amoureuse de son medecin? - Page 39 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 01/11/2011, 18h43   #951
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Hey Lina !

Ma cop' de galère !!


Citation:
Posté par lina1
En ce qui me concerne, il me plaisais avant mon hospitalisation, avant tous ces gestes. Mais j'étais à un stade où il restait mon chirurgien et moi sa patiente. Au final, les gestes de tendresse qu'il a eu n'ont fait qu'augmenter mon attirance envers lui et mon désir qu'il se passe quelque chose.
Je pense qu'une fois la dernière consultation passée, j'essaierai d'oublier; Si je n'y arrive pas, je lui écrirais. Pareil

Je construis ma vie avec un homme actuellement ; on fais des projets ensemble. j'ai peur de recommencer à 0. C'est pourquoi, je ne le quitte pas je crois. Même si j'éprouve le besoin de le protéger.
Quand je songe à le quitter, je me dis : ah mais mince, il ne verras plus ma famille (il n'a plus de famille) ; il ne sera pas soutenu par ses amis (on s'est détaché de nos amis petit à petit). Et je m'inquiète pour tout cela.

Excuse, j'espère que tu n'as pas mal pris mes propos dans les précédents messages, c'est difficile de se mettre à ta place, j'essaie de rester le plus neutre possible et çà deviendrait délicat de continuer à en parler ouvertement ici....

J'ai juste voulu soulever d'autres questions... propres à toi même, je rejoins Soliless sur le fait qu'il ne vaut pas la peine de gâcher des années de construction pour de la bagatelle mais j'ai aussi voulu dire que bagatelle peut y avoir sans détruire quoique ce soit (ou çà y est, je vois tous les doigts qui me pointent du doigt), avant je parlais pas comme çà croyez moi... mais la vie m'a permis de voir autrement et d'ouvrir mon esprit.. Après si çà ne va pas dans son couple, qu'on est pas heureuse, faut se poser les bonnes questions et être courageuse ou courageux, on peut gaspiller sa vie aussi avec quelqu'un qui nous comble pas, pas forcément lui, en tout cas dans une relation où on ne se retrouve pas, ce que je t'inciter à réfléchir aussi Lina c'est de penser à toi. Pas à ce que ceci ou cela etc... et ce qui se passerait etc... on ne vit pas pour les autres, on est maîtres de son destin, surtout de ses choix... car je crois en une part de destin...


Et y'a des bagatelles au départ qui deviennent amour, là par contre j'ai des exemples à citer autour de moi, comme quoi...

L'essentiel je crois, c'est de tirer au clair une situation qui aujourd'hui ne l'est pas, afin d'avancer l'esprit libéré




Lina


Bisous
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h52   #952
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Coccinelle, je te déclare notre PORTE PAROLE !

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Bonsoir Soliless,
Merci de donner ton avis. Un avis neutre et extérieur est très intéressant, je pense. c'est clair
Et oui, tu peux t'inquiéter pour nous ... enfin, surtout pour Socrate et Lina qui sont "en plein dedans". y'a de quoi...
Perso, c'est du passé...dépassé, mais comme tu le vois, qui m'inspire encore pas mal, sinon, je ne serais pas ici entrain d'écrire. pas tant que çà le passé... mais çà soulève peut être d'autres questions propres à ton intimités, à tes désirs profonds, inassouvis (c'est y est, je vais passer pour une pêcheresse ! Lol, c'est la salsa du démon, lalalalalal) Au moins toi t'as tiré çà au clair, t'es fixée, et en plus, t"as eu le courage de le faire en face
Non, plus sérieusement, je comp
rends parfaitement ce que vivent les copines et, crois-moi, ce n'est pas agréable. c'est clair Enfin, si, à certains moments, quand tu t'imagines des plans même pas,... mais qui sont sans doute, comme tu le dis plus loin, des chimères. N'empêche qu'à ce moment-là, tu ne peux pas l'entendre, tu ne peux t'empêcher d'avoir un espoir, m^me minime. çà on en sait rien tant qu'on est pas fixée, perso, bagatelle pas intéressée
Si tout ceci me touche encore, c'est parce que personne ne m'a dit que ce sont des choses qui arrivent plus souvent qu'on ne le croit et pourtant, j'ai cherché à en savoir plus, mais je n'ai rien trouvé. Mis à part entendre parler de transfert émotionnel et d'érotomanie, trop facile de catégoriser ainsi, c'est souvent plus complexe, bé voilà, tout simplement pourquoi faudrait trouver à tout prix trouver des explications sous prétexte que l'objet de nos convoitises sont chirurgiens?
j'espérais même que des médecins viennent nous parler, mais ils sont silencieux. Dommage... j'aimerais vraiment connaître l'avis d'un médecin sur cette question. Oui, pourtant ils doivent bien en avoir des choses à nous raconter, c'est ce que jdis, ils ne traînent pas ici, ou ont des choses à se reprocher, lol
Je me dis aussi que nos "pauvres chirurgiens" sont souvent bien démunis face à ce genre de situation. En tout cas, c'était le cas du mien, je l'ai bien vu! ...
Maintenant, je ne parle pas de médecins séducteurs. Ce n'est pas le cas ici, je pense, sinon, les filles seraient déjà fixées. Exactement, merci de le rappeler, je l'aurai tout de suite remarqué et n'aurai pas cherché à le garder comme chirurgien, là c'est moi qui était en position de force, c'est moi money money

Je relance l'appel : quelqu'un (psy, médecin,...) pourrait-il répondre à la question que tu poses au début de ton message?
"Vous êtes nombreuses à être amoureuses, d'un chirurgien esthétique en particulier. Pourquoi un comportement si irraisonnable, inconcevable pour d'autres femmes (étant donné le peu d'éléments pouvant vous faire croire que c'est réciproque) ?"

Bonne soirée à toutes





Oui çà serait intéressant d'avoir des théories et des témoignages
, DELARUE devrait en faire une émission !
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h53   #953
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 31 611
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Coucou Soliless, merci pour tes remarques, je vais essayer d'y répondre le plus honnêtement possible



On peut imaginer que oui... j'ai pas d'exemple autour de moi mais mon ex est bien mariée à une professionnelle de santé aujourd'hui ! J'ai un ami qui lui a eu une relation avec l'une de ses patientes/clientes , cette dernière est une juge... Tout est possible

Moi je connais une femme, médecin généraliste dans une clinique psychiatrique, en couple avec un malade connu dans l'exercice de sa profession. Ils sont encore ensemble, des décennies plus tard. Malgré l'éthique supposée de sa profession, cette femme est un cas particulier, elle est attirée surtout par les "chiens perdus sans collier" et "n'a pas vu de mal" à cette relation... Mais cela n'a rien à voir de la part de cet homme, avec l'espèce de fascination que vous inspire ces chirurgiens.

Je connais aussi de nombreux médecins qui sont "en butte" à des avances éhontées de patientes... (D'après ce qu'ils laissent entendre du moins... Ne rentrez pas dans le troupeau. S'ils ont des sentiments pour vous, les unes et les autres, ils sauront bien vous le faire savoir...) Ceci dit sans intention de vous juger.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 18h55   #954
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Voici une réponse que j'ai reçu au début de mon questionnement ici et qui me semble sensée et vraie.
Elle se trouve page 42 de ce fil de discussion
Peut-être cela va-t-il vous éclairer?

Oui je m'en souviens très bien de cette réponse sensée, merci de le rappeler, mais est ce obligatoirement qu'une histoire de transfert ?

C'est la 1ère chose à laquelle j'ai pensé lorsque l'attirance est apparue, il y a un peu de çà je pense pour être honnête, mais pas seulement, je pense...
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h01   #955
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Soliless
Moi je connais une femme, médecin généraliste dans une clinique psychiatrique, en couple avec un malade connu dans l'exercice de sa profession. Ils sont encore ensemble, des décennies plus tard. Malgré l'éthique supposée de sa profession, cette femme est un cas particulier, elle est attirée surtout par les "chiens perdus sans collier" et "n'a pas vu de mal" à cette relation... Mais cela n'a rien à voir de la part de cet homme, avec l'espèce de fascination que vous inspire ces chirurgiens. Un cas à part et exceptionnelle cette femme médecin, çà existe, mais c'est exceptionnel... Oui tu fais bien de le souligner, comme je l'ai souvent précisé, il y a cette admiration c'est clair et en ce qui me concerne pas de désir possible sans admirer la personne, jusque là jamais le monde médical n'avait suscité quelconque fascination que ce soit, plutôt le contraire

Je connais aussi de nombreux médecins qui sont "en butte" à des avances éhontées de patientes... de quel genre ? (D'après ce qu'ils laissent entendre du moins... Ne rentrez pas dans le troupeau. S'ils ont des sentiments pour vous, les unes et les autres, ils sauront bien vous le faire savoir...) Ceci dit sans intention de vous juger.
Bé justement, je ne veux pas être cataloguée dans le troupeau, c'est pour çà que je suis là, pour recueillir aussi des conseils, je ne pense pas qu'un mot accompagné d'un petit cadeau puisse être mal jugé, je considère également que ce n'est pas à la femme d'être trop avenante (sauf si cette dernière sait ce qu'elle fait et surtout ce qu'elle veut...) mais en même temps qu'on on ressent le besoin de se libérer et d'être fixée faut bien faire quelque chose? c'est ce que je ferai sans risquer de tomber dans le cliché et surtout sans paraître aguicheuse, je l'imagine bien qu'ils sont sollicités ...
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h07   #956
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Oui Soliless, je suis entièrement d'accord avec toi, ils sont sensés nous le faire savoir mais supposons qu'ils n'osent pas pour xxxx raisons et peut être les mêmes raisons que nous (peur de se tromper, de se ridiculiser, sachant que les hommes ont quand même plus de fierté, qu'ils sont retenus par le serment, qu'ils sont mariés, etc.... et j'en passe), peut être que çà nous coûte rien de lancer une petite perche sans être classées dans la catégorie des patientes psycho dérangées

je suis anti vulgarité, j'imagine que si les médecins dont tu nous parlais reçoivent des messages de pucelles effarouchées "oh docteur je suis amoureuse de vous, je veux me marier avec vous vous êtes l'amour de ma vie, je ne peux pas me passer de vous ou alors un tu baises ?), là oui je conçois, çà CRAINT !!

Mais ce n'est pas notre cas, c'est l'air qu'on donne ? rassure moi
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h09   #957
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 31 611
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Bé justement, je ne veux pas être cataloguée dans le troupeau, c'est pour çà que je suis là, pour recueillir aussi des conseils, je ne pense pas qu'un mot accompagné d'un petit cadeau puisse être mal jugé, je considère également que ce n'est pas à la femme d'être trop avenante (sauf si cette dernière sait ce qu'elle fait et surtout ce qu'elle veut...) mais en même temps qu'on on ressent le besoin de se libérer et d'être fixée faut bien faire quelque chose? c'est ce que je ferai sans risquer de tomber dans le cliché et surtout sans paraître aguicheuse, je l'imagine bien qu'ils sont sollicités ...

Ça dépend de la teneur du billet
Un cadeau bien choisi, c'est tout naturel.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h12   #958
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

http://www.youtube.com/watch?v=T2y7A6dkz9c&ob=av2n

J'ai pensé tout bêtement à des patisseries locales fort appréciées ici ni plus ni moins avec un petit mot simple et subtil lui laissant l'impression d'avoir le choix

c'est bien assez délicat... justement en connaissance de tout ce que nous avons évoqué :

transfert ?

Réciprocité ?

Ne pas passer pour une racoleuse ou la pute de service

Ne pas tomber dans le cliché de toutes les sollicitations reçues jusqu'à ce jour par des milliers de patientes paumées

etc....
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h14   #959
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

I JUST WANNA BE A WOMAN

pour reprendre les belles paroles de portishead
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h17   #960
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Maintenant je n'ai pas complètement terminé la réflexion de la rédaction du mot, je veux faire simple et efficace

raffiné et suffisamment subtil...

Un mot dans lequel j'en profite pour exprimer ma reconnaissance envers le travail accompli

et sur lequel j'amortis que je m'attendais à tout sauf tomber sous le charme...

Après je ne sais pas comment créer une ouverture sur la conclusion, pour que ce soit assez compréhensible...

Donc si vous avez des idées, n'hésitez pas, je ne voudrai surtout pas commettre des erreurs comme le fameux troupeau !
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 19h33   #961
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Alors Soliless, si çà t'arrivais, tu choisirais quel cadeau ?
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 21h31   #962
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Hey Lina !

Ma cop' de galère !!





Bisous

Je suis désolée. Je n'ai pas pu trop venir discuter ce soir. Je ne reviendrais pas avant demain matin. Mon homme était dans les parages et je le vois pas jetée un oeil par dessus mon épaule : qu'est-ce que tu regardes ? oh quoi ? t'es amoureuse de ton médecin ? je vous laisse imaginer le tableau.

Non t'inquiète Socrate. Je n'ai pas été blessée par tes propos. il y a des propos sur ce forum qui peuvent être dur mais il faut bien les accepter pour avancer.

J'aimerais aussi qu'un chirurgien vienne nous parler sur ce forum pour nous donner son avis;

Je vais être sincère : je pense que si je rencontrais quelqu'un demain, que ce soit mon chirurgien ou pas, je me laisserais un peu de temps pour décider si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple. Ensuite, je pense que si je prenais la décision de rester avec mon homme, je lui dirais. Je n'ai jamais été infidèle. Et si je dois l'être, je ne le cacherais pas.
Si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple, je n'hésiterais pas à quitter mon homme mais j'aurais beaucoup de peine à le faire car je ressens déjà la peine qu'il pourra ressentir.

Au niveau du transfert, moi aussi je me suis posée la question : mais franchement, ce que je ressens est bien réel. je le trouve beau, il m'attire. J'aime son charisme, sa façon de parler. J'ai envie d'en connaître plus sur lui. Quand il me glisse des choses sur sa vie perso (ses enfants, ses loisirs), je suis contente. J'ai envie de le connaître tout simplement.
Et puis je me reconnais en lui, par rapport à sa façon d'être dans le boulot.
C'est quelqu'un de très impliqué dans ce qu'il fait comme moi dans mon propre boulot. On se ressemble déjà sur ce point. Non franchement, il me plaît vraiment cet homme !
En 7 ans, ça ne m'est jamais arrivé ! et là faut faut que cela arrive ! c'est une fatalité c'est tout.

Lina. A demain. Je ne pourrais pas revenir.
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 22h11   #963
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par lina1
Je suis désolée. Je n'ai pas pu trop venir discuter ce soir. Pas DE Pb Je ne reviendrais pas avant demain matin. Mon homme était dans les parages et je le vois pas jetée un oeil par dessus mon épaule : qu'est-ce que tu regardes ? oh quoi ? t'es amoureuse de ton médecin ? je vous laisse imaginer le tableau. Oué, çà le ferait moyen !

Non t'inquiète Socrate. Je n'ai pas été blessée par tes propos. il y a des propos sur ce forum qui peuvent être dur mais il faut bien les accepter pour avancer. cool

J'aimerais aussi qu'un chirurgien vienne nous parler sur ce forum pour nous donner son avis;

Je vais être sincère : je pense que si je rencontrais quelqu'un demain, que ce soit mon chirurgien ou pas, je me laisserais un peu de temps pour décider si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple. C'est pas obligé de détruire quoique ce soit Ensuite, je pense que si je prenais la décision de rester avec mon homme, je lui dirais. Des fois y'a des vérités inutiles à dire, si çà peut éviter de blesser l'autre... si c'est important, alors oui je pense qu'il faut le dire, si la personne n'ne vaut pas la peine, mieux vaut rien dire. Je n'ai jamais été infidèle. Et si je dois l'être, je ne le cacherais pas. au risque de détruire ton couple ?
Si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple, je n'hésiterais VOILA pas à quitter mon homme mais j'aurais beaucoup de peine à le faire car je ressens déjà la peine qu'il pourra ressentir. Oui mais c'est la vie, mieux vaut vivre sa vie pleinement ou la vivre pour les autres ?

Au niveau du transfert, moi aussi je me suis posée la question : mais franchement, ce que je ressens est bien réel. je le trouve beau, il m'attire. J'aime son charisme, sa façon de parler. J'ai envie d'en connaître plus sur lui. Moi aussi malheureusement... Quand il me glisse des choses sur sa vie perso (ses enfants, ses loisirs), je suis contente. J'ai envie de le connaître tout simplement.
Et puis je me reconnais en lui, par rapport à sa façon d'être dans le boulot.
C'est quelqu'un de très impliqué dans ce qu'il fait comme moi dans mon propre boulot. On se ressemble déjà sur ce point. Non franchement, il me plaît vraiment cet homme !
En 7 ans, ça ne m'est jamais arrivé ! et là faut faut que cela arrive ! c'est une fatalité c'est tout. pourquoi fatalité ?

Lina. A demain. Je ne pourrais pas revenir.

Bisous Lina
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2011, 22h41   #964
CoccinelleVole
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

...

Dernière modification par CoccinelleVole 05/11/2011 à 17h09.
  Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 00h15   #965
Soliless
ex Zulma
 
Avatar de Soliless
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 31 611
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Alors Soliless, si çà t'arrivais, tu choisirais quel cadeau ?


Je peux me mettre mentalement à ta place, par empathie, mais me retrouver dans cette situation n'est pas dans ma nature. Je ne pourrais pas être attirée par quelqu'un qui ne me désirerait pas de manière très évidente et déclarée. D'autre part les obstacles éventuels ( homme engagé, peut-être père de famille) suffiraient à empêcher de se concrétiser un penchant naissant s'il existait.
Nous avons vu différents cas sur ce forum qui se sont très mal terminés pour les femmes.
J'espère que tu ne m'en voudras pas d'être directe. C'est juste mon avis.
__________________
Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Montaigne
Soliless is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 07h12   #966
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Aie!Socrate
Bisous Lina
Posté par lina1
Je suis désolée. Je n'ai pas pu trop venir discuter ce soir. Pas DE Pb Je ne reviendrais pas avant demain matin. Mon homme était dans les parages et je le vois pas jetée un oeil par dessus mon épaule : qu'est-ce que tu regardes ? oh quoi ? t'es amoureuse de ton médecin ? je vous laisse imaginer le tableau. Oué, çà le ferait moyen !

Non t'inquiète Socrate. Je n'ai pas été blessée par tes propos. il y a des propos sur ce forum qui peuvent être dur mais il faut bien les accepter pour avancer. cool

J'aimerais aussi qu'un chirurgien vienne nous parler sur ce forum pour nous donner son avis;

Je vais être sincère : je pense que si je rencontrais quelqu'un demain, que ce soit mon chirurgien ou pas, je me laisserais un peu de temps pour décider si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple. C'est pas obligé de détruire quoique ce soit Ensuite, je pense que si je prenais la décision de rester avec mon homme, je lui dirais. Des fois y'a des vérités inutiles à dire, si çà peut éviter de blesser l'autre... si c'est important, alors oui je pense qu'il faut le dire, si la personne n'ne vaut pas la peine, mieux vaut rien dire. Je n'ai jamais été infidèle. Et si je dois l'être, je ne le cacherais pas. au risque de détruire ton couple ?
Si ce nouvel idylle vaut la peine de détruire mon couple, je n'hésiterais VOILA pas à quitter mon homme mais j'aurais beaucoup de peine à le faire car je ressens déjà la peine qu'il pourra ressentir. Oui mais c'est la vie, mieux vaut vivre sa vie pleinement ou la vivre pour les autres ?

Au niveau du transfert, moi aussi je me suis posée la question : mais franchement, ce que je ressens est bien réel. je le trouve beau, il m'attire. J'aime son charisme, sa façon de parler. J'ai envie d'en connaître plus sur lui. Moi aussi malheureusement... Quand il me glisse des choses sur sa vie perso (ses enfants, ses loisirs), je suis contente. J'ai envie de le connaître tout simplement.
Et puis je me reconnais en lui, par rapport à sa façon d'être dans le boulot.
C'est quelqu'un de très impliqué dans ce qu'il fait comme moi dans mon propre boulot. On se ressemble déjà sur ce point. Non franchement, il me plaît vraiment cet homme !
En 7 ans, ça ne m'est jamais arrivé ! et là faut faut que cela arrive ! c'est une fatalité c'est tout. pourquoi fatalité ?

Lina. A demain. Je ne pourrais pas revenir.



Pourquoi fatalité ? parce que c'est au moment où j'achète un appartement avec mon homme que ça m'arrive. C'est une fatalité car ce n'arrive pas au bon moment; Après, çà ne sera dérangeant que si mon attirance est réciproque.
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 07h23   #967
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Recoucou

Quand on parle de transfert, je ne crois pas que cela signifie que notre état amoureux n'est pas réel.
Je pense que ça veut dire que ce n'est pas anodin que ce soit pour cette personne en particulier avec qui nous avons un rôle patient-soignant...oui c'est possible mais je ne suis pas convaincue être dans ce cas.
Bon, après, je sais, c'est compliqué quand-même

Ensuite, je me demande si vous serez vraiment satisfaites, je veux dire apaisées si vous envoyez un écrit et/ou un cadeau.
J'y vois deux raisons.
La première, vous ne verrez pas en live la réaction de votre chir et il n'y aura donc pas d'échanges, vous pourrez alors continuer à réfléchir et vous poser des questions.
Parce que je crois qu'ils ne vous répondront pas. J'en suis presque sûre à 100%, même si vous espérez une réponse. Forcément, ils ne prendront jamais le risque de répondre par écrit, vous savez "les paroles volent, les écrits restent et leur déontologie le leur interdit, à mon avis. Je n'avais pas pensé à cela. Qu'il ne répond pas car déontologiquement ils ne peuvent pas. Par contre, si la réponse est négative, je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas répondre. J'ai lu le code de déontologie des médecins. Il n'y avait rien sur d'éventuelles relations amoureuses médecin patient. Je vous rassure il était pas très long. En revanche, c'est dans le serment d'hyprocrate où le sujet est abordé.

Je sais que mes paroles sont dures, mais la semaine qui a suivi "ma déclaration", quand je me suis sentie enfin apaisée, exorcisée, libérée de ces obsessions, je lui ai envoyé un mail sur son mail professionnele trouvé sur le net. J'espérais un petit mot, même tout simplement "Tant mieux" et ben non, il ne m'a pas répondue.C'est vraiment étrange qu'il ne t'a pas répondu quand même. Cela aurait été uniquement de la politesse.

Cette année après la petite intervention, comme il fait toujours des photos de mes seins à chaque visite, je lui ai demandé de me les envoyer par mail. Il m'a donné un papier sur lequel je lui ai écrit mon mail.
Un dimanche matin, j'étais connectée et il m'a envoyé les photos, mais sans aucun mot d'accompagnement. Là c'était plus pour t'envoyer des fichiers. Et peut être qu'il n'est pas un adepte de l'informatique...

Concernant le fait qu'il accepte de continuer à me suivre, il m'avait dit que si ça durait, il devrait m'orienter vers un confrère, mais je l'ai rassuré à ce niveau-là.
J'avais un rendez-vous 3 mois après ma "déclaration" et il m'a gardée, 2 minutes? j'ai senti qu'il ne s'asseyait même pas pour me parler comme il faisait d'habitude. Il m'a expédiée, gentiment, hein! J'ai ressenti qu'il ne voulait pas me laisser la possibilité de parler. J'ai eu l'impression qu'il voulait se protéger et ne pas revivre le même malaise. Je pense que comme tu le dis, il se sentait mal à l'aise. Il ne savait pas quel comportement adopté par rapport à la situation. Donc il s'est dépêché de finir le rendez-vous.
Il m'a seulement demandé si ça allait mieux avec mon mari... Sur quoi je lui ai dit que oui, que ça a toujours été avec mon mari, que le problème était ailleurs mais que le fait de lui en avoir parlé m'avait vraiment fait du bien. Il a senti que j'étais sincère, je pense.

Autre chose, je ne sais plus si je vous l'ai dit, mais je lui avais demandé si d'autres femmes lui ont déjà dit ça. Il m'a dit que non, ça n'a jamais été dit aussi clairement que moi, que parfois, il sent qu'il y a quelque chose, mais elles ne parlent pas comme je l'ai fait, apparemment. C'est pourquoi, il devait vraiment être mal à l'aise ton chirurgien. Si c'est la première fois que ça lui arrive, il devait pas savoir quel comportement adopté avec toi. D'où l'intérêt de ne pas se dévoiler avant la fin du suivi médical !
Ma petite satisfaction : il se souviendra de moi...

Bisous
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 07h29   #968
lina1
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 69
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par Soliless
Je peux me mettre mentalement à ta place, par empathie, mais me retrouver dans cette situation n'est pas dans ma nature. Je ne pourrais pas être attirée par quelqu'un qui ne me désirerait pas de manière très évidente et déclarée. D'autre part les obstacles éventuels ( homme engagé, peut-être père de famille) suffiraient à empêcher de se concrétiser un penchant naissant s'il existait.
Nous avons vu différents cas sur ce forum qui se sont très mal terminés pour les femmes.
J'espère que tu ne m'en voudras pas d'être directe. C'est juste mon avis.

Je ne vois pas comment on peut contrôler ce qu'on ressens. C'est pourquoi, être dans cette situation peut arrivé à tout le monde, que cela soit dans ta nature ou non. Celui qui me dit qu'il arrive à contrôler son attirance pour quelqu'un, c'est un menteur. On ne peut pas contrôler ses sentiments.
J'ai souvent été attiré par des hommes auxquels je ne plaisais pas. Mon attirance ne s'est pas éteinte pour autant.
C'est pas parce qu'il y a des obstacles à une relation, que celle -ci ne peut pas se concrétiser. Si l'amour était facile, ça se saurait.
Certains cas, se sont vraiment mal terminés. Mais si nous devions toujours agir comme le font les autres, on s'en sortirait pas. Si on devait agir, en fonction des conséquences que ça a eu pour les autres, on n'avancerait jamais. Admettons, le chirurgien de Socrate pourrait lui dire "oui" et le mien me dire "non". Est-ce que si le chirurgien de Socrate la remballe, cela signifie que le mien va me remballer aussi ? J'ai la réponse : NON ! chacun est différent.
Tout le monde ne vit pas les situations de la même manière.
Excuse moi si je suis trop sincère dans mes propos. C'est ce que je pense. Et j'ai pour habitude de dire ce que je pense.

Lina
lina1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 08h44   #969
CoccinelleVole
 
Messages: n/a
Re : amoureuse de son medecin?

...

Dernière modification par CoccinelleVole 05/11/2011 à 17h10.
  Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h03   #970
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Bonjour Soliless,

Si cela ne m'était pas arrivé, je parlerai et penserai très certainement comme toi, or rien n'est tout blanc ni tout noir et surtout il ne faut pas dire : "fontaine je ne boirai jamais de ton eau"

Personne n'est à l'abri qu'un tel évènement lui survienne, même celui qui se croit plus fort ou plus forte, je ne prend pas du tout mal ce que tu dis, c'est plein de bon sens et de raison mais tu connais très bien cette citation : "le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas", partant de ce principe, que ferais tu si cela t'arrivais ? T'es tu posée la question ? Sans doute, puisque ce post semble attirer ton attention
*Sur ce, plein de bises et surtout une belle journée



Citation:
Posté par Soliless
Je peux me mettre mentalement à ta place, par empathie, mais me retrouver dans cette situation n'est pas dans ma nature. Je ne pourrais pas être attirée par quelqu'un qui ne me désirerait pas de manière très évidente et déclarée. D'autre part les obstacles éventuels ( homme engagé, peut-être père de famille) suffiraient à empêcher de se concrétiser un penchant naissant s'il existait.
Nous avons vu différents cas sur ce forum qui se sont très mal terminés pour les femmes.
J'espère que tu ne m'en voudras pas d'être directe. C'est juste mon avis.
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h17   #971
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Bonjour Coccinelle, alors sur quelle fleur as tu décider de flâner aujourd'hui ?

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Recoucou

Quand on parle de transfert, je ne crois pas que cela signifie que notre état amoureux n'est pas réel. Bien dit, bravo
Je pense que ça veut dire que ce n'est pas anodin que ce soit pour cette personne en particulier avec qui nous avons un rôle patient-soignant... tout à fait, il y a forcément des raisons qui expliquent pourquoi on est attirée par telle ou telle personne, c'est le commun de chaque individu
Bon, après, je sai
s, c'est compliqué quand-même

Ensuite, je me demande si vous serez vraiment satisfaites, je veux dire apaisées si vous envoyez un écrit et/ou un cadeau.
J'y vois deux raisons.
La première, vous ne verrez pas en live la réaction de votre chir et il n'y aura donc pas d'échanges, vous pourrez alors continuer à réfléchir et vous poser des questions. Pour être totalement honnête avec toi, disons que dans cette situation je suis courageuse mais pas téméraire! je ne souhaite justement pas l'affronter de face et lui avouer au cours d'une consultation ce que j'ai sur le cœur et voir son malaise en live, je ne veux pas connaître sa réaction à chaud. C'est notamment pour cela que j'ai opté pour un cadeau dans lequel sera glissé un mot. Justement, ceci lui donnera l'occasion d'y répondre ou non HORS CONTEXTE MEDICAL. J'obtiendrai donc la réponse à ma question ; est ce réciproque, soit il répond et on voit soit il ne répond et çà vaut une réponse, c'est aussi simple que cela pour moi.
Parce que je crois qu'ils ne vous répondront pas. J'en suis presque sûre à 100%, même si vous espérez une réponse. Oui et Non, j'espère et j'espère pas, je m'attends à rien, même si c'est difficile Forcément, ils ne prendront jamais le risque de répondre par écrit, vous savez "les paroles volent, les écrits restent et leur déontologie le leur interdit, à mon avis.
S'ils sont honnêtes, ils feront comme les rares 1% à qui c'est arrivé on fait : ils prendront contact hors cadre médical, hors consultation, çà fait déjà une barrière, et pas des moindres, en moins Un mail peut être pro ou personnel, un numéro de téléphone aussi, si la personne éprouve les mêmes choses que toi, elle se soit, si cette dernière est consciencieuse et respectable le faire en dehors de l'exercice de ses fonctions, à mon sens.
Je sais que mes paroles sont dures, NON, tu as raison de dire ce que tu penses, je ne suis pas là pour qu'on me caresse dans le sens du poil, tout les points de vues sont les bienvenus dans la mesure où ils sont dépourvus de tout jugement et emprunt de respect. mais la semaine qui a suivi "ma déclaration", quand je me suis sentie enfin apaisée, exorcisée, libérée de ces obsessions, je lui ai envoyé un mail sur son mail professionnele trouvé sur le net. J'espérais un petit mot, même tout simplement "Tant mieux" et ben non, il ne m'a pas répondue.
Après ce qu'il s'était passé, ce n'était pas dans son intérêt de te répondre. Qu'y a t'-il a espéré une fois que les choses sont claires ? Désolée de paraître si dure
Cette année après la petite intervention, comme il fait toujours des photos de mes seins à chaque visite, je lui ai demandé de me les envoyer par mail. Il m'a donné un papier sur lequel je lui ai écrit mon mail.
Un dimanche matin, j'étais connectée et il m'a envoyé les photos, mais sans aucun mot d'accompagnement. logique par rapport au déroulement du truc. Par contre, je le redis, perso, j'aurai vraiment changé de chirurgien et à sa place, en tant que professionnel, je t'aurai envoyé vers un confrère.

Concernant le fait qu'il accepte de continuer à me suivre, il m'avait dit que si ça durait, il devrait m'orienter vers un confrère, mais je l'ai rassuré à ce niveau-là....
J'avais un rendez-vous 3 mois après ma "déclaration" et il m'a gardée, 2 minutes? j'ai senti qu'il ne s'asseyait même pas pour me parler comme il faisait d'habitude. Il m'a expédiée, gentiment, hein! Bin wi, les rapports sont altérés par la suite, c'est pourquoi je fais passer les priorités : 1/ je ne veux en aucun cas "perdre" mon chirurgien pour mon suivi et pour ses compétences
2/ quand ce sera terminé, là je lui dirai à ma manière (je n'ai pasi dit que c'était la meilleure mais c'est celle qui me ressemble le plus et qui me semble la plus adaptée aux circonstances).
J'ai ressenti qu'il ne voulait pas me laisser la possibilité de parler. J'ai eu l'impression qu'il voulait se protéger et ne pas revivre le même malaise.
Il m'a seulement demandé si ça allait mieux avec mon mari... Sur quoi je lui ai dit que oui, que ça a toujours été avec mon mari, que le problème était ailleurs mais que le fait de lui en avoir parlé m'avait vraiment fait du bien. Il a senti que j'étais sincère, je pense.

Autre chose, je ne sais plus si je vous l'ai dit, mais je lui avais demandé si d'autres femmes lui ont déjà dit ça. Il m'a dit que non, ça n'a jamais été dit aussi clairement que moi, que parfois, il sent qu'il y a quelque chose, mais elles ne parlent pas comme je l'ai fait, apparemment.
Ma petite satisfaction : il se souviendra de moi...
çà c'est certain, t'as quelque part réussi ton coup ! (façon de parler)

Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h19   #972
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par lina1
Pourquoi fatalité ? parce que c'est au moment où j'achète un appartement avec mon homme que ça m'arrive. C'est une fatalité car ce n'arrive pas au bon moment; Après, çà ne sera dérangeant que si mon attirance est réciproque.

Ah oui, je comprends...

Mais y'a jamais de "bon moment"...
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h27   #973
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par lina1
Je ne vois pas comment on peut contrôler ce qu'on ressens. C'est pourquoi, être dans cette situation peut arrivé à tout le monde, que cela soit dans ta nature ou non. Celui qui me dit qu'il arrive à contrôler son attirance pour quelqu'un, c'est un menteur. On ne peut pas contrôler ses sentiments.
J'ai souvent été attiré par des hommes auxquels je ne plaisais pas. Mon attirance ne s'est pas éteinte pour autant.
C'est pas parce qu'il y a des obstacles à une relation, que celle -ci ne peut pas se concrétiser. Si l'amour était facile, ça se saurait.
Certains cas, se sont vraiment mal terminés. Mais si nous devions toujours agir comme le font les autres, on s'en sortirait pas. Si on devait agir, en fonction des conséquences que ça a eu pour les autres, on n'avancerait jamais. Admettons, le chirurgien de Socrate pourrait lui dire "oui" et le mien me dire "non". Est-ce que si le chirurgien de Socrate la remballe, cela signifie que le mien va me remballer aussi ? J'ai la réponse : NON ! chacun est différent.
Tout le monde ne vit pas les situations de la même manière.
Excuse moi si je suis trop sincère dans mes propos. C'est ce que je pense. Et j'ai pour habitude de dire ce que je pense.


Lina

Congratulations !

Je remonte peu à peu les discussions dans l'ordre chronologique, et je ne t'avais pas encore lu, Lina, lorsque j'ai répondu à Soliless, mais sans le savoir, sans s'être préalablement consulté, on pense pareil !

D'un point de vue extérieur, je comprends ce qu'expose Soliless, parce que c'est dicté par la RAISON et que c'est ce que ma raison me dit et m'a souvent dit, cependant comme je l'ai maintes fois mentionné, comment expliquer l'irrationnel ?

C'est irrationnel les sentiments, le désir, l'attirance ?

Comment les contrôler, sauf si on a vendu son âme au diable ?

A moins d'être vénales, ce qui n'est pas notre cas, ni à Coccinelle, ni à toi ni à moi, nous ne choisissons pas que çà va nous arriver avec telle ou telle personne ?

Croyez le ou non, j'ai pas choisi que cela m'arrive, j'ai rien demandé et m'en serai volontiers passé

Rappelez vous bien : "le coeur a ses raisons que la raison ne connait point" Blaise Pascal - Pensées

Même celui que se croit plus fort que tout n'est pas à l'abri que lui arrive l'impensable, méfiance,

Nous ne sommes ni dieux ni machines

Bi SOUS
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h30   #974
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Citation:
Posté par CoccinelleVole
Bonjour à toutes

Je suis d'accord avec toi, Lina, car, moi non plus, je ne croyais pas cette attirance possible et moi donc, IDEM ! la vie est surprenante, parfois
Je ne vous l'ai pas dit, je crois, mais j'avais 40 ans quand "ça "m'est arrivé et en couple depuis plus de 20 ans !!! çà se comprend...
Je n'ai jamais trompé mon mari, je suis "très sage"

Soliless, je vois que tu es sur ce forum depuis 2008, connais-tu une personne, un médecin ou un professionnel de la santé (physique et/ou mentale ) à qui on pourrait s'adresser pour avoir leur avis?

Biz et bonne journée, les filles!

Bisous à vous les Nénettes
!
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2011, 09h38   #975
Aie!Socrate
 
Avatar de Aie!Socrate
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 129
Re : amoureuse de son medecin?

Hey Lina,

Et puis ils peuvent très bien nous dire NON à toutes les 2 ou rien dire du tout !

Ces 2 hypothèses me semblent plus plausibles !!!!
Aie!Socrate is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.