J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse - Page 3 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter de fumer
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter de fumer Echanges et soutien dans le cadre du sevrage tabagique

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/03/2012, 21h21   #51
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par gabrielle elise
Tu as vu ?quelqu'un fait de la pub!!
Oh ben non, Gaby, j'ai rien vu : j'arrive à peine - enfin, après avoir un peu rempli un estomac qui criait famine. Quand je dis que j'ai choisi sans vraiment y réfléchir une quinzaine avec des horaires de dingue, c'était pas de la blague.
Et franchement, ça aide. Loin d'être une conférence théorique, mon stage se révèle être basé sur le théatre-forum. Le principe, c'est qu'au lieu de débattre à propos d'une situation-problème, on la joue, et que, si quelqu'un a une idée pour modifier le déroulement de l'action, il monte sur scène et prend la place d'un des acteurs. Autant dire qu'on est en activité quasiment tout le temps, surtout que le groupe est peu nombreux. Parfait pour ne pas penser à fumer une seule seconde. Lors de la pause déjeuner, aucune envie d'aller suivre ceux qui s'échappaient et j'ai préféré boire tranquillement mon café à l'intérieur avec les non-fumeurs.

Les longs trajets en transports en commun m'ont également permis de me replonger dans La Fume. J'avais oublié beaucoup de choses, le fonctionnement du cerveau est mis à la portée de ceux qui n'ont guère dépassé le niveau du collège en biologie. Ça me parle, vraiment !

Je ne crie pas victoire parce que je me souviens qu'à ces quelques journées d'euphorie peuvent en succéder d'autres, beaucoup moins faciles à vivre, mais j'ai eu beaucoup moins d'envie de fumer ces deux derniers jours que les deux premiers, l'odeur du tabac m'est assez désagréable et j'apprécie par-dessus tout mon haleine et la saveur des aliments. J'ai un tonus d'enfer - à part le soir où j'ai du mal à garder les yeux ouverts, mais il faut dire que je pète le feu dès 4 ou 5h du matin...
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2012, 21h24   #52
belaqua
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Oh ben non, Gaby, j'ai rien vu : j'arrive à peine - enfin, après avoir un peu rempli un estomac qui criait famine. Quand je dis que j'ai choisi sans vraiment y réfléchir une quinzaine avec des horaires de dingue, c'était pas de la blague.
Et franchement, ça aide. Loin d'être une conférence théorique, mon stage se révèle être basé sur le théatre-forum. Le principe, c'est qu'au lieu de débattre à propos d'une situation-problème, on la joue, et que, si quelqu'un a une idée pour modifier le déroulement de l'action, il monte sur scène et prend la place d'un des acteurs. Autant dire qu'on est en activité quasiment tout le temps, surtout que le groupe est peu nombreux. Parfait pour ne pas penser à fumer une seule seconde. Lors de la pause déjeuner, aucune envie d'aller suivre ceux qui s'échappaient et j'ai préféré boire tranquillement mon café à l'intérieur avec les non-fumeurs.

Les longs trajets en transports en commun m'ont également permis de me replonger dans La Fume. J'avais oublié beaucoup de choses, le fonctionnement du cerveau est mis à la portée de ceux qui n'ont guère dépassé le niveau du collège en biologie. Ça me parle, vraiment !

Je ne crie pas victoire parce que je me souviens qu'à ces quelques journées d'euphorie peuvent en succéder d'autres, beaucoup moins faciles à vivre, mais j'ai eu beaucoup moins d'envie de fumer ces deux derniers jours que les deux premiers, l'odeur du tabac m'est assez désagréable et j'apprécie par-dessus tout mon haleine et la saveur des aliments. J'ai un tonus d'enfer - à part le soir où j'ai du mal à garder les yeux ouverts, mais il faut dire que je pète le feu dès 4 ou 5h du matin...
ma chère balzy..
tu n'imagines même pas à quel point te lire contribue intensément à ma réflexion...
merci tant......
  Réponse avec citation
Vieux 13/03/2012, 21h39   #53
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par belaqua
ma chère balzy..
tu n'imagines même pas à quel point te lire contribue intensément à ma réflexion...
merci tant......
Tant mieux si ce fil ne sert pas qu'à moi, je n'en serai que plus motivée pour le faire vivre
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2012, 21h42   #54
belaqua
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

oh alors , laisse le s'épanouir, tu fais plein de bien ...
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 06h49   #55
B@bette
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

coucou balzy

c'est vrai que l'on est speed mais occupé le temps et important
voilà je ne faisais que passer
te souhaiter une bonne journée
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 07h15   #56
gabrielle elise
Cool
 
Avatar de gabrielle elise
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Ici depuis 2005
Messages: 29 911
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Oh ben non, Gaby, j'ai rien vu : j'arrive à peine - enfin, après avoir un peu rempli un estomac qui criait famine. Quand je dis que j'ai choisi sans vraiment y réfléchir une quinzaine avec des horaires de dingue, c'était pas de la blague.
Et franchement, ça aide. Loin d'être une conférence théorique, mon stage se révèle être basé sur le théatre-forum. Le principe, c'est qu'au lieu de débattre à propos d'une situation-problème, on la joue, et que, si quelqu'un a une idée pour modifier le déroulement de l'action, il monte sur scène et prend la place d'un des acteurs. Autant dire qu'on est en activité quasiment tout le temps, surtout que le groupe est peu nombreux. Parfait pour ne pas penser à fumer une seule seconde. Lors de la pause déjeuner, aucune envie d'aller suivre ceux qui s'échappaient et j'ai préféré boire tranquillement mon café à l'intérieur avec les non-fumeurs.

Les longs trajets en transports en commun m'ont également permis de me replonger dans La Fume. J'avais oublié beaucoup de choses, le fonctionnement du cerveau est mis à la portée de ceux qui n'ont guère dépassé le niveau du collège en biologie. Ça me parle, vraiment !

Je ne crie pas victoire parce que je me souviens qu'à ces quelques journées d'euphorie peuvent en succéder d'autres, beaucoup moins faciles à vivre, mais j'ai eu beaucoup moins d'envie de fumer ces deux derniers jours que les deux premiers, l'odeur du tabac m'est assez désagréable et j'apprécie par-dessus tout mon haleine et la saveur des aliments. J'ai un tonus d'enfer - à part le soir où j'ai du mal à garder les yeux ouverts, mais il faut dire que je pète le feu dès 4 ou 5h du matin...

Bonjour Balzy,

Saine lecture en effet, il est bon parfois de rechercher les évidences oubliées dans le recoin de notre mémoire volatile.

Ton expérience te fais craindre ce moment où la réussite éclatante, fera la place belle au "A quoi bon ,tous ces sacrifices",

voilà! mais la différence est que ton vécu t'avertit de ce passage quasi obligé, une femme avertie en vaut deux!

Continue d'habiller ton temps, le tempo de la vie quotidienne est bouleversé par l'arrêt de la clope. Plus vite on sort de cet espace temporel, plus vite on s'acclimate à la nouvelle vie.

Bonne journée!

__________________
Plus t'avances moins vite, moins t'avances plus vite!

Gaby!
gabrielle elise is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 07h33   #57
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par gabrielle elise
Continue d'habiller ton temps, le tempo de la vie quotidienne est bouleversé par l'arrêt de la clope. Plus vite on sort de cet espace temporel, plus vite on s'acclimate à la nouvelle vie.
J'aime bien ton expression, Gaby

En revanche, je me demande si le tempo de la vie n'est pas, au contraire, falsifié par la clope - trouver un lieu et un moment où on pourra allumer la prochaine est devenu au fil du temps et des interdits une quasi-obsession des fumeurs. Ce qui est déroutant, c'est toute cette énergie que j'avais l'habitude de déployer à cette fin il y a seulement une semaine et qui se retrouve sans objet.

D'où cette éternelle question : "par quoi remplacer le tabac ?". Je l'ai rappelée des dizaines de fois, depuis qu'un psy, consulté après une bonne grosse dépression au bout du 3ème mois, m'avait désarçonnée en me la posant. Le discours ambiant nous serine que "fumer, c'est mal" et on en déduirait un peu trop rapidement qu'il suffit de se débarrasser de cette mauvaise habitude, puisqu'elle est "en trop".

Mais non, fumer nous a pris du temps, de l'énergie et a coloré tous nos faits et gestes, toutes nos pensées pendant des années. On ne peut pas laisser ce vide intact : la nature a horreur du vide et il faut s'efforcer de choisir soi-même ce qu'on va mettre à la place, si l'on ne veut pas se retrouver un jour horrifié devant une autre dépendance qui s'est installée à sa place et à notre insu.

J'espère qu'un peu de sport et un méga-déménagement suffiront pour ma part dans un premier temps
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 09h22   #58
scholia
en avant toute
 
Avatar de scholia
 
Date d'inscription: novembre 2008
Localisation: Oulipie (d'oulipienne)
Messages: 4 847
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Balzy, tu t'y es donc mise? Bravo ma belle. C'est dur, je le sais puisque je le fus, comme tu le fus. Accroche-toi. Qu'est-ce que tu toraillais l'autre jour, je doutais que tu fasses le saut. J'avais tort de douter de ton courage.
__________________
Alexia
erreur sur la personne!
scholia is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 09h27   #59
Edmie
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Bonjour Balzy, moi aussi il serait bon que je m'active pour évacuer
bonne journée
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 09h58   #60
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par scholia
Balzy, tu t'y es donc mise? Bravo ma belle. C'est dur, je le sais puisque je le fus, comme tu le fus. Accroche-toi. Qu'est-ce que tu toraillais l'autre jour, je doutais que tu fasses le saut. J'avais tort de douter de ton courage.
L'autre jour, je n'y croyais sans doute pas plus que toi : j'essayais sûrement de m'en convaincre en tentant de t'y faire croire ; ça sert aussi à ça, les amis
__________________


Dernière modification par Balzy 14/03/2012 à 19h07.
Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 10h02   #61
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par edmie
Bonjour Balzy, moi aussi il serait bon que je m'active pour évacuer
bonne journée
Il me semblait pourtant que tu "t'activais" pas mal, Edmie. Le sport - ni le déménagement - n'est certainement une panacée : je rêverais de m'activer autour de plantes comme tu le fais, peut-être ça viendra un jour, quand elles cesseront enfin de connaître un décès prématuré dès que je m'en occupe.
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 16h05   #62
Edmie
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Il me semblait pourtant que tu "t'activais" pas mal, Edmie. Le sport - ni le déménagement - n'est certainement une panacée : je rêverais de m'activer autour de plantes comme tu le fais, peut-être ça viendra un jour, quand elles cesseront enfin de connaître un décès prématuré dès que je m'en occupe.





Je causais du stress, mais en réalité j'ai un médicament pour ça, bien que je n'aime pas le prendre celui là (bouche sèche), j'en ai repris, aujourd'hui, et demain itou, quant à mes plantes, poussez poussez!!!



bon courage pour le déménagement et j'espère que cette nouvelle journée de défume se passe bien
  Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 16h27   #63
Jane*
ohdidoudidoudhaaa
 
Avatar de Jane*
 
Date d'inscription: février 2012
Localisation: les deux pieds dans le même soulier
Messages: 8 466
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Punaise tu me remets dans cette époque de defume
quelle torture
torture de fumer j'en pouvais plus et la torture de la defume
mais il y a une fin au bout tu la vois
courage a toi
__________________
Un truc qui me colle encore au coeur et au corps
dessiner tue.....
clic*
Jane* is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2012, 21h18   #64
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

J'en viens doucement à bout, de ce mercredi qui est sensé être ma journée de repos. Vous savez, celle qui n'appartient qu'à soi, sans boulot, sans contraintes, sans horaires...

En réalité, à moins de m'évader de la maison du matin au soir - ce qui me demande une organisation d'enfer, et c'est pas forcément mon principal atout - c'est le jour où je me retrouve disponible pour les corvées et les divers soucis des uns et des autres.
Enfin, en ce qui concerne mon Barbu, ça change rarement de programme : pause déjeuner de 12h à 12h20 maxi, puis sieste sur canapé à la sauce ronflements, et geekage intensif en dessert... Il n'est pas dérangeant, mon Homme, dans une maison : il faut juste éviter de lui passer l'aspirateur dans les oreilles à la phase n°2

Mais déjà, si je considère Fille Cadette, il semblerait que le téléphone portable ait été inventé uniquement pour s'adapter aux aléas de son agenda. Je ne sais pas comment elle se débrouille, la jeune fille, mais il suffit qu'elle m'annonce un truc le matin pour que, le soir venu, tout se soit déroulé à l'inverse de ce qu'elle avait initialement prévu. Heureusement qu'à la maison, le frigo et le congélo sont rarement vides tous les deux en même temps et qu'il y a un certain nombre de lits et de matelas disponibles.

Toujours est-il qu'aujourd'hui, elle a trouvé quelques heures à passer avec moi, heures employées infructueusement par mes soins à tenter de résoudre quelques-uns de ses imbroglios administratifs.

Et puis, il y a internet. Ah, c'est merveilleux internet ! Par exemple, cette semaine où je n'aurais été sur le terrain que deux jours - lundi et demain - je devrais arriver à raccrocher les wagons de tout ce qui s'est passé entretemps grâce aux mails professionnels. Heureusement, d'ailleurs, parce que je suis seule pour démarrer la matinée demain et, si aux imprévus inévitables de 8h devaient s'ajouter tous les incidents de ces deux derniers jours dont je n'aurais pas eu le moindre écho, c'est des coups à reprendre ses affaires et à rentrer chez soi en pleurant.

En attendant, je vais doubler la dose de vitamines au petit déj' et une fois de plus, apprécier immodérément de ne pas avoir à aller me planquer sur le parking pour m'en griller une, car elles seront précieuses, je crois, les minutes de travail, s'agirait pas d'en louper dix. J'envisage aussi la barre vitaminée en guise de repas et la couche-culotte (les toilettes sont loin de mon bureau).

J'aurais quand même fait quelque chose de constructif dans ma journée : j'ai réussi à bloquer la dynamo du vélo en position "marche". Si mon Barbu continue à oublier le code défaillant que je lui ai signalé voilà 15 jours, ce sera mon prochain défi : comprendre quelque chose à la notice technique du camion - j'ai essayé, même en retraduisant en anglais, ça veut rien dire, leur truc. Faudrait peut-être que je me mette à l'italien : c'est un camion F..T

Ah oui, et puis aussi : je n'ai pas fumé et ma progéniture non plus - et elle a largement plus de mérite que moi, la Demoiselle
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 22h05   #65
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Et de six ! Et particulièrement gratinée, encore celle-là.
Le sommeil a eu un peu tendance à me lâcher au beau milieu de la nuit, avec toutes les m... que je savais d'avance avoir à gérer aujourd'hui. Moralité : j'ai presque failli me faire réveiller par le réveil, ce qui est, chez moi, le meilleur moyen d'être d'une humeur exécrable toute la journée. Je l'ai quand même coiffé sur le poteau de 5 minutes, et eu suffisamment de temps pour ré-enfourcher mon fidèle destrier à deux roues et à la vaillante dynamo
Quelques courbatures commencent à poindre qui me rappellent que, pour pédaler, on utilise certains muscles pas du tout sollicités le reste du temps.

J'ai réussi à être à peu près opérationnelle pour gérer ce dont j'étais prévenue, mais je n'avais absolument pas prévu qu'une de mes collaboratrices me prendrait pour une c... en changeant brusquement d'avis sur ses engagements, tout en me soutenant que c'était moi qui ne m'étais pas bien expliquée au départ Cela fiche en l'air tout un boulot de réorganisation du service.
Quand je dis qu'à l'école, ce ne sont souvent pas les enfants qui posent le plus de problèmes...

Ma copine-collègue a du mal à y croire encore : "Mais tu as vraiment COMPLÈTEMENT arrêté ?" et je sens bien qu'elle voudrait malgré tout que je vienne lui tenir compagnie au bord du parking. Cela viendra sûrement, mais, pour l'instant, c'est encore trop tôt pour flirter avec ce genre de tentations. Il va falloir que je trouve un substitut aux pauses-papotages sans l'alibi de la clope, parce que ça va me manquer très vite, cette affaire, même si en ce moment ça m'arrange de gagner ce temps-là.

Demain soir, pour ma semaine révolue, je m'offre l'inscription de ma date d'arrêt dans mon profil.
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/03/2012, 22h12   #66
kweb
lentement mais surement !
 
Avatar de kweb
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: 77
Messages: 1 945
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Coucou balzy

C'est bien d'être occupé quand on defume... Je trouve les moments de farniente vraiment très long ...

Courage et à demain pour fêter ta semaine de desintoxikage

Des
__________________
Tentative n° heu... Chai pu vraiment hein... Mais on va prendre un chiffre rond ... Donc

Tentative n°10 : aujourd'hui et maintenant
kweb is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2012, 07h41   #67
scholia
en avant toute
 
Avatar de scholia
 
Date d'inscription: novembre 2008
Localisation: Oulipie (d'oulipienne)
Messages: 4 847
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Brova, et tu te rends compte du cadeau que tu vas pouvoir te faire dans 3 semaines, avec toutes tes économies!
__________________
Alexia
erreur sur la personne!
scholia is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2012, 18h43   #68
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Aujourd'hui, l'activité physique, c'était marche à pieds puisque c'était journée de stage à la Capitale. Certes, il y avait plein de gens qui circulaient en vélo à la porte d'Orléans - encore plus en patinette - mais je doute être un jour capable de ce genre d'exploit.

La moitié des participants fumaient, je dois avouer que, vu le soleil, j'étais tentée de les suivre dehors après le déjeuner, mais je suis sagement allée boire mon café en salle des professeurs avec l'autre moitié, composée non pas de non-fumeurs, après enquête, mais d'ex-fumeurs. Du coup, même en formation professionnelle, je me suis remise à causer tabac et dépendance. Une collègue avait arrêté depuis 12 ans et nous disait que là, à cet instant, elle aurait volontiers fumé en buvant son café... Ça fait peur, quand même !

Je n'avais pas la bonne partie du public : mon panégyrique de La Fume ne lui fera gagner aucun lecteur supplémentaire.

Il n'empêche : c'est quand même bien agréable de ne pas piaffer après la pause, de ne pas se précipiter hors du train la clope et le briquet déjà en main - surtout que le trajet de retour a été particulièrement long, mon RER ayant été arrêté à Châtelet : paraît qu'il y avait un problème sur les freins Du coup, je n'ai pas pu retourner à temps dans mon collège pour le conseil de classe du jour... ce qui me fait paradoxalement rentrer chez moi plus tôt que prévu.

Les principaux problèmes organiques qui se posent à moi, c'est d'une part la soif - la faute aux pastilles à la nicotine apparemment - et mon demi-litre d'eau s'est révélé franchement insuffisant ; d'autre part, le corollaire c'est qu'il faut bien éliminer le liquide ingéré... Je tiens d'ailleurs à rendre un hommage appuyé à la ville de Montrouge qui a installé dans ses rues des toilettes publiques, gratuites, et d'une propreté tout à fait satisfaisante

Citation:
Posté par scholia
tu te rends compte du cadeau que tu vas pouvoir te faire dans 3 semaines, avec toutes tes économies!
Dans trois semaines, dis-tu ? Oui, je vois bien le cadeau genre un plein d'essence et un péage d'autoroute
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 11h18   #69
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Faut que je vous raconte ma nuit !

Mise en garde à ceux qui recherchent de l'égrillard : passez votre chemin, c'est pas vraiment le thème principal...

Hier soir, je forumais gentiment, deci-delà, quand, sur le coup de 21h, je me suis aperçue que j'étais littéralement endormie sur mon fauteuil de bureau. Certes, il est très confortable, mais je suis assez traditionaliste pour certaines choses, et notamment, pour moi, dormir, c'est dans un lit - et, de préférence, le mien, ça c'est mon côté vieille schnock.
J'ai donc filé à la salle de bains pour me laver les dents, et je pense que trois minutes chrono plus tard, j'étais déjà dans les bras de Morphée - non, ce n'est pas le prénom de mon Barbu, je vous ai déjà dit que ma nuit n'était pas classée X.

Je crois que je me prenais le contrecoup de la semaine un peu dense que je venais de vivre. Inutile donc de lutter contre le sommeil, surtout quand, comme moi, on en manque un peu.

Sauf que, s'endormir si tôt a une conséquence inéluctable chez moi : à 2h du matin, je pétais la forme... Il m'arrive de me lever très tôt et de m'attaquer à la vaisselle oubliée la veille, quelques factures en retard, voire même de tâter du fer à repasser quand je n'ai vraiment plus l'inspiration, mais là, 2h, ça peut même plus être considéré comme le matin. Je suis donc restée au lit, espérant me rendormir.
Las, ça marche jamais aussi facilement, chez moi, et mon "arme secrète" dans ces cas-là, c'était de fumer deux ou trois clopes en bouquinant.
Je vous laisse imaginer les deux heures de torture dans ma caboche : Mais pourquoi j'ai décidé d'arrêter de fumer ? Mais pourquoi j'ai pas de clopes à la maison ? Mais pourquoi je sais même pas où mon Barbu planque les siennes ?

Bref, ce fut violent et obsessionnel :

JE VEUX UNE CLOOOOPE


Je crois que je ne dois qu'à un vieux relent d'orgueil, au refus de devoir reconnaître que je m'étais plantée, de n'avoir pas tout retourné à la maison pour en trouver une, voire de ne pas être partie comme une fusée en acheter un paquet à la première station d'autoroute - si, si, j'ai déjà eu fait ça, par le passé.

En même temps, je ne me berçais pas d'illusions, je savais qu'une seule clope ne m'apaiserait qu'un temps et que c'était la porte ouverte aux suivantes, soit l'anéantissement de mes efforts.

Le sommeil a fini par me reprendre, mais je me suis rendormie convaincue que c'était foutu, que si j'avais des envies aussi longues et irrépressibles, je ne tiendrai pas une journée de plus.
Miracle : je me suis réveillée comme si cet épisode n'avait été qu'un terrible cauchemar, sans aucune envie particulière de fumer

En route donc pour une nouvelle journée, la première de ma deuxième semaine.
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 12h45   #70
Edmie
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Bonjour Balzy
je connais bien la lutte contre les pulsions d'achat de clopes , j'ai un bureau de tabac, qui comme tu le sais, est tout prêt de chez moi, des pulsions j'en ai toujours, cela ne va pas te rassurer car je viens de dépasser le trimestre de défume, mais je suis très fière de tenir et je vois que tu débutes mieux ma défume que moi, qui ai craqué, oui oui, plusieurs fois
Bonne route et tiens bon pour ta deuxième semaine
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 12h52   #71
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par edmie
Bonjour Balzy
je connais bien la lutte contre les pulsions d'achat de clopes , j'ai un bureau de tabac, qui comme tu le sais, est tout prêt de chez moi, des pulsions j'en ai toujours, cela ne va pas te rassurer car je viens de dépasser le trimestre de défume, mais je suis très fière de tenir et je vois que tu débutes mieux ma défume que moi, qui ai craqué, oui oui, plusieurs fois
Bonne route et tiens bon pour ta deuxième semaine
Ah oui, c'est vrai !
Tu fais quoi, ce weekend ? Je peux voir s'il y a quelques jeunes libres pour un petit travail de déménagement
Le mien aussi, de bureau de tabac, est en bas de chez moi, mais la boulangerie est de l'autre côté, et surtout, il est pas ouvert à 2h du mat'
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 13h02   #72
Edmie
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Ah oui, c'est vrai !
Tu fais quoi, ce weekend ? Je peux voir s'il y a quelques jeunes libres pour un petit travail de déménagement
Le mien aussi, de bureau de tabac, est en bas de chez moi, mais la boulangerie est de l'autre côté, et surtout, il est pas ouvert à 2h du mat'



Ben comme je suis un rien nerveuse j'ai peur d'être devenue pro dans l'art de laisser echapper les cartons
Il est vrai qu'il me faudrait au moins marcher, mais je suis en ville et marcher en ville m'angoisse quelque peu, faut dire que je pourrais faire l'effort de sortir en campagne mais bon
tu déménages quand précisément?
bon courage pour les cartons
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 13h09   #73
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Pffffff!!!! Mais non, c'était pour déménager ton bureau de tabac et installer un primeur à la place. T'as déjà oublié ?
Pour moi, c'est pas pour tout de suite - il paraît qu'il faut finir l'année scolaire, quand même - et heureusement : 16 ans de bord précieux souvenirs accumulés, ça s'emballe pas en trois jours
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 13h19   #74
Bill1
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Bonjour Blazy

Merci d etre passee chez moi.

Je viens saluer notre verbeuse.

Tu m as fait peur avec ton : "Je veux une clope" en gros et rouge Blazy la vilaine nous fait souvent des miseres pffff.En tout cas je te dis COURAGE (on sait qu avec le temps les envies s espacent ; mais bon pas simple quand meme ).Moi l autre jour j ai reve que j en fumais une et en plus elle etait bonne

Je te souhaite un excellent Week End


PS: Un coucou a edmie

Dernière modification par Bill1 17/03/2012 à 14h22.
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2012, 13h19   #75
Edmie
 
Messages: n/a
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Pffffff!!!! Mais non, c'était pour déménager ton bureau de tabac et installer un primeur à la place. T'as déjà oublié ?
Pour moi, c'est pas pour tout de suite - il paraît qu'il faut finir l'année scolaire, quand même - et heureusement : 16 ans de bord précieux souvenirs accumulés, ça s'emballe pas en trois jours


J'étais en train de finir ma vaisselle quand ces détails (surtout l'année scolaire) me sont venus à la cervelle
Je me suis dit pourvu que Balzy soit occupée et n'ai pas eut le temps de voir le message
bon ben le ridicule ne tue pas, j'en suis la preuve vivante, bientôt 34

Misère misère , bon je retourne à ma vaisselle




coucou Bill
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.