Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/08/2011, 18h26   #1
Seresta50mg
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 3
Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonjour tous le monde

Je vais essayer de faire concis...
Comme beaucoup de jeunes j'ai commencé à arroser mes soirées depuis l'age de 15 ans. De simples fêtes le W-E en passant par la case bière tous les jours puis bouteille de Whisky/jour j'en suis arrivé ou vous savez...

A 23 ans je suis devenu alcoolique j'en ai 32). Il y à 3 ans de ça décidant de prendre le taureau par les cornes j'ai commencé un sevrage alcoolique au Seresta 50.

On est tous là à cracher plus ou moins sur cette cochonnerie mais bon sang que c'est efficace L'alcool n'est plus qu'un mauvais souvenir depuis maintenant 3 ans et je me suis marié

Oui mais voilà... J'ai fais de nombreuses tentatives de sevrages qui se sont soldées par des échecs. Il y à 3 ans quand j'ai commencé mon traitement mon médecin ne m'avais pas parlé des risques de dépendance et j'en était à 3 comprimés/jours.
J'ai eu des périodes ou je suis même allé jusqu'à 6/j.

J'en suis maintenant à 3,5/j. et quasiment impossible de baisser les doses.
Dès que j'essaye (et pourtant ma femme m'aide c'est même elle qui les garde mais je trouve des stratagèmes pour qu'elle pense que j'en suis à 2/j.) c'est l'irritabilité qui s'installe, sueurs froides, tête qui tourne, membres engourdis, l'appréhension d'entreprendre quoique ce soit en dehors ou dans la maison, faire le légume devant la télé et même pas la force de jouer au jeux vidéo, aller sur l'ordi, etc...

Ma question est très importante car même si le Seresta 50 ne me pourris absolument pas la vie, bien au contraire il m'a permis d'améliorer beaucoup de choses dans celle-ci, de prendre des décisions importantes qui auraient été impossible dans l'état ou j'étais avant la prise de ce médoc, il me donne des trous de mémoires et je n'ai pas envie de le prendre jusqu'à la fin de ma vie.

Existe-t-il un traitement de sevrage du Seresta 50 (mdr le gars qui se sevre de l'alcool grace au médoc qui se sevre du médoc grace à un autre médoc...) qui permette de ne pas ressentir tant de malaises du à la diminution du dosage que le corps réclame.

Désolé je voulais faire concis, c'est raté.
Merci d'avance pour vos réponses, j'ai vraiment besoin d'aide
Seresta50mg is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 18h47   #2
fraicheurDeVivre
 
Messages: n/a
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Comme toi j'ai beaucoup de mal a stopper les anxyo. J'ai pris du seresta l'année derniére pendant 3 mois que j'ai remplacé par des xanax 0.25.
J'en ai pris beaucoup pendant une période maintenant je prends du vératran depuis 1 mois. Je suis a 1 dans la journée, en moitié.

Tu as peur d'aller dehors etc ... Tu es un légume ... Car oui tu fais un sevrage et il faut y aller doucement.

Il y a peut être aussi une phobie ou des phobies a régler ...
Tu as su stopper l'alcool avec un moyen médicamenteux mais l'alcool cache un malaise et ce malaise tu l'as endormi avec des médocs.

  Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 18h51   #3
Dica
jamais bien loin
 
Avatar de Dica
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: " et au milieu coule une rivière "
Messages: 14 154
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonjour,

je ne pense pas que l'on puisse te donner des conseils sur le forum alcool concernant le sevrage d'un médicament appartenant à la famille des benzodiazépines...ça doit se faire uniquement selon avis d'un médecin qualifié ...

Cependant le sujet est parfois abordé sur le forum Santé-Psy comme ici http://www.atoute.org:81/n/forum/sho...=sevrage+benzo où tu peux trouver ce lien http://www.benzo.org.uk/freman/index.htm
__________________

la vérité pure et simple est très rarement pure et jamais simple (Oscar Wilde)


Dica is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 18h57   #4
Didine2401
Membre
 
Avatar de Didine2401
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Bruxelles
Messages: 268
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonjour,

Je n'ai pas vraiment de solution à te proposer, à part en parler avec ton mèdecin traitant. Je ne sais pas s'il existe de médicaments pour te sevrer de ce médicament lol. Par contre je sais que c'est possible de se sevrer d'un produit sans le remplacer par un autre. Je l'ai déjà fait, entre autre avec l'alcool même si je sais que c'est déconseillé (si je dois encore faire un sevrage ce que je n'éspère pas, je prendrai quand-même des benzo les tous premiers jours car je sais que ça peut être dangereux..)

Je trouve ton post intéressant, j'ai toujours refusé de prendre des médicaments justement pour le risque de dépendance, sachant que je suis devenue dépendante de tous les psychotropes que j'ai goutté.

Trouve le courage d'arréter, souviens-toi des raisons pour lesquelles tu as arreté de boire... si tu commences à avoir des trous de mémoire...
Trouve les moyens, il existe des réunions genre AA pour les gens dépendants à d'autres produits, ici il y a les NA (narcotiques anonymes) je te mets un lien si ça t'intèresse: http://www.na.org/?ID=ips-fr-indexn

J'espère à bientot!
Didine.
Didine2401 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 19h11   #5
Nouveau départ
Membre
 
Avatar de Nouveau départ
 
Date d'inscription: septembre 2009
Localisation: Nord Est
Messages: 1 744
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

[quote]
Citation:
Posté par Seresta50mg
Bonjour tous le monde
Existe-t-il un traitement de sevrage du Seresta 50 (mdr le gars qui se sevre de l'alcool grace au médoc qui se sevre du médoc grace à un autre médoc...) qui permette de ne pas ressentir tant de malaises du à la diminution du dosage que le corps réclame.

Désolé je voulais faire concis, c'est raté.
Merci d'avance pour vos réponses, j'ai vraiment besoin d'aide
Bonsoir seresta et bienvenu..
Comme les autres amis içi , je ne puis te conseiller en médicaments..
Ce qui aide pour un , n'est pas fait pour l'autre .
Tout dépend de ta sensibilité et antécédant..
Je sais juste que pour moi ,j'ai dû prendre des anxios durant 1 an , pour pouvoir arriver à decrocher de l'alcool...
Après par paliers , j'ai arrêté les anxios...
Mais ne le fait pas seul dans coin, laisse toi suivre sérieusement...
Il faut y aller chacun à son rytmme...
Bonne suite à toi..
__________________
J'ai retrouvé ma liberté , et depuis je n'ai plus besoin de boire: Juillet 2008
Nouveau départ is online now   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 19h24   #6
Seresta50mg
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 3
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Merci de votre réactivité et de vos conseils, ce forum à l'air bien actif
En fait mes trous de mémoires ne sont pas chroniques (pour l'instant) et ne concerne que des choses anodines (pour moi mais évidemment pas pour ma femme... ) Mais je sens effectivement que j'ai moins de mémoire qu'avant depuis quelques temps.
Je suis plutôt venu poser la question sur le fofo alcool car je me doute qu'une grosse majorité d'entre nous sommes passés par les benzos pour un sevrage dû à une consommation excessives de boissons.

En plus je suis en passe de reprendre une activité salariale (je suis à mon compte actuellement) c'est la raison pour laquelle il m'est inconcevable de stopper le Seresta maintenant avec de tels effets sur ma santé. Imaginez l'angoisse dans la nouvelle entreprise...

D'ou la question sur un substitue. J'ai dèjà essayé Lexomil (moins puissant) ça marchait presque mais tous les symptômes cités plus haut étaient présent sauf en moins fort (à raison de 2,5 Léxomil/j au lieu de 3,5 Seresta)
Seresta50mg is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 20h10   #7
All'eau
Membre
 
Avatar de All'eau
 
Date d'inscription: mars 2011
Messages: 650
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonjour Seresta.

J'ai moi même pris pas mal de substances au moment de mon arrêt de l'alcool, dont 6 Seresta 50 par jour. J'ai peu à peu éliminer les autres substances avant de m'attaquer au seresta, mais toujours avec l'aide et l'appui de ma psy. Au moment de m'attaquer au seresta elle fut un peu hésitante, trouvant que j'allais un peu vite. Je l'ai donc assurée de remonter d'une dose en cas de besoin, et, par 0,5 à la foi, quitte à remonter de 0,25 (1 0,50 coupé en deux avec une lame de rasoir) ce que je n'ai pas eu besoin de faire pour le seresta j'en suis arrivé à ne plus en prendre au bout de quelques mois, mais j'en ai toujours en réserve au "cas où". J'ai fait de même avec le somnifère que je prenais depuis plus de 40 ans (suite à une méprise médicale, je faisais de l'apnée du sommeil, non traitée en ce temps, donc habitude certaine), et bien j'ai réussi également jusqu'au 1/4 de cachet avant l'arrêt définitif. Par contre je prends encore plus de 7 ans 3/4 après mon arrêt alcool un AD. J’envisage de procéder de la même manière, toujours sur avis médical à sa diminution, peut être pas complétement car je souffre d'une dépression profonde depuis plus de 10 ans.
Donc on peut se sevrer de ce médoc, en le faisant consciemment et doucement avec l'appui de son toubib et en tenant compte de tout les autres symptômes

J'ai préféré prendre ce médoc pendant de nombreux mois, plutôt que de replonger dans l'alcool .

Amitiés - Jean-Louis
__________________
12/2003-01/2004 le glllp.! et 10/01/2012 le pffff.!
http://r15.imgfast.net/users/1515/26...3112022095.gif

Dernière modification par All'eau 15/08/2011 à 20h13.
All'eau is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 20h32   #8
re-belle
 
Messages: n/a
Re: Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonsoir,

je n'ai pas vraiment de solution à te proposer non plus ... Je pense que le mieux est d'en parler avec ton médecin.

Je peux juste te laisser mon témoignage, et celui de personnes que je connais ...

Le Séresta est généralement prescrit pour éviter les "accidents de sevrage" (crises d'épilepsie, DT, etc ...) mais uniquement pendant la durée du sevrage physique, soit 10 à 15 jours max.

Les anxio sont très "accrocheurs", davantage même que les AD ou somnifères ...

Bon courage !
  Réponse avec citation
Vieux 15/08/2011, 23h56   #9
eric.sobre
Exclu définitivement pour comportement inacceptable
 
Avatar de eric.sobre
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1 985
Re : Re: Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Contrairement à l'alcool le sevrage aux benzodiazepines se fait souvent par palier ou par substitut: autre benzodiazepine ayant une demi vie plus longue (car plus leur durée est courte et leur action rapide plus ils sont dépendants), ou un autre medicament qui ne fait pas partie de cette famille.
Generalement cela se fait sans trop de mal à condition d'etre suivi par un specialiste et d'y aller très doucement
eric.sobre is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2011, 00h15   #10
Seresta50mg
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 3
Re : Re: Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Citation:
Posté par eric.sobre
Contrairement à l'alcool le sevrage aux benzodiazepines se fait souvent par palier ou par substitut: autre benzodiazepine ayant une demi vie plus longue (car plus leur durée est courte et leur action rapide plus ils sont dépendants), ou un autre medicament qui ne fait pas partie de cette famille.
Generalement cela se fait sans trop de mal à condition d'etre suivi par un specialiste et d'y aller très doucement

Comme Lexomil, mon médecin m'a spécifié que c'était moins puissant que Seresta ; je l'ai constaté par moi même.

Le Principe actif du Seresta reste moins longtemps dans le corps (environs 5h contre 8h pour Lexomil) mais est quant à lui plus présent et efficace de par son effet relaxant.

En plus quant on passe de Seresta 50 mg à Lexomil 5 mg c'est comme si on avait presque rien pris.

Je voudrais mettre l'accent sur le fait que le Seresta 50 me donne dorénavant l'impression qu'il m'aide à vivre de manière très sereine, détendu et malgré certain témoignages que j'ai pu lire comme quoi ça donnerais des somnolences, cet effet ne se manifeste qu'au début ou on peut dormir 3 jours d'affilé, pour laisser place aux effets cités plus haut.

En gros c'est ce qui me fait peur puisque sans ça j'ai l'impression que je ne pourrais pas faire face avec tant d'aisance à la vie (malgré que je n'ai vraiment pas à me plaindre de ma vie actuelle...)
Seresta50mg is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2011, 06h58   #11
Dacapo
 
Messages: n/a
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Bonjour Séresta50,

J'ai mis moi aussi trois ans à en décrocher, avec difficultés car bien qu'y allant vraiment très très progressivement, il arrivait toujours un moment où je me sentais/croyais "obligée" de réaugmenter.

Cette fois, c'est bon, depuis bien 6 mois. Je n'ai en revanche pas voulu le remplacer par une benzo à demi-vie plus longue, et je m'en félicite. Ce n'est que reculer pour mieux sauter, à mon avis.

Toutefois, il faut que tu saches que très souvent, le meilleur moyen pour se sevrer des benzos de ce type (Valium et Séresta) reste le sevrage en milieu hospitalier. C'est court et efficace. T'en sens-tu le courage ?

La mémoire revient petit à petit ensuite, je te le promets : en 2-3 mois tu auras retrouvé ton état initial. Les neurones cramés le restent, mais en te stimulant activement le cerveau, tu créeras des milliards d'autres synapses (connections de neurone à neurone)

Donc pas de panique !
  Réponse avec citation
Vieux 16/08/2011, 16h12   #12
veau
 
Messages: n/a
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Citation:
Posté par Seresta50mg
Bonjour tous le monde

Je vais essayer de faire concis...
Comme beaucoup de jeunes j'ai commencé à arroser mes soirées depuis l'age de 15 ans. De simples fêtes le W-E en passant par la case bière tous les jours puis bouteille de Whisky/jour j'en suis arrivé ou vous savez...

A 23 ans je suis devenu alcoolique j'en ai 32). Il y à 3 ans de ça décidant de prendre le taureau par les cornes j'ai commencé un sevrage alcoolique au Seresta 50.

On est tous là à cracher plus ou moins sur cette cochonnerie mais bon sang que c'est efficace L'alcool n'est plus qu'un mauvais souvenir depuis maintenant 3 ans et je me suis marié

Oui mais voilà... J'ai fais de nombreuses tentatives de sevrages qui se sont soldées par des échecs. Il y à 3 ans quand j'ai commencé mon traitement mon médecin ne m'avais pas parlé des risques de dépendance et j'en était à 3 comprimés/jours.
J'ai eu des périodes ou je suis même allé jusqu'à 6/j.

J'en suis maintenant à 3,5/j. et quasiment impossible de baisser les doses.
Dès que j'essaye (et pourtant ma femme m'aide c'est même elle qui les garde mais je trouve des stratagèmes pour qu'elle pense que j'en suis à 2/j.) c'est l'irritabilité qui s'installe, sueurs froides, tête qui tourne, membres engourdis, l'appréhension d'entreprendre quoique ce soit en dehors ou dans la maison, faire le légume devant la télé et même pas la force de jouer au jeux vidéo, aller sur l'ordi, etc...

Ma question est très importante car même si le Seresta 50 ne me pourris absolument pas la vie, bien au contraire il m'a permis d'améliorer beaucoup de choses dans celle-ci, de prendre des décisions importantes qui auraient été impossible dans l'état ou j'étais avant la prise de ce médoc, il me donne des trous de mémoires et je n'ai pas envie de le prendre jusqu'à la fin de ma vie.

Existe-t-il un traitement de sevrage du Seresta 50 (mdr le gars qui se sevre de l'alcool grace au médoc qui se sevre du médoc grace à un autre médoc...) qui permette de ne pas ressentir tant de malaises du à la diminution du dosage que le corps réclame.

Désolé je voulais faire concis, c'est raté.
Merci d'avance pour vos réponses, j'ai vraiment besoin d'aide


Il n'y a pas trente six mille solutions....
Faut passer par la case psychothérapie analytique pour comprendre d'ou te viennent tes addictions si un jour tu veux arrêter définitivement.
  Réponse avec citation
Vieux 16/08/2011, 16h33   #13
Toutien
 
Messages: n/a
Re : Seresta 50 - Besoin de réponses concrètes

Hello,

Pour ma part, j'ai diminué progressivement les anxios avant de pouvoir m'en passer.

N'est-il pas possible de faire pareil ? Commencer par réduire de 3.5 à 3 comprimés pendant une semaine, puis 3 à 2.5 sur une semaine, puis 2.5 à 2 etc. ?

Cela avait bien marché de mon côté, mais chacun réagit différemment aux médocs.

J'espère que ça peut aider.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h00.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :