Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 01/11/2011, 10h05   #926
Odalisque
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Citation:
Posté par kloumorel
salut je reviens vous faire un petit coucou...je viens vous raconter la suite de mon histoire...bon et bien je suis retournee voir ma psy et en fin de sceance j'ai ose lui parle de mon "trouble"avec mon medecin...le connaissant bien elle m'a dit que c'etait qqn de tres gentil et comme j'inspire a ce que l'on m'aide il a voulu m'apporter un peu de soutien a sa maniere...elle m'a dit que je ne suis pas habituée en fait a ce qu'un homme soit gentil avec moi sans idees specifiques derriere la tete, alors tout de suite cela me trouble...et puis a sa connaissance il est marie avec des enfants donc.....voilà!je me suis faite de grosses idees!!!mais bon ca me soulage maintenant c'est clair! je vais laisser passer du temps avant de le revoir je pense...je me sens vraiment stupide et bete!!!!


Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour,

Je suis très attristé par ce retour d'informations. Votre psy me semble n'avoir pas bien analysé la situation. Je ne crois pas une seconde que vous vous soyez faite des idées. La démarche de séduction est évidente à la lumière de ce que vous nous avez dit. De plus, le trouble que vous ressentez ne vient pas de nulle part.

Bref, je ne peux que renouveler mes mises en garde. Faites-en ce que vous voulez.

J'ai plusieurs patientes à qui cette histoire est arrivée, histoires qui ont fini en désastres.

...
  Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 10h24   #927
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Odalisque
...

Bonjour Odalisque, je ne comprends pas bien pourquoi tu reprends ces passages ?
Pourrais tu nous éclairer ?

Bises
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 10h56   #928
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Bonjour Lina et Bonjours les Nénettes !

Comment allez vous aujourd'hui ? la nuit fut bonne ?

Ici pluie, cool pour un 1er novembre, en tout cas je suis contente qu'octobre soit terminé, c'est un mois maudit, en ce qui me concerne !
Désolée Lina, hier je t'ai "lâchée" un peu vite, tu avais sans doute envie de parler, on reprend quand tu veux.
Pour ma part, j'ai bien réfléchi, et je sais exactement ce que je vais faire. Alors pour l'instant nous en sommes qu'au 1er chapitre mais dans quelques mois, vous connaîtrez la conclusion !
Au pire des cas, qu'est ce que je risque ? si ce n'est 5 minutes de malaise et 2 minutes de honte ? bah, çà dans la vie c'est pas grand chose ! j'ai surmonté bien pire...

Je ne me fais cependant aucune illusion, ces messieurs doivent être bien sollicités, mais j'peux tenter ma chance, après tout, je suis célibataire ! Et puis je serai surtout enfin délivrée de ce désir ardent, je ne demande que çà.

Te concernant Lina, je comprend que la situation soit plus complexe, ton mari, tes enfants, ta famille, etc... mais c'est un poids lourd à porter et nourrir toute seule de son côté un tel désir c'est destructeur.
Tu peux rêver, en gardant les pieds sur terre, c'est toujours plus facile à dire et à faire pour les autres mais quand il s'agit de le faire pour soi même, ce n'est plus la même chanson, c'est pour çà que des fois j'essaie de te ramener à la réalité et te mettre face à ta propre réalité.
Maintenant, je le répète, je suis mal placée pour pouvoir prétendre fournir des conseils, surtout d'ordre affectif !
Je te donne seulement mon ressenti et ce que ma raison me dicte, c'est toujours l'éternel combat entre le cœur et la raison, j'y ai été confrontée un jour, y'a pas si longtemps dans ma vie, dans une décision et une déchirure qui fut la plus dure d'entre toutes... un jour j'aurai peut être l'occasion de te le dire, bref, nous portons tous en nous, selon chaque vécu, le fardeau de nos blessures...

J'aime beaucoup la chanson de MF (oui encore) "Tous ces combats" , à ce sujet.

Maintenant, c'est clair qu'il y a toujours des jeux de séduction entre les individus, c'est le cas aussi avec nos médecins, toutes spécialités confondues, donc méfiance ! Ce sont des hommes aussi, ne l'oublions pas, alors ALERTE VIGILANCE tout de même... après tout dépend de ce qui est recherché.
Personnellement, moi la Bagatelle ne m'intéresse pas. Passez votre chemin.
Une citation d'Oscar Wilde dit bien que "le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder", je suis d'accord avec lui.

Tu as jalonné un peu le terrain l'autre jour dans l'un de tes messages en disant bien que çà se trouve en les connaissant de plus près après, etc... ils peuvent très bien ne pas nous plaire, çà arrive souvent dans la vie, ces choses là.

J'avais tort l'autre jour, c'est trop facile de dire qu'il y a forcément malaise dans ton couple si t'es attirée par un autre homme, j'ai appris dans la vie que rien n'est toujours tout noir ou tout blanc, avant j'étais plein de principes, que les expériences ont fait tomber au fur et à mesure, tel un château de carte, il n' y aucune règle qui tienne.

Partant de ce principe, tout est why not, à condition d'y voir clair.

Il n'y a aucun mal à avouer un quelqu'un notre attirance pour lui, et alors ? au pire des cas oui on se prend une veste, bah, y'a pas mort d'homme, on ravale sa face et on repart, la vie ne s'arrête pas là, la vie continue et peut nous réserver bien d'autres surprises, faut pas rester sur un échec.

Tout ce que je sais c'est que c'est pas bon de nourrir du désir autour d'une personne dont on ne sait rien et surtout dont on ignore la réciprocité, après peut y avoir réciprocité de l'autre côté, mais de la même manière que nous ? Le chemin est long..

Faut pas se mettre martèle en tête.

Et puis je suis loin d'être fortiche en amour mais j'ai toujours retenu ce proverbe : "s'aimer c'est regarder ensemble dans la même direction", ne l'oublions pas....

Après tu es une femme, au bout de quelques années de mariage, soyons réalistes, c'est plus la frénésie des premiers instants, le quotidien s'installe, etc... c'est MORTEL !
une flamme qui s'éteint...

La flamme qui est en nous même, DIS JE.

Y'a rien de pire. Moi aussi, un jour dans ma vie, la flamme en moi s'est éteinte à cause d'un homme.

Après, je me suis souvent brûlée les aîles, mais chassée toute dépendance, la flamme se rallume, j'adore encore la chanson de MF qui dit "on a besoin d'amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuR", etc...

Bé oui, en tant que femme, célibataire ou en couple, on a besoin de sentir que l'on vit, lorsqu'on a fait la femme modèle en ménage, que l'on a mis au monde nos enfants, que l'on bosse comme des forcenées, que l'on porte le poids du monde, etc... ON A LE DROIT DE PENSER A NOUS, à nos envies, à nos désirs, et de les exalter, c'est de là que naissent nos épanouissements, telle une femme LIBEREE.

Est on fait pour aimer qu'un seul homme dans une vie ? Non je ne pense pas, après c'est ma philosophie.
Je crois cependant en l'alter ego, mais au cours d'une vie on a plusieurs vies..

Ouh là, je philosophe trop là, je m'écarte du sujet, l'écriture c'est vraiment thérapeutique, mais vous n'aurez plus le courage de me lire ! lOl

Je pense sincèrement que tu devrais lui dire à ton chirurgien ton attirance pour lui, tu peux le faire par écrit si çà te correspond mieux, çà aura eu le mérite de te soulager et si t'obtiens pas de réponses, tu seras fixée une bonne fois pour toute, surtout ne t'attends à rien de précis, sinon tu vas te placer dans une situation d'attente vis à vis de l'autre, et çà fait souffrir, crois en mon expérience.

J'attends plus rien de personne, comme çà je limite les dégâts et surtout si y'a agréable surprise j'en serai encore plus réjouie !

Après, pour oublier l'autre (le docteur mamour), c'est un autre sujet, t'as peut être besoin de t'émanciper un peu, une fois que ce sera fait hop, tu te sentiras mieux, (oh c'est bon les hommes ne se gênent pas pour le faire çà et n'ont aucun problème sur la conscience, égalité des sexes svp ! Je RE RE RE RE précise que je ne vous mets pas tous dans un même sac MESSIEURS,; certains font la différence, j'en reste persuadée), comme çà hop, en plus çà redonnera sans doute du punch dans ton couple, c'est une vision, je sais qu'elle est contestable mais s'il vous plait : respectable.

A bon entendeur

Bises à toutes et à tous,








Citation:
Posté par lina1
Je n'ai pas pris mal ton message. Je sais qu'au fond tu as raison. J'étais partie dans un délire. Non oui franchement, je le vois mal aussi trainer sur un forum. Quoique je ne le connaisse pas assez pour connaître ses habitudes à ce niveau là. D'ailleurs les forums c'étaient pas mon truc avant.

Bonne nuit.

Dernière modification par Aie!Socrate 01/11/2011 à 11h02.
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h04   #929
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Rappelles toi bien ce passage ....

Bisous

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Autre citation intéressante :

Le seul profond désir que l'on garde est la plus profonde prison.
[André Suarès] [+]
Extrait des Prisons
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h16   #930
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Bonjour Lina et Bonjours les Nénettes !

Comment allez vous aujourd'hui ? la nuit fut bonne ? oui la nuit fut très bonne, bien reposée. Je viens de me faire 45 minutes de danse. J'ai besoin d'une bonne douche maintenant.

Ici pluie, cool pour un 1er novembre, en tout cas je suis contente qu'octobre soit terminé, c'est un mois maudit, en ce qui me concerne !
Désolée Lina, hier je t'ai "lâchée" un peu vite, tu avais sans doute envie de parler, on reprend quand tu veux. Non t'inquiète ! je suis allée me coucher peu de temps après.
Pour ma part, j'ai bien réfléchi, et je sais exactement ce que je vais faire. Alors pour l'instant nous en sommes qu'au 1er chapitre mais dans quelques mois, vous connaîtrez la conclusion ! tu veux faire quoi ?
Au pire des cas, qu'est ce que je risque ? si ce n'est 5 minutes de malaise et 2 minutes de honte ? bah, çà dans la vie c'est pas grand chose ! j'ai surmonté bien pire... Dans ton cas, tu n'as rien à perdre.

Je ne me fais cependant aucune illusion, ces messieurs doivent être bien sollicités, mais j'peux tenter ma chance, après tout, je suis célibataire ! Et puis je serai surtout enfin délivrée de ce désir ardent, je ne demande que çà.

Te concernant Lina, je comprend que la situation soit plus complexe, ton mari, tes enfants, ta famille, etc...Non je ne suis pas mariée, et je n'ai pas d'enfant. Je suis en concubinage. Mais je suis en train d'acheter un appart avec mon homme. Cela tombe mal. T'imagine t'achète un appart et tu le revends 3 mois plus tard. mais c'est un poids lourd à porter et nourrir toute seule de son côté un tel désir c'est destructeur.
Tu peux rêver, en gardant les pieds sur terre, c'est toujours plus facile à dire et à faire pour les autres mais quand il s'agit de le faire pour soi même, ce n'est plus la même chanson, c'est pour çà que des fois j'essaie de te ramener à la réalité et te mettre face à ta propre réalité. Oui en fait t'aimerais qu'on te dise ces choses là pour te ramener à la réalité.
Maintenant, je le répète, je suis mal placée pour pouvoir prétendre fournir des conseils, surtout d'ordre affectif !
Je te donne seulement mon ressenti et ce que ma raison me dicte, c'est toujours l'éternel combat entre le cœur et la raison, j'y ai été confrontée un jour, y'a pas si longtemps dans ma vie, dans une décision et une déchirure qui fut la plus dure d'entre toutes... un jour j'aurai peut être l'occasion de te le dire, bref, nous portons tous en nous, selon chaque vécu, le fardeau de nos blessures...

J'aime beaucoup la chanson de MF (oui encore) "Tous ces combats" , à ce sujet.

Maintenant, c'est clair qu'il y a toujours des jeux de séduction entre les individus, c'est le cas aussi avec nos médecins, toutes spécialités confondues, donc méfiance ! Ce sont des hommes aussi, ne l'oublions pas, alors ALERTE VIGILANCE tout de même... après tout dépend de ce qui est recherché. Je pense qu'un médecin n'a pas à entrer dans un jeu de séduction, notamment s'il n'est pas intéressé. après la consult, s'il veut revoir sa patiente, il le fait mais pendant le suivi, il ne devrait rien se passer.
Personnellement, moi la Bagatelle ne m'intéresse pas. Passez votre chemin.
Une citation d'Oscar Wilde dit bien que "le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder", je suis d'accord avec lui. moi aussi

Tu as jalonné un peu le terrain l'autre jour dans l'un de tes messages en disant bien que çà se trouve en les connaissant de plus près après, etc... ils peuvent très bien ne pas nous plaire, çà arrive souvent dans la vie, ces choses là. oui il n'y a pas que l'attirance physique.

J'avais tort l'autre jour, c'est trop facile de dire qu'il y a forcément malaise dans ton couple si t'es attirée par un autre homme, j'ai appris dans la vie que rien n'est toujours tout noir ou tout blanc, avant j'étais plein de principes, que les expériences ont fait tomber au fur et à mesure, tel un château de carte, il n' y aucune règle qui tienne. J'éprouve beaucoup d'affection et de tendresse pour mon homme. Je ressens même le besoin de le protéger. J'ai encore du désir pour lui parfois mais cela n'est pas suffisant.

Partant de ce principe, tout est why not, à condition d'y voir clair.

Il n'y a aucun mal à avouer un quelqu'un notre attirance pour lui, et alors ? au pire des cas oui on se prend une veste, bah, y'a pas mort d'homme, on ravale sa face et on repart, la vie ne s'arrête pas là, la vie continue et peut nous réserver bien d'autres surprises, faut pas rester sur un échec. J'ai peur de me tromper en fait. J'ai peur de faire un pas vers lui, ne plus vouloir ensuite et me retrouver dans le rôle de celle qui ne sait plus ce qu'elle veut. Si c'est lui qui me tente, j'aurais moins de regret.

Tout ce que je sais c'est que c'est pas bon de nourrir du désir autour d'une personne dont on ne sait rien et surtout dont on ignore la réciprocité, après peut y avoir réciprocité de l'autre côté, mais de la même manière que nous ? Le chemin est long..

Faut pas se mettre martèle en tête.

Et puis je suis loin d'être fortiche en amour mais j'ai toujours retenu ce proverbe : "s'aimer c'est regarder ensemble dans la même direction", ne l'oublions pas....

Après tu es une femme, au bout de quelques années de mariage, soyons réalistes, c'est plus la frénésie des premiers instants, le quotidien s'installe, etc... c'est MORTEL ! Je ne suis pas mariée mais c'est un peu ça quand même.
une flamme qui s'éteint...

La flamme qui est en nous même, DIS JE.

Y'a rien de pire. Moi aussi, un jour dans ma vie, la flamme en moi s'est éteinte à cause d'un homme. Tu me raconteras peut être un jour.

Après, je me suis souvent brûlée les aîles, mais chassée toute dépendance, la flamme se rallume, j'adore encore la chanson de MF qui dit "on a besoin d'amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuR", etc...

Bé oui, en tant que femme, célibataire ou en couple, on a besoin de sentir que l'on vit, lorsqu'on a fait la femme modèle en ménage, que l'on a mis au monde nos enfants, que l'on bosse comme des forcenées, que l'on porte le poids du monde, etc... ON A LE DROIT DE PENSER A NOUS, à nos envies, à nos désirs, et de les exalter, c'est de là que naissent nos épanouissements, telle une femme LIBEREE.

Est on fait pour aimer qu'un seul homme dans une vie ? Non je ne pense pas, après c'est ma philosophie.
Je crois cependant en l'alter ego, mais au cours d'une vie on a plusieurs vies..

Ouh là, je philosophe trop là, je m'écarte du sujet, l'écriture c'est vraiment thérapeutique, mais vous n'aurez plus le courage de me lire ! lOl

Je pense sincèrement que tu devrais lui dire à ton chirurgien ton attirance pour lui, tu peux le faire par écrit si çà te correspond mieux, çà aura eu le mérite de te soulager et si t'obtiens pas de réponses, tu seras fixée une bonne fois pour toute, surtout ne t'attends à rien de précis, sinon tu vas te placer dans une situation d'attente vis à vis de l'autre, et çà fait souffrir, crois en mon expérience. oui je vais y réfléchir.Par contre, je ne sais toujours pas s'il est marié. Il ne porte pas d'alliance mais ça ne veut rien dire.

J'attends plus rien de personne, comme çà je limite les dégâts et surtout si y'a agréable surprise j'en serai encore plus réjouie !

Après, pour oublier l'autre (le docteur mamour), c'est un autre sujet, t'as peut être besoin de t'émanciper un peu, une fois que ce sera fait hop, tu te sentiras mieux, (oh c'est bon les hommes ne se gênent pas pour le faire çà et n'ont aucun problème sur la conscience, égalité des sexes svp ! Je RE RE RE RE précise que je ne vous mets pas tous dans un même sac MESSIEURS,; certains font la différence, j'en reste persuadée), comme çà hop, en plus çà redonnera sans doute du punch dans ton couple, c'est une vision, je sais qu'elle est contestable mais s'il vous plait : respectable. Non je ne peux pas faire cela. Je ne peux pas être avec deux personnes à la fois.

A bon entendeur

Bises à toutes et à tous,

biz lena
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h17   #931
Odalisque
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Bonjour Odalisque, je ne comprends pas bien pourquoi tu reprends ces passages ?
Pourrais tu nous éclairer ?

Bises

Bonjour

Je trouve que le Dr Dupagne a bien éclairé (sur l'ambiguïté de certaines situations) dès le début du fil ... une petite piqûre de rappel ne peut pas faire de mal aux âmes qui languissent ...

Ressentir du désir, cela est aussi un signe d'élan vital ...
  Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h21   #932
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Odalisque
Bonjour

Je trouve que le Dr Dupagne a bien éclairé (sur l'ambiguïté de certaines situations) dès le début du fil ... une petite piqûre de rappel ne peut pas faire de mal aux âmes qui languissent ...

Ressentir du désir, cela est aussi un signe d'élan vital ...

sur mon ancien post ou sur celui-ci.
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h21   #933
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Coucou Lina,

Vite fait en passant j'ai vu que t'avais posté, je prendrai le temps de te répondre tout à l'heure (j'ai encore du temps de libre avant de retrouver mon enfant, enfin !)

J'espère que le supermarché du coin est ouvert ce matin, j'ai plus de papier pour les petits coins!!! (faut que çà tombe un jour férié) hihihiih

biz à tout à l'heure
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h23   #934
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

C'est vrai Odalisque, tu as raison de nous rappeler à l'ordre de temps en temps, perso, çà me fait du bien, donc merci !

Oui Dr Dupagne soulève des interrogations bien intéressantes/...

Bisous
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 11h25   #935
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

J'ajoute que pouvoir laisser exprimer son désir, ce serait encore mieux !!
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 12h29   #936
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

De retour ! ouf, je suis sauvée, le magasin était ouvert ce matin, youpi avec en prime deux magnifiques tablettes de chocolat noir aux amandes, mmmmm, miam miam

Bon, pour en revenir à nos moutons, ou plutôt à nos chirurgiens, , pour ce que je vais faire Lina, je te dirai çà par mp, c'est plus prudent..

Oui, j'éprouve également un besoin incessant d'être ramenée à la réalité, tiens, en disant cela je pense tout de suite à : PROTECT ME FROM I WANT de Placebo :

http://www.youtube.com/watch?v=dr_wSwKFQQk

Je comprends que tu aies peur de te tromper mais la peur n'évite pas le danger... Ne préférerais tu être fixée plutôt que faire durer une situation malsaine ?

Concernant ton concubinage, çà soulève d'autres questions, et là c'est propre à toi, à toi de savoir ce qui est bon pour toi, ce n'est jamais facile de faire des choix à forts enjeux mais cela est nécessaire...

Je comprends que cela soit difficile entre le risque de foutre en l'air une vie paisible avec quelqu’un pour qui tu as affection et tendresse et d'un autre côté la soif de réaliser tes désirs, les plus enfouis, je ne veux en aucun influer, juste soulever les bonnes questions que tu dois te poser et qui auront un impact sur ton futur...
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 12h44   #937
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Non je n'émettais pas l'idée d'une double relation, çà perso, je ne pourrai pas jouer à double jeu, trop entière pour cela, mais une aventure sans lendemain ce n'est pas important.

Cela pourra peut être t'enlever de la tête le chirurgien, c'est un remède comme un autre, et peut-être ce dont tu as besoin aujourd'hui, de savoir si tu peux plaire encore, etc...

Après je ne veux pas te pousser à t'émanciper, ce que j'expose est humain.

Après, pourrai tu rester avec quelqu'un alors que tu penses à un autre ?



Je ne suis pas dans ta peau pour savoir ce que tu ressens en ce moment, peut être as tu besoin d 'une auto analyse, moi même je pense franchir le cap de la psychothérapie pour tenter de comprendre certaines choses en moi....

En ce qui me concerne, je sais que je n'ai jamais pu rester avec quelqu'un s'il n'y avait pas la réunion du mental + physique.

Et alors si je suis avec quelqu'un et que je me mets à penser à un autre, çà sent le roussi, çà m'est déjà arrivé et j'ai mis un terme à la relation, j'avais de l'affection pour cette personne mais comme à un pote, ce n'est pas suffisant. Pour aimer, je dois désirer la personne.

Après, çà tient surtout du fait de mon caractère entier, je n'ai pas peur de la solitude étant très indépendante, je préfère être seule que mal accompagnée, ma devise numéro 1.

Je précise que j'ai aussi bien mis un terme à des relations qui étaient basées sur le physique qu'à des relations basées sur le moral, car les deux sont destructrices.

Oui, c'est clair qu'il n'y a pas que l'attirance physique, celle ci de toute manière est sans issue et éphémère, elle est importante, qu'on se le dise, concernant mon "docteur mamour", il s'agit d'attirance chimique, c'est pourquoi je suis déboussolée, je me demande même si cela m'est déjà arrivé..

Je reste sur mes gardes, je verrai dans le temps si cela se confirme et je me prépare psychologiquement de mon côté à un refus de sa part.

Dernière modification par Aie!Socrate 01/11/2011 à 12h46.
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 12h54   #938
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour,

Faites confiance à vos sentiments et vos impressions. Ils ne vous trompent probablement pas.

Par ailleurs, les éléments objectifs que vous décrivez : bise, demande de vous embrasser, tutoiement montrent que ce médecin est dans une démarche de séduction, ce qui est extrèmement dangereux. La seule issue correcte serait qu'il vous annonce spontanément être sensible à votre charme, et donc vous invite à choisir un confrère.

Ce médecin commet une faute professionnelle. Nous avons abordé ce sujet en détails à de nombreuses reprises sur le forum, mais je ne retrouve plus les anciennes discussions.

Fuyez. Quels que soient vos sentiments pour lui : ce n'est pas un homme correct, vous n'avez donc dans tous les cas aucun avenir avec lui.

Je suis entièrement d'accord avec ce que dis Dr Dupagne, VIGILANCE et çà rejoint ce que tu disais Lina, un professionnel de santé n'a pas à jouer de la séduction s'il n'éprouve rien, s'il éprouve il fait çà correctement comme on a pu le lire dans des témoignages (envoi vers un confrère et démarches hors cadre professionnel). S'il fait çà pour s'amuser il commet en effet une faute professionnelle, lorsqu'une personne est en situation de faiblesse, elle est encore plus sujette aux prédateurs...

Ce n'est pas le cas de mon chirurgien, il ne s'inscrit pas dans une démarche pareille, il est extrêmement professionnel
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 13h02   #939
Odalisque
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
C'est vrai Odalisque, tu as raison de nous rappeler à l'ordre de temps en temps, perso, çà me fait du bien, donc merci !

Oui Dr Dupagne soulève des interrogations bien intéressantes/...

Bisous

je suis pas là pour rappeler à l'ordre : y a des modérateurs pour cela ...
(mais alors si c'est l'effet produit ben tanpis)

le désir pour toi se dit en musique on dirait ... voici ce qu'en dit un marchand de disques (d'occas...)


high_fidelity par trevor-reznik
  Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 13h21   #940
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour

Pour commencer, ne retournez plus le voir, cela n'a aucun sens.

Ensuite, consultez un psychiatre pour faire le deuil de cette relation ambiguë, car faite d'amour et de mépris. Cela ne va pas être si simple.

En résumé : les hommes ont un cerveau de primate, le paleocortex, qui leur dicte de sauter toutes les femelles disponibles. Ils sont censés avoir aussi un neocortex, plus évolué, qui leur permet de dominer leurs pulsions. Certains ont un paleocortex prédominant... Sachez-le car c'est assez répandu.

J'"adore !!!!! Moi je les appelle les néandertarliens !!!
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 13h53   #941
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Odalisque
je suis pas là pour rappeler à l'ordre :POUR RAMENER A LA REALITE UN PEU, DISAIS JE y a des modérateurs pour cela ...
(mais alors si c'est l'effet produit ben tanpis) tant que cela m'est bénéfique !

le désir pour toi se dit en musique on dirait ... pourquoi pas ? voici ce qu'en dit un marchand de disques (d'occas...)


high_fidelity par trevor-reznik

.................
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 15h22   #942
CoccinelleVole
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

PS : s'ils lisent notre discussion, ça ne peut que les aider eux aussi et, ensuite, les autres patientes!

Dernière modification par CoccinelleVole 05/11/2011 à 17h05.
  Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 16h24   #943
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 31 681
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Non je n'émettais pas l'idée d'une double relation, çà perso, je ne pourrai pas jouer à double jeu, trop entière pour cela, mais une aventure sans lendemain ce n'est pas important.

Cela pourra peut être t'enlever de la tête le chirurgien, c'est un remède comme un autre, et peut-être ce dont tu as besoin aujourd'hui, de savoir si tu peux plaire encore, etc...

Après je ne veux pas te pousser à t'émanciper, ce que j'expose est humain.

Après, pourrai tu rester avec quelqu'un alors que tu penses à un autre ?



Je ne suis pas dans ta peau pour savoir ce que tu ressens en ce moment, peut être as tu besoin d 'une auto analyse, moi même je pense franchir le cap de la psychothérapie pour tenter de comprendre certaines choses en moi....

En ce qui me concerne, je sais que je n'ai jamais pu rester avec quelqu'un s'il n'y avait pas la réunion du mental + physique.

Et alors si je suis avec quelqu'un et que je me mets à penser à un autre, çà sent le roussi, çà m'est déjà arrivé et j'ai mis un terme à la relation, j'avais de l'affection pour cette personne mais comme à un pote, ce n'est pas suffisant. Pour aimer, je dois désirer la personne.

Après, çà tient surtout du fait de mon caractère entier, je n'ai pas peur de la solitude étant très indépendante, je préfère être seule que mal accompagnée, ma devise numéro 1.

Je précise que j'ai aussi bien mis un terme à des relations qui étaient basées sur le physique qu'à des relations basées sur le moral, car les deux sont destructrices.

Oui, c'est clair qu'il n'y a pas que l'attirance physique, celle ci de toute manière est sans issue et éphémère, elle est importante, qu'on se le dise, concernant mon "docteur mamour", il s'agit d'attirance chimique, c'est pourquoi je suis déboussolée, je me demande même si cela m'est déjà arrivé..

Je reste sur mes gardes, je verrai dans le temps si cela se confirme et je me prépare psychologiquement de mon côté à un refus de sa part.

Vous êtes nombreuses à être amoureuses, d'un chirurgien esthétique en particulier. Pourquoi un comportement si irraisonnable, inconcevable pour d'autres femmes (étant donné le peu d'éléments pouvant vous faire croire que c'est réciproque) ?
Je me demande si, au départ, votre corps n'a pas été simplement sensible à ses gestes, ses touchers, forcément doux et enveloppants, éveillant des désirs au diapason desquels, inconsciemment, vous avez mis vos sentiments, pour être en accord avec votre nature qui ne sépare pas le désir et les sentiments... Et s'y ajoute le prestige de l'homme de l'art...
Je m'interroge en toute modestie, n'étant pas une professionnelle de la question, mais avec sympathie et un peu d'inquiétude aussi pour vous, les unes et les autres.
Je me demande aussi si cette attirance existe aussi pour les chirurgiennes...
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 16h57   #944
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Soliless
Vous êtes nombreuses à être amoureuses, d'un chirurgien esthétique en particulier. Pourquoi un comportement si irraisonnable, inconcevable pour d'autres femmes (étant donné le peu d'éléments pouvant vous faire croire que c'est réciproque) ?
Je me demande si, au départ, votre corps n'a pas été simplement sensible à ses gestes, ses touchers, forcément doux et enveloppants, éveillant des désirs au diapason desquels, inconsciemment, vous avez mis vos sentiments, pour être en accord avec votre nature qui ne sépare pas le désir et les sentiments... Et s'y ajoute le prestige de l'homme de l'art...
Je m'interroge en toute modestie, n'étant pas une professionnelle de la question, mais avec sympathie et un peu d'inquiétude aussi pour vous, les unes et les autres.
Je me demande aussi si cette attirance existe aussi pour les chirurgiennes...

En ce qui me concerne, il me plaisais avant mon hospitalisation, avant tous ces gestes. Mais j'étais à un stade où il restait mon chirurgien et moi sa patiente. Au final, les gestes de tendresse qu'il a eu n'ont fait qu'augmenter mon attirance envers lui et mon désir qu'il se passe quelque chose.
Je pense qu'une fois la dernière consultation passée, j'essaierai d'oublier; Si je n'y arrive pas, je lui écrirais.

Je construis ma vie avec un homme actuellement ; on fais des projets ensemble. j'ai peur de recommencer à 0. C'est pourquoi, je ne le quitte pas je crois. Même si j'éprouve le besoin de le protéger.
Quand je songe à le quitter, je me dis : ah mais mince, il ne verras plus ma famille (il n'a plus de famille) ; il ne sera pas soutenu par ses amis (on s'est détaché de nos amis petit à petit). Et je m'inquiète pour tout cela.

Lina
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 17h40   #945
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Coucou les filles!
J'ai lu une grande partie de vos écrits, mais pas tout, vous écrivez "trop" pour moi désolé ! lol
Mais en tout cas, cette fameuse question revient souvent, il me semble : "comment savoir si on leur plait?". c'est la grande question qu'on se pose toute
A mon avis, tout "simplement" en leur parlant, en leur disant ce qui nous arrive (on ne l'a pas cherché, vous êtes d'accord!) et puis, on voit tout de suite la réaction, croyez-moi! oui mais comment mettre cela sur le tapis au moment le plus approprié ? Comment as tu débuté ce que tu lui as dis ?
Je vous répète que je n'ai jamais ressenti aucune honte, ni au moment de ma déclaration, ni en le revoyant par la suite. J'ai été claire et honnête et il l'a senti. Jamais je n'ai eu l'intention de jouer la séduction... Maintenant, il m'aurait dit être amoureux de moi, je n'aurait pas pu dire non, c'est sûr, mais où en serais-je actuellement? Je n'en sais rien. J'aurais peut-être brisé mon couple et gâché la vie de mes enfants pour une aventure passagère
Ensuite, je vous rappelle ce qu'il m'a dit concernant sa position face à une patiente : en tant qu'homme il remarque qu'une femme est jolie, mais si c'est une patiente, elle restera une patiente, point final. Il me semble qu'il a voulu dire qu'il s'interdit de penser plus loin (comme nous ou bien moins loin que nous ). Vous savez, quand j'y ai repensé, j'ai été plutôt flattée qu'il m'ait dit ça, comme si il me considérait comme une "jolie patiente", sinon, je suppose qu'il n'aurait pas dit ça. Mais c'est tout, il m'a mis des limites, ça fait mal, mais il le fallait! Pour moi, c'était ce qu'il fallait pour qu'il sorte de ma tête, ce qui est chose faite.
Quand je vois le besoin que vous avez de vous exprimer sur ce sujet, je crois que vous devriez leur en parler et ne pas "tourner autour du pot". Je n'arrive pas à m'en convaincre pour le moment. Mon rendez-vous approche et je n'en suis toujours pas convaincue.
Maintenant, si vous voulez écrire, faites-le, mais soyez claires, sinon, ils pourront "passer à côté" de la réponse que vous cherchez (les hommes sont très fuyants, ça on le sait!) et vous ne serez pas aidées. Je pense que je préfère le mail. C'est plus facile pour moi.
Il me semble que vous devez jouer franc-jeu, mais ce n'est que mon avis ...
Je n'aime pas donner de conseils, mais c'est clair que vous avez besoin de savoir.
Pour ne pas être déçue, je m'étais imaginé des réponses qu'il pourrait me faire "mais vous êtes complètement folle, ma pauvre fille!" "mais pour qui vous prenez-vous? Vous vous êtes regardée?", etc.
Non, pas du tout, il m'a écoutée jusqu'au bout et de manière très attentive. Je le revois encore, dans son fauteuil et moi, les coudes sur son bureau, le regardant droit dans les yeux, je le répète, pas pour le séduire, mais d'humain à humain.
Voilà, à chaud, ce qui me vient en tête en lisant vos commentaires.
De quoi avez vous besoin? qu'il se dévoile lui, si c'est réciproque.
Qu'est-ce qui peut vous aider? qu'il dise quelque chose qui montre que c'est réciproque.
Comment faire? en tout cas pas attendre après ça.
Socrate, 6 mois, c'est long, si besoin, reprends un rdv plus tôt.
A bientôt!!!


PS : s'ils lisent notre discussion, je pense qu'il ne faut pas avoir peur, on ne dit que notre ressenti et ça ne peut que les aider eux aussi et, ensuite, les autres patientes!je n'en n'ai pas peur. Cela arrangerais les choses. S'il lit ce forum c'est forcément que quelque part il est intéressé. Sinon pourquoi allez dans ce forum ? A moins qu'il soit intéressé par une autre patiente .....


biz
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 17h43   #946
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 31 681
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par lina1
Je construis ma vie avec un homme actuellement ; on fais des projets ensemble. j'ai peur de recommencer à 0. C'est pourquoi, je ne le quitte pas je crois. Même si j'éprouve le besoin de le protéger.
Quand je songe à le quitter, je me dis : ah mais mince, il ne verras plus ma famille (il n'a plus de famille) ; il ne sera pas soutenu par ses amis (on s'est détaché de nos amis petit à petit). Et je m'inquiète pour tout cela.

Lina

Je pense qu'il serait tout à fait dommage de détruire cette relation pour une chimère même si, apparemment, vous n'y trouvez pas tout ce à quoi vous aspirez... Mais ça, c'est une autre question.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h17   #947
CoccinelleVole
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

...



Dernière modification par CoccinelleVole 05/11/2011 à 17h07.
  Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h21   #948
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Coucou Coccinelle, te revoilà de tes jolies aîles !!

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Coucou les filles!
J'ai lu une grande partie de vos écrits, mais pas tout, vous écrivez "trop" pour moi oui oups désolée
Mais en tout cas, cette fameuse question revient souvent, il me semble : "comment savoir si on leur plait?". Oui c'est vrai,la question que l'on se pose toutes lorsqu'un homme nous plaît...
A mon avis, tout "simplement" en leur parlant,
en leur disant ce qui nous arrive (on ne l'a pas cherché, vous êtes d'accord!) et puis, on voit tout de suite la réaction, croyez-moi! pas facile à dire...
Je vous répète que je n'ai jamais ressenti aucune honte, ni au moment de ma déclaration, ni en le revoyant par la suite. J'ai été claire et honnête et il l'a senti. Là encore je le redis et le pense, tu es vraiment courageuse de l'avoir affronté et lui avoir dit en face, j'admire Jamais je n'ai eu l'intention de jouer la séduction... Maintenant, il m'aurait dit être amoureux de moi, je n'aurait pas pu dire non, c'est sûr, mais où en serais-je actuellement? Je n'en sais rien. J'aurais peut-être brisé mon couple et gâché la vie de mes enfants pour une aventure passagère Pas forcément, je me suis peut être mal exprimée tout à l'heure pour Lina mais on aimer et tromper, rien à voir, c'était pour moi inconcevable pour moi çà avant dans ma moralité mais tout n'est pas tout blanc ni tout noir... Avoir le courage de ses convictions et de ses sentiments, voici ce qui est merveilleux... ce n'est pas donné à tout le monde...
Ensuite, je vous rappelle ce qu'il m'a dit concernant sa position face à une patiente : en tant qu'homme il remarque qu'une femme est jolie, mais si c'est une patiente, elle restera une patiente, point final. C'est bien, çà prouve qu'il est professionnel, mais une patiente n'est pas qu'une patiente comme lui n'est pas que médecin donc facile de se cacher derrière la déontologie... Il me semble qu'il a voulu dire qu'il s'interdit de penser plus loin (comme nous ou bien moins loin que nous ). C'est possible, mais visiblement monsieur ne s'est pas interdit de fricoter avec des infirmières, est ce moins immoral ?..... j'en doute... Vous savez, quand j'y ai repensé, j'ai été plutôt flattée qu'il m'ait dit ça, comme si il me considérait comme une "jolie patiente", sinon, je suppose qu'il n'aurait pas dit ça. C'est flatteur tout à fait, çà a eu le mérite de te redonner confiance Mais c'est tout, il m'a mis des limites, ça fait mal, mais il le fallait! Pour moi, c'était ce qu'il fallait pour qu'il sorte de ma tête, ce qui est chose faite. Oui, c'est ce qu'il faut faire lorsque l'autre partie ne ressent pas la même chose que soi, en tout c'est ce que j'aimerai qu'un homme me fasse. Ce sont des scélérats (pour être polie) ceux qui nous donnent de faux espoirs...
Quand je vois le besoin que vous avez de vous exprimer sur ce sujet, je crois que vous devriez leur en parler et ne pas "tourner autour du pot". Je ne veux pas tourner autour du pot mais j'essaie de ne pas m'emporter ni rien précipiter donc faut choisir le moment le plus opportun pour leur confier... Je le ferai à la dernière séance.
Maintenant, si vous voulez écrire, faites-le, mais soyez claires, sinon, ils pourront "passer à côté" de la réponse que vous cherchez (les hommes sont très fuyants, ça on le sait!) et vous ne serez pas aidées. Oui, j'ai réfléchis à ce que j'allais écrire déjà car je le ferai par écris, je te dirai çà par mp si tu veux bien, je veux bien savoir ce que tu en penses, toute la difficulté réside à être assez directe et subtile à la fois, leur laisser l'impression qu'ils décident...
Il me semble que vous devez jouer franc-jeu, mais ce n'est que mon avis ... Tu as complètement raison
Je n'aime pas donner de conseils, mais c'est clair que vous avez besoin de savoir. Ah si moi j'apprécie tes conseils, c'est d'ailleurs pour cela que je suis là, parce que soi même, on a pas assez de recul pour rester objective
Pour ne pas être déçue, je m'étais imaginé des réponses qu'il pourrait me faire "mais vous êtes complètement folle, ma pauvre fille!" "mais pour qui vous prenez-vous? Vous vous êtes regardée?", etc. Je préfère rien m'imaginer... de peur d'être blessée
Non, pas du tout, il m'a écoutée jusqu'au bout et de manière très attentive. Je le revois encore, dans son fauteuil et moi, les coudes sur son bureau, le regardant droit dans les yeux, je le répète, pas pour le séduire, mais d'humain à humain. Tu es vraiment courageuse
Voilà, à chaud, ce qui me vient en tête en lisant vos commentaires.
De quoi avez vous besoin? d'être fixée pour éviter de souffrir
Qu'est-ce qui peut vous aider? des conseils d'approche ;-), de manière de leur dire.. par écrit ! et des coups de pieds aux fesses pour rester réaliste !
Comment faire? I don't know
Socrate, 6 mois, c'est long, si besoin, reprends un rdv plus tôt. Heu moins que 6 mois maintenant, quelques semaines se sont déjà passées depuis l'opération, oui çà va être long mais j'ai décidé d'attendre le dernier rdv pour lui dire, je vais te dire par mp comment je vais procéder... Ainsi au dernier rdv je ne serai plus sa patiente, je préfère comme çà. Comme je l'ai dit, je ne veux pas prendre le temps avant de prendre le risque de le "perdre" en tant que professionnel.
A bientôt!!!


PS : s'ils lisent notre discussion, je pense qu'il ne faut pas avoir peur, on ne dit que notre ressenti et ça ne peut que les aider eux aussi et, ensuite, les autres patientes!

Même pas peur J'ASSUME mais perso je ne m'inquiète pas car je suis certaine qu'il ne traîne pas sur le fofo

BISOUSSSSSSSSSSSSSSS
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h34   #949
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Coucou Soliless, merci pour tes remarques, je vais essayer d'y répondre le plus honnêtement possible

Citation:
Posté par Soliless
Vous êtes nombreuses à être amoureuses, d'un chirurgien esthétique en particulier. Pour avoir parcouru ce post et d'autres forums, manifestement j'ai beaucoup plus lu de témoignages concernant des femmes tombées raide dingue de leurs médecins généralistes, dentistes, kiné ou encore gynéco. je ne me sens pas concernée déjà parce que je ne parle pas d'amour, mais bel et bien d'attirance troublante et chimique. Pour qu'il y ait amour, faut être 2, c'est pas le cas. Je suis bien lucide. Pourquoi un comportement si irraisonnable, inconcevable pour d'autres femmes (étant donné le peu d'éléments pouvant vous faire croire que c'est réciproque) ? C'était pour moi inconcevable avant de supposer ne quelconque relation avec un docteur ! avant que cela me tombe dessus sans n'y rien comprendre Exemple que je reprends : mon généraliste est un homme extrêmement charmant, je suis en période de "faiblesse", je ne suis pas attirée par lui alors qu'il m'a déjà touché et a toujours été attentionné, empathique...! Et fort heureusement j'ai un peu d'expérience, je ne ressens pas d'attirance dès que quelqu'un me touche (sinon là c'est clair y'a longtemps que je consulterai un psy !!)
Je me demande si, au départ, votre corps n'a pas été simplement sensible à ses gestes, ses touchers, forcément doux et enveloppants, éveillant des désirs au diapason desquels, inconsciemment, vous avez mis vos sentiments, pour être en accord avec votre nature qui ne sépare pas le désir et les sentiments... Et s'y ajoute le prestige de l'homme de l'art... Carrément, j'y ai pensé et pour être honnête avec toi çà y joue forcément, j'y ai pensé au truc qu'il m'a redonné féminité, etc... Mais l'attirance est née avant qu'il ait des gestes attentionnés, tout cela, comme pour Lina, n'a fait qu'amplifier le désir, es petites choses qui s'accumulent et nous donnent des aîles... En plus, je comprends rien , j'ai pas cherché à ce qu'il me plaise ! à la 1ère consultation je ne me doutais pas que çà m’arriverais, mais alors pas du tout !! l'attirance a démarré tel une goupille que l'on retire d'une grenade, ce matin avant l'opération, pourquoi ? je ne trouverai pas d’explication, qu'est ce qui fait que l'on est attirée par telle ou telle personne ? Aucune explication à l'irrationnel
Je m'interroge en toute modestie, n'étant pas une professionnelle de la question, mais avec sympathie et un peu d'inquiétude aussi pour vous, les unes et les autres.
Tu as raison d'interroger, poser des questions permet d'avancer sur le chemin de la compréhension, çà me remet en question et cela est nécessaire
Je me demande aussi si cette attirance existe aussi pour les chirurgiennes...

On peut imaginer que oui... j'ai pas d'exemple autour de moi mais mon ex est bien mariée à une professionnelle de santé aujourd'hui ! J'ai un ami qui lui a eu une relation avec l'une de ses patientes/clientes , cette dernière est une juge... Tout est possible
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h36   #950
CoccinelleVole
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

...

Dernière modification par CoccinelleVole 05/11/2011 à 17h07.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.