Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 27/09/2009, 22h05   #151
brass
Groumf
 
Avatar de brass
 
Date d'inscription: décembre 2007
Messages: 5 939
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Y'é temps de me remuer, j'ai prendre les cachetons, être un peu assomé me pessera le gout de boire, aprés on verra popur travailler ça plus en profondeur, besoin d'un arrét net cette fois, avec aide.

Oui.... Pied, je crois que pour toi ça devrait être : "n'importe quoi sauf l'alcool". N'importe quoi pour te débarrasser de l'alcool. Quitte à être shooté une semaine, ou deux, ou un mois.
__________________
T'en fais pas, mon p'tit loup...
brass is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2009, 22h13   #152
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par brass
Oui.... Pied, je crois que pour toi ça devrait être : "n'importe quoi sauf l'alcool". N'importe quoi pour te débarrasser de l'alcool. Quitte à être shooté une semaine, ou deux, ou un mois.

oUI, arrét alcool urgent, peux plus là, j'ai l'impression que ma vie me file entre les mains et que je la regarde partir comme un spectateur qui ne peut rien faire.
Je gére plus rien, je m'enfonce trés vite, j'me fait peur quand suis plus saoul, j'me regarde et j'me fais peur.
ça va trés mal finir tout ça si je prends pas la décision, enfin, juste plus boire d'alcool et basta, doit pas être surhumain quand meêm , tant l'ont déjà fait, semble bien plus heureux.
Je vais me prendre 2, 3 truce en pleine tronche mais tans pis, peut pas être pire que ce que je vis de touts façon.

MERCI pour le remuement, bien à toi
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2009, 22h19   #153
brass
Groumf
 
Avatar de brass
 
Date d'inscription: décembre 2007
Messages: 5 939
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
oUI, arrét alcool urgent, peux plus là, j'ai l'impression que ma vie me file entre les mains et que je la regarde partir comme un spectateur qui ne peut rien faire.
Je gére plus rien, je m'enfonce trés vite, j'me fait peur quand suis plus saoul, j'me regarde et j'me fais peur.
ça va trés mal finir tout ça si je prends pas la décision, enfin, juste plus boire d'alcool et basta, doit pas être surhumain quand meêm , tant l'ont déjà fait, semble bien plus heureux.
Je vais me prendre 2, 3 truce en pleine tronche mais tans pis, peut pas être pire que ce que je vis de touts façon.

MERCI pour le remuement, bien à toi

Il n'y a même pas de "si", ni de décision. Arrête. Arrête à plein temps. C'est un boulot à temps complet, au début. Ne fais plus que ça dans les temps qui viennent : ne pas boire. Fais tout ce qu'il faut : toubib, médicaments, forum, groupes de parole, psy. Ca n'est même pas "fais tout ce qu'il faut", d'ailleurs, pardon, c'est "fais-en le plus possible". Deux groupes de parole dans la journée, trois psys, une cure, le toubib tous les deux jours s'il faut, alcoologue, des piles de bouquin, et pendant que tu bosses, fais attention à chaque pensée, à chaque geste.

Fini le diletantisme. Ca marche pas.
__________________
T'en fais pas, mon p'tit loup...
brass is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2009, 22h30   #154
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par brass
Il n'y a même pas de "si", ni de décision. Arrête. Arrête à plein temps. C'est un boulot à temps complet, au début. Ne fais plus que ça dans les temps qui viennent : ne pas boire. Fais tout ce qu'il faut : toubib, médicaments, forum, groupes de parole, psy. Ca n'est même pas "fais tout ce qu'il faut", d'ailleurs, pardon, c'est "fais-en le plus possible". Deux groupes de parole dans la journée, trois psys, une cure, le toubib tous les deux jours s'il faut, alcoologue, des piles de bouquin, et pendant que tu bosses, fais attention à chaque pensée, à chaque geste.

Fini le diletantisme. Ca marche pas.

rentrer chez les pro quoi ! ceux qui ,n'en veulent.
Je dois trop encore me poser de questions.
Et pendant ce temps ....... ça avance pas, au contraire.
L'alcool me change les pensées sur moi même je pense, il me ruse à chjaque fois, pourtant je vois bien les ravages autour de moi, juste dans la famille, mais il me sort toujours se habits du dimanche et je luis serre encore la main, sans réfléchir.
Là, je vais réfléchir, enfin, juste baisser la téte et foncer, et meême si je vais être tenté, jesais , ptét pas demain, mais aprés demain minimum, je me dis juste que je peux pas...mais ça va pas être gateau, c'est bien la 1ére fois que je me dsi réellement que je peux pas y arriver tout seul.

Je connais une femme en ce moment.
Une chique fille.
Elle a vu la chose.
Me l'a dit discrétement.
J'ai fait mine de pas relever, genre "mais nonnnnnnnnnnn".
Elle m'aime bien et moi je crois que je l'aime bien.
Mais j'aime plus l'alcool encore, j'ai plus une cuite dans la téte; qu'elle.
Je sais même plus mes sentiments, je les reconnais plus.
L'alcool me ronge ça aussi, ptét.
J'maime pas quand je bois, je suis si différent, blindé, carapacé, burlesque et indifférent, au autres, à moi surtout.
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2009, 22h40   #155
brass
Groumf
 
Avatar de brass
 
Date d'inscription: décembre 2007
Messages: 5 939
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
L'alcool me change les pensées sur moi même je pense, il me ruse à chjaque fois

L'alcool modifie ton intelligence qui est ce que tu utilises pour réfléchir. C'est comme un virus informatique. Tu te fais piéger. Arrête de réfléchir.
__________________
T'en fais pas, mon p'tit loup...
brass is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 11h23   #156
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Bonjour,

Nuit atroce.
Réveillé plein de fois dans la nuit, tourné pour me rendormir, mal partout, j'ai noyé mon lit.
Bien dù transpirer 2 litres vu l'état de mon t-shirt, draps.
Plein de brides de réves.
Eteint le réveil, pas sù me lever pour le taf; trop besoin de rester allongé encore, jusqu'à ce que je sente le moment où mon corps pourra potablement affronter le journée.
Beaucoup de choses dans la téte.

Et ici, comme un repére où je peux m'accrocher un peu.
Besoin d'écrire ce matin.
Quand je tournais cette nuit dans le lit, entre réves et demi-sommeil, toujours revenait dans ma téte, l'impériosité de plus boire d'alcool, comme une idée fixe qui me taraudait; et puis ces flash du we passé, et cette vision de moidans tout ça, complétement echauffé par l'alcool, me mettant dans des situations extrémes.

Jai besoin de faire un retour sur ces 3 jours &écoulés.
Pas du tout pour une apologie de mes périgrinations; au contraire, parce que ça me hante, j'ai besoin de le dire ici, faut que ça sorte, voit pas d'autres endroits, me sens si seul la dedans, à mentir à tout le monde.

Vendredi :
boulot le matin, normal; pas envie de boire...et puis; arrive entre les midis, j'appelle cousins pour savoir si ils veulent venir manger un truc avec moi.
J'ai déjà dans la téte, une seule idée, boire.
Ils sont pas dispo, j'ai plus d'alibi.
Tant pis, je descend seul, j'me dis je vais m'en jetter une au troquet avant d'aller manger, enfin, commander un sandwich pendant que je bois un coup.
Et là, c'est parti.
Je retombe sur un gars, on enchaine les biéres fortes
Je dépa=sse largement ma pause du midi, je le sais mais je m'en fous.
Je remonte quand même voir mon collégue, lui sort une excuse pour aller au village, et je nbe reviens qu'1 fois ou 2 le voir dans l'aprem.
Toujours avec ce gars, je fais la fermeture du troquet, on a dù se boire ptét 15 biéres fortes sur l'aprem, début de soirée.
On croise un autre gars, on décide d'aller en ville.
Déjà là, trou noir.
Prochaine vision, je les ait pêrdu en ville; je suis à 15 bornes de chez moi, fais noir.
Comme téléguidé, je décide de partir à pied, je marche, marche.
Arrivé à mi chemin, je croise une bande de jeunes dans un quartier malfamé.
Je squatte avec eux, caméléon, ils ont des bouteilles.
On décide d'une virée en ville, on se fait bien sur jetter de partout, on achéte une bouteille dans un épicerie, on revient au point de départ.
On boit, les flics arrivent, alerté par un voisin, controle d'identité, je suis le seul à avoir ma piéce, les autres sontr connus, ça s'échauffe, je suis le seul à calmer le jeu, le flic le voit, ça se passe bien, il me demande de calmer "mes potes".
Je décide de continuer ma route à pied, il fait froid, personne ne veut ma ramener en voiture.
Je trace.
Ils ont des remords, ils me rejoignent et me dépose.
J'ai oublié ma clef de maison, je passe au dessus des murs, je rentre par derriére.
Je m'écroule dans le lit, mal.

Samedi.
Bien dormi, traces de la veille bien sur, je pars au boulot.
Je m'aprecois que j'ai perdu mon tel dans la soitrée.
j'appelle le gars de la veille, il me dit où il est, et il passe me voir.
On fait pour aller récup le téléphone, et je lui propose de passer au troquet.
Même scénario que la veille, pareil.
Mon collégue reste seul au boulot, je repasse 1 fois ou 2 pour tatter le terrain.
J'avais rdv avec ma copiner le soir chez moi, je l'avais dit au gars.
L'heure tourne, c'est lui qui me rappelle mon rdv, je m'en tappe ou presque.
On boit tout le temps, au troquet puis chez des pottes à lui.
J'arrive chez moi avec 1h de retard.
Je trace dans mon autre maison pour avoir un tel et l'appeller.
Conduite plus que dangeureuse, je m'en aperçois bien, si je me faisai arréter, je plçnge de suite.
Je l'appelle, un peu en colére, elle veut bien revenir.
Elle habite à 30 mn en voiture, elle a une fille de 2 an, je suis un enfoiré.
On passe la nuit.
Imbibé depuis 2 jours j'ai même plusbesoin de boire.
Réveil vers 4h du mat, j'ai jamais réussi à me rendormir, j'ai tourné, tourné, honte, culpabilité, angoisse pour le boulot.

Dimanche:
réveil laborieux, pas assez récupérer, angoissé total.
On reste ensemble, et on passe la journée avec mon fils.
J'ai besoin de boire 3 verres de vin au cours de la journée, comme pour "être à l'aise" avec elle.
Je suis crevé, mais bon, je tiens la route, loulou oblige.
On le raméne, elle repart, on a tout de même passé une bonne journée.
Hier soir, je me couche de bonne heure, espérant ne plus avoir de traces ce matin.
Et non, bouffi, tremblotte, et ces images du we plein nla téte et comme une nécessité de plus boire.
Sentiment d'aller trop loin.


jE me suis dit ce matin que j'allais parler de mon probléme à cette fille, me suis dit que j'allais dire à mon frére que je pars en cure, pour qu'il garde les chiens.
Peut pas le dire plus dans la famille, trop de probléme en ce moment, maman internée, papy cancer.

juste faire qqchose, ne plus cacher, me soigner.

L'idée aussi de le dire à la mére de mon fils, maius j'ai peur, trés peur.
J'ai envie de partir en cure 3 semaines, mais j'ai peur pour mon fils, que sa mére coupe les ponts et que la guerre reprenne.

Enfin, toujours les même pensées.

Je vais demander au doc, qu'il me redonne des anxio, ou n'importe quoi, j'ai jamais pris tout ça mais là j'en peux plus de boire et de couler un peu plus à chaque fois.

Il me reste du Valium mais j'ose pas en reprendre, il m'en avait donné juste pour 1 semaine, en descendantr les doses trés vite.
J'ai envie d'en reprendre de suite mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée sans son accord, je sais pas.J4AI RDV SAMEDI MATIN? c'est loin, je vais appeller pour avancer le rdv.

Ché pas si ça me fait du bien d'écrire tout ça, j'ai pas trop réfléchis, je veux juste être moins seul dans tout ça, et je sais que qques uns me suivent un peu ici, connaisse mon probléme, dans ma vie, je ne dis rien, ne dis plus rien, fais comme si que tout allait bien.

Bonne journée
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 13h04   #157
ninja123
Membre
 
Avatar de ninja123
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 29
Re : Vu d'en bas.

effectivement on est plusieurs a te suivre ici et a se soucier de ton probleme !
Encore une fois je comprends tres bien ton probleme par rapport a la mere de ton fils mais aucun avocat te retireras le week end parce que tu decides de te faire soigner! Par contre si tu continues dans cette voie la un accident ou une agression ou de la prison risque de t'attendre au bout et la par contre....
A mon avis la tu es devant une impasse la cure ou le mur!!! Tu as été trop loin pour pouvoir penser t'en sortir seul juste avec de la volonté et des medicaments!ne reflechis plus integre une cure ta santé mentale et physique sont en jeu tu joue avec le feu!!!! reagis ne pense qu'a toi avant que l'irreparable ne se produise je suis paut etre negative mais j'espere vraiment provoqué un petit qqchose chez toi pour te montrer que ce n'est plus possible tout seul rentre en cure et viiiiiiiiiiite!!!

bonne journée!
fais gaffe a toi!

Marion
ninja123 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 13h15   #158
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par ninja123
effectivement on est plusieurs a te suivre ici et a se soucier de ton probleme !
Encore une fois je comprends tres bien ton probleme par rapport a la mere de ton fils mais aucun avocat te retireras le week end parce que tu decides de te faire soigner! Par contre si tu continues dans cette voie la un accident ou une agression ou de la prison risque de t'attendre au bout et la par contre....
A mon avis la tu es devant une impasse la cure ou le mur!!! Tu as été trop loin pour pouvoir penser t'en sortir seul juste avec de la volonté et des medicaments!ne reflechis plus integre une cure ta santé mentale et physique sont en jeu tu joue avec le feu!!!! reagis ne pense qu'a toi avant que l'irreparable ne se produise je suis paut etre negative mais j'espere vraiment provoqué un petit qqchose chez toi pour te montrer que ce n'est plus possible tout seul rentre en cure et viiiiiiiiiiite!!!

bonne journée!
fais gaffe a toi!

Marion


Merci pour ta réponse Marion,

en fait, je suis aux aguets de réponses ici, c'est tr(és égoiste mùais j'ai besoin de soutien, me sens trés fragilisé.

nON? CE QUE TU ME dis n'est pas négatif, c'e'st une certaine réalité, pas trés positive tu me dira.

Tu as raison, je pars dans le mur, je m'en apreçois depuis un moment.
Et là, je sens qu'il est tant de rebondir sinon, je touche le fond.


pOUR CE QUI EST DE MON EX, ma défense au trib depuis 1 an a été de dire que je n'avais pas de soucis d'alcool.
Elle, c'était son argument.
Aprés une guerre de 1 an, on s'est arrangé, tout ça est finit, je vois mon fils souvent, hier, encore aujiourd'hui, samedi qui arrive, dimanche, etc......

Alors si mantenant je lui parle de cure, moi qui lui ait toujours dit le contraire.

Mais je sais que c'est l'outil le plus efficace pour moi.

Je dois bien me positionner sur ce coup là.
En tout cas, je vais rentrer une semaine au moins, ça c'e'st sur, une fois régler les détails de mon abscence, fils à ne pas garder, chiens, enfin, je ne peux pas partir du jour au lendemain.... mais ya urgence, je suis d'accord

Bien à toi
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 13h21   #159
Sola*
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Merci pour ta réponse Marion,

en fait, je suis aux aguets de réponses ici, c'est tr(és égoiste mùais j'ai besoin de soutien, me sens trés fragilisé.

nON? CE QUE TU ME dis n'est pas négatif, c'e'st une certaine réalité, pas trés positive tu me dira.

Tu as raison, je pars dans le mur, je m'en apreçois depuis un moment.
Et là, je sens qu'il est tant de rebondir sinon, je touche le fond.


pOUR CE QUI EST DE MON EX, ma défense au trib depuis 1 an a été de dire que je n'avais pas de soucis d'alcool.
Elle, c'était son argument.
Aprés une guerre de 1 an, on s'est arrangé, tout ça est finit, je vois mon fils souvent, hier, encore aujiourd'hui, samedi qui arrive, dimanche, etc......

Alors si mantenant je lui parle de cure, moi qui lui ait toujours dit le contraire.

Mais je sais que c'est l'outil le plus efficace pour moi.

Je dois bien me positionner sur ce coup là.
En tout cas, je vais rentrer une semaine au moins, ça c'e'st sur, une fois régler les détails de mon abscence, fils à ne pas garder, chiens, enfin, je ne peux pas partir du jour au lendemain.... mais ya urgence, je suis d'accord

Bien à toi

bonjour,
en ce qui concerne ton fils et les relations avec sa mère je comprend.

est-ce que 1 semaine en cure puis ensuite en ambulatoire te parait possible ?

est-ce que tu es déterminé ? désolée de te poser cette question mais ...

est-ce que dire la vérité à la mère de ton fils n'est pas la meilleur des solutions, lui dire que maintenant tu veux être guéri réellement ? que c'est pour ton bien et donc celui de tous ?

là tu es dans la prison et y'a pas "trente-six milles" solutions d'en sortir. et tu le sais. à toi de le vouloir maintenant.

bon courage
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 13h37   #160
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par Sola*
bonjour,
en ce qui concerne ton fils et les relations avec sa mère je comprend.

est-ce que 1 semaine en cure puis ensuite en ambulatoire te parait possible ?

est-ce que tu es déterminé ? désolée de te poser cette question mais ...

est-ce que dire la vérité à la mère de ton fils n'est pas la meilleur des solutions, lui dire que maintenant tu veux être guéri réellement ? que c'est pour ton bien et donc celui de tous ?

là tu es dans la prison et y'a pas "trente-six milles" solutions d'en sortir. et tu le sais. à toi de le vouloir maintenant.

bon courage


Oui, cure d'une semaine, puis ambulatoire, je peux faire ça, juste à régler le détail de quoi dire que je prends pas le loulou, mais j'y arriverai.

Je dirai à mon ex que je ne bois plus du tout quand je ne buvrai plus du tout.

Je lui parlerai de cette cure quand je l'aurai faite.
J'ai trop peur en lui disant maintenant...qu'elle ait peur justement de me laisser autant le petit.

Non, j'ai plus 36 solutions, juste une : plus boire d'alcool, pas réfléchir, juste plus boire et me faire aider pour ça.

oui, je le veux, suis allé trop loin, je sens que je vais perdre le peu qui me reste, je vais trop vite vers ça, j'ai peur.
ça a mis du temps, mais je suis décidé à franchir le pas.

mERCI 0 TOI sOLA
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 18h58   #161
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Oui, cure d'une semaine, puis ambulatoire, je peux faire ça, juste à régler le détail de quoi dire que je prends pas le loulou, mais j'y arriverai.

En tout cas, ne te voile pas la face ; vaut mieux dire que, oui, t'as un souci avec l'alcool, MAIS que tu fais tout, y compris cure, pour t'en sortir, que nier le problème que, j'en suis sûre, le juge connaît.
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2009, 20h07   #162
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par Dacapo
En tout cas, ne te voile pas la face ; vaut mieux dire que, oui, t'as un souci avec l'alcool, MAIS que tu fais tout, y compris cure, pour t'en sortir, que nier le problème que, j'en suis sûre, le juge connaît.

Bonsoir,

je n'ai pas nié le prob.
J'ai dit mes démarches pour enrayer la situation au jaf.
Mais j'ai aussi dit que tout allait bien maintenant, toujours avec en téte le fait que j'assume total la prise en charge du petit, mes excés sont toujours hors droit de visite.
Quand t'as qq'un en face qui fait tout pour que tu vois peu ton fils en mettant en avant que je suis un dangeureux alcoolo irresponsable, tufais quoi, moi, j'ai choisi de minimiser, enfin, de dire la vérité et de ne pas leur dire oui, je fais la foire, oui, je bois trop, oui, je cours vers ma perte.
Résultat, je vois mon fils souvent.
Et je vais me faire soigner, ça n'empéche pas.
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 10h48   #163
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Bon,

je viens d'annoncer à mon cousin (qui est alcoolique, qui sait son probléme mais qui n'est pas du tout prét à l'enrayer) que j'ai pris la décision d'arréter de boire de l'alcool.
Réponse : " ouais, moi aussi, faudrait".

J'attendais rien du reste, juste le dire autour de moi, enfin à des personnes choisies.

ça me brule les doigts de le dire à ma nouvelle amie.
Dimanche, on va au ciné, nous irons voir "un dernier pour la route" et ensuite discuté autour...... d'une glace.

Je sais pas, j'ai envie " d'officialiser" la chose en quelque sorte.
J'ai l'impression que ça assoit ma décision.
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 11h15   #164
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
ça me brule les doigts de le dire à ma nouvelle amie.
Dimanche, on va au ciné, nous irons voir "un dernier pour la route" et ensuite discuté autour...... d'une glace.

Je sais pas, j'ai envie " d'officialiser" la chose en quelque sorte.
J'ai l'impression que ça assoit ma décision.

Tu as raison, ça participe à la réussite, parce qu'on n'a pas envie de les décevoir ; et puis tu sembles commencer une belle histoire, alors

Pour le JAF, bravo, tu fais exactement ce qu'il faut faire ; j'en connais une qui me dit qu'elle se méfie extrêmement des ceusses qui sont dans le déni et qu'elle est toujours positive devant des mecs honnêtes comme toi
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 11h29   #165
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par Dacapo
Tu as raison, ça participe à la réussite, parce qu'on n'a pas envie de les décevoir ; et puis tu sembles commencer une belle histoire, alors

Pour le JAF, bravo, tu fais exactement ce qu'il faut faire ; j'en connais une qui me dit qu'elle se méfie extrêmement des ceusses qui sont dans le déni et qu'elle est toujours positive devant des mecs honnêtes comme toi

Merci Dacapo,

j'essaie d'être le plus honnéte, même si l'alcool me fait mentir, à moi, aux autres.
Une chose est sure, lorsque mon ex me disait que j'avais un prob avec l'alcool, qu'il ne fallait plus que je boive du tout, je niais complé"tement, je lui disais que je pouvais ne pas boire pdt 3 semaines et que je m'en foutais, c'était vrai, elle le voyait, pour moi un alcoolo à l'époque, c'était le gars que je voyais au troquet tous les matins avec son gros nez rouge devant son pinard.

Mais j'ai mis mes pensées de cotés, je me suis dit que ptét j'étais dans le déni, et j'ai fait les démarches pour aller me renseigner auprés d'un alcoologue, genre : voilà comment je bois, dites moi si ya un probléme, si il y en a un, qu'est ce qu'il faut faire.

A l'époque, comme je me passais bien de l'alcool plusieurs semaines, il m'a serré la main au bout de 10 séances.
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 19h25   #166
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Merci Dacapo,

j'essaie d'être le plus honnéte, même si l'alcool me fait mentir, à moi, aux autres.
Une chose est sure, lorsque mon ex me disait que j'avais un prob avec l'alcool, qu'il ne fallait plus que je boive du tout, je niais complé"tement, je lui disais que je pouvais ne pas boire pdt 3 semaines et que je m'en foutais, c'était vrai, elle le voyait, pour moi un alcoolo à l'époque, c'était le gars que je voyais au troquet tous les matins avec son gros nez rouge devant son pinard.

Mais j'ai mis mes pensées de cotés, je me suis dit que ptét j'étais dans le déni, et j'ai fait les démarches pour aller me renseigner auprés d'un alcoologue, genre : voilà comment je bois, dites moi si ya un probléme, si il y en a un, qu'est ce qu'il faut faire.

A l'époque, comme je me passais bien de l'alcool plusieurs semaines, il m'a serré la main au bout de 10 séances.

Bravo, ça a l'air bien parti sur tous les fronts !
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 19h28   #167
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par Dacapo
Bravo, ça a l'air bien parti sur tous les fronts !

Cet épisode date de 2 ans maintenant

Mais c'est bien parti quand même en ce moment, question envie d'aller devant
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 19h39   #168
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Cet épisode date de 2 ans maintenant

Mais c'est bien parti quand même en ce moment, question envie d'aller devant

Ca me rappelle une chanson des années yéyé.... de je ne sais plus qui

"March' tout droit
Cette fill' là
Ell' est vraiment fait' pour toi"

De toute façon, oui, se relever une fois de plus qu'on s'est planté, c'est comme ça que les gamins arrivent à marcher, après tout
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 19h48   #169
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par Dacapo
Ca me rappelle une chanson des années yéyé.... de je ne sais plus qui

"March' tout droit
Cette fill' là
Ell' est vraiment fait' pour toi"

De toute façon, oui, se relever une fois de plus qu'on s'est planté, c'est comme ça que les gamins arrivent à marcher, après tout

Oui, j'ai juste ça en téte, plus boire, autant l'alcool a pris le pas sur toute ma vie , autant ma décision d'arréter fait pareil, ça tourne tjrs autour de l'alcool façon.
Alors, j'sais pas si tu fais réf à ma nouvelle relation, mais là, pffffff, elle passe aprés , j'en suis désolé pour elle.

Je lui expliquerai tout ça dimanche aprés le film dont on parle bcp ici.
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 20h17   #170
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
Oui, j'ai juste ça en téte, plus boire, autant l'alcool a pris le pas sur toute ma vie , autant ma décision d'arréter fait pareil, ça tourne tjrs autour de l'alcool façon.
Alors, j'sais pas si tu fais réf à ma nouvelle relation, mais là, pffffff, elle passe aprés , j'en suis désolé pour elle.

Je lui expliquerai tout ça dimanche aprés le film dont on parle bcp ici.

En attendant, je viens de voir que sur la 2, ya une émission de deux heures "Se libérer de l'alcool" ; je vais ouvrir un fil là-dessus, qu'on puisse réagir après, si on veut
Bisou du soir, espoir, broken foot !
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 20h20   #171
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Aujourd'hui, j'suis vraiment pas bien.
jE PLEURE DE ME RENDRE COMPTE? DE ME DIRE? DE M4AVOUER QUE JE SUIS ALCOOLIQUE;
je me suis tellement voilé la face, j'ai tellement bu, et j'ai pas voulu le croire que j'étais piégé.
Et maintenant je m'en rends compte, c'est dur pour moi.
J'sais pas pourquoi je suis trop triste, j'arréte pas de chialer.

J'me vois en cure, me dit que ya que ça à faire, et je vois mes proches d'ici s'inquiéter et me regarder aprés avec plus jamais le même regard, moi qui leur ait tant maenti, eux qui l'ont tant vu mais pas osé me le dire, ou si peu.

Si je suis dans cet état là j'me dis que c'est parceque je vais tourner une page, et tout de suite je vois ce qui va arriver derriére l'arrét, mes failles en grand, ma peur du regard des aurtres, ma peur de pas ressembler à tous le monde, ma peur de mome devant mon pére qui me fracassait.
J'ai peur de tout ça.
Je me suis si longtemps caché aux autres et à moi même.
9A FAIT SI LONGTEMPS QUE J4ENFOUIE SES PEURS EN BUVANT; pOUR ALLER VERS LES AUTRES;
jE SONDE L42TENDUE DE TRAVAIL QUI ME RESTE 0 FAIRE POUR ALLER BIEN? SANS ALCOOL.

Façon, je peux rien faire d'autres, c'est le moment d'affronter et d'arréter de m'enfoncer dans le produit.

JE POSTtans pis
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 20h29   #172
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Citation:
Posté par piedcassé
jE PLEURE DE ME RENDRE COMPTE? DE ME DIRE? DE M4AVOUER QUE JE SUIS ALCOOLIQUE;

Pourquoi le verbe "avouer" ???? C'est une maladie, pas un délit !

J'sais pas pourquoi je suis trop triste, j'arréte pas de chialer.

Ca te fera peut-être du bien et on a tous des Kleenex virtuels pour toi.

JE POSTtans pis

Tu postes, tant MIEUX!!!!!!!!
Ne jamais rester seul, n'oublie pas.....
  Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 20h29   #173
benomax
Membre
 
Avatar de benomax
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 1 657
Re : Vu d'en bas.

et ben pleure ,c'est peut-être une page qui est en train de se tourner ;tu te sens peut-être désorienté mais t'as envie de tenir le cap ;et ça ,c'est positif piedcassé.

courage.
benomax is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2009, 11h41   #174
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Bonjour ici,

Nuit réparatrice, fais du bien, la 1ére depuis 4 nuits.
Pas de transpiration, pas de réveil nocturne.
Ptét l'effet du Valium que j'ai repris hier aprem et hier soir.

Donc pas trés envie d'en reprendre aujourd'hui, quoique un peu sur les nerfs, mais bon je vais pas prendre ça comme des bonbec dés que ça va pas. Je vais en reprendre 1 ce midi et 1 ce soir, et puis pendant 3 jours 1 le soir comme sur la 1ére prescription.

Je viens d'appeller le ccaa pour décaller mon rdv avec ce doc samedi, je garde mon fils pas possible d'honorer, prochain rdv le 24!
J'imagine le nombre de patient qu'il doit y avoir dans ce ccaa qui dépend du grand hopital d'une grande ville.

Néanmoins, je viens à l'instant de rapeller pour savoir si toutefois je pourrai appeller le doc samedi matin pour lui poser la question du traitement.
Enfait, qu'est-ce-que je vais lui poser comme question, puisque j'ai repris le Valium de mon propore chef? pfff "c'est bien ou pas ce que j'ai fait ?"; ben oui, je lui demanderai ça.

En tout les cas, je vois la psy dans ce centre pour la 1ére fois lundi qui arrive, "parlons cure madame".

Ce qui me semble bizzare c'est que ce médeci m'a parlé d'une cure d'une semaine,or, lorsque j'étais suivi dans l'autre ccaa de la ville, une antenne du centre de cure du coin, ils m'ont toujours dit que le minimum était 13 jours; mais que c'était pour les cas particulier,genre chef d'entreprise qui ne pouvait partir 3 semaines ou plus.

On verra, mais j'ai grande envie de retourner dans le cca que je connais, bcp moins impersonnel, bcp plus disponible, et ils ne me donnaient pas de médocs au bout de 5mn d'entretien.

Genre, j'avais demandé des médocs au doc de la bas, de l'Espéral, il n'avait pas voulu, me disant que ma décision d'arréter n'était pas encore suffisemment "assise"; il avait bien raison à l'époque.
Celui que j'ai vu, j'ai parlé 2mn, et hop, Espéral, Valium, Aotal.

Je vais voir la psy lundi....et j'avise.

Bonne journée.
  Réponse avec citation
Vieux 01/10/2009, 14h47   #175
piedcassé
 
Messages: n/a
Re : Vu d'en bas.

Bonjour,

Quelques petits mots pour me situer,

je n'ai pas repris de Valium aujourd'hui, juste un hier en milieu de journée.
Encore un peu tendu, mais rien de bien génant.
Pas de pensées alcool, enfin, si, j'y pense souvent le menteur, mais pas en terme de "j'ai envie de boire", le contraire, en terme "je ne bois plus, je ne peux plus".
On y pense tout de même trés souvent, tout à l'heure, je croise une jeune cadre dynamique, genre, patronne d'un grand resto, bonne mine, oeil aiguisé, bien fringué, alerte, et j'me dis, "c'est vers là", pas bien sur pour sa situation pro ni pour ses fringues mais pour sa détermination, son oeil vif aperçu un quart de seconde, sa vie construite, son projet dans lequel certainement elle n'a pas regardé l'heure, ni piétinnée à cause de lendemain difficile.
Et je pense à mes projets, bon signe.
Et je me projette à dimanche où je serai avec mon amie au resto, attablés, un petit pichet de rouge devant moi, quoi de plus naturel et sain, et je ressens l'effet de l'alcool au bout du 2ème verre, et l'envie "nécessaire" de recommander un pichet et bien sur j'annule le film qu'on va aller voir( ya rien à boire au ciné) et je trouve des excuses bien sur, qui tiennent debout en plus) pour l'emmener qqpart, un chouette coin à visiter, où bien entendu on boira un verre en lui comptant fleurette (qu'est-ce-que je m'en bats de ce coin si ya pas un troquet). Et elle me raméne, et je descend à la cave ........
Et puis la pensée d'aprés, ce qui est bien c'est qu'elle s'est imposée, je l'ai pas cherchée comme pour répondre à la précédente et medire "attends à quoi tu pense ? boire encore". Elle est venue, toute joyeuse et souriants de mon lait/fraise (je sais, trés masculain, mais j'aime bien) posé devant moi, de la salade et du pichet d'eau.....et de mon amie bien sur.

Et je me projette malgré moi, dans longtemps, et me dis que certainement, dans quelques temps je vais me dire "bon, puique tu ne bois plus depuis x temps, c'est pas un verre qui va te tuer", ces réflexions je me les ferai bien sur.
Et j'espére que les mauvais souvenirs de l'alcool se seront assez imprégnés en moi ainsi que le sentiment d'être bien, tellement vivant me feront me répondre " ah, le malin, bien sur que t'en buvras qu'un, la bonne blague!"

Bon aprés je déraille, je me vois en super forme, faire des footing tot le matin, etc.......

Et tout ça en pleine circulation, en scoot, va falloir que je canalise un peu le flux de pensées.

Mais je sais ces 1er instants sans alcool, l'euphorie, la pleinitude, le contentement influé par le passage rapide d'un état empétré, gris et angoissant à une sorte de sentiment de liberté et de forme physique, je me rapelle bien.


Ce we va être fabuleux, pour la 1ére fois depuis, oula, plus d'un an, je passe le we seul avec mon fils, dans ma maison, tout est déjà callé de chez callé, des repas aux visites en passant par les horaires militaires, ptét même un peu trop, mais bon, tout pour qu'il soit au mieux.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h30.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :