Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 08/02/2012, 12h53   #351
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 095
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Oui, effectivement, je pense qu'il n'y a pas grand monde à part lui pour attaquer le sérieux et la transparence de l'étude HPS.

N'y aurait-il pas aussi de son côté un conflit d'intérêt ?
Voudriez-vous qu'il fasse éditer ses publications grand public à compte d'auteur et qu'il les distribue gratuitement pour ne pas être suspecté de conflit d'intérêt ??
Il trouve en tout cas peu de contradicteurs sérieux..

Citation:
Si.
La prescription des benzodiazepines, les antibiotiques et des vasodilatateurs sont clairement visées par le P4P.
Pour Zolpidem et Zopiclone je peine à croire que le prescripteur pourra en faire sauter beaucoup.. En ce qui concerne les anxiolytiques et les calmants, le Risperdal s'installe en gériatrie, c'est évident; ce neuroleptique est-il vraiment moins nocif que les BZP , aussi bien évalué dans ces indications et moins susceptibles d'interactions, je n'en sais trop rien.. Il est en tout cas beaucoup plus cher..


Citation:
Je précise que cette évolution des items du capi vers le P4P s'est faite à la demande des médecins qui ont signé le capi, de la même façon, l'Esidrex, anti-hypertenseur de première ligne et non génériqué du fait de son faible coût, a été admis dans le groupe "répertoire des génériques"
L'Esidrex ne m'est quasiment jamais passé entre les mains, et j'imagine mal un cardiologue prescrivant une molécule aussi ringarde, ou un MT remplaçant un Sartan par l'Esidrex..
C'est aussi une des limites du P4P : les spécialistes et les médecins hospitaliers, grands prescripteurs de nouveautés, ne sont pas intéressés à cette démarche thérapeutique; à quoi pensent donc nos décideurs ?
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 13h02   #352
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 095
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Sybille
En toute incompétence technique, c’est ce que je me disais en lisant la discussion sur les molécules à administrer aux diabétiques . Mais quels « diabétiques » ? Quand même l’OMS ( !) en est à lancer une campagne contre les sucres ajoutés dans la bouffe industrielle face à l’ épidémie d’obésité mondiale, est-ce digne d’une soi-disant politique de santé publique de pinailler sur les risques et bienfaits de telle ou telle prescription ? Cela témoigne plutôt, me semble-t-il, de sa totale indigence et de son inféodation au dit système industriel – pharmaceutique inclus. Bref, ce sont encore et toujours les mêmes logiques qui, encore et toujours, entretiennent les mêmes dérives et auront les mêmes effets
Ben oui, une profonde inféodation aux industries agro-alimentaire et pharmaceutique, piliers de l'économie française et de bien d'autres, plus qu'introduites dans les sphères dirigeantes, dominant avec intelligence, opportunisme et beaucoup de moyens un système qui d'une certaine façon est choisi par la masse des consommateurs..
Quoi faire sinon regarder et tenter de préserver son intégrité ?
et se lâcher un peu dans ce luxueux espace de liberté, qui donne une bouffée d'air frais..
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 13h29   #353
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 405
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par moicat
En ce qui concerne les anxiolytiques et les calmants, le Risperdal s'installe en gériatrie, c'est évident; ce neuroleptique est-il vraiment moins nocif que les BZP , aussi bien évalué dans ces indications et moins susceptibles d'interactions, je n'en sais trop rien.. Il est en tout cas beaucoup plus cher..
Bonjour,
Oui c'est un drame mais on nous a supprimé le méprobamate.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 13h37   #354
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 095
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

mais il reste l'Atarax, hihi, ça fait un peu pioncer mais vieille molécule pas chère, pour les nostalgiques..
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 14h05   #355
Erwan
Membre
 
Avatar de Erwan
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Manche 50
Messages: 626
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par moicat
Pour Zolpidem et Zopiclone je peine à croire que le prescripteur pourra en faire sauter beaucoup.. En ce qui concerne les anxiolytiques et les calmants, le Risperdal s'installe en gériatrie, c'est évident; ce neuroleptique est-il vraiment moins nocif que les BZP , aussi bien évalué dans ces indications et moins susceptibles d'interactions, je n'en sais trop rien.. Il est en tout cas beaucoup plus cher..



L'Esidrex ne m'est quasiment jamais passé entre les mains, et j'imagine mal un cardiologue prescrivant une molécule aussi ringarde, ou un MT remplaçant un Sartan par l'Esidrex..
C'est aussi une des limites du P4P : les spécialistes et les médecins hospitaliers, grands prescripteurs de nouveautés, ne sont pas intéressés à cette démarche thérapeutique; à quoi pensent donc nos décideurs ?


Vous peinez à croire mais quand on vous propose d'inciter les médecins à le faire, vous êtes contre.
Le risperdal n'a tout simplement pas lieu d'être, il vaut mieux utiliser de l'haldol si on veut à tout prix utiliser un neuroleptique.

Pour la substitution du sartan, je ne me gène pas, je vous assure. Un cardiologue ou un hospitalier qui prescrit un sartan en première intention a intérêt à avoir une sérieuse justification, sinon je substitue. Son statu ne me gène pas dans cette démarche.

Ringard l'ésidrex ? Vous ne lisez pas prescrire je vois.

Dernière modification par Erwan 08/02/2012 à 14h44.
Erwan is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 14h25   #356
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 405
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par moicat
mais il reste l'Atarax, hihi, ça fait un peu pioncer mais vieille molécule pas chère, pour les nostalgiques..
Non, l'ATARAX par ses propriétés anticholinergiques cachées est confusogène.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 14h48   #357
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
C'est bien sur Ameli, mais il faut dérouler tout le texte de la convention.
Page 23 sur 353
Le journal officiel te satisfait en tant que communication officielle je suppose ?
J'édite la partie qui t'a choquée.



Il me semble que l'assureur a accès au dossier de tous les patients sur simple demande de contrôle de chaque médecin conventionné, y compris toi malgré ton refus du P4P.

Du flan!
Les promesses (politique) n'engagent que ceux qui y croient...

Comment la caisse fera ces statistiques là?
Elle n'en a pas les moyens, à la fois technique puisque n'ayant pas accès aux résultats des dosages (uniquement à leurs remboursements) et légaux (imagines-tu que le médecin conseil va vérifier tous les dosages?)

En pratique donc on en reviendra à ces fameux 4 dosages (sur 12 mois lissés ... bien un terme de technocrate ...) et au délit statistique.

Et quand bien même la caisse en aurait la possibilité, tu imagines les conséquences?
Un exemple avec un patient diabètique ce matin dont le dernier HbA1c de septembre 2011 est à 8,5. Il revient pour un renouvellement, le bilan demandé non exécuté...
Je le vire de ma patientèle ?

A un moment donné, je me suis interrogé sur la pertinence des indicateurs. Pourquoi pas effectivement vérifier les bonnes pratiques des médecins et surveiller leurs résultats?
Par exemple pour les diabétiques en faisant le ratio Nbre de diabétiques équilibrés (Hb A1c dans les normes) sur Nbre de diabétiques non équilibrés (Hb A1c hors normes)... Après tout, voilà un indicateur de résultat objectif comparable de professionnel en professionnel..
les bons médecins investis auraient les meilleurs ratio!

Tu vois l'arbre en boule (la dérive)?
Facile, je vire tous les patients non coopérants (prescription et bilan)...
Mes indicateurs sont bons, je suis un mauvais médecin mais je m'en moque parce que j'ai la prime la plus grosse

C'est cette médecine là que tu veux?
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h18   #358
Erwan
Membre
 
Avatar de Erwan
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Manche 50
Messages: 626
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Tu vois l'arbre en boule (la dérive)?
Facile, je vire tous les patients non coopérants (prescription et bilan)...
Mes indicateurs sont bons, je suis un mauvais médecin mais je m'en moque parce que j'ai la prime la plus grosse

C'est cette médecine là que tu veux?

Alors ça, si c'est pas du procès d'intention !

Admettons tout de même que certains médecins particulièrement pervers agissent de la sorte, seraient ils gagnants ? Ce n'est pas certain du tout puisque le nombre de patients total sert de base pour le paiement global ( 7 € x X% x nombre de patients "médecin traitant").
Ayant l'expérience du Capi, je peux te dire que se poser ce genre de question n'est tout simplement pas possible, les calculs sont trop complexes et fastidieux à effectuer, je m'astreins à les faire une fois par an pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreur.
J'ajoute encore une fois que les 100% ne sont jamais exigés, on tient donc compte des patients réfractaires.

Techniquement, la caisse peut facilement se faire adresser les résultats d'HbA1c par les labo comme elle a accès à la liste de médicaments; je ne suis pas sûr qu'elle en ait le droit, mais dans ce cas pourquoi les pharmaciens peuvent ils communiquer le traitement ? Ce n'est pas du flan, ce n'est pas une promesse, c'est dans le journal officiel.
Il est vrai que toutes les lois ne sont pas appliquées, celle là le sera, crois moi.
Erwan is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h22   #359
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Vous peinez à croire mais quand on vous propose d'inciter les médecins à le faire, vous êtes contre.
Le risperdal n'a tout simplement pas lieu d'être, il vaut mieux utiliser de l'haldol si on veut à tout prix utiliser un neuroleptique.

Pour la substitution du sartan, je ne me gène pas, je vous assure. Un cardiologue ou un hospitalier qui prescrit un sartan en première intention a intérêt à avoir une sérieuse justification, sinon je substitue. Son statu ne me gène pas dans cette démarche.

Ringard l'ésidrex ? Vous ne lisez pas prescrire je vois.

je prescris régulièrement l'hydrochlotothiazide,

si besoin de l'halopéridol et pas de risperidone dans ces indications,

et le moins possible de BDZ, car souvent agitation le lendemain...

et depuis l'affaire du médiator, c'est devenu plus facile de corriger les prescriptions des collègues chez qui on avait adressé le/la malade, et qui ont des ordonnances trop tendance...
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h25   #360
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan

Techniquement, la caisse peut facilement se faire adresser les résultats d'HbA1c par les labo comme elle a accès à la liste de médicaments; je ne suis pas sûr qu'elle en ait le droit, mais dans ce cas pourquoi les pharmaciens peuvent ils communiquer le traitement ? Ce n'est pas du flan, ce n'est pas une promesse, c'est dans le journal officiel.
Il est vrai que toutes les lois ne sont pas appliquées, celle là le sera, crois moi.

Et puis la caisse peut demander communication des résultats d'Hba1c au titre de preuve pour la p4P, comme elle va demander des preuves d'utilisation de logiciels...

en général les organismes sont Data-philes, et Data-vores...
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h27   #361
Erwan
Membre
 
Avatar de Erwan
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Manche 50
Messages: 626
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Kra
je prescris régulièrement l'hydrochlotothiazide,

et depuis l'affaire du médiator, c'est devenu plus facile de corriger les prescriptions des collègues chez qui on avait adressé le/la malade, et qui ont des ordonnances trop tendance...

l'Htz n'existe que sous la marque esidrex bizarrement.

Tout à fait d'accord en ce qui concerne les bienfaits de l'affaire médiator.
Erwan is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h39   #362
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Alors ça, si c'est pas du procès d'intention !

Admettons tout de même que certains médecins particulièrement pervers agissent de la sorte, seraient ils gagnants ? Ce n'est pas certain du tout puisque le nombre de patients total sert de base pour le paiement global ( 7 € x X% x nombre de patients "médecin traitant").
Ayant l'expérience du Capi, je peux te dire que se poser ce genre de question n'est tout simplement pas possible, les calculs sont trop complexes et fastidieux à effectuer, je m'astreins à les faire une fois par an pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreur.
J'ajoute encore une fois que les 100% ne sont jamais exigés, on tient donc compte des patients réfractaires.

Techniquement, la caisse peut facilement se faire adresser les résultats d'HbA1c par les labo comme elle a accès à la liste de médicaments; je ne suis pas sûr qu'elle en ait le droit, mais dans ce cas pourquoi les pharmaciens peuvent ils communiquer le traitement ? Ce n'est pas du flan, ce n'est pas une promesse, c'est dans le journal officiel.
Il est vrai que toutes les lois ne sont pas appliquées, celle là le sera, crois moi.

"on" .... qui? toi?


Je refuse cette deshumanisation du médecin au profit d'un profil normalisé

Moicat a totalement raison, c'est ce qui se passe en EHPAD, la prise en charge de nos vieux est maintenant ... normalisée...
Score par ci, score par là ...
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 15h51   #363
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
l'Htz n'existe que sous la marque esidrex bizarrement.

Tout à fait d'accord en ce qui concerne les bienfaits de l'affaire médiator.

comme je suis un excité de la DCI, ça me fait marrer d'écrire le vrai nom, ( je ne m'occupe pas de génériques) même si c'est que pour 1/2 cp/j.

dans les officines, quand on voit arriver mes prescriptions...
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 16h20   #364
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 095
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par letotor
Non, l'ATARAX par ses propriétés anticholinergiques cachées est confusogène.
Parce que le Risperdal (ou l'Haldol) rendrait les idées claires ?
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 16h45   #365
Erwan
Membre
 
Avatar de Erwan
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Manche 50
Messages: 626
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
"on" .... qui? toi?

Et tu me reproche d'être agressif ?

Citation:
Je refuse cette deshumanisation du médecin au profit d'un profil normalisé

C'est ton choix, tu as donc expédié ta lettre AR comme Kra ?
Erwan is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 16h48   #366
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par moicat
Parce que le Risperdal (ou l'Haldol) rendrait les idées claires ?

les butyrophénones sont très efficaces chez les personnes âgées sur les symptômes délirants, à doses filées, voire contre l'agitation oppositionnelle. Quant à chercher à amortir la vigilance, ce n'est pas une indication!
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 16h51   #367
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 095
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

[quote=Erwan]
Citation:
Vous peinez à croire mais quand on vous propose d'inciter les médecins à le faire, vous êtes contre.
Le risperdal n'a tout simplement pas lieu d'être, il vaut mieux utiliser de l'haldol si on veut à tout prix utiliser un neuroleptique.

Les médecins auront des difficultés à supprimer ces produits addictogènes sans proposer autre chose "mais qu'est-ce que vous allez me donner, Dr ?"
Quant au Risperdal il déploie tous ses charmes au rayon gériatrie : nous avons maintenant le Risperdloro (lyoc), même si bien sûr nous utilisons toujours le Tercian et l'Haldol chez les rétifs.
Mais vous avez raison : je peine à croire, je souffre de la maladie du doute, de plus en plus répandue chez le soignant, et dont je crains qu'elle ne soit contagieuse malgré son peu d'expression clinique.

Citation:
Pour la substitution du sartan, je ne me gène pas, je vous assure. Un cardiologue ou un hospitalier qui prescrit un sartan en première intention a intérêt à avoir une sérieuse justification, sinon je substitue. Son statu ne me gène pas dans cette démarche.

Je vous en félicite sincèrement, et j'imagine dans ce cas que vous vous autorisez à interrompre les anti-Alzheimer. Mais je comprends quand même ceux de vos confrères qui voudront éviter de se mettre à dos la coterie médicale d'une ville de petite ou moyenne importance.

Citation:
Ringard l'ésidrex ? Vous ne lisez pas prescrire je vois.
Si l'Esidrex est ringard, c'est-à-dire vieux (1960) et pas cher, donc méprisé, l'hydrochlorothiazide ne l'est pas du tout car n'a jamais cessé de se vendre en association, y compris avec les Sartans.
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 17h03   #368
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Et tu me reproche d'être agressif ?

C'est ton choix, tu as donc expédié ta lettre AR comme Kra ?

Tu ne réponds pas à la question: c'est qui le "on"?
Et comme tu sembles t'y associer pleinement, je me demande si de zélateur tu n'en es pas finalement inititiateur?
Ce qui expliquerait ton enthousiasme
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 17h12   #369
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 781
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Bon, quand vous aurez fait le tour des diverses cochonneries que vous prescrivez/administrez, faudra bien en revenir à la question de base : pourquoi ? Part- on du principe que soigner = nécessairement prescrire un produit médicamenteux ? Puisqu’il en est ainsi depuis des décennies, que les patients ont été formatés pour et que les médecins s’y sont retrouvés ?
Ou réfléchit-on à la façon d’aborder la question autrement ?
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 17h21   #370
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Sybille
Bon, quand vous aurez fait le tour des diverses cochonneries que vous prescrivez/administrez, faudra bien en revenir à la question de base : pourquoi ? Part- on du principe que soigner = nécessairement prescrire un produit médicamenteux ? Puisqu’il en est ainsi depuis des décennies, que les patients ont été formatés pour et que les médecins s’y sont retrouvés ?
Ou réfléchit-on à la façon d’aborder la question autrement ?

D'accord avec vous, sauf qu'il y a des cas où quand l'organe ne fonctionne pas bien il faut "l'aider"...
Par exemple dans le diabète, par exemple dans l'hypothyroidie etc.
Et là, la "cochonnerie" est indispensable

Maintenant, si vous faites référence aux psychotropes chez les personnes âgées, c'est parfois indispensable aussi (rarement mais cela existe)

Dernière modification par Haribodoc 08/02/2012 à 17h23.
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 17h22   #371
Erwan
Membre
 
Avatar de Erwan
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: Manche 50
Messages: 626
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Haribodoc
Tu ne réponds pas à la question: c'est qui le "on"?
Et comme tu sembles t'y associer pleinement, je me demande si de zélateur tu n'en es pas finalement inititiateur?
Ce qui expliquerait ton enthousiasme

Amusant...
Je suis qui alors ? Un syndicaliste dévoyé ? Un directeur d'agence régionale de la CPAM ? Ou pire : un médecin conseil ?( houuuu quelle horreur !)
On est impersonnel et dans le cas de figure il recouvre les employés de la caisse qui vont se pencher sur mes résultats, qu'aurais-tu dit à ma place ? "Ils" ?"Les affreux technocrates "? "les sbires de la gueuse" ? " Les collabos"?
J'en ai lu de tellement gratinées sur les forums ces derniers temps que je ne m'étonne plus de rien.

Je ne suis pas enthousiaste, je suis optimiste de nature et je ne refuse pas une réforme adoptée par nos représentants avant d'avoir essayé, sauf si je la juge inique ou dangereuse pour la démocratie et les libertés individuelles.
Je ne considère pas qu'autoriser les médecins à faire n'importe quoi fasse partie des libertés individuelles, j'accepte donc cette surveillance de mes pratiques par l'organisme payeur.
Sans enthousiasme donc, j'essaie pour voir, je pense que ça vient à point pour corriger certaines dérives évidentes de notre système trop tolérant avec les médecins (libéraux ou non). Je sais que ça énerve pas mal de confrères quand je dis ça, mais c'est mon opinion, je ne peux pas faire mieux que de l'exposer et de la défendre.

Citation:
Posté par Moicat
Je vous en félicite sincèrement, et j'imagine dans ce cas que vous vous autorisez à interrompre les anti-Alzheimer. Mais je comprends quand même ceux de vos confrères qui voudront éviter de se mettre à dos la coterie médicale d'une ville de petite ou moyenne importance.

9000ha et dans la Manche en plus !
Même pas peur d'arrêter les "anti-alzheimer" ( je trouve cette appellation usurpée) et à la pelle en plus !
Moi je ne comprends pas les confrères qui ont peur de se mettre à dos la coterie médicale, les échanges téléphoniques sont parfois aigre doux, mais les spécialistes locaux savent maintenant qu'on ne m'impose pas si facilement une prescription que je serai conduit à renouveler.
C'est normal non ?

Edit : J'y repense, c'est amusant, mais justement; il y a deux semaines j'ai eu un échange avec un gériâtre local gros prescripteur, il me maintenait qu'arrêter ces traitements provoquait une aggravation chez les déments et il m'a expédié une publication complètement contrôlée par l'industrie. Je lui ai adressé en réponse un papier de...Minerva dont vous parliez plus haut.

Dernière modification par Erwan 08/02/2012 à 17h53.
Erwan is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 18h04   #372
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Sybille
Bon, quand vous aurez fait le tour des diverses cochonneries que vous prescrivez/administrez, faudra bien en revenir à la question de base : pourquoi ? Part- on du principe que soigner = nécessairement prescrire un produit médicamenteux ? Puisqu’il en est ainsi depuis des décennies, que les patients ont été formatés pour et que les médecins s’y sont retrouvés ?
Ou réfléchit-on à la façon d’aborder la question autrement ?

=>


Citation:
Posté par Kra
Il y a un problème général d’identité des soignants qui est en train de virer à la sauce moderne globale.
Appartenir à l’humanité peut sous-entendre que la présence d’autrui est au nombre des satisfactions importantes et journalières de l’existence.
Mais à l’époque ou produits et médiations prennent une telle importance, le cadre des soins glisse insidieusement la technicité comme repère de l’action des soignants. Le paiement à la performance témoigne de la pression de la société à ce propos. Mais point n’est besoin de cela. Nombreux sont les professionnels qui s’identifient avant tout, depuis déjà quelques temps, à des pourvoyeurs techniques, et qui s’imposent d’y exceller. Au détriment du reste. Techniquer les vieux avec leur taux de cholestérol et la tirette statine qui va avec est une médiation de la relation normale. Il est clair qu’un certain nombre de professionnels ne s’identifient qu’à ce rôle et s’y exaspèrent. Peut-être que l’idée d’être très efficace à réparer les corps âgés leur permet d’éviter de se dire qu’ils ont en face d’eux un déchet, et que c’est la loi que la vie que de vieillir ou de mourir. Se sentir exister. Je perfôrme, donc je suis. Le problème, c’est qu’en face d’eux, il y avait quelqu’un, qui existait aussi…

et c'est vrai autant sur le plan diagnostique que thérapeutique !
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 18h04   #373
Haribodoc
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 298
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Amusant...
Je suis qui alors ? Un syndicaliste dévoyé ? Un directeur d'agence régionale de la CPAM ? Ou pire : un médecin conseil ?( houuuu quelle horreur !)

Je connnais personnellement un médecin gériatre très influent au niveau politique dont les idées sont ... extraordinaires ...

Il pense (et le dit) par exemple que les infirmières sont inutiles en EHPAD, que le problème des médicaments peut être réglé par une seule prise par jour, etc, etc ...
Le pire c'est qu'il n'est plus soignant (l'a-t-il déjà été?) depuis des années.

Il est clair qu'un fonctionnaire/décideur qui veut entendre cela, il l'entend...
Il ne faut pas s'étonner ensuite que des absurdités nous tombent dessus, de là haut.
Haribodoc is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 18h07   #374
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 781
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Haribodoc
D'accord avec vous, sauf qu'il y a des cas où quand l'organe ne fonctionne pas bien il faut "l'aider"...
Par exemple dans le diabète, par exemple dans l'hypothyroidie etc.
Et là, la "cochonnerie" est indispensable

Maintenant, si vous faites référence aux psychotropes chez les personnes âgées, c'est parfois indispensable aussi (rarement mais cela existe)
Euh, j’avais écrit « nécessairement »… Dans le cas du diabète acquis, vous penseriez fasciste et/ou dangereux d’imposer une 1ère prescription de mode de vie puis, dans un second temps , si urgence, une médicamenteuse ? Je prends cet exemple peut-être mal à propos, façon de dire que la molécule n’est pas nécessairement la réponse de 1ère intention adaptée.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2012, 18h18   #375
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 781
Re : Ces médecins qui refusent la prime de la sécu

Citation:
Posté par Erwan
Amusant...
Je suis qui alors ? Un syndicaliste dévoyé ? Un directeur d'agence régionale de la CPAM ? Ou pire : un médecin conseil ?( houuuu quelle horreur !)
On est impersonnel et dans le cas de figure il recouvre les employés de la caisse qui vont se pencher sur mes résultats, qu'aurais-tu dit à ma place ? "Ils" ?"Les affreux technocrates "? "les sbires de la gueuse" ? " Les collabos"?
J'en ai lu de tellement gratinées sur les forums ces derniers temps que je ne m'étonne plus de rien.
J’connais pas de directeur de CPAM mais je vous trouve vache pour les syndicalistes (espèce en voie de disparition, on aurait du les intégrer au Grenelle de l’environnement) et, sauf un, les médecins conseils auxquels j’ai eu à faire dans ma longue carrière de TH ont toujours été tiptop. Par contre, les « sbires de la Gueuse », c’eut été à hauteur des trouvailles verbales de Kra. « Sur les forums », comme déjà dit, M. Erwan, on trouve ce qu’on trouve dans la vie, mais en vrac, vu que dans la vie (en général) on a fait un certain tri, on a posé son périmètre, etc. Le côté vrac fait le même effet que le bac de soldes débordant de tout et n’importe quoi mais il a aussi le charme de nous déstabiliser – si on accepte de.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h47.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !