Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/04/2008, 15h46   #51
vita-mine
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

BONJOUR A TOUTES ET TOUS,

J'ai eu envie de revenir sur ce fil pour m'exprimer sur mon évolution..
et elle est la au cruex de mon ventre cette évolution .. je la sent monter et ameilliorer mais ma vie..

depuis quelques temps depuis que Pandore m'a mise en eveil sur le clivage , j'ai étudier le dit clivage et me suis rendue compte que ma vie durant sans savoir exactement ce que c'était je le pratiquais positivement pour ne pas rester dans mon cercle vicieux de mes mals êtres et vulnérabilités.. je fais d'abbord comme si je vais mieux .. puis je réaprends a être mieux ..

les maux qui me faisaient le plus souffrir . est l'abandonnique .. je l'ai déja dis sur d'autres fils.. quand l'abandonnique monte et explose en moi cela me procurais des douleurs intérieurs . trés trés fortes .. maux de tête .. brulures a la gorges vomissements , ses maux, brulures et vomissement ont disparus ..

Je ressents encore un peu de ce phénomène de rejets .. néanmoins dès que cela est présent en moi..je relativise et casse en deux .,. comme si je cassais une baguettes de bois bien sec et que je la jette . je n'allimente plus .je ne m'apitoye plus en .. je regarde ailleurs ..

Il y a encore peu . même sur atoute je me sentais rejetée et était persuadée que je le méritais .. que je n'étais pas a la hauteur ..- que je ne comprenais pas la modernisation de la psychiatrie et son évolution ..

Aujourd'hui.. je sais avec certitude que c'est faux . je mérite attention et écoute et je pratique attention et écoute pour les autres .. sans distinction d'appréciation ou de non apréciation des individus..

L'imense ameillioration qui s'est opèrée dans mon fonctionnement . c'est que je ne me sens plus rejetée par le manque d'écoutes des autres voir certaines critiques en mp ou autres .. je suis un peu comme gustave dit dans 1000 trucs pour aller mieux .. pleine de compassion et me retire de ses sillions qui ne sont plus les miens .

Atoute a nettement participé a cette ameilloration . et moi-même itou..

je dis donc merci a tous et atoutes y compris moi-même

michèle
  Réponse avec citation
Vieux 12/04/2008, 16h35   #52
Tin
Bizarrerie multipolaire
 
Avatar de Tin
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: J'étais à l'ouest. Je déménage. Je vais à l'ouest.
Messages: 1 114
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par vita-mine
Aujourd'hui.. je sais avec certitude que c'est faux . je mérite attention et écoute et je pratique attention et écoute pour les autres .. sans distinction d'appréciation ou de non apréciation des individus..

L'imense ameillioration qui s'est opèrée dans mon fonctionnement . c'est que je ne me sens plus rejetée par le manque d'écoutes des autres voir certaines critiques en mp ou autres .. je suis un peu comme gustave dit dans 1000 trucs pour aller mieux .. pleine de compassion et me retire de ses sillions qui ne sont plus les miens .

Atoute a nettement participé a cette ameilloration . et moi-même itou..

je dis donc merci a tous et atoutes y compris moi-même

michèle
Bravo !
__________________
« Il ne faut pas oublier qu'il n'y aura jamais assez de psychothérapeutes pour traiter tous ceux qui ont besoin d'être soignés. »Donald Woods Winnicott

Pas de vraie démocratie sans boules Quiès !
Tin is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/04/2008, 20h52   #53
vita-mine
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par Tin
Bravo !




michèle
  Réponse avec citation
Vieux 13/04/2008, 22h06   #54
kikimo
Membre
 
Avatar de kikimo
 
Date d'inscription: avril 2008
Messages: 178
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

bonjour à tous,nouvelle sur ce forum j'essaye de trouver quelques renseignements mais " Atoute"c'est vaste...au cas ou cela me soit passé sous le nez... j'aimerai savoir ce qui permet de différencier les stades 1,2,3 des troubles bipolaires? ma fille a été diagnostiqué mais nous ne savons pas à quel stade elle se trouve et du coup ne comprenons pas toutes les implications que cela peut avoir dans sa vie.parfois nous ne savons pas si sa réaction face à un problème relève de la maladie ou de son caractère,par conséquent difficile de savoir comment réagir :de la compréhension qui pourrait passer pour du laxisme auprès de nos autres enfants.Compliqué de savoir quoi faire parfois!Elle vient de changer de psychiatre mais je ne suis pas sûre que cela changera grand chose.Lorsqu'elle va à ses rendez vous elle est renfrognée,en colère,parfois odieuse dans son comportement...rien qui puisse donner envie de l'aider.Silencieuse aussi... j'oubliai!c'est tout à fait cà! le fait elle exprès?ou bien est ce trop difficile? je ne sais plus...merci de m'avoir lu et de me faire part de vos remarques.
kikimo is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/04/2008, 23h51   #55
vita-mine
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

excusez moi doublon

Dernière modification par vita-mine 13/04/2008 à 23h58.
  Réponse avec citation
Vieux 13/04/2008, 23h58   #56
vita-mine
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par kikimo
bonjour à tous,nouvelle sur ce forum j'essaye de trouver quelques renseignements mais " Atoute"c'est vaste...au cas ou cela me soit passé sous le nez... j'aimerai savoir ce qui permet de différencier les stades 1,2,3 des troubles bipolaires? ma fille a été diagnostiqué mais nous ne savons pas à quel stade elle se trouve et du coup ne comprenons pas toutes les implications que cela peut avoir dans sa vie.parfois nous ne savons pas si sa réaction face à un problème relève de la maladie ou de son caractère,par conséquent difficile de savoir comment réagir :de la compréhension qui pourrait passer pour du laxisme auprès de nos autres enfants.Compliqué de savoir quoi faire parfois!Elle vient de changer de psychiatre mais je ne suis pas sûre que cela changera grand chose.Lorsqu'elle va à ses rendez vous elle est renfrognée,en colère,parfois odieuse dans son comportement...rien qui puisse donner envie de l'aider.Silencieuse aussi... j'oubliai!c'est tout à fait cà! le fait elle exprès?ou bien est ce trop difficile? je ne sais plus...merci de m'avoir lu et de me faire part de vos remarques.

bonjour .. kikimo..

je ne sais pas bien te répondre .. moi en tant qu'enfant probablement bi-polaire et borderline .. je sais que je poussais les gens a bout.. je ne le faisais pas exprés .. c'était mon mode de vie pour me sentir aimée ..

les gens qui n'ont pas suivit mes schémas m'ont plus aidée que ceux qui ont réagit par le rejet ou l'indiférence ..

En ce qui me concerne dans la vie j'ai appris a m'exprimer en mon nom.. de ne plus dire ,, tu dois faire cela .., ou tu nous déçois ..ou ne me traite pas ainsi .. .. mais je suis déçue .. et je ne comprends pas pourquoi tu fais cela .. . je n'accepte pas d'être traitée ainsi..

il y a un fil qui pourait t'aider , c'est vivre avec un enfant borderline .. il y a sur ce fil des mamans qui échangent sur la marche a suivre .. les contacts psy.. et leur soucis.. et réussites .

peut'être pourais-tu aller poser des questions sur ce fil. ou eventuellement ouvrir un fil pour toi.. ou les deux ...

bien venue et courage ... tu ne vis pas quelque chose de facile.. néanmoins ta fille non plus

michèle

Dernière modification par vita-mine 14/04/2008 à 00h03.
  Réponse avec citation
Vieux 14/04/2008, 00h56   #57
Tin
Bizarrerie multipolaire
 
Avatar de Tin
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: J'étais à l'ouest. Je déménage. Je vais à l'ouest.
Messages: 1 114
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Bonjour Kikimo,

Le problème de ta fille a l'air complexe et ne se limite peut-être pas à la bipolarité.

Il n'y a pas vraiment de stades en matière de bipolarité. Il y a surtout des types de bipolarité. Une tentative de “classification” fréquente est :

Bipolaire type 1 : présence de phases maniaques (avec bouffées délirantes plus ou moins aiguës, c-a-d des symptômes psychotiques). Ce type est souvent considéré comme une psychose. C'est la forme la plus grave.
Bipolaire type 2 : absence de phases maniaques mais présence de phases hypomaniaques. Absence de symptômes psychotiques. Un peu moins grave car il ne s'agit pas d'une psychose. Souvent les types 2 passent beaucoup de temps en dépression qu'en hypomanie.
Bipolaire type 3 : bipolarité induite. Initialement la personne n'était pas bipolaire mais certains facteurs, généralement la consommation abusive de médicaments ou de certains psychotropes illicites, ont déclenché la maladie.
Bipolaire type 4 : état hypomaniaque chronique. Ce n'est pas forcément une véritable maladie, c'est parfois même un facteur de réussite professionnelle car le temps de sommeil réduit augmente le temps qu'ils peuvent consacrer au travail.

Ce n'est pas un copié/collé, c'est une classification assez fréquente que je reformule selon la vision que j'en ai en tant que patient.

Peut-être confonds-tu stades et types ?

Cependant, il est vrai qu'il y a des évolutions dans la vie d'un bipolaire (types 1 à 3 surtout). L'amplitude et la fréquence des cycles varient et la connaissance de ces facteurs (que tu peux observer quotidiennement) est aussi importante que d'essayer de déterminer de quel “type” de bipolarité il s'agit (ce qui ne peut être fait que par un psychiatre).

J'espère que ceci t'aide à y voir un tout petit peu plus clair en même temps que de te faire comprendre que la bipolarité est vaste et complexe.
Il est donc très difficile de répondre directement à tes questions. Il va te falloir approfondir tes connaissances, par exemple : une longue discussion sur ce sujet est là : Trouble bipolaire (psychose maniaco-depressive).

N'hésite pas à reposer des questions en apportant plus de détails (l'âge de ta fille, notamment).

En prévisualisant, je vois que Vita-mine m'a précédé en te répondant surtout sur l'aspect borderline. Le fil qu'elle cite est là : http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=74113. Ce qui te fait deux discussions à lire…

Tu peux choisir de poser tes questions dans au moins trois fils, celui-ci compris, mais il y en a encore d'autres. Et comme le dis Vita-mine, tu peux aussi en ouvrir une.

Bon courage à toi et à ta fille.

Amicalement,
Tin

P.S. Je viens de lire ta présentation, étant donné l'âge de ta fille, la discussion indiquée par Vita-mine me semble très bien choisie.
__________________
« Il ne faut pas oublier qu'il n'y aura jamais assez de psychothérapeutes pour traiter tous ceux qui ont besoin d'être soignés. »Donald Woods Winnicott

Pas de vraie démocratie sans boules Quiès !

Dernière modification par Tin 14/04/2008 à 00h59. Motif: Ajout du P.S.
Tin is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 13h29   #58
potdepêche
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par Milaine2
Bonjour Nikita,

Voici ce que dit Wikipédia, légèrement différent de ce qu'en explique Vita-mine, mais la différence me semble importante :

"L'abandonnisme est un état psychologique, un sentiment d'insécurité permanente lié à une peur irrationnelle d’être abandonné.
La personne qui souffre d'un état d'abandonnisme est dite abandonnique. Elle est décrite comme étant dans une demande d'affection pour combler un manque originel (une séparation traumatisante du passé), mais comme étant également dans l'impossibilité de l'accepter, recréant alors les situations d'abandon, tout en n'en supportant pas la frustration."

La peur de ne pas être aimé est présente quasiment en chacun de nous, mais elle peut devenir ou avoir des aspects pathologiques.

Cependant la peur d'être abandonné, rejeté est encore différente.
Dans la peur de ne pas être aimé, il n'est induit que l'on va (ou pourrait) rejeter l'amour que l'on pourrait obtenir.
On pourra en douter, souffrir de ce doute, mais pas forcment le rejeter.

L'abandonnique recherche avidemment l'amour de l'autre, mais ne peut l'accepter de peur de le perdre un jour.
Plutôt que risquer l'abandon, il préfère finalement rejeter ou nier l'amour que l'on lui prodigue, et si jamais il arrive à tolérer cet amour, dès que sa peur prend le dessus, c'est lui qui abandonne, avant (croit-il) de l'être...

C'est terrible, car en permanence tu recherches les limites de l'autre, tu as besoin de prouver qu'il va te laisser, que son amour était factice ou temporaire, et dans les moments de crises, tu fais tout pour le pousser à t'abandonner, et confirmer ainsi tes craintes...

Pour le compagnon ou la compagne, ou les proches, c'est très lourd et usant..

Bonjour,
je suis tombé par hazard sur ce site et je vous remercie. Le sujet de l'abandonnisme est tellement d'actualité que ça touche au mois une personne das notre entourage. Voilà, je me suis marié il ya 3ans et demi avec une fille formidable, douce, très intelligente et très cultivée. Le problème est que je suis un étranger donc j'ai divorcé, j'ai tout laissé tomber pour venir avec elle dans son pays (en Europe, alors que j'étais à Paris). Nous avons véu des moments extra ensemble, mais par moment c'était dur. Nous avions habiter ds la maison de ses parents et bonjour les problèmes. Son père est alcoolique depuis 45 ans (il en 'a 71 ans), sa mère est très agressive et maladroite, quand à sa soeur, c'est l'enfer car elle est très irresponsable et elle bois bcp. Bref, ma femme avait tout le temps peur que je la quitte à cause des problèmes de sa famille, mais je me suis acroché et j'étais là pour elle et sa famille, je me suis impliqué. Un jour, j'en avais ras le bol et je lui en 'a fait part en lui disant qu'il faut qu'on déménage sinon je prendrai un appart ailleurs tout seul. Croyez-moi, c'était la fin de notre histoire, elle s'est reveillée un jour pour me dire qu'elle me quitte. J'étais l'amour de sa vie, elle aussi, elle est l'amour de ma vie. Mais notre histoire s'est éteinte au bout de 3ans et 1/2. En parlant avec une copine, psy, elle m'avaitdit que ma femme est abandonnique, elle m'a abandonné par crainte que je la laisse un jour. J'ai trouvé cette déinition qui s'applique vraiment à ma femme:
La personne "scotchée". Cette personne sera totalement dépendante par exemple de ses parents ou de son conjoint. Elle ne peut imaginer pouvoir vivre sans lui ou elle et est terrifiée à l’idée de le perdre. Elle utilisera notamment le mensonge sur son état justement par peur que son "pilier" se dise "mais pourquoi aimerais-je et resterais-je avec un boulet pareil"
En clair, "Elle vie dans l’angoisse et camoufle, simule, se tait, pour ne pas prendre le risque d’être abandonnée»

.
La personne "abandonnante abandonnée" qui (selon elle) passe son temps à être abandonnée, incomprise (pour ceux qui connaissent ce dessin animé pour enfants Caliméro le poussin qui répète en permanence "c’est trop injuste") Cette personne passera d’une relation sentimentale à l’autre en permanence.
Certains pourraient se dire que c’est l’inverse, qu’elle n’a pas peur de l’abandon. Et bien au contraire, bien souvent elle provoquera la rupture soit directement soit indirectement en étant plus ou moins odieuse, afin justement de ne pas être abandonnée.

En clair "Elle abandonne pour ne pas être abandonnée", paradoxal mais " efficace . Aujourd'hui elle est avec qqn d'autre, mais chaque fois que je la vois, elle me fait des compliments sur mon style, mes habits en même temps, un regard très triste qui me boulverse et je me pose la question, est-elle vraiment heureuse? est ce qu'elle m'aime encore? Aidez-moi. Je garde toujours le contact avec sa famille car ils m'aiment beaucoup et que nous sommes encore mariés.Merci

Dernière modification par Pandore 27/08/2008 à 14h56.
  Réponse avec citation
Vieux 23/01/2009, 16h24   #59
kikimo
Membre
 
Avatar de kikimo
 
Date d'inscription: avril 2008
Messages: 178
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par vita-mine
oui... et ??

Je comprends pas tout la.. pour moi je le répète l'incident est clos je ne désire pas y revenir... je désire juste passer a autre chose . je me suis exprimée la dessus déja . Non ??

non j'ai arrèté de respirer chamallow..
(si jamais c'est de l'humour)

************************************************** ****
oups , je suis allée faire pipi et ne faisant pipi . me suis dite que j'avais de nouveau été un peu raide ..
donc je reviens et rajoute .

chacun de vous toutes ici m'apportez a vos manières différentes ce don j'ai besoin ou ce a quoi je ne veux plus toucher . je le prends a mon rythme et selon mon murissement .

Je fonctionne ainsi, et pour le moment ne désire pas fonctionner autrement .

je respecte néanmoins ton opinion différente a la mienne . comme je respecte les opinions de chacunes et chacuns .

vita-mine


RELIRE TES MESSAGES DANS L'INTEGRALITE

Dernière modification par kikimo 23/01/2009 à 20h47.
kikimo is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/04/2011, 23h28   #60
christophe.lombart@gmail.
Membre
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1
Re: abandonnique - bipolaire - borderline

Voici une très bonne définition de l'abandonnisme par Pascaline Manbour, psychothérapeute à Mons ( en Belgique ). Perso, je trouve que sa description est très bien. Vu que le sujet m'interesse énormément, je voulais partager cela avec vous.

Bonne soirée,
Christophe
christophe.lombart@gmail. is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/04/2011, 23h52   #61
Newborn
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

C'est tout moi...c'est pas comme si j'étais pas au courant, mais ça fait un choc à chaque fois.
Par contre je me demande si je suis juste abandonnique ou carrément borderline (à la chasse aux étiquettes)...

Dernière modification par Newborn 06/04/2011 à 00h01.
  Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 00h25   #62
Newborn
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Toujours sur le même sujet :
http://www.psychanalyse-en-mouvement...hp?lng=fr&pg=8
...il y a des trucs que je devrais m'abstenir de lire, parce que là je me sens vraiment très, très mal...ça va passer, ça va passer...hé merde.
  Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 01h39   #63
Newborn
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Pfiou....on se dit toujours "ça va passer, ça va passer", puis en fait non...Pleuré pendant 1h30, et je n'ai plus que l'envie de me blottir dans ma couette, ou dans les bras de quelqu'un. Sauf que j'ai une dissert pour demain matin...ça finit par devenir compliqué à gérer tout ce bordel.
  Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 02h08   #64
sourit_peu
Contemplatrice incurable
 
Avatar de sourit_peu
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Belgique
Messages: 1 742
Re : Re: abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par christophe.lombart@gmail.
Voici une très bonne définition de l'abandonnisme par Pascaline Manbour, psychothérapeute à Mons ( en Belgique ). Perso, je trouve que sa description est très bien. Vu que le sujet m'interesse énormément, je voulais partager cela avec vous.

Bonne soirée,
Christophe

Hhmmm!!! Si c'est ça l'abandonisme, alors je le suis plus que certainement.
Mais c'est quoi la différence entre un abandonnique, un borderline et pis un bipolaire???
sourit_peu is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 02h10   #65
sourit_peu
Contemplatrice incurable
 
Avatar de sourit_peu
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Belgique
Messages: 1 742
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par Newborn
Pfiou....on se dit toujours "ça va passer, ça va passer", puis en fait non...Pleuré pendant 1h30, et je n'ai plus que l'envie de me blottir dans ma couette, ou dans les bras de quelqu'un. Sauf que j'ai une dissert pour demain matin...ça finit par devenir compliqué à gérer tout ce bordel.


Pourquoi tu as pleuré pendant 1h30???
sourit_peu is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 03h18   #66
Newborn
 
Messages: n/a
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Citation:
Posté par sourit_peu
Pourquoi tu as pleuré pendant 1h30???
...juste parce que j'ai lu le texte. Humpf.
Parce que je colle avec tout, même avec les choses un peu "moches", que j'ai fait souffrir des gens et moi-même avec ça, que je me sens seule, fragile, petite, faible, et mauvaise...un peu de tout ça à la fois.

Dernière modification par Newborn 06/04/2011 à 03h52.
  Réponse avec citation
Vieux 06/04/2011, 20h25   #67
sourit_peu
Contemplatrice incurable
 
Avatar de sourit_peu
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Belgique
Messages: 1 742
Re : abandonnique - bipolaire - borderline

Bah je comprends bien. Moi aussi j'ai fait et je fais encore souffrir les gens et moi-même. Mais je pense que pour avancer il faut se dire "oui mais, je peux changer ça, de moi. Et si je ne le peux pas, ben, je peux apprendre à mieux le controler" pour que ça soit plus harmonieux ...

Essayer de trouver le bon équilibre entre affection et respect de l'autre. Ce qui n'est pas facile.

En ce qui me concerne, quand je sens que ça monte, j'essaie de faire quelque chose qui n'inclut que moi (comme ça je me sens pas dépendante) et dont je suis sure qui n'est QUE sain et QUE bon pour moi (ex: manger une pomme au jardin, aller faire un tour en jupe, dessiner,...)
sourit_peu is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.