Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter de fumer
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter de fumer Echanges et soutien dans le cadre du sevrage tabagique

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/09/2012, 01h03   #1
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H

Dernière modification par Stopcirette 12/09/2012 à 01h35.
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2012, 01h08   #2
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment


La mélancolie






Je cherche le soleil au milieu de la nuit. Je ne sais plus ce qu'est ma vie, mes envie, mes désirs, mes soucis et mes craintes... Je me perd dans ce monde qui ne sais plus me répondre, je me perd dans mes pensées qui ne savent plus quoi penser. Mon coeur s'est-il vraiment comment aimer, mon esprit s'est-il vraiment comment ne jamais oublier ? les personnes que j'aime vraiment que j'ai si peur de blesser en ne sachant que faire que de devoir les quitter. Mais sans elle dans ma vie ce n'est plus de l'harmonie, c'est une mélancolie qui n'en fini jamais. Laisser moi me débattre venait pas me secourrir venait plutôt m'abattre pour m'empecher de souffrir.





Je ne veux pas choisir de rester ou partir, je veux juste m'enfuir pour ne jamais avoir à choisir. Mais la vie passe quand même et les souffrances avec, celle de devoir les quitter sans jamais l'empecher Je n'ai plus envie de courir, je n'ai plus envie de me battre contre le vent qui s'enfuit à chaque pas en avant. Contre la souffrance d'un temps qui reste à jamais dans la vie que l'on a jamais choisi. Je ne veux plus choisir, plus me battre pour le pire et le meilleure qui s'éternise dans une vie qui passe avec le vent qui l'efface. Même si cette vie à pris un sens dans une autre qui ne fait que courrir dans ce monde où le tournant n'ai que (presque...) toujours le pire. Mais mon coeur n'est que toujours prêt à les remercier de l'infini harmonie qu'elles auront apporté à ma vie, même si celle-ci n'est plus pour longtemps, je n'oublierai jamais ce temps, d'une harmonie infini dans ma vie qui n'a cessé de s'écrire au milieu de leur présence qui s'éternise à jamais dans mon coeur et que mon esprit ressentira toujours.






Même si ces paroles peuvent être terne et évoqué une souffrance interne



elle ne représente qu'une vie qui s'est enrichie grâce à la présence

de personnes comme des anges de passage dans une vie qui
ne saura que les regretter indéfiniement.
Merci à toute les personnes qui apportent chaque jour de l'harmonie dans
ma vie...







__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H

Dernière modification par Stopcirette 12/09/2012 à 01h36.
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2012, 10h24   #3
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

ton fil tombe à pique, je viens de mettre un long texte sur mon fil

"
vendredi 23 octobre 2009

...le 23 octobre, une date inoubliable!


...nous fêtions l'anniversaire de maman! Qui nous a quittés depuis déjà quatre ans. La maladie d'Alzheimer nous l'a prise peu à peu, au fil de quelques années de ce qui m'a parfois semblé un deuil en continu ! Elle a vécu, surtout au début, angoisses et révoltes bien compréhensibles, puis sa vivacité, son énergie et sa pétillance l'ont peu à peu quittée. En s'éloignant, elle est devenue le plus souvent calme, sereine, souriante, malgré toutes les pertes très concrètes et son corps qui se désagrégeait. Les derniers mois, elle s'était presque absentée du monde à ce qu'il me semblait. Puis, quelques heures avant de mourir, elle est revenue vers nous, le temps d'un long sourire d'adieu irradiant tout son visage... C'était son cadeau de départ!

J'écoutais le merveilleux Christian Bobin l'autre après-midi nous parler de cette maladie qui a emporté son père. Autant dans cette émission de "Second Regard" que dans son livre, La Présence Pure, j'ai appris qu'il y a un sens à donner à cette maladie, comme à toutes les maladies du vieillissement. Christian Bobin racontait: "Quand j'allais voir mon père à sa résidence, à chaque fois je revenais avec un trésor. Dans ces endroits où les gens viennent terminer leur vie, j'ai vu beaucoup plus d'intelligence, de bonté, de vérité, que dans un conseil d'administration ou dans un stade de foot.... Cette maladie désencombre de tout ce qui n'est pas nous: nos couronnes de carton, ce qu'on a appris, l'importance qu'on se donne à soi-même.... Vous êtes assis en face de quelqu'un et vous avez son âme en direct avec ce qu'elle a d'âpre et de dure et parfois d'incomparablement lumineux....La maladie d'Alzheimer enlève le monde de la personne, elle la nettoie comme on nettoierait un visage. Ce visage en face de moi était incroyablement nu. J'avais en face de moi la personne même....Il ne reste alors que le toucher des mains, parfois les yeux, parfois la voix, ou encore le silence que l'on partage avec elle. J'ai appris là-bas un alphabet de l'invisible. J'ai appris de quoi le fond de la vie était fait. Et je reviens extrêmement confiant de ce qui est aussi un enfer.

Les proches vivent la panique de voir la personne aimée se dissoudre au fil du temps. "Il faut se rappeler, continue Christian Bobin, qu'au-delà de l'identité, demeure quelque chose de propre à l'individu et qui résiste et qui n'attend que notre présence même muette. Ce qui est mis en sommeil, c'est la personne sociale. La personne profonde, elle est là comme jamais.... Quand mon père voulait me présenter à quelqu'un, parfois il disait: c'est Christian, mais parfois il ne mettait plus la main sur le prénom ou sur le mot fils, alors il usait d'une jolie ruse et me présentait en disant "voici celui ..qui est inoubliable!"

Moi, j'entends, je lis ces paroles. Elles me font du bien.
Ma mère, elle, les a vécues comme elle avait vécu sa vie: dans l'amour inconditionnel..


Et j'ajoute cette citation que j'aime particulièrement: “Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je suis l’espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je suis.” - Eckhart Tolle"" __________________
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2012, 08h50   #4
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2012, 09h21   #5
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Les Trois Portes de la Sagesse

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, généreux et intelligent. Pou parfaire son apprentissage de la Vie, il l’envoya auprès d’un Vieux Sage.
- Éclaire-moi sur le Chemin de la Vie, demanda le Prince.
- Mes paroles s’évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras trois portes. Lis les préceptes inscrits sur chacune d’elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche pas à t’en détourner, car tu serais condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t’en dire davantage. Tu dois éprouver tout cela dans ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi.
Le Vieux Sage disparut et le Prince s’engagea sur le Chemin de la Vie. Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire:
“Change le Monde.”
C’était bien là mon intention, pensa le Prince, car si certaines choses me plaisent dans ce monde, d’autres ne me conviennent pas.
Et il entama son premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre, à conquérir, à modeler la réalité selon son désir.
Il y trouva le plaisir et l’ivresse du conquérant, mais pas l’apaisement du coeur. Il réussit à changer certaines choses, mais beaucoup d’autres lui résistèrent.
Bien des années passèrent. Un jour, il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda:
- Qu’as-tu appris sur le chemin ?
- J’ai appris, répondit le Prince, à discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui m’échappe, ce qui dépend de moi et ce qui n’en dépend pas.
- C’est bien, dit le Vieil Homme. Utilise tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir. Ne t'acharne pas sur ce qui ne dépend pas de toi.
Et il disparut. Peu après, le Prince arriva devant une seconde porte. On pouvait y lire:

“Change les Autres.”
- C’était bien là mon intention, pensa-t-il . Les autres sont source de plaisir, de joie et de satisfaction mais aussi de douleur, d’amertume et de frustration. Et il s’insurgea contre tout ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez ses semblables. Il chercha à infléchir leur caractère et à extirper leurs défauts. Ce fut là son deuxième combat.
Bien des années passèrent.
Un jour, alors qu’il méditait sur l’inutilité de ses tentatives de vouloir changer le autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda:
- Qu’as-tu appris sur le chemin ?
- J’ai appris, répondit le Prince, que les agissements des autres ne sont pas la cause de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes déboires. Ils n’en sont que l’occasion ou le révélateur. C’est en moi que prennent racine toutes ces choses.
- Tu as raison, dit le Sage. Ce qui se réveille en toi quand tu es face aux autres te révèle quelque chose sur toi-même. Sois reconnaissant envers ceux en compagnie de qui tu sens vibrer en toi joie ou plaisir. Sois-le aussi lorsque émerge en leur présence la frustration ou la souffrance, car à travers cela la Vie te montre où tu en es et le chemin qui te reste à parcourir.
Et le Vieil Homme disparut. Peu après, le Prince arriva devant une porte où figuraient ces mots:

”Change-toi toi-même.”
Si je suis moi-même la source de mes problèmes, c’est bien ce qui me reste à faire, se dit-il. Et il entama son troisième combat. Il chercha à infléchir son caractère, à combattre ses imperfections, à supprimer ses défauts, à changer en lui tout ce qui ne lui plaisait pas ou ne correspondait pas à son idéal.
Après bien des années de ce combat où il connut quelque succès mais aussi de nombreux déboires, le Prince rencontra le Sage qui lui demanda:
- Qu’as-tu appris sur le chemin ?
- J’ai appris, répondit le Prince, qu’il y a en nous des choses qu’on peut améliorer, d’autres qui nous résistent et qu’on n’arrive pas à briser.
- C’est bien, dit le Sage.
- Oui, poursuivit le Prince, mais je commence à être las de me battre contre tout, contre tous, contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ? Quand trouverai-je le repos? J’ai envie de cesser le combat, de renoncer, de lâcher prise.
- C’est justement ton prochain apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant d’aller plus loin, retourne-toi et contemple le chemin parcouru. Et il disparut.
Regardant en arrière, le Prince vit dans le lointain la troisième porte et s’aperçut qu’elle portait sur sa face arrière une inscription qui disait:

“Accepte-toi toi-même.”
Le Prince s’étonna de ne point avoir vu cette inscription lorsqu'il avait franchi la porte la première fois, dans l’autre sens. Quand on combat, on devient aveugle se dit-il. Il vit aussi, gisant sur le sol, éparpillé autour de lui, tout ce qu’il avait rejeté et combattu en lui: ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ses vieux démons. Il apprit alors à les reconnaître, à les accepter, à les aimer. Il apprit à s’aimer lui-même sans plus se comparer, se juger, se blâmer.
Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda:
- Qu’as-tu appris sur le chemin ?
- J’ai appris, répondit le Prince, que détester ou refuser une partie de moi, c’est me condamner à ne jamais être en harmonie avec moi-même. J’ai appris à m’accepter moi-même, totalement, inconditionnellement.
- C’est bien, dit le Vieil Homme, c’est la première Sagesse. Maintenant tu peux repasser la troisième porte.
À peine arrivé de l’autre côté, le Prince aperçut au loin la face arrière de la seconde porte et y lut:

“Accepte les Autres.”
Tout autour de lui il reconnut les personnes qu’il avait côtoyées dans sa vie. Celles qu’il avait aimées et celles qu’il avait détestées. Celles qu’il avait soutenues et celles qu’il avait combattues. Mais à sa grande surprise, il était maintenant incapable de voir leurs imperfections, leurs défauts, ce qui autrefois l’avait tellement gêné et contre quoi il s’était battu.
Il rencontra alors le Vieux Sage.
- Qu’as-tu appris sur le chemin ? demanda ce dernier.
- J’ai appris, répondit le Prince, qu’en étant en accord avec moi-même, je n’avais plus rien à reprocher aux autres, plus rien à craindre d’eux. J’ai appris à accepter et à aimer les autres totalement, inconditionnellement.
- C’est bien, dit le Vieux Sage. C’est la seconde Sagesse. Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte.
Arrivé de l’autre côté, le Prince aperçut la face arrière de la première porte et y lut:

“Accepte le Monde.“
Curieux, se dit-il, que je n’aie pas vu cette inscription la première fois. Il regarda autour de lui et reconnut ce monde qu’il avait cherché à conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé par l’éclat et la beauté de toute chose. Par leur Perfection.
C’était pourtant le même monde qu’autrefois. Était-ce le monde qui avait changé ou son regard ?
Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda:
- Qu’as-tu appris sur le chemin ?
- J’ai appris, dit le Prince, que le monde est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai. Quand elle est accablée, le monde lui semble triste. Le monde, lui, n’est ni triste ni gai. Il est là, il existe, c’est tout. Ce n’était pas le monde qui me troublait, mais l’idée que je m’en faisais. J’ai appris à l’accepter sans le juger, totalement, inconditionnellement.
- C’est la troisième Sagesse, dit le Vieil Homme. Te voilà à présent en accord avec toi-même, avec les autres et avec le Monde.
Un profond sentiment de Paix, de Sérénité, de Plénitude envahit le Prince. Le Silence l’habita.
- Tu es prêt, maintenant, à franchir le Dernier Seuil, dit le Vieux Sage, celui du passage du Silence de la Plénitude à la Plénitude du Silence.

Et le Vieil Homme disparut.
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2012, 21h45   #6
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2012, 23h04   #7
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Demain, dès l'aube...

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.






je ne peux me départir de ce poème prémonitoire.......un 16 en oral au BAC de français et je l'ai en tête de puis 25 ans, mort de ma maman

__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2012, 23h35   #8
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment





http://www.youtube.com/watch?v=zakl5hv1TPA


__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2012, 23h39   #9
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

merci ma douce cirette
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2012, 15h29   #10
soleil doré
Membre
 
Avatar de soleil doré
 
Date d'inscription: janvier 2009
Messages: 10 725
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Bonjour tout le monde ,

je viens de trouver un petit quelques choses sur les façons d'être heureux que j'avais mis sur mon fil , je souhaite le partager avec vous tous qui me lirez


Je trouve qu'il y a beaucoup de vérité dans cet écrit , je vais venir le relire de temps à haute car le contenu me plaît beaucoup

Façons simples d'être heureux

Publié le 12/04/2010 à 12:08 par algerietele Tags : santé psycho



Etre heureux et penser happy, c'est un exercice qui se pratique à chaque instant de la vie. Boire un café parfumé au réveil, ouvrir ses volets et apprécier le soleil, se ravir d'un moment passé avec des amis ou tout simplement apprécier un déjeuner avec ceux qu'on aime : en voilà de la joie ! Apprécier ces instants apporte de la substance à la vie. Les petites joies font ainsi les grands bonheurs.
Pratiquez la pensée positive. Le bonheur, ça commence dans la tête ! Alors pour ne pas vous laisser démoraliser par les épreuves et autres petits tracas du quotidien, pratiquez donc la pensée positive ! Angoisser devant un problème vous aidera t-il à mieux le résoudre ? Non, alors acceptez que tout ne soit pas toujours comme vous le voudriez. Une petite dose de fatalisme, ça aide aussi à être heureux. En bref, souriez à la vie. La vie vous sourira !
Appréciez l'ennui. Cela peut sembler bizarre et pourtant rien de tel que d'apprécier l'ennui pour se sentir heureux. Dans une société qui avance à 100 à l'heure, qui pourrait se plaindre d'avoir du temps libre ? Ces moments sont très constructifs, pour peu qu'on sache les utiliser à bon escient. L'ennui est en effet une ressource. Alors plutôt que de rechigner comme un enfant lorsque vous ne savez pas quoi faire, fermer les yeux, laissez aller vos pensées et appréciez tout simplement.
C'est aussi cela l'apprentissage du bonheur !
Aimez les autres. Rien de tel pour s'ouvrir au bonheur que de s'ouvrir aux autres. Rester refermé sur soi, c'est être imperméable au bonheur. Nul n'est fait pour être seul. Alors n'hésitez plus et allez vers les autres, donnez de votre temps, de votre amour ! Offrir une petite part de bonheur aux autres est extrêmement valorisant. Vous verrez, vous le récupèrerez au centuple !

http://algerietele.centerblog.net/rub-sante--5.html

Si vous me lisez Corinne ainsi que Cécile , sachez que j'ai tout de suite pensé à vous deux en trouvant ces textes sur les façons de trouver le bonheur

Trop beau ce texte

Et maintenant , voici ce que je viens de trouver : 15 x conseils pour trouver le bonheur :

15 conseils pour trouver le bonheur



Par
Giskette

26 mars 2012

La beauté ne se soigne pas que dans l’apparence que l’on donne, c’est aussi un art de vivre. Se sentir bien et épanouie nécessite quelques petits arrangements avec soi-même et, souvent, avec les autres. Je vous propose ici 15 points à mettre en oeuvre pour (apprendre à) vivre sereinement et tenter de trouver le bonheur.



1 – Ne vous appesantissez pas sur vos erreurs passées

Le passé est le passé. Vous avez pensé rencontrer l’âme soeur, vous vous êtes plantée. Ca n’est pas grave. Tout le monde commet des erreurs. Dites vous que vous n’êtes pas l’incarnation de vos erreurs. Tournez vous vers l’avenir. Faites des projets et capitalisez sur les ennuis et la manière dont vous vous en êtes sortie pour entrevoir l’avenir sous un meilleur jour.

2- Ne vous raccrochez pas désespérément à vos succès passés

Dans le même ordre d’idée que précédemment, sachez tourner la page lorsque c’est nécessaire. Vous avez eu votre heure de gloire et regrettez qu’elle soit évanouie ? Rangez vos regrets. Il n’y a rien derrière que quelques médailles. L’avenir est devant vous et ne dépend que de vous.

3- Ce qui n’est pas arrivé… n’est pas arrivé

Comme le dit le célèbre adage populaire, « Avec des si, on mettrait Paris en bouteille ». Vous avez loupé une occasion, pas grave. Il s’en présentera d’autres. Encore faut-il pouvoir les saisir. Pour ce faire, conserver votre vigilance, ne restez pas centrée sur ce qui ne s’est pas produit.

4- Ne laissez pas les problèmes vous bouffer la vie

Affrontez vos problèmes de front. La politique de l’autruche mène à la catastrophe. Qu’il s’agisse de tracas financiers ou affectifs, sérialisez vos soucis par niveau d’emmerdement. Analysez chaque situation avec détachement et dans la globalité. Il existe toujours une marge de négociation pour se sortir de l’ornière, même si ça prend un peu de temps. Après tout, on ne peut pas tout arranger d’un claquement de doigts.

5- Ne vous racontez pas d’histoire

Vous pouvez raconter ce que vous voulez à qui veut bien vous entendre mais ne vous mentez pas. Quelle que soit la situation qui vous a blessé, vous en étiez actrice. Ne rejetez pas la responsabilité. La meilleure façon d’affronter ses problèmes est de les regarder en face.

6- Soyez vous même

Ou plus précisément, ne tentez d’être qui vous n’êtes pas. Assumez vous. Ne tentez ni de paraître plus jeune, ni plus intelligente, ni plus jolie et soyez simplement telle que vous êtes. Les gens vous aimeront telle que vous êtes. Ecartez ceux qui cherchent à vous transformer. Ils vous nuisent.

7- N’ayez pas peur de commettre des erreurs

Mieux vaut se planter une bonne fois et apprendre de ses erreurs que d’avancer à tâtons et de passer pour la niaise de service. Il vaut mieux faire sans regrets que regretter de ne pas avoir fait. Le succès nait de l’échec.

8- Cessez de penser que vous n’êtes pas prête

Attendre d’avoir rassemblé tous les éléments pour se lancer est une hérésie pour la bonne simple raison qu’il est impossible de tout prévoir. Estimez le risque, bordez vos projets de vie ou professionnels en visant l’objectif et lancez vous. Bref, sortez de votre zone de confort.
En effet, être perfectionniste, c’est bien. Mais uniquement pour construire une reproduction en allumettes à l’échelle 1/200e de la cathédrale Notre-Dame. Pour le reste, oubliez. Le monde n’est pas parfait, vous n’avez pas à l’être non plus. Fondez vous, avancez, vivez, respirez, profitez et cessez de vous gâcher la vie avec les détails.

9- Ne vivez pas dans l’attente

Arrêtez de ronger votre frein. A trop vous triturer les méninges, vous créerez de vous même le problème qui vous empêchera d’aller de l’avant. Une fois votre projet fixé, évaluez les différentes situations, établissez votre plan de bataille et foncez.

10- Ne vous laissez pas entraver par les autres

Vos aspirations ne sont pas celles des autres. Si vous demandez conseil à votre entourage, il ne vous répondra que selon sa propre échelle de valeur sans pouvoir vous délivrer les clés qui vous permettront d’avancer.

11- Ne passez pas votre temps à vous justifier

Pour la même raison qu’évoquée ci-dessus, ne vous fatiguez pas à expliquer vos motivations. Vos amis vous écouterons d’une oreille distraite, les autres s’en serviront – peut-être- contre vous. Agissez comme le dicte votre conscience.

12- Ne perdez pas de temps avec les mauvaises personnes

J’avais lu, dans je sais plus quel ouvrage, qu’un ami, c’est quelqu’un qui accepte de venir sortir un cadavre de chez vous à 4h du matin sans poser de question. Ne gardez que ceux là et ne comptez que sur eux. Evacuez de votre vie toutes les personnes qui vous entravent ou avec qui vous ne vous sentez pas bien.

13- N’entretenez pas de relations pour les mauvaises raisons

Vous pouvez vous la jouer lobbyiste si vous le souhaitez en en connaissant les limites. Choisissez vos alliés avec soin, ne tenez aucun cas des promesses qui vous sont faites. Surtout si elles vous placent dans une position de redevable et vous lient contre votre gré à leur auteur. Si quelque chose doit arriver, ça arrivera.

14- Ne soyez pas envieuse

Bête à dire, facile à entendre mais difficile à mettre en oeuvre parfois. Jalousie et envie vous conduiront sur la voie de la mesquinerie et de l’auto-complainte. Vous tomberez alors dans les travers de la femme incomprise qui n’a pas ce qu’elle veut.
Changez d’optique. Valorisez vous. Vous avez forcément en vous ce petit truc que d’autres n’ont pas.

15- Ne vivez pas en retrait

En amour comme au travail, ne vivez pas dans l’ombre d’autrui. Vivez vos passions, faites entendre votre voix. Profitez des occasions qui vous sont offertes.


http://www.fourre-tout.com/15-consei...er-le-bonheur/

Bonne lecture à chacun , chacune



http://joliscoeurs.centerblog.net/ru...t-COEUR-3.html


Bises à tous ceux et celles qui passeront par ici

Amicalement , Marie

soleil doré ,

heure : 09:29 (a.m.)

__________________

défumée le : 2009/01/07


'' Cesser de fumer est vraiment le plus beau cadeau que l'on puisse s'offrir à soi-même ''

Arrêt de l'alcool le : 2011/04/21
soleil doré is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/09/2012, 19h49   #11
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/09/2012, 21h13   #12
belaqua
 
Messages: n/a
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

  Réponse avec citation
Vieux 20/09/2012, 09h54   #13
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

le temps est immuable et c'est nous qui bougeons

comme le train qui fonce, le paysage, lui, ne bouge pas , est immense et là

alors que dans le wagon, o, croit que le paysage défile!!!!!!!!!

alors si nous disions que le temps est immense et que nous avons la possibilité de s'y promener partout au rythme que l'on veut

alors, marchons, avançons, regardons les étoiles, les coccinelles et les fleurs qui éclosent jour après jour, temps et nature sont infinies à notre disposition, quelle chance!!!!!!

que la société du fric et de la sursursurconsommation nous fasse croire le contraire est une chose

mais je ne goberai pas leur connerie et leurs mensonges comme je ne gobe plus le poison des

__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2012, 10h13   #14
gandalfe
Vieux sage pas toujours
 
Avatar de gandalfe
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: Vosges
Messages: 1 606
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

On croit que les rêves c'est fait pour se réaliser.
C'est ça le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé !


Coluche
__________________
Dernière clope le 28 décembre 2009
Tuyauterie neuve depuis le 19 décembre 2011
Nouvelle vie en 2012 ..................
gandalfe is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2012, 13h02   #15
gandalfe
Vieux sage pas toujours
 
Avatar de gandalfe
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: Vosges
Messages: 1 606
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Le problème avec toutes ces citations sur facebook, c'est qu'on ne peut pas vérifier si elle sont vraies !!!!


Napoléon BONAPARTE
__________________
Dernière clope le 28 décembre 2009
Tuyauterie neuve depuis le 19 décembre 2011
Nouvelle vie en 2012 ..................
gandalfe is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2012, 14h54   #16
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Citation:
Posté par gandalfe
Le problème avec toutes ces citations sur facebook, c'est qu'on ne peut pas vérifier si elle sont vraies !!!!


Napoléon BONAPARTE

Tout à fait d'accord avec toi Napoléon,

d'ailleurs, je signe mon texte précédent

Bulle d'Atoute (avec Particule s'il vous plaît)
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2012, 00h01   #17
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2012, 13h08   #18
Stopcirette
Membre
 
Avatar de Stopcirette
 
Date d'inscription: septembre 2011
Localisation: ...
Messages: 8 531
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:A...Z6v_M5W-uFZMbQ


le bonheur ..des illusions des autres.. m'a fait perdre les miennes
__________________
Arrêt le 02 mars 2011 à 1h
reprise le 19 janvier 2014 ...

Arrêt le 19 octobre 2014 à 19H
Stopcirette is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2012, 13h25   #19
belaqua
 
Messages: n/a
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Citation:
Posté par Stopcirette
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:A...Z6v_M5W-uFZMbQ


le bonheur ..des illusions des autres.. m'a fait perdre les miennes


moi aussi....si si ...
  Réponse avec citation
Vieux 22/09/2012, 23h54   #20
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Contes des sages soufis de Henri Gougaud
Cheminant sur le sentier du désert, le roi Salomon rencontra une fourmilière et aperçut une fourmi restée à l'écart, toute occupée à déplacer, un grain après l'autre, un tas de sable. «Un labeur exagéré pour une faible fourmi » commenta Salomon, ce à quoi la fourmi lui répondit :
« C'est pour l'amour de ma bien-aimée que je travaille ainsi. Cet obstacle me sépare d'elle. Rien ne pourra donc me distraire de son effacement. Et si à cette œuvre j'use toutes mes forces, au moins je mourrai dans l'étrange et bienheureuse folie de l'espérance. » Ainsi parla la fourmi amoureuse. Ainsi le roi Salomon découvrit, sur le sentier du désert, le feu de l'amour véritable.
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2012, 23h41   #21
BUL2SAVON
Membre
 
Avatar de BUL2SAVON
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: proche Melun /france
Messages: 6 336
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment



empruntée à un autre fil mais j'aime tant
__________________
"Ferme les yeux ma Bulle et tu verras tout ce qu'ouvre cette si jolie clé ..." Sariel
Arrêt pendant 17 ans puis reprise en 2009.
Adieu la clope, bienvenue la e-cig le 14 mars 2014

BUL2SAVON is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2012, 00h47   #22
Cocci
 
Messages: n/a
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment




https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/578525_421091884615980_1585400353_n.jpg
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2012, 01h04   #23
Cocci
 
Messages: n/a
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2012, 01h25   #24
Cocci
 
Messages: n/a
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment




  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2012, 18h36   #25
chamalow69
Membre
 
Avatar de chamalow69
 
Date d'inscription: juillet 2008
Localisation: Lyon
Messages: 1 176
Re : Le poème*** la citation *** les textes du jour , du moment

Alors moi j'aime beaucoup cette citation du DALAI LAMA:

"si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique....et vous verrez qui empêche l'autre de dormir.

__________________
" ceux qui luttent ne sont pas surs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déja perdu..."
arrêt :plus de je vapote
chamalow69 is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.