témoignages vaccination grippe A/H1N1 - Page 2 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Forums dédiés à une maladie > Grippe A/H1N1
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Grippe A/H1N1 Ce forum est dédié aux discussions sur la grippe A/H1N1 apparue au mexique en 2009.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 10/12/2009, 16h35   #26
phephet
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: nord
Messages: 41
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

ça y est le rapport de la semaine de l'afsaaps est sorti. En dehors d'un cas de paraplégie chez un enfant, pas d'effet indésirable spectaculaire de rapporté. Pas de décés. On est trop forts en france!! Et toujours pas de SEP. Du coup je finis par me demander si j'ai bien fait le vaccin

Dernière modification par phephet 10/12/2009 à 16h55.
phephet is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2009, 19h24   #27
Equinox
Membre
 
Avatar de Equinox
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 60
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Comme vous devez le savoir, le vaccin h1n1 est distibué au Québec depuis le premier octobre, et notre campagnne de vaccination s'arrête ces jours ci .
Voici une analyse et une compilatoin des résultats des effets secondaires. Ce sera plus fiable que quelques notions très ponctuelles, 4 millions de personnes vaccinées :

Analyse

Jusqu'à présent, l'examen détaillé des données de surveillance confirme toujours l'innocuité du vaccin. Le taux global de déclaration d'effets secondaire est supérieur au taux du vaccin contre la grippe saisonnière, tandis que le taux de déclaration des effets secondaires graves correspond aux taux de déclaration moyen, qui est d'environ un cas par 100 000 doses distribuées. Plusieurs facteurs influent sur les taux de déclaration associés au vaccin contre la grippe H1N1, notamment ceux qui suivent.



  • La sensibilisation accrue à l'égard du vaccin contre la grippe H1N1 signifie que les travailleurs de la santé en première ligne sont plus vigilants et signalent un plus grand nombre d'effets secondaires possibles. La surveillance accrue dans les hôpitaux a également entraîné un plus grand nombre de signalements. Nous sommes davantage à l'affût des effets secondaires graves et nous en trouvons plus.
  • Le seul risque d'effet secondaire grave clairement reconnu suivant la vaccination est le risque de réaction anaphylactique. Il s'agit d'une réaction allergique grave qui se produit généralement dans les minutes suivant l'administration du vaccin, lorsque la personne vaccinée est toujours à la clinique. Les cas d'anaphylaxie sont les cas les plus souvent déclarés et ceux qui sont les plus faciles à mesurer.
  • Après enquête, bon nombre d'effets secondaires ne remplissent pas les critères pour être jugés graves ou, par exemple, ne sont pas de véritables réactions anaphylactiques. Il se peut que les taux diminuent à mesure que les cas d'effets secondaires graves ou d'anaphylaxie font l'objet d'un suivi et d'une analyse approfondis.
  • Le taux moyen d'effets secondaires graves, qui est de un cas par 100 000 doses distribuées, est calculé à partir de données s'étalant sur plusieurs années. Le calcul se fonde aussi sur les campagnes de vaccination terminées, lorsqu'on connaît le nombre total de vaccins distribués et d'effets secondaires déclarés et que toutes les enquêtes sur les effets secondaires graves sont terminées. À mesure que d'autres doses du vaccin sur la grippe H1N1 seront distribuées et que d'autres analyses seront réalisées, un taux plus représentatif des effets secondaires graves apparaîtra.
Voici d'autres résultats de l'analyse.
  • Le type et la fréquence des effets secondaires (graves et bénins) signalés à ce jour correspondent aux résultats obtenus au cours des essais cliniques et à la situation observée dans les autres pays où le vaccin avec adjuvant est utilisé.
  • Les effets secondaires les plus souvent signalés étaient bénins et comprenaient des réactions au site d'injection, des nausées, des vomissements, des étourdissements, des maux de tête et de la fièvre.
  • Près de la moitié des effets secondaires graves signalés étaient des cas d'anaphylaxie. Quatre décès ont été déclarés jusqu'à présent et font l'objet d'une enquête.
  • On a signalé à l'ASPC plus de 280 cas de réactions allergiques bénignes consistant en divers signes et symptômes, notamment : urticaire, inflammation, rougeurs ou éruptions cutanées, picotements sur les lèvres ou la langue, serrement de la gorge ou difficulté à respirer et nausées. Dans la plupart des cas, ces réactions sont apparues dans les minutes suivant la vaccination et ont été rapidement traitées par le personnel des cliniques.
  • Il y a eu en outre 70 cas d'anaphylaxie, considérée comme un effet secondaire grave. Aux fins de déclaration, on utilise la définition de cas normalisée de la Brighton Collaboration. Le nombre de cas déclarés correspond aux cas qui ont été examinés par les autorités de santé publique fédérales, provinciales et territoriales et qui présentent un degré élevé de certitude diagnostique.
  • À ce jour, la fréquence globale des cas d'anaphylaxie suivant l'immunisation contre la grippe H1N1 est de 0,38 cas par 100 000 doses distribuées, soit un taux qui se situe dans la fourchette normale des taux observés après toute vaccination.
  • Un des cas signalés d'anaphylaxie a été mortel et fait l'objet d'une enquête. Dans les autres cas, les gens ont été traités et se sont rétablis.
  • Toutefois, par l'intermédiaire du système de surveillance de l'innocuité des vaccins, l'ASPC a décelé un taux d'anaphylaxie anormalement élevé associé à un lot précis (lot 7A) du vaccin avec adjuvant, dont la distribution a été suspendue. Sept cas confirmés d'anaphylaxie suivant l'administration d'un vaccin du lot 7A ont été déclarés. Pour un total de 172 000 doses distribuées, le taux de déclaration des cas d'anaphylaxie pour le lot 7A était de 4,1 cas par 100 000 doses distribuées.
  • Aucune hospitalisation ni aucun décès n'a été signalé pour ces sept cas confirmés. En attendant la tenue d'autres enquêtes sur les effets secondaires associés au lot 7A, les vaccins inutilisés provenant de ce lot ont été retirés.
__________________
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il change, le réaliste ajuste ses voiles.

William Arthur Ward
Equinox is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2009, 19h58   #28
mes3zamours
Membre
 
Avatar de mes3zamours
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: Phalsbourg
Messages: 11
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Joselita
Maman d'un bébé de 7 mois et d'un enfant de 5 ans, je suis arrivée à 7h30 devant le gymnase parisien (5è arrondissement, je balance) dédié à la vaccination, pour une ouverture des portes à 8h30. Trois autres personnes attendaient déjà avant moi. J'avais un thermos de café et ma voisine d'immeuble, mère de famille comme moi, comme compagnon d'infortune. Les maris et les enfants avaient pour consigne de ne venir qu'à 8h25, avant l'ouverture des portes.
A 8h, le responsable du centre arrive, jette un oeil sur la longue file qui serpente devant le gymnase et lance, goguenard en glissant la clé dans la serrure : "Vous attendez pour la vaccination ?" et sans même obtenir de réponse, il ajoute brutalement "Je vous préviens, si vous n'avez pas de bon, on ne vaccine pas, consigne du ministère. Ceux qui n'ont pas de bon peuvent rentrer chez eux" et vlan, il claque la porte derrière lui.
Mini-émeute, certains tambourinent à la porte, d'autres utilisent leurs réseaux, une dentiste qui attend devant moi passe un coup de fil, et 3 mn après, le gardien du gymnase vient lui ouvrir la porte, et la fait entrer avec son fils de 20 ans et une amie infirmière. Visiblement, la dame connaissait un des médecins qui est à l'intérieur...
8h30, on entre, ça se goupille bien, on est dans les premiers. J'ai un bon pour mon bébé seulement, aussi je signale gentiment à l'administratif qui me reçoit que, comme c'est indiqué sur le site de la Ville de Paris, je souhaite faire vacciner mon fils aîné en même temps que mon bébé, et puis nous aussi par la même occasion, ça nous évitera de revenir, c'est quand même pas top joyeux comme ambiance.
"Ah ben non madame, les consignes sont strictes, pas de bras, pas de ch..., euh, pas de bon, pas de vaccin."
Bon, on reste calme, on prend les papiers, on s'installe à la table d'à côté pour remplir les formulaires, c'est rapide, et puis on veut faire vite, on veut sortir d'ici, c'est éclairé au néon, y'a des cloisons en carton, des barrières anti émeutes, des enfants qui commencent à pleurer derrière nous, des gens qui s'énervent, ouf, le médecin arrive, on est ses premiers patients, elle tatonne un peu, hésite dans ses questions, nous prescrit une demi dose de Panenza pour mon bébé, avec prescription d'une 2è injection dans 3 semaines, et hop, nous voilà dans le box de l'infirmier, charmant, qui n'a pas l'aiguille adéquate pour piquer, qui part, revient, coache en même temps les élèves infirmiers réquisitionnés pour vacciner (certains d'entre eux portent des brassards "élèves infirmiers en colère" on flippe de tomber sur ceux-là pour la piqûre), s'excuse, pique (bien), et nous dit qu'il n'y aura pas besoin de 2è injection.
"Ah bon, mais le médecin nous a dit que..."
En fait il ne sait pas, nous non plus, et l'agent administratif qui tamponne le dossier, étape ultime avant la libération nous dit que ça dépendra des consignes du Ministère de la Santé.
Atmosphère de fin du monde, personnel débordé mais plutôt sympa en cette heure matinale (sauf l'odieux directeur de centre, lui je voudrais pas le croiser en fin de journée). Je me demande juste si les infirmiers se lavent les mains entre 2 vaccins... pas de lavabo à proximité, pas de lotion hydro alcoolique sur la table...
Voilà ! Et on doit y retourner pour nos vaccins à nous, et puis pour le "rappel" de mon bébé mais ça on ne sait pas bien, en vrai.
Et mon bébé va bien, pas d'effets secondaires.
Mais, bon, Roselyne, faudrait qu'elle revoie sa copie quand même.
J'ai passé un bon moment en lisant ton message... moi je n'ai pas rencontré de difficultés particulières mais bon, j'habite à la campagne... autre ambiance... mais mes enfants ont droit à un rappel !
mes3zamours is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/12/2009, 22h02   #29
girafe36
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 1
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

IL ne s'agit pas d'un témoignage de vaccination mais de tentatives qui ont échouées...

Ayant 4 enfants dont un petit garçon de bientôt 5 ans avec un asthme et je souhaitais vacciner ce dernier.
Mais son bon n'arrivait pas en novembre... Après de multiples relances de la sécu, nous avons obtenu son bon toute fin novembre. Manque de peau, notre petit gars a fait un crise d'asthme. J'ai donc attendu mercredi 3/12 pour me présenter dans un centre de vaccination avec lui en meilleur état.
Après avoir fait la queue, j'ai eu comme réponse que sa vaccination n'était pas possible car la veille avait été décidé que les jeunes enfants seraient vaccinés en PMI.
Mais ma PMI n'ouvrait pas le même jour. Et nous voici rendu à la semaine suivante, où la PMI, débordée, nous explique que les centres de vaccinations reprennent les enfants, et merci d'y aller plutôt que de venir les voir.
Me voila qui retourne au centre avec mon garçon hier mercredi 9.

Et j'arrive cette fois jusqu'au médeçin, victoire...
Le médeçin regarde mon questionnaire, où j'avais écris que mon fils avait eu une allergie alimentaire à l'oeuf jusqu'à l'année dernière et une crise d'asthme la quinzaine précédente.
Le médeçin m'explique qu'elle n'est pas là, dans un gymnase, pour s'amuser à prendre des risques.
Et que j'aille plutôt avec mon coco sous le bras à Necker (le centre hospitalier de ma région désigné à cet effet) pour qu'ils choisissent là bas quel vaccin lui injecter. Parce qu'elle ne préférait pas essayer le vaccin à l'oeuf.
D'où une prise de contact aujourd'hui avec Necker (avant d'y aller parce que j'en ai marre de faire la queue pour rien). Et la réponse par email (moderne!):
Bonjour,
pour effectuer la vaccination de votre fils, nous devrons avoir un certificat de votre allergologue, précisant la nécessité de la vacciner avec un vaccin sans protéine d'oeuf. Je vous conseille donc de prendre contact avec lui. Cordialement.

Mais mon allergologue, elle, me dit qu'il faut le vacciner rapidement dans un centre.
Je crois que l'épidémie sera passée avant que cet épineux casse tête ne soit résolu...
girafe36 is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 07h57   #30
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Bonjour


En général vos messages minimisent les effets indésirables des vaccins et magnifient les vertus de la campagne de vaccination contre le péril H1N1.
Pourriez-vous nous dire si vous avez un quelconque lien d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique, les vendeurs de masques et de gels hydro-alcooliques ou l’administration de santé canadienne ?

Cordialement JJF


Citation:
Posté par Equinox
Comme vous devez le savoir, le vaccin h1n1 est distibué au Québec depuis le premier octobre, et notre campagnne de vaccination s'arrête ces jours ci .
Voici une analyse et une compilatoin des résultats des effets secondaires. Ce sera plus fiable que quelques notions très ponctuelles, 4 millions de personnes vaccinées :

Analyse

Jusqu'à présent, l'examen détaillé des données de surveillance confirme toujours l'innocuité du vaccin. Le taux global de déclaration d'effets secondaire est supérieur au taux du vaccin contre la grippe saisonnière, tandis que le taux de déclaration des effets secondaires graves correspond aux taux de déclaration moyen, qui est d'environ un cas par 100 000 doses distribuées. Plusieurs facteurs influent sur les taux de déclaration associés au vaccin contre la grippe H1N1, notamment ceux qui suivent.


  • La sensibilisation accrue à l'égard du vaccin contre la grippe H1N1 signifie que les travailleurs de la santé en première ligne sont plus vigilants et signalent un plus grand nombre d'effets secondaires possibles. La surveillance accrue dans les hôpitaux a également entraîné un plus grand nombre de signalements. Nous sommes davantage à l'affût des effets secondaires graves et nous en trouvons plus.
  • Le seul risque d'effet secondaire grave clairement reconnu suivant la vaccination est le risque de réaction anaphylactique. Il s'agit d'une réaction allergique grave qui se produit généralement dans les minutes suivant l'administration du vaccin, lorsque la personne vaccinée est toujours à la clinique. Les cas d'anaphylaxie sont les cas les plus souvent déclarés et ceux qui sont les plus faciles à mesurer.
  • Après enquête, bon nombre d'effets secondaires ne remplissent pas les critères pour être jugés graves ou, par exemple, ne sont pas de véritables réactions anaphylactiques. Il se peut que les taux diminuent à mesure que les cas d'effets secondaires graves ou d'anaphylaxie font l'objet d'un suivi et d'une analyse approfondis.
  • Le taux moyen d'effets secondaires graves, qui est de un cas par 100 000 doses distribuées, est calculé à partir de données s'étalant sur plusieurs années. Le calcul se fonde aussi sur les campagnes de vaccination terminées, lorsqu'on connaît le nombre total de vaccins distribués et d'effets secondaires déclarés et que toutes les enquêtes sur les effets secondaires graves sont terminées. À mesure que d'autres doses du vaccin sur la grippe H1N1 seront distribuées et que d'autres analyses seront réalisées, un taux plus représentatif des effets secondaires graves apparaîtra.
Voici d'autres résultats de l'analyse.
  • Le type et la fréquence des effets secondaires (graves et bénins) signalés à ce jour correspondent aux résultats obtenus au cours des essais cliniques et à la situation observée dans les autres pays où le vaccin avec adjuvant est utilisé.
  • Les effets secondaires les plus souvent signalés étaient bénins et comprenaient des réactions au site d'injection, des nausées, des vomissements, des étourdissements, des maux de tête et de la fièvre.
  • Près de la moitié des effets secondaires graves signalés étaient des cas d'anaphylaxie. Quatre décès ont été déclarés jusqu'à présent et font l'objet d'une enquête.
  • On a signalé à l'ASPC plus de 280 cas de réactions allergiques bénignes consistant en divers signes et symptômes, notamment : urticaire, inflammation, rougeurs ou éruptions cutanées, picotements sur les lèvres ou la langue, serrement de la gorge ou difficulté à respirer et nausées. Dans la plupart des cas, ces réactions sont apparues dans les minutes suivant la vaccination et ont été rapidement traitées par le personnel des cliniques.
  • Il y a eu en outre 70 cas d'anaphylaxie, considérée comme un effet secondaire grave. Aux fins de déclaration, on utilise la définition de cas normalisée de la Brighton Collaboration. Le nombre de cas déclarés correspond aux cas qui ont été examinés par les autorités de santé publique fédérales, provinciales et territoriales et qui présentent un degré élevé de certitude diagnostique.
  • À ce jour, la fréquence globale des cas d'anaphylaxie suivant l'immunisation contre la grippe H1N1 est de 0,38 cas par 100 000 doses distribuées, soit un taux qui se situe dans la fourchette normale des taux observés après toute vaccination.
  • Un des cas signalés d'anaphylaxie a été mortel et fait l'objet d'une enquête. Dans les autres cas, les gens ont été traités et se sont rétablis.
  • Toutefois, par l'intermédiaire du système de surveillance de l'innocuité des vaccins, l'ASPC a décelé un taux d'anaphylaxie anormalement élevé associé à un lot précis (lot 7A) du vaccin avec adjuvant, dont la distribution a été suspendue. Sept cas confirmés d'anaphylaxie suivant l'administration d'un vaccin du lot 7A ont été déclarés. Pour un total de 172 000 doses distribuées, le taux de déclaration des cas d'anaphylaxie pour le lot 7A était de 4,1 cas par 100 000 doses distribuées.
  • Aucune hospitalisation ni aucun décès n'a été signalé pour ces sept cas confirmés. En attendant la tenue d'autres enquêtes sur les effets secondaires associés au lot 7A, les vaccins inutilisés provenant de ce lot ont été retirés.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 08h44   #31
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Bonjour Jeanne

En théorie dans chaque pays, un organisme est chargé de la pharmacovigilance. En France c'est l'AFSSAPS. Vous trouverez à cette adresse les différents bulletins.
Mais en France il existe une sous déclaration manifeste des effets indésirables immédiats pour un certain nombre de raisons techniques et pratiques.
En Angleterre par exemple, le patient peut télédéclarer lui même en langage structuré ce qui permet un traitement informatique immédiat.

Quant aux effets à moyen et plus long terme, bien entendu, c'est beaucoup trop tôt ;-)

Bien cordialement JJF

Citation:
Posté par jeanne49
Bonjour,

A t'on des données "fiables" sur les effets secondaires, tant en proportion, que selon leur intensité ou encore le vaccin incriminé (adjuvanté ou non) ? Ou uniquement des témoignages comme sur ce forum (et d'autres)...

Merci beaucoup.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 11h36   #32
N tout court
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: IDF
Messages: 49
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Près de la moitié des effets secondaires graves signalés étaient des cas d'anaphylaxie. Quatre décès ont été déclarés jusqu'à présent et font l'objet d'une enquête
.
N tout court is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 12h28   #33
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Jeanne vous écrivez :

Citation:
... mon plus jeune a effectivement eu des symptômes pouvant ressembler à ce qui y est décrit (légère fièvre et léger urticaire, 4 jours après la vaccination). Je me suis effectivement posée la question, mais étant donné que cette fièvre et urticaire était complètement concomitants au développement de son rhume, j'ai éloigné cette possibilité. Comment faire la différence ?....

Un simple rhume ne donne pas d'urticaire même léger. Il est probable qu'il s'agisse d'un effet secondaire du PANENZA. Il faut le déclarer à l'AFSSAPS.

PS : Hier soir j'ai fait vacciner mes trois enfants par (9, 16 et 22 ans) par PANENZA et ils n'ont pas eu d'effets indésirables pour l'instant. Le médecin vaccinateur n'a pas contesté ce choix. Elle devait d'ailleurs se faire vacciner par PANENZA en fin de séance.
En effet les retours qu'on a localement des lycées et collèges indiquent que de nombreux enfants vaccinés par le PANDEMRIX ne vont pas à l'école le lendemain de la vaccination (céphalées, somnolence, asthénie, douleur bras, fièvre, etc...).



Citation:
Posté par jeanne49
Merci beaucoup pour votre réponse Mr. Fraslin (Dr Fraslin ?)

As-t'on possibilité d'obtenir les résultats de l'organisme anglais ? Qui, d'après ce que j'ai lu, semble moins enclin à "planquer" certains cas (cf. discussion au dessus) que l'AFSSAPS...

Sinon, j'ai une question beaucoup plus personnelle: j'ai été voir les effets secondaires du panenza (le vaccin reçu par mes enfants), relatés dans le bulletin de l'AFSSAPS. Ils ne donnent pas de "délais" d'apparition de ces effets (immédiat, quelques heures après, une semaine ?). En effet, mon plus jeune a effectivement eu des symptômes pouvant ressembler à ce qui y est décrit (légère fièvre et léger urticaire, 4 jours après la vaccination). Je me suis effectivement posée la question, mais étant donné que cette fièvre et urticaire était complètement concommitants au développement de son rhume, j'ai éloigné cette possibilité. Comment faire la différence ?

Plus généralement, comment expliquer qu'un vaccin (avec virus mort) puisse donner de la toux, de la fièvre, des syndrômes grippaux ? Serait-ce une infection sous-jacente qui se développerait à la faveur d'un système immunitaire appelé, que dis-je, quasiment forcé, à travailler de l'autre côté ?? Comment on peut expliquer ça ?

Enfin, si effectivement l'urticaire de mon fils et sa fièvre était indépendante du rhume -bien présent-, quels sont les risques quant au rappel prévu bientôt ? (sachant que lors d'épisodes infectieux associés à la fièvre, il a tendance à l'eczéma, voire de temps en temps un léger urticaire. D'où ma relative non-inquiétude quant à son apparition).

Merci
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 12h48   #34
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Le médecin vaccinateur n'a pas contesté ce choix.

Bonjour,

L'avis du médecin vaccinateur dans le choix avec ou sans adjuvant n'a aucun intérêt. Ce n'est absolument pas un expert de la grippe. Son seul rôle est de vérifier s'il n'y a pas de contre indication à la vaccination. S'il donne une information c'est une "information éclairée" c'est à dire les "recommandations" validées par les experts (et non son opinion) et ce n'est pas à la personne à faire son choix entre l'un ou l'autre vaccin comme dans un commerce... Si un médecin vaccinateur ne respecte pas les recommandations dans le choix du vaccin et qu'il y ait ensuite un problème il pourra être justement mis en cause....
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 12h52   #35
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
En effet les retours qu'on a localement des lycées et collèges indiquent que de nombreux enfants vaccinés par le PANDEMRIX ne vont pas à l'école le lendemain de la vaccination (céphalées, somnolence, asthénie, douleur bras, fièvre, etc...).

Quels sont les sources de cette information? Qui sont ces "retours"? combien de cas?... quel pourcentage d'effets secondaires de ce type?
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 13h10   #36
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
PS : Hier soir j'ai fait vacciner mes trois enfants par (9, 16 et 22 ans) par PANENZA et ils n'ont pas eu d'effets indésirables pour l'instant. Le médecin vaccinateur n'a pas contesté ce choix.
Bonjour. Est-ce qu'ils ont été vaccinés par le centre de vaccination ou par vous-même? Pour le moment je n'ai pas fait vacciner mes enfants parce qu'il me semblait que c'était Pandemrix ou rien - est-ce que j'aurai le droit de demander qu'on emploie le Panenza? Merci d'avance - ça m'intéresse beaucoup, car cela changerait la donne, en ce qui me concerne!
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 13h14   #37
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par petal_jam
Bonjour. Est-ce qu'ils ont été vaccinés par le centre de vaccination ou par vous-même? Pour le moment je n'ai pas fait vacciner mes enfants parce qu'il me semblait que c'était Pandemrix ou rien - est-ce que j'aurai le droit de demander qu'on emploie le Panenza? Merci d'avance - ça m'intéresse beaucoup, car cela changerait la donne, en ce qui me concerne!

Bonjour,

Je confirme c'est Pandemrix ou rien à partir de 10 ans

Quelle différence faites vous entre les deux qui fait que vous préférez l'un à l'autre?

Dernière modification par omedoc 11/12/2009 à 13h27.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 14h01   #38
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49

Pour Omedoc, l'un (le pandemrix) est adjuvanté avec de l'huile de foie de requin, l'autre (le panenza), n'est pas adjuvanté (si je ne m'abuse!)

Oui, moi je sais...

Et alors?

C'est une question que je pose à Petal jam et à tous ceux qui préfèrent l'un à l'autre....
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 14h19   #39
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49
Bonjour,

Avec l'adjuvant, les effets secondaires sont plus prononcés (puisque celui-ci sert à "augmenter" la réponse immunitaire).

Quels sont vous sources pour une telle affirmation?


Que sont ces effets secondaires à part un état grippal a minima?

Est-ce qu'il y a plus d'effets secondaires que pour la vaccination saisonnière habituelle?

Quel pourcentage de plus d'effets secondaires génants?

Citation:
Posté par jeanne49
C'est pourquoi, et on me corrigera si je me trompe, pour éviter de perturber les systèmes immunitaires "pas finis" (c'est pas joli mais c'est tout ce que j'ai trouvé sur le moment), pas bien équilibrés quoi, comme ceux des enfants par exemple, on prescrit le panenza.

Que veut dire: "pour éviter de perturber les système immunitaires? pas finis" pas bien équilibrés? Quel type de perturbation? quelles conséquences possibles?
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 14h36   #40
Equinox
Membre
 
Avatar de Equinox
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 60
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Bonjour


En général vos messages minimisent les effets indésirables des vaccins et magnifient les vertus de la campagne de vaccination contre le péril H1N1.
Pourriez-vous nous dire si vous avez un quelconque lien d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique, les vendeurs de masques et de gels hydro-alcooliques ou l’administration de santé canadienne ?

Cordialement JJF

Bonjour Monsieur

Ben non je n'ai aucun intérêt pécunier dans une quelconque industrie, et je suis désolé de nuire à votre petit commerce de mise sur le marché du virus de la peur. J'essaie simplement d'informer les gens en ayant le plus possible d'objectivité et de crédibilité. Il n'y a pas d'intérêt à répertorier des signes décrits avec une plus ou moins bonne objectivité, sans avoir une méthode scientifiquement étudiée. celà ne sert qu'à exciter les peurs et la malveillance parfois.

Vous dites que les effets secondaires sont sous-déclarés, mais avez vous une preuve de ce que vous avancez ?

Ici les vaccins sont donnés par un organisme unique, les vaccinateurs répertorient tous les effets secondaires à l'aide d'une "déclaration incidents/accidents" et envoyés à la santé publique. Les "vaccinés" déclarent sur le net leurs symptomes comme dans le système british (commonwealth oblige). Les chiffres que je vous ai donné sont extrèmement fiables, et je suis désolé de nuire à votre crédibilité sur ce coup.

Je ne fais pas parti de Santé Canada
Je ne suis pas actionnaire de GSK
Je ne vend pas de Purell
je ne suis pas fournisseur de seringue
je ne suis pas pharmacien

je suis tout simplement médecin
__________________
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il change, le réaliste ajuste ses voiles.

William Arthur Ward
Equinox is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 14h43   #41
Lohiel
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 27
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Bonjour

Je m'inscris pour répondre à cette discussion en particulier.

Lorsqu'on regarde le dernier bulletin de pharmacovigilance de l'Agence Européenne du Médicament, il est incontestable que le bilan de Pandemrix est beaucoup plus inquiétant que ceux des deux autres vaccins qui y sont cités, et ceci même si l'Agence dénie tout lien entre la vaccination et les décés qu'elle rapporte (60, quand même) ou autres troubles fort graves.

Tout d'abord, elle n'apporte aucune preuve de cette non-relation, elle se contente de l'affirmer. Mais surtout, la statistique est tellement déséquilibrée, que mathématiquement, ça ne peut plus être le fait du hasard.

http://www.emea.europa.eu/pdfs/influenza/79038609en.pdf

Après avoir étudié de près toute ces données, et pour une famille en parfaite santé depuis des lustres, la vaccination avec un produit aussi douteux est un risque que je ne prendrai pas (d'autant que j'ai une excellente mémoire... et que les scandales sanitaires de ces dernières années ont clairement montré l'invraisemblable capacité de dissimulation de ceux qui étaient censés nous "éclairer").
Lohiel is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 15h05   #42
noetom
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2008
Localisation: nantes
Messages: 11
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Bonjour à tous,
je me suis présentée ce matin au centre de vaccination avec mon fils de 4 ans et demi.N'ayant pas de bon, on m'a quand même proposé la vaccination, j'ai accepté car mon fils avait peur, il fallait montrer l'exemple!!
L'accueil a été très agréable, pas d'attente du tout!
Mon fils a eu le vaccin panenza et pour l'instant se porte très bien!
Moi j'ai eu le pandemrix et vais bien à part une douleur au bras!
noetom is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 15h10   #43
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par petal_jam
Bonjour. Est-ce qu'ils ont été vaccinés par le centre de vaccination ou par vous-même? Pour le moment je n'ai pas fait vacciner mes enfants parce qu'il me semblait que c'était Pandemrix ou rien - est-ce que j'aurai le droit de demander qu'on emploie le Panenza? Merci d'avance - ça m'intéresse beaucoup, car cela changerait la donne, en ce qui me concerne!

Bonjour

Ils ont été vaccinés dans le centre de vaccination.
Le protocole officiel pour les enfants de 8 ans et plus c'est :
- Pandemrix après 9 ans et PANENZA ou FOCETRIA) avant 9 ans.
L'AMM (Notice officielle d'Autorisation de Mise sur le Marché) du PANENZA indique qu'il deux injections avant 8 ans et une injection après 8 ans.


Pour les moins de 8 ans, c'est PANENZA.

En pratique le médecin vaccinateur ne peut obliger un parent à faire vacciner son enfant de plus de 9 ans par PENDEMRIX d'autant que le PANENZA dispose d'une AMM l'autorisant pour les adolescents et les adultes (une seule injection aussi après 8 ans).

Citation:
PANENZA : La posologie indiquée est d’une dose injectée par voie intramusculaire pour les adultes et enfants sains de 9 à 60 ans. Une deuxième dose est recommandée à 21 jours d’intervalle chez les sujets de plus de 60 ans et les enfants de moins de 9 ans.
Pour les nourrissons de 6 mois à 35 mois, la dose à administrer doit être réduite de moitié (0.25 ml). Ce vaccin n’est pas recommandé pour les nouveaux nés et nourrissons de moins de 6 mois en l’absence actuelle de données.

Dernière modification par Jean-Jacques Fraslin 11/12/2009 à 15h52.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 15h18   #44
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49
Vous, vous avez pas bien lu et ou cherché ! voire pas cherché du tout... juste vlan, le questionnement, alors qu'il s'agit de discussions (argumentées) qui ont eu lieu bien avant l'arrivée des vaccins ... (et je ne parle pas de atoute, que je ne connais que depuis peu, mais je suis persuadée qu'en fouinant un peu, vous trouveriez votre bonheur en réponses...)

En attendant, j'ai pas tellement envie de vous chercher 300 références ni de vous trouver des cours d'immunologie mais je vous en donne une:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1...&ordinalpos=14

Pour le système immunitaire des enfants, des allergiques, des gens qui ont développé une maladie auto-immune, leur système immunitaire n'est pas équilibré (pas sûre qu'il s'agisse du terme exact, je ne suis pas médecin), et un boostage trop important lors d'une vaccination avec adjuvant, pourrait comporter plus d'effets secondaires que sans adjuvant. Les effets secondaires, vous pouvez les trouver sur la notice d'un vaccin, ou sur internet j'imagine, ou juste en cliquant sur le lien donné plus haut par J.J. Fraslin... bref, il faut cliquer, utiliser google, la fonction "rechercher", et savoir lire, et savoir choisir quoi lire .

Bon surf !


J'ai lu tout ça avant vous. Je veux simplement connaître la motivation des personnes qui ont une opinion tranchée sur un médicament % à l'autre.


Donc:
Vous croyez que le panenza entraîne moins d'effets secondaires grippaux mais vous ne pouvez préciser l'importance de l'écart.
Et qu'il n'y a aucun risque, contrairement au pandemrix, de maladie autoimmune? mais vous ne pouvez quantifier les risques et préciser ces maladies.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 16h43   #45
Ema31
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 3
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Merci

Dernière modification par Ema31 15/12/2009 à 00h39.
Ema31 is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 16h50   #46
omedoc
 
Messages: n/a
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49
Vous lisez véritablement que ce que vous voulez bien lire: où ai-je dit qu'il n'y avait aucun risque ?

En tout cas c'est laborieux pour avoir une réponse claire...

Vous estimez donc qu'il y a un risque plus important de maladie autoimmune avec l'adjuvant que sans et que c'est pour cela qu'on évite de le donner chez l'enfant, mais que par contre pour les adultes on ne tient pas compte de cette différence de risque alors qu'on devrait en tenir compte....


Vous allez encore dire que ce n'est pas cela.....

Il n'y a strictement aucun sous entendu dans mes questions.

En tant que médecin vaccinateur certains adultes particulièrement anxieux font pression sur moi pour la prescription de panenza, et je profite du forum pour faire préciser les motivations car lorsque je demande les raisons, dans le feu de l'action, elles ne sont pas très claires.

j'ai l'impression qu'il s'agit surtout d'une demande contraphobique, c'est à dire de faire diminuer de façon irrationnelle la peur de la vaccination.
  Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 17h01   #47
Lake
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: region parisienne
Messages: 7
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par mariammin
Bonjour
Merci de vos réponses et prompt rétablissement a Lake.
Donc ils sont au courant mais ils ne vous ont pas donné d'éxplication sur ce qui cause ces symptomes ni a l'Affsaps ni chez GSK?
Je reste perplexe devant le nombre de témoignages qui se recoupent vers ces symptomes de paresthésies, dysésthésies, faiblesse musculaire a priori transitoires mais assez intenses manifestement.

Quand a la pharmacovigilance c'est sous -déclaration chronique comme on disait ailleurs sur I-med, la procédure rebute tout le monde, est terriblement chronophage. Et la procédure de déclaration par le patient lui méme qui existe pour les vaccins H1N1 et les antiviraux n'est guère mieux (sans compter que peu de monde est au courant que cette procédure existe ni chez les patients ni chez les soignants qui pourrait le signaler aux patients recevant vaccins ou Tamiflu...)

Bonjour,

Je vais mieux, mais j'ai l'impression d'avoir fait mon GB toute seule sans soin, sans reconnaissance du corps médical: heureusement ça va mieux pour l'instant. Mais ce n'est pas anodin. Il y a quand même eu une atteinte j'en suis sûre.
Lake is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 17h25   #48
isabg
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 6
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par Lake
Bonjour,

Je vais mieux, mais j'ai l'impression d'avoir fait mon GB toute seule sans soin, sans reconnaissance du corps médical: heureusement ça va mieux pour l'instant. Mais ce n'est pas anodin. Il y a quand même eu une atteinte j'en suis sûre.

On pourra l'appeler syndrome GSK, le syndrome d'une bande de psychosomatiques que nous sommes, je commence à penser que
nous avons servi de cobayes.
isabg is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 17h33   #49
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 525
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

Citation:
Posté par jeanne49

[....] maintenant, je vous pose la question puisque vous êtes médecin: n'y a t'il véritablement aucune étude sur le sujet ? et que depuis le début, cette idée qu'un vaccin sans adjuvant apporterait théoriquement moins d'effets secondaires pour les raisons sus-citées (en partie) est sans fondement scientifique ? C'est ce que vous dites où j'ai encore rien compris ?

Si on a cela en magasin :
Le PANDEMRIX est un vaccin de type “Mock-up”. Il est issu du développement d'un vaccin "pandémique" contre le H5N1. Les essais cliniques ont été faits avec un vaccin contenant l’adjuvant AS03 et un antigène anti-H5N1.
Pour produire rapidement le PANDEMRIX on a remplacé l'antigéne H5N1 par le H1N1. Mais c'est des tests précédents qu'on a extrapolé la tolérance de ce nouveau vaccin.

On peut lire sur ce site officiel canadien le compte-rendu de la tolérance de ce vaccin. C'est assez édifiant sur le plan de la différence de tolérance :


Citation:

11.2 Vaccins contre la grippe H5N1 avec l’adjuvant de GSK

11.2.1 Adultes

Les sujets qui ont reçu le vaccin anti-H5N1 avec l’adjuvant AS03 de GSK ont généralement fait preuve de tolérance à son endroit. La douleur au point d’injection était significativement plus fréquente chez les sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant (50 % à 96 %) que chez les sujets ayant reçu ce même vaccin sans adjuvant (38 % à 68 %)11 ou le vaccin contre la grippe saisonnière (27 % à 65 %)49. Cette réaction était prévisible, étant donné que l’adjuvant améliore l’immunogénicité en stimulant la réponse inflammatoire. La douleur était plus fréquente chez les sujets de 18 à 60 ans que chez les sujets de plus de 60 ans. Dans ces deux groupes d’âge, la douleur était moins fréquente après l’administration de la seconde dose49. D’autres réactions locales, notamment une rougeur, une induration, une enflure et une ecchymose, étaient plus fréquentes chez les sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 que chez les sujets ayant reçu ce même vaccin sans adjuvant, le vaccin contre la grippe saisonnière ou le placebo, mais ces différences n’étaient pas toutes statistiquement significatives50. La plupart des symptômes locaux variaient de légers à modérés; ils ont disparu ou diminué d’intensité dans les 48 heures suivant l’administration du vaccin.
Les symptômes généraux les plus souvent signalés après l’administration du vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 étaient : fatigue (20 % à 41 %), myalgie (23 % à 40 %), céphalée (20 % à 35 %) et arthralgie (12 % à 19 %). Tous ces symptômes étaient plus fréquents chez les sujets ayant reçu le vaccin contenant l’adjuvant que chez les sujets ayant reçu le vaccin contre la grippe saisonnière, et moins fréquents chez les vaccinés de plus de 60 ans. De 2 % à 9 % des sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 ont présenté de la fièvre et environ 1 %, des ganglions lymphatiques locaux enflés et/ou douloureux49. Les effets secondaires rares observés chez moins de 1 % des vaccinés comprennent : insomnie, paresthésie, somnolence, étourdissements, symptômes gastro-intestinaux, prurit et éruption cutanée52.
11.2.2 Enfants

Il existe des données d’une étude effectuée chez 388 enfants de 3 à 9 ans qui ont reçu le vaccin anti-H5N1 de GSK12,18,52. On a généralement observé une plus grande fréquence de symptômes locaux et généraux chez les sujets qui avaient reçu le vaccin avec adjuvant, comparativement aux sujets témoins qui avaient reçu un vaccin contre la grippe saisonnière sans adjuvant. Les taux étaient plus élevés pour la plupart des symptômes à la suite d’une dose entière de vaccin. À la suite d’une demi-dose de vaccin, les effets secondaires les plus courants étaient : douleur (49 %-68 %, avec adjuvant c. 29 %-58 %, sans adjuvant), enflure (12 %-14 %, avec adjuvant c. 3 %-19 %, sans adjuvant), induration (10 %-12 %, avec adjuvant c. 3 %-22 %, sans adjuvant) et rougeur (11 %-13 %, avec adjuvant c. 6 %-17 %, sans adjuvant)18. Une fièvre de plus de 39 °C a été notée chez 4 % des enfants de 3 à 5 ans qui ont reçu le vaccin avec adjuvant (0 % dans le groupe sans adjuvant), mais chez aucun des enfants de 6 à 9 ans (6 % dans le groupe sans adjuvant). Les autres effets secondaires généraux signalés chez les enfants de 3 à 5 ans comprennent : somnolence (8 % c. 3 %), irritabilité (8 % c. 3 %) et perte d’appétit (7 % c. 3 %) pour les vaccins avec adjuvant et sans adjuvant, respectivement. D’autres effets généraux observés chez les enfants âgés de 6 à 9 ans étaient la céphalée, la myalgie et l’arthralgie, mais les taux de ces effets n’étaient pas significativement différents de ceux des enfants qui avaient reçu le vaccin pour témoins sans adjuvant12. Il n’existe pas de données sur la réactogénicité pour les enfants âgés de moins de 3 ans.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 11/12/2009, 17h36   #50
Lake
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: region parisienne
Messages: 7
Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

La nuit d'avant hier a été difficile réveillée par des tremblements sur tout le corps, fourmillements mains-pieds-épaule. Je fais le 15 de la région de ST GERMAIN EN LAYE ou le médecin régulateur dit que mon cas n'est pas grave et qu'il n'enverra jamais les secours. Je le supplie en lui disant que si je vais à l'hopital en voiture je risque un accident. Le médecin me répond : vous faites commez vous voulez !
Bref, j'ai pris un taxi pour aller dans un hopital parisien : ils m'ont dit que ce n'était pas grave, mais ils ont fait une déclaration à l'Affsaps.
Maintenant ça va mieux.
J'ai fait mon Gillain-Barré toute seule, sans soins...
Nous sommes des milliers comme celà.
Lake is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.