Site www.i-web.fr Forum

Précédent   Forum > Forum professionnel > I-Med
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

I-Med Forum attaché au site www.i-med.fr dédié au nouvelles technologies de l'information appliquées à la santé et à la sécurité sociale.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/02/2008, 17h11   #1
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 536
CNOM : les messageries sécurisées professionnelles première étape du néo-DMP

Le communiqué de presse du Conseil National de l’Ordre des Médecins (5 février 2008) “ Pas de réforme du DMP sans concertation avec l’Ordre des médecins” se conclue ainsi :
« Le CNOM estime que le développement de messageries sécurisées professionnelles représenterait une première étape dans la construction de cet édifice [le néo-DMP] qui doit être impérativement conçu comme simple et évolutif dans le temps.
Souhaitant nouer des partenariats institutionnels actifs aux plans national et régional, le CNOM prendra en ce sens toutes les initiatives nécessaires à la cohérence et au développement de ce projet. »

Lire la suite sur i-med :
http://www.i-med.fr/spip.php?article78

Question :
L’Ordre des Médecins doit-il s’impliquer davantage et prendre des initiatives concrètes dans le domaine des messageries médicales sécurisées ?

Dernière modification par Jean-Jacques Fraslin 12/02/2008 à 18h18.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/03/2008, 19h36   #2
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : CNOM : les messageries sécurisées professionnelles première étape du néo-DMP

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Le communiqué de presse du Conseil National de l’Ordre des Médecins (5 février 2008) “ Pas de réforme du DMP sans concertation avec l’Ordre des médecins” se conclue ainsi :
« Le CNOM estime que le développement de messageries sécurisées professionnelles représenterait une première étape dans la construction de cet édifice [le néo-DMP] qui doit être impérativement conçu comme simple et évolutif dans le temps.
Souhaitant nouer des partenariats institutionnels actifs aux plans national et régional, le CNOM prendra en ce sens toutes les initiatives nécessaires à la cohérence et au développement de ce projet. »


Lire la suite sur i-med :
http://www.i-med.fr/spip.php?article78

Question :
L’Ordre des Médecins doit-il s’impliquer davantage et prendre des initiatives concrètes dans le domaine des messageries médicales sécurisées ?


Bonjour sujet intéressant en effet incroyablement pauvre au niveau des offres du marché.
Le "mail recommandé" avec sécurité et tout et tout traine à se faire connaitre pourtant il existe des choses, mais les offres de bout en bout sont encore tres lourdes il me semble pour autant qu'elles existent.
Ce serait dommage que la santé ait besoin d'un système propriétaire je trouve.
  Réponse avec citation
Vieux 25/03/2008, 13h44   #3
Dr Geekyll
 
Messages: n/a
Re : CNOM : les messageries sécurisées professionnelles première étape du néo-DMP

Citation:
Posté par Rapsody
Bonjour sujet intéressant en effet incroyablement pauvre au niveau des offres du marché.
Le "mail recommandé" avec sécurité et tout et tout traine à se faire connaitre pourtant il existe des choses, mais les offres de bout en bout sont encore tres lourdes il me semble pour autant qu'elles existent.
Ce serait dommage que la santé ait besoin d'un système propriétaire je trouve.

Les problématiques de la transmission sécurisée des données de santé sont complexes.

Il existe un cadre réglementaire (décret confidentialité )
http://www.i-med.fr/spip.php?article2

Mais aussi un manque d’utilisabilité des outils métiers intégrant la CPS, bien que les choses s’améliorent :
L’installation des outils CPS a fait beaucoup de progrès. Par contre dans un cabinet médical, l’utilisabilité réelle des applications utilisant la Carte de Professionnel de Santé, n’est pas évidente. De gros progrès d’intégration, de mutualisation des ressources et d’ergonomie sont à faire.
http://www.i-med.fr/spip.php?article91

Et puis, alors qu’on parle de Médecine 2.0 branche du Web 2.0, il existe une particularité de la médecine libérale franco-française avec une solution propriétaire non interopérable ne s’appuyant sur aucun standard, c’est le système de chiffrement Apicrypt.
Ce système est totalement en dehors de la cartographie Web 2.0 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Carte_web_2.png
Mais il est implanté en particulier au Nord-Est de la France. L’intransigeance de l’association qui le met en œuvre et qui refuse toute interopérabilité, sans doute pour garder ses clients captifs, nuit gravement à l’extension d’un parc concurrentiels de solutions de messageries médicales sécurisées. Lire à ce sujet « Les messageries médicales au MEDEC : http://www.i-med.fr/spip.php?article101 »

Donc la prise de position récente de l'Ordre des Médecins permettra peut-être de sortir les échanges médicaux numériques du bourbier.

Dernière modification par Dr Geekyll 25/03/2008 à 13h48.
  Réponse avec citation
Vieux 25/03/2008, 16h08   #4
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : CNOM : les messageries sécurisées professionnelles première étape du néo-DMP

Citation:
Posté par Dr Geekyll
Les problématiques de la transmission sécurisée des données de santé sont complexes.

Il existe un cadre réglementaire (décret confidentialité )
http://www.i-med.fr/spip.php?article2

Mais aussi un manque d’utilisabilité des outils métiers intégrant la CPS, bien que les choses s’améliorent :
L’installation des outils CPS a fait beaucoup de progrès. Par contre dans un cabinet médical, l’utilisabilité réelle des applications utilisant la Carte de Professionnel de Santé, n’est pas évidente. De gros progrès d’intégration, de mutualisation des ressources et d’ergonomie sont à faire.
http://www.i-med.fr/spip.php?article91

Et puis, alors qu’on parle de Médecine 2.0 branche du Web 2.0, il existe une particularité de la médecine libérale franco-française avec une solution propriétaire non interopérable ne s’appuyant sur aucun standard, c’est le système de chiffrement Apicrypt.
Ce système est totalement en dehors de la cartographie Web 2.0 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Carte_web_2.png
Mais il est implanté en particulier au Nord-Est de la France. L’intransigeance de l’association qui le met en œuvre et qui refuse toute interopérabilité, sans doute pour garder ses clients captifs, nuit gravement à l’extension d’un parc concurrentiels de solutions de messageries médicales sécurisées. Lire à ce sujet « Les messageries médicales au MEDEC : http://www.i-med.fr/spip.php?article101 »

Donc la prise de position récente de l'Ordre des Médecins permettra peut-être de sortir les échanges médicaux numériques du bourbier.


Bonjour,

Mais je ne comprends pas ce qui est spécifique à l amédecine qui justifie un système propriétaire du type de celui que vous citez.
JE veux dire, le CPS et tous vos systemes d'authtentifications peuvent etre réalisés au dessus d'une couche indépendante, avec cryptage et tout, qui soit standard. Un mail sécurisé avec clés PKI et tout le tsouin tsouin. Je sais que des choses se font. CA peut etre meme décorélé de l'application de messagerie, ca peut etre la liaison qui est sécurisée au niveau soft.
Bon ce sont des quetsions, j ene maitrise pas ce sujet.
N'empeche, la quetison la moins technique ets : qu'est ce qui est spécifique dans le champ de la médecine dnas le champ de la sécurisation de transmission des données qui justifie un système propriétaire ?
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h19.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.