Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 11/11/2010, 13h54   #51
iseulta
Modératrice
 
Avatar de iseulta
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: La haut sur une colline..
Messages: 16 701
Re : Malade alcoolique et gay

[quote=Lucas]
Citation:
Posté par iseulta

Allons tous faire une psychotérapie et dit dans ce message : encore plus les homos..................
Lucas

Faire une psychothérapie quand on est alcoolique c'est très bien. Je pense que c'est mieux si je mets ce problème en avant, je le maitrise d'ailleurs beaucoup mieux.

Mais faut pas oublier que sur ce forum il a des gens violées, battues, victime de l'inceste et j'en passe.
Tout ça nécessite aussi une psycho.
Et le fait de ne pas s'aimer comme on est, est aussi un problème a soigner en psycho.

Voili
iseulta is offline  
Vieux 11/11/2010, 13h54   #52
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Malade alcoolique et gay

Je pense que c'est beaucoup plus compliqué que cela.

J'ai un exemple concret, je parle à ma psy que je ne sais pas toujours comment annoncer mon homosexualité dans le milieu professionel et elle me répond comme conseil que je n'ai qu'a remplacer les "elle" par des "il".

Donc sa réponse c'est de mentir...
Moi je ne supporte pas de vivre dans le mensonge mais je me rends bien compte que même une psy ne sait pas quoi me répondre...

Alors vers qui se tourner? Chercher une psy homo? ça semble difficile....

Je me sens de toute façon incomprise par le monde hétérosexuel donc 95% des gens.... même les psy qui sont sensé m'aidé à régler les problèmes que je réglais par l'alcool...

Alors que faire???
Didine2401 is offline  
Vieux 11/11/2010, 14h03   #53
jypill
Membre
 
Avatar de jypill
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 487
Re : Malade alcoolique et gay

Didine, n'hésite pas à changer de psy, on dit qu'il faut en rencontrer 7 ou 8 avant d'en trouver un(e) qui vous convienne ... j'ai fini par trouver le mien, mais au final, ce qui m'a aider, c'est surtout d'écrire et de m'épancher sur mon blog ...
Je trouve que l'homosexualité n'est en fait qu'un détail, qu'une composante parmi tant d'autres de notre personnalité ...
Et je voudrais dire qu'on est pas homosexuel par choix, mais par nature ... Moi si j'avais le choix, je serais hétéro, c'est moins fatigant que de crouler sur le poids de la norme !
__________________
Arrêt de l'alcool : 11 novembre 2008
Arrêt de la clope : pas encore
jypill is offline  
Vieux 11/11/2010, 14h07   #54
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par jypill
Didine, n'hésite pas à changer de psy, on dit qu'il faut en rencontrer 7 ou 8 avant d'en trouver un(e) qui vous convienne ... j'ai fini par trouver le mien, mais au final, ce qui m'a aider, c'est surtout d'écrire et de m'épancher sur mon blog ...
Je trouve que l'homosexualité n'est en fait qu'un détail, qu'une composante parmi tant d'autres de notre personnalité ...
Et je voudrais dire qu'on est pas homosexuel par choix, mais par nature ... Moi si j'avais le choix, je serais hétéro, c'est moins fatigant que de crouler sur le poids de la norme !

Oui j'y pensais bien de changer de psy, elle m'a aidé au début mais là.... plus vraiment!
T'as bien raison si j'avais eu le choix je serais hétéro aussi, je pense comme tous!
Didine2401 is offline  
Vieux 11/11/2010, 14h20   #55
codep
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 99
Re : Malade alcoolique et gay

Lucas,

la psychothérapie permet de décoincer ce qui coince. Ce n'est pas une punition et ce n'est pas obligatoire. Et ça permet d'évoluer. Je n'en ai pas fait, mais je pense en avoir besoin (conséquence de la codépendance, j'ai vacillé, une brèche préexistante s'est ouverte).
Plus on vit mieux tôt, mieux c'est, rien de sert de se mettre la tête dans le sable. Les autruches font ça, parait-il.

Quelqu'un parlait du ghetto. Le ghetto, c'est les bars, les boîtes, les soirées spéciales, les before, les after, les afterwork, les backrooms, le net...
A petite dose, ça a le mérite d'exister, mais à doses plus fortes et régulières ça devient toxique. On s'y perd et on n'en sort pas grandi.
Le milieu, j'en ai besoin. Je respire quand je suis avec des gens comme moi, parce que du coup, être homo n'est pas un problème, tout le monde est pareil. Mais pas le ghetto, pas les paillettes, pas les plumes, pas l'alcool ni la coc.
Je préfère le milieu associatif, qu'il soit sportif, culturel, convivial... On y partage des activités en commun, on fait des trucs, on n'est pas là pour la drague et le sexe (ok, là je fais un demi-mensonge ).
C'est plus facile à Paris qu'en province, mais le milieu associatif existe partout, il n'y a qu'à franchir la porte du cgl (centre gay et lesbien) de la grande ville la plus proche pour cotoyer un autre univers. C'est un peu comme franchir la porte des AA la première fois. J'y vais, j'y vais pas, je ne suis pas comme eux, enfin si, mais non, moi c'est pas pareil...

Et les hétéros, je les aime aussi, surtout quand ils ne comprennent pas ce qu'il se passe dans nos têtes. Les échanges permettent de s'expliquer, c'est constructif, et ça permet de faire évoluer les points de vue.

Au fait, quelqu'un sait-il pourquoi le groupe des AA gay n'existe plus?
codep is offline  
Vieux 11/11/2010, 14h33   #56
codep
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 99
Re : Malade alcoolique et gay

@didine

Il existe l'association des psy gays à Paris, avec sûrement des confrères er consoeurs en province.
Le top serait un(e) psy homo spécialisé en alcoologie.
Perso, "mon alcoolique" n'assume pas son homosexualité et si l'occasion se présentait de nouveau, je l'orienterais d'abord vers un alcoologue (je lui en ai déjà parlé, mais elle n'a rien voulu entendre. J'espère que c'est resté quelquepart dans sa mémoire).

Fréquenter des gens qui s'assument, ça peut aider. Lire, voir des films avec des fins heureuses, est rassurant aussi.
Se mentir et mentir aux autres, c'est pas la meilleure solution. Plus les années passent, mieux on est dans ses chaussures.
codep is offline  
Vieux 11/11/2010, 14h52   #57
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par codep
@didine

Il existe l'association des psy gays à Paris, avec sûrement des confrères er consoeurs en province.
Le top serait un(e) psy homo spécialisé en alcoologie.
Perso, "mon alcoolique" n'assume pas son homosexualité et si l'occasion se présentait de nouveau, je l'orienterais d'abord vers un alcoologue (je lui en ai déjà parlé, mais elle n'a rien voulu entendre. J'espère que c'est resté quelquepart dans sa mémoire).

Fréquenter des gens qui s'assument, ça peut aider. Lire, voir des films avec des fins heureuses, est rassurant aussi.
Se mentir et mentir aux autres, c'est pas la meilleure solution. Plus les années passent, mieux on est dans ses chaussures.

Hihi lol mais moi je suis pas parisienne, je suis bruxelloise!
Moi j'assume mon homosexualité, puis faire un coming-out dans la vie professionelle c dur mais bon après c'est passé, je c pas à Paris mais ici les jeunes sont rarement engagé à long terme donc il faut toujours tout recommencer... des coming-out j'en ai déjà fait plein du coup, j'en ai un peu marre...
Je souffre surtout d'être différente, l'homosexualité c'est une chose mais le fait d'être une femme masculine c'est encore plus dur à assumer je trouve, les gens acceptent que je tombe amoureuse de femmes mais ils acceptent beaucoup moins que je ne mette pas de jupes, que je ne me maquille pas etc... J'ai déjà eu des remarques du style: je ne comprends pas pourquoi tu ne mets pas de décolletés, tu as une belle poitrine! mdr, ça n'a rien à voir...
Ma psy est spécialisée dans les dépendances, ici je ne pense pas que l'on peut trouver une psy homo alcoologue lol, ou bien par hasard mais aucune psy va afficher "spécialisé dans l'homosexualité" si tu vois ce que je veux dire.
Pourquoi tu penses que je n'assume pas mon homosexualité?
Didine2401 is offline  
Vieux 11/11/2010, 15h15   #58
codep
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 99
Re : Malade alcoolique et gay

C'était par rapport à ton coming-out pro, ne pas trop savoir comment l'annoncer.
Souvent les gens le savent, le sentent. Ils veulent parfois juste qu'on le leur dise.
Dans mon milieu pro, tout le monde est au courant, je raconte ma vie ouvertement. Et ma réputation me précède . C'est cool. J'ai un peu ouvert la voie aux autres.

Bon, je file.
codep is offline  
Vieux 11/11/2010, 21h55   #59
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par lullaby
bonjour lucas, nouvelle sur le forum....9éme jours d'abstience....toujours beaucoup de plaisir a faire de nouvelles connaissances...
emilie,malade alcoolique et gay!!!
amitié
Hello, tu vas bien, j'ai bosse cet aprem, j'apprecie les echanges sur ce forum meme si nous ne sommes pas tjrs d'accord, cela permet de reflechir...
Amities
Lucas
(vide ta boite de messages privés, on ne peut plus t'en envoyer)
Lucas is offline  
Vieux 11/11/2010, 21h59   #60
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Didine2401
Je pense que c'est beaucoup plus compliqué que cela.

J'ai un exemple concret, je parle à ma psy que je ne sais pas toujours comment annoncer mon homosexualité dans le milieu professionel et elle me répond comme conseil que je n'ai qu'a remplacer les "elle" par des "il".

Donc sa réponse c'est de mentir...
Moi je ne supporte pas de vivre dans le mensonge mais je me rends bien compte que même une psy ne sait pas quoi me répondre...

Alors vers qui se tourner? Chercher une psy homo? ça semble difficile....

Je me sens de toute façon incomprise par le monde hétérosexuel donc 95% des gens.... même les psy qui sont sensé m'aidé à régler les problèmes que je réglais par l'alcool...

Alors que faire???

Bonsoir,
Je suis d'accord avec toi, tu sais au taf, je fais semblant de draguer les nanas et cela m'empeche d'etre serein, je me ment...
Amities
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 11/11/2010, 22h05   #61
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 4 990
Re : Malade alcoolique et gay

bonsoir Lucas

Bravo et continue!
Tu avais lu mon MP ?
Amicalement
Jojo

Citation:
Posté par Lucas
Hello, tu vas bien, j'ai bosse cet aprem, j'apprecie les echanges sur ce forum meme si nous ne sommes pas tjrs d'accord, cela permet de reflechir...
Amities
Lucas
(vide ta boite de messages privés, on ne peut plus t'en envoyer)
jojo035 is offline  
Vieux 11/11/2010, 22h08   #62
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Lucas
Bonsoir,
Je suis d'accord avec toi, tu sais au taf, je fais semblant de draguer les nanas et cela m'empeche d'etre serein, je me ment...
Amities
Lucas

Ben moi en fait je ne me ments pas, dans ma vie privée tout le monde le sait mais ce qui m'est difficile c'est que je n'ai eu que des contrats de petites durées professionellement donc il faut toujours recommencer, et je me pose la question est-ce que ça vaut vraiment la peine de tjs le dire à tout le monde en sachant très bien qu'il y aura des réactions négatives?
Ca me lasse beaucoup, là je suie une formation et je l'ai fait comprendre à deux personnes mais les autres je ne compte pas leur dire, je ne resterais là que 10 mois...
Je comprends tout à fait que c'est dur de le dire et de l'assumer au travail mais à ta place je n'irais quand-même pas jusqu'a draguer des filles, imagine qu'il y en ait une qui tombe vraiment amoureuse de toi... pas très sympa...
Didine2401 is offline  
Vieux 11/11/2010, 22h08   #63
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Didine2401
Hihi lol mais moi je suis pas parisienne, je suis bruxelloise!
Moi j'assume mon homosexualité, puis faire un coming-out dans la vie professionelle c dur mais bon après c'est passé, je c pas à Paris mais ici les jeunes sont rarement engagé à long terme donc il faut toujours tout recommencer... des coming-out j'en ai déjà fait plein du coup, j'en ai un peu marre...
Je souffre surtout d'être différente, l'homosexualité c'est une chose mais le fait d'être une femme masculine c'est encore plus dur à assumer je trouve, les gens acceptent que je tombe amoureuse de femmes mais ils acceptent beaucoup moins que je ne mette pas de jupes, que je ne me maquille pas etc... J'ai déjà eu des remarques du style: je ne comprends pas pourquoi tu ne mets pas de décolletés, tu as une belle poitrine! mdr, ça n'a rien à voir...
Ma psy est spécialisée dans les dépendances, ici je ne pense pas que l'on peut trouver une psy homo alcoologue lol, ou bien par hasard mais aucune psy va afficher "spécialisé dans l'homosexualité" si tu vois ce que je veux dire.
Pourquoi tu penses que je n'assume pas mon homosexualité?

Bonsoir,
Reste comme tu es, l'important c'est de rester sobre...
Amities
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 11/11/2010, 22h11   #64
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Didine2401
Ben moi en fait je ne me ments pas, dans ma vie privée tout le monde le sait mais ce qui m'est difficile c'est que je n'ai eu que des contrats de petites durées professionellement donc il faut toujours recommencer, et je me pose la question est-ce que ça vaut vraiment la peine de tjs le dire à tout le monde en sachant très bien qu'il y aura des réactions négatives?
Ca me lasse beaucoup, là je suie une formation et je l'ai fait comprendre à deux personnes mais les autres je ne compte pas leur dire, je ne resterais là que 10 mois...
Je comprends tout à fait que c'est dur de le dire et de l'assumer au travail mais à ta place je n'irais quand-même pas jusqu'a draguer des filles, imagine qu'il y en ait une qui tombe vraiment amoureuse de toi... pas très sympa...
Tinquiette, enfait, je suis persuade qu'elle se doute et je suis quelqu'un qui aime rire et plaisanter au taf, jamais je ne jouerais avec les sentiments des autres...
Lucas is offline  
Vieux 11/11/2010, 22h14   #65
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 358
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Lucas
Bonsoir,
Je suis d'accord avec toi, tu sais au taf, je fais semblant de draguer les nanas et cela m'empeche d'etre serein, je me ment...
Amities
Lucas

Bonjour Lucas,

Vous ne devriez pas utiliser un avatar aussi reconnaissable.
d_dupagne is online now  
Vieux 11/11/2010, 22h17   #66
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Lucas,

Vous ne devriez pas utiliser un avatar aussi reconnaissable.

Bonsoir,
Et pourquoi, j'essaie d'etre le plus honnete possible, c'est le but pour un bon retablissement.
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 12/11/2010, 01h20   #67
jady
Membre
 
Avatar de jady
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: Ici, j'y suis tellement bien !
Messages: 3 722
Re : Malade alcoolique et gay

"euh... moi je cherche la plus belle femme du monde, s'il elle se reconnaît, qu'elle me fasse signe... "

Coucou Val, moi je cherche l'homme idéal ! ça existe ??? je commence à désespérer !

De toute évidence, nous ne nous ferons pas concurrence !
ça c'est du positif !



Jady
__________________
Je ne parle pas de sexe ni d'amour, simplement de cette sensation de manque qui nous colle à la peau et qu'il est déjà trop tard pour combler, même en changeant radicalement d'existence ...
jady is offline  
Vieux 12/11/2010, 12h17   #68
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Bonjour a vous,

J'espere que vous allez bien, pour ma part, ca va, je reste abstinent, le plus important a mes yeux.
Je reviendrais ce soir apres le taf..
Si quelqu'un connait des assoc dans le sud ouest, merci de me les communiquer.
Amities
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 12/11/2010, 15h04   #69
petit biniou
Membre
 
Avatar de petit biniou
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 1 005
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par iseulta
Bonjour a tous,

Je vois que vous vous êtes retrouvé entres vous et je m'imiscie dans cette discussion parce que je pense que je n'ai pas saisi .

J'ai connu et je connais encore aujourd'hui des homos qui ne sont pas alcooliques.
J'en connais aussi qui le sont.
Je pensais vraiment qu'en 2010 vous aviez quand même toute votre place dans la société, avec ce que ça peut entrainer malgré tout parce que les gens qui n'arrivent pas a vous comprendre il y en aura toujours.
C'est tout pareil que moi quand j'étais accroc a l'héro par exemple? J'étais hors parcours, pas comme tous.
Tout pareil parce que je picolais.

Le regard des autres vous est apparemment égal, et c'est tant mieux

Mais pour en revenir a l'alcool: Est ce que vous pensez que vous buvez parce que vous êtes homosexuel?
C'est ça que je ne comprend pas, parce que vous ne pourrez pas changer votre attirance sexuelle, donc est ce que ce n'est pas a vous de vous accepter en passant outre les quelques homophobes et autres qui pourraient vous pourrir la vie?

Les différence dans notre monde existent, qu'elles soient idéologiques, biologiques ou génétiques, et ce n'est pas pour ça que tous vont se réfugier dans l'alcool même si je vous l'accorde c'est un facteur a risque quand même.

Bisou a tous,

ISEULTA à raison, il y a plus d'alcoolique hétéro-sexuel que d'homosexuel et raison de plus pour penser que les alcooliques homosexuels sont encore moins nombreux.... mais il est vrai que beaucoup de nos contemporains préfère être emmerdés par un poivrot violent que par une bande l'homosexuel sobre.... c'est bizarre mais tristement vrai....
Vous pouvez bien faire ce que vous voulez de votre vie sentimentale, cela ne me retire rien, et je ne me sentirais pas grandit si je vous méprise...
Alors je me permet de vous foutre un grand coup de pied au fesse, remuez vous et recentrez vos efforts sur votre problème, pas sur ce qui vous tiens en vie....
En l'occurence l'amour de celui ou celle qui vous accompagne

Soyez fort et sûr de vous

Les grosses bise d'un hétéro qui n'a pas encore la cervelle cramée...
Mais pour combien de temps
__________________
Arrêt du tabac en 1997
petit biniou is offline  
Vieux 12/11/2010, 15h08   #70
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par petit biniou
Bisou a tous,

ISEULTA à raison, il y a plus d'alcoolique hétéro-sexuel que d'homosexuel et raison de plus pour penser que les alcooliques homosexuels sont encore moins nombreux.... mais il est vrai que beaucoup de nos contemporains préfère être emmerdés par un poivrot violent que par une bande l'homosexuel sobre.... c'est bizarre mais tristement vrai....
Vous pouvez bien faire ce que vous voulez de votre vie sentimentale, cela ne me retire rien, et je ne me sentirais pas grandit si je vous méprise...
Alors je me permet de vous foutre un grand coup de pied au fesse, remuez vous et recentrez vos efforts sur votre problème, pas sur ce qui vous tiens en vie....
En l'occurence l'amour de celui ou celle qui vous accompagne

Soyez fort et sûr de vous

Les grosses bise d'un hétéro qui n'a pas encore la cervelle cramée...
Mais pour combien de temps


Merci!
Didine2401 is offline  
Vieux 12/11/2010, 17h30   #71
Saint Louis
 
Messages: n/a
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Lucas,

Vous ne devriez pas utiliser un avatar aussi reconnaissable.

Citation:
Posté par Lucas
Bonsoir,
Et pourquoi, j'essaie d'etre le plus honnete possible, c'est le but pour un bon retablissement.
Lucas

Salut Lucas,

je pense que ce que voulait dire d_dupagne: c'est que ca ne sert à rien de faire semblant de draguer les nanas et d'être viril tout en cachant ton homosexualité à ton boulot alors que tu mets ta photo sur un site internet succeptible d'être vu par tes collègues qui pourrait ensuite divulguer ton homosexualité à toute ton entreprise.

Bonne soirée à toi et gros bisous



Ps:
Note à d_dupagne: si mon explication n'est pas la bonne; merçi de me le faire savoir et de me dire de m'occuper de mes oignons
 
Vieux 12/11/2010, 20h37   #72
codep
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 99
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par Lucas
Si quelqu'un connait des assoc dans le sud ouest, merci de me les communiquer.

Bonsoir.
Pour l'alcool, je ne sais pas.
Pour le reste, tu peux trouver tout ce que tu veux auprès du Batofard à Bordeaux, c'est le centre LGBT de la ville. Il a ouvert en décembre 2009.
Il y a pas mal d'infos sur leur site, avec les associations membres.

Encouragements pour ton abstinence. Et à tous les autres également.

modif : c'est le girofard et non le batofard

Dernière modification par codep 12/11/2010 à 22h03.
codep is offline  
Vieux 12/11/2010, 21h48   #73
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

Citation:
Posté par codep
Bonsoir.
Pour l'alcool, je ne sais pas.
Pour le reste, tu peux trouver tout ce que tu veux auprès du Batofard à Bordeaux, c'est le centre LGBT de la ville. Il a ouvert en décembre 2009.
Il y a pas mal d'infos sur leur site, avec les associations membres.

Encouragements pour ton abstinence. Et à tous les autres également.

Bonsoir,
merci pour cette info, je suis a 100kms de Bordeaux...
Amities
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 12/11/2010, 22h08   #74
Lucas
Membre
 
Avatar de Lucas
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: en dordogne
Messages: 214
Re : Malade alcoolique et gay

J'espere que vous allez tous bien, pour ma part, un peu fatigué mais pas envie de boire... Suis content de vous lire.
Lucas
Lucas is offline  
Vieux 12/11/2010, 22h19   #75
codep
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 99
Re : Malade alcoolique et gay

mouais, c'est cool...
Je traîne sur le forum, j'ai besoin de rester seule en ce moment pour me réparer, me recentrer sur ce que je sais faire et sur ce que j'aime faire.
Et j'aime bien ne rien faire, là tout de suite. On apprend beaucoup sur soi-même à ne rien faire. Juste être à l'écoute de soi, pour soi.
Et après seulement, avoir envie de se tourner vers les autres, avec une patate d'enfer.
codep is offline  
Discussion fermée


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h49.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :