Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Annonces de sites
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Annonces de sites Forum réservé aux annonces de sites internet médicaux. Toute annonce postée ailleurs que dans ce forum sera effacée.

 
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 02/02/2006, 21h49   #1
lotolc
 
Messages: n/a
Syndrome de Peter Pan

Bonjour !
Je viens proposer un site consacré au syndrome de Peter Pan.
http://syndrome-de-peter-pan.com
En espérant que certains trouveront des réponses à leurs questions...

Dernière modification par lotolc 11/07/2006 à 23h48.
 
Vieux 08/07/2007, 18h50   #2
peterpan2007
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Il y a un 1 an et demi, j'ai fais la connaissance d'un mec formidable. iI travail ac moi. on est sorti tout de suite ensemble. Au bout d'un an lorsqu'on en a parlé à nos parents du sérieux de notre relation, il a commencé a me fuir. Il a tjrs eu peur de l’engagement mais là c’étais encore pire. La veille il m’a di qu’il ne pouvait pas imaginer sa vie sans moi et le lendemain il m’a quitté sans explication. 6 mois après com on se voi tjrs au boulot, il me dis que maintenant il est sûr qu’il n’est plus amoureux de moi mais qu’il a de l’affection. 2 seconde après il me dis on mange qoi maintenant. Ça m’a mis la puce à l’oreille. C’est un peter pen. Le souci c’est qu’on s’est mis à se refrequenter de nouveau. Pour lui il n’ ya rien de sérieux, il fau surtout pas que je lui parle d’engagement. Le souci c’est qu’il n’a jamais été aussi prévenant aussi agréable que maintenant. A votre avis que dois je faire ? comment je peux l’aider ? est ce qu’il m’aime sans le savoir ou bien il est vraiment plus amoureux de moi. Pourtant il se comporte avec moi com le petit ami le plus genial au monde mais il ne ve surtout pas parler de couple… on est des amis qi aimont passé du tps ensemble. Aidez-moi svp.
 
Vieux 14/07/2007, 19h18   #3
Jimmy_Kane
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Il est peut être mieux avec toi comme ça...
 
Vieux 14/07/2007, 20h57   #4
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par peterpan2007
Il y a un 1 an et demi, j'ai fais la connaissance d'un mec formidable. [...] C’est un peter pen. [...] Aidez-moi svp.
Bonsoir peterpan2007,
Vous devriez lire le livre auteur de la théorie, à savoir Dan Kiley.
(...)
Je pense qu'il n'existe aucun réel "syndrome de Peter Pan". Hormi le fait d'avoir quelques difficultés à franchir l'âge adulte.
Dire que votre petit ami serait atteint de ce syndrome équivaudrait à engloutir une bonne partie de la population...

Terence

Dernière modification par Terence 21/08/2007 à 13h15.
Terence is offline  
Vieux 06/08/2007, 12h59   #5
dadalilou
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Bonjour à tous,

Je m'inscris à l'instant sur ce site car j'ai besoin que l'on réponde à mes impressions...
Je "subis" l'attitude et le comportoment léger d'un homme âgé de 29ans depuis quelques années et ce, à plusieurs reprises...
Pour résumer, il revient chaque fois vers moi mais cela ne dure jamais que quelques jours, la première soirée se passe tjs à merveille, resto, repas à domicile, cinéma, etc... mais dès le lendemain un fosser se crée entre nous et cela ne vient pas de moi
en lisant à travers le net des analyses de ce syndrome, me suis aperçue que ça le décrivait totalement
je ne sais plus quoi penser de cet homme qui a tjs l'air attiré par moi mais me repousse tjs après sans mm prendre la peine de s'expliquer face à moi, il m'oblige chaque fois à parler pour lui et s'étonne de me voir à chaque fois plus mal que la précédente fois
pensez-vous qu'il soit possible qu'il se comporte ainsi à cause de ce syndrome ???
merci
 
Vieux 06/08/2007, 19h47   #6
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par dadalilou
Bonjour à tous,
[...]mais dès le lendemain un fosser se crée entre nous et cela ne vient pas de moi
en lisant à travers le net des analyses de ce syndrome, me suis aperçue que ça le décrivait totalement
[...]pensez-vous qu'il soit possible qu'il se comporte ainsi à cause de ce syndrome ???
merci
Bonsoir dadalilou, et bienvenue,
L'idée de théorie de ce syndrome, comme je l'écrivais précédemment est totalement farfelue.
Des milliers de personnes en seraient atteintes

La maturité, la responsabilité, la prise en charge de soi-même pour parvenir à l'âge adulte est le commun de tous.
Cela ne fait pas des gens malades.

Bon courage,
Terence
Terence is offline  
Vieux 18/08/2007, 17h04   #7
Juste un avis
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par Terence
Bonsoir dadalilou, et bienvenue,
L'idée de théorie de ce syndrome, comme je l'écrivais précédemment est totalement farfelue.
Des milliers de personnes en seraient atteintes

La maturité, la responsabilité, la prise en charge de soi-même pour parvenir à l'âge adulte est le commun de tous.
Cela ne fait pas des gens malades.

Bon courage,
Terence

Bonjour, je m'inscris juste pour donner mon avis sur cette question. Le syndrome de Peter Pan existe bel et bien à mon avis (expérience vécue!!) mais il n'est sûrement pas à confondre avec un manque de maturité plus ou moins profond qui peut toucher tout un chacun. Dans le syndrome de Peter Pan, il y a beaucoup d'autres symptomes que l'irresponsabilité et le côté puéril et surtout énormément de contradictions dans le quotidien et la personnalité qui font que certes, ce n'est pas une maladie, mais c'est un vrai trouble psychologique qui est très dur à gérer pour l'accompagnant dans sa version "grave". Ceci dit, je pense que le "vrai" syndrome de Peter Pan n'est pas fréquent (en connaissant un vrai, je me permets de le dire).
 
Vieux 19/08/2007, 22h26   #8
cléo
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Bonsoir,

D'accord avec Terence.
On va donner un nom à tous les comportements, toutes les difficultés existentielles atrocement banales, on va les théoriser et dire que ce sont des syndrômes.
Il y a Peter Pan, Cendrillon, et puis quoi?...

Mais une fois bien rangés dans les cases psychiatriques des syndromes, les chiens sont bien gardés, comme on dit.


Cléo
 
Vieux 20/08/2007, 16h58   #9
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par Juste un avis
Bonjour, [...] Le syndrome de Peter Pan existe bel et bien à mon avis (expérience vécue!!) mais il n'est sûrement pas à confondre avec un manque de maturité plus ou moins profond qui peut toucher tout un chacun. [...] mais c'est un vrai trouble psychologique qui est très dur à gérer pour l'accompagnant dans sa version "grave". Ceci dit, je pense que le "vrai" syndrome de Peter Pan n'est pas fréquent (en connaissant un vrai, je me permets de le dire).
Bonjour,
Le "vrai" syndrome de Peter Pan ? Qu'entendez vous ? Qu'il en existe un faux ?
Que certaines personnes aient des troubles affectifs, oui.
Mais, je le répète encore, le syndrome de Peter Pan est une théorie de syndrome farfelue.

Nous avons, certes, besoin d'une classification (nosographie), en partie pour communiquer. Mais il ne faudrait pas exagérer avec des théories pour lesquelles les diagnostics seraient imprécis, et que le fait de vivre devienne un symptôme.

Vous nous faites l'apologie de l'amour, de la tendresse et de ses symptômes ?

Terence

Dernière modification par Terence 20/08/2007 à 17h01.
Terence is offline  
Vieux 15/09/2007, 14h05   #10
Eifersucht
I've got balls of steel!
 
Avatar de Eifersucht
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Près du Lac du Dragon
Messages: 5 799
Re : Syndrome de Peter Pan

pensez vous qu'il y ai une relation entre le syndrome de peter pan et la regression psychotique (hebephrenique notamment)?
Eifersucht is offline  
Vieux 03/12/2007, 22h31   #11
Lamauny
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Terence, merci de ne plus participer à ce sujet, si tu n'as rien à apporter à tout ceux qui souffrent de ce symptome, ou qui le supportent.

Car pour ma part, je souffre d'un état dépressif depuis 15 ans sans qu'aucun thérapeute ne comprenne pourquoi, et même les antidepresseurs ne m'aident pas bcp.

...puis je suis tombé sur le net sur ce symptome (ou syndrome).
c'était comme si je lisais mon enfance et ma vie...

alors merci de ne pas te permettre de dénigrer ce syndrome sous prétexte que tu ne le comprends pas...

aux autres, continuez à témoigner, des tas de gens même si elles ne parlent pas, lisent vos témoignages.

Lamauny

Dernière modification par Lamauny 03/12/2007 à 22h34.
 
Vieux 18/01/2008, 18h01   #12
pierrotJ
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

enfin qqn qui parle de qqc qui me bouffe l'existence, bonjour à tous.
Lamauny, je viens de lire ton message et il me semble que tu souffre un peu de la même chose que moi.
ce fameux syndrome de peter pan est bien réel, bien sûr rien à voir avec une quelconque défaillance de responsabilité, il s'agit vraiment et réellement d'une fuite, d'un refus du monde tel qu'il est avec ses contraintes, ses déceptions, ses difficultés que l'on trouve insurmontables.
j'ai lu le livre de Dan Kiley il est très juste mais come la plupart des livres de psychologie, on se reconnait dedans mais tout est à faire. et là, les méthodes manquent. la prise de conscience est une chose. je suis persuadé de souffrir d'un refus de la vie réelle, je me suis réfugié depuis l'age de 7 ans ds un monde de reve, j'en ai 50. j'ai eu de la chance ds ma vie parce que je n'ai fait que faire semblant, j'ai copié les comportements des gens que je voyais, pour me donner un semblant de personnalité, j'ai recraché les discours que les autres faisaient et qui avaient fait leur preuve devant les gens. bref, j'ai vécu par procuration. j'ai animé une marionnette pur qu'elle puisse trouver sa place ds la vie. j'ai eu de la chance car j'ai trouvé des gens qui m'ont supporté la première étant ma femme. mais j'ai le sentiment d'avoir raté ma vie car je me suis attaché à des gens par peur d'être seul et je les ai suivi par peur qu'on m'abandonne de nouveau.
par contre, j'ai perdu des gens avec qui j'aurais aimé partager ma vie, des gens qui se sont barrés dès qu'ils on compris ds quelle galère ils s'engageaient avec moi.
je me retrouve maintenant en conflit avec moi-même. car je ne peux plus faire semblant, je ne veux plus de cette vie confortable ds laquelle je suis même si toout le monde me dit que j'ai tout ce que je veux, que j'ai de la chance et que personne ne comprend pourquoi je ne suis pas heureux. je veux vivre ma vie la mienne, la vraie et j'en ai qu'une.
si mon témoignage peut aider qqn, je serais heureux de partager avec ce que je vis. car moi aussi je suis à la recherche de gens qui me permette de reprendre contact avec la dure réalité de la vie.
 
Vieux 30/01/2008, 22h51   #13
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Syndrome de Peter Pan

Bonsoir Lamauny,
Citation:
Posté par Lamauny
[...]
...puis je suis tombé sur le net sur ce symptome (ou syndrome).
c'était comme si je lisais mon enfance et ma vie...

[...]

Oui!
Et à la lecture du livre de Dan Kiley, des dizaine de milliers de personnes peuvent s'y identifier, ou identifier des proches.
Cela ne veut pas en rien dire qu'il s'agit là, d'un syndrome.

Nous n'avons pas attendu Dan Kiley pour parodier certains comportements au cinéma.... sans en faire des malades-mentaux (!).

Terence

PS : Aucun amalgame : je ne parle pas de vous, et vous souhaite beaucoup de courage.
Terence is offline  
Vieux 06/02/2008, 11h39   #14
magnolianoir
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par pierrotJ
enfin qqn qui parle de qqc qui me bouffe l'existence, bonjour à tous.
Lamauny, je viens de lire ton message et il me semble que tu souffre un peu de la même chose que moi.
ce fameux syndrome de peter pan est bien réel, bien sûr rien à voir avec une quelconque défaillance de responsabilité, il s'agit vraiment et réellement d'une fuite, d'un refus du monde tel qu'il est avec ses contraintes, ses déceptions, ses difficultés que l'on trouve insurmontables.
j'ai lu le livre de Dan Kiley il est très juste mais come la plupart des livres de psychologie, on se reconnait dedans mais tout est à faire. et là, les méthodes manquent. la prise de conscience est une chose. je suis persuadé de souffrir d'un refus de la vie réelle, je me suis réfugié depuis l'age de 7 ans ds un monde de reve, j'en ai 50. j'ai eu de la chance ds ma vie parce que je n'ai fait que faire semblant, j'ai copié les comportements des gens que je voyais, pour me donner un semblant de personnalité, j'ai recraché les discours que les autres faisaient et qui avaient fait leur preuve devant les gens. bref, j'ai vécu par procuration. j'ai animé une marionnette pur qu'elle puisse trouver sa place ds la vie. j'ai eu de la chance car j'ai trouvé des gens qui m'ont supporté la première étant ma femme. mais j'ai le sentiment d'avoir raté ma vie car je me suis attaché à des gens par peur d'être seul et je les ai suivi par peur qu'on m'abandonne de nouveau.
par contre, j'ai perdu des gens avec qui j'aurais aimé partager ma vie, des gens qui se sont barrés dès qu'ils on compris ds quelle galère ils s'engageaient avec moi.
je me retrouve maintenant en conflit avec moi-même. car je ne peux plus faire semblant, je ne veux plus de cette vie confortable ds laquelle je suis même si toout le monde me dit que j'ai tout ce que je veux, que j'ai de la chance et que personne ne comprend pourquoi je ne suis pas heureux. je veux vivre ma vie la mienne, la vraie et j'en ai qu'une.
si mon témoignage peut aider qqn, je serais heureux de partager avec ce que je vis. car moi aussi je suis à la recherche de gens qui me permette de reprendre contact avec la dure réalité de la vie.


Salut Pierrot, j'ai rencontré un Peter Pan. Le diagnostic était relativement évident: il présente tous les symptômes décrits dan le livre de Dan Kiley.
Je pense pouvoir me rendre (un petit peu) compte de la détresse dans laquelle il se trouve. J'essaie de lui tendre la main, même si comme tu le dis, je pense que beaucoup de gens qui réalisent qui il est réellement fuient à son contact se rendant compte du gouffre et de la tourmente dans laquelle ils pourraient se précipiter. (Pas facile de toujours donner et de ne -quasi rien- recevoir en échange). J'ai aussi l'impression qu'il prend peur dès qu'il sent qu'il pourrait s'attacher rendant donc toute aide impossible ou très difficile. Je pense qu'il souffre énormément et qu'il désire trouver une solution à ses problèmes, mais comment lui suggérer (sans le bloquer) d'aller consulter? Penses-tu réellement que le simple fait de pouvoir discuter avec des gens qui tiennent à lui ou de pouvoir partager ce qu'il vit avec d'autres Peter Pan soit suffisant et puisse l'aider?.
 
Vieux 22/03/2008, 00h21   #15
wendy13
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Bonsoir tout le monde, voilat je viens de m'inscrire sur ce forum car moi aussi je cherche des témoignages mais surtoût de l'aide. Je pense et j'en suis sûr d'avoir ce syndrôme. Je me reconnais parfaitement dans les symptomes. Et je dois dire qu'au fil du temps cela simplifie. En réalité je crois que j'ai ce syndrôme depuis tjr. Dèja très jeune (3 ans)j'avais peur de la mort, de la fin. Ensuite j'ai eu cet espèce d'intrigation envers le monde extérieur, il ne ma jamais plus... Vers l'adolescence j'ai tout fais pour être entouré d'amis. Et j'absorbais leurs personnalités afin d'être accepté. Je me suis réfugié dans l'alcool, la drogue (pour réver d'un autre monde) mais cela n'a pas duré. Je confond l'acte sexuelle et l'amour. Je vis dans un monde utopique. Et j'ai de plus en plus de mal à cacher mon mal être. J'ai presque 21 ans et le simple fait d'imaginer ma vie dans les années à venir provoque des angoisses horribles. J'ai peur de l'extérieur mais pratiquement personne ne le sais puisque je me suis construit un bouclié, une identité afin qu'on ne puisse m'atteindre. J'ai tjr su que j'étais ainsi, seulement comme je l'ai dis cela s'amplifie et j'ai si peur du monde extérieur que inconsciement je me suis mis à l'écart des autres. Les gens pensent que je suis une personne égoïste, personnelle ou bien que je suis lunatique. Mais en réalité je me languis que d'une seul chose lorsque je suis à l'extérieur, retourner dans mon monde (ma chambre) avec mes peluches qui à mes yeux me protègent et je reste là à réver de m'envoler dans un monde imaginaire.Au départ je pensais que ça allé passé. Mais j'ai su que ça ne pourrais pas se terminer lorsque ma mère a éssayée de m'enlever mes peluches de mon lit. J'ai cru que mon coeur allé cessé de battre. J'ai eu des périodes ou imaginer dormir pour l'éternité serai la recette pour voler. Mon fiancé souffre de cela car inconsciement je lui fais due mal. Je peux me mettre dans des colères térrifiantes comme me frapper ou le frapper, l'insulter et puis pleurer comme un bébé en lui demandant pardon et afin de me calmer lui demander de me prendre dans ces bras et de me bercer... Je sais ça fais peur à enttendre et ça me fais peur également puisque je commence à prendre conscience de cela. J'ai tjr besoin de ma mère près de moi, je n'ai aucune confiance en moi, je demande tjr les bras de ma mère et je voie mon père comme un Dieu. Mon frère je l'immortalise dans mes pensées, mes écrits... Et pour être entièrement honnête j'ai tellement révé de Peter Pan pour qu'il m'emmène au pays imaginaire, que je suis déjà resté des nuits entières durant mon adolescence devant ma fenêtre à espérer que mon imagination puisse me faire partir très loin. J'ai vue à travers certains mss que des personnes ne croyaient pas en ce syndrôme alors je veux témoigner et dire que OUI cela existe. Que nous en souffrons terriblement car nous ou je voie le monde extérieur comme un dangé. D'ailleurs depuis très jeune j'ai un comportement différent de celui que j'ai chez moi. Et depuis que mon prof est enceinte je ne la regarde plus comme avant. ça me fais peur je réagit comme une enfant... Et puis afin d'oublier ma différence je veux tjr être la meilleur à l'école et je fais tout pour plaire...Voilat je tenais à écrire ce message et dsl si il est long...
 
Vieux 04/04/2008, 22h15   #16
mouai....
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

enfin moi personnellement je tiens a dire que d'apres un proche j'ai le syndrome donc je suis allé me renseigné, c'est vrai que y'a qq symptome qui me correspondent mais la j'ai cherché un peu partout puis j'ai reflechie j'en ait deduis une chose:
le syndrome de peter pan peu etre assimilé a enormement de chose d'ailleurs meme des deformation sur bcp de sites ont deja commencé, n'importe qui qui n'est pas bien dans ses pompes ou un peut parano peut se croire atteind de ce syndrome, domaine de definition extra large quoi...

sinon pour ce que vous avez precedement dit ben je pense tout simplement que y'a plein de nevrosé ou de gens etrange dans le monde, a ne pas tout mettre dans une case "syndrome" des que y'a qq chose qui a pas l'air de tourné rond... exemple sur ce que a dit wendy:

"Vers l'adolescence j'ai tout fais pour être entouré d'amis" tout les ados veulent des amis

"Dèja très jeune (3 ans)j'avais peur de la mort, de la fin" la peur de l'inconnu qu'est la mort est relativement beaucoup repandu

"Et j'absorbais leurs personnalités" sa je sais le faire moi aussi ^^

"Je confond l'acte sexuelle et l'amour" en realité l'acte sexuelle et l'amour sont 2 chose assez compliqué a definir l'une par rapport a l'autre donc des confusions d'amours et de sexe sont a peu pres une des chose les plus répandut dans le monde...

"J'ai peur de l'extérieur mais pratiquement personne ne le sais puisque je me suis construit un bouclié, une identité afin qu'on ne puisse m'atteindre" je sais pas si j'ai besoin de le dire mais... hyper repandu? meme dans les 3/4 des series télévisé t'a des gars comme sa enfin je veut dire que n'importe quel personne qui est relativement influencé par la télévision peut faire sa

"Mais en réalité je me languis que d'une seul chose lorsque je suis à l'extérieur, retourner dans mon monde" ba moi aussi pourtant je vis tres bien mais j'aime pas sortire c'est tout

"depuis très jeune j'ai un comportement différent de celui que j'ai chez moi" je sais pas si vous savez mais.. tout le monde fait sa.. ont a une facade a montrer aux personne dehors, amis et tout , mais des qu'on gratte un peu on trouve qq de different, tout le monde a un attitude differente en publique qu'en privé, enfin quasiment...

"je veux tjr être la meilleur à l'école et je fais tout pour plaire" alors la le tas de personne qui repondent a ces criteres ^^

"je voie le monde extérieur comme un dangé" j'ai peur de le dire... mais... le monde exterieur est relativement dangereux, a par qu'on s'y lance a tete baissé car c'est plus marrant que de razer les mur donc j'ai pas envie de le dire mais on pourrait assimiler sa tout simplement a une sorte de... lacheté

enfin bref voila la description des symptomes du syndrome de peter pan: repandu

sinon pour moi comme je l'avait dit on m'a dit que j'avait ce syndrome a cause de ma capacité a prendre tout les gens que je connais pas pour des pignouf (ref tout mon message) donc voila maintenant faut trouvé le rapport et l'expliquation psychologique a tout sa...

voila donc le dernier message c'est le seul que j'ai repris parceque sa m'a soulé mais pour tout les autres ben ce que vous decrivez est un comportement de raté ou d'associal en général donc diagnostic:
tous les humains n'ont pas le meme comportement les un face aux autres donc arreté de vous prendre le choux (hiboux genoux... =_=" ) avec ces syndromes bientot on va faire le syndrome du mec pleure bcp et du mec qui trouve pas le dentifrice dans sont placard...

tout sa pour dire que plus vous regardé des syndrome plus vous vous inventé des syndrome dans votre tete
(oh et pour les tordu de la grammaire je sais que je met des "sa" a la place des "ca" mais bon... )



Amicalement Votre, le plus Pignouf de tous les Pignoufs...

(si apres sa vous pensé que j'ai 4 ans grand bien vous fasse)

Dernière modification par mouai.... 04/04/2008 à 22h25.
 
Vieux 26/04/2008, 13h35   #17
compagne de peter pan
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Bonjour,
Je suis depuis deux ans avec quelqu'un qui, outre le syndrome abandonnique, souffre du syndrome de peter pan - relation difficile, en dents de scie, les montagnes russes en permanence ! Notre relation est géniale quand tout va bien, mais destructrice quand il "décroche", à croire que c'est un autre homme. Humiliations publiques, dévalorisation de ma personne (mon physique, mon métier, ma famille et mes amis... dont il est fier quand tout va bien), mensonges, oubli de tout ce qui concerne notre couple (rendez-vous, choses à faire ensemble...), passage de "tu es la femme de ma vie" à "t'es rien pour moi"... Situation extrêmement difficile à vivre, d'autant que depuis des mois nous envisageons de vivre ensemble, sur son initiative. Cette perspective semble remuer ses peurs et je constate une augmentation des symptomes, pourtant je pense qu'il faut essayer la vie commune, il n'y a que comme ça que l'on pourra avancer.
Bien entendu il refuse de consulter, il est bien trop fort pour ça, n'a besoin de personne, etc. C'est donc moi qui consulte... et apprends à ne plus être "la maman" puisque ce comportement ne fait qu'accentuer ses troubles. En prenant en charge ce qu'il ne fait pas, il ne peut grandir et prendre ses responsabilités... Donc, de plus en plus, je ne fais plus à sa place, et tant pis si ça lui pose des problèmes. ça se joue sur des petites choses : quelque chose qu'il a emprunté à un ami et oublie de lui rendre, alors que l'autre en a besoin - avant j'allais le rendre, mais c'est terminé ; son ami est fâché, mais ça n'est pas mon problème. Pareil pour les rendez-vous administratifs : je cesse de les lui rappeler, ayant compris et admis que s'il n'y allait pas, c'est lui qui se mettait en difficulté, et non moi. Terminée aussi la culpabilisation (j'aurais dû lui rappeler, je savais qu'il allait oublier... mais comme je ne l'ai pas fait ça l'a mis en difficulté...) ; non, je n'ai pas à culpabiliser de son incapacité à prendre ses responsabilités. C'est douloureux de ne pas aider la personne que l'on aime mais il faut bien comprendre qu'on l'aide mieux en ne faisant rien. Et ça fonctionne, il est de plus en plus responsable, et dans sa vie professionnelle il assure maintenant très bien. C'est encourageant et je pense qu'il sera possible qu'il transpose ces comportements à notre relation. Je bataille aussi sur la question des excuses ; il y a beaucoup de choses que je comprends mais que je n'accepte pas et, dans ces cas, je demande à ce qu'il me présente ses excuses ; pour l'instant, ça ne fonctionne pas trop... lui estimant qu'il n'a pas à s'excuser pour ce qu'il est ! Mais je tiens bon car je n'ai pas, moi, à subir et à payer le prix des traumatismes qu'il a subis dans son enfance !!
Voilà, j'espère que ce petit témoignage pourra apporter quelque chose ici... en tous cas il est important de se faire aider, sinon on se fait bouffer...
Bon courage !!!
 
Vieux 14/07/2008, 12h03   #18
etrevivant
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

PierrotJ j'aimerais savoir où tu en es, et quelle thérapie tu as suivi ?
merci de ta réponse
Citation:
Posté par pierrotJ
enfin qqn qui parle de qqc qui me bouffe l'existence, bonjour à tous.
Lamauny, je viens de lire ton message et il me semble que tu souffre un peu de la même chose que moi.
ce fameux syndrome de peter pan est bien réel, bien sûr rien à voir avec une quelconque défaillance de responsabilité, il s'agit vraiment et réellement d'une fuite, d'un refus du monde tel qu'il est avec ses contraintes, ses déceptions, ses difficultés que l'on trouve insurmontables.
j'ai lu le livre de Dan Kiley il est très juste mais come la plupart des livres de psychologie, on se reconnait dedans mais tout est à faire. et là, les méthodes manquent. la prise de conscience est une chose. je suis persuadé de souffrir d'un refus de la vie réelle, je me suis réfugié depuis l'age de 7 ans ds un monde de reve, j'en ai 50. j'ai eu de la chance ds ma vie parce que je n'ai fait que faire semblant, j'ai copié les comportements des gens que je voyais, pour me donner un semblant de personnalité, j'ai recraché les discours que les autres faisaient et qui avaient fait leur preuve devant les gens. bref, j'ai vécu par procuration. j'ai animé une marionnette pur qu'elle puisse trouver sa place ds la vie. j'ai eu de la chance car j'ai trouvé des gens qui m'ont supporté la première étant ma femme. mais j'ai le sentiment d'avoir raté ma vie car je me suis attaché à des gens par peur d'être seul et je les ai suivi par peur qu'on m'abandonne de nouveau.
par contre, j'ai perdu des gens avec qui j'aurais aimé partager ma vie, des gens qui se sont barrés dès qu'ils on compris ds quelle galère ils s'engageaient avec moi.
je me retrouve maintenant en conflit avec moi-même. car je ne peux plus faire semblant, je ne veux plus de cette vie confortable ds laquelle je suis même si toout le monde me dit que j'ai tout ce que je veux, que j'ai de la chance et que personne ne comprend pourquoi je ne suis pas heureux. je veux vivre ma vie la mienne, la vraie et j'en ai qu'une.
si mon témoignage peut aider qqn, je serais heureux de partager avec ce que je vis. car moi aussi je suis à la recherche de gens qui me permette de reprendre contact avec la dure réalité de la vie.
 
Vieux 17/07/2008, 01h14   #19
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par etrevivant
PierrotJ j'aimerais savoir où tu en es, et quelle thérapie tu as suivi ?
merci de ta réponse
Bonsoir etrevivant, et bienvenu(e),
J'ai mes réserves concernant ce syndrome, mais vous avez une autre discussion qui se trouve ici :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=74257

Terence
Terence is offline  
Vieux 17/07/2008, 06h30   #20
Optima
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par Terence
J'ai mes réserves concernant ce syndrome, mais vous avez une autre discussion qui se trouve ici :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=74257

Terence

merci
 
Vieux 05/11/2008, 16h54   #21
nikimultipass
 
Messages: n/a
Re : Syndrome de Peter Pan

"Pierrot", je veux te dire qu'à 50 ans...rien n'est gâché. Tout le monde te le dit...tu as tout pour être heureux et tu es conscient qu'a priori, c'est bel et bien le cas... sauf que toi, tu te sens malheureux... mais tu as la grande chance d'avoir un début de réponse quant au pourquoi!
J'ai été dingue d'un Pierrot de justement 50 ans...j'ai pris la fuite... oui, c'est vrai, tu perds des gens avec lesquels tu aurais pu vivre... partager même l'existence... mais franchement...ces gens là sont passés et tu n'as rien râté... c'est seulement la vie avec ses turbulences! En ce qui me concerne, je n'ai pas l'âme d'une soignante, je ne suis pas une mère née...je ne pouvais pas et de mon côté je demande tellement qu'il ne pouvait pas lire mes comportements... pas faite pour lui, c'est tout, pas faite pour un Pierrot... ta femme, elle, n'a pas de mérite à te supporter...elle t'aime probablement ou exerce d'excellent talents de maman qui lui font du bien, elle y trouve forcément son compte... Puis, il y a tellement d'homme sans SPP qui sont couvés par leur épouse... allez, je te le dis parce que je le pense, tu dois être une "merveille"...Mon Peter à moi l'était...sauf qu'il n'y a que lui pour en douter et se faire une horreur de personnalité par moment... J'ai fui Je sais que tu es forcément quelqu'un de bien. Lui, l'était... même âge que toi... sentiment d'avoir gâché sa vie mais accroché à celle-ci par peur... peur, tjrs peur de tout perdre, caché derrière un visage méprisant et hautain parfois, derrière des prétextes etc. Mais bon, la peur est tellement naturelle...et pas forcément besoin du SPP pour l'éprouver. Toi, tu es en route vers toi puisque manifestement tu sais ce qui te rend si mal dans ta peau. Et si tu cherches à te regarder autrement... tu verras que s'ils sont attirés vers toi, c'est que tu le mérites. Courage "Pierrot"... Courage! Lève-toi et regarde-toi. Rien n'est perdu. Laisse-toi regarder comme les autres te voient et ne doute plus qu'ils te perçoivent pour ce que tu es. Aimer quelqu'un s'est accepter ses ses souffrances, ses drames... dans la limite où cela n'est pas contagieux... la relation ne doit pas devenir destructrice. Moi, j'ai pris les jambes à mon cou parce que je descendais de plus en plus vers un monde sombre et mortifère...Je me suis sauvée et c'est bien normal, tout le monde se défend comme il le peut... Veille à ne pas pousser l'autre au désespoir... C'est important! Bonne route à toi, je suis sûre que tu vas tout faire pour mieux vivre ton présent et aborder avec confiance ton futur!

Citation:
Posté par pierrotJ
enfin qqn qui parle de qqc qui me bouffe l'existence, bonjour à tous.
Lamauny, je viens de lire ton message et il me semble que tu souffre un peu de la même chose que moi.
ce fameux syndrome de peter pan est bien réel, bien sûr rien à voir avec une quelconque défaillance de responsabilité, il s'agit vraiment et réellement d'une fuite, d'un refus du monde tel qu'il est avec ses contraintes, ses déceptions, ses difficultés que l'on trouve insurmontables.
j'ai lu le livre de Dan Kiley il est très juste mais come la plupart des livres de psychologie, on se reconnait dedans mais tout est à faire. et là, les méthodes manquent. la prise de conscience est une chose. je suis persuadé de souffrir d'un refus de la vie réelle, je me suis réfugié depuis l'age de 7 ans ds un monde de reve, j'en ai 50. j'ai eu de la chance ds ma vie parce que je n'ai fait que faire semblant, j'ai copié les comportements des gens que je voyais, pour me donner un semblant de personnalité, j'ai recraché les discours que les autres faisaient et qui avaient fait leur preuve devant les gens. bref, j'ai vécu par procuration. j'ai animé une marionnette pur qu'elle puisse trouver sa place ds la vie. j'ai eu de la chance car j'ai trouvé des gens qui m'ont supporté la première étant ma femme. mais j'ai le sentiment d'avoir raté ma vie car je me suis attaché à des gens par peur d'être seul et je les ai suivi par peur qu'on m'abandonne de nouveau.
par contre, j'ai perdu des gens avec qui j'aurais aimé partager ma vie, des gens qui se sont barrés dès qu'ils on compris ds quelle galère ils s'engageaient avec moi.
je me retrouve maintenant en conflit avec moi-même. car je ne peux plus faire semblant, je ne veux plus de cette vie confortable ds laquelle je suis même si toout le monde me dit que j'ai tout ce que je veux, que j'ai de la chance et que personne ne comprend pourquoi je ne suis pas heureux. je veux vivre ma vie la mienne, la vraie et j'en ai qu'une.
si mon témoignage peut aider qqn, je serais heureux de partager avec ce que je vis. car moi aussi je suis à la recherche de gens qui me permette de reprendre contact avec la dure réalité de la vie.

Dernière modification par nikimultipass 05/11/2008 à 17h05.
 
Vieux 24/12/2008, 15h38   #22
tatooetugo
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 34
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par mouai....
enfin moi personnellement je tiens a dire que d'apres un proche j'ai le syndrome donc je suis allé me renseigné, c'est vrai que y'a qq symptome qui me correspondent mais la j'ai cherché un peu partout puis j'ai reflechie j'en ait deduis une chose:
le syndrome de peter pan peu etre assimilé a enormement de chose d'ailleurs meme des deformation sur bcp de sites ont deja commencé, n'importe qui qui n'est pas bien dans ses pompes ou un peut parano peut se croire atteind de ce syndrome, domaine de definition extra large quoi...

sinon pour ce que vous avez precedement dit ben je pense tout simplement que y'a plein de nevrosé ou de gens etrange dans le monde, a ne pas tout mettre dans une case "syndrome" des que y'a qq chose qui a pas l'air de tourné rond... exemple sur ce que a dit wendy:

"Vers l'adolescence j'ai tout fais pour être entouré d'amis" tout les ados veulent des amis

"Dèja très jeune (3 ans)j'avais peur de la mort, de la fin" la peur de l'inconnu qu'est la mort est relativement beaucoup repandu

"Et j'absorbais leurs personnalités" sa je sais le faire moi aussi ^^

"Je confond l'acte sexuelle et l'amour" en realité l'acte sexuelle et l'amour sont 2 chose assez compliqué a definir l'une par rapport a l'autre donc des confusions d'amours et de sexe sont a peu pres une des chose les plus répandut dans le monde...

"J'ai peur de l'extérieur mais pratiquement personne ne le sais puisque je me suis construit un bouclié, une identité afin qu'on ne puisse m'atteindre" je sais pas si j'ai besoin de le dire mais... hyper repandu? meme dans les 3/4 des series télévisé t'a des gars comme sa enfin je veut dire que n'importe quel personne qui est relativement influencé par la télévision peut faire sa

"Mais en réalité je me languis que d'une seul chose lorsque je suis à l'extérieur, retourner dans mon monde" ba moi aussi pourtant je vis tres bien mais j'aime pas sortire c'est tout

"depuis très jeune j'ai un comportement différent de celui que j'ai chez moi" je sais pas si vous savez mais.. tout le monde fait sa.. ont a une facade a montrer aux personne dehors, amis et tout , mais des qu'on gratte un peu on trouve qq de different, tout le monde a un attitude differente en publique qu'en privé, enfin quasiment...

"je veux tjr être la meilleur à l'école et je fais tout pour plaire" alors la le tas de personne qui repondent a ces criteres ^^

"je voie le monde extérieur comme un dangé" j'ai peur de le dire... mais... le monde exterieur est relativement dangereux, a par qu'on s'y lance a tete baissé car c'est plus marrant que de razer les mur donc j'ai pas envie de le dire mais on pourrait assimiler sa tout simplement a une sorte de... lacheté

enfin bref voila la description des symptomes du syndrome de peter pan: repandu

sinon pour moi comme je l'avait dit on m'a dit que j'avait ce syndrome a cause de ma capacité a prendre tout les gens que je connais pas pour des pignouf (ref tout mon message) donc voila maintenant faut trouvé le rapport et l'expliquation psychologique a tout sa...

voila donc le dernier message c'est le seul que j'ai repris parceque sa m'a soulé mais pour tout les autres ben ce que vous decrivez est un comportement de raté ou d'associal en général donc diagnostic:
tous les humains n'ont pas le meme comportement les un face aux autres donc arreté de vous prendre le choux (hiboux genoux... =_=" ) avec ces syndromes bientot on va faire le syndrome du mec pleure bcp et du mec qui trouve pas le dentifrice dans sont placard...

tout sa pour dire que plus vous regardé des syndrome plus vous vous inventé des syndrome dans votre tete
(oh et pour les tordu de la grammaire je sais que je met des "sa" a la place des "ca" mais bon... )



Amicalement Votre, le plus Pignouf de tous les Pignoufs...

(si apres sa vous pensé que j'ai 4 ans grand bien vous fasse)

j'ai envie de rajouter que la mesestime de soi entraine la recherche de symptomes divers qui feront que vous êtes celui ou celle à montrer du doigt..

en general, les gens atteints ne se reconnaissent pas si facilement... c'est aussi pour ca qu' ils ont du mal à se soigner...

pour les autres??? essayer le coaching en image personnel image interne et externe... et aussi les stages d'acceptation de soi, qui redonne confiance en soi.

mais dans ce que j'ai lu, il y a quand meme des articles qui sont des vrais cas...

cordialement
tatooetugo is offline  
Vieux 24/12/2008, 15h44   #23
tatooetugo
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 34
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par compagne de peter pan
Bonjour,
Je suis depuis deux ans avec quelqu'un qui, outre le syndrome abandonnique, souffre du syndrome de peter pan - relation difficile, en dents de scie, les montagnes russes en permanence ! Notre relation est géniale quand tout va bien, mais destructrice quand il "décroche", à croire que c'est un autre homme. Humiliations publiques, dévalorisation de ma personne (mon physique, mon métier, ma famille et mes amis... dont il est fier quand tout va bien), mensonges, oubli de tout ce qui concerne notre couple (rendez-vous, choses à faire ensemble...), passage de "tu es la femme de ma vie" à "t'es rien pour moi"... Situation extrêmement difficile à vivre, d'autant que depuis des mois nous envisageons de vivre ensemble, sur son initiative. Cette perspective semble remuer ses peurs et je constate une augmentation des symptomes, pourtant je pense qu'il faut essayer la vie commune, il n'y a que comme ça que l'on pourra avancer.
Bien entendu il refuse de consulter, il est bien trop fort pour ça, n'a besoin de personne, etc. C'est donc moi qui consulte... et apprends à ne plus être "la maman" puisque ce comportement ne fait qu'accentuer ses troubles. En prenant en charge ce qu'il ne fait pas, il ne peut grandir et prendre ses responsabilités... Donc, de plus en plus, je ne fais plus à sa place, et tant pis si ça lui pose des problèmes. ça se joue sur des petites choses : quelque chose qu'il a emprunté à un ami et oublie de lui rendre, alors que l'autre en a besoin - avant j'allais le rendre, mais c'est terminé ; son ami est fâché, mais ça n'est pas mon problème. Pareil pour les rendez-vous administratifs : je cesse de les lui rappeler, ayant compris et admis que s'il n'y allait pas, c'est lui qui se mettait en difficulté, et non moi. Terminée aussi la culpabilisation (j'aurais dû lui rappeler, je savais qu'il allait oublier... mais comme je ne l'ai pas fait ça l'a mis en difficulté...) ; non, je n'ai pas à culpabiliser de son incapacité à prendre ses responsabilités. C'est douloureux de ne pas aider la personne que l'on aime mais il faut bien comprendre qu'on l'aide mieux en ne faisant rien. Et ça fonctionne, il est de plus en plus responsable, et dans sa vie professionnelle il assure maintenant très bien. C'est encourageant et je pense qu'il sera possible qu'il transpose ces comportements à notre relation. Je bataille aussi sur la question des excuses ; il y a beaucoup de choses que je comprends mais que je n'accepte pas et, dans ces cas, je demande à ce qu'il me présente ses excuses ; pour l'instant, ça ne fonctionne pas trop... lui estimant qu'il n'a pas à s'excuser pour ce qu'il est ! Mais je tiens bon car je n'ai pas, moi, à subir et à payer le prix des traumatismes qu'il a subis dans son enfance !!
Voilà, j'espère que ce petit témoignage pourra apporter quelque chose ici... en tous cas il est important de se faire aider, sinon on se fait bouffer...
Bon courage !!!

et bien, ce témoignage est tellement copie conforme de mon vécu que j'en reste baba... mais perso, je ne sais pas si j'aurais la force de tenir et je ne sais pas si les regles d'une vie normale que je cherche à poser seront vivables pour lui, mais moi, je ne peux vivre avec son manque de structure. et en plus il a 44 moi 48, je ne me sens pas mère thérésa... j'ai été mère pour mes enfants (4), je ne veux pas l'etre d'un 5em qui n'est pas de moi...
grave reflexion depuis que je suis sur le site, sur le devenir de ma relation..

merci a tous..
tatooetugo is offline  
Vieux 24/12/2008, 15h52   #24
tatooetugo
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 34
Re : Syndrome de Peter Pan

Citation:
Posté par nikimultipass
"Pierrot", je veux te dire qu'à 50 ans...rien n'est gâché. Tout le monde te le dit...tu as tout pour être heureux et tu es conscient qu'a priori, c'est bel et bien le cas... sauf que toi, tu te sens malheureux... mais tu as la grande chance d'avoir un début de réponse quant au pourquoi!
J'ai été dingue d'un Pierrot de justement 50 ans...j'ai pris la fuite... oui, c'est vrai, tu perds des gens avec lesquels tu aurais pu vivre... partager même l'existence... mais franchement...ces gens là sont passés et tu n'as rien râté... c'est seulement la vie avec ses turbulences! En ce qui me concerne, je n'ai pas l'âme d'une soignante, je ne suis pas une mère née...je ne pouvais pas et de mon côté je demande tellement qu'il ne pouvait pas lire mes comportements... pas faite pour lui, c'est tout, pas faite pour un Pierrot... ta femme, elle, n'a pas de mérite à te supporter...elle t'aime probablement ou exerce d'excellent talents de maman qui lui font du bien, elle y trouve forcément son compte... Puis, il y a tellement d'homme sans SPP qui sont couvés par leur épouse... allez, je te le dis parce que je le pense, tu dois être une "merveille"...Mon Peter à moi l'était...sauf qu'il n'y a que lui pour en douter et se faire une horreur de personnalité par moment... J'ai fui Je sais que tu es forcément quelqu'un de bien. Lui, l'était... même âge que toi... sentiment d'avoir gâché sa vie mais accroché à celle-ci par peur... peur, tjrs peur de tout perdre, caché derrière un visage méprisant et hautain parfois, derrière des prétextes etc. Mais bon, la peur est tellement naturelle...et pas forcément besoin du SPP pour l'éprouver. Toi, tu es en route vers toi puisque manifestement tu sais ce qui te rend si mal dans ta peau. Et si tu cherches à te regarder autrement... tu verras que s'ils sont attirés vers toi, c'est que tu le mérites. Courage "Pierrot"... Courage! Lève-toi et regarde-toi. Rien n'est perdu. Laisse-toi regarder comme les autres te voient et ne doute plus qu'ils te perçoivent pour ce que tu es. Aimer quelqu'un s'est accepter ses ses souffrances, ses drames... dans la limite où cela n'est pas contagieux... la relation ne doit pas devenir destructrice. Moi, j'ai pris les jambes à mon cou parce que je descendais de plus en plus vers un monde sombre et mortifère...Je me suis sauvée et c'est bien normal, tout le monde se défend comme il le peut... Veille à ne pas pousser l'autre au désespoir... C'est important! Bonne route à toi, je suis sûre que tu vas tout faire pour mieux vivre ton présent et aborder avec confiance ton futur!

decidemment, plus j'avance dans la lecture et plus j'ai froid dans le dos...
même sentiment de descente vers la desolation le negatif le gachis.. j'ai beau tendre la main, etre la plus lumineuse possible, je m'eteins.. je sombre... j'ai pris un coup de vieux depuis que je le connais... si facile à aimer , tellement il séduise, si facile à sombrer, tellement il vous demontre d'un coup que ce qui vous a attiré chez eux et qui vous les a attaché, vous ne l'aurez qu'au compte goutte...
alors à nous de nous respecter et de savoir si les goutte suffisent...

bbbbbbbbbbrrrrrrrrrrrrrrrrrr, fais pas chaud d'un coup!!!!!!!!!
tatooetugo is offline  
Vieux 22/12/2009, 11h14   #25
Peter00°46*48°04
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2009
Messages: 2
Re : Syndrome de Peter Pan

Bon he bien étant donné que le sujet c'est le syndrome de peter pan je suis pas étonné que ca parte un peu en cacaouette...^^ et dans tout les sens
Pour ma part je veux mettre en garde certaines filles car moi étant ateint de se syndrome, j'entends des comportements de garçons qui ne sont pas forcements toujours francs ou qui disent pas tout donc a ne pas confondre avec le syndrome de peter pan ...
Je dirais juste que tout dépend du stade de la personne si elle en a conscience ect ect ...
faut aussi savoir que tout les moments seront pas rose pour lui et la la copine ou femme a son role a jouer...
Très souvent le genre de rupture énoncée par peterpan2007 plus haut en début de page traduit qu'il n'arrive pas a tout dire que se soit en famille ou en couple . S'il n'a pas conscience du syndrome soit il doit en prendre conscience et la ca changera pas mal de truc dans ca tête donc dangereux pour vous mais si tu es une fille qui voit comment marche le personnage et que tu le met en confiance en comprenant se qu'il ressent vraiment ! tu poura lui amener la chose tranquillement. Sinon il poura pas s'engager.
S'il en a conscience il peu aller plus loin il se dit surement meme chaque jour que tu pourais être la dernière mais pour lui tu lis dans ses pensées quand il te le prouve au quotidiens se qui n'est forcement le cas tu me diras ^^
(il est vrai qu'il oublit de dire se qui vous plais tant dans les bon moment... et le rabache a la pelle quand il a peur de vous perdre ).
Peter00°46*48°04 is offline  
 


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h51.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !