Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/03/2017, 19h46   #51
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Bonsoir à tous,

Je n'ai pas pu répondre avant car j'étais prise dans toutes les procédures de la justice .... (expertises)

J'ai commencé à lire vos messages et à un moment je me suis énervée car à la base je suis venue pour échanger avec des personnes qui ont vécu une agression sexuelle et qu'elles puissent m'expliquer comment elles l'on vécu même après des années. Je préfère que l'on soit franche avec moi même si ce n'est pas plaisant quand on te dit que cette expérience fait partie de toi pour toujours !!!!

Je souhaite continuer à parler avec des personnes ayant vécu cette affreuse expérience et avec des personnes bien vaillante et non des personnes qui viennent prendre la tête aux autres (inizi). C'est un sujet délicat alors je pense que nous devons respecter les personnes ayant vécu ceci et ça n'a pas été le cas par Inizi !!!!
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/03/2017, 20h02   #52
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par inizi
J'ai justement lu son message : elle parle de traumatisme qu'elle voudrait dépasser, pas d'énorme traumatisme, que je sache.Elle répète plusieurs fois qu'elle va mal, mais elle a consulté. Sinon, elle a raté son bac, et elle a redoublé. C'est en effet une possible conséquence de ce qui s'est passé. Mais pourquoi donc en rajouter ? Est-ce que c'est si énorme que ça de rater son bac ? En plus, de cette agression, comme tu le dis, on n'en sait rien, elle n'en parle pas. Bref, un peu de prudence devrait nous conduire, à mon avis, à ne pas dramatiser, à la rassurer sur l'avenir, à l'encourager à continuer ses entrevues avec son psy.




Pour toi je n'ai pas un énorme traumatisme, mais mon pauvre ou ma pauvre tu ne sais pas comment je le vis... Pour toi je vais juste mal excuse moi je n'ai pas perdu mon chien mais je me suis faite violée !!! J'ai loupé mon bac et ce n'est pas grave ? Alors pour une excellente élève si surtout quand l'année d'après je suis constamment absente !!! Ma psy je l'a vois tkt pas mais j'attends juste de l'honnêté de la part des personnes et non des phrases bateaux pour dire que ça ira mieux ... Je n'appel pas ça de l'aide et au contraire ça m'énerve plus qu'autre chose et surtout je ne recherche pas ça sinon je ne serai pas venue ici !!!! Alors je te prie de bien vouloir garder tes "aides" pour toi au lieu de me prendre la tête avec tes phrases à deux balles que toute victime connaît !!! Si on veut s'en sortir on s'en sort mais pas avec des réflexions comme les tiennes qui nous remettent à terre !!!!
Toutes mes salutations
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/03/2017, 20h13   #53
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par inizi
Cause toujours, ne dramatise pas, va voir un psy, continue à le voir des années durant, allez ça s'arrangera plus tard"...
En savoir plus sur http://www.atoute.org/n/forum/showth...cdorJU0QbCX.99

À partir de l’adresse
Mais oui, ne dramatise pas, c'est important, et ça n'a rien à voir avec voir un psy des années. Pourquoi lier ces deux idées, elles n'ont aucun rapport ? C'est juste ne pas provoquer une angoisse supplémentaire.


Quant à l'agression. Sans demander un dessin pour autant, je ne vois pas comment on peut se permette d'en estimer les conséquences sans connaitre les détails ! Et pas que les conséquences psychologiques, les conséquences judiciaires aussi. J'ai dans mon entourage une personne qui vient de porter plainte pour viol conjugal. Eh bien, c'est une plainte pour viol. Elle n'a réalisé que plus tard ce qui s'est passé. Par contre, au niveau judiciaire, les chances que ça aboutisse sont faibles, et les confrontations (expertise, avocats) peuvent être difficiles.
Donc, dans ce que nous raconte Blue ici, il y a des conséquences psychologiques, angoisse, stress, peut-être déprime, conséquences aussi sur sa scolarité, mais je ne vois là aucune raison de dramatiser. Et surtout, ça ne l'aidera en rien.


Alors je ne suis pas conne je sais que c'est sa parole contre la mienne donc qu'il y a peut de chance pour qu'il y ait quelque chose et je sais que c'est difficile les épreuves car je les vis mais comment peux tu te permettre de dire qu'il ne faut pas dramatiser ? Tu ne l'as pas vécu pour parler ainsi et je te serai gré de me respecter car là tu ne le fait pas !!!!!
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2017, 01h02   #54
tierset
Membre
 
Avatar de tierset
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 8 481
Re : Victime de viol et de violence

Salut ,non,tu n'es pas seule ici et Inizi ne devrait en principe plus venir nous sortir ses inepties .
Je m'inquiétais de ne plus avoir de tes nouvelles .
Je me permets ,comment vas-tu et où en est tu?
Ma situation est bien différente de la tienne mais je suis touché de ce qui t'arrive .
Il y a des personnes ici ,je pense qui sauront échanger avec toi comme ça avait commencé avant le parasitage d'Inizi .
Je te réitère tout mon soutien
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2017, 15h09   #55
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par tierset
Salut ,non,tu n'es pas seule ici et Inizi ne devrait en principe plus venir nous sortir ses inepties .
Je m'inquiétais de ne plus avoir de tes nouvelles .
Je me permets ,comment vas-tu et où en est tu?
Ma situation est bien différente de la tienne mais je suis touché de ce qui t'arrive .
Il y a des personnes ici ,je pense qui sauront échanger avec toi comme ça avait commencé avant le parasitage d'Inizi .
Je te réitère tout mon soutien


Bonjour, alors personnellement ça va mieux après c'est des passes mais le soleil aide sinon à propos de l'affaire j'ai passé une expertise gynécologique et une expertise psychologique donc pour l'instant je suis "tranquille". C'est gentil d'être touché de ce qui met arrivé et si besoin je suis là aussi pour toi même si ton histoire n'est pas la même que moi. je me sens beaucoup moins seule et bizarre dans mes comportements depuis que j'ai commencé à échanger ici.
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2017, 15h40   #56
tierset
Membre
 
Avatar de tierset
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 8 481
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par Rêve_bleu
Bonjour, alors personnellement ça va mieux après c'est des passes mais le soleil aide sinon à propos de l'affaire j'ai passé une expertise gynécologique et une expertise psychologique donc pour l'instant je suis "tranquille". C'est gentil d'être touché de ce qui met arrivé et si besoin je suis là aussi pour toi même si ton histoire n'est pas la même que moi. je me sens beaucoup moins seule et bizarre dans mes comportements depuis que j'ai commencé à échanger ici.
Salut ,
j'ai vraiment craints qu'Inizi t'ai fait fuir le forum.Bon,je suis content que tu puisses dire que ça aille mieux .Moi aussi ,je me sens moins seul avec les échanges qu'on peut avoir ici .Parfois ,les réponses sont longues à arriver mais il faut remarquer qu'il y a beaucoup de personnes qui lisent les messages et assez peu interviennent .Ce n'est pas évident de se découvrir mais d'expérience ,ça fait avancer .
Pourquoi ,si je peux me permettre dis -tu que tu te sens bizarre depuis que tu interviens ici?Peut-être ce qu'il t'est arrivé te fait entrer dans un monde que tu ne connaissais pas ou dans lequel tu ne pensais pas te retrouver .Ne t'inquiétes pas tu auras des échanges sensés.
Et je le crois du soutien .
Je me dis que je m'avance peut-être au nom d'autres personnes .Mais le traumatisme que tu subis n'est pas une chose étrangère à certains et certaines ici .
En tous cas ,je te remercie de m'avoir répondu et je suis de tout coeur avec toi
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2017, 16h55   #57
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 993
Re : Victime de viol et de violence

Bonjour Rêve bleu,



Merci d'avoir donné de tes nouvelles.

Tant mieux si tu te sens un peu "tranquille" (comme tu dis) parce que ta procédure a bien avancé la semaine dernière.
Même si elles sont nécessaires, ces expertises peuvent quand même être stressantes, et rien qu'à l'idée...
C'est parfois une épreuve.

Tant mieux aussi si tu te sens moins seule en fréquentant ce forum !
C'est le but de beaucoup d' échanges et je pense que tu es maintenant entourée de personnes bienveillantes, sans jugement sur ce qui t'est arrivé.
Ce sont d'autres victimes de violences sexuelles (Laurie, Artémisia, Passereau...) et il y a aussi des personnes sensées et aimables comme Tierset et Greg95.
Inizi c'est fini : il vient d'être définitivement exclu d'Atoute-Santé et j'en suis très soulagée.



Je voudrais réagis au fait que tu te sentes "bizarre dans tes comportements".
Je reprends la formulation du Dr. Dupagne...s'agissant plutôt de se sentir "normalement" anormale après une agression sexuelle !
L'agression est de toute façon anormale : elle a des conséquences "normalement" anormales pour toi...au sens où cette agression provoque des troubles spécifiques et des réactions que tout monde n'a pas.
Des réactions que tu n'avais sans doute pas toi-même avant l'agression.
Il y a un "AVANT" et un "APRES" : ce n'est plus pareil. Même si ça peut un jour redevenir comme avant, sans stress excessif, d'après ce que tu dis ce n'est plus pareil pour toi.

Tes réactions te semblent parfois inappropriées à une situation aujourd'hui redevenue "normale" et "banale" et cela peut te paraître inquiétant car sans rapport apparent avec l'agression...
Comme si tu bugais sans raison.
Sauf que ton corps et ton psychisme réagissent encore à ce qui est passé, qui n'a sans doute pas été suffisamment intégré et dépassé pour le moment.
Alors le stress se déclenche encore chez toi de façon incohérente par rapport au "présent" : mais c'est une réaction traumatique cohérente par rapport au passé !

C'est une conséquence de l'agression qui peut se travailler avec des mots ...mais pas uniquement, et certains thérapeutes ou certaines victimes travaillent autrement dessus.
Sachant que cette agression te "travaille" parfois inconsciemment au quotidien ou dans ton sommeil.
Alors de mon point de vue, l'honnêteté d'une parole "thérapeutique" et des soins donnés consiste à ne pas esquiver la gravité spécifique d'une agression sexuelle qui touche au plus profond de l'être humain, de l'identité féminine, et de la relation de confiance à l'autre.
Ce qui implique d'y prêter sérieusement attention en faisant attention aux symptômes manifestés et à l'évolution des comportements constatés.
C'est aussi pour moi la limite de comparer un "viol" à un "cambriolage...car il y a certes un lieu d'intimité qui est forcé sans respect pour la personne qui se retrouve "volée" de quelque chose de précieux, et comme dépouillée après un saccage qui génère du chaos...
Mais un cambriolage concerne des OBJETS qui sont remplaçables, parfois à l'identique.
Tandis qu'un viol est un désordre psychique et corporel qui concerne des PERSONNES humaines et des femmes dépouillées d'elles-mêmes, et arrachées à leur sentiment de sécurité interne.
...Alors le deuil de ce qui a été perdu pour soi et dans son rapport intime aux autres est plus difficile, car ce qui a été perdu est immatériel, invisible, irremplaçable...
Il est souvent difficile de mettre des mots dessus et de le signifier aux autres, en se faisant bien comprendre : c'est une agression très particulière.

Rassures-toi sur la normalité de tes sensations !
De nombreuses victimes d'agression sexuelles ont éprouvé ce que tu décris et moi-aussi je l'ai éprouvé.
...Il y a quand même des différences possible selon les personnes, avec des réactions différentes : par exemple avoir une relation sexuelle après un viol est parfois un problème, mais pas toujours.
...Pareil pour l'évolution de chacun par rapport au stress ou à l'angoisse de ce qui s'est passé : l'évolution thérapeutique est plus ou moins rapide et satisfaisante, ça dépend de chacun et de son histoire.
...En tout cas c'est normal d'être perturbée par rapport à ce que tu as vécu !

C'est pour cela aussi que fréquenter un "groupe de parole" est plutôt rassurant.
Tu n'es plus seule dans ta tête mais surtout tu te rends compte que beaucoup ont vécu ce que toi tu as vécu, et on utilise souvent les mêmes mots pour en parler : ça fait un drôle d'effet de ne plus être la seule à penser et à ressentir ce que l'on trouvait "anormal" chez soi.
C'est un peu l'effet du partage sur ce forum...sauf que tu n'as pas autant de victimes qui témoignent en même temps !
Faut imaginer une vingtaine de personnes très différentes, qui ne se sont jamais rencontrées, d'âge et de mentalités diverses... mais qui tombent spontanément d'accord sur leur ressenti d'une agression sexuelle (malgré une agression forcément vécue dans des circonstances différentes).
J'y ai vu comme des "soeurs de douleur", comme une "famille d'esprit" ou de sensibilité...qui semble alors évidente.
...Ce n'est pas obligé de faire cette expérience-là, rien ni personne n'est obligatoire et les idées et les infos communiquées ici sont bien sûr facultatives.
Mais je me permets de reparler des "groupes de parole" au cas où tu voudrais de nouveau évoquer ce sujet.


Passe une bonne soirée Rêve bleu.
Je ne suis disponible qu'en pointillé cette semaine car je finalise pour mon fils les inscriptions APB "post-bac" : j'ai encore des questionnements, des visites, des recherches à faire, et ça doit te dire quelque chose, ce genre de démarches concrètes pour continuer des études quelles qu'elles soient ...
Je ne te répondrai pas toujours immédiatement, ce sera parfois tard le soir ou alors le lendemain, mais je te répondrai.
__________________
"On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
Confucius

Dernière modification par maparole94 14/03/2017 à 10h58.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2017, 18h06   #58
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par tierset
Salut ,
j'ai vraiment craints qu'Inizi t'ai fait fuir le forum.Bon,je suis content que tu puisses dire que ça aille mieux .Moi aussi ,je me sens moins seul avec les échanges qu'on peut avoir ici .Parfois ,les réponses sont longues à arriver mais il faut remarquer qu'il y a beaucoup de personnes qui lisent les messages et assez peu interviennent .Ce n'est pas évident de se découvrir mais d'expérience ,ça fait avancer .
Pourquoi ,si je peux me permettre dis -tu que tu te sens bizarre depuis que tu interviens ici?Peut-être ce qu'il t'est arrivé te fait entrer dans un monde que tu ne connaissais pas ou dans lequel tu ne pensais pas te retrouver .Ne t'inquiétes pas tu auras des échanges sensés.
Et je le crois du soutien .
Je me dis que je m'avance peut-être au nom d'autres personnes .Mais le traumatisme que tu subis n'est pas une chose étrangère à certains et certaines ici .
En tous cas ,je te remercie de m'avoir répondu et je suis de tout coeur avec toi



Bonsoir, non il ne m'a pas fait fuir Sinon sur le terme de bizarre je parlais avant de venir sur ce forum car j'entendais une chanson et ça n'allait pas, que des fois je rigolais et d'un coup je m'énervais ou pleurais..etc et depuis que je suis venue ici et que j'ai pu avoir le témoignage de la part de d'autres victimes je me suis rendu compte que c'était tout à fait normal mes réactions C'est sur que ce qu'il met arrivé jamais je pensais que je vivrai ça pour moi ça a toujours été dans les films que je voyais ça et maintenant c'est moi qui le vit. Maintenant je prends sur moi pour aller au lycée car mes surveillants avec qui j'étais beaucoup car ça n'allait pas ont eu des réflexions et donc je ne peux plus aller avec eux donc quand ça ne va pas je m'isole ... Aujourd'hui il y avait les gendarmes au lycée et moi forcément je ne me suis pas senti en sécurité car si ils sont là c'est qu'il y a un problème donc j'ai eu du mal à y aller mais j'ai été au lycée quand même et en fait ils étaient là pour faire de la prévention pour la drogue ... Avant jamais je n'aurai réagit ainsi face à la présence de gendarmes ...
Je dirai que là ça va mieux car je me met dans ma bulle car chez moi ma soeur est très mauvaise avec moi et ma mère peut vite s'énerver sur moi et étant très sensible je pleurais donc ça empirer mon état donc maintenant je fais ma vie dans ma bulle avec mon chéri avec qui je vis qui lui me fait rire tous les jours et du coup ça va mieux en faisant ça.
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2017, 18h08   #59
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par maparole94
Bonjour Rêve bleu,



Merci d'avoir donné de tes nouvelles.

Tant mieux si tu te sens un peu "tranquille" (comme tu dis) parce que ta procédure a bien avancé la semaine dernière.
Même si elles sont nécessaires, ces expertises peuvent quand même être stressantes, et rien qu'à l'idée...
C'est parfois une épreuve.

Tant mieux aussi si tu te sens moins seule en fréquentant ce forum !
C'est le but de beaucoup d' échanges et je pense que tu es maintenant entourée de personnes bienveillantes, sans jugement sur ce qui t'est arrivé.
Ce sont d'autres victimes de violences sexuelles (Laurie, Artémisia, Passereau...) et il y a aussi des personnes sensées et aimables comme Tierset et Greg95.
Inizi c'est fini : il vient d'être définitivement exclu d'Atoute-Santé et j'en suis très soulagée.



Je voudrais réagis au fait que tu te sentes "bizarre dans tes comportements".
Je reprends la formulation du Dr. Dupagne...s'agissant plutôt de se sentir "normalement" anormale après une agression sexuelle !
L'agression est de toute façon anormale : elle a des conséquences "normalement" anormales pour toi...au sens où cette agression provoque des troubles spécifiques et des réactions que tout monde n'a pas.
Des réactions que tu n'avais sans doute pas toi-même avant l'agression.
Il y a un "AVANT" et un "APRES" : ce n'est plus pareil. Même si ça peut un jour redevenir comme avant, sans stress excessif, d'après ce que tu dis ce n'est plus pareil pour toi.

Tes réactions te semblent parfois inappropriées à une situation aujourd'hui redevenue "normale" et "banale" et cela peut te paraître inquiétant car sans rapport apparent avec l'agression...
Comme si tu bugais sans raison.
Sauf que ton corps et ton psychisme réagissent encore à ce qui est passé, qui n'a sans doute pas été suffisamment intégré et dépassé pour le moment.
Alors le stress se déclenche encore chez toi de façon incohérente par rapport au "présent" : mais c'est une réaction traumatique cohérente par rapport au passé !

C'est une conséquence de l'agression qui peut se travailler avec des mots ...mais pas uniquement, et certains thérapeutes ou certaines victimes travaillent autrement dessus.
Sachant que cette agression te "travaille" parfois inconsciemment au quotidien ou dans ton sommeil.
Alors de mon point de vue, l'honnêteté d'une parole "thérapeutique" et des soins donnés consiste à ne pas esquiver la gravité spécifique d'une agression sexuelle qui touche au plus profond de l'être humain, de l'identité féminine, et de la relation de confiance à l'autre.
Ce qui implique d'y prêter sérieusement attention en faisant attention aux symptômes manifestés et à l'évolution des comportements constatés.
C'est aussi pour moi la limite de comparer un "viol" à un "cambriolage...car il y a certes un lieu d'intimité qui est forcé sans respect pour la personne qui se retrouve "volée" de quelque chose de précieux, et comme dépouillée après un saccage qui génère du chaos...
Mais un cambriolage concerne des OBJETS qui sont remplaçables, parfois à l'identique.
Tandis qu'un viol est un désordre psychique et corporel qui concerne des PERSONNES humaines et des femmes dépouillées d'elles-mêmes, et arrachées à leur sentiment de sécurité interne.
...Alors le deuil de ce qui a été perdu pour soi et dans son rapport intime aux autres est plus difficile, car ce qui a été perdu est immatériel, invisible, irremplaçable...
Il est souvent difficile de mettre des mots dessus et de le signifier aux autres, en se faisant bien comprendre : c'est une agression très particulière.

Rassures-toi sur la normalité de tes sensations !
De nombreuses victimes d'agression sexuelles ont éprouvé ce que tu décris et moi-aussi je l'ai éprouvé.
...Il y a quand même des différences possible selon les personnes, avec des réactions différentes : par exemple avoir une relation sexuelle après un viol est parfois un problème, mais pas toujours.
...Pareil pour l'évolution de chacun par rapport au stress ou à l'angoisse de ce qui s'est passé : l'évolution thérapeutique est plus ou moins rapide et satisfaisante, ça dépend de chacun et de son histoire.
...En tout cas c'est normal d'être perturbée par rapport à ce que tu as vécu !

C'est pour cela aussi que fréquenter un "groupe de parole" est plutôt rassurant.
Tu n'es plus seule dans ta tête mais surtout tu te rends compte que beaucoup ont vécu ce que toi tu as vécu, et on utilise souvent les mêmes mots pour en parler : ça fait un drôle d'effet de ne plus être la seule à penser et à ressentir ce que l'on trouvait "anormal" chez soi.
C'est un peu l'effet du partage sur ce forum...sauf que tu n'as pas autant de victimes qui témoignent en même temps !
Faut imaginer une vingtaine de personnes très différentes, qui ne se sont jamais rencontrées, d'âge et de mentalités diverses... mais qui tombent spontanément d'accord sur leur ressenti d'une agression sexuelle (malgré une agression forcément vécue dans des circonstances différentes).
J'y ai vu comme des "soeurs de douleur", comme une "famille d'esprit" ou de sensibilité...qui semble alors évidente.
...Ce n'est pas obligé de faire cette expérience-là, rien ni personne n'est obligatoire et les idées et les infos communiquées ici sont bien sûr facultatives.
Mais je me permets de reparler des "groupes de parole" au cas où tu voudrais de nouveau évoquer ce sujet.


Passe une bonne soirée Rêve bleu.
Je ne suis disponible qu'en pointillé cette semaine car je finalise pour mon fils les inscriptions APB "post-bac" : j'ai encore des questionnements, des visites, des recherches à faire, et ça doit te dire quelque chose, ce genre de démarches concrètes pour continuer des études quelles qu'elles soient ...
Je ne te répondrai pas toujours immédiatement, ce sera parfois tard le soir ou alors le lendemain, mais je te répondrai.



Merci de votre réponse oui je connais tout à fait APB et bon courage car c'est prise de tête
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2017, 11h27   #60
Quiveut
Orchidoclaste
 
Date d'inscription: mars 2017
Messages: 2
Re : Victime de viol et de violence

...Il y a quand même des différences possible selon les personnes, avec des réactions différentes : par exemple avoir une relation sexuelle après un viol est parfois un problème, mais pas toujours.
...Pareil pour l'évolution de chacun par rapport au stress ou à l'angoisse de ce qui s'est passé : l'évolution thérapeutique est plus ou moins rapide et satisfaisante, ça dépend de chacun et de son histoire.
En savoir plus sur http://www.atoute.org/n/forum/showth...EOLjvEh0gym.99

Là, c'est quand même fort ! Inizi, sors de ce corps !
Quiveut is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2017, 13h41   #61
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 993
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par Maparole
...Il y a quand même des différences possible selon les personnes, avec des réactions différentes : par exemple avoir une relation sexuelle après un viol est parfois un problème, mais pas toujours.
...Pareil pour l'évolution de chacun par rapport au stress ou à l'angoisse de ce qui s'est passé : l'évolution thérapeutique est plus ou moins rapide et satisfaisante, ça dépend de chacun et de son histoire.
Citation:
Posté par Qui Veut=Inizi
Là, c'est quand même fort ! Inizi, sors de ce corps !
Non mais ça suffit Inizi : tu es exclu de ce forum parce que tu ne sais pas écouter ce que dit UNE PERSONNE EN PARTICULIER.
REVE BLEU SUR CE FIL EST REVENUE TE DIRE A TOI INIZI QUE TES RÉPONSES INAPPROPRIÉES L'ÉNERVAIENT.
...3 posts entiers en haut de page que tu as sans doute zappés comme tout ce qui te contredit ?



Le Dr. Dupagne t'a EXCLU pour des réponses faites à des VICTIMES PRÉCISES dont tu minimises toujours l'agression et les tourments qui sont confiés (...entre autres parce que selon toi "on ne sait pas ce qui s'est passé" et que "ce n'est pas forcément un traumatisme lourd" selon toi etc).



Les effets du traumatisme sont différents...ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a rien à signaler et que le traumatisme reste sans conséquence !
Et l'évolution thérapeutique dépend précisément de l'âge et de la répétition (parfois) de l'agression, des soins reçus, de l'écoute du thérapeute et de l'entourage, du temps qui s'est écoulé avant le traitement du traumatisme etc etc.
Ce n'est pas un hasard.
INIZI, JE NE SUIS D'ACCORD AVEC RIEN DE CE QUE TU DIS.



ici, ce n'est pas un débat GÉNÉRAL sur le traumatisme (il y a déjà eu des fils et des explications là-dessus).
....C'est le TÉMOIGNAGE PERSONNEL D'UNE VICTIME que tu attaques de mille façons, mine de rien, et chaque fois que tu en as l'occasion, sur beaucoup de fils : d'autres que moi l'ont également constaté !
...J'ai été moi-même l'objet de tes railleries, de tes doutes incessants sur ce que je disais, de tes interprétations erronées, de ta minimisation de tous mes symptômes, de tes accusations d'incohérence et de folie, et de ton manque général d'empathie et de respect à mon égard QUELQUE SOIT MON TÉMOIGNAGE PERSONNEL.
...Y compris sur le traumatisme et sur des effets catastrophiques à long terme que j'avais RÉELLEMENT vécus.

Tu as fait fuir d'autres victimes qui pensaient comme moi : "JAIDIS" par exemple sur un fil consacré à l'inceste.
Et Laurie, Artémisia et Passereau t'ont également fait savoir sur ce fil en tant que victimes qu'elles en avaient ASSEZ de tes interventions.
Comme Missfull, comme Pée sur un autre fil...
Je ne te pardonne pas ce genre d'agression sur des personnes qui ont déjà trop souffert par ailleurs.



SORS DE CE FORUM INIZI !
__________________
"On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
Confucius

Dernière modification par maparole94 18/03/2017 à 20h10.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2017, 17h13   #62
tierset
Membre
 
Avatar de tierset
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 8 481
Re : Victime de viol et de violence

Chasser le pervers par la porte ,il rentre par la fenêtre.
EXCLU DEFINITIVEMENT.Je n'ai pas ressenti ça depuis longtemps .Là ,je suis écoeuré et franchement je l'attendrai bien à la fenêtre pour l'empêcher de rerentrer dans la maison .Il ne respecte rien de la douleur des autres et semble jubiler d'être indésirable.
Bref ,je pense aux victimes qui voudraient lire et s'exprimer ici
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 18/03/2017, 19h48   #63
Rêve_bleu
Membre
 
Avatar de Rêve_bleu
 
Date d'inscription: février 2017
Messages: 10
Re : Victime de viol et de violence

Si les personnes sont là pour enfoncer les victimes parce que ça leur procure une jouissance alors je vous emmerdes et vous êtes le genre de personnes que je méprise !!!! Ce forum est là pour aider les victimes et non les enterrer !!!! J'ai juste envie de vous crachez à la gueule (INIZI) car vous méritez que cela à enfoncer les gens !!! Les victimes doivent déjà faire face au monde extérieur tous les jours et à leur mal-être alors pas besoin d'en rajouter !!!! Sortez de ce forum si vous avez un minimum d'intelligence !!!

Je m'excuse auprès des autres pour mes propos assez vulgaire mais là cette personne me met hors de moi !!!!
Rêve_bleu is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2017, 15h21   #64
Viol-Apnée
Membre
 
Date d'inscription: août 2017
Messages: 1
Re : Victime de viol et de violence

Bonjour Rêve Bleu,

Tout d'abord, merci pour la sincérité de ton témoignage !
J'ai moi-même été victime d'un viol il y'a 10ans de cela et je suis passé par une phase de déni complet pendant 4 ans avant d'enfin affronter ce qui m'était arrivé...
J'ai fini par porter plainte il y'a quelques mois, parce que le délai de prescription touchait à sa fin. Je te félicite d'avoir eu ce courage, moi je n'ai réussi à le faire que parce que le temps m'était compté...

J'ai vu plusieurs psys et je confirme que les professionnels spécialisés dans les chocs post-traumatiques sont d'après moi les plus à même de nous aider. Personnellement je suis allé au centre de victimologie à Paris dans le 17e et j'y ai trouvé un suivi très adapté, contrairement à certains psy "classiques" qui pouvaient parfois me heurter dans leurs conseils.

Comme tu le dis, cette expérience est marquante et fera toujours partie de toi mais tu peux tout à fait surmonter ce traumatisme, voire même en faire une force. Ça nécessite du temps, de l'optimisme et l'envie de s'en sortir mais tu sembles avoir ces qualités et beaucoup de recul sur ta situation.

J'ai commencé à écrire un blog très récemment http://viol-apnee.com/ pour m'aider dans ma reconstruction personnelle et, qui sait, peut-être rassurer des personnes en souffrance, si jamais ça t'intéresse !

Encore aujourd'hui, même si je pense être une femme heureuse et épanouie, je sais que certaines de mes réactions restent guidées par mon vécu. Ce n'est pas grave ni handicapant, mais je pense qu'il est important d'en avoir conscience

Je serai contente d'échanger avec toi si tu le souhaites, notamment sur la procédure judiciaire qui est assez lourde à gérer...

Bon courage,
Viol-Apnée is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/12/2017, 23h43   #65
114477
Membre
 
Date d'inscription: mars 2012
Messages: 7
Re : Victime de viol et de violence

Bonsoir,

Je ne suis plus revenue depuis longtemps, car je n'ai plus vraiment le temps, mais pour information je vais mieux même si çà reste encore fragile de mon vécu, je me bat pour ceux qui m'aime c'est à dire mes enfants et mon époux sans eux je ne serais plus de ce monde.Mais là depuis fin octobre il y a eu un secret de famille qui est en rapport à moi mais que je ne peux pas en parler mais depuis ce jour c'est la descente aux enfers.
114477 is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2017, 08h59   #66
tierset
Membre
 
Avatar de tierset
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 8 481
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par 114477
Bonsoir,

Je ne suis plus revenue depuis longtemps, car je n'ai plus vraiment le temps, mais pour information je vais mieux même si çà reste encore fragile de mon vécu, je me bat pour ceux qui m'aime c'est à dire mes enfants et mon époux sans eux je ne serais plus de ce monde.Mais là depuis fin octobre il y a eu un secret de famille qui est en rapport à moi mais que je ne peux pas en parler mais depuis ce jour c'est la descente aux enfers.
Salut114477,
content que ça aille mieux .Tu en dis peu donc ,j'espère que via ta petite famille et ta capacité à résister ça va effectivement du mieux possible
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 12/01/2018, 14h19   #67
Ally2016
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 14
Re : Victime de viol et de violence

Bonjour,
Mon histoire n’est pas aussi dure que ce que j’ai pu j’ai pu lire mais’ ne me juger pas ! Ce qui est dure c’est ce ce sentir coupable !

Ce qui c’est passer c’est qu’en j’etais a une soirée chez une amie, j’avais 17 ans, on a bu on a ris et on se ait baigner’ dans un jaccuzi, je me suis pas rendu compte de ce que j’en je buvais car on verre était jamais vide ! Et puis à un moment j’ai vomi et le frère de ma copine est venue me chercher dans les toilettes être ça fessait un moment qu’il me draguais ! Alors je lui est dis mot pour mot «# je veux rien entre nous#» il m’a repondu «#oui c’est promis#» ! Sauf que quelque tant plus tard je m’en retrouvais au fond du jardin près des tente où on devait on devais dormir avec lui! J’avais très froid avec mon maillot de bain mouiller alors je m’en duis enroulera dans une couverture et je l´ai retirer et j’ai dis au mec de partir car je voulais me changer ! C’est flou à cause de l´alcool du coup j’en sais pas trop comment il sait retrouver a me toucher ! J’ai eu l’impression de lui dirent n’a rien d’arrêter mais j’en suis pas sûr, j’ai fini par m’en retrouver a faire un état une fellation! Mon corps ne répondait plus à mes ordres je voulais arrêter et partir mais mon corps bougeais tout seule ! On a coucher ensemble sans que mon corps ne reponde à mes ordres ! Et il sait fais prendre par sa mère et moi tout ce que j’ai t’en capable d’en faire sait tomber à genou et pleurer et m’excuser! Je sais si mêmes pas pourquoi ! Après on mange accuser d’avoir chercher qu’il couche avec moi ! Depuis deux ans j’en revis en boucle le peu souvenir que j’ai et je le vie très mal! J’ai honte et je me sens coupable que mon corps n’est pas répondu à mes ordres!
Merci de ne pas m’en juger trop sévèrement !
Au revoir
Ally2016 is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/01/2018, 22h51   #68
114477
Membre
 
Date d'inscription: mars 2012
Messages: 7
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par tierset
Salut114477,
content que ça aille mieux .Tu en dis peu donc ,j'espère que via ta petite famille et ta capacité à résister ça va effectivement du mieux possible

Bonsoir Tierset,

Effectivement je ne peux rien dire à ce sujet cela reste fragile pour moi et très dur d'accepter ce secret qui m'attriste beaucoup et surtout la haine d'être au monde.
114477 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2018, 11h26   #69
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 993
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par Ally2016
Bonjour,
Mon histoire n’est pas aussi dure que ce que j’ai pu j’ai pu lire mais’ ne me juger pas ! Ce qui est dure c’est ce ce sentir coupable !

Ce qui c’est passer c’est qu’en j’etais a une soirée chez une amie, j’avais 17 ans, on a bu on a ris et on se ait baigner’ dans un jaccuzi, je me suis pas rendu compte de ce que j’en je buvais car on verre était jamais vide ! Et puis à un moment j’ai vomi et le frère de ma copine est venue me chercher dans les toilettes être ça fessait un moment qu’il me draguais ! Alors je lui est dis mot pour mot «# je veux rien entre nous#» il m’a repondu «#oui c’est promis#» ! Sauf que quelque tant plus tard je m’en retrouvais au fond du jardin près des tente où on devait on devais dormir avec lui! J’avais très froid avec mon maillot de bain mouiller alors je m’en duis enroulera dans une couverture et je l´ai retirer et j’ai dis au mec de partir car je voulais me changer ! C’est flou à cause de l´alcool du coup j’en sais pas trop comment il sait retrouver a me toucher ! J’ai eu l’impression de lui dirent n’a rien d’arrêter mais j’en suis pas sûr, j’ai fini par m’en retrouver a faire un état une fellation! Mon corps ne répondait plus à mes ordres je voulais arrêter et partir mais mon corps bougeais tout seule ! On a coucher ensemble sans que mon corps ne reponde à mes ordres ! Et il sait fais prendre par sa mère et moi tout ce que j’ai t’en capable d’en faire sait tomber à genou et pleurer et m’excuser! Je sais si mêmes pas pourquoi ! Après on mange accuser d’avoir chercher qu’il couche avec moi ! Depuis deux ans j’en revis en boucle le peu souvenir que j’ai et je le vie très mal! J’ai honte et je me sens coupable que mon corps n’est pas répondu à mes ordres!
Merci de ne pas m’en juger trop sévèrement !

Au revoir
Bonjour Ally,

Je te réponds un peu tardivement, je viens de voir ton post aujourd'hui, alors j'espère quand même que tu me liras car tu me sembles en difficulté.
Je pense que sur ce fil personne ne te jugera, et heureusement !
La culpabilité que tu éprouves n'est pas forcément une culpabilité réelle et ce n'est pas à toi de t'excuser de ce qui s'est passé : je le souligne immédiatement car je le pense.
...Il n'empêche que cette culpabilité ancrée au fond de toi et qui t'est aussi attribuée par d'autres te mène la vie dure.
Mais cette culpabilité n'est qu'un élément de ton ressenti qui est beaucoup plus complexe...puisque tu as choisi de t'exprimer sur ce fil intitulé "victime de viol et de violence".
De fait, après deux ans passés, je vois encore beaucoup de dégoût et de souffrance en toi !
...Peux-tu en parler à quelqu'un qui te traite avec bienveillance sans te juger ni te malmener davantage ?
Une amie, un médecin ou un thérapeute quel qu'il soit ?


Ce qui me frappe, ce sont tes malaises encore actuels suite à ton vécu.
J'y vois le rejet et aussi l'incompréhension de ta part de ce qui s'est passé : à vomir...dans tous les sens du terme !
Visiblement, tu n'arrives pas à te détacher de ce qui te rend encore malade.
Alors ça vaut la peine d'en parler à ta façon en exprimant tout ce que tu ressens...après deux ans passés (je le souligne une nouvelle fois).
Je pense que ton ressenti est effectivement celui d'un viol et d'un abus de la situation d'ébriété dont tu étais consciente puisque tu demandais précisément de ne pas en abuser.
...C'est donc normal à mon avis cet écoeurement après-coup pour un non-respect de ta personne entière, de tes paroles et de ton corps, ce qui te fait aujourd'hui douter de toi-même...et des autres.
C'est beaucoup de tourments et de fragilisation je trouve.

Car oui, c'est compliqué le corps et ses sensations autonomes... dans certaines situations compliquées.
De fait, vu la situation que tu décris, la relation au corps et le plaisir physique n'est pas le seul élément en prendre en compte pour expliquer ton vécu et ton ressenti.
Je lis au contraire beaucoup de déplaisir lié à tes souvenirs !
Cette réalité psychique de déplaisir global est très importante et il me semble essentiel de repartir de là pour essayer de comprendre ce que tu revis en boucle dans ta tête comme un mauvais souvenir.
...Ici ce n'est pas un tribunal où il faudrait "prouver son innocence" ou bien la réalité d'actes perçus par le psychisme comme agressifs, intrusifs, et violents.
Ici c'est un forum-santé et je lis dans ton post que tu vas plutôt mal...après deux ans passés à revivre un sale souvenir qui te pourrit encore la vie...
Ca me fait mal pour toi !
Alors si tu veux encore en parler, je viendrai plus souvent sur ce fil.


Amicalement.
__________________
"On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
Confucius

Dernière modification par maparole94 14/01/2018 à 18h53.
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2018, 11h32   #70
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 993
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par 114477
Bonsoir Tierset,

Effectivement je ne peux rien dire à ce sujet cela reste fragile pour moi et très dur d'accepter ce secret qui m'attriste beaucoup et surtout la haine d'être au monde.
Bonjour 114477,

De tout coeur avec toi...

Je lis que tu as "la haine d'être au monde"...qui est sans doute liée à ce dont tu ne peux parler.
J'espère qu'un jour tu pourras alléger ce fardeau en disant tout ce que tu ressens qui sera ainsi partagé.

Car c'est encore beaucoup de souffrance en toi, il me semble, et c'est visiblement un lourd secret qui plombe encore ta vie...

Bon courage pour tout cela.
__________________
"On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
Confucius
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2018, 11h57   #71
tierset
Membre
 
Avatar de tierset
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: tourcoing
Messages: 8 481
Re : Victime de viol et de violence

Salut
ça fait déjà un bail ,
j'espérais que ça aille vraiment mieux pour toi avec le temps mais pas seulement .
Ce secret dont tu parles a l'air de te ronger.
Comment t'en débarasser ou au moins vivre au mieux?
tierset is online now   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2018, 21h02   #72
Ally2016
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 14
Re : Victime de viol et de violence

[quote=maparole94]Bonjour Ally,

Je te réponds un peu tardivement, je viens de voir ton post aujourd'hui, alors j'espère quand même que tu me liras car tu me sembles en difficulté.
Je pense que sur ce fil personne ne te jugera, et heureusement !
La culpabilité que tu éprouves n'est pas forcément une culpabilité réelle et ce n'est pas à toi de t'excuser de ce qui s'est passé : je le souligne immédiatement car je le pense.
...Il n'empêche que cette culpabilité ancrée au fond de toi et qui t'est aussi attribuée par d'autres te mène la vie dure.
Mais cette culpabilité n'est qu'un élément de ton ressenti qui est beaucoup plus complexe...puisque tu as choisi de t'exprimer sur ce fil intitulé "victime de viol et de violence".
De fait, après deux ans passés, je vois encore beaucoup de dégoût et de souffrance en toi !
...Peux-tu en parler à quelqu'un qui te traite avec bienveillance sans te juger ni te malmener davantage ?
Une amie, un médecin ou un thérapeute quel qu'il soit ?


Ce qui me frappe, ce sont tes malaises encore actuels suite à ton vécu.
J'y vois le rejet et aussi l'incompréhension de ta part de ce qui s'est passé : à vomir...dans tous les sens du terme !
Visiblement, tu n'arrives pas à te détacher de ce qui te rend encore malade.
Alors ça vaut la peine d'en parler à ta façon en exprimant tout ce que tu ressens...après deux ans passés (je le souligne une nouvelle fois).
Je pense que ton ressenti est effectivement celui d'un viol et d'un abus de la situation d'ébriété dont tu étais consciente puisque tu demandais précisément de ne pas en abuser.
...C'est donc normal à mon avis cet écoeurement après-coup pour un non-respect de ta personne entière, de tes paroles et de ton corps, ce qui te fait aujourd'hui douter de toi-même...et des autres.
C'est beaucoup de tourments et de fragilisation je trouve.

Car oui, c'est compliqué le corps et ses sensations autonomes... dans certaines situations compliquées.
De fait, vu la situation que tu décris, la relation au corps et le plaisir physique n'est pas le seul élément en prendre en compte pour expliquer ton vécu et ton ressenti.
Je lis au contraire beaucoup de déplaisir lié à tes souvenirs !
Cette réalité psychique de déplaisir global est très importante et il me semble essentiel de repartir de là pour essayer de comprendre ce que tu revis en boucle dans ta tête comme un mauvais souvenir.
...Ici ce n'est pas un tribunal où il faudrait "prouver son innocence" ou bien la réalité d'actes perçus par le psychisme comme agressifs, intrusifs, et violents.
Ici c'est un forum-santé et je lis dans ton post que tu vas plutôt mal...après deux ans passés à revivre un sale souvenir qui te pourrit encore la vie...
Ca me fait mal pour toi !
Alors si tu veux encore en parler, je viendrai plus souvent sur ce fil.


Amicalement.


Bonjour 😊

Merci de ta réponse! Cela fais deux ans et j’ai essayer de voir un thérapeute et ca n’à donner car’ j’ai eu d’autre problème dans ma vie qui on fait que j’en parlais de cela au lieu de ce qui était important !
Et c’est une amie qui m’a conseiller de venir sur un forum car elle ne savait pas trop quoi me dire! De plus quand c’est arriver je venais juste de déménager donc je connaissais personne et suite à cette histoire je m’en suis fait trahir par le peu d’amies que j’en mettais fais car j’ai été rejettée à cause de cette histoire. Ce qui a encore accentué le sentiment de culpabilité. Je suis pas venue ici pour savoir si il est coupables! J’avais besoin de savoir ce que mon histoire faisais comme réaction au gens et voir si en parler pouvais m’aider 😊
Je veux encore te remercier pour ta réponse cela m’à fais du bien (pour un temps) de t’en lire

Amicalement
Ally2016 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2018, 22h31   #73
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 993
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par Ally2016
Bonjour 😊

Merci de ta réponse! Cela fais deux ans et j’ai essayer de voir un thérapeute et ca n’à donner car’ j’ai eu d’autre problème dans ma vie qui on fait que j’en parlais de cela au lieu de ce qui était important !
Et c’est une amie qui m’a conseiller de venir sur un forum car elle ne savait pas trop quoi me dire! De plus quand c’est arriver je venais juste de déménager donc je connaissais personne et suite à cette histoire je m’en suis fait trahir par le peu d’amies que j’en mettais fais car j’ai été rejettée à cause de cette histoire. Ce qui a encore accentué le sentiment de culpabilité. Je suis pas venue ici pour savoir si il est coupables! J’avais besoin de savoir ce que mon histoire faisais comme réaction au gens et voir si en parler pouvais m’aider 😊
Je veux encore te remercier pour ta réponse cela m’à fais du bien (pour un temps) de t’en lire

Amicalement
Bonsoir,

Tant mieux si ma réponse t'a fait du bien et si parler un peu ici t'a également fait du bien...provisoirement comme tu dis.
Je pense que tu as encore besoin de parler et de dialoguer là-dessus, alors dommage que tu aies d'autres problèmes à évoquer chez ton psy.
C'est important de parler de tout...
Et avec les personnes de ton entourage, c'est difficile d'en parler et c'est également difficile de savoir quoi répondre, je le comprends aussi.
Je pense que c'est le sujet qui fait réagir ainsi !

Mais il y a beaucoup de victimes dans ton cas qui éprouvent la même chose que toi...
Avec les mêmes difficultés à se situer par la suite, sans honte ni culpabilité.
Il y a des mots pour tout : des mots pour ton ressenti passé et actuel, des mots pour clarifier ce qui s'est passé, des mots pour essayer de mieux le comprendre, des mots pour dire ce qui reste au final, avec l'isolement et l'incompréhension des autres souvent en conséquence...bref, "des mots sur les maux" !

J'espère sur tu finiras par te sentir comprise et aimée telle que tu es.
J'espère que tu pourras parler suffisamment...
Amicalement.
__________________
"On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
Confucius
maparole94 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/01/2018, 01h14   #74
tesla92
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 3 500
Re : Victime de viol et de violence

Brigitte Lahaie en pleurs:que s'est-il passé?
tesla92 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/01/2018, 01h30   #75
Diana
Tartine à mi-temps
 
Avatar de Diana
 
Date d'inscription: mars 2014
Localisation: Dans ma future maison
Messages: 4 833
Re : Victime de viol et de violence

Citation:
Posté par Ally2016
Bonjour,
Mon histoire n’est pas aussi dure que ce que j’ai pu j’ai pu lire mais’ ne me juger pas ! Ce qui est dure c’est ce ce sentir coupable !

Ce qui c’est passer c’est qu’en j’etais a une soirée chez une amie, j’avais 17 ans, on a bu on a ris et on se ait baigner’ dans un jaccuzi, je me suis pas rendu compte de ce que j’en je buvais car on verre était jamais vide ! Et puis à un moment j’ai vomi et le frère de ma copine est venue me chercher dans les toilettes être ça fessait un moment qu’il me draguais ! Alors je lui est dis mot pour mot «# je veux rien entre nous#» il m’a repondu «#oui c’est promis#» ! Sauf que quelque tant plus tard je m’en retrouvais au fond du jardin près des tente où on devait on devais dormir avec lui! J’avais très froid avec mon maillot de bain mouiller alors je m’en duis enroulera dans une couverture et je l´ai retirer et j’ai dis au mec de partir car je voulais me changer ! C’est flou à cause de l´alcool du coup j’en sais pas trop comment il sait retrouver a me toucher ! J’ai eu l’impression de lui dirent n’a rien d’arrêter mais j’en suis pas sûr, j’ai fini par m’en retrouver a faire un état une fellation! Mon corps ne répondait plus à mes ordres je voulais arrêter et partir mais mon corps bougeais tout seule ! On a coucher ensemble sans que mon corps ne reponde à mes ordres ! Et il sait fais prendre par sa mère et moi tout ce que j’ai t’en capable d’en faire sait tomber à genou et pleurer et m’excuser! Je sais si mêmes pas pourquoi ! Après on mange accuser d’avoir chercher qu’il couche avec moi ! Depuis deux ans j’en revis en boucle le peu souvenir que j’ai et je le vie très mal! J’ai honte et je me sens coupable que mon corps n’est pas répondu à mes ordres!
Merci de ne pas m’en juger trop sévèrement !
Au revoir

Bonsoir,

je voudrais juste te dire que tu n'es coupable de rien et que tu as malheureusement été violée... Je ne juge sévèrement que l'enflure qui a profité de ton état d'ébriété. Bon courage à toi,
__________________

tumblr
instragram


Sgoveudeu
Diana is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.