Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Forums dédiés à une maladie > Halitose - Mauvaise Haleine
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Halitose - Mauvaise Haleine Que vous soyez halitophobe ou réel halitosique, ce forum est pour vous.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 06/10/2005, 13h12   #1
stan500
Moderateur
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 419
Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Puisqu'il est très difficile de trouver une solution efficace grace à la médecine traditionnelle, pourquoi ne pas tester l'homéopathie. Je sais pas si c'est 100% efficace mais en tout cas c'est 100% naturel et sans risque. Voici quelques traitements adaptés à chaque type d'halitose, extrait de http://www.homeophyto.com/2003/01/haleine.php :

LE FOIE PARESSEUX.

On retrouve souvent une digestion paresseuse, une langue chargée, des troubles du sommeil. Il est utile de drainer le foie avec par exemple ROMARINUS, le romarin ou CARDUUS MARIANUS, le Chardon Marie, en phytothérapie
L'homéopathe prescrira volontiers CHELIDONIUM 4H : la mauvaise haleine est généralement perçue par le patient lui-même et par les autres. Les troubles digestifs sont aggravés par le lait et les produits laitiers. La langue est souvent chargée. Ce remède complète bien LYCOPODIUM dont la prescription est réservée au médecin. CHELIDONIUM se prend en 4H, une prise avant chaque repas.

TROUBLES DIGESTIFS.

Parmi de nombreux remèdes possibles :
NUX VOMICA: Ce médicament est très souvent indiqué chez des sujets très actifs, abusant de repas trop riches, de café, prenant des excitants…Leur mauvaise hygiène de vie explique les troubles digestifs (ballonnement au moment des repas, besoin de desserrer la ceinture, de faire une courte sieste qui améliore, puis renvois acides et brûlants, constipation avec faux besoins urgents et inefficaces,...).
C'est dans ce contexte que la mauvaise haleine apparaît, pire le matin au réveil ou juste après les repas. En 5H avant les repas.

PULSATILLA: La mauvaise haleine est surtout matinale, accompagnée d'un mauvais goût. La bouche est souvent sèche malgré une salive abondante (qui peut avoir un goût sucré), mais sans soif. En 5H avant les repas.

LES PROBLÈMES ORL.

Ils sont également en cause dans les problèmes de mauvaise haleine. Dans ce cas, il faut consulter un praticien. Cela peut venir d'une amygdalite chronique, d'un rhume chronique, de polypes au niveau des sinus…
Citons par exemple ELAPS, remède de rhinites chroniques et d'otites avec sécrétions de mauvaise odeur, et aggravation par temps humide. En 5H, trois prises par jour.

SOINS LOCAUX.

Bain de bouche :

CALENDULA teinture mère 10 gouttes.
ECHINACEA teinture mère 10 gouttes.
Mélangées dans un verre d'eau, après chaque repas et brossage.

OU

Huile essentielle de citron 1 goutte.
Huile essentielle de sauge 1 goutte.
Huile essentielle de thym une goutte.
Mélangées dans un verre d'eau, après chaque repas et brossage.

------------------------------------

Et pendant que j'y suis, voici quelques traitements issus d'un livre d'homéopathie que j'ai retrouvé chez moi. Les médicaments sont à utiliser à la dilution "9CH" à raison de 3 granules 3 fois par jour.

- mauvais goût sans caractère particulier : PULSATILLA
- goût métallique : MERCURIUS SOLUBILIS
- goût d'oeufs pourris : ARNICA
- goût de sel : MERCURIUS SOLUBILIS
- goût d'argile : PULSATILLA
- goût acde : NUX VOMICA
- mauvaise haleine : MERCURIUS SOLUBILIS
stan500 is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/10/2005, 15h02   #2
Cat
 
Messages: n/a
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Merci! Pas mal ton article!
  Réponse avec citation
Vieux 08/12/2012, 16h14   #3
stan500
Moderateur
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 419
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Voici un autre lien avec plusieurs remèdes pour des symptômes bien particuliers : http://www.homeoint.org/seror/arndt/region1.htm

On y retrouve, entre autres :
Bouche
  1. Arum triphyllum :Bouche excessivement sèche ; carphologie, s’épluche les lèvres ; ne peut manger à cause de la douleur.
  2. Aurum: Odeur fétide de la bouche, odeur de vieux fromage ; chez les jeunes filles à la puberté ; salivation.
  3. Borax : La bouche est chaude, sensible ; les ulcérations saignent facilement quand on le touche ; aphtose ; ne peut manger.
  4. Cina: Cavité buccale, bouche pâle, bleuâtre.
  5. Helleborus: Odeur fétide ; sialorrhée, ptyalisme.
  6. Hyosciamus niger: Grande sécheresse de la bouche.
  7. Mercurius: Salivation ; haleine fétide, halitose ; goût de cuivre ; ulcérations lardacées, irrégulières, malsaines, douteuses, sales.
  8. Muriaticum acidum: Ulcérations profondes et douloureuses, au niveau de la face interne des joues et dans la gorge ; rougeur diffuse, avec une exsudation grise-blanchâtre.
  9. Sulfuricum acidum: Aphtose ; haleine sûre, aigre.
Goût
  1. Aconit: Tout a un goût amer, sauf l’eau ; goût de sang en toussant.
  2. Arnica: Goût d’œufs pourris.
  3. Asa fœtida: Goût de gras, de graisse, avec dégoût des aliments.
  4. Bryonia alba: Goût amer, avec bouche sèche.
  5. Calcarea carbonica: Goût aigre.
  6. Causticum: Goût de graisse, graisseux.
  7. Chelidonium majus: Goût amer.
  8. Coffea: Hypersensibilité gustative.
  9. Hydrastis canadensis: Goût amer ; sensation de relâchement gastrique.
  10. Lobelia inflata: Ne peut supporter ni le goût, ni l’odeur du tabac.
  11. Lycopodium clavatum: Tout a un goût aigre.
  12. Pulsatilla: Goût amer, avec des nausées ; graisseux, gras ; le goût des aliments demeure durant longtemps dans la bouche.
  13. Sepia: Goût putride, nauséabond, comme des œufs pourris.

Langue (son aspect)
  1. Ailanthus: Sèche, parcheminée, fissurée.
  2. Antimonium crudum: Blanche ; comme si elle était couverte de lait, ou de lait de chaux.
  3. Antimonium tartaricum: Légèrement blanche, avec des papilles rouges ; avec des stries ; sèche au centre.
  4. Apis mellifica: Endolorie, comme échaudée, comme à vif ; rouge et chaude, au bout.
  5. Baptisia tinctoria: Brun-jaunâtre ; le centre est sec ; bords rouges ; fissurée, enflammée.
  6. Belladonna: Rouge ; blanche, avec des bords rouges ; langue framboisée.
  7. Bryonia alba: Lourdement chargée de blanc ; jaunâtre ; marron foncé et sèche.
  8. Chelidonium majus: Jaune ; grande et molle, flasque, qui garde l’empreinte des dents.
  9. Croton tiglium: Sèche, fissurée, brune en son centre, rouge vif sur les bords.
  10. Eupatorium perfoliatum: Jaune, bilieuse, saburrale.
  11. Gelsemium: Comme si la langue était paralysée.
  12. Hydrastis canadensis: Grande, limoneuse, visqueuse, garde l’empreinte des dents.
  13. Hyosciamus niger: Sèche, rouge, fissurée, on ne tire la langue qu’avec difficulté.
  14. Ipeca: Propre, même avec des nausées et des vomissements.
  15. Iris versicolor: Sèche, on a la sensation qu’elle est échaudée, ébouillantée.
  16. Kalium bichromicum: En carte de géographie, grosse, avec l’empreinte des dents ; rouge, lisse, visqueuse.
  17. Lachesis: Sèche, fissurée, avec des vésicules au bout ; la langue tremble lorsque le patient la tire ; elle s’accroche aux dents.
  18. Leptandra : Jaune.
  19. Lycopodium clavatum: Ulcérations sous la langue, près du frein.
  20. Mercurius: Blanc sale, jaunâtre ; molle, visqueuse, gardant l’empreinte des dents.
  21. Mercurius iodatus flavus: Flasque, molle, gardant l’empreinte des dents ; très saburrale, blanche ; rouge à la pointe et sur les bords ; jaune à la base.
  22. Muriaticum acidum: Sèche comme du cuir ; paralysée.
  23. Natrum muriaticum: En carte de géographie, avec des sensations de brûlures, de picotements, de fourmillement ; comme si, il avait un cheveu sur la langue.
  24. Opium: Sèche, noirâtre, paralysée.
  25. Phosphorus: Une ligne rouge en son centre.
  26. Pulsatilla: Blanche.
  27. Rhus toxicodendron: Rouge et sèche sur les bords ; surface triangulaire rouge au bout, fissurée.
  28. Sepia: Aspect douteux, sale, mais propre durant les règles.
  29. Silicea: Sensation d’avoir un cheveu sur la langue.
  30. Terebinthina: Lisse, comme vernissée ; on ne voit plus les papilles.
stan500 is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/12/2012, 02h01   #4
ali tofobi
Membre
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 213
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

des cas solutionnés par la medecine dite"douce" ca existe vraiment ?
ali tofobi is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/02/2015, 15h25   #5
Pomme Reinette
Membre
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 181
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

J'ai essayé beaucoup de remèdes homéopathiques, et ceux qui m'ont soulagée sont ceux-ci :

- SULFUR : comme indiqué dans le lien qui suit dans 'Observations personnelles', c'est un remède à large spectre, celui qui regroupe le plus de symptômes. Le 4ème jour du traitement, il a supprimé le mauvais goût aigre-amer que j'avais en bouche et atténué ma mh :
http://www.chquebec.com/fr/etude-du-...ique-sulfur.sn
En vert les symptômes les plus spécifiques de ce remède :
http://www.interhomeopathy.fr/grande...ge=SULPHUR.htm
- NITRICUM ACIDUM a aussi atténué ma mh le 4ème jour. Avant celui-là ma mh empirait avec tout ce qui est sucré, mais depuis ce n'est plus le cas. Dans la matière de Cowperthwaite, c'est d'ailleurs le 1er préconisé en cas d'haleine forte.
http://www.interhomeopathy.fr/grande...CUM_ACIDUM.htm
http://www.homeoint.org/seror/mmhs/m...ITRICUM_ACIDUM
- BRYONIA, 1er remède-type contre la constipation, marche très bien aussi. Je n'ai pas de problème de ce côté-là mais je suis une mangeuse de chocolat et un jour où j'avais abusé de moëlleux au chocolat et que mon transit fonctionnait au ralenti, j'ai essayé BRYONIA et mes intestins ont très vite repris leur rythme normal, donc il peut aussi être très utile à la communauté. NATRUM MURIATICUM fait aussi une différence (par son action sur le transit ou la sécheresse buccale, on le donne pour le syndrome de Gougerot).

Sachant que les causes de la mh sont multiples (carie, gingivite, parodontite, langue blanche, mycose buccale, sécheresse buccale, glaires, amygdales caséeuses, sinusite, rgo, suracidité, surcharge hépatique, insuffisance hépatique, tmau, constipation, fermentations intestinales, candidose, ...), c'est impossible de conseiller un remède plutôt qu'un autre mais je pense que ça vaut la peine d'essayer ceux-là. SULFUR si vous avez un mauvais goût aigre-amer (ou même simplement mh sans mauvais goût), NITRICUM ACIDUM pour les haleines fortes et/ou l'aggravation par le sucre, et BRYONIA en cas de constipation ou digestion lente.


Les remèdes susceptibles de nous aider se trouvent ici : http://www.homeopathie-online.com/Melanie_on_line Tapez ‘haleine’ dans le répertoire interactif et choisissez ‘nauséabonde’ ou ‘putride’ ou autre, et les remèdes en gros caractère rouge gras (le degré fort en homéo) sont efficaces.

Pendant le traitement, évitez la menthe, le café et le camphre, qui peuvent antidoter le remède, ainsi que les sucreries, les huiles essentielles, les parfums forts, les vitamines, etc, qui peuvent aussi entraver son action. Ne pas les placer près des gsm, et autres ondes, secouer le tube avant les prises pour redynamiser la souche. Cela fait débat sur la toile et parmi les homéopathes, mais dans le doute autant observer ces précautions.

Posologie classique : 3 granules 3x par jour, à laisser fondre sous la langue, loin des repas.

Durée du traitement : les avis divergent d'un homéopathe à l'autre ... je dirais une semaine. Si le 5ème jour vous n'avez pas d'amélioration alors laissez tomber ce remède, attendez un peu que la substance s'évacue de votre organisme puis essayez-en un autre.

Dilutions : j'hésite à vous recommander l'une plutôt que l'autre ... Moi j'ai testé toutes les dilutions : 5 CH, 9 CH (marche peut-être un peu plus vite), 30 K, doses en échelles du 6 K au 200 K, ... en gélules ... en granules .... j'ai l'impression que ça ne fait pas trop de différence mais que seul le remède importe. Voilà mes conclusions.

Dernière modification par Pomme Reinette 17/03/2015 à 20h48.
Pomme Reinette is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/02/2015, 18h46   #6
Boine2
Moderateur
 
Avatar de Boine2
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: PARIS
Messages: 1 327
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Merci pour ces tests Pomme Reinette.

A ceux qui veulent essayer, merci de nous dire si cela fonctionne également pour vous.
Boine2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2015, 13h24   #7
Pomme Reinette
Membre
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 181
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Citation:
Posté par ali tofobi
des cas solutionnés par la medecine dite"douce" ca existe vraiment ?

Ta boîte privée est saturée, Ali. Peux-tu la libérer stp car le reste de mes explications sur mes essais en homéopathie est aussi très important. Merci
Pomme Reinette is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/03/2015, 10h19   #8
millevertus
Membre
 
Date d'inscription: février 2014
Messages: 9
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Citation:
Posté par Pomme Reinette
J'ai essayé beaucoup de remèdes homéopathiques, et ceux qui m'ont soulagée sont ceux-ci :

- SULFUR : comme indiqué dans le lien qui suit dans 'Observations personnelles', c'est un remède à large spectre, celui qui regroupe le plus de symptômes. Le 4ème jour du traitement, il a supprimé le mauvais goût aigre-amer que j'avais en bouche et atténué ma mh :
http://www.chquebec.com/fr/etude-du-...ique-sulfur.sn
En vert les symptômes les plus spécifiques de ce remède :
http://www.interhomeopathy.fr/grande...ge=SULPHUR.htm
- NITRICUM ACIDUM a aussi atténué ma mh le 4ème jour. Avant celui-là ma mh empirait avec tout ce qui est sucré, mais depuis ce n'est plus le cas. Dans la matière de Cowperthwaite, c'est d'ailleurs le 1er préconisé en cas d'haleine forte.
http://www.interhomeopathy.fr/grande...CUM_ACIDUM.htm
http://www.homeoint.org/seror/mmhs/m...ITRICUM_ACIDUM
- BRYONIA, 1er remède-type contre la constipation, marche très bien aussi. Je n'ai pas de problème de ce côté-là mais je suis une mangeuse de chocolat et un jour où j'avais abusé de moëlleux au chocolat et que mon transit fonctionnait au ralenti, j'ai essayé BRYONIA et mes intestins ont très vite repris leur rythme normal, donc il peut aussi être très utile à la communauté. NATRUM MURIATICUM fait aussi une différence (par son action sur le transit ou la sécheresse buccale, on le donne pour le syndrome de Gougerot).

Sachant que les causes de la mh sont multiples (carie, gingivite, parodontite, langue blanche, mycose buccale, sécheresse buccale, glaires, amygdales caséeuses, sinusite, rgo, suracidité, surcharge hépatique, insuffisance hépatique, tmau, constipation, fermentations intestinales, candidose, ...), c'est impossible de conseiller un remède plutôt qu'un autre mais je pense que ça vaut la peine d'essayer ceux-là. SULFUR si vous avez un mauvais goût, NITRICUM ACIDUM pour les haleines fortes et/ou l'aggravation par le sucre, et BRYONIA en cas de constipation ou digestion lente.


Les remèdes susceptibles de nous aider se trouvent ici : http://www.homeopathie-online.com/Melanie_on_line Tapez ‘haleine’ dans le répertoire interactif et choisissez ‘nauséabonde’ ou ‘putride’ ou autre, et les remèdes en gros caractère rouge gras (le degré fort en homéo) sont efficaces.

Pendant le traitement, évitez la menthe, le café et le camphre, qui peuvent antidoter le remède, ainsi que les sucreries, les huiles essentielles, les parfums forts, les vitamines, etc, qui peuvent aussi entraver son action. Ne pas les placer près des gsm, et autres ondes, secouer le tube avant les prises pour redynamiser la souche. Cela fait débat sur la toile et parmi les homéopathes, mais dans le doute autant observer ces précautions.

Posologie classique : 3 granules 3x par jour, à laisser fondre sous la langue, loin des repas.

Durée du traitement : les avis divergent d'un homéopathe à l'autre ... je dirais une semaine. Si le 5ème jour vous n'avez pas d'amélioration alors laissez tomber ce remède, attendez un peu que la substance s'évacue de votre organisme puis essayez-en un autre.

Dilutions : j'hésite à vous recommander l'une plutôt que l'autre ... Moi j'ai testé toutes les dilutions : 5 CH, 9 CH (marche peut-être un peu plus vite), 30 K, doses en échelles du 6 K au 200 K, ... en gélules ... en granules .... j'ai l'impression que ça ne fait pas trop de différence mais que seul le remède importe. Voilà mes conclusions.


Bonjour,

Voilà une semaine 1/2 que j'ai acheté tous les remèdes homéopathiques sauf BRYONIA car je ne suis pas concernée par la constipation, mais pas d'amélioration sur moi . A voir avec d'autres personnes...

Par contre, il y a un an, j'ai acheté de la Chlorella en comprimés et depuis ma mh a diminué. Je refais donc une cure depuis de début de l'année. Je dirais que c'est la seule solution pour l'instant qui la diminue de 50 %. Par contre, le matin, c'est vraiment horrible malgré que je me brosse les dents le soir ; je ne supporte plus cette odeur matinale.

Je remarque par contre, que ma mh revient loin des repas.. Si je mange vers 12 h 30, je vais sentir 1 heure après.. mais jamais de suite après. Pensez-vous que ce soit digestif ou autre ???? J'ai pas l'impression d'avoir des problèmes de digestion : pas de ballonnements, pas de reflux, pas de constipation etc...

Voilà.
millevertus is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/03/2015, 23h52   #9
ex-radio
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 13
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Citation:
Posté par stan500
Voici un autre lien avec plusieurs remèdes pour des symptômes bien particuliers : http://www.homeoint.org/seror/arndt/region1.htm

On y retrouve, entre autres :
Bouche
  1. Arum triphyllum :Bouche excessivement sèche ; carphologie, s’épluche les lèvres ; ne peut manger à cause de la douleur.
  2. Aurum: Odeur fétide de la bouche, odeur de vieux fromage ; chez les jeunes filles à la puberté ; salivation.
  3. Borax : La bouche est chaude, sensible ; les ulcérations saignent facilement quand on le touche ; aphtose ; ne peut manger.
  4. Cina: Cavité buccale, bouche pâle, bleuâtre.
  5. Helleborus: Odeur fétide ; sialorrhée, ptyalisme.
  6. Hyosciamus niger: Grande sécheresse de la bouche.
  7. Mercurius: Salivation ; haleine fétide, halitose ; goût de cuivre ; ulcérations lardacées, irrégulières, malsaines, douteuses, sales.
  8. Muriaticum acidum: Ulcérations profondes et douloureuses, au niveau de la face interne des joues et dans la gorge ; rougeur diffuse, avec une exsudation grise-blanchâtre.
  9. Sulfuricum acidum: Aphtose ; haleine sûre, aigre.
Goût
  1. Aconit: Tout a un goût amer, sauf l’eau ; goût de sang en toussant.
  2. Arnica: Goût d’œufs pourris.
  3. Asa fœtida: Goût de gras, de graisse, avec dégoût des aliments.
  4. Bryonia alba: Goût amer, avec bouche sèche.
  5. Calcarea carbonica: Goût aigre.
  6. Causticum: Goût de graisse, graisseux.
  7. Chelidonium majus: Goût amer.
  8. Coffea: Hypersensibilité gustative.
  9. Hydrastis canadensis: Goût amer ; sensation de relâchement gastrique.
  10. Lobelia inflata: Ne peut supporter ni le goût, ni l’odeur du tabac.
  11. Lycopodium clavatum: Tout a un goût aigre.
  12. Pulsatilla: Goût amer, avec des nausées ; graisseux, gras ; le goût des aliments demeure durant longtemps dans la bouche.
  13. Sepia: Goût putride, nauséabond, comme des œufs pourris.

Langue (son aspect)
  1. Ailanthus: Sèche, parcheminée, fissurée.
  2. Antimonium crudum: Blanche ; comme si elle était couverte de lait, ou de lait de chaux.
  3. Antimonium tartaricum: Légèrement blanche, avec des papilles rouges ; avec des stries ; sèche au centre.
  4. Apis mellifica: Endolorie, comme échaudée, comme à vif ; rouge et chaude, au bout.
  5. Baptisia tinctoria: Brun-jaunâtre ; le centre est sec ; bords rouges ; fissurée, enflammée.
  6. Belladonna: Rouge ; blanche, avec des bords rouges ; langue framboisée.
  7. Bryonia alba: Lourdement chargée de blanc ; jaunâtre ; marron foncé et sèche.
  8. Chelidonium majus: Jaune ; grande et molle, flasque, qui garde l’empreinte des dents.
  9. Croton tiglium: Sèche, fissurée, brune en son centre, rouge vif sur les bords.
  10. Eupatorium perfoliatum: Jaune, bilieuse, saburrale.
  11. Gelsemium: Comme si la langue était paralysée.
  12. Hydrastis canadensis: Grande, limoneuse, visqueuse, garde l’empreinte des dents.
  13. Hyosciamus niger: Sèche, rouge, fissurée, on ne tire la langue qu’avec difficulté.
  14. Ipeca: Propre, même avec des nausées et des vomissements.
  15. Iris versicolor: Sèche, on a la sensation qu’elle est échaudée, ébouillantée.
  16. Kalium bichromicum: En carte de géographie, grosse, avec l’empreinte des dents ; rouge, lisse, visqueuse.
  17. Lachesis: Sèche, fissurée, avec des vésicules au bout ; la langue tremble lorsque le patient la tire ; elle s’accroche aux dents.
  18. Leptandra : Jaune.
  19. Lycopodium clavatum: Ulcérations sous la langue, près du frein.
  20. Mercurius: Blanc sale, jaunâtre ; molle, visqueuse, gardant l’empreinte des dents.
  21. Mercurius iodatus flavus: Flasque, molle, gardant l’empreinte des dents ; très saburrale, blanche ; rouge à la pointe et sur les bords ; jaune à la base.
  22. Muriaticum acidum: Sèche comme du cuir ; paralysée.
  23. Natrum muriaticum: En carte de géographie, avec des sensations de brûlures, de picotements, de fourmillement ; comme si, il avait un cheveu sur la langue.
  24. Opium: Sèche, noirâtre, paralysée.
  25. Phosphorus: Une ligne rouge en son centre.
  26. Pulsatilla: Blanche.
  27. Rhus toxicodendron: Rouge et sèche sur les bords ; surface triangulaire rouge au bout, fissurée.
  28. Sepia: Aspect douteux, sale, mais propre durant les règles.
  29. Silicea: Sensation d’avoir un cheveu sur la langue.
  30. Terebinthina: Lisse, comme vernissée ; on ne voit plus les papilles.


Bonjour à tous,
alors moi l'homeopathie je comprends pas et j'ai jamais compris ou on pouvait trouver tous ces medicaments. Si je vais dan une pharmacie et lui demande du nux vomica par exemple, on va me comprendre ? ou alors il faut aller dans une boutique speciale ? j'ai jamais osé aller dans une pharmacie pour demander ce genre de medicament et pourtant j'ai lu 1000 fois des remedes homeo pour notre pb
ex-radio is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2015, 13h08   #10
Pomme Reinette
Membre
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 181
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Citation:
Posté par millevertus
Bonjour,

Voilà une semaine 1/2 que j'ai acheté tous les remèdes homéopathiques sauf BRYONIA car je ne suis pas concernée par la constipation, mais pas d'amélioration sur moi . A voir avec d'autres personnes...

Par contre, il y a un an, j'ai acheté de la Chlorella en comprimés et depuis ma mh a diminué. Je refais donc une cure depuis de début de l'année. Je dirais que c'est la seule solution pour l'instant qui la diminue de 50 %. Par contre, le matin, c'est vraiment horrible malgré que je me brosse les dents le soir ; je ne supporte plus cette odeur matinale.

Je remarque par contre, que ma mh revient loin des repas.. Si je mange vers 12 h 30, je vais sentir 1 heure après.. mais jamais de suite après. Pensez-vous que ce soit digestif ou autre ???? J'ai pas l'impression d'avoir des problèmes de digestion : pas de ballonnements, pas de reflux, pas de constipation etc...

Voilà.

Merci pour ton retour, Millevertus. Dommage pour l'homéo, moi c'est ce que j'ai préféré parmi tout ce que j'ai essayé. Je dois ajouter en passant que le seul qui a empiré ma mh est PULSATILLA qui est pourtant recommandé pour la mh matinale.

La chlorella c'est effectivement pas mal, ça nettoie les intestins je crois, et contribue à l'équilibre acido-basique, entre autres ...
Elle m'avait aussi rendu service à une époque.

Mh d'origine buccale ou digestive ? La question revient souvent ... il faut faire le test : http://sante-guerir.notrefamille.com...d_guerir=12681
Pomme Reinette is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2015, 13h16   #11
Pomme Reinette
Membre
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 181
Re : Homéopathie : A chaque type de mh son traitement

Citation:
Posté par ex-radio
Bonjour à tous,
alors moi l'homeopathie je comprends pas et j'ai jamais compris ou on pouvait trouver tous ces medicaments. Si je vais dan une pharmacie et lui demande du nux vomica par exemple, on va me comprendre ? ou alors il faut aller dans une boutique speciale ? j'ai jamais osé aller dans une pharmacie pour demander ce genre de medicament et pourtant j'ai lu 1000 fois des remedes homeo pour notre pb
Tu trouveras facilement Nux Vomica ainsi que beaucoup d'autres dans toutes les pharmacies car ce sont des remèdes très couramment utilisés et donc bien connus des pharmaciens qui te comprendront aisément. Il en est ainsi en Belgique en tous cas donc je suppose qu'en France aussi.
J'ai lu tes messages antérieurs. Si tu ressens de l'acidité au niveau de la gorge, je te conseille Nitricum Acidum, avant ou après Nux Vomica qui est aussi un excellent remède qui agit sur la langue (Nux).
Pomme Reinette is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h57.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.