Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 04/02/2012, 11h13   #51
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Si j’ai reproduit cet article, ce n’est pas pour stigmatiser la lobotomie en tant que pratique barbare, mais pour mettre en valeur deux réalités importantes en médecine :
Ce qui est vrai un jour ne l’a pas toujours été. Face à des drames provoqués par la maladie mentale, des outils qui nous paraissent aujourd’hui monstrueux ont pu constituer par le passé une stratégie courante à défaut d’être toujours utile. La lobotomie a tout simplement disparu car on a trouvé des méthodes plus simples, moins dangereuses et moins agressives pour traiter les maladies mentales. Nos méthodes actuelles paraîtront peut-être elles-aussi monstrueuses à nos petits-enfants dans 50 ans.


D Dupagne.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 11h18   #52
amical
Patient impatient
 
Avatar de amical
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 1 728
Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par oda
Il est important de reconnaître que ni la science, ni les sciences, ni les méthodes expérimentales ne peuvent donner une réponse ou une solution à tout.

Sauf que sans la science, c'est à dire une suite de progrès constants et vérifiés, personne ne serait ici pour échanger...
C'est la science qui explique aujourd'hui ce qu'hier on ne connaissait (comprenait) pas.
Après, les écarts regrettables de certains, les non-dits voir les mensonges, ça n'a rien à voir avec la science mais avec la cupidité humaine.
Ce n'est pas parce que votre boucher vous a vendu un steak immangeable que tous les bouchers sont des salauds !
__________________
L'univers a t-il des limites alors que la bétise n'en a pas?
♫♫♫
amical is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 11h19   #53
oda
 
Messages: n/a
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par pandagirl
...
De quoi parles tu? De quelles impatiences?
De quel medecin?
Tu crois qu'ils t'ont attendu pour se poser des questions sur les neuros, sur les traitements? Je veux bien croire que les medecins ne sont pas tous clean et compétents, c'est partout pareil la medecine n'y echappe pas. Mais dans l'ensemble je crois que les medecins savent ce qu'ils font et font avec ce qu'ils ont comme moyen. Faut faire attention à ne pas faire de généralités abusives.

Bonjour Pandagirl,

Cette discussion pourrait être rebasculée dans le topic "je suis devenu clinicien sur internet", je pense qu'il faut se garder de projeter ou de généraliser sa propre expérience de la prise de traitements psychotropes sur les autres.

Par contre, j'ai souhaité appuyé le témoignage d'Orion, car mes activités depuis 10 ans me permettent en ce qu'elles me donnent l'occasion de constater de visu (chez un certains nombres de personnes), même si je ne suis pas une "soignante", d'abonder dans le sens du témoignage d'Orion.

Pour ce qui est des impatiences : les personnes qui en souffrent ne peuvent pas rester assises, et sont obligés d'être constamment en mouvement, il existe des traitements "correcteurs" mais parfois certains médecins négligent tout simplement d'en prescrire !
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 12h45   #54
Selma*
traductrice capillaire
 
Avatar de Selma*
 
Date d'inscription: juin 2010
Localisation: en flagrant délire
Messages: 2 085
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par oda
Bonjour Pandagirl,

Cette discussion pourrait être rebasculée dans le topic "je suis devenu clinicien sur internet", je pense qu'il faut se garder de projeter ou de généraliser sa propre expérience de la prise de traitements psychotropes sur les autres.

Par contre, j'ai souhaité appuyé le témoignage d'Orion, car mes activités depuis 10 ans me permettent en ce qu'elles me donnent l'occasion de constater de visu (chez un certains nombres de personnes), même si je ne suis pas une "soignante", d'abonder dans le sens du témoignage d'Orion.

Pour ce qui est des impatiences : les personnes qui en souffrent ne peuvent pas rester assises, et sont obligés d'être constamment en mouvement, il existe des traitements "correcteurs" mais parfois certains médecins négligent tout simplement d'en prescrire !

Je ne vois pas en quoi je généralise mon experience des neuros. Je suis intervenue en tant que patiente sous neuroleptiques car certaines choses que j'ai lues m'ont gênée. Comme par exemple le fait de reprocher à Rapsody son paradoxe vis à vis de son traitement. Le paradoxe est souvent à la base de tout...
Je ne viens pas sur Atoute étaler une science que je n'ai pas mais je lis beaucoup de témoignages et j'echange pas mal sur les traitement ici mais aussi IRL. La volonté d'arret est fréquente, le rapport au traitement souvent conflictuel, c'est une constatation. Après chacun à ses propres raisons. J'ai dit que dans mon cas, c'est une alternance de phase de rejets et d'acceptation. Je ne parle pas pour les autres.

Quand tu dis qu'un medecin n'a pas conscience de la violence de certains traitements neuros je maintiens que je pense que si de tels medecins existent cela reste des cas isolés. La plupart savent ce qu'ils font et tentent avant tout d'apaiser la souffrance des malades avec les moyens dont ils disposent. Depuis un an et demi que je suis prends des neuro, nous avons eu longuement l'occasion de discuter du sujet avec mon psychiatre. Ce n'est pas un traitement anodin même à faible dosage. Nous avons aussi longuement discuté de la schizophrénie et du pourquoi je me retrouvée avec des neuros sans être schizophrène. De ce que j'ai pu comprendre de ce qu'il m'a dit sur la schizophrénie, leur traitement sont souvent plus lourds que ce que je prends. Je ne voudrais pas me retrouver dans la peau d'un schizophrène sans traitement c'est tout, sachant dejà ce que je vis sans neuroleptiques. Je ne vois pas où tu vois de projections.


Par contre, j'ai souhaité appuyé le témoignage d'Orion, car mes activités depuis 10 ans me permettent en ce qu'elles me donnent l'occasion de constater de visu (chez un certains nombres de personnes), même si je ne suis pas une "soignante", d'abonder dans le sens du témoignage d'Orion.

De quelles activités parles tu exactement? Qu'as tu constaté exactement? Je ne comprends pas bien. As tu déja travaillé dans le monde psy?
__________________
http://www.youtube.com/watch?v=mec89...eature=related

Si derrière chaque barbe il y avait de la sagesse, toutes les chèvres seraient des prophètes.
Proverbe arménien

Dernière modification par Selma* 04/02/2012 à 12h48.
Selma* is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h11   #55
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par Rapsody
Désolée mais je ne rentrerais pas dans ces dialectiques infernales que vous tenez toute votre bande, branlettes intellectuelles sur ce que vous ne connaissez pas sur votre peau, autisme, neuros, etc etc la liste est longue.
Ta perversion de ta dernière phrase: je continuais sans une semaine de plus je mourrais.
Les neuroleptiques sont les sauveurs des psychotiques qui seraient à hurler dans les hostos sans ou suicidés pour la grande majorité.
Vous dites beaucoup de conneries, mais celle là je devais quand meme la reprendre.
La suite sans moi.


ma perversion qui ne consiste qu'as te faire remarquer qu'il est quand meme gonfle de hurler aux scandale qu'en on pose des questions que toi meme tu t'est poser

A quand même envie de te rappeler que je t'es moi même dit que c'etais une mauvaise idée

Quand a ma branlette intellectuelle , elle pose juste une question
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h12   #56
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par letotor
Je plussoie.


......................Par ce que ?
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h14   #57
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par castor
Si j’ai reproduit cet article, ce n’est pas pour stigmatiser la lobotomie en tant que pratique barbare, mais pour mettre en valeur deux réalités importantes en médecine :
Ce qui est vrai un jour ne l’a pas toujours été. Face à des drames provoqués par la maladie mentale, des outils qui nous paraissent aujourd’hui monstrueux ont pu constituer par le passé une stratégie courante à défaut d’être toujours utile. La lobotomie a tout simplement disparu car on a trouvé des méthodes plus simples, moins dangereuses et moins agressives pour traiter les maladies mentales. Nos méthodes actuelles paraîtront peut-être elles-aussi monstrueuses à nos petits-enfants dans 50 ans.


D Dupagne.

La c'est moi qui plussoie

Par ce que je pense que c'est le sens de ton intervention première ...qui ne consistais absolument pas a décrier les neuro mais a constater qu'on fait des progres et qu'on a bonne espoirs de faire mieux
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h16   #58
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
La c'est moi qui plussoie

Par ce que je pense que c'est le sens de ton intervention première ...qui ne consistais absolument pas a décrier les neuro mais a constater qu'on fait des progres et qu'on a bonne espoirs de faire mieux


Ben oui. Je suis contente qu'au-moins quelqu'un a compris ce que je voulais dire.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h24   #59
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par pandagirl
Je ne vois pas en quoi je généralise mon experience des neuros. Je suis intervenue en tant que patiente sous neuroleptiques car certaines choses que j'ai lues m'ont gênée. Comme par exemple le fait de reprocher à Rapsody son paradoxe vis à vis de son traitement. Le paradoxe est souvent à la base de tout...
Je ne viens pas sur Atoute étaler une science que je n'ai pas mais je lis beaucoup de témoignages et j'echange pas mal sur les traitement ici mais aussi IRL. La volonté d'arret est fréquente, le rapport au traitement souvent conflictuel, c'est une constatation. Après chacun à ses propres raisons. J'ai dit que dans mon cas, c'est une alternance de phase de rejets et d'acceptation. Je ne parle pas pour les autres.

Quand tu dis qu'un medecin n'a pas conscience de la violence de certains traitements neuros je maintiens que je pense que si de tels medecins existent cela reste des cas isolés. La plupart savent ce qu'ils font et tentent avant tout d'apaiser la souffrance des malades avec les moyens dont ils disposent. Depuis un an et demi que je suis prends des neuro, nous avons eu longuement l'occasion de discuter du sujet avec mon psychiatre. Ce n'est pas un traitement anodin même à faible dosage. Nous avons aussi longuement discuté de la schizophrénie et du pourquoi je me retrouvée avec des neuros sans être schizophrène. De ce que j'ai pu comprendre de ce qu'il m'a dit sur la schizophrénie, leur traitement sont souvent plus lourds que ce que je prends. Je ne voudrais pas me retrouver dans la peau d'un schizophrène sans traitement c'est tout, sachant dejà ce que je vis sans neuroleptiques. Je ne vois pas où tu vois de projections.


Par contre, j'ai souhaité appuyé le témoignage d'Orion, car mes activités depuis 10 ans me permettent en ce qu'elles me donnent l'occasion de constater de visu (chez un certains nombres de personnes), même si je ne suis pas une "soignante", d'abonder dans le sens du témoignage d'Orion.

De quelles activités parles tu exactement? Qu'as tu constaté exactement? Je ne comprends pas bien. As tu déja travaillé dans le monde psy?

J'ai souligner le paradoxe seulement par ce que je trouve très injuste de reprocher une réflexion certes un peux maladroite ; mais qui ne mérite absolument pas l'attaque qu'elle a eu en retours

La seule chose qu'a dit castor c'est qu'en vue des traitements future les traitement actuel passerons pour grossier

Moi je temoignes par ce que d'un autre cotes je les étudies aussi les neuro et leurs effet et que je trouve que de ne pas parler des effets secondaire des neuro forme un terrain d'autant plus difficile pour les patients

Apres tous vivre avec des neuro n'est pas toujours simple et si on n'en parle jamais en empêchant tous questionnement , bah moi je comprend que les utilisateur de neuro qui en plus doivent gérer leur maladie se retrouve pris dans une situations paradoxal
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h43   #60
Suze
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 198
Re : Les chevaliers blancs de la science

Je suis assez d'accord avec Oda, certains font de la science une religion en posant des dogmes (premier dogme : tout ce qui n'a pas été prouvé est faux et du charlatanisme). Ce n'est absolument pas comme ça que la science avance.

Je n'ai pas besoin de preuves scientifiques pour constater que des tumeurs ou des cancers sur mes rats, que les véto disent condamnés à court terme, s'atténuent voire disparaissent avec l'homéopathie. L'effet placebo, je veux bien, mais sur des cancers (et sur des animaux qui plus est) ?

Les médecins de l'Antiquité n'avaient pas besoin de preuves scientifiques pour constater que de nombreuses plantes avaient des effets en matière de santé. Le fait est que, par la suite, la science a trouvé, sur certaines de ces plantes, les molécules actives. Il serait bien idiot et dogmatique de refuser aux plantes dont on n'a pas encore trouvé la molécule active, la faculté de soigner qui leur est reconnue depuis parfois des milliers d'années.

Si le gi-gong et l'acupuncture n'avaient aucun effet sur l'état général des patients, les chinois les auraient abandonnés, depuis le temps, et surtout, les autres cultures ne les adopteraient pas de plus en plus.

Je me souviens d'un "biologiste" qui maintenait que les plantes ne pouvaient pas ressentir d'émotions, sur la base d'un argument très dogmatique : "pour ressentir des émotions, il faut avoir un système nerveux". A ce point, ça tient du syllogisme (l'humain ressent des émotions - il les ressent grâce à son système nerveux (d'ailleurs est-ce bien vrai ?) - donc pour ressentir des émotions il faut un système nerveux).
Suze is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h48   #61
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
ma perversion qui ne consiste qu'as te faire remarquer qu'il est quand meme gonfle de hurler aux scandale qu'en on pose des questions que toi meme tu t'est poser


Jamais je n'ai décrié les neuros. ni ne me suis posée vos questions.

Quand tu ne comprends pas un truc pose des questions, au lieu d'interpréter sauvagement ainsi tu auras une chance de progresser.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 13h58   #62
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par Rapsody
Jamais je n'ai décrié les neuros. ni ne me suis posée vos questions.

Quand tu ne comprends pas un truc pose des questions, au lieu d'interpréter sauvagement ainsi tu auras une chance de progresser.

Aucune interprétation sauvage juste un constat

Et on ne les a pas décrié non plus c'est foutus neuro On as meme rappeller encore et encore que pour l'instant on ne faisait pas mieux

Mais on les a juste définie pour ce qu'il sont dans leurs réalité


Et d'un point de vue perso je ne pose pas de question a quelqu'un qui me traite de pervers simplement par ce qu'elle a pas pris le temps de bien lire ce qui est écris et dit
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h07   #63
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
Aucune interprétation sauvage juste un constat

Et on ne les a pas décrié non plus c'est foutus neuro On as meme rappeller encore et encore que pour l'instant on ne faisait pas mieux

Mais on les a juste définie pour ce qu'il sont dans leurs réalité


Et d'un point de vue perso je ne pose pas de question a quelqu'un qui me traite de pervers simplement par ce qu'elle a pas pris le temps de bien lire ce qui est écris et dit


D'ailleurs pendant qu'on y est



plonk !
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h09   #64
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
D'ailleurs pendant qu'on y est



plonk !


Eh oui la vérité fait mal.
Ton pire ennemi Orion, est ta certitude de "savoir".
Et ça, tu n'est pas prêt de la lâcher.
Ca te rend de plus en plus antipathique à lire.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h16   #65
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par Suze
Je suis assez d'accord avec Oda, certains font de la science une religion en posant des dogmes (premier dogme : tout ce qui n'a pas été prouvé est faux et du charlatanisme). Ce n'est absolument pas comme ça que la science avance.

Je n'ai pas besoin de preuves scientifiques pour constater que des tumeurs ou des cancers sur mes rats, que les véto disent condamnés à court terme, s'atténuent voire disparaissent avec l'homéopathie. L'effet placebo, je veux bien, mais sur des cancers (et sur des animaux qui plus est) ?

Les médecins de l'Antiquité n'avaient pas besoin de preuves scientifiques pour constater que de nombreuses plantes avaient des effets en matière de santé. Le fait est que, par la suite, la science a trouvé, sur certaines de ces plantes, les molécules actives. Il serait bien idiot et dogmatique de refuser aux plantes dont on n'a pas encore trouvé la molécule active, la faculté de soigner qui leur est reconnue depuis parfois des milliers d'années.

Si le gi-gong et l'acupuncture n'avaient aucun effet sur l'état général des patients, les chinois les auraient abandonnés, depuis le temps, et surtout, les autres cultures ne les adopteraient pas de plus en plus.

Je me souviens d'un "biologiste" qui maintenait que les plantes ne pouvaient pas ressentir d'émotions, sur la base d'un argument très dogmatique : "pour ressentir des émotions, il faut avoir un système nerveux". A ce point, ça tient du syllogisme (l'humain ressent des émotions - il les ressent grâce à son système nerveux (d'ailleurs est-ce bien vrai ?) - donc pour ressentir des émotions il faut un système nerveux).

Les plantes ne sont pas des placebos, la médecine traditionnelle à base de plantes est l'ancêtre de notre médecine actuelle. La phytothérapie a ses avantages et ses inconvénients. Mais personne ne nie que les plantes contiennent des molécules pouvant servir de médicaments. Et surtout pas les firmes pharmaceutiques qui ont isolé ses molécules et qui maintenant les synthétisent, telles quelles ou transformées. L'aspirine, c'est un dérivé d'une substance contenue dans l'écorce de saule.

Mais le fait qu'une pratique traditionnelle perdure ne signifie pas qu'elle soit bénéfique. Sans remise en cause des traditions, on pourrait continuer ad vitam les mutilations sexuelles par ex.

Cependant, je n'ai pas d'avis tranché sur l'acupuncture. Je crois qu'elle a été assez peu évaluée. Et encore faut-il qu'elle le soit correctement. ça reste donc un gros point d'interrogation.

POur le reste, les plantes qui auraient des émotions... On peut évidemment le croire, comme de croire que la vierge est apparue à Lourdes, que nous avons une âme, que l'on peut communiquer avec les morts, que l'on peut se réincarner en lapin...

Dernière modification par castor 04/02/2012 à 14h21.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h21   #66
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par castor
Les plantes ne sont pas des placebos, la médecine traditionnelle à base de plantes est l'ancêtre de notre médecine actuelle. La phytothérapie a ses avantages et ses inconvénients. Mais personne ne nie que les plantes contiennent des molécules pouvant servir de médicaments. Et surtout pas les firmes pharmaceutiques qui ont isolé ses molécules et qui maintenant les synthétisent, telles quelles ou transformées. L'aspirine, c'est un dérivé d'une substance contenue dans l'écorce de saule.

Mais le fait qu'une pratique traditionnelle perdure ne signifie pas qu'elle soit bénéfique. Sans remise en cause des traditions, on pourrait continuer ad vitam les mutilations sexuelles par ex.

POur le reste, les plantes qui auraient des émotions... On peut évidemment le croire, comme de croire que la vierge est apparue à Lourdes, que nous avons une âme, que l'on peut communiquer avec les morts, que l'on peut se réincarner en lapin...

bah je ne dirais pas que les plantes on des émotions mais elle communique entre elle par le biais de tous un tas de signaux chimique

l'erreurs par contre serais de calquer nos émotions sur les réactions des plantes

Quoi qu'il y a des jours ou je me dit que mon cactus a peux etre trouver l'illumination ....
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h29   #67
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
bah je ne dirais pas que les plantes on des émotions mais elle communique entre elle par le biais de tous un tas de signaux chimique

l'erreurs par contre serais de calquer nos émotions sur les réactions des plantes

Quoi qu'il y a des jours ou je me dit que mon cactus a peux etre trouver l'illumination ....


Ah oui ! elles communiquent. Mais des messages assez simples. Pour ce qu'on en connait actuellement en tous cas.

Elles réagissent à la lumière, à la composition de l'air, à la température...

N'empêche que comme elles n'ont pas la possibilité de se déplacer pour chercher la nourriture, les stratégies que l'évolution a sélectionnées ne comprennent sans doute pas la communication d'émotions ou de pensées
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h32   #68
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par castor
Ah oui ! elles communiquent. Mais des messages assez simples. Pour ce qu'on en connait actuellement en tous cas.

Elles réagissent à la lumière, à la composition de l'air, à la température...

N'empêche que comme elles n'ont pas la possibilité de se déplacer pour chercher la nourriture, les stratégies que l'évolution a sélectionnées ne comprennent sans doute pas la communication d'émotions ou de pensées

bah sa pose des questions bizarres qui pour le coup tienne surtout a l’interprétation quand une plante envoie une molécule qui dit aux plante extérieure danger peux t'on dire que ce n'est pas une emotion qui est communiquer ?


Bref c'est de la sémantique tous cela
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 14h44   #69
oda
 
Messages: n/a
Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par castor
...

les stratégies que l'évolution a sélectionnées ne comprennent sans doute pas la communication d'émotions ou de pensées

pour moi cette phrase n'a pas de sens :

- ou alors cela sous-entendrait qu'il existe une "supra-machine" Evolution capable d'élaborer, comparer, choisir des stratégies ...

c'est typiquement le genre de raisonnement sous-jacent qui me fait dire que les tenants de la toute science, en font une sorte de religion ... donc ici on voudrait tenir pour acquis qu'il y a une grande roue Evolution doté d'une volonté de faire des stratégies ...

je suis plus pour l'approche écologiste au sens où les organismes vivants s'adaptent pour survivre en fonction du milieu ambiant.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h00   #70
Selma*
traductrice capillaire
 
Avatar de Selma*
 
Date d'inscription: juin 2010
Localisation: en flagrant délire
Messages: 2 085
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
J'ai souligner le paradoxe seulement par ce que je trouve très injuste de reprocher une réflexion certes un peux maladroite ; mais qui ne mérite absolument pas l'attaque qu'elle a eu en retours

La seule chose qu'a dit castor c'est qu'en vue des traitements future les traitement actuel passerons pour grossier

Moi je temoignes par ce que d'un autre cotes je les étudies aussi les neuro et leurs effet et que je trouve que de ne pas parler des effets secondaire des neuro forme un terrain d'autant plus difficile pour les patients

Apres tous vivre avec des neuro n'est pas toujours simple et si on n'en parle jamais en empêchant tous questionnement , bah moi je comprend que les utilisateur de neuro qui en plus doivent gérer leur maladie se retrouve pris dans une situations paradoxal

Bonjour Orion!

Je persiste à penser que souligner le paradoxe n'était pas la meilleure chose à faire. surtout quand tu ne vis pas la situation. Moi aussi je rale souvent après les neuros, je dis que c'est de la merde que ça me detruit mon cerveau, que je peux très bien m'en passer. Puis je dis deux jours plus tard que je ne pas m'en passer, que l'amour de ma vie reste l'abilify. Et pis peut être que dans un mois je redirais c'est de la merde. c'est comme ça pour certains en tout cas.
Après une bonne periode de stabilisation avec neuros, on oublie l'enfer qu'on a vecu sans et on ne voit plus que les effets secondaires genants. peut etre qu'on a besoin de piqure de rappel...

Sinon je n'ai rien dit contre Castor moi je répondais à Oda sur les medecins qui n'auraient pas conscience de ce qu'ils donnent à leur patient.
Sinon oui j'espère bien qu'il y aura des progrès de faits et de nouvelles solutions proposées. En attendant, il y a les neuros, c'est dejà ça.

Si tu veux parler des effets secondaires parce que tu les etudies pas de soucis. Je ne vois pas qui t'empeche d'en parler? J'en parle de temps en temps avec Blondroux sur santé psy, il pose souvent le problème surtout des effets à long terme puisqu'il en prend depuis 10 ans et je suppose que sur schizo ça doit pas mal en parler aussi.
__________________
http://www.youtube.com/watch?v=mec89...eature=related

Si derrière chaque barbe il y avait de la sagesse, toutes les chèvres seraient des prophètes.
Proverbe arménien
Selma* is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h06   #71
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par oda
pour moi cette phrase n'a pas de sens :

- ou alors cela sous-entendrait qu'il existe une "supra-machine" Evolution capable d'élaborer, comparer, choisir des stratégies ...

c'est typiquement le genre de raisonnement sous-jacent qui me fait dire que les tenants de la toute science, en font une sorte de religion ... donc ici on voudrait tenir pour acquis qu'il y a une grande roue Evolution doté d'une volonté de faire des stratégies ...

je suis plus pour l'approche écologiste au sens où les organismes vivants s'adaptent pour survivre en fonction du milieu ambiant.

Je le savais !

Bon. Pour le moment, on n'a pas de meilleure théorie que l'évolution pour pouvoir expliquer les caractéristiques du vivant.

Et donc, les biologistes ne disent pas

"Nos émotions sont apparues pour nous permettre de communiquer". Mais "la capacité d'exprimer des émotions a été été sélectionnée car elle apporte un avantage évolutif"

C'est le contraire du finalisme.

C'est de toute façon ce que tu dis dans ta dernière phrase. Les être vivants s'adaptent à leur milieu. Mais pas du jour au lendemain, n'est-ce pas ? La girafe n'a pas fait de gymnastique pour agrandir son cou et arriver à manger le feuillage des arbres. (caricature pour expliquer la différence entre le lamarckisme et le darwinisme)
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h08   #72
castor
 
Messages: n/a
Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par orion
bah sa pose des questions bizarres qui pour le coup tienne surtout a l’interprétation quand une plante envoie une molécule qui dit aux plante extérieure danger peux t'on dire que ce n'est pas une emotion qui est communiquer ?


Bref c'est de la sémantique tous cela

Arrête, je vais plus oser tondre ma pelouse
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h16   #73
oda
 
Messages: n/a
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par castor
Je le savais !

Bon. Pour le moment, on n'a pas de meilleure théorie que l'évolution pour pouvoir expliquer les caractéristiques du vivant.

Et donc, les biologistes ne disent pas

"Nos émotions sont apparues pour nous permettre de communiquer". Mais "la capacité d'exprimer des émotions a été été sélectionnée car elle apporte un avantage évolutif"

C'est le contraire du finalisme.

C'est de toute façon ce que tu dis dans ta dernière phrase. Les être vivants s'adaptent à leur milieu. Mais pas du jour au lendemain, n'est-ce pas ? La girafe n'a pas fait de gymnastique pour agrandir son cou et arriver à manger le feuillage des arbres. (caricature pour expliquer la différence entre le lamarckisme et le darwinisme)

Rien à voir avec le finalisme : c'est interactionniste !

et puisque tu SAIS
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h19   #74
oda
 
Messages: n/a
Re : Les chevaliers blancs de la science

y datent de quand tes cours de bio Castor ?
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2012, 15h19   #75
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Re: Re : Les chevaliers blancs de la science

Citation:
Posté par pandagirl
Bonjour Orion!

Je persiste à penser que souligner le paradoxe n'était pas la meilleure chose à faire. surtout quand tu ne vis pas la situation. Moi aussi je rale souvent après les neuros, je dis que c'est de la merde que ça me detruit mon cerveau, que je peux très bien m'en passer. Puis je dis deux jours plus tard que je ne pas m'en passer, que l'amour de ma vie reste l'abilify. Et pis peut être que dans un mois je redirais c'est de la merde. c'est comme ça pour certains en tout cas.
Après une bonne periode de stabilisation avec neuros, on oublie l'enfer qu'on a vecu sans et on ne voit plus que les effets secondaires genants. peut etre qu'on a besoin de piqure de rappel...


bonjour pandagirl

Je ne dit pas le contraire mais justement , pourquoi devrais ton s'en prendre alors a castor de se poser la question et de juste dire que aux fond plus tard on feras mieux ?

J'ai peux être rependus un peux fort je veux bien le concéder mais aux fond ma réponse n'as fait que s'inscrire dans le ton qui c'est instaurer

Promis il n'y auras pas de prochaine fois et je ne me laisserais plus prendre a se genre de dialogue qui n'est enfin de compte que le reflet de nos sentiment et ressentiment mal gérer

Citation:
Si tu veux parler des effets secondaires parce que tu les etudies pas de soucis. Je ne vois pas qui t'empeche d'en parler? J'en parle de temps en temps avec Blondroux sur santé psy, il pose souvent le problème surtout des effets à long terme puisqu'il en prend depuis 10 ans et je suppose que sur schizo ça doit pas mal en parler aussi.

Je tire comme toi mes questions de mes lectures sur le forum et je constate que du cote de la recherche et des études

Bah y a vraiment pas beaucoup de gens qui se pose la question et font des études publier sur le sujet

Bref sa me pose question par ce que c'est difficile a évaluer et que en plus il semble que le simple fait d'oser poser la question soulève une t'elle crainte , qu'on est tous de suite suspecter de faire de l'anti neuroleptique la ou aux fond le seul but c'est justement de mieux comprendre ...

bref ce n’étais qu'un constat absolument pas une accusation
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h43.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !