tu repars à zéro ? non.
Ben là c'est pareil. Je continue tout doucement ma route de la défume. Parce que tout simplement je n'ai pas envie de reprendre la clope.

Je sais que si j'avais fumé et lundi, et mardi.. ben j'étais foutue et je repartais à zéro, c'est clair !
Bien sur, ça n'empêche pas que je peux recraquer dans 1 semaine ou dans 6 mois et replonger complètement !

Tu as bien craqué au bout de 3 ans toi, c'est dommage.. mais ça nous pend au nez à tous !
J'espère que cette rechute va t'aider pour ta nouvelle défume.. en tous les cas je te le souhaite !!!

Merci de me rappeler le bouquin d'A. Care, il n'est plus sur ma table de nuit, mais "dans" ma table de nuit... je vais le ressortir !

Merci Aglaé et tiens bon toi aussi !!
__________________
Bon allez... suis plus une mauviette !
Après 50 milles tentatives et tentations...
On est le 02 juin 2009 et j'ai arrêté.
Même pas vrai !
Niout is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 13h21   #63
goute
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Oucouc Niout

On peut pas savoir la suite dans la "suite" avec le journaliste

MIKAEUL

Dernière modification par goute 16/02/2008 à 14h45.
  Réponse avec citation
Vieux 28/02/2008, 00h55   #64
unenouvellechance
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Bonsoir à tout le monde,
J'ai été voir mon médecin, je ne sais pas pourquoi peut-être que mon subconscient me l'a dicté, et il m'a dit que j'étais à la limite de l'emphysème. Je dois passer un scaner jeudi prochain. Arrêt immédiat de la cigarette. 51 ans et je fume 11/2 paquet par jour. J'ai acheté le Champix et je voudrais savoir comment cela c'est passé pour vous. L'envie diminue-t-elle en suivant le traitement? Doit-on comme avec les autres substituts avoir beaucoup de volonté? Est-ce dur? Je vois certains témoignages ou les personnes disent qu'elles ont réussi sans problèmes, pas difficile, pas besoin d'autres aides que ca va tout seul. Est-ce que le dégout ou l'envie diminue après 7-8 jours?Dites ce que je dois faire car il est impératif que j'arrête. J'ai pris hier matin et ce matin mes 2 premiers Champix 5mg et c'est comme si je n'avais rien pris. Est-ce normal?
  Réponse avec citation
Vieux 28/02/2008, 03h55   #65
goute
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Citation:
Posté par unenouvellechance
Bonsoir à tout le monde,
J'ai été voir mon médecin, je ne sais pas pourquoi peut-être que mon subconscient me l'a dicté, et il m'a dit que j'étais à la limite de l'emphysème. Je dois passer un scaner jeudi prochain. Arrêt immédiat de la cigarette. 51 ans et je fume 11/2 paquet par jour. J'ai acheté le Champix et je voudrais savoir comment cela c'est passé pour vous. L'envie diminue-t-elle en suivant le traitement? Doit-on comme avec les autres substituts avoir beaucoup de volonté? Est-ce dur? Je vois certains témoignages ou les personnes disent qu'elles ont réussi sans problèmes, pas difficile, pas besoin d'autres aides que ca va tout seul. Est-ce que le dégout ou l'envie diminue après 7-8 jours?Dites ce que je dois faire car il est impératif que j'arrête. J'ai pris hier matin et ce matin mes 2 premiers Champix 5mg et c'est comme si je n'avais rien pris. Est-ce normal?


Edit : Cette discussion est destinée à recevoir des témoignages d'ex-fumeur récents, mais consolidés, donc entre 6 mois et 4 ans par exemple.
Merci de ne pas poster de commentaires dans cette discussion, je les effacerai. Vous pouvez réagir
ici
Ces témoignages sont importants car il constituent une aide précieuse pour les futurs ex-fumeurs.
DDD

------------

Oucouc toi

Je t invite a te ballader sur le forum et a ouvrir ton propre post.
tU auras tres vite des reponses mais pas la
  Réponse avec citation
Vieux 07/03/2008, 18h36   #66
goute
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Je ne temoignerai qu'en presence de mon avocat poil au "ka"
  Réponse avec citation
Vieux 09/03/2008, 17h33   #67
colatcho
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Merci de ne pas polluter
  Réponse avec citation
Vieux 09/03/2008, 17h33   #68
colatcho
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

C'est que les témoignages là

Dernière modification par colatcho 09/03/2008 à 17h36. Motif: Pardon lol
  Réponse avec citation
Vieux 09/03/2008, 17h47   #69
gabrielle elise
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Citation:
Posté par colatcho
C'est que les témoignages là

gaby incognito
  Réponse avec citation
Vieux 09/03/2008, 20h18   #70
goute
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

  Réponse avec citation
Vieux 09/03/2008, 21h51   #71
winnon
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

BIentôt quinze ans sans une clope.
Je me présente brièvement, plus de 50 ans passés, j'ai toujours été un sportif, mais comme beucoup d'entre nous j'ai "bien vécu"
Résultats, à 40 ans sans avoir ressenti ni malaise ni autre chose, lors d'un banal controle sportif mon cardiologue m'a annoncé que je devais passer des examens plus approfondis, en deux mots une coronographie.
A cette époque, je fumais de 1 à de 2 paquets par jour et j'avais un taux de cholestérol trés élevé.
Bilan de la coronographie, deux artères bouchées et une nécrose au coeur. La terre continue a tourner tout autour de vous mais pour vous tout s'arrête. Pour toutes les activités, foot, vélo, rando, chasse, pêche etc il va falloir revoir la copie, j'ai même du changer d'affectation au sein de mon entreprise. Mes problèmes coronaires n'étaient pas compatible avec mon emploi.
Rasssurez vous, quelques années plus tard, on refait surface, mais que cela a été difficile, et puis tous les jours les médicaments sont là pour vous rappeler qu'il y a plusieurs années vous êtes passé trés prés de la correctionnelle.
Je ne suis pas là pour donner des leçons, je serai même pour que les bars ou le patron est le seul employé puissent faire le choix d'être fumeur ou non fumeur. Mais si mon message aide une seule personne à arrêter de fumer, je serai content d'avoir pris 3 mn pour écrire dans ce forum.

Dernière modification par winnon 09/03/2008 à 21h54.
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2008, 06h23   #72
gd86
les gants au poings
 
Avatar de gd86
 
Date d'inscription: janvier 2007
Localisation: poitiers
Messages: 35 189
Re : Témoignages

ma défume.........ma plus belle victoire !!!!..........ma merveilleuse galère !!!!!.........

j'espères pouvoir me souvenir de tout !!! c'est pas gagné !!! mais je suis certaine d'une chose..............j'ai trouvé dans ce forum, la force et la persévérance, la chaleur de l'amitié......

alors voilà.......

après un nombre incalculable de tentatives toutes avortées plus ou moins rapidement, avec ou sans substituts en tous genre (sauf produits tels que le zyban ou le champix).......me vl'a de nouveau avec l'idée de m'arrêter de fumer !!!...........Pourquoi???!!! quelle question !!!! parce que !!!!!........parce que quoi??!!! ben heu..........parce que !!!! bien avancée la véro !!!! nous sommes le 18 février, je me lance dans la construction d'un post avec un ami (BC45).......et par la même occasion, j'en profite pour défumer !!!........comme d'hab ou presque, au bout de trois jours..........je craques !!! mais je prends la décision de rester sur le forum et de continuer à faire vivre le post de la bande du 18........et je commences à tourner des questions dans ma tête......pourquoi donc est ce que je n'arrive jamais à "passer les caps difficiles" alors que dans la vie réelle je suis plutot du style têtue comme une mule, avec un caractère épouvantable du genre j'ai décidé rien ne m'arrête !!!...........
les questions tournent et tournent dans ma tête, je lis beaucoup le forum, je m'y implique, je pose des questions aux anciens.......et je finis par prendre conscience qu'en fait, je me lance certes dans des tentatives de défume, mais que dès le départ, tout au fond de mon mi intérieur, je sais que je n'y arriverais pas !! et si je sais cela , c'est pour une chose toute simple, abandonner la cloper, c'est tourner le dos à 33ans de ma vie !! et ça me fouts la trouille!!! une trouille viscérale !!! rivée dans mes tripes que serais-je sans elle??.....à quoi vais-je ressembler??? et si j'étais plus capable de faire la fête?? et si je devenais intolérente???est-ce que je suis capable de vivre sans elle tout simplement??!!!!!! la voilà la faille !! j'ai la trouille de ne plus être moi !!!!!!!!.......je vais prendre quelques jours pour réfléchir à tout cela, faire connaissance (virtuelle toujours ) avec des anciens........leur poser des questions , et je continues aussi à essayer d'aider ceux de la bande du 18...........et enfin, je décides de me relancer le 12 mars2007.........

je ne vais pas revenir sur tous les moments du début de défume........ce serait trop long...... je passe par je crois toutes les phases possibles et imaginables !!! de l'envie qui vous vrille le bide, à l'envie obsétionnelle.......mais le pire , ça restera les crises demanque !! lors de précédentes défumes, j'en avais déjà subies, mais jamais avec cette violence et cette intensité !!!! .........des douleurs violentes dans l'estomac, et des tremblements impossibles à maitriser.......au bord d malaise physique parfois !!! (je me suis vue être en train de faire la vaisselle, et être contrainte d'abandonner, parce que les tremblements étaient tels, que je ne pouvais pas tenir mon éponge ! ).......au fur et à mesure des heures qui passent, la haine que j'éprouves envers la clope grandit !!! elle devient aussi viscérale que l'attachement que je lui ai porté !! je prends conscience que celle que je croyais être une amie fidèle, n'a fait que me trahir, me mentir tout au long de ma vie !!!.....dans mon esprit, ce petit tube de papier remplit de merdasse devient au fil des heures l'ennemi à abattre !!! le danger qui me menace !!........et d'un coup d'un seul, je me projettes dans une défume qui se déroulerait sur un ring!!!!........j'ai la chance à se moment précis que la bande du 18 soit en train de se construire aussi , et je croise le chemin d'un boxeur ( ) qui va "rentrer dans mon jeu"........chaque crise sera un combat !!! et il va me prodiguer non seulement des conseils, mais aussi et surtout, il va entrainer toute la bande à me soutenir avec la même rage de vaincre !!! .........une nouvelle fois, je rends hommage à cette solidarité qui s'est organisée autour de moi, j'ai ancré dans le coeur chaque moment, chaque combat .......je ne me sens pas redevable envers la bande, juste fière qu'ils aient tous cru en moi!! qu'il m'aient tous portée à bout de bras.......il en reste un magnifique sentiment de complicité !! et si j'en connais réellement deux.......j'ai hates de pouvoir rencontrer les autres .......y'a pas que le soutien de la bande......petit à petit, j'ai fais connaissance avec beaucop de membres du forum, ils sont eux aussi à mes côtés, mais avec peut-être plus de retenue, plus de pudeur........(la bande étant vraiment il faut le dire complètement déjantée !!!! )........dans les premiers mois de ma défume, je passais énormement de temps sur le pc .....( je dirais facilement 8 à 10 heures par jour !!!) mon mari a compris que je me jetais à corps perdu dans un vrai travail sur moi, et si on veut avancer dans son taf, ben faut lui consacrer du temps !!!.....j'ai la chance d'être "famille d'accueil"......du coup, je n'ai pratiquement pas de contrainte d'horaires à respecter !!! (ce qui fait que j'ai eu la chance de m'appuyer autant sur le forum).......

crises !! calme !!!.......remise en question !!!........les semaines et les jours passent, on me fête mes moisis........je ne change rien à ma façon d'accueillir les gens chez moi !! mes amis fument, mon mari fume........c'est leur problème, ce n'est plus le mien!!.........je me sens de mieux en mieux dans mon nouveau moi !!........parce qu'il faut bien le dire, j'ai un nouveau moi !!! j'ai l'impression d'être une nouvelle véro!!! moi qui était plutôt "une dure à cuire", je fond en larmes pour rien, je me tapes des crises de fou-rire comme je n'avais jamais eues au cours de toute ma vie !!( confirmation de bons nombre de personnes me connaissant depuis fort longtemps, je change au niveau de mon caractère, je "m'assouplit").....ça c'est pour le moi psychique!!.....le moi physique, je l'apprécie beaucoup moins !!! je gonffle à vue d'oeil !!!! les kilos s'entassent sur mes hanches et mon popotin au même rythme que le céléri nutell. que je m'envoies !!! tous les soirs, je manges après 20 h30 !!! non!!! je ne manges pas .........je bouffes !!! je compulses!!! je me remplis !!! je comble le vide que la clope à laissé derrière elle !!!.....(comment ne pas ressentir un vide après temps d'années en sa compangie hein??).......je vais vous donner un exemple :....alors que je suis sortie de table, ou j'ai mangé à ma faim, sans contrainte d'ordre "régime" vers 19h45/20h00......à 20h30, j'ai le ventre qui me vrille,je ne pense qu'à la nourriture !!!.....je m'octroies donc une boite de coeur de palmier...suivie d'un paquet de gateaux, je trempe des tiges de céléri branche dans le nutella ( c'est délicieux ).......je me rabat sur une ou deux batonnets glacés !!!...pour finir par une boite de haricots vert froids, que je pose à coté de mon clavier, et que je mange comme ça , en piquant direct dans la boite !!!.........alors la balance le lendemain, elle m'annonce que j'ai encore déconné !!! et que j'ai 500 grs de plus sur le popotin !!!..........j'ai fêté avant hier mon année de liberté, j'affiche 19 kilos de surpoids!!!!!!! forcément ceux qui me connaissent dans le réel me disent que c'est pas une catastrophe lorsque l'on me voit !! vu que j'étais très mince, voir maigre, puisque je m'habillais en 34/36......le fait de se loger dans un 40/42 à 47 ans après avoir eu 3 enfants n'a rien de terrible !!! sauf que c'est pas moi !! saufque ce moi là, ben j'en veux pas !!!!......donc ce sera mon prochain combat !!!..........

voilà, comme d'hab, j'ai été très longue.........je ne me relirais pas !! parce que come d'hab, je veux que ce message soit écrit avec mes "tripes".......qu'il ne soit pas réfléchit, pensé !!!........

juste terminer en disant à tous ceux qui viendront par ici lire les témoignages que je ne regrettes rien !!! que je me sens tellement mieux depuis que cette satanée clope ne fait plus partie de ma vie !!! j'aime celle que j'ai découvert derrière son écran de fumée !!!.......j'aime cette gamine de cité qui s'est tranformée en femme pleine de sentiments vrais !!! j'aime mes larmes, j'aime mon rire !!!!......je me sens enfin libre!!! .......jamais je ne dirais à quelqu'un qui se lance que c'est facile !! bien au contraire !! je dis ça va peut-être barder..........mais tu vas y arriver !!! et t'es pas seul.......on est là!!!!!.......parce que je crois que pendant encore longtemps, je tendrais la main, pour guider vers la liberté ceux qui voudront bien s'y appuyer.......que ce soit pas l'intermédiaire du forum, ou dans la vie de tous les jours, je garde la même combativité envers la clope !!!!..........

je suis libre.......et j'entends bien le rester...........

bonne route à tous............et bienvenue à tous les petits nouveaux..


tendrouillesquement votre
__________________
On ne prépare pas l'avenir sans éclaircir le passé
Germaine Tillion



me faire CE cadeau de retrouver ma Liberté .......

Dernière modification par gd86 14/03/2008 à 20h54.
gd86 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2008, 07h53   #73
gabrielle elise
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Véro

Très émouvant témoignage, plein de vérités et de sentiments!! je suis heureuse que tu sois gagnante, tu le mérites.

Amitiés
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2008, 08h08   #74
maminette
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

ben Véro.....on a beaucoup de similitude.......et merci de ton témoignages et de nous encourager toutes......a mon tour de te souhaiter encore un énorme courage pour le temps futur....
je n'ai pas eu ces maux physiques chaque fois ou j'ai défumé....j'ai tenu 5 ou 6 ans de suite....et pis............j'ai recraqué.....chaque fois....
Aujourd'hui je me dis que c'est la bonne.......que je suis prête......parce qu'aujourd'hui je ne suis plus celle d'il y a , ne serait-ce que 3 ou 4 quatres......j'ai "laché prise" sur beaucoup de choses......j'ai "vidé" mon sac sur les chemins de St Jacques....
Aujourd'hui j'ai changé le fond ....au détriment de la forme ...je découvre tout simplement mon Moi.......je recolle les morceaux......et c'est certainement cette sérénité qui va être pour beaucoup dans ma détermination.......je ne veux plus m'abîmer....c'est tout-
Mais comme je le disais hier......je suis forte quand tout va bien.....je n'ai pas trop d'aide à la maison, de soutien......sauf de mes enfants....qui ont, maintenant leur petit appart... eux oui sont présents mais pas particulièrement aux moments où j'en aurai besoin......L'H....ne comprend rien.....on tire un trait....
Donc, je disais......que je vis avec ce forum quelque chose d'étranges....J'aime énormement les gens "corps et âmes"...et là je n'ai que les "âmes " du dessus......
Et pourtant......même avec la moitié de vous.......je N'Y SERAI PAS ARRIVER SANS VOUS..................Voilà......
Merci...
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2008, 08h09   #75
calouna
 
Messages: n/a
Re : Témoignages

Citation:
Posté par gabrielle elise
Véro

Très émouvant témoignage, plein de vérités et de sentiments!! je suis heureuse que tu sois gagnante, tu le mérites.

Amitiés

pareil que Gaby

et une tite larme en plus......du matin !

merci encore Véro, merci pour tout !
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.