Pub Google
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Maladies, traitements, médicaments
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Maladies, traitements, médicaments Sur ce forum, vous pouvez parler des maladies et de leurs traitements. Ne venez jamais chercher un diagnostic ou une réponse personnalisée en exposant vos symptômes, ce forum ne remplace pas une consultation médicale et votre message serait effacé.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 17/07/2010, 22h26   #1
ChtiJoJo
Membre
 
Date d'inscription: février 2007
Messages: 10
"problème" de langue... Ou de salive?

Bonjour !

Je viens ici en quête de renseignements, car je dois l’avouer je suis totalement perdu depuis quelque temps. Je ne sais pas si on peut appeler cela un problème, mais voilà plusieurs années que quelque chose me perturbe, et depuis quelques mois cela en devient une obsession…

Je me suis rendu compte il y a près de 10 ans (j’ai aujourd’hui 24 ans), que j’avais un dépôt blanc sur la langue, un dépôt vraiment épais, pâteux, qui prenait la couleur de tout ce que je pouvais manger. J’étais fumeur à l’époque. Je suis donc allé voir un médecin général qui en a conclu à une infection bactérienne, j’ai fait des analyses (écouvillon sur la langue), mais le résultat a été négatif. Le médecin m’a donc envoyé chez un dermato, qui m’a donné une préparation (je ne saurais dire le nom, c’était juste plusieurs médicaments mélangés) à mettre sur la langue afin de faire partir de dépôt.

Mis à part me brûler la gorge à ne plus pouvoir en parler, rien n’y fais, la langue reste telle quelle. On m’a donc conseillé de la brosser de temps en temps pour faire partir le dépôt.

Le temps passe, le dépôt est toujours présent au fil des années, lors d’un problème intestinal (RCH déclarée en 2007), j’en profite pour en parler à mon gastro, celui-ci me fait donc une fibroscopie en même temps que la coloscopie. Afin de voir si cela vient de l’estomac. Il découvre une légère gastrite et aussi que je n’ai pas de vulve qui relie l’œsophage à l’estomac (je ne connais plus le nom qu’on donne à ceci…). Il a donc essayé une batterie de traitements afin de réduire l’acidité ou je ne sais quoi, de mémoire j’ai pris : Sulfarlem, Inipomp, Citrate de Bétaine, et deux autres médicaments dont j’ai oublié le nom. Bien entendu, rien n’a changé l’aspect de cette langue.

J’ai donc laissé tomber et je me suis dit que j’allais faire avec. Sauf que, depuis quelques mois (bientôt un an pour tout dire), s’ajoute un soucis avec cette « langue blanche », c’est que la langue commence à brûler un peu, comme des picotements, et surtout, j’ai l’impression d’avoir toujours la bouche relativement sèche, en effet, je ne peux pas cracher au sol (à titre d’exemple) car je n’ai tout simplement pas assez de salive, j’arrive quand même à sortir une minuscule goutte de salive à l’aspect de plâtre… Et rien à faire, j’ai d’abord pensé à de la simple déshydratation, mais je peux boire autant que je le souhaite, rien n’y fait, ça reste. J’ai pensé à brosser la langue (j’avais arrêté de le faire), rien à faire, ça me soulage mais pendant… une heure grand max !

Je vais donc voir mon médecin général, qui pense (encore, bien que le médecin ne soit plus le même) à une infection, il me donne un bain de bouche contre les champignons, toujours la même ! Entre-temps, je vois mon gastro (qui a également changé), il me dit aussi qu’il y a un problème, trop blanche, trop sèche, il me file du Sulfarlem en attendant que j’aille voir un stomatologue, mais aucun changement, j’ai toujours cette impression de langue et de bouche sèche, très peu de salive, langue râpeuse et blanche qui me picote et me brûle un peu.

Arrive le jour J, je suis content, enfin un stomato va voir ce soucis et m’aider à trouver le problème, je lui explique pendant 5 minutes, il regarde, appuie sur les glandes salivaires, et son verdict m’a étonné : Tout est normal !

Il m’a dit « baigner » dans la salive en appuyant sur les glandes, que l’aspect était normal (en même temps j’avais brossé la langue le matin, soit 1h avant, mais il ne l’a pas pris en compte à priori), et il m’a dit que c’était « sûrement un souci lié au stress » ! Bien que je pratique le yoga et la méditation, je me trouve pas vraiment stressé, bien au contraire. Résultat, 10 minutes chez le stomato, 44 euros de dépensés, pour qu’il me dise que tout est normal

Tous les médecins que j’ai pu voir ont clairement dit que l’aspect de ma langue n’était pas normal, sauf le spécialiste en la matière, soit… !

Mais dans ce cas, es-ce normal que je n’ai pas de salive ? Que j’ai toujours soif (sans doute à cause de la bouche sèche), que je doive prendre un verre d’eau entre chaque fourchette de pâtes tant j’ai du mal à mastiquer à cause de cette impression de sécheresse ? Sans parler de ce dépôt blanc râpeux, quand je tire la langue on dirait que j’ai une grippe ou une gastro tant elle est blanche…

J’ai beaucoup de mal à accepter le verdict du spécialiste, il est vrai que pendant 3 à 4 jours après la consultation j’ai eu de la salive (pas des masses, mais plus que d’habitude), peut-être le fait qu’il a appuyé dessus pendant 5 minutes, allez savoir !

Mais me voilà perdu aujourd’hui, j’ai du mal à accepter le fait qu’à 24 ans, il est NORMAL d’avoir une langue blanche comme une feuille de papier, râpeuse, et que j’ai constamment l’impression de bouche sèche (l’intérieur des joues aussi), et que j’ai très peu de salive, juste de quoi humidifier mes lèvres…

Je viens ici en quête de renseignements, savez-vous si il y a quelque chose à faire ? Aller voir un autre médecin ? Une orientation vers une cause ? (je ne pense pas que ce soit la RCH, le problème était présent bien avait celle-ci…)

Un grand merci d’avance !
ChtiJoJo is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/07/2010, 23h08   #2
Mara
Membre
 
Avatar de Mara
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 1 083
Re : sécheresse buccale

Bonsoir,

En ce qui vous concerne, le deuxième gastro semble avoir été clair sur votre sécheresse buccale.

Ma petite histoire de bouche (vous vous sentirez moins seule) :

J'ai un "syndrome sec", buccal (et oculaire) depuis dix ans.

Au début, j'avais un encombrement salivaire, une stase salivaire au fond de la gorge (d'où un diagnostic erroné d'angine blanche indolore), un gonflement d'une glande sous maxillaire et je crachais (d'où un diagnostic erroné de sinusite) après un temps de parole.
Puis ma langue est devenue blanche, avec une sensation de soif constante, puis l'état des collets s'est détérioré.

Quand cette sécheresse buccale a été diagnostiquée, il a été envisagé de me donner du Surfarlem.

Depuis un an, c'est une glande parotide qui gonfle subitement. L'Orl m'a dit que la salive trop épaisse formait parfois un bouchon. Par contre, la glande sous maxillaire ne gonfle plus.

La "sécheresse" peut se manifester par une salive épaisse ou par un manque de salive.

Comme boire n'est pas efficace, je fais de fréquents rincages de bouche à l'eau.
Il faut éviter toute solution alcoolisée.
Le choix d'un dentifrice n'est pas aisé : certains restent collés sur la langue, d'autres brûlent.
Evidemment, pas de plats épicés.

Je n'ai jamais eu d'acidité gastrique.

Moi aussi, quand j'appuie sur la glande sous maxillaire, je peux faire venir de la salive, mais pas tout le temps. J'ignore si c'est normal ou pas.

J'ai eu une biopsie de glandes salivaires accessoires pour confirmer que le syndrome sec était celui du syndrome de Gougerot Sjögren, mais cette biopsie s'est avérée négative. Il est question de la refaire, mais je n'en vois pas l'intérêt dans mon cas. Mon syndrome sec n'a donc pas de cause connue pour le moment.

Les causes de cette sécheresse buccale sont multiples : médicaments (antidépresseurs), trouble neurologique, stress, syndrome de Gougerot Sjögren, vieillesse, séquelle de radiothérapie faciale (et j'en oublie peut-être).

Quand il s'agit du syndrome de Gougerot-Sjögren, il existe deux formes :
- une forme dite "secondaire", limitée au syndrome sec, qui accompagne assez souvent des maladies auto-immunes
- une forme dite "primitive", constituée du syndrome sec et d'autres problèmes, constituant une maladie auto-immune globale.

Votre RCH : maladie auto-immune ou pas ?



Citation:
Posté par ChtiJoJo
Bonjour !


...Je me suis rendu compte il y a près de 10 ans (j’ai aujourd’hui 24 ans), que j’avais un dépôt blanc sur la langue, un dépôt vraiment épais, pâteux, qui prenait la couleur de tout ce que je pouvais manger. ...
...depuis quelques mois (bientôt un an pour tout dire), s’ajoute un soucis avec cette « langue blanche », c’est que la langue commence à brûler un peu, comme des picotements, et surtout, j’ai l’impression d’avoir toujours la bouche relativement sèche, en effet, je ne peux pas cracher au sol (à titre d’exemple) car je n’ai tout simplement pas assez de salive, j’arrive quand même à sortir une minuscule goutte de salive à l’aspect de plâtre… Et rien à faire, j’ai d’abord pensé à de la simple déshydratation, mais je peux boire autant que je le souhaite, rien n’y fait, ça reste. J’ai pensé à brosser la langue (j’avais arrêté de le faire), rien à faire, ça me soulage mais pendant… une heure grand max !


...je vois mon gastro (qui a également changé), il me dit aussi qu’il y a un problème, trop blanche, trop sèche, il me file du Sulfarlem en attendant que j’aille voir un stomatologue, mais aucun changement, j’ai toujours cette impression de langue et de bouche sèche, très peu de salive, langue râpeuse et blanche qui me picote et me brûle un peu.


Arrive le jour J, je suis content, enfin un stomato va voir ce soucis et m’aider à trouver le problème, je lui explique pendant 5 minutes, il regarde, appuie sur les glandes salivaires, et son verdict m’a étonné : Tout est normal !

Il m’a dit « baigner » dans la salive en appuyant sur les glandes, que l’aspect était normal (en même temps j’avais brossé la langue le matin, soit 1h avant, mais il ne l’a pas pris en compte à priori), et il m’a dit que c’était « sûrement un souci lié au stress » !

...
Mais dans ce cas, es-ce normal que je n’ai pas de salive ? Que j’ai toujours soif (sans doute à cause de la bouche sèche), que je doive prendre un verre d’eau entre chaque fourchette de pâtes tant j’ai du mal à mastiquer à cause de cette impression de sécheresse ? Sans parler de ce dépôt blanc râpeux, quand je tire la langue on dirait que j’ai une grippe ou une gastro tant elle est blanche…

J’ai beaucoup de mal à accepter le verdict du spécialiste, il est vrai que pendant 3 à 4 jours après la consultation j’ai eu de la salive (pas des masses, mais plus que d’habitude), peut-être le fait qu’il a appuyé dessus pendant 5 minutes, allez savoir !

Mais me voilà perdu aujourd’hui, j’ai du mal à accepter le fait qu’à 24 ans, il est NORMAL d’avoir une langue blanche comme une feuille de papier, râpeuse, et que j’ai constamment l’impression de bouche sèche (l’intérieur des joues aussi), et que j’ai très peu de salive, juste de quoi humidifier mes lèvres...

Dernière modification par Mara 18/07/2010 à 00h06.
Mara is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/07/2010, 00h12   #3
ChtiJoJo
Membre
 
Date d'inscription: février 2007
Messages: 10
Re : "problème" de langue... Ou de salive?

Justement, mon gastro m'a dit de parler du syndrome sec au stomato, celui-ci a éclaté de rire quand j'en ai parlé, j'ai pas vraiment su pourquoi mais bon...

La RCH est effectivement une maladie auto-immune. Je suis traité sous Imurel (immunodépresseur).

Mais existe-t-il un traitement pour ce genre de syndrome? (Si bien évidemment il s'agit de cela).

Vers quel type de médecin je dois donc me tourner? Car j'ai pas vraiment envie de retourner chez ce stomato...

Pour ma part, je n'ai pas "trop" de salive, bien au contraire il m'en manque, ça me gène quand je mange, parle, et toujours la sensation d'avoir une langue lourde, sèche, et qui brûle un peu. En parlant de solution alcoolisée, je souligne ce point, à chaque soirée je peux prendre n'importe quelle quantité d'alcool (une bière ou un simple shooter avec 2cl d'alcool), et je me retrouve avec une bouche ultra-sèche en 30min! Au niveau des dentifrices, ils m'assèchent tous la bouche, du moins tous ceux que j'ai essayé, par contre les dentifrices sans menthe (spécial homéopathie) sont plus agréables à utiliser.

Merci pour cette réponse en tout cas!
ChtiJoJo is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/07/2010, 00h25   #4
Mara
Membre
 
Avatar de Mara
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 1 083
Re : "problème" de langue... Ou de salive?

Il a éclaté de rire parce que vous aviez de la salive à ce moment-là ; il m'est arrivé le même gag avec un dentiste. Or le syndrome sec, ce n'est pas toujours "sec".
J'ai été surprise de constater que ce syndrome est méconnu.

Les internistes (médecine interne) connaissent le syndrome de Gougerot Sjogren, du coup ils connaissent tous les syndromes secs (Gougerot Sjogren ou pas).
Ayant une maladie auto-immune globale (avec des symptômes variés), c'est un interniste qui a diagnostiqué mon sd sec.

Comme la vôtre est une RCH, vous êtes suivie en gastro. Or c'est justement le gastro qui a diagnostiqué votre sécheresse buccale. Il va bien vous trouver un autre stomato.

Je ne connais pas d'autre traitement que le Sulfarlem.

L'interniste m'avait conseillé des chewing-gum sans sucre. Pendant les premières mastications, j'obtiens une salive fluide, mais rapidement la sensation de soif et de bouche sèche revient, toujours pendant la mastication, et s'aggrave par une sensation de gorge sèche ! Comme si les deux premières mastications épuisaient mon stock de salive (donc comme quand je parle).

Bizarrement, le matin, comme j'ai une sensation de gorge gonflée, j'ai du mal à boire. Alors je mange d'abord un peu (ce qui stimule la salivation je suppose), et ensuite je peux boire. Je n'ai pas d'explication sur ce phénomène.

Avec un sd sec, sous immunosuppresseur, rincez bien votre bouche, pour ne pas avoir de mycose.
Pas de bain de bouche alcoolisé.

Voici le lien vers une association concernant les syndromes secs :
http://www.afgs-syndromes-secs.org/cgi-bin/index.php


Citation:
Posté par ChtiJoJo
Justement, mon gastro m'a dit de parler du syndrome sec au stomato, celui-ci a éclaté de rire quand j'en ai parlé, j'ai pas vraiment su pourquoi mais bon...

La RCH est effectivement une maladie auto-immune. Je suis traité sous Imurel (immunodépresseur).

Mais existe-t-il un traitement pour ce genre de syndrome? (Si bien évidemment il s'agit de cela).

Vers quel type de médecin je dois donc me tourner? Car j'ai pas vraiment envie de retourner chez ce stomato...

Pour ma part, je n'ai pas "trop" de salive, bien au contraire il m'en manque, ça me gène quand je mange, parle, et toujours la sensation d'avoir une langue lourde, sèche, et qui brûle un peu. En parlant de solution alcoolisée, je souligne ce point, à chaque soirée je peux prendre n'importe quelle quantité d'alcool (une bière ou un simple shooter avec 2cl d'alcool), et je me retrouve avec une bouche ultra-sèche en 30min! Au niveau des dentifrices, ils m'assèchent tous la bouche, du moins tous ceux que j'ai essayé, par contre les dentifrices sans menthe (spécial homéopathie) sont plus agréables à utiliser.

Merci pour cette réponse en tout cas!

Dernière modification par Mara 18/07/2010 à 12h39.
Mara is offline   Réponse avec citation

Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage


Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h42.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat