Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/09/2009, 01h29   #51
klymari
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 1
Re : Envie de se suicider

Bonjour Hari et bonjour à tous,

Je ne sais pas trop ou commencer, si ce n'est que je comprends ce malaise et mal-être qui habite les suicidaire potentiel. Moi même, je suis dépressif chronique et ais souvent des idées noires. Je n'ai pourtant pas grand chose à reprocher à ma vie si ce n'est un sentiment de solitude croissant.

Mais ressasser les problèmes ne les résous en rien... comment s'en sortir? voila la vrai question. Tout d'abord, suivre une thérapie peut-être une excellente chose. J'ai commencé moi même depuis trois semaines et les effets sont déjà visible, je ne dirais pas que je suis heureux mais je me sens plus fort face aux aléas de la vie.

J'aimerais pouvoir aider ceux qui comme moi, se sentent mal. Puisque mes connaissances sont limités et que un dépressif peu difficilement en aider un autre je me contenterais de citer mon thérapeute en ésperant que ses conseils puissent vous aider autant que moi:
1- ne jamais se demander "pourquoi" (pourquoi je me sens mal? pourquoi je suis énervé? triste? etc.) préférez plutôt le "comment", comment améliorer la situation? comment m'arracher un sourire? comment passer un bon moment? ca parait tout simple mais c'est plus facile à dire qu'à faire lorsuqe que l'on rentre dans ce cercle vicieux des idées noires.

2- ce qu'il appel "le régime du bonheur", bannissez tout ce qui est sombre, du film violent au livre psychanalytique, préférez les comedies, les sorties au grand air.

3- n'ayez pas peur d'appeler à l'aide, un ami, de la famille, parler aide tellement.

4- La relaxation, allongez vous respirez profondément faites un "body-check" pensez à chacune des parties de votre corps des pieds à la tête et sentez les sensations qu'elles vous apporte, le toucher du sol, les frottements du drap etc. ceci est la zone 1, la zone 2 est la pièce dans laquelle vous vous trouvez, ecoutez là, chaque bruits chaque vibration puis la zone 3, le monde autour, le bruit des voitures dans la rue, des voisins qui parlent etc. puis revenez à votre première zone et respirez profondément trois fois avant de réouvrir les yeux.

5- en cas d'accès de nervosité de colère. préparez vous un "défouloir" donnez vous deux minutes montre en main, pour hurler, crier, pleurer, farire autant de bruit que vous voulez avec les conditions suivantes: ne jamais vous blessez vous même ou qui que ce soit d'autre, ne pas dépasser le temps imparti.
Certains de ces patients, il m'a raconté, vont dans la rue et cherchent un chien imaginaire en hurlant et l'insultant comme s'il avait disparu.

Voila en gros un premier jet, si vous trouvez cela intéressant je serais ravis de mettre par écrit les conseils que je recevrais au fur et à mesure de mes séances.

Je sais qu'il est dur de commencer une thérapie, croyez moi c'est quelque chose d'admettre que l'on est malade. Mais je peut vous assurer que les quatre séances auxquels j'ai assisté ont été d'une plus grande aide que mes années d'introspections.

Bon courage Hari et aux autres,

Klymari
klymari is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 17h12   #52
arakno47
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 4
Re : Envie de se suicider

cela fait longtemp que je veus mourrire mais il faut un sacré courage pour le faire!mon frere c'est suicidé en 1997alors que j'avais l'intention de le faire!ca ma coupé l'herbe sous le pied! je vie mal dans ma tete depuis un sacré bout de temp et pourtant j'ai des enfants et je suis marier!la seule chose qui me bloque est que j'ai vu les degats occasionner par le suicide de mon frere autoure de ma famille et ca c dur!j'ai sombré dans la toxicomanie,j'ai subi des attouchement sexuel par mon grand pere a l'age de 9ans resultat quant je suis en colere contre moi meme je cherche un gay agé pour re subire ce ke j'ai subi a l'epoque bien que je n'en ai quasi pas de souvenir tous le monde me prend pour une merde ou pour une personne qui n'assume pas malgres mes 20mg de methadone et mes 3 anti depresseur par jour rien ne va je ne sais plus ou j'en suis sinon qu'un jour ou l'autre je passerai a l'acte!!merci a tout ceux qui on bien voulu prendre la peine de me lire.j'ai 36ans je suis marier avec 2enfants a moi ainsi que 2 belle filles que j'aime
arakno47 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 18h48   #53
petitange817
Exclu définitivement pour comportement inacceptable
 
Date d'inscription: octobre 2009
Messages: 339
Re : Envie de se suicider

Moi aussi, je voudrais me suicider. J'ai déjà fais deux tentatives de suicides dans le passé. Ce matin, je voulais mourrir et a la place j'ai fais mon ménage a fond! Sûrement pour m'occuper l'esprit. Ca faisait longtemps, que je n'avais pas cette envie de mourrir. Mais dans ma vie, j'ai une raison de le faire. J'ai vécue un harcèlement morale sur un lieue de travail et dans ma vie privé pendant 5 ans avec des rumeurs sur moi dans mon quartier et ils ont apprit que j'étais malade mentale! J'ai honte de ce que j'ai vécue et pourtant je n'es pas déménagée. Au fond de moi, je regrette de n'avoir pas eu le courage de me suicider, mais je me dis que c'est ridicule de le faire maintenant, alors que l'harcèlement morale est finie. Mais, je souffre toujours et j'ai des regets. J'ai été attristée de n'avoir pas pût porter plainte parce-que j'étais folle! La discrimination sur l'handicap je les vécue. J'en es encore des insomnies.
Je ne peux donc pas te conseiller, car je suis mal placée! Mais, tout ce que tu décris, je le ressens aussi...jusqu'au jour où on passera a l'acte!
petitange817 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 21h00   #54
cocolimbo
Membre
 
Date d'inscription: février 2009
Messages: 291
Re : Envie de se suicider

Citation:
Posté par arakno47
cela fait longtemp que je veus mourrire mais il faut un sacré courage pour le faire!mon frere c'est suicidé en 1997alors que j'avais l'intention de le faire!ca ma coupé l'herbe sous le pied! je vie mal dans ma tete depuis un sacré bout de temp et pourtant j'ai des enfants et je suis marier!la seule chose qui me bloque est que j'ai vu les degats occasionner par le suicide de mon frere autoure de ma famille et ca c dur!j'ai sombré dans la toxicomanie,j'ai subi des attouchement sexuel par mon grand pere a l'age de 9ans resultat quant je suis en colere contre moi meme je cherche un gay agé pour re subire ce ke j'ai subi a l'epoque bien que je n'en ai quasi pas de souvenir tous le monde me prend pour une merde ou pour une personne qui n'assume pas malgres mes 20mg de methadone et mes 3 anti depresseur par jour rien ne va je ne sais plus ou j'en suis sinon qu'un jour ou l'autre je passerai a l'acte!!merci a tout ceux qui on bien voulu prendre la peine de me lire.j'ai 36ans je suis marier avec 2enfants a moi ainsi que 2 belle filles que j'aime

Bonsoir,

T'es tu confié sur les attouchements que t'as fait subir ton grand père? Ton frère n'a-t-il pas vécu la même chose? Tu n'es pas une merde, tu as subit des choses terribles, et personne n'est un super héros, il est normal que tu pètes les plombs... Accroche toi à tes filles, moi en ce moment je m'accroche à ma petite fille de 5 mois...
Es-tu bien suivi par un psy?
Courage...
cocolimbo is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 22h11   #55
arakno47
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 4
Re : Envie de se suicider

Citation:
Posté par cocolimbo
Bonsoir,

T'es tu confié sur les attouchements que t'as fait subir ton grand père? Ton frère n'a-t-il pas vécu la même chose? Tu n'es pas une merde, tu as subit des choses terribles, et personne n'est un super héros, il est normal que tu pètes les plombs... Accroche toi à tes filles, moi en ce moment je m'accroche à ma petite fille de 5 mois...
Es-tu bien suivi par un psy?
Courage...
oui je me suis confier a mes parents ca a été dur etant donner que ma grande soeur aussi a subie la meme chose maintenant 25ans apres elle le vie tres mal elle est instable trouve que des gars violent et suite a ca elle est epileptique pour mon frere il est vrai qu'on a le doute mais malheureusement on ne le saura jamais. ca fais 3 ans que je vois un psy toute les semaines mon probleme est que je n'es que tres tres peu souvenir de ce que j'ai subi car je l'ai encrer au plus profond de moi mon psy me dis que je fais un bloquage et qu'il ce peu que ca ne reviendra jamais depuis cette sale époque je fait tout et n'importe quoi sauf bien sur avec ma feme et mes enfants que j'aime mais j'ai toujours une sensations qu'ils vivrai mieux sans moi!!je me leve tout les matins en me disans"tien je me metterai bien une balle dans la tete aujourdui"!!!voila merci de me lire
arakno47 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 22h18   #56
arakno47
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 4
Re : Envie de se suicider

Citation:
Posté par petitange817
Moi aussi, je voudrais me suicider. J'ai déjà fais deux tentatives de suicides dans le passé. Ce matin, je voulais mourrir et a la place j'ai fais mon ménage a fond! Sûrement pour m'occuper l'esprit. Ca faisait longtemps, que je n'avais pas cette envie de mourrir. Mais dans ma vie, j'ai une raison de le faire. J'ai vécue un harcèlement morale sur un lieue de travail et dans ma vie privé pendant 5 ans avec des rumeurs sur moi dans mon quartier et ils ont apprit que j'étais malade mentale! J'ai honte de ce que j'ai vécue et pourtant je n'es pas déménagée. Au fond de moi, je regrette de n'avoir pas eu le courage de me suicider, mais je me dis que c'est ridicule de le faire maintenant, alors que l'harcèlement morale est finie. Mais, je souffre toujours et j'ai des regets. J'ai été attristée de n'avoir pas pût porter plainte parce-que j'étais folle! La discrimination sur l'handicap je les vécue. J'en es encore des insomnies.
Je ne peux donc pas te conseiller, car je suis mal placée! Mais, tout ce que tu décris, je le ressens aussi...jusqu'au jour où on passera a l'acte!
merci de m'avoir expliquer ca je comprend ce que tu vie le harcèlement moral est très dur a gérer de plus la vie dans les quartiers n'arrange rien!!merci du conseil je vais essayer de me changer les idées quant mais idée de suicide me passe par la tete mais comme tu dis je pense qu'un jour on passera a l'acte s'en est presque irrémediable.si tu le veus on peu dial sur msn de temp en temp.si tu es d'accord je t'enverrai mon adresse msn la prochaine fois!!tu a l'air d'etre une personne très gentille!
arakno47 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2010, 23h58   #57
lola15
Banni(e) pour comportement inadapté
 
Avatar de lola15
 
Date d'inscription: février 2010
Localisation: Basse-Choucrouterie-C'est-Super-Choucroute
Messages: 654
Re : Envie de se suicider

bonsoir a tous ,moi je pense que le suicide n'est pas la meileur solution il faut pensé a nos proches qui nous aime et leur en parler de nos problèmes car c'est eux qui nous connaissent mieu que les autres gens j'ai été suivie par une psi pendent quelque années et quand je sortaie de chez ma psi j'était très mal allors je prenait tout les médicaments qui me tombais sous la main ce qui m'a fait arreter cela c'est quand j'ai realisée que je n'avait pas vraiement besoin de ça donc j'ai vu mon toubib et je lui est demander dans un premier temps de me réduir mon traiement mour mes douleurs musculaires et pour la dépression et maintenant j'ai tout arreter médocs alcool cigarettes allors je vous dit bon courage
lola15 is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/03/2010, 06h52   #58
casimir31
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 1
Re : envie de se suicider en sortant de chez le psy

Bonjour à tous encore aujourd'hui l'impression que plus rien ne me retient en se bas monde ressurgie il y à maintenant un an que j'ai fait ma premiere tentative suite à la separation conflictueuse des mes parents, a la perte de mon emploi au depart de ma petite ami et de mes disfficulter financière j'ai craquer.
Mais dans mon malheur j'ai rencontré quelqu'un la femme avec qui je vie depuit mon rétablissement elle ma aider a avancer dans la vie et ma aprie a na pas baisser les bras elle a su etre la pour me soutenir et m'epauler dans toutes les demarches que j'ai pu faire, je n'est malhereusement pas retrouver d'emploie les problèmes de famille sont toujours là mais j'avais changer d'optique de vie je lui avait trouver un sens, c'etait ELLE mais voila nous avons rompue.
Et voila maintenant deux jours que je me veut du mal que je me dit que si elle est partie c'est de ma faute, que je gache tout se que j'entreprend a quoi bon me lever le matin pour dejeuner seul et de n'avoir rien a faire de ma journée ni persone avec qui la partager, à quoi bon me coucher le soir dans se grand lit vide ?! Je ne peut m'empeché de penser que j'ai gacher la chose la plus belle qui a pu m'ariver ces dernieres années, j'ai mal de voir sont dressing vide, de ne plus voir ces chaussures trainer dans l'entré ou bien sont maquillage dans la salle de bain.
Je n'est personne a qui parler je n'est personne a qui écrire je suis seul et je ne pourrais pas plus longtemps le supporter.......
casimir31 is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/03/2010, 14h14   #59
arakno47
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 4
Re : envie de se suicider en sortant de chez le psy

Citation:
Posté par casimir31
Bonjour à tous encore aujourd'hui l'impression que plus rien ne me retient en se bas monde ressurgie il y à maintenant un an que j'ai fait ma premiere tentative suite à la separation conflictueuse des mes parents, a la perte de mon emploi au depart de ma petite ami et de mes disfficulter financière j'ai craquer.
Mais dans mon malheur j'ai rencontré quelqu'un la femme avec qui je vie depuit mon rétablissement elle ma aider a avancer dans la vie et ma aprie a na pas baisser les bras elle a su etre la pour me soutenir et m'epauler dans toutes les demarches que j'ai pu faire, je n'est malhereusement pas retrouver d'emploie les problèmes de famille sont toujours là mais j'avais changer d'optique de vie je lui avait trouver un sens, c'etait ELLE mais voila nous avons rompue.
Et voila maintenant deux jours que je me veut du mal que je me dit que si elle est partie c'est de ma faute, que je gache tout se que j'entreprend a quoi bon me lever le matin pour dejeuner seul et de n'avoir rien a faire de ma journée ni persone avec qui la partager, à quoi bon me coucher le soir dans se grand lit vide ?! Je ne peut m'empeché de penser que j'ai gacher la chose la plus belle qui a pu m'ariver ces dernieres années, j'ai mal de voir sont dressing vide, de ne plus voir ces chaussures trainer dans l'entré ou bien sont maquillage dans la salle de bain.
Je n'est personne a qui parler je n'est personne a qui écrire je suis seul et je ne pourrais pas plus longtemps le supporter.......
ce que tu as ecris me touche particulièrement car cela me remet 13ans en arrière j'ai vécu quasiment la mème chose en faite en mai 1997 mon frere c'est suicider il sortait de chez moi 1h après mes soeurs m'ont reveillé pour me dire qu'il s'été encastrer sous un camion suite a ca n'assumant plus mon taf je démissionne car mon frère et moi étions très proche 1 mois après j'apprend que ma copine avec qui j'avais eu un enfant me quitte résultat j'ai fais une TS et je me suis retrouver en psychiatrie.a ce jour je suis marié j'ai eu un autre enfant mais dans ma tete je me sent comme mort j'ai subi l'escalade de la drogue qui n'a rien arranger mais re voila que mon ex m'empèche de voir mon fils!je suis au bout du rouleau alors a quoi bon vivre!!!!si tu as besoin de parlé je suis a l'écoute quant tu le veus car a plusieurs on peut toujours trouver une solution!!!!!!!!!reprend toi
arakno47 is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/06/2010, 13h39   #60
LOUANE6969
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 1
Re : envie de se suicider en sortant de chez le psy

Bonjour a tous et a toutes,

Voila, si on m'avait dit il y a encore 2 jours que j'allais me confier sur un forum, je n'y aurais pas cru mais me voila....

J'ai 32 ans et j'ai connu beaucoups de traumatismes depuis mon enfance ( probleme physique regle par une operation a 18 ans, mais pas d'amis jusque la, viol, separation de mes parents) puis premier amour qui me trompait tous les jours et me battait donc perte de confiance en moi en aux hommes puis grand amour avec l'homme le plus patient, fidele, amoureux, genereux pendant 10 ans jusqu'a ce que notre relation evolue comme des freres et soeurs et plus comme celle d'un couple donc je l'ai quitte puis me suis mise dans une autre histoire d'amour avec un homme qui etait alcoolique lorsque je lai rencontre mais on a reussi ensemble a vaincre sa maladie.
Puis au bout d'un an il a voulu me quitter et j'ai fait 2 tentatives de suicide, je dis tentatives car malheureusement je me suis reveillee a l'hospital.
Ensuite notre relation s'est amelioree et est meme redevenu comme au debut mais c'est cyclique chez lui et une fois par an il me dis des horreurs et veut me quitter car on s'engueule souvent a cause de ma jalousie ou de son cote depensier...

J'oubliais, la semaine derniere on m'a appris que j'avais les trompes bouchees et c'est pourquoi je n'ai jamais reussi a etre enceinte.

Hier et ce matin il m'a dit que malgre le fait qu'il m'aime il veut vraiment me quitter et moi je n'arrete pas de pleurer depuis plus de 24h et de sentir cette douleur atroce au fond de mon coeur. Je suis epuisee moralement ( je deteste mon travail pour couronner le tout), je ne peux plus me battre, je veux vraiment mourir malgre le fait que je vais faire souffrir enormement de personnes mais a un moment ca ne suffit plus a me tenir en vie.
J'ai tellement peur de rentrer a la maison ce soir que j'aimerai me faire renverser par une voiture, le probleme c'est que je ne veux pas rester paralysee.

Voila, un resume de ma vie de merde, de cette vie de m qui ne propose que souffrance comme resultat, je sais qu'il faut que je prepare des lettres pour tous mes proches, pour qu'ils essaient de comprendre mais c'est tellement dure!!!!

J'aime les gens, j'ai toujours essaye de tout donner mais la plus rien ne me donne le sourire et meme quand je souris, je pleure a l'interieur....

Voila je ne sais pas quant et comment je vais le faire mais je pense que ce sera tres bientot car j'en peux plus.
LOUANE6969 is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/06/2013, 16h59   #61
lalina
Membre
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 1
Re : Envie de se suicider

Bonjour à ts, voici mon histoire :

j'ai 23 ans et est maman d'un tit bout de 6 mois. Ma vie familiale n'a jamais été glorieuse, mon pere buvait et tapait sur ma mère. Et ma mère a subit bcp de chozes psychologiques qui ont fait d'elle une personne égoïste détestant les humains et elle finissait par dire qu'elle préférée ses animaux à ses enfants.
Ayant des pbl d'affection, la seule choze ki me préoccupait vmt été de trouver l'amour (ça ma pas empêché de suivre mes études).
Je mettais jurée de ne jms vivre ske ma mère a vécu. Mais voilà, à croire kon repete le schéma de ces parents, jss tombée sur un gars très nerveux. Et au début, il était ds l'héroïne, dc on remettait sa nervosité sur la cam. Après il s'est sevré tt seul sans medoc, 2 semaines à rester enfermer à enchainer bain et lit à vomir alors qu'il n'avait rien dans le ventre, 3 semaines avt de pouvoir remanger. Et les choses commençait à aller mieux entre nous. On était revenu dans la région chez ma mère en attendant d'avoir une situation. Mais maladive qu'elle est devenue, elle a pété un câble et a viré mon copain de chez elle. 1 semaine après c'est moi kelle vire car j'étais en train de parler avec mon copain et elle voulait pas, elle ma ddé de choisir et j'ai choisit mon copain. On s'est retrouvé au fjt, on s'est séparé un tit moment mais on garder de bne relation, ct mm mieux separé, on était comme un couple ms on disait pas kon létait et de cette maniere, mon copain se sentait plus libre (il a mené une vie marginal juska ma rencontre). Et jsais pas, le fait d'être séparé, ça l'a évité peut etre de se poser des kestions niveau sentiments et ça lui a permis de se laisser aller. Et c'est à cette période kon a conçu notre fils. Au début, on voulait avorté car deja on était pas vmt ensemble et en plus on avait pas de situation. Mais voila, le jour où on a vu l'écho ça ns a fait un chok de voir kil ressembler deja a un humain et jsais pas jai pleuré, jai trouvé la situation triste, de vouloir tué un tit être.
Et avec la vie marginal de mon homme, il aimé bien l'idée d'être papa car il sait que ça lui aurait permi de se remettre sur le bon chemin et ke sa l'aurait stabilisé.
Et dc on a discuté, et au final ce ki nous bloker le plus ct le fait kon est pas de situation et il m'a dit, c'est pas grave, on aura un peu de rsa (c pas comme si on avait rien) et on construira notre vie petit a petit. Et voila, on avait rien avec nous a part des fringues et mon pc portable avec lécran pété (car le jour ou jme ss faite virée, ma mere a pris mon pc pour plus ke je parle et on se l'arrachait des main juska se kil tombe).
Et voilà la grossesse, se passait plutot bien au debut mais mon copain a été pris de panik kd mm, et a eut besoin de s'aéré la tête souvent. En plus de ça niveau sexe ct de plus en plus dur, il refusait de me faire des préli a cause du ventre et n'aimait pas me voir de face, tjr a cause du ventre. dc moi jai décidé de le faire moins, jprennais pas mon pied et javais limpression dêtre un vide couille. Et les evt senchainent, il se retrouve attirée par une meuf chez ki il faisait soirée. Jlai su en fouillant son tel et en lui envoyant des textos a la meuf. Ni une ni deux, jss parti à 5h du mat la rejoindre pr discuter, kd jss arrivée elle s'attendait pas à mvoir et en me voyant elle a capté. Puis on a discuter trankil, et elle a vu mon désarroi. Puis surtt elle est gonflée de faire ça alors que elle enceinte, son copain la trompée et elle savait que ça faisait mal. Mais fo croire ke les humains st egoiste pr leur plaisir perso. Et jsais ke moi a sa place jorai pas fait pareil. Enfin bon, au final ils n'ont rien fait, ils ont mm reussi a se brouiller (pas par ma faute) et ils ne se parlent plus.
En plus à côté de ça, il devenait de plus en plus violent, et jmen ss pris des baffes enceintes, kil avait une bne raison ou nn, ke jsois fautive ou nn.
Et jflippait pour la venu de mon tit avec la violence. Et en fait il n'a pas eu le temps de s'habituer, il est parti en prison un mois pr des tig nn fait d'il y a longtemps. et kd il est revenu, ct bien, on etait tjr en galere de thune ms ça allait et puis il soccupait un peu de son fils mm si ses pleures l'agressaient. Et moi jétais pressé de pouvoir le retrouver sans le bb kon soit comme avt, on le fait garder un WE, et il revient et mon copain devient incapble de s'en occuper. Limite il devient haineux envers le mome, et moi aussi du coup ms ça mempechait pas de men occupaer et de rire avec lui, ski me soulais c de tt faire et lui rien, il a fait que de se plaindre et ne m'aidait pas. Ensuite il a trouvé du taff, (premiere fois kil tient un taff depuis des années), et lui il va mieux, il est plus content de revoir son fils. Mais moi jvais pas bien, de moins en moins bien, car mm si lui ça va mieux, moi ts skje jai encaissé, les coups, les paroles (car kd il est vénere, son seul but et de descendre la personne juska la détruire), les mensonges, le fait ke je me sente delaissé, kil soccupe pas du tit... bah ça ma tuée. Et lui il remonte la pente moi jla descend et il comprend pas pcq notre situation est kd mm un peu mieux. Puis la première choze kil a fait c me payer une 3ds.
Enfin voila, notre vie de couple est merdik, les seules choses ke jme ss jurés de pas subir sont arrivés.
Et nos pbl de couple me bouffent le cerveau, jen peux plus, jpleure tt le temps et jménerve svt. Alors kavant ce mec jménervais jamais. Là, mm le fait de renverser un truk sa me gave et jme dit encore un truk pr bien faire chier, c kd le jour ou yaura rien ? bah le jour ou je serais morte.
On a merdé ts les deux pr notre vie de couple ,ms sil ny avait pas eu du tt de violence, les choses serait mieux, jme serait pas eloigné de lui et surtt jorai pas gagné en haine contre lui. Et on aurait pu avancer plus facilement mm si yavait des pbl.
Et voila aujourdhui je regette amèrement mon fils car si javais avortée comme prévue, soit on ne serait plus ensemble ms jorai pu refaire ma vie, ou alors on serait heureux ts les deux car on aurait pu vivre plus de moment à séclater ke lui sortir et moi rester a la maison enfermé a coze de ce putain de ventre.
Maintenant avec mon fils, jpeux plus rien faire, c un galere a chercher du taff, puis moi jai plus de contacte avec ma famille depuis ke jme ss fait viré, pratikment pas de soutien pdt la grossese... en plus jai pas d'ami, et la famille de mon cop commence a me detester.
Et jcomprend pas car jamais ils st venus me parler pr me dder des truk ou des explikations, puis mon mec se soulageait en disant du mal de moi a ses proches.
On dit un gamin ça ns rend heureux, mon cul ça m'a cré ke des ennuies, t'as beau donné tt ton amour ça marche pas. La seule chose de positif c de le voir sourire ms pcq jlui ai appris ms c tt, il rend rien sinn, enfin pas mtn car il est trop petit. Et j'ai pas envi de refaire ma vie, si jss plus avec le pere alors je viverai jms plus avec kelkun (ça nempeche pas les flirt) ms jveux pas dune famille recomposé ou d'un autre homme ds ma vie. Et comme jss en mank damour, c kelke choze ki me fera pleuré tt le temps (mm si je le cacherai a mon fils, il le verra) et jai pas envie ke mon fils voit sa mere triste tt le temps et surtt kil culpabilise pour moi (car moi g culpabilisé pour les malheures de ma mother) dc voila la mort c la solution et jespere pvr faire sa le 4, jpensais me pendre ms jai lu kon pouvait sprendre et mourrir ettoufer ou alors se rompe le cou, et jveux pas métouffer et jsais pas c koi la technik pr me rompre le cou, c la maniere de faire le noeud, ou de cmt on saute ? car jpensais le faire sur un arbre et de sauter de la branche ou ya la corde. Si vs savez pr se rompre le cou dites moi svp, jpense avoir assez souffert de ma chienne de vie dc jaimerai o moin ke ma mort soit comme je veux.
Et ça ne sert à rien d'être le plus juste, droit objectif, d'être gentille, compréhensive, penser plus aux autres ka soit...etc car la vie ns le rend pas. Vaut mieux etre fourbe, manipulateur, menteur, égoïste.... comme ça on souffre pas des autres, vaut mieux faire souffrir que souffrir. Car mm si la personne ki fait souffrir dit souffrir egalement, elle a au moins un plaisir sur le moment. Mais moi jpeux pas etre comme ça et faire du mal aux autres, depuis mon adolescence, j'ai vu kil y avait bcp de chozes ki pouvait ns blesser et g juré de ne jms faire subir ce ke jaimerais pas subir, et si seulement cette putain de phrase serait ds la tete des gens et kil ne la transgresseraient pas, hé bien le monde tournerait un peu mieux kd mm.

cdlt
lalina is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h53.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !