Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 10/01/2012, 19h34   #101
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par grant's62
Il y a un avantage et un inconvénient par rapport au début c'est que ces passages sont moins violents et spontanés mais plus insidieux, j'ai l’impression qu'ils s'installent tranquillement jusqu’à un pic où l'envie est clair et définie et ça retombe peu à peu et ce pour ce que j'en ai vu sur plusieurs jours voir une à deux semaines.

Bonsoir Grant's et merci pour ton message.

Je ne sais pas, j'ai senti ce passage assez violent. Et mon image précédente colle bien à ce que j'ai ressenti : un truc qui montait, d'abord comme un calme avant la tempête, où on pressent qu'il va se passer quelque chose, et ensuite une vague qui enfle, qui enfle, un ciel qui devient noir, un vent qui se renforce de plus en plus... ça a été assez fort quand même, entre hier soir et ce matin. Là, ça semble retombé.

Sur le côté insidieux, je me suis posé la question si c'était la fatigue et le manque de sommeil qui avaient fait monté cette envie, ou si c'était moi qui cherchait inconsciemment un prétexte... Et par quelles voies détournées le petit essayait de me suggérer des choses.

Citation:
Posté par grant's62
PS : change d'itinéraire ce soir en rentrant du boulot svp

Je suis rentré, la voiture n'a pas dévié, pas d'inquiétude pour ce soir.

Et encore bravo pour tes 3 mois. Je te suis dans 6 jours, je ne vais quand même pas me priver de ce plaisir
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 10/01/2012, 19h39   #102
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Bluesette
Je ne sais pas si tu as téléchargé "Vivre sobre" dans la sélection d'Iseulta. Le chapitre 12 traite de la fatigue.

Bonsoir Bluesette et merci pour ton message.

Non, ça ne me dit rien. J'ai regardé de nombreuses choses ici ces derniers mois, mais je n'ai pas encore fait le tour complet, je vais aller voir ça (et essayer de lire les textes de gwenlan aussi, j'ai cette envie depuis qq jours mais n'ai pas encore trouvé/pris le temps).

Edit : vu; merci beaucoup pour ce lien, j'étais passé complètement à côté, et j'avais l'intention de chercher comment trouver cette brochure des AA, j'ignorais qu'elle était dispo ici; du coup je vais la lire en entier, ça tombe très bien.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )

Dernière modification par Arthur 10/01/2012 à 20h57.
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 00h17   #103
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

La pression est retombée ce soir. J'ai dîné tranquille avec mes enfants, mon fils m'a fait un gros câlin au moment du coucher je me suis fait une tisane, et la lecture du document des AA m'a apaisé.

Bonne nuit à toutes et tous (et Atoute bien sur)
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 00h50   #104
pinocchio
Membre
 
Avatar de pinocchio
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 1 990
Re : Le fil de ma vie

Salut, Arthur

Citation:
Posté par Arthur
Et oui, je sais qu'il faut laisser du temps au temps, et notamment au corps de se refaire une santé après plusieurs dizaines d'années d'excès en tous genres.

N'empêche que...
N'empêche que... rien !
Pas le choix...

U&T te l'a rappelé, tu as lu...
ces 3 mois, il faut les passer.
Un cap de plus.
Même si c'est la tempête.

Citation:
Mais depuis hier, je suis fatigué et l'envie de boire monte, monte, monte, ... comme une lame de fond, un tsunami...
Ah, la fatigue...

Quand on dit, ici ou là, de prendre soin de soi, de s'écouter,
c'est aussi à ca que ca renvoi.

Tu ne dors pas parce que tu es trop fatigué ?
Ou trop tendu ?

Tu as essayé de te fatiguer (en plus ?..!! ) mais physiquement,
avec un sport quelconque ?
Et tu en as parlé à ton toubib ?

En tout cas, surtout, ne lâche rien.

Gros dos (ou plongée profonde, au choix !), et laisser passer.
Progressivement, petit à petit, ca s'apaise.
Ca s'apaise toujours.

Bon courage.
pinocchio is offline  
Vieux 11/01/2012, 01h13   #105
Petite Pousse Verte
Membre
 
Avatar de Petite Pousse Verte
 
Date d'inscription: janvier 2012
Messages: 14
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Arthur
J'ai écrit ce texte hier soir. Je pense pouvoir le livrer ici. Ca fait un assez long moment que je tourne tout ça dans tous les sens pour pouvoir le partager, même si c'est une démarche nouvelle pour moi (seules 2 personnes sont au courant de certaines choses), mais vos réactions m'intéressent. Je ne sais pas encore ce que je pourrais en tirer, au pire rien, mais ça vaut le coup d'essayer. Vous pouvez quoter. En principe, je me connais un peu, d'avoir pêté les plombs récemment, ça devrait m'éviter de le refaire avant un moment et j'ai préféré taire certains points pour préserver un certain anonymat (mais, en principe, les points tus n'ont pas de rapport direct avec la choucroute).

J’ai 49 ans. Ceci est le fil de ma vie, tel que je peux le reconstituer aujourd’hui, et au milieu duquel j’espère réussir à trouver et assembler les pièces du puzzle de qui je suis vraiment, de ce qui a pu m’entraîner sur le chemin des addictions, de ce que j’ai pu chercher à fuir ou à dissimuler au travers de différents produits et comportements, et donc, de ce qui me permettrait d’en sortir réellement, profondément, définitivement.

J’ai assez peu de souvenirs très précis de mon enfance, plutôt des images, des flashs, des instantanés de différents moments. Globalement, je crois avoir eu une enfance plutôt heureuse. Des parents restés ensemble jusqu’au bout, un milieu plutôt petit bourgeois, pas de difficultés financières, bref pas vraiment ce qu’on pourrait considérer comme un milieu social « à risques ». Tout au plus, je me souviens d’engueulades entre mes parents certains soirs, où je pleurais seul dans ma chambre en priant que ça s’arrête. Un père ingénieur, plutôt strict et sévère, cartésien et « matérialiste scientifique » comme il se définissait lui-même, exigeant aussi, surtout sur le travail. Mais sachant à d’autres moments être câlin et raconter le soir des histoires de son invention pour m’endormir. Une mère plutôt soixante-huitarde avant l’heure, passionnée de yoga, taï chi et autres chinoiseries. Quelques fessées de temps en temps (méritées sans doute), et un martinet qui était plus là pour impressionner que pour servir réellement (surtout quand je m’étais amusé à en couper les lanières à titre préventif…). Mais non, globalement pas de quoi être traumatisé. D’ailleurs, j’étais plutôt un enfant gai et souriant, au point qu’un instit était persuadé que je me moquais de lui, alors que j’étais juste naturellement souriant et rigolard.

Et puis, ce qui, peut-être, constitue un basculement. A une époque que je ne sais plus situer exactement dans le temps ni dans sa durée, mon frère aîné qui m’entraîne contre mon gré dans des jeux sexuels. Attouchements, abus, viol, je ne sais quel terme utiliser. Lui est ado, moi enfant (une dizaine d’années vraisemblablement, disons entre 10 et 13 ans sans doute). Bien sur, cela me dégoûte. Je ne sais plus combien de temps ça a pu durer, des mois sûrement, quelques années peut-être.

Je dis basculement, parce que, bien que je n’ai réalisé l’enchaînement chronologique que récemment (jusque là, j’avais mis ce changement sur un besoin d’opposition face à la forte personnalité de mon père), c’est vraisemblablement à partir de là que je change du tout au tout. D’un enfant sage et heureux de vivre, je deviens un adolescent violent et autodestructeur. Mes 1ères cuites, sans doute entre 13 et 15 ans. Mes 1ères cigarettes. Mais aussi la recherche de la violence, des bagarres, l’entrée dans des groupuscules et bandes divers. Vers 15 ans, les choses s’accélèrent. Je fume mes 1ers joints, qui me tiendront compagnie pendant 3 ans. Je ne veux que de l’absolu, des sensations fortes, je refuse tout compromis. Je me promets qu’à 18 ans je me tirerai une balle dans la tête. Et je continue la violence, enchaînant les visites de commissariats, jusqu’à écoper de 3 jours de garde à vue et une inculpation pour un motif long comme un jour sans pain, heureusement j’échappe à la prison grâce à l’amnistie présidentielle. Nous sommes en 1981, j’ai 18 ans, je ne me tire pas de balle dans la tête mais je passe alors à l’héroïne, qui constituera l’essentiel de ma vie pendant 7 ans, tout en testant aussi tout ce qui peut exister comme drogues (opium, LSD, coke, etc.). Je vis principalement la nuit, découche pendant des jours sans donner de nouvelles, arrête mes études, bref le grand classique. Des copains partent en prison, d’autres y laissent leur peau.

A l’automne 1987, j’en ai marre. Je sais que je suis accro, et je ne veux plus vivre comme ça. Je décide de décrocher à l’arrache. Je m’enferme dans ma chambre et laisse passer le manque physique, passant des jours et des nuits sans dormir, à pleurer, grelotter, transpirer, avoir des crampes. Au bout d’une semaine, l’essentiel du manque physique étant passé, je vais voir mon médecin de famille et lui balance tout. Il me donne un traitement de cheval pour m’aider à tenir le coup. Le 1er soir, j’avale 3 somnifères, et ne dors pourtant que 3 ou 4 heures. Et j’avale de l’alcool, beaucoup d’alcool (une bouteille de whisky par jour environ) pour m’anesthésier. Conscient que je risque de basculer de la drogue à l’alcool, j’appelle mon oncle à l’aide, ancien alcoolique devenu abstinent et militant aux AA. Il me reçoit chez lui, on discute beaucoup. Le temps passe, je me calme, l’envie de drogue et d’alcool s’éloigne.

Entre temps, j’ai repris des études, décroche mon diplôme, trouve un boulot, puis tombe amoureux. On s’installe ensemble, on se marrie, on aura 3 enfants. S’en suit toute une période assez calme, sans excès. On prend l’apéro parfois, mais je ne suis plus dans des comportements addictifs. Et puis les années passent, le couple se fatigue, l’amour s’émousse, on passe du statut d’amants à celui de parents. Le train train quotidien, la fatigue, l’ennui, finiront par avoir raison de notre couple. On fait chambre à part. On ne communique plus. Je commence à boire plus souvent, et à plus fortes doses. Je me laisse aller, mange n’importe quoi, grossit plus que de raison. Plusieurs passages dépressifs aussi. Et au printemps 2010, après 18 ans de mariage, ma femme me fait part de sa décision de divorcer. Ne pouvant que reconnaître que nous ne nous aimons plus, j’accepte. Mais je me sens mal et j’ai peur de l’avenir, les quantités d’alcool augmentent rapidement, je bois tous les soirs, dans des quantités importantes. C’est là que je vais voir mon généraliste, lui parle du divorce mais aussi de mon problème d’alcool, et il me donne donc un traitement. Mais, persuadé de pouvoir contrôler ma consommation, je continue à boire.

Le divorce se met en place (et heureusement, dans de bonnes conditions, et je conserve de très bonnes relations de respect et de dialogue avec mon ex). J’ai mes enfants une semaine sur deux. Je commence à réfléchir sur le fait de reconstruire ma vie de manière positive. Je fais la connaissance d’une femme et nous tombons mutuellement amoureux. Son attention, sa compréhension, sa profonde humanité me touchent. Elle a sa part de vécus lourds et quelques casseroles qu’elle traîne. Nous nous comprenons entre les lignes. Elle a aussi côtoyé l’alcoolisme de près, par son père et son premier mari. Je ne lui cache rien, mais je sais que rien ne sera vraiment possible entre nous si je reste dans l’alcoolisme, pas question de lui faire revivre ça. Nous échangeons beaucoup, je continue à me remettre en question, à travailler aussi certaines notions, à identifier mes problèmes, comme ma difficulté à me laisser aller, à faire confiance (aux autres et à moi-même), à m’autoriser (à prendre soin de moi, à être indulgent avec moi-même, à accepter mon plaisir et mes émotions), je perçois aussi les difficultés que j’ai autour des notions de maîtrise/contrôle vs laisser aller/lâcher prise. Je finis péniblement par lui raconter les attouchements sexuels subis dans mon enfance, et sa réponse me scotche, elle n’est pas étonnée et s’en doutait, ayant côtoyé de nombreux cas dans ses activités d’aide aux jeunes en difficulté. Et un soir, mon frère m’appelle, ça se passe mal et je lui raccroche au nez. Le lendemain matin, je lui envoie un long mail où je déballe tout ce qui n’a jamais été dit depuis plus de 35 ans. Et lui aussi, sa réponse me scotche : depuis toutes ces années il attendait et espérait le jour où je ressortirai tout ça, et il s’est toujours demandé s’il était responsable de toutes mes errances de violence et de toxicomanie. Je ne peux à mon tour que faire des liens, et la chronologie des évènements m’apparaît dans toute son évidence. Est-ce là le cœur de la pelote ? Tout découle-t-il de là ? Ou est-ce l’arbre qui cache la forêt ?

Quoi qu’il en soit, je veux croire que tout ce travail entamé depuis des mois commence à porter ses fruits. Je constate aussi qu’avoir ouvert la boite de Pandore, avoir lâché la bonde sur ce secret qui me pesait depuis si longtemps, m’a soulagé et a fait quasiment disparaître la haine et la rancœur que je pouvais avoir pour mon frère. Et même s’il n’est pas possible d’effacer ce qui s’est passé, je peux aujourd’hui essayer de passer à autre chose et d’avancer. C’est dans ce contexte que je me suis lancé récemment dans l’arrêt de l’alcool, après que les quantités étaient redevenues très problématiques et après les dernières prises de conscience nécessaires, et avec la volonté de vivre désormais sans avoir besoin de tous ces substituts de bonheur, qui ne sont que des fuites en avant. Je sais que le travail sera long, sur tous les plans, qui se recoupent largement les uns les autres. Je sais que tout ça est fragile, casse gueule, que je peux rechuter demain comme dans 10 ans. Je n’ai pas encore tout compris du pourquoi ni du comment. Mais le puzzle commence à prendre forme, même si je ne vois pas encore ce qu’il représente exactement.

Je sais une chose : j’ai envie de vivre.

j'ai lu beaucoup de témoignages sur ce forum. Mais celui-ci m'a fait pleurer, et je pleure encore. Peut-être que je m'y reconnais un peu, encore que ... je ne saurais dire en quoi !... mais je suis triste, et c'est très bien écrit.Merci.
Petite Pousse Verte is offline  
Vieux 11/01/2012, 01h23   #106
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par pinocchio
Gros dos (ou plongée profonde, au choix !), et laisser passer.
Progressivement, petit à petit, ca s'apaise.
Ca s'apaise toujours.

Bonsoir Pinocchio et merci.

Oui tendu, sans doute. Et une sorte de cercle vicieux de fatigue nerveuse => tension => insomnie => fatigue nerveuse et ça tourne en boucle.

Tu as raison pour l'activité physique, je n'ai pas encore lancé ça, c'était prévu mais il faudrait que je me botte les fesses pour m'y mettre (j'avais prévu marche et piscine).

Quant au toubib, j'en ai parlé, mais peut-être pas assez. En même temps, c'est vrai que ça va bien finir par passer, et que j'hésite moi même sur le recours à des traitements chimiques, si je pouvais m'en passer ça serait aussi bien. Je vais voir comment je serai à mon prochain rendez-vous.

En attendant je déconnecte, extinction des feux. Bonne nuit.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 01h25   #107
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Petite Pousse Verte
j'ai lu beaucoup de témoignages sur ce forum. Mais celui-ci m'a fait pleurer, et je pleure encore. Peut-être que je m'y reconnais un peu, encore que ... je ne saurais dire en quoi !... mais je suis triste, et c'est très bien écrit.Merci.

Merci.

Je me souviens quand je suis arrivé sur ce forum, j'ai lu pas mal de témoignages, et j'ai pleuré, beaucoup. Et à travers ces pleurs, j'ai pris conscience que j'étais alcoolique.

Alors n'hésite pas, pleure, laisse sortir, ça fait du bien.

Bonne nuit.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 20h12   #108
ikki
Membre
 
Avatar de ikki
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: Avec Heidi
Messages: 1 303
Re : Le fil de ma vie

Bonsoir.

Je viens de lire ton témoignage et je pense que comme tu le dis le puzzle s agence petit à petit.

Respect pour la demarche importante que tu as effectué.

Amicalement

Thierry.
__________________
Thierry


L'ombre ne résiste pas à la lumière.
ikki is offline  
Vieux 11/01/2012, 20h25   #109
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Bonsoir et merci d'être passé par ici.

Citation:
Posté par ikki
L importance de comprendre pourquoi on buvait est primordial pour se libérer.

__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 20h29   #110
kangoo
Membre
 
Avatar de kangoo
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 3 268
Re : Le fil de ma vie

Salut Arthur

Tiens bon, on voit le bout du tunnel.

Attention au coup de pied au cul! Ne tapes pas trop fort, ça peux faire mal... Mais cela dit, un peu d'activité physique ne fait de mal à personne.

Courage, a plus tard

F.
kangoo is offline  
Vieux 11/01/2012, 20h47   #111
grant's
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Chute du Paradis
Messages: 607
Re : Le fil de ma vie

Bonsoir Arthur,

Je viens de passer par là, tiens jusqu'au 16 et ça ira mieux j'en suis sur.
Pinocchio a bien syntétisé cette période.

Bonne soirée Grant's62
grant's is offline  
Vieux 11/01/2012, 21h21   #112
Daphnée-D
Membre
 
Avatar de Daphnée-D
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 676
Re : Le fil de ma vie

Bonsoir Arthur,
Lorsque j'ai écrit ce midi que j'aimais beaucoup te lire, je ne connaissais en fait que tes interventions sur le fil des autres. Lacune comblée, j'ai fini les 6 pages de ton propre fil, et je confirme: j'aime beaucoup te lire!
Ton parcours est joli, les périodes pas glop abordées avec lucidité te permettant toujours de déboucher sur du glop glop...
Il semble que ces derniers jours aient quelque peu voulu mettre tes nerfs à l'épreuve... Mais tu as connu pire, non? Dans quelques jours ou quelques heures, tu vas péter la forme! Pis dans 5 jours, t'auras réglé son compte à ta THP! (si, si! c'est écrit partout!!!)


Ps:Pas fait exprès!
Citation:
Posté par Arthur
Je crois que je stresse surtout avant les choses. Une fois qu'on est dedans, on agit. Et après, on digère.

Citation:
Posté par Daphnée-D
En gros, je n'ai pas de soucis avec le "pendant", le "après" me fait un bien incroyable, et malgré tout, le "avant" ne se déclenche que si je me fais vraiment violence...
__________________
Qui va piano va sano...
Daphnée-D is offline  
Vieux 11/01/2012, 22h12   #113
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par kangoo
Salut Arthur

Tiens bon, on voit le bout du tunnel.

Attention au coup de pied au cul! Ne tapes pas trop fort, ça peux faire mal... Mais cela dit, un peu d'activité physique ne fait de mal à personne.

Courage, a plus tard

F.

Salut kangoo et merci.

Pour les coups de pied au cul, avec des charentaises rembourrées ça va en fait globalement j'essaye d'expérimenter plutôt le lâcher prise, le fait de prendre soin de moi, le détachement, mais il n'en reste pas moins que de temps en temps, je pense qu'il faut aussi se bousculer un peu.

Bonne continuation à toi.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 22h20   #114
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par grant's62
Bonsoir Arthur,

Je viens de passer par là, tiens jusqu'au 16 et ça ira mieux j'en suis sur.
Pinocchio a bien syntétisé cette période.

Bonne soirée Grant's62

Salut grant's.

Je ne vais pas "tenir", je vais re-poser les armes Cf ce que j'ai répondu à kangoo ci-dessus, en fait là-dessus aussi il y a un mélange des deux. Je vise plutôt l'attitude du roseau, qui plie mais ne rompt pas. Mais parfois, il faut quand même serrer un peu les poings. Je crois que je cherche encore mon équilibre entre tout ça.

Et oui j'ai envie de les passer ces 3 mois, puis 4... puis 6... puis l'année et d'autres ensuite. Pas question de lâcher l'affaire

Bonne soirée.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 22h27   #115
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Daphnée-D
Bonsoir Arthur,
Lorsque j'ai écrit ce midi que j'aimais beaucoup te lire, je ne connaissais en fait que tes interventions sur le fil des autres. Lacune comblée, j'ai fini les 6 pages de ton propre fil, et je confirme: j'aime beaucoup te lire!
Ton parcours est joli, les périodes pas glop abordées avec lucidité te permettant toujours de déboucher sur du glop glop...
Il semble que ces derniers jours aient quelque peu voulu mettre tes nerfs à l'épreuve... Mais tu as connu pire, non? Dans quelques jours ou quelques heures, tu vas péter la forme! Pis dans 5 jours, t'auras réglé son compte à ta THP! (si, si! c'est écrit partout!!!)


Ps:Pas fait exprès!

Bonsoir Daphnée.

Merci d'avoir pris le temps de lire mon fil d'Ariane et de tes appréciations

Oui, lundi soir ça sera réglé, et mardi matin tout ira bien (je plaisante, bien sur que tout ne se joue pas au jour près).

Tiens, j'ai compris la fin de la THP et le fait que le cerveau ne refabrique pas encore ses propres endorphines, mais quelqu'un a une idée de combien de temps il a besoin pour se remettre à "endorphiner" ce gros fainéant de cerveau ? Bon, je suppose que c'est progressif, mais si certains en savent un peu plus...
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 11/01/2012, 22h32   #116
Daphnée-D
Membre
 
Avatar de Daphnée-D
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 676
Re : Le fil de ma vie

J'avais cru comprendre que fin de THP = reprise de la fabrication... Faut bien qu'il fabrique quelque chose non? Plus de mauvais, on passe au bon....
__________________
Qui va piano va sano...
Daphnée-D is offline  
Vieux 11/01/2012, 22h38   #117
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Oui je n'ai pas bien compris ce passage là

Tiens, en parlant de lectures, aujourd'hui je me suis imprimé le doc "vivre sobre" des AA dans la sélection d'Iseulta, je le colle dans ma table de chevet, j'en relirai des passages de temps en temps. Je trouve ce doc intéressant et apaisant, je vous le recommande.

Et puis, comme j'en avais envie depuis un moment, je me suis tapé toute la série des textes de gwenlan (également dans la sélection d'Iseulta). Non seulement c'est un régal à lire, mais j'ai eu plus d'une fois la gorge nouée et les yeux humides. Un grand merci à gwenlan pour ces textes.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 12/01/2012, 02h54   #118
pinocchio
Membre
 
Avatar de pinocchio
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 1 990
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Arthur
Tiens, j'ai compris la fin de la THP et le fait que le cerveau ne refabrique pas encore ses propres endorphines, mais quelqu'un a une idée de combien de temps il a besoin pour se remettre à "endorphiner" ce gros fainéant de cerveau ? Bon, je suppose que c'est progressif, mais si certains en savent un peu plus...
Ben, c'est comme le fût du canon (... je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc.)...
un certain temps, quoi.


Certains n'ont pas vu ce cap... z'ont du couper par Panama ;
d'autres l'ont vu avant, ou après, ou...

Moi, ca a duré jusque genre milieu du 4e mois.
J'avais arrêté, j'étais contente,
en plus, pas d'envies...
mais à part ca... ben rien !
Alors que j'attendais des grands changements,
un nouveau moi, en sari orange de moine bouddhiste...
Ben non, toujours en fute et pull noirs, pas de vrai changement à l'horizon.

C'est là que je me suis décidée à prendre rv psy
(je dis pas que c'est indispensable, hein,
chacun faitfaitfait...).
Je crois que j'ai eu peur de rester bloquée là-dessus :
plus de picole... mais toujours un mal-être.
Ca ne n'empêchait pas de vivre "normalement".
Mais ca m'empêchait de vivre bien.

Avant même le 1er rv, ca a commencé à s'arranger.
Ca n'allait toujours pas bien... mais ca commençait à être moins pire ().
Qqs séances avec une super psychologue, un mois de vrai repos,
et, en comptant, c'est vers les 8/9 mois que...
eureka, enfin, je suis sur mes rails.
Ceux du mieux-être.
Depuis, j'y suis restée.
Je n'ai toujours pas mon sari orange ;
mais, en fait, je crois que ca ne m'irait pas !!
Simplement, pour reprendre un terme que moi aussi j'aime bien ,
je me sens/trouve apaisée.


Alors, s'observer,
s'écouter penser,
se donner du temps
pour se faire plaisir,
mais aussi pour se (re)trouver.

Etre roseau, oui,
mais en regardant aussi d'où vient le vent,
pour anticiper dans quel sens il va falloir plier,

et, si ca souffle trop et trop longtemps,
voir s'il n'est pas possible d'aller planter ses racines ailleurs,
à l'abri.

Puis devenir un chêne.
Et épouser Saint-Louis... ah non, ca, c'est une autre histoire !


Fais attention à toi,
et bonne suite.
pinocchio is offline  
Vieux 12/01/2012, 07h31   #119
ikki
Membre
 
Avatar de ikki
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: Avec Heidi
Messages: 1 303
Re : Le fil de ma vie

Arthur bonjour.

Je sais plus ou j ai lu que le cerveau arrêter de faire le fainéant vers 9-12 mois.
Un truc dans le genre. J espère ne pas dire de connerie mais je crois que c est cela. Et que c est aussi pour cela que suivant les cas un AD est conseillé.

Bonne journée à toi, à tous et toutes.
__________________
Thierry


L'ombre ne résiste pas à la lumière.
ikki is offline  
Vieux 12/01/2012, 08h10   #120
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par pinocchio
Ben, c'est comme le fût du canon (... je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc.)...
un certain temps, quoi.

Certains n'ont pas vu ce cap... z'ont du couper par Panama ;

Alors que j'attendais des grands changements,
un nouveau moi, en sari orange de moine bouddhiste...

Ca ne n'empêchait pas de vivre "normalement".
Mais ca m'empêchait de vivre bien.

Ca n'allait toujours pas bien... mais ca commençait à être moins pire ().

Je n'ai toujours pas mon sari orange ;
mais, en fait, je crois que ca ne m'irait pas !!

Alors, s'observer,
s'écouter penser,
se donner du temps
pour se faire plaisir,
mais aussi pour se (re)trouver.

Etre roseau, oui,
mais en regardant aussi d'où vient le vent,
pour anticiper dans quel sens il va falloir plier,

et, si ca souffle trop et trop longtemps,
voir s'il n'est pas possible d'aller planter ses racines ailleurs,
à l'abri.

Puis devenir un chêne.
Et épouser Saint-Louis... ah non, ca, c'est une autre histoire !



Bonjour Pinocchio.

Excellent ton message, un vrai régal le matin

J'ai souligné certains passages humoristiques, mais j'ai bien noté le fond du message. Merci beaucoup

Citation:
Posté par Ikki
Arthur bonjour.

Je sais plus ou j ai lu que le cerveau arrêter de faire le fainéant vers 9-12 mois.
Un truc dans le genre. J espère ne pas dire de connerie mais je crois que c est cela. Et que c est aussi pour cela que suivant les cas un AD est conseillé.

Bonne journée à toi, à tous et toutes.

Bonjour Ikki.

Donc 8-9 mois, 9-12 mois, ok, je verrai bien et je vous ferai part de mon témoignage, de toutes façons (sans m'en faire vraiment des "objectifs" pour ne pas avoir l'impression d'être "arrivé" une fois que j'y suis - je ne sais pas si je suis clair là) j'ai en ligne de mire les caps des 3 / 6 / 12, j'espère que les choses commenceront à se poser vers 6 mois et ça sera le printemps, une période plus agréable que ce fichu hiver, et je pense qu'il faut 1 an pour vraiment se stabiliser et commencer à ressentir pleinement les bienfaits.

En attendant, c'est un jour après l'autre

Bonne journée Atoute.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 12/01/2012, 08h31   #121
ikki
Membre
 
Avatar de ikki
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: Avec Heidi
Messages: 1 303
Re : Le fil de ma vie

Je me dis la même chose et symboliquement je suis heureux d avoir débuter mon abstinence au début de l automne. C est comme un cycle une renaissance ou chaques saisons à son importance. Viendra l' été !!
N oublies pas le sport pour activer la chimie. Et juste pour le bien etre et la pêche je me permet de te conseiller la spiruline riche en minéraux mais surtout protéine. C est une algue formidable. Et le résultat et plus que là.
__________________
Thierry


L'ombre ne résiste pas à la lumière.
ikki is offline  
Vieux 12/01/2012, 09h22   #122
Daphnée-D
Membre
 
Avatar de Daphnée-D
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 676
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par pinocchio
Je n'ai toujours pas mon sari orange ;
mais, en fait, je crois que ca ne m'irait pas !!
Ca, c'est du psy 1ere classe!!!
Je ris, mais derrère cette image, je trouve un truc super important...
Merci!
__________________
Qui va piano va sano...
Daphnée-D is offline  
Vieux 12/01/2012, 16h31   #123
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par ikki
Je me dis la même chose et symboliquement je suis heureux d avoir débuter mon abstinence au début de l automne. C est comme un cycle une renaissance ou chaques saisons à son importance. Viendra l' été !!

J'aime bien ton image. Au début je me suis dit que je n'avais pas choisi la période la plus facile, à l'automne et en hiver il est normal je crois d'avoir un peu une baisse de régime et de moral. Mais de toutes façons c'est à ce moment là que j'ai eu le déclic donc on ne choisit pas, on fonce. Et puis c'est vrai que de se dire qu'on devrait commencer à ressentir d'avantage les effets du bien être quand ça va être le printemps puis l'été, je trouve ça très bien.

Citation:
Posté par ikki
N oublies pas le sport pour activer la chimie. Et juste pour le bien etre et la pêche je me permet de te conseiller la spiruline riche en minéraux mais surtout protéine. C est une algue formidable. Et le résultat et plus que là.

Je n'oublie pas, mais comment dire, j'ai un peu de mal à me motiver, plutôt genre limace en ce moment Mais je sais que le sport active la fabrication d'endorphines. Enfin c'est pas la seule activité, il me semble qu'être amoureux et faire l'amour est aussi tout bénef, d'ailleurs j'ai dit à ma chérie que l'addictologue m'avait prescrit de prendre du plaisir, elle m'a répondu que "si en plus c'est sur prescription, alors..."

Pour la spiruline, je vais jeter un oeil. Mais je commence à être une vraie pharmacie ambulante en plus de mes 3 médicaments d'aide au maintien de l'abstinence, je prends déjà vitamines B et magnésium, plus des plantes à visée sédatives. Et à côté de ça, ça fait 2 ans que je fais attention à bien manger (ce qui m'a permis au passage de perdre 22 kg depuis, dont 6 rien que depuis l'arrêt de l'alcool; tiens là aussi, je sais que reprendre du sport m'aiderait à perdre la dizaine de kg restant, et après je pourrais jouer les Aldo Maccione sur la plage ), je veille donc à apporter à mon corps les éléments dont il a besoin, notamment sels minéraux, vitamines, anti-oxydants, etc.
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )

Dernière modification par Arthur 12/01/2012 à 16h36.
Arthur is offline  
Vieux 12/01/2012, 16h43   #124
Arthur
Membre
 
Avatar de Arthur
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 1 986
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Daphnée-D
Ca, c'est du psy 1ere classe!!!
Je ris, mais derrère cette image, je trouve un truc super important...
Merci!

Et une tortue en sari orange, ça donnerait quoi ? Elle risquerait de s'emmêler les patounes non ?
__________________
Arrêt alcool : 16/10/2011 (avec rechutes et reprise en main en août 2014)
Arrêt tabac : 13/09/2012 (ça, ça tient bien )
Arthur is offline  
Vieux 12/01/2012, 20h02   #125
Daphnée-D
Membre
 
Avatar de Daphnée-D
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 676
Re : Le fil de ma vie

Citation:
Posté par Arthur
Et une tortue en sari orange, ça donnerait quoi ? Elle risquerait de s'emmêler les patounes non ?
A chacun son fantasme... Pour moi, le vieux sage est assis en tailleur et porte un pagne....
__________________
Qui va piano va sano...
Daphnée-D is offline  
Discussion fermée


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h18.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :